Une équipe pour construire l’avenir de notre ville 
TRAVAILLER ENSEMBLE L’ensemble des formations de la gauche yverdonnois...
Loger les enfants des Yverdonnois 
LOYERS ABORDABLES Le changement de majorité serait catastrophique pour la politique du ...
Etendre l’offre destinée aux parents 
Pour une politique durable 
ACCUEIL DE JOUR Crèches, unités d’accueil, restaurants s...
Insécurité, des solutions existent 
Au service de l’image de la Villele terrain que nous avons une chance de déstabiliser ...
Magnifique dynamique économique 
EMPLOI Plus de 3000 places de travail ont été créées à Yverdon ces cinq dernières années....
Rapprocher notre ville de son lac 
La croissance paie pour la croissance 
“Stéphane Balet est le candidat qui incarne le c...
Trois partis unis derrière un candidat 
MOBILISATION Pourquoi l’ensemble de la gauche yverdonnoise soutient Stéphane Balet...
Editeur : Comité pour l’élection de Stéphane Balet à la Municipalité, p.a. Pierre Dessemontet, place de la Tannerie 3, 140...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-les-Bains

543 vues

Publié le

Huit pages d'engagements, déclinés thème par thème, et de mesures concrètes

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
543
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
58
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-les-Bains

  1. 1. Une équipe pour construire l’avenir de notre ville TRAVAILLER ENSEMBLE L’ensemble des formations de la gauche yverdonnoise soutient, d’une seule voix, la candidature à la Municipalité du socialiste Stéphane Balet. L’enjeu de cette élection complémentaire est considérable pour notre ville, son dynamisme et son attractivité. JOURNAL D’INFORMATIONS SUR L’AVENIR D’YVERDON-LES-BAINS NOVEMBRE 2014 L’élection complémentaire du 30 novembre vous offre un véritable choix de société. Face à une droite divisée, nous développons un projet cohérent et ambitieux, dans le prolongement du travail réalisé ces dernières années par la Municipalité. Nous sommes convaincus que les besoins des habitants touchent prioritairement le maintien d’une offre de logements accessibles à tous, le développement des structures d’accueil de jour et parascolaires pour faciliter la vie des familles, et l’amélioration du sentiment de sécurité. Il s’agit aussi de poursuivre les efforts qui ont permis d’améliorer l’image de notre ville. Accueillant de nouveaux habitants et emplois chaque année, notre Ville ne doit pas redouter sa croissance. Stéphane Balet est l’homme qu’il faut pour complèter l’équipe déjà en place. Le 30 novembre, votre soutien à sa candidature témoignera du choix d’une ville dynamique, qui n’a aucune raison d’avoir peur de son avenir. LOGEMENTS De gros projets pour maintenir une offre de logements accessibles. PAGE 2 ACCUEIL DE JOUR Crèches et structures parascolaires doivent encore se développer. PAGE 3 SÉCURITÉ Renforcer les forces de police pour lutter contre l’insécurité. PAGE 4 MOBILITÉ Des chiffres et des faits, pour en finir avec les fables développées par le PLR. PAGE 5 URBANISME Sauver les projets stratégiques de développement de la Ville. PAGE 6 AGENDA Tous les rendez-vous de la campagne du mois de novembre. PAGE 7 INTERVIEW Faites la connaissance du candidat et de l’homme soutenu par la gauche. PAGE 8
  2. 2. Loger les enfants des Yverdonnois LOYERS ABORDABLES Le changement de majorité serait catastrophique pour la politique du logement. “Je soutiens avec enthousiasme Stéphane Balet, car c’est le seul candidat qui porte un projet cohérent améliorant la vie de toute la population.” Géraldine Savary, conseillère aux Etatspoursuivre la construction de nouveaux quartiers, tant à Coteau- Est, près de l’entrée sud de la Ville, qu’entre la gare et le lac. Dans ce seul quartier, dont le projet est bloqué depuis des mois par une guérilla du PLR, ce ne sont pas moins de 3800 habitants qui pourraient se loger, sur des parcelles appartenant notamment à la commune. Pour des loyers abordables La majorité de gauche à la Municipalité s’est également engagée sur le maintien d’une offre de loyers abordables. Elle a notamment mis en place l’aide individuelle au logement depuis 2010. Elle a également créé la Fondation yverdonnoise pour le logement. Un premier immeuble est en construction et des droits à bâtir ont été échangés contre 8 logements dans le cadre du chantier des jardins de Saint-Roch. D’autres projets sont à l’étude. Un partenariat public/privé permettra également à 39 étudiants de se loger à la rue de Neuchâtel, malgré l’opposition acharnée de la droite à ce projet. La politique crédible du logement serait la première victime d’un changement de majorité. NOS ENGAGEMENTS Développer à un rythme soutenu les quartiers Gare- Lac et Coteau-Est Augmenter la proportion de logements à loyers abordables, par une politique volontariste sur les terrains en mains communales. C’est une évidence pour quiconque a cherché un logement ces dernières années : la pénurie pousse les prix des loyers à la hausse. Notre ville n’y échappe pas. Le taux de logements vacants, qui recense le nombre de logements disponibles sur l’ensemble du parc immobilier, était en juin 2014 de 0,4 %. On considère qu’il doit être de 1,5 %, pour assurer une offre suffisante. Et encore, ces chiffres ne disent rien des loyers proposés, qui ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Le seul moyen de corriger cette inquiétante tendance, où les jeunes Yverdonnois ne trouvent plus d’appartement, est donc de Vivre ensemble, l’affaire de tous Améliorer les conditions de vie des habitants et renforcer les atouts de notre Ville en tant que lieu d’échanges, de culture, de promotion sociale, de loisirs et de création. Ces objectifs de la politique de cohésion sociale ont déjà été couronnés de nombreux succès. Trois démarches communautaires ont été lancées dans des quartiers. La première il y a huit ans à Pierre de Savoie, la deuxième il y a cinq ans à La Villette et la troisième vient de démarrer aux Moulins. Le projet « Ma Gare » a permis l’organisation de nombreuses activités sur la place, des concerts à la construction de mosaïques en passant par les soupes d’ici et d’ailleurs. De nombreux projets d’intégration ont également été développés, à l’image de l’accueil des enfants à l’Espace Traits d’Union ou du projet d’intégration à l’enseigne de FemmesTISCHE. L’Autre 1er août, Rue pour tous ou Noël ensemble, ont été des événements marquants qui ont réuni un très nombreux public ces dernières années. Enfin, le Service de la jeunesse et de la cohésion sociale a développé les réseaux sociaux et communautaires, dans la vraie vie pas sur Internet, et soutenu la politique d’intégration, notamment en appuyant les travaux de la déléguée à l’intégration et de la Commission Consultative Suisse-Immigrés (CCSI). Ceci a permis à Yverdon-les Bains d’obtenir en 2013 le 1er prix national de Ville en santé. Il s’agit pour nous de poursuivre sur cette voie pour permettre à chacune et chacun de se sentir bien à Yverdon-les-Bains. COHÉSION SOCIALE Des résultats encourageants ont déjà été enregistrés. NOS ENGAGEMENTS Poursuivre les efforts de création de lien social qui permettent aux habitants de faire connaissance, au-delà des barrières culturelles, et d’apaiser des situations tendues. Elargir la démarche communautaire à d’autres quartiers. Lutter contre l’isolement, notamment des personnes âgées.
  3. 3. Etendre l’offre destinée aux parents Pour une politique durable ACCUEIL DE JOUR Crèches, unités d’accueil, restaurants scolaires et devoirs surveillés se développent dans notre ville. ENVIRONNEMENT Des efforts considérables ont déjà été produits en faveur du respect de la nature. “Je voterai pour Stéphane Balet, car il incarne les valeurs politiques dont notre Ville a besoin pour maintenir sa qualité de vie et son rayonnement.” Cesla Amarelle, conseillère nationale NOS ENGAGEMENTS Poursuivre la diversification des sources d’énergie durable proposées aux Yverdonnois. Favoriser le développement des transports publics et de mobilité douce. Accélérer l’assainissement énergétique du patrimoine bâti communal. 69 nouvelles places d’accueil depuis deux ans. Dans le domaine du parascolaire, le nombre de places d’accueil pour les élèves âgés de 4 à 8 ans a sensiblement augmenté grâce aux nouveaux locaux pour l’Unité d’accueil pour écoliers (UAPE) de La Croquette et à l’ouverture de l’UAPE des Cygnes, ainsi qu’à l’ouverture de l’annexe des Bains et à la reprise de la crèche le Lutania. L’offre des restaurants scolaires s’est accrue avec l’ouverture du restaurant des Isles et l’augmentation du nombre de places dans les autres restaurants scolaires, ou la mise à disposition d’espaces pique-nique. Aujourd’hui, ce sont quelque 20’000 repas chauds qui sont servis annuellement aux élèves fréquentant nos établissements. L’offre de devoirs accompagnés s’est également développée et bénéficie maintenant à plus du tiers des élèves yverdonnois. Une planification des développements a également été établie en 2013 en fonction des besoins avérés et des projections démographiques. Une réflexion a également été initiée pour les élèves de 8 à 12 ans, avec comme perspective, l’ouverture de places d’accueil dans ou à proximité des bâtiments scolaires, dès l’année prochaine. NOS ENGAGEMENTS Réaffecter les locaux scolaires libérés par la construction du collège de l’Arsenal au profit de structures d’accueil parascolaire de jour. Augmenter le nombre de places d’accueil de jour proposées aux familles. De très nombreuses familles ont besoin de places d’accueil pour leurs enfants, pendant que les deux parents travaillent. Depuis plusieurs années, la Ville d’Yverdon- les-Bains a construit une offre importante. Ces services si demandés continueront à se développer si vous accordez votre suffrage à Stéphane Balet. Dans l’accueil préscolaire, la crèche des Goélands propose Depuis que la gauche détient la majorité à la Municipalité, elle a mis en place une politique conforme au développement durable et respectueuse de l’environnement. La création de plusieurs centrales photovoltaïques a permis de multiplier par quatre la production d’énergie solaire. L’Agenda 21 communal propose des subventions ciblées pour favoriser les comportements responsables, mais aussi des campagnes de sensibilisation pour une consommation plus responsable. Grâce à ces mesures, Yverdon- les-Bains a pu intégrer les Cités de l’Energie, label reconnaissant l’efficacité de la politique menée. Cette dernière n’en est toutefois qu’à ses débuts et de nombreuses autres démarches doivent être réalisées. Une attention particulière doit être apportée au maintien et à la création de zones favorables à la biodiversité en milieu urbain. Dans le cadre du projet Gare-lac, la revitalisation des canaux et du littoral du lac est un élément important. Par ailleurs, la valorisation de l’accès à la Grande Cariçaie est en cours. Après le succès de la première centrale solaire participative qui a permis aux habitants qui le souhaitaient d’investir dans cette énergie, il est prévu de lancer un nouveau projet similaire. Il est aussi nécessaire de mener à bien des projets d’envergure comme le parc éolien du Mollendruz qui permettra d’alimenter 20% de la ville en énergie éolienne ou la modernisation de la station d’épuration, de manière à filtrer les micropolluants.
  4. 4. Insécurité, des solutions existent Au service de l’image de la Villele terrain que nous avons une chance de déstabiliser ce trafic. Nous sommes prêts à augmenter les effectifs policiers, pour autant qu’ils soient dans la rue, à la gare, à pied, et non dans leur bureau. Cela ne dérangera pas que les dealers mais également leurs clients, qui viennent parfois de loin pour s’approvisionner. Ces efforts pourraient s’avérer coûteux, mais leur efficacité est sans commune mesure avec les investissements consentis dans la vidéosurveillance, dont on peine à toujours à mesurer l’impact réel. Une Maison d’Ailleurs qui bat tous ses records de fréquentation, des festivals variés qui rassemblent des dizaines de milliers de personnes sur les rives du Lac, un Centre d’art contemporain qui suscite l’intérêt bien au-delà de la Suisse romande, des théâtres au programme exigeant et populaire, une salle de concerts qui consolide son audience... Une épreuve internationale de la Fed Cup de tennis au centre des Isles flambant neuf, des tournois interSÉCURITÉ Nous sommes prêts à augmenter les effectifs policiers, pour autant qu’ils soient dans la rue. SPORT ET CULTURE Jamais les activités sportives et culturelles n’avaient autant contribué au rayonnement de la Ville. “Je vous appelle à choisir Stéphane Balet, car il a compris que la qualité d’une politique locale se mesure sur la durée et qu’il poursuivra les investissements dans les transports publics” Luc Recordon, conseiller aux Etats Même s’il s’agit d’une tâche dévolue aux autorités, la sécurité est l’affaire de tous. Nous avons la conviction qu’elle se construit bien avant que la police ne doive intervenir. Les efforts consentis dans la création de lien social, l’engagement quotidien des travailleurs sociaux hors murs, les démarches communautaires engagées à la gare ou dans plusieurs quartiers ont déjà fait leurs preuves. Un bon exemple nous en a encore été donné cet été par l’apaisement du 1er Août dans le quartier de la Villette, souvent secoué par des pétards. Ce serait faire preuve de naïveté que de penser que l’engagement social suffira à régler toutes les questions liées à la sécurité. Et nous le savons bien à Yverdon- les-Bains, pour avoir vécu des faits divers traumatisants qui affectent notre réputation et celle de notre jeunesse. Une autre difficulté est liée à l’ampleur prise par le trafic de drogue qui s’est développé autour de la gare. Nous sommes confrontés à une situation difficile à gérer à l’échelon communal. Ce n’est pas une raison pour baisser les bras. C’est en intensifiant la pression policière sur NOS ENGAGEMENTS Réaffirmer le rôle de la police de proximité, en augmentant sa présence quotidienne dans la rue. Revaloriser les conditions salariales et de travail offertes aux policiers afin de fidéliser les meilleurs éléments. Poursuivre les démarches communautaires ainsi que les interventions sociales en amont et ainsi réduire les incivilités. NOS ENGAGEMENTS Développer l’offre de cinéma par la construction d’un bâtiment multifonctionnel accueillant notamment un multisalles et une bibliothèque publique. Créer un véritable Service des sports qui développe une politique cohérente visant un large public, comme cela a déjà été le cas avec la politique culturelle. Renforcer le soutien à des événements majeurs, tant dans le domaine sportif que culturel, permettant de créer des liens entre Yverdonnois et de renforcer l’attractivité de la ville en dehors de ses frontièresnationaux de handball et de badminton, un triathlon qui se développe ou une semaine européenne de cyclotourisme qui choisit notre région. Jamais avant cette législature, les activités culturelles et sportives soutenues par la Municipalité n’ont autant contribué au rayonnement de notre ville. Le fruit de l’important soutien apporté à un grand nombre d’associations et fondations, culturelles ou sportives, sociétés locales, clubs, ou écoles. De nombreux projets sont en cours pour élargir encore cette belle offre. Notamment la construction d’un bâtiment accueillant un cinéma multiplexe et une nouvelle bibliothèque, enrichie par de nombreux partenariats, ainsi que d’un skate parc et d’indispensables locaux de stockage et d’archivage pour les institutions culturelles.
  5. 5. Magnifique dynamique économique EMPLOI Plus de 3000 places de travail ont été créées à Yverdon ces cinq dernières années. Sortons du pour ou contre la voiture Ville de tradition ouvrière, Yverdon- les-Bains a énormément souffert de la crise des années 1970. Les temps ont heureusement changé et elle fait preuve d’un beau dynamisme économique : ces cinq dernières années, la Ville a gagné plus de 3000 emplois, principalement dans des PME. Ce qui démontre l’efficacité d’une Municipalité de gauche en termes de promotion économique. Mais il faut viser encore plus haut en travaillant sur l’attractivité du centre-ville, la qualité de ses espaces et de ses animations. La poursuite rigoureuse et cohérente du développement d’Y-Parc permettra de conserver des espaces pour des implantations de qualité sans brader au premier venu. Enfin, la création d’un nouveau pôle économique sur le site Verdan devrait accueillir de nombreuses entreprises à l’étroit dans notre ville. NOS ENGAGEMENTS Maintenir la qualité du tissu industriel et scientifique d’Y-Parc et développer les synergies avec les centres de formation de notre ville. Renforcer l’attractivité du centre-ville par l’amélioration des espaces publics et la qualité des animations mises en place. Pour en finir avec les fables du PLR A en croire le PLR yverdonnois, la Municipalité ne fait que supprimer des places de stationnement. Si l’on se penche sur les chiffres, l’affirmation est totalement erronée. Augmentation de l’offre Il y avait, en 2011, 6602 places d’accès public, si on tient compte des places de supermarchés, de Parc+Rail ainsi que d’Y- Parc. Depuis, ce chiffre a passé à 6705 places, soit une augmentation d’une centaine de places. D’ici à 2015, 152 places seront encore ajoutées au P+R du Parc scientifique. Il est piquant de constater que les plus grandes suppressions de places au centre- ville ont eu lieu avant 2009, sous l’impulsion d’une majorité de droite, sans que cela ne suscite pareil émoi. La nouvelle politique de stationnement et la mise en place d’un système de macarons en faveur des habitants permetSTATIONNEMENT La Municipalité a créé plus de places de parc qu’elle n’en a supprimé. “Je m’engage pour Stéphane Balet, car il a compris à quel point la ville doit s’engager pour maintenir une offre de logements à loyers abordables.” Eric Voruz, conseiller national et membre du comité de la section morgienne de l’Aslocatront de rendre plus accessible le centre-ville, afin de faciliter l’accès aux commerces. Enfin, nous construirons le parking souterrain de la Place d’Armes, attendu depuis si longtemps. NOS ENGAGEMENTS Mettre en oeuvre rapidement la politique de stationnement. Construire le parking souterrain de la Place d’Armes. 2011 2014 2015 6602 6705 6857 PLACES DE PARC DISPONIBLES + 103 + 152temps, nous développerons encore l’offre en transports publics et favoriserons l’emploi de ceux- ci par les pendulaires venant travailler en ville en développant des P+R. Cela libérera non seulement des places de parc au centre mais aussi du trafic dans les entrées de la ville. Enfin, des efforts considérables doivent encore être consacrés à la création d’itinéraires sécurisés pour les cyclistes, tant le profil de notre ville se prête naturellement à l’usage du vélo. MOBILITÉ Cessons de jouer les usagers les uns contre les autres. La mobilité conjugue forcément voiture, vélo et transports publics. Près d’un Yverdonnois sur deux ne se rend pas au travail en voiture. Pour être précis, 44 % d’entre nous se déplacent à pied, en vélo ou en transports publics, selon les chiffres 2012. Qu’on le veuille ou non, la mobilité d’aujourd’hui est devenue multiple, et toute politique publique dans ce domaine se doit de tenir compte de cette multiplication des modes de transport et de vie. La majorité municipale a considérablement développé un réseau de transports publics enfin digne des besoins des habitantes et habitants de notre ville. Dans le futur, nous approfondirons cette approche multiple. Ainsi, nous nous engageons à réaliser sans délai la route de contournement votée par la population en 2012 ; nous poursuivrons également nos efforts pour convaincre l’Office fédéral des routes d’améliorer les conditions de la sortie Yverdon-Sud de l’autoroute. Dans le même NOS ENGAGEMENTS Construire au plus vite la route de contournement. Etendre le réseau de transports publics aux nouveaux quartiers et améliorer les cadences. Investir dans l’aménagement de cheminements sécurisés pour les cyclistes.
  6. 6. Rapprocher notre ville de son lac La croissance paie pour la croissance “Stéphane Balet est le candidat qui incarne le changement, le dynamisme, face à l’immobilisme de ses adversaires. Je voterai pour lui, pour le développement de notre ville.” Giancarlo Valceschini, chef du groupe socialiste au Conseil communal d’Yverdon-les-Bains NOS ENGAGEMENTS Développer rapidement les investissements communaux dans les infrastructures. Concrétiser les études effectuées en mettant en chantier les projets planifiés. Tout mettre en oeuvre pour contenir la hausse d’impôts à laquelle sont soumises de nombreuses villes de notre canton. La santé des finances est une exigence primordiale afin d’assurer un service public de qualité et de créer et maintenir des infrastructures à la hauteur des besoins de la population. Au vu des investissements à venir, une vigilance de tous les instants s’impose. Infrastructures scolaires, routières, installations techniques et bâtiments destinés à l’administration devront être financés ces prochaines années. Mais cette vigilance n’implique pas forcément l’austérité : la dynamique de la ville est très positive et ces dernières années, la croissance a financé la croissance. En clair, l’augmentation des impôts encaissés permet de financer les investissements nécessaires à l’accueil des nouveaux habitants. Entre 2007 et 2013, les recettes fiscales tirées de l’impôt sur le revenu ont augmenté de dix millions. Il ne faudrait pas, en prenant des mesures d’économies inappropriées, casser cet élan. L’enjeu pour les autorités est maintenant de définir des priorités. Une vision et une volonté politiques fortes sont les garantes d’une allocation optimale des ressources. Notre commune dispose encore de moins de moyens financiers que d’autres villes de taille similaire. En parallèle à une gestion rigoureuse du ménage communal, il est donc essentiel de faire entendre notre voix auprès des instances cantonales pour que soit mieux reconnue la situation dans laquelle nous nous trouvons, et que le système de péréquation mis en place depuis une dizaine d’années soit encore amélioré. FINANCES Réduire les investissements risquerait de casser une dynamique favorable. L’enjeu le plus important concerne le développement stratégique de l’écoquartier prévu entre la gare et les rives, qui changera le visage de notre ville en la rapprochant de son lac. Des milliers de logements et d’emplois sont concernés par ce projet combattu pied à pied par le PLR. La construction d’un quartier à Coteau-Est, proche de l’entrée sud de la ville, permettrait également d’accueillir 1200 habitants. Et le plan de quartier des Parties, entre l’avenue Kiener et l’autoroute, accueillerait des entreprises, des logements, les services municipaux actuellement installés entre gare et lac ainsi que les dépôts des bus de CarPostal. Un changement de majorité risquerait d’entraîner une coûteuse révision des priorités, qui mettrait en péril de nombreux projets. En matière d’aménagement urbain, des projets ambitieux sont également en cours, dont l’emblématique réaménagement de la place d’Armes, qui a fait l’objet d’une large démarche participative ces derniers mois. Les résultats du concours pour l’aménagement urbain et paysager de cette place seront prochainement présentés au public. NOS ENGAGEMENTS Soutenir la construction de l’écoquartier Gare-Lac pour accueillir 3800 habitants et 1200 emplois avec un minimum de nuisances. Développer un quartier d’habitation à Coteau-Est. Construire un quartier accueillant logements, entreprises et services communaux aux Parties La forte croissance que connaît la population de notre ville n’est pas près de se tarir. Il est de la responsabilité de nos autorités politiques de planifier et d’accompagner cette croissance, même si ces processus longs et exigeants ne sont pas toujours compris. En matière de développement urbain, plusieurs projets sont en cours d’aboutissement. C’est notamment le cas du plan de quartier Saint-Roch-Haldimand- Industrie, qui a permis le lancement du plus gros chantier actuel en ville. DÉVELOPPEMENT URBAIN Une révision des priorités de développement mettrait en péril des projets stratégiques pour notre ville.
  7. 7. Trois partis unis derrière un candidat MOBILISATION Pourquoi l’ensemble de la gauche yverdonnoise soutient Stéphane Balet. “Je voterai pour Stéphane Balet, car il a compris le potentiel de développement économique et social porté par tous ces jeunes qui viennent étudier dans notre ville.” Vassilis Venizelos, chef du groupe des Verts au Grand Conseil Pour Solidarité & Ecologie – La Gauche, les raisons de soutenir Stéphane Balet sont nombreuses : il représente à nos yeux la personne idéale pour compléter la majorité en place. Candidat intelligent, expérimenté, humble, avec une forte sensibilité sociale qui manque parfois à la majorité rose-verte, Stéphane a à coeur de s’engager pour des thématiques qui nous sont chères, comme le logement ou les transports publics. Son élection permettrait, dans un souci de cohérence et de continuité, à la majorité élue en 2011 de finir le travail pour les 18 derniers mois de la législature. Enfin, nous estimons que la droite n’a d’autre projet pour notre Ville que le bétonnage et une politique pro-voiture, mettant en péril l’avenir financier et environnemental de notre commune. Lundi 10, 20 h : débat entre les trois candidats à la Municipalité organisé par la Commission Consultative Suisses-Immigrés d’Yverdon-les-Bains, Salle des Débats de l’Hôtel de Ville. Mercredi 12, dès 6 h 15 : action de soutien des Verts yverdonnois à la gare. Mercredi 12, 18 h-19 h 30 : rencontre avec Stéphane Balet au Café de la Promenade. Jeudi 13, 20 h : débat entre les trois candidats à la Municipalité organisé par 24 heures, Salle des Débats de l’Hôtel de Ville. Vendredi 14, dès 18 h : apéritif -raclette offert à tous à la Villette. Samedi 15, 9 h – 12 h : stand à la Place Pestalozzi, avec le soutien de Géraldine Savary, conseillère aux Etats. Dimanche 16, 18 h 30-19 h 15: débat télévisé sur La Télé. Mercredi 19, dès 18 h : apéritif - raclette offerts à tous aux Moulins. Jeudi 20, 18 h-19 h 30 : rencontre avec Stéphane Balet au restaurant L’Impro. Vendredi 21, dès 18 h : apéritif - raclette offert à tous à Pierre de Savoie. Samedi 22, 9 h – 12 h : stand à la Place Pestalozzi, avec le soutien des conseillers nationaux Eric Voruz et Jean Christophe Schwaab. Samedi 29, 9 h – 12 h : stand à la Place Pestalozzi. Dimanche 30, 11 h : Fermeture du bureau de vote pour le premier tour de l’élection complémentaire à la Municipalité. Yverdon-les-Bains vit un tournant de son développement. Elle accueille chaque année de nombreux nouveaux habitants et emplois. Elle n’est plus le grand village d’il y a 15 ans mais bien une ville de près de 30’000 habitant- e-s. La qualité de vie est notre priorité absolue. Elle passe notamment par la valeur de nos aménagements urbains et de nos espaces verts, le développement de la mobilité douce ainsi qu’une politique du logement accessible à toutes et tous. Avec une vision claire de l’avenir, la majorité de gauche a mené de multiples projets d’envergure qui doivent avoir une chance de se réaliser au plus vite. Elle continuera de le faire avec conviction si, comme les Verts yverdonnois, vous lui témoignez votre confiance en votant pour Stéphane Balet. Yverdon-les-Bains est une ville dynamique. Elle a besoin d’une Municipalité à son image, capable de répondre aux défis et aux opportunités que la croissance suscite, au-delà des discours sur l’écoute et le bon sens. Car ne nous y trompons pas : « remettre la Ville dans le bon sens », dans le contexte actuel, cela signifie avant tout l’arrêt des projets en cours, le retour à l’immobilisme, l’absence de choix clairs. Yverdon-les-Bains ne peut pas se permettre une pause dans l’accompagnement de la croissance : il lui faut une équipe à même de prendre les décisions indispensables au développement harmonieux de notre ville. Stéphane Balet n’a pas peur de prendre ses responsabilités – c’est pourquoi nous le proposons à vos suffrages. Nos rendez-vous de novembre LISTE N° 1 LISTE N° 5 LISTE N° 3
  8. 8. Editeur : Comité pour l’élection de Stéphane Balet à la Municipalité, p.a. Pierre Dessemontet, place de la Tannerie 3, 1400 Yverdon-les-Bains Conformément aux dispositions légales, ce journal ayant un caractère politique est distribué également aux personnes ne souhaitant pas recevoir de publicité. Même dans ce cas, nous espérons que sa lecture pourra vous intéresser. “Je veux poursuivre l’excellent travail qui a été accompli” munal depuis 2002, j’en suis actuellement le 2e vice-président. J’ai été chef du groupe socialiste, puis président de la section locale du parti de fin 2008 à 2012. Je suis aussi membre du comité directeur du Parti socialiste vaudois depuis le mois de juillet. Pourquoi vous être porté candidat ? A l’approche de la cinquantaine, j’ai envie de m’impliquer plus fortement et de restituer une partie de mon expérience au service de la communauté. Seul le maintien d’une majorité de gauche permettra de poursuivre le travail qui a été fait et bien fait depuis cinq ans au service de la population. Ma trajectoire personnelle me permettra d’habiter cette fonction avec empathie et engagement. Je comprends les problèmes auxquels sont confrontés les familles, je sais grâce à mes origines modestes les soucis qui préoccupent une partie de la population. J’aime autant l’action que la discussion et j’écoute volontiers, non seulement mes amis, mais aussi ceux qui ne partagent pas mon avis. Mon expérience professionnelle sera un atout. Après dix ans dans l’industrie, où j’ai géré des projets importants, j’ai pris des responsabilités dans la formation professionnelle, notamment à l’Ecole technique et des métiers de Lausanne où je suis maître principal. J’ai l’habitude de gérer des équipes et de créer une envie d’entreprendre ensemble. Comment voyez-vous notre ville ? Je suis fier de cette ville, du chemin qu’elle a déjà parcouru. Nos complexes n’ont aucune raison d’être. On ne se rend pas compte de l’ampleur de notre rayonnement. J’ai beaucoup de contacts en Suisse alémanique, Yverdon- les-Bains y est perçue comme un joyau au bord du lac. Et ils ont raison ! Quelle qualité de vie, quel développement de l’offre culturelle, quel lieu de rendez-vous pour toutes les branches professionnelles, quelles chances de voir nos lieux de formation se développer ! Bien sûr, cet attrait entraîne aussi son lot d’inconvénients. La circulation se complique, c’est vrai, mais c’est en accompagnant cette croissance qu’on pourra garantir notre qualité de vie ces prochaines années, pas en s’opposant à toute évolution ni en regrettant le passé. Quels sont vos loisirs ? Je pratique depuis longtemps la course à pied. Et j’adore la montagne. L’été pour ses randonnées ou l’hiver, où j’aime faire de la peau de phoque. Je suis naturellement membre de la section Yverdon du Club Alpin Suisse. Je fais également de la musique, en autodidacte. Je joue de la trompette dans un petit groupe qui accompagne les spectacles de l’école Le Zarti’cirque de Sainte- Croix. Je vais très souvent voir des concerts, classiques, pop, rock, chanson. Enfin, quand il me reste un peu de temps, j’aime bricoler. Stéphane Balet, pouvez-vous présenter en quelques mots ? Je suis un ingénieur en électronique de 47 ans, marié depuis 19 ans avec Laurence, infirmière spécialiste connue de nombreux patients dans la région. Nous sommes parents d’un jeune homme de 19 ans et d’une jeune femme de 17 ans, tous deux étudiants au gymnase d’Yverdon-les- Bains. Depuis quand vivez-vous à Yverdon–les-Bains ? Je suis né à Sierre, mais j’ai fait mon école primaire ici. Suite au divorce de mes parents, j’ai vécu à Neuchâtel jusqu’à mon apprentissage que j’ai fait au Centre professionnel du Nord Vaudois à Yverdon. Quelques années plus tard, j’ai complété ma formation en suivant une école d’ingénieurs en cours du soir. Un engagement exigeant pendant cinq ans, trois soirs par semaine, après mon travail, et tous les samedis matins, qui m’a permis de devenir ingénieur. Quand avez-vous fait os débuts en politique ? C’est quand je suis revenu m’établir à Yverdon, que j’ai décidé de m’engager. Je suis conseiller comLe 30 novembre, votez Stéphane Balet

×