SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
RÉUNIONS
PUBLIQUES
Présentation du
programme
4 mars / 20h
Salle G. Rivière
6 mars / 20h
Salle H. Chaudey
11 mars / 20h
Base de Loisirs
13 mars / 20h
Salle du Conseil
Municipal
PROJETS
PARTAGÉS
Quelle est votre
recette pour
répondre aux
attentes?
POUR TOUTES
QUESTIONS
Tel : 07 89 32 15 00
Le PROGRAMME
A venir dans le prochain
numéro
URBANISME
Parlez-nous de
votre maîtrise de
l’urbanisme ?
ÉCHOS DE
CAMPAGNE
Le paysage
s’éclaircit. Qu’en
pensez-vous ?
STOP AUX
RUMEURS
Rétablissement
de la vérité
Regardons l’avenir
avec sérénité
Journal de campagne de Jérôme Guyard
NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE - IMPRESSION : Théva La Fabrique - VU, LE CANDIDAT - CREDIT PHOTO : Sabrina Godemert
Suite en pages 3 et 4 du journal
Ils nous rejoignent...
Février 2020
N
°3
Marina Poisson
J’habite sur la commune
où je me suis installée
avec mon conjoint depuis
bientôt 3 ans. Nous vivons
au bord de la Seine, entre
ville et campagne. En
arrivant sur la commune
j’ai eu un véritable coup
de cœur [...]
Marc Mengus
C’est en 2015 que nous
nous sommes installés à
Saint-Fargeau-Ponthierry
au hameau d’Auxon-
nettes. Nous connaissions
déjà très bien le secteur
puisque précédemment
nous habitions à Pringy.
[...]
Simon Encrenaz
Je suis arrivé en 2011 à
Saint-Fargeau-Ponthierry
pour continuer mes
études en aménagement
de paysage. Cette ville
m’a séduit par sa situation
géographique avanta-
geuse et son territoire
périurbain équilibré [...]
Guy Beauregard
J’ai découvert Saint-Far-
geau-Ponthierry en 2003
et lorsque l’opportunité
s’est présentée je m’y suis
installé avec ma famille.
J’ai toujours trouvé une
grande sérénité dans
cette commune originale
avec son centre-ville [...]
URBANISME
M. le Maire, avez-vous vraiment maîtrisé votre urbanisme ?
2006
Chiffres 1er
janvier
4664
LOGEMENTS
Courriers officiels de la Préfecture de Seine-et-Marne
5674
LOGEMENTS
5957
LOGEMENTS
Nombre de
LOGEMENTS
dont nombre de
LOGEMENTS
SOCIAUX
ANNÉE 2001 2006 2014 2018 2019
4396 5674 5957 6062
775 909 1149 1366 1435
53.6lgts
/ an
2001-2006
Comme je le dis depuis mon élection en 2014,
maîtriser notre urbanisme ne veut pas dire ne
pas construire. Cela signifie construire de
manière raisonnée, intelligente et en adaptant
son rythme de construction. Grâce à notre
politique de transformation des friches, nous
avons réussi ce pari. Nous pouvons le voir dans
le tableau ci-dessous, construit UNIQUEMENT
avec les chiffres officiels de la Préfecture
de Seine-et-Marne. En effet, durant la période
2006-2014, lorsque le duo Lionel Walker-Seve-
rine Felix-Boron administrait la commune, le
rythme annuel était de 126 logements par an.
Depuis le début de notre mandat en 2014, ce
rythme a baissé à 77 logements par an. Nous
voyons donc factuellement que nous avons bais-
sé le rythme de construction de près de 40%, et
cela en seulement 5 ans afin que nous puissions
accueillir les nouveaux habitants dans de bonnes
conditions et sans modifier le cadre de vie. Une
preuve de notre urbanisme maîtrisé, loin du triple-
ment annoncé par nos opposants.
soit 17.6% soit 19.5% soit 20.3% soit 22.9% soit 23.7%
Au 1er
janvier
126.25lgts
/ an
2006-2014
2014
Chiffres 1er
janvier
2018
Chiffres 1er
janvier
Au 1er
janvier
Au 1er
janvier
Au 1er
janvier
Au 1er
janvier
4664
77.6lgts
/ an
2014-2019
2001 2006 2014 2019
Données chiffrées
émanant des cour-
riers officiels de la
Préfecture de Seine-
et-Marne. Preuves
irréfutables de la
maîtrise de notre
urbanisme
Taux de 25%
imposé par la loi
SRU (Solidarité et
Renouvellement
Urbain)
PROJETS PARTAGÉS
Ils nous rejoignent...
Guy Beauregard
C’est par des
proches que j’ai
découvert Saint-
Fargeau-Pon-
thierry en 2003 et
lorsque l’oppor-
tunité s’est pré-
sentée je m’y suis
installé avec ma famille. J’ai toujours
trouvé une grande sérénité dans
cette commune originale avec son
centre-ville, ses hameaux, ses bois et
lacs en bordure de Seine. Ayant tou-
jours vécu dans de grandes agglomé-
rations, j’ai été surpris de constater
le dynamisme de notre commune
portée par Jérôme Guyard qui, à
force de volonté et de détermination,
a redonné à notre ville un endroit où
il fait bon vivre. J’ai pu observer com-
ment notre ville opérait une mutation
nécessaire (rénovation du centre-
ville, préservation des hameaux, dé-
veloppement des activités sportives
et culturelles) le tout en démontrant
que mixité, solidarité et douceur de
vivre pouvaient se côtoyer dans un
même lieu. J’ai été également attentif
au redressement financier de notre
ville, indispensable pour développer
des nouveaux projets. Etant impliqué
dans le milieu associatif, je souhaite
être acteur au sein de la commune
en apportant le temps dont je dispose
ainsi que mes compétences. Lors de
mes échanges avec Jérôme Guyard,
j’ai trouvé une personne à l’écoute,
impliquée et d’une grande motivation
qui porte et défend les intérêts de
notre ville. Face aux contraintes et
aux enjeux liés au Grand Paris, son
projet pour notre ville nous permettra
de nous démarquer tout en mainte-
nant la qualité de vie à laquelle nous
sommes tant attachés. C’est pourquoi
j’ai souhaité rejoindre son équipe.
Marina Poisson
J’habite sur la
commune où je me
suis installée avec
mon conjoint depuis
bientôt 3 ans. Nous
vivons au bord de la
Seine, entre ville et
campagne. En
arrivant sur la commune j’ai eu un vé-
ritable coup de cœur pour Saint-Far-
geau-Ponthierry. Cet endroit est à la
fois ressourçant, je pense notamment
aux bords de Seine, et vivant au tra-
vers de ses animations et en même
temps avec un réel confort de vie
grâce à ses infrastructures. Je trouve
que cette ville a beaucoup à offrir à
ses habitants et je voulais en tant
qu’habitante offrir à ma façon quelque
chose en retour. Je ne me suis jamais
engagée ni politiquement, ni au sein
d’association mais c’est sponta-
nément que j’ai souhaité rejoindre
l’équipe pour offrir ce que je pouvais
et ainsi m’engager à améliorer le
quotidien des féréopontains.Etude d’aménagement du projet d’amélioration du quartier des Verdennes
Tout d’abord, je préfère employer
le terme « projets partagés ». Les
mots «démocratie participative »
ou «projet participatif » sont trop
souvent utilisés pour masquer des
coquilles vides. Il s’agit plus d’un
concept de «marketing » que d’une
réalité sur le terrain.
On peut facilement habiller un pro-
gramme sans idée ou une action d’obs-
truction en les qualifiant de démarches
« participatives ». Je préférerai toujours
une action concrète mais discrète à une
opération de communication qui n’ap-
porterait rien aux Féréopontains.
Notre méthode a consisté à prendre en
considération les volontés de progrès
exprimées par les citoyens. Les pro-
jets partagés que nous avons menés
à bien avec les différents groupes de
Féréopontains étaient tous différents.
Il a fallu savoir écouter les besoins
et les envies de chacun de ses inter-
locuteurs. Les enjeux et les attentes
n’ont pas toujours été les mêmes pour
les habitants de Ponthierry, de Mouli-
gnon, de Jonville ou de Saint-Fargeau.
Les habitants du Clos
Brassens (rue Jean
Ferrat) et du Parc des
Verdennes (rue Barbara),
en centre-ville, connais-
saient des problèmes
tout à fait particuliers. Les
220 logements collectifs
construits sous l’ancienne
municipalité étaient très
mal équipés. Il y avait de nombreuses
malfaçons sur les bâtiments eux-mêmes
mais aussi sur la voirie. Les trottoirs et
la voie centrale n’étaient pas conformes
et pas correctement éclairés non plus.
Les habitants avaient aussi besoin d’un
parking pour se garer.
Dès notre élection en 2014, nous
avons tenté de répondre au mieux à
ces nécessités. Les habitants se sont
regroupés au sein d’une association
et nous avons voulu être un partenaire
attentif et protecteur pour nos citoyens.
Depuis nous avons bâti une colla-
boration efficace qui a débouché sur
plusieurs projets partagés : nous avons
obtenu ensemble la rétrocession des
voiries puis nous avons créé un parking
public gratuit, et encore ré-
cemment nous avons équipé
ces résidences d’une vaste
aire de jeux pour enfants.
Le projet partagé « Cœur
de Moulignon » répond
quant à lui à des problé-
matiques très différentes.
Le conseil de hameau nous
a sollicité pour que nous
engagions un projet d’aménagement
dans une perspective de développe-
ment durable. Nous les accompagnons
afin de recréer un lieu de vie commune,
aménagé par et pour les habitants du
hameau.
Ensemble, nous souhaitons la
réhabilitation du patrimoine architec-
tural comme les anciennes bâtisses, le
pressoir et les serres. Il y a également la
volonté commune de remettre en valeur
les paysages naturels et de créer un
espace de respiration et de convivialité
autour du ru, d’espaces fleuris et arbo-
rés réaménagés. Nous avons su obtenir
le soutien du Parc Naturel Régional du
Gâtinais Français et notre collaboration
s’est concrétisée par des ateliers de
concertation avec la population qui a pu
y exprimer sa volonté et ses désirs.
Nous travaillons également depuis
plusieurs années avec l’association
Patrimoine & Religion. Ce groupe de
citoyens Féréopontains était très inquiet
de voir la chapelle de Jonville ainsi
délaissée. Lorsque nous sommes entrés
en contact, nous avons pris le temps
de les écouter, d’entendre leur volonté
de réhabiliter et de moderniser notre
patrimoine. Depuis, nous nous sommes
concertés fréquemment, avons obtenu
l’aide du Département et de la Fondation
du Patrimoine, et la chapelle deviendra
prochainement un nouveau lieu de
culture pour notre ville.
Comme vous l’avez précisé, les projets
participatifs que nous avons menés à
bien ont été très nombreux.
Finalement, notre démarche a
toujours été la même : écou-
ter nos concitoyens, élaborer
ensemble une stratégie et un
calendrier, amener des acteurs
extérieurs compétents pouvant
financer tout ou partie du projet
et pour finir beaucoup de travail !
« Notre
méthode
a consisté
à prendre
en considération
les volontés de
progrès expri-
mées par les
citoyens. »
Etude d’aménagement du coeur de Moulignon
Vous avez mené à bien des projets participatifs
avec les Féréopontains. Quelle est votre recette ?
ÉCHOS DE CAMPAGNE
Ils nous rejoignent...
La Mairie paie-t-elle
nos documents de
campagne ?
Bien évidemment que non.
Depuis le 1er septembre
2019, tous les documents
édités pour la campagne
électorale sont comptabilisés
dans des comptes de cam-
pagne officiels et sont donc
payés entièrement par notre
équipe.
Les caméras de vidéo-
protection ne sont
reliées à rien ?
Les 33 caméras de
notre commune sont reliées
à un centre de supervision
qui se situe dans l’Hôtel de
Ville. Le nombre de per-
sonnes autorisées à rentrer
dans le centre est réduit et
soumis à validation de la
Préfecture.
L’opposition a voté
contre la baisse
des impôts ?
Lors du Conseil Munici- pal
dédié à ce sujet, l’opposition
menée par ses deux Lea-
ders, Séverine FELIX-BO-
RON et Lionel WALKER ont
voté contre la baisse des
impôts proposée par notre
équipe dès 2019. Drôle
de perception de l’intérêt
général.
Nos adversaires se
servent-ils de notre bilan
réussi comme axe de
campagne ?
Dans les différents écrits
de nos adversaires, nous
voyons fleurir des axes
de campagne qui sont les
mêmes que ceux déjà mis en
place par nous même depuis
6 ans. Une politique dont est
issu notre bilan 100% réussi.
Simple appropriation ou
validation de notre méthode?
Ne vous faites pas avoir et
préférez l’original aux diffé-
rentes copies.
STOP AUX RUMEURS
DESSIN DU JOUR
FA
U
X
FA
U
X
V
R
A
I
V
R
A
I
Marc Mengus
C’est en 2015
que nous nous
sommes installés à
Saint-Fargeau-Pon-
thierry au hameau
d’Auxonnettes.
Nous connaissions
déjà très bien le
secteur puisque précédemment nous
habitions à Pringy. Pour avoir vécu
aux 4 coins de la France, je puis dire
que notre petite commune est bien
agréable. Proche de la capitale sans
l’être trop, avec accès aux grands
axes autoroutiers, ses commerces
et ses infrastructures sportives qui
correspondent à ce que nous aimons.
C’est d’ailleurs dans une association
sportive de la commune que j’ai pris
quelques responsabilité afin de mieux
la promouvoir et de faire aimer le
sport aux féréopontains. J’attends
également avec impatience que le
beau projet de réfection du Cosec
voit le jour afin que notre club de
sport puisse y trouver sa place et ain-
si être plus proche des autres asso-
ciations sportives. J’ai entendu bien
des critiques sur ce projet comme sur
d’autres d’ailleurs, et c’est en partie
pour cette raison que j’ai choisi de
m’engager auprès de Jérôme Guyard
dont je connais les qualités hu-
maines. L’idée étant de regarder dans
la même direction en ayant toujours
à l’esprit l’intérêt de notre commune
et de ses habitants. C’est donc avec
beaucoup de convictions que je sou-
haite m’investir dans cette nouvelle
équipe afin de l’aider à continuer de
mener à bien les projets concernant
Saint-Fargeau-Ponthierry.
Simon Encrenaz
Passionné par le
monde végétal,
je suis arrivé en
2011 à Saint-Far-
geau-Ponthierry
pour continuer mes
études supérieures
en aménagement
de paysage. Cette ville m’a séduit par
sa situation géographique avanta-
geuse et son territoire periurbain
équilibré. Ensuite, je m’y suis attaché
en raison de sa diversité et de
toutes les offres d’activités qu’on y
trouve. Le cadre de vie y est riche et
confortable : moyens de transports,
associations nombreuses et variées,
commerces de proximité et espaces
naturels. La politique de gestion
telle que mise en place par Jérôme
Guyard me conforte car je le sens
conscient des réalités actuelles ainsi
que des enjeux environnementaux
futurs. Je souhaite m’impliquer,
échanger et m’investir à ses côtés
dans son équipe qui a démontré sa
compétence par le résultat du bilan
de mandat.
Je note que les choses se décantent
et que les masques tombent. Fusion,
abandons, trahisons...
Commune en Action
Romaric Bruiant
Tout d’abord, j’ai appris par voie de
presse et sur les réseaux sociaux ce
qui était arrivé à Frédérique Beaudon-
net. Je n’ai pas de mots pour exprimer
l’indignité que je ressens face à de telles
attitudes. Chacun peut avoir ses idées,
et elles se défendent. Mais j’ai du mal
à comprendre comment il est possible
de soutenir une personne pendant des
mois, et au dernier moment l’évincer de
la pire des façons qui soient. Comment
accorder sa confiance à un groupe
capable de faire cela à une personne de
son équipe. Au nom de quoi ? L’ambition
personnelle ? Car je situe mal l’intérêt
général dans cette histoire. En plus,
comme je le disais plus haut, et les
personnes qui ont été Maire comme moi
seront sûrement d’accord, pour gérer
une ville il faut être serein. Comment
pouvez-vous prétendre assurer le bien-
être de 14 000 personnes et le maintien
de l’intérêt général alors même que vous
en êtes réduits à des querelles d’égos.
Ce genre d’équipe, bâtie ainsi, ne peut
amener que de la déception.
De la déception, c’est ce
que je ressens en plus
quand je vois qu’un de mes
élus fait partie de cette
fameuse équipe. Tous les
mots que j’ai pu prononcer
durant mon discours des
vœux prennent tout leur sens. J’ai utilisé
les mots « famille et loyauté». Des sen-
timents forts. Je vous rassure je ressens
toujours cela. Ce qui augmente d’autant
plus ma peine quand je vois que ces
personnes n’ont même pas eu l’honnête-
té de me prévenir de ce qu’ils faisaient.
Et se permettent encore de s’étonner
de voir leur délégation retirée. Bref des
attitudes qui n’ont pas leur place dans
un mandat municipal. Et je souhaite bon
courage à cette équipe dans cette guerre
d’égos.
Mais sachez que les personnes qui
m’accompagnent sur ma liste, renouve-
lée à moitié partagent ces valeurs autour
de la famille, de la solidarité.
Ensemble et Autrement
Séverine Félix-Boron / Lionel Walker
Ensuite la seconde liste a choisi son chef
de file. Il s’agit d’une personne que nous
connaissons bien puisqu’elle est élue
depuis 2001 et élue d’opposition
depuis 2014. Mais je vous avoue
que je suis un peu perdu et je
ne suis pas le seul. En effet,
cette liste se dit complètement
apolitique, sans rien de partisan
si l’on en croit son premier tract.
Juste derrière, dans le second,
ils nous mettent une ribambelle
de logos de partis politiques.
Plus de logos qu’il n’y a d’idées.
Une sacrée volte-face tout de même. Et
maintenant dans le 3ème
, nous apprenons
qu’ils sont sans étiquette.
D’ailleurs à ce sujet, je vois qu’un
ancien candidat a décidé de
fusionner avec eux en amenant
une investiture. Je souris car il
est venu se vendre à toutes les
listes candidates, en changeant
systématiquement d’étiquette po-
litique afin d’être compatible avec
les personnes chez qui il est venu
se vendre. Ici encore, les idées ont l’air
d’être secondaires et seul compte l’égo.
C’est tout de même surprenant, mais les
gens ne seront pas dupes. Les équipes
et les méthodes restent identiques,
même si l’ancien Maire ne se met pas en
figure de proue. Le binôme Félix-Boron/
Walker, qui agit ensemble depuis quasi-
ment 20 ans, a presque ruiné la ville du-
rant ce laps de temps, et a même voté,
dans son opposition d’obstruction, contre
la baisse des impôts que j’ai proposée
en 2019. Ce même binôme se permet de
vouloir redresser la ville. Je le rassure,
je ne l’ai pas attendu pour le faire et
réparer leurs pots cassés. De plus,
Séverine Félix-Boron et Lionel Walker
prennent sur leur liste l’ancien directeur
des Services Techniques de la com-
mune. Je comprends mieux pourquoi
de 2014 à 2016, lorsqu’il était en poste,
les dossiers avançaient si peu. Certains
n’ont apparemment aucun respect pour
l’intérêt général. Ce ne
sont pas des méthodes,
en tout cas pas les nôtres.
Occupons-nous de choses
plus importantes. Mainte-
nons notre cap et élevons
le débat en gardant en tête
le bien-être des féréopon-
tains.
Notre programme à
paraître bientôt en sera
d’ailleurs la parfaite illustration. Un pro-
gramme construit de manière pragma-
tique et reprenant la méthode qui nous
a conduit à un bilan 100% réussi. Ce
programme sera constitué des mêmes
axes de développement que ceux suivis
durant mon mandat.
Je remarque à ce propos que les axes
de programme de mes opposants
sont les mêmes que ceux que j’avais
engagés il y a 6 ans. Ils ont donc non
seulement 6 ans de retard, mais en plus,
ils valident la politique mise en place
depuis 2014.
Ne l’oubliez pas, préférez toujours l’origi-
nal aux différentes copies.
« Ils ont
presque
ruiné la ville
en quasiment
20 ans et ont même
voté, dans leur
opposition d’obs-
truction, contre la
baisse des impôts
que j’ai proposée en
2019.»
Pouvez-vous nous donner votre analyse sur la
situation qui se profile ?
« Tous les
mots que j’ai
pu pronon-
cer durant
mon discours des
vœux prennent
tout leur sens. »

Contenu connexe

Tendances

Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerieSaintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerielesaintmarcquoi
 
Rcf Drôme lettres aux amis juin 2017
Rcf Drôme lettres aux amis juin 2017Rcf Drôme lettres aux amis juin 2017
Rcf Drôme lettres aux amis juin 2017Rcf26
 
Programme Martine Faure
Programme Martine FaureProgramme Martine Faure
Programme Martine Fauremfaure
 
Le périodique que je diffuse dans mon quartier. Bilan de la mandature pour G...
Le périodique que je diffuse dans mon quartier.  Bilan de la mandature pour G...Le périodique que je diffuse dans mon quartier.  Bilan de la mandature pour G...
Le périodique que je diffuse dans mon quartier. Bilan de la mandature pour G...Michel Péters
 
Programme de Jean-Marie TETART - Législatives 2012
Programme de Jean-Marie TETART - Législatives 2012Programme de Jean-Marie TETART - Législatives 2012
Programme de Jean-Marie TETART - Législatives 2012jeanmarietetart
 
Prorgamme La Nouvelle Vague
Prorgamme La Nouvelle VagueProrgamme La Nouvelle Vague
Prorgamme La Nouvelle VagueTrouville2014
 
Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission
Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission
Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission Orgerus Mairie
 
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigéSaintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigélesaintmarcquoi
 
Flyer 28janvier
Flyer 28janvierFlyer 28janvier
Flyer 28janvierpmuni2014
 
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016Sandrine Bochet
 
MBS-sponsoring-20160325
MBS-sponsoring-20160325MBS-sponsoring-20160325
MBS-sponsoring-20160325David Angyo
 

Tendances (19)

Lettre de Candidature
Lettre de CandidatureLettre de Candidature
Lettre de Candidature
 
Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168
 
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerieSaintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
 
Programme
ProgrammeProgramme
Programme
 
Bat6 bulletin adp_juillet
Bat6 bulletin adp_juilletBat6 bulletin adp_juillet
Bat6 bulletin adp_juillet
 
Rcf Drôme lettres aux amis juin 2017
Rcf Drôme lettres aux amis juin 2017Rcf Drôme lettres aux amis juin 2017
Rcf Drôme lettres aux amis juin 2017
 
Pole50
Pole50Pole50
Pole50
 
Programme Martine Faure
Programme Martine FaureProgramme Martine Faure
Programme Martine Faure
 
Le périodique que je diffuse dans mon quartier. Bilan de la mandature pour G...
Le périodique que je diffuse dans mon quartier.  Bilan de la mandature pour G...Le périodique que je diffuse dans mon quartier.  Bilan de la mandature pour G...
Le périodique que je diffuse dans mon quartier. Bilan de la mandature pour G...
 
Programme de Jean-Marie TETART - Législatives 2012
Programme de Jean-Marie TETART - Législatives 2012Programme de Jean-Marie TETART - Législatives 2012
Programme de Jean-Marie TETART - Législatives 2012
 
Gazette n°14 bat
Gazette n°14 batGazette n°14 bat
Gazette n°14 bat
 
Prorgamme La Nouvelle Vague
Prorgamme La Nouvelle VagueProrgamme La Nouvelle Vague
Prorgamme La Nouvelle Vague
 
Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission
Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission
Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission
 
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigéSaintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
 
Flyer 28janvier
Flyer 28janvierFlyer 28janvier
Flyer 28janvier
 
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Avril 2016
 
Bussyscope n°169
Bussyscope n°169Bussyscope n°169
Bussyscope n°169
 
MBS-sponsoring-20160325
MBS-sponsoring-20160325MBS-sponsoring-20160325
MBS-sponsoring-20160325
 
Cantonales 2015 Fontaine Vercors
Cantonales 2015 Fontaine VercorsCantonales 2015 Fontaine Vercors
Cantonales 2015 Fontaine Vercors
 

Similaire à En toute verite fevrier

Notre bilan 2008-2014
Notre bilan 2008-2014Notre bilan 2008-2014
Notre bilan 2008-2014pmuni2014
 
Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...
Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...
Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...Jean-Marc Sandoz
 
Journal1 billere pourtous-2fev2014
Journal1 billere pourtous-2fev2014Journal1 billere pourtous-2fev2014
Journal1 billere pourtous-2fev2014Billerepourtous
 
Magazine interne de la ville de Niort, 1er Prix Cap'com en 2012
Magazine interne de la ville de Niort, 1er Prix Cap'com en 2012Magazine interne de la ville de Niort, 1er Prix Cap'com en 2012
Magazine interne de la ville de Niort, 1er Prix Cap'com en 2012Damien ARNAUD
 
Pv ag ordinaire 10 01 2014
Pv ag ordinaire 10 01 2014Pv ag ordinaire 10 01 2014
Pv ag ordinaire 10 01 2014robertmanceau
 
Ensemble pour Vénissieux - les propositions phares
Ensemble pour Vénissieux - les propositions pharesEnsemble pour Vénissieux - les propositions phares
Ensemble pour Vénissieux - les propositions phareslbkvenissieux
 
Ensemble pour Vénissieux, les propositions phares
Ensemble pour Vénissieux, les propositions pharesEnsemble pour Vénissieux, les propositions phares
Ensemble pour Vénissieux, les propositions phareslbkvenissieux
 
4 page de campagne
4 page de campagne4 page de campagne
4 page de campagneToma Miel
 
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020EmileAmaro
 
Val d'oust : Municipales: la liste Val d'Oust Nouvel Elan
Val d'oust :  Municipales: la liste Val d'Oust Nouvel ElanVal d'oust :  Municipales: la liste Val d'Oust Nouvel Elan
Val d'oust : Municipales: la liste Val d'Oust Nouvel ElanGuyon Jacky
 
Guy Lafite : ma vision pour Biarritz
Guy Lafite : ma vision pour BiarritzGuy Lafite : ma vision pour Biarritz
Guy Lafite : ma vision pour BiarritzGuy Lafite
 
Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015
Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015
Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015Paul Quilès
 

Similaire à En toute verite fevrier (20)

Notre bilan 2008-2014
Notre bilan 2008-2014Notre bilan 2008-2014
Notre bilan 2008-2014
 
En toute vérité - mars
En toute vérité - marsEn toute vérité - mars
En toute vérité - mars
 
Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...
Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...
Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...
 
En toute verite decembre -
En toute verite   decembre - En toute verite   decembre -
En toute verite decembre -
 
Journal1 billere pourtous-2fev2014
Journal1 billere pourtous-2fev2014Journal1 billere pourtous-2fev2014
Journal1 billere pourtous-2fev2014
 
Magazine interne de la ville de Niort, 1er Prix Cap'com en 2012
Magazine interne de la ville de Niort, 1er Prix Cap'com en 2012Magazine interne de la ville de Niort, 1er Prix Cap'com en 2012
Magazine interne de la ville de Niort, 1er Prix Cap'com en 2012
 
Saintines.pdf
Saintines.pdfSaintines.pdf
Saintines.pdf
 
En toute verite janvier -
En toute verite   janvier - En toute verite   janvier -
En toute verite janvier -
 
Pv ag ordinaire 10 01 2014
Pv ag ordinaire 10 01 2014Pv ag ordinaire 10 01 2014
Pv ag ordinaire 10 01 2014
 
Lettre de Candidature
Lettre de CandidatureLettre de Candidature
Lettre de Candidature
 
Ensemble pour Vénissieux - les propositions phares
Ensemble pour Vénissieux - les propositions pharesEnsemble pour Vénissieux - les propositions phares
Ensemble pour Vénissieux - les propositions phares
 
Ensemble pour Vénissieux, les propositions phares
Ensemble pour Vénissieux, les propositions pharesEnsemble pour Vénissieux, les propositions phares
Ensemble pour Vénissieux, les propositions phares
 
4 page de campagne
4 page de campagne4 page de campagne
4 page de campagne
 
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
 
Bilan de mandat 2008-2014
Bilan de mandat 2008-2014Bilan de mandat 2008-2014
Bilan de mandat 2008-2014
 
Val d'oust : Municipales: la liste Val d'Oust Nouvel Elan
Val d'oust :  Municipales: la liste Val d'Oust Nouvel ElanVal d'oust :  Municipales: la liste Val d'Oust Nouvel Elan
Val d'oust : Municipales: la liste Val d'Oust Nouvel Elan
 
Le journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-PlessisLe journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-Plessis
 
Guy Lafite : ma vision pour Biarritz
Guy Lafite : ma vision pour BiarritzGuy Lafite : ma vision pour Biarritz
Guy Lafite : ma vision pour Biarritz
 
Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015
Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015
Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015
 
Le Livre Reims 2020_web
Le Livre Reims 2020_webLe Livre Reims 2020_web
Le Livre Reims 2020_web
 

En toute verite fevrier

  • 1. RÉUNIONS PUBLIQUES Présentation du programme 4 mars / 20h Salle G. Rivière 6 mars / 20h Salle H. Chaudey 11 mars / 20h Base de Loisirs 13 mars / 20h Salle du Conseil Municipal PROJETS PARTAGÉS Quelle est votre recette pour répondre aux attentes? POUR TOUTES QUESTIONS Tel : 07 89 32 15 00 Le PROGRAMME A venir dans le prochain numéro URBANISME Parlez-nous de votre maîtrise de l’urbanisme ? ÉCHOS DE CAMPAGNE Le paysage s’éclaircit. Qu’en pensez-vous ? STOP AUX RUMEURS Rétablissement de la vérité Regardons l’avenir avec sérénité Journal de campagne de Jérôme Guyard NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE - IMPRESSION : Théva La Fabrique - VU, LE CANDIDAT - CREDIT PHOTO : Sabrina Godemert Suite en pages 3 et 4 du journal Ils nous rejoignent... Février 2020 N °3 Marina Poisson J’habite sur la commune où je me suis installée avec mon conjoint depuis bientôt 3 ans. Nous vivons au bord de la Seine, entre ville et campagne. En arrivant sur la commune j’ai eu un véritable coup de cœur [...] Marc Mengus C’est en 2015 que nous nous sommes installés à Saint-Fargeau-Ponthierry au hameau d’Auxon- nettes. Nous connaissions déjà très bien le secteur puisque précédemment nous habitions à Pringy. [...] Simon Encrenaz Je suis arrivé en 2011 à Saint-Fargeau-Ponthierry pour continuer mes études en aménagement de paysage. Cette ville m’a séduit par sa situation géographique avanta- geuse et son territoire périurbain équilibré [...] Guy Beauregard J’ai découvert Saint-Far- geau-Ponthierry en 2003 et lorsque l’opportunité s’est présentée je m’y suis installé avec ma famille. J’ai toujours trouvé une grande sérénité dans cette commune originale avec son centre-ville [...]
  • 2. URBANISME M. le Maire, avez-vous vraiment maîtrisé votre urbanisme ? 2006 Chiffres 1er janvier 4664 LOGEMENTS Courriers officiels de la Préfecture de Seine-et-Marne 5674 LOGEMENTS 5957 LOGEMENTS Nombre de LOGEMENTS dont nombre de LOGEMENTS SOCIAUX ANNÉE 2001 2006 2014 2018 2019 4396 5674 5957 6062 775 909 1149 1366 1435 53.6lgts / an 2001-2006 Comme je le dis depuis mon élection en 2014, maîtriser notre urbanisme ne veut pas dire ne pas construire. Cela signifie construire de manière raisonnée, intelligente et en adaptant son rythme de construction. Grâce à notre politique de transformation des friches, nous avons réussi ce pari. Nous pouvons le voir dans le tableau ci-dessous, construit UNIQUEMENT avec les chiffres officiels de la Préfecture de Seine-et-Marne. En effet, durant la période 2006-2014, lorsque le duo Lionel Walker-Seve- rine Felix-Boron administrait la commune, le rythme annuel était de 126 logements par an. Depuis le début de notre mandat en 2014, ce rythme a baissé à 77 logements par an. Nous voyons donc factuellement que nous avons bais- sé le rythme de construction de près de 40%, et cela en seulement 5 ans afin que nous puissions accueillir les nouveaux habitants dans de bonnes conditions et sans modifier le cadre de vie. Une preuve de notre urbanisme maîtrisé, loin du triple- ment annoncé par nos opposants. soit 17.6% soit 19.5% soit 20.3% soit 22.9% soit 23.7% Au 1er janvier 126.25lgts / an 2006-2014 2014 Chiffres 1er janvier 2018 Chiffres 1er janvier Au 1er janvier Au 1er janvier Au 1er janvier Au 1er janvier 4664 77.6lgts / an 2014-2019 2001 2006 2014 2019 Données chiffrées émanant des cour- riers officiels de la Préfecture de Seine- et-Marne. Preuves irréfutables de la maîtrise de notre urbanisme Taux de 25% imposé par la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain)
  • 3. PROJETS PARTAGÉS Ils nous rejoignent... Guy Beauregard C’est par des proches que j’ai découvert Saint- Fargeau-Pon- thierry en 2003 et lorsque l’oppor- tunité s’est pré- sentée je m’y suis installé avec ma famille. J’ai toujours trouvé une grande sérénité dans cette commune originale avec son centre-ville, ses hameaux, ses bois et lacs en bordure de Seine. Ayant tou- jours vécu dans de grandes agglomé- rations, j’ai été surpris de constater le dynamisme de notre commune portée par Jérôme Guyard qui, à force de volonté et de détermination, a redonné à notre ville un endroit où il fait bon vivre. J’ai pu observer com- ment notre ville opérait une mutation nécessaire (rénovation du centre- ville, préservation des hameaux, dé- veloppement des activités sportives et culturelles) le tout en démontrant que mixité, solidarité et douceur de vivre pouvaient se côtoyer dans un même lieu. J’ai été également attentif au redressement financier de notre ville, indispensable pour développer des nouveaux projets. Etant impliqué dans le milieu associatif, je souhaite être acteur au sein de la commune en apportant le temps dont je dispose ainsi que mes compétences. Lors de mes échanges avec Jérôme Guyard, j’ai trouvé une personne à l’écoute, impliquée et d’une grande motivation qui porte et défend les intérêts de notre ville. Face aux contraintes et aux enjeux liés au Grand Paris, son projet pour notre ville nous permettra de nous démarquer tout en mainte- nant la qualité de vie à laquelle nous sommes tant attachés. C’est pourquoi j’ai souhaité rejoindre son équipe. Marina Poisson J’habite sur la commune où je me suis installée avec mon conjoint depuis bientôt 3 ans. Nous vivons au bord de la Seine, entre ville et campagne. En arrivant sur la commune j’ai eu un vé- ritable coup de cœur pour Saint-Far- geau-Ponthierry. Cet endroit est à la fois ressourçant, je pense notamment aux bords de Seine, et vivant au tra- vers de ses animations et en même temps avec un réel confort de vie grâce à ses infrastructures. Je trouve que cette ville a beaucoup à offrir à ses habitants et je voulais en tant qu’habitante offrir à ma façon quelque chose en retour. Je ne me suis jamais engagée ni politiquement, ni au sein d’association mais c’est sponta- nément que j’ai souhaité rejoindre l’équipe pour offrir ce que je pouvais et ainsi m’engager à améliorer le quotidien des féréopontains.Etude d’aménagement du projet d’amélioration du quartier des Verdennes Tout d’abord, je préfère employer le terme « projets partagés ». Les mots «démocratie participative » ou «projet participatif » sont trop souvent utilisés pour masquer des coquilles vides. Il s’agit plus d’un concept de «marketing » que d’une réalité sur le terrain. On peut facilement habiller un pro- gramme sans idée ou une action d’obs- truction en les qualifiant de démarches « participatives ». Je préférerai toujours une action concrète mais discrète à une opération de communication qui n’ap- porterait rien aux Féréopontains. Notre méthode a consisté à prendre en considération les volontés de progrès exprimées par les citoyens. Les pro- jets partagés que nous avons menés à bien avec les différents groupes de Féréopontains étaient tous différents. Il a fallu savoir écouter les besoins et les envies de chacun de ses inter- locuteurs. Les enjeux et les attentes n’ont pas toujours été les mêmes pour les habitants de Ponthierry, de Mouli- gnon, de Jonville ou de Saint-Fargeau. Les habitants du Clos Brassens (rue Jean Ferrat) et du Parc des Verdennes (rue Barbara), en centre-ville, connais- saient des problèmes tout à fait particuliers. Les 220 logements collectifs construits sous l’ancienne municipalité étaient très mal équipés. Il y avait de nombreuses malfaçons sur les bâtiments eux-mêmes mais aussi sur la voirie. Les trottoirs et la voie centrale n’étaient pas conformes et pas correctement éclairés non plus. Les habitants avaient aussi besoin d’un parking pour se garer. Dès notre élection en 2014, nous avons tenté de répondre au mieux à ces nécessités. Les habitants se sont regroupés au sein d’une association et nous avons voulu être un partenaire attentif et protecteur pour nos citoyens. Depuis nous avons bâti une colla- boration efficace qui a débouché sur plusieurs projets partagés : nous avons obtenu ensemble la rétrocession des voiries puis nous avons créé un parking public gratuit, et encore ré- cemment nous avons équipé ces résidences d’une vaste aire de jeux pour enfants. Le projet partagé « Cœur de Moulignon » répond quant à lui à des problé- matiques très différentes. Le conseil de hameau nous a sollicité pour que nous engagions un projet d’aménagement dans une perspective de développe- ment durable. Nous les accompagnons afin de recréer un lieu de vie commune, aménagé par et pour les habitants du hameau. Ensemble, nous souhaitons la réhabilitation du patrimoine architec- tural comme les anciennes bâtisses, le pressoir et les serres. Il y a également la volonté commune de remettre en valeur les paysages naturels et de créer un espace de respiration et de convivialité autour du ru, d’espaces fleuris et arbo- rés réaménagés. Nous avons su obtenir le soutien du Parc Naturel Régional du Gâtinais Français et notre collaboration s’est concrétisée par des ateliers de concertation avec la population qui a pu y exprimer sa volonté et ses désirs. Nous travaillons également depuis plusieurs années avec l’association Patrimoine & Religion. Ce groupe de citoyens Féréopontains était très inquiet de voir la chapelle de Jonville ainsi délaissée. Lorsque nous sommes entrés en contact, nous avons pris le temps de les écouter, d’entendre leur volonté de réhabiliter et de moderniser notre patrimoine. Depuis, nous nous sommes concertés fréquemment, avons obtenu l’aide du Département et de la Fondation du Patrimoine, et la chapelle deviendra prochainement un nouveau lieu de culture pour notre ville. Comme vous l’avez précisé, les projets participatifs que nous avons menés à bien ont été très nombreux. Finalement, notre démarche a toujours été la même : écou- ter nos concitoyens, élaborer ensemble une stratégie et un calendrier, amener des acteurs extérieurs compétents pouvant financer tout ou partie du projet et pour finir beaucoup de travail ! « Notre méthode a consisté à prendre en considération les volontés de progrès expri- mées par les citoyens. » Etude d’aménagement du coeur de Moulignon Vous avez mené à bien des projets participatifs avec les Féréopontains. Quelle est votre recette ?
  • 4. ÉCHOS DE CAMPAGNE Ils nous rejoignent... La Mairie paie-t-elle nos documents de campagne ? Bien évidemment que non. Depuis le 1er septembre 2019, tous les documents édités pour la campagne électorale sont comptabilisés dans des comptes de cam- pagne officiels et sont donc payés entièrement par notre équipe. Les caméras de vidéo- protection ne sont reliées à rien ? Les 33 caméras de notre commune sont reliées à un centre de supervision qui se situe dans l’Hôtel de Ville. Le nombre de per- sonnes autorisées à rentrer dans le centre est réduit et soumis à validation de la Préfecture. L’opposition a voté contre la baisse des impôts ? Lors du Conseil Munici- pal dédié à ce sujet, l’opposition menée par ses deux Lea- ders, Séverine FELIX-BO- RON et Lionel WALKER ont voté contre la baisse des impôts proposée par notre équipe dès 2019. Drôle de perception de l’intérêt général. Nos adversaires se servent-ils de notre bilan réussi comme axe de campagne ? Dans les différents écrits de nos adversaires, nous voyons fleurir des axes de campagne qui sont les mêmes que ceux déjà mis en place par nous même depuis 6 ans. Une politique dont est issu notre bilan 100% réussi. Simple appropriation ou validation de notre méthode? Ne vous faites pas avoir et préférez l’original aux diffé- rentes copies. STOP AUX RUMEURS DESSIN DU JOUR FA U X FA U X V R A I V R A I Marc Mengus C’est en 2015 que nous nous sommes installés à Saint-Fargeau-Pon- thierry au hameau d’Auxonnettes. Nous connaissions déjà très bien le secteur puisque précédemment nous habitions à Pringy. Pour avoir vécu aux 4 coins de la France, je puis dire que notre petite commune est bien agréable. Proche de la capitale sans l’être trop, avec accès aux grands axes autoroutiers, ses commerces et ses infrastructures sportives qui correspondent à ce que nous aimons. C’est d’ailleurs dans une association sportive de la commune que j’ai pris quelques responsabilité afin de mieux la promouvoir et de faire aimer le sport aux féréopontains. J’attends également avec impatience que le beau projet de réfection du Cosec voit le jour afin que notre club de sport puisse y trouver sa place et ain- si être plus proche des autres asso- ciations sportives. J’ai entendu bien des critiques sur ce projet comme sur d’autres d’ailleurs, et c’est en partie pour cette raison que j’ai choisi de m’engager auprès de Jérôme Guyard dont je connais les qualités hu- maines. L’idée étant de regarder dans la même direction en ayant toujours à l’esprit l’intérêt de notre commune et de ses habitants. C’est donc avec beaucoup de convictions que je sou- haite m’investir dans cette nouvelle équipe afin de l’aider à continuer de mener à bien les projets concernant Saint-Fargeau-Ponthierry. Simon Encrenaz Passionné par le monde végétal, je suis arrivé en 2011 à Saint-Far- geau-Ponthierry pour continuer mes études supérieures en aménagement de paysage. Cette ville m’a séduit par sa situation géographique avanta- geuse et son territoire periurbain équilibré. Ensuite, je m’y suis attaché en raison de sa diversité et de toutes les offres d’activités qu’on y trouve. Le cadre de vie y est riche et confortable : moyens de transports, associations nombreuses et variées, commerces de proximité et espaces naturels. La politique de gestion telle que mise en place par Jérôme Guyard me conforte car je le sens conscient des réalités actuelles ainsi que des enjeux environnementaux futurs. Je souhaite m’impliquer, échanger et m’investir à ses côtés dans son équipe qui a démontré sa compétence par le résultat du bilan de mandat. Je note que les choses se décantent et que les masques tombent. Fusion, abandons, trahisons... Commune en Action Romaric Bruiant Tout d’abord, j’ai appris par voie de presse et sur les réseaux sociaux ce qui était arrivé à Frédérique Beaudon- net. Je n’ai pas de mots pour exprimer l’indignité que je ressens face à de telles attitudes. Chacun peut avoir ses idées, et elles se défendent. Mais j’ai du mal à comprendre comment il est possible de soutenir une personne pendant des mois, et au dernier moment l’évincer de la pire des façons qui soient. Comment accorder sa confiance à un groupe capable de faire cela à une personne de son équipe. Au nom de quoi ? L’ambition personnelle ? Car je situe mal l’intérêt général dans cette histoire. En plus, comme je le disais plus haut, et les personnes qui ont été Maire comme moi seront sûrement d’accord, pour gérer une ville il faut être serein. Comment pouvez-vous prétendre assurer le bien- être de 14 000 personnes et le maintien de l’intérêt général alors même que vous en êtes réduits à des querelles d’égos. Ce genre d’équipe, bâtie ainsi, ne peut amener que de la déception. De la déception, c’est ce que je ressens en plus quand je vois qu’un de mes élus fait partie de cette fameuse équipe. Tous les mots que j’ai pu prononcer durant mon discours des vœux prennent tout leur sens. J’ai utilisé les mots « famille et loyauté». Des sen- timents forts. Je vous rassure je ressens toujours cela. Ce qui augmente d’autant plus ma peine quand je vois que ces personnes n’ont même pas eu l’honnête- té de me prévenir de ce qu’ils faisaient. Et se permettent encore de s’étonner de voir leur délégation retirée. Bref des attitudes qui n’ont pas leur place dans un mandat municipal. Et je souhaite bon courage à cette équipe dans cette guerre d’égos. Mais sachez que les personnes qui m’accompagnent sur ma liste, renouve- lée à moitié partagent ces valeurs autour de la famille, de la solidarité. Ensemble et Autrement Séverine Félix-Boron / Lionel Walker Ensuite la seconde liste a choisi son chef de file. Il s’agit d’une personne que nous connaissons bien puisqu’elle est élue depuis 2001 et élue d’opposition depuis 2014. Mais je vous avoue que je suis un peu perdu et je ne suis pas le seul. En effet, cette liste se dit complètement apolitique, sans rien de partisan si l’on en croit son premier tract. Juste derrière, dans le second, ils nous mettent une ribambelle de logos de partis politiques. Plus de logos qu’il n’y a d’idées. Une sacrée volte-face tout de même. Et maintenant dans le 3ème , nous apprenons qu’ils sont sans étiquette. D’ailleurs à ce sujet, je vois qu’un ancien candidat a décidé de fusionner avec eux en amenant une investiture. Je souris car il est venu se vendre à toutes les listes candidates, en changeant systématiquement d’étiquette po- litique afin d’être compatible avec les personnes chez qui il est venu se vendre. Ici encore, les idées ont l’air d’être secondaires et seul compte l’égo. C’est tout de même surprenant, mais les gens ne seront pas dupes. Les équipes et les méthodes restent identiques, même si l’ancien Maire ne se met pas en figure de proue. Le binôme Félix-Boron/ Walker, qui agit ensemble depuis quasi- ment 20 ans, a presque ruiné la ville du- rant ce laps de temps, et a même voté, dans son opposition d’obstruction, contre la baisse des impôts que j’ai proposée en 2019. Ce même binôme se permet de vouloir redresser la ville. Je le rassure, je ne l’ai pas attendu pour le faire et réparer leurs pots cassés. De plus, Séverine Félix-Boron et Lionel Walker prennent sur leur liste l’ancien directeur des Services Techniques de la com- mune. Je comprends mieux pourquoi de 2014 à 2016, lorsqu’il était en poste, les dossiers avançaient si peu. Certains n’ont apparemment aucun respect pour l’intérêt général. Ce ne sont pas des méthodes, en tout cas pas les nôtres. Occupons-nous de choses plus importantes. Mainte- nons notre cap et élevons le débat en gardant en tête le bien-être des féréopon- tains. Notre programme à paraître bientôt en sera d’ailleurs la parfaite illustration. Un pro- gramme construit de manière pragma- tique et reprenant la méthode qui nous a conduit à un bilan 100% réussi. Ce programme sera constitué des mêmes axes de développement que ceux suivis durant mon mandat. Je remarque à ce propos que les axes de programme de mes opposants sont les mêmes que ceux que j’avais engagés il y a 6 ans. Ils ont donc non seulement 6 ans de retard, mais en plus, ils valident la politique mise en place depuis 2014. Ne l’oubliez pas, préférez toujours l’origi- nal aux différentes copies. « Ils ont presque ruiné la ville en quasiment 20 ans et ont même voté, dans leur opposition d’obs- truction, contre la baisse des impôts que j’ai proposée en 2019.» Pouvez-vous nous donner votre analyse sur la situation qui se profile ? « Tous les mots que j’ai pu pronon- cer durant mon discours des vœux prennent tout leur sens. »