webinaire - Les tremplins pour le succès du bilan comparatif des médicaments

411 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
411
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
119
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

webinaire - Les tremplins pour le succès du bilan comparatif des médicaments

  1. 1. Les tremplins pour la réussite du bilan comparatif des médicaments Nadia Facca, leader en pratique pharmaceutique et chef de la pharmacie de ’équipe pérennité l’équipe pour la pérennité du BCM Sandy Jansen, directrice de la pharmacie Gail Barbour, coordinatrice, cliniques de néphrologie et unités d’hémodialyse, unité d’ University Hospital spé Pam Andress, spécialiste en informatique clinique London Health Sciences Centre (LHSC) •Hôpital denseignement multisite de soins de courte durée à London, Ontario •Plus de 900 lits •15 000 employés •Programmes régionaux universitaires, notamment : rénal, cancer, néonatalogie et pédiatrie, greffe, urgence, médecine, chirurgie, cardiologie, système nerveux central, santé mentale 11 1/22/2013 ré Nous partageons nos réussites à LHSC • Mise en œuvre réussie à l’échelle de l’établissement du bilan comparatif des médicaments à ladmission, au transfert, au post- op et au congé, achevé en juin 2012 • Reconnu par l’ISMP pour avoir atteint le niveau « élite » du BCM Cross Country MedRec Check-up (vérification des données nationales sur le bilan comparatif des médicaments) 2 1/22/20132 1/22/2013
  2. 2. ré Les tremplins pour la réussite du bilan mé comparatif des médicaments au LHSC Défis Engagement 3 1/22/20133 1/22/2013 « Cest très important de trouver une activité qui vous tient à cœur pour laquelle vous avez une passion profonde parce que vous allez y consacrer une grande partie de votre vie ». – George Lucas L’ENGAGEMENT 4 1/22/20134 1/22/2013 L’engagement • Leçons tirées de trois tentatives précédentes • Un certain nombre de facteurs ont empêché ladoption réussie, dont : • L’absence d’une politique et de procédures officielles • Il ne s’agit pas d’une pratique organisationnelle requise pour laccréditation • La pharmacie était maître du processus ... aucun axe multidisciplinaire • Pas de commanditaires à l’échelle corporative • Manque dengagement des médecins 5 1/22/20135 1/22/2013
  3. 3. L’engagement • Nouveau PDG : octobre 2010 • Nouveau directeur de la pharmacie : printemps 2011 • Champions interdisciplinaires nommés • L’appui d’autres dirigeants influents 6 1/22/20136 1/22/2013 L’engagement clé partagé tous… « Messages clés » partagés avec tous… •Le BCM n’est pas optionnel et sera établi pour chaque patient admis au LHSC •Il sagit dun processus interdisciplinaire auquel participent les médecins, les infirmières et les pharmaciens •Il sagit dun processus sur papier et électronique •Il sagit dune pratique organisationnelle requise pour Agrément Canada C’est obligatoire!! 77 1/22/2013 « La vie nest pas une répétition. Cessez de planifier ce que vous allez faire et commencez à le faire. Dun seul coup de main, vous pouvez transformer le présent ». - Marilyn Grey DÉFIS 8 1/22/20138 1/22/2013
  4. 4. Défis • Aucun financement supplémentaire pour soutenir le processus • Manque dengagement • Perception généralisée que le BCM requiert plus de travail, mais n’offre pas d’avantages • « Pourquoi faire le bilan sur le papier alors quil serait tellement plus facile de le faire électroniquement? » • Former tous ceux qui participent au processus • Évaluation 9 1/22/20139 1/22/2013 Défis Ce nest pas tellement que nous avons peur du changement ou que nous sommes si épris des mé c’ anciennes méthodes, mais c’est se trouver entre ces deux sentiments qui nous fait peur s‘ ... Cela s‘apparente à se retrouver entre deux trapè garç trapèzes. Cest comme un petit garçon qui est un peu perdu quand son nounours est dans la n’ sécheuse. Il n’y a rien pour saccrocher. - Marilyn Ferguson 10 1/22/201310 1/22/2013 Défis • « Admission, transfert ET Congé??? » • Populations de patients problématiques • Chirurgie • Certains services utilisent des ordonnances préimprimées (papier) • Santé mentale • Transfert dun hôpital à lautre (au sein du LHSC) • Obstétrique 11 1/22/201311 1/22/2013
  5. 5. « Si tout le monde avance ensemble, le succès viendra tout seul ». - Henry Ford COLLABORATION 12 1/22/201312 1/22/2013 Collaboration Conseil d’administration Comité directeur du BCM « MAC » CPT Équipe du projet BCM Comité pharmaceutique et thérapeutique Structure du projet BCM Équipes de travail des unités13 1/22/2013 Collaboration Membres de léquipe de projet : • Infirmières de première • Chef de projet ligne • Gestionnaire de projet • Informatique clinique • Direction de la pharmacie • Aide à la décision • Pharmaciens • Affaires médicales • Étudiant en pharmacie • Gestion des risques • Médecins et résidents • Gestion des formulaires • Direction des soins infirmiers • Communications • Éducateurs en soins infirmiers 1/22/201314 1/22/2013
  6. 6. Collaboration Équipes de travail rattachées aux unités • Composées des membres de la direction des unités, de formateurs en soins infirmiers, du personnel infirmier de première ligne, de médecins, de commis d’unité et de pharmaciens • Rencontre avec les membres de léquipe de projet pour en savoir plus sur les nouveaux formulaires et processus • Léquipe de projet a donné aux unités divers documents pédagogiques normalisés • Ont discuté de la façon dont le BCM serait mis en œuvre dans leur champ clinique à l’aide des ressources actuelles 15 1/22/201315 1/22/2013 Sondage des participants Veuillez prendre les 30 prochaines secondes pour répondre à la question de sondage qui suit (affichée au côté droit de votre écran).16 1/22/2013 FORMULAIRES… FORMULAIRES… 17 1/22/201317 1/22/2013
  7. 7. 18 1/22/201318 1/22/2013 19 1/22/201319 1/22/2013 « Le véritable art de la conversation nest pas seulement de dire la bonne chose au bon endroit, mais de laisser inexprimée la mauvaise chose lorsqu’on est tenté de la dire ». – Dorothy Nevill CONVERSATIONS 20 1/22/201320 1/22/2013
  8. 8. Conversations • Phases de mise en œuvre vs zones pilotes • L’ensemble de l’hôpital vs zones clés • Communication claire pour les phases de mise en œuvre : • Phase 1 (oct. 2011) : unité de médecine subaiguë / soins palliatifs à l‘Hôpital Victoria • Phase 2 (28 novembre 2011) : chirurgie orthopédique au University Hospital • Phase 3a (29 février 2012) : l’ensemble du University Hospital • Phase 3b (30 mai 2012) : l’ensemble de l‘Hôpital Victoria 21 1/22/201321 1/22/2013 Conversations • Conversations essentielles • Tout est lié au choix du moment... • Séances de formation • Les dirigeants médicaux, médecins des services, résidents, étudiants • Pharmaciens, techniciens en pharmacie • Infirmières, commis des unités • Qualité et conseil de la sécurité des patients 22 1/22/201322 1/22/2013 Conversations • Diverses stratégies de communication ont été utilisées • Diffusion en ligne, articles, conseils hebdomadaires par courriel, bulletins • Séances de lancement dans chaque hôpital avant la mise en œuvre • Soutien actif et visible au cours de la mise en œuvre par les membres de léquipe de projet • Participation de la gestion des risques (AEMS) • Support par courriel, téléphone, téléavertisseur • Suivi avec la direction et le personnel de lunité après la mise en œuvre • Réunions de clôture après la mise en œuvre dans les deux hôpitaux 23 1/22/201323 1/22/2013
  9. 9. « Le succès nest pas définitif, léchec nest pas fatal, la seule chose qui compte cest davoir le courage de continuer ». - Winston Churchill COURAGE 24 1/22/201324 1/22/2013 Courage • Le courage de poser la question : « pourquoi ça ne fonctionnera pas dans votre unité / avec vos patients? » • Être en mesure de répondre de manière appropriée • On aura peut-être à dire « non ... nous ferons de la façon suivante » • Résistez à lenvie de permettre la modification des formulaires / processus, sauf si absolument nécessaire • « N’abandonnez pas » • Soyez honnête et gérez les attentes • « Le BCM va ajouter du travail à votre journée... mais il s’agit de la sécurité des patients et le processus sera électronique dans moins de 2 ans » 25 1/22/201325 1/22/2013 Résumé des tremplins pour la réussite sumé ré mé du bilan comparatif des médicaments • Engagement • Défis • Collaboration • Conversations • Courage 26 1/22/201326 1/22/2013
  10. 10. « Tirez des leçons du passé, vivez aujourd’hui, ayez de l’espoir pour demain. Ce qui est important c’est de ne pas arrêter de remettre en question » -Albert Einstein OÙ EN-SOMMES NOUS EN- AUJOURD’ AUJOURD’HUI? 27 1/22/201327 1/22/2013 Équipe pour la pérennité du BCM pérennité LHSC • Une partie des membres de l’équipe de projet corporatif et du comité directeur participe • Rencontres fréquentes afin de discuter de problèmes / d’inquiétudes • Création dune formation en ligne obligatoire (modules iLearn) • Dissémination des statistiques aux domaines cliniques et au personnel • Préparations anticipatoires pour la conversion à la plateforme électronique 28 1/22/201328 1/22/2013 Sondage des participants Veuillez prendre les 30 prochaines secondes pour répondre à la question de sondage qui suit (affichée au côté droit de votre écran). En quoi consiste l’évaluation du BCM dans votre l’évaluation ’é établissement?29 1/22/2013
  11. 11. Rétroaction à ce jour… jour… • Une partie du dossier à vérifier pour trouver le MSTP le plus précis; un plan à l’admission pour les médicaments provenant du domicile est clairement établi • Les transferts de l’USI ne sont plus aussi complexes • « On n’a qu’à imprimer le formulaire et cocher les boîtes…c’est si facile » • « …les résidents s’accorderont à dire que le BCM est passé du stade ennuyeux pour devenir très avantageux et efficace et économiseur de temps 30 1/22/201330 1/22/2013 Rétroaction à ce jour… jour… • Les gestionnaires de cas CCAC ont commenté • Que les formulaires de congé représentent une « grande amélioration » • Que les soins aux patients ont été « considérablement simplifiés » • Qu’ils ont vu lélimination des informations redondantes, de la confusion et des événements indésirables • Élimination de lécriture illisible des ordonnances de médicaments et de signatures .... pas besoin den dire plus! 31 1/22/201331 1/22/2013 Notre processus d’évaluation unique d’évaluation ’é • Abstraction des données dans les dossiers de santé • Coder chaque dossier patient selon des critères prédéfinis* • Un formulaire BCM sera « codé » comme • Complet • Partiellement complet • Formulaire manquant • Sans objet • Blanc *Note : les critères ont été passés en revue de juillet à aout 2012 (après la mise en œuvre) 32 1/22/201332 1/22/2013
  12. 12. Donné d’admission– Données d’admission– University Hospital Complet Partiellement complet Complet + partiellement complet MANQUANT S. O. Blanc Avr-12 Mai-12 Jui-12 Aou-12 Formulaire d’admission 33 1/22/201333 1/22/2013 donné Vérification des données MSTP - University Hospital Avr-12 Mai-12 Jui-12 Aou-12 Formulaire BLEU 34 1/22/201334 1/22/2013 Données d’admission– Victoria Donné d’ admission– Hospital Complet Partiellement complet Complet + partiellement complet MANQUANT S. O. Blanc Jui-12 Aou-12 Formulaire d’admission 35 1/22/201335 1/22/2013
  13. 13. donné Vérification des données MSTP - Victoria Hospital Complet Partiellement complet Complet + partiellement complet MANQUANT S. O. Blanc Jui-12 Aou-12 Formulaire BLEU 36 1/22/201336 1/22/2013 Donné congé Données sur le congé – University Hospital Complet Partiellement complet Complet + partiellement complet MANQUANT S. O. Blanc Avr-12 Mai-12 Jui-12 Aou-12 Ordonnances au congé 37 1/22/201337 1/22/2013 Données sur le congé – Victoria Donné congé Hospital Complet Partiellement complet Complet + partiellement complet MANQUANT S. O. Blanc Jui-12 Aou-12 Ordonnances au congé 38 1/22/201338 1/22/2013
  14. 14. Évaluation supplémentaire supplé • Évaluation des résultats • Examen rétrospectif des dossiers • Participation des étudiants en pharmacie • Comparaison des divergences médicamenteuses au congé; avant / après mise en œuvre 39 1/22/201339 1/22/2013 Sondage des participants Veuillez prendre les 30 prochaines secondes pour répondre à la question de sondage qui suit (affichée au côté droit de votre écran). Est- succè Est-ce que votre établissement a mis en œuvre avec succès le BCM dans les àires de soins ambulatoires / de consultation externe?40 1/22/2013 nadia.facca@lhsc.on.ca sandy.jansen@lhsc.on.ca gail.barbour@lhsc.on.ca pam.andress@lhsc.on.ca QUESTIONS? 41 1/22/201341 1/22/2013
  15. 15. SONDAGEwww.saferhealthcarenow.ca 42

×