Introduction
2/31
Agenda
1 Le contexte économique européen : entre
reprise et zones d’incertitudes
2 Les clés pour recouvr...
1. Economie mondiale : des vents contraires
Weights* 2013 2014 2015 2016
Global GDP growth 2.5 2.7 2.5 2.9
United States 2...
1. Risque de non-paiement : un bilan nuancé
Délais de paiement clients
DSO mondial en hausse de 3 jours sur 2007-
2015 (+1...
1. Pas encore d’embellie pour les chiffres d’affaires des entreprises
Sources: IHS, Euler Hermes
Les prix dans les service...
1. L’investissement reste la pièce manquante de la reprise
Les conditions de financement pour les
entreprises s’améliorent...
1. Des exportations dynamisées par la faiblesse de l’euro…
mais pour combien de temps ?
L’euro faible soutient les exporta...
1. A surveiller #1 : La Russie
Sanctions prolongées et baisse durable des cours du pétrole
20
30
40
50
60
70
800
10
20
30
...
1. A surveiller #2 : la Grèce
Le mal est déjà fait… -2% pour le PIB et +15% pour les défaillances
Contrôles de capitaux, m...
1. A surveiller #3 : le Royaume-Uni
Vers un Brexit ?
Automotive 4 4
Chemicals 3 3
Aeronautics 2 4
Machinery 3 4
Agri-food ...
1. A surveiller #4 : l’Espagne
Des élections à suivre en novembre
Confiance des ménages et des entreprises
Sources: Bank o...
Introduction
2/31
Agenda
1 Le contexte économique européen : entre
reprise et zones d’incertitudes
2 Les clés pour recouvr...
2. Les clés pour recouvrer ses créances à l’international
1 Agir avant l’impayé
Comment anticiper les difficultés ?
 Bien...
2. Recouvrer ses créances en Europe
 Des comportements encore très différents entre les pays du Nord et les
pays du Sud
−...
2. Allemagne : pratiques commerciales
− Délai légal de paiement sous 30 jours
− Réactivité des débiteurs aux relances
− Ac...
2. Allemagne : procédures de recouvrement
Cadre juridique
local
− Intérêts moratoires contractuels ou légaux (Banque
Centr...
2. Italie : pratiques commerciales
− Historiquement délais de règlement contractuels de
30–120 jours
− DSO de 116 jours
Pr...
2. Italie : procédures de recouvrement
Cadre juridique
local
− Intérêts moratoires contractuels ou légaux (Banque
Centrale...
Introduction
2/31
Agenda
1 Le contexte économique européen : entre
reprise et zones d’incertitudes
2 Les clés pour recouvr...
L’expérience de Saint-Gobain ADFORS
Chiffres clefs et
implantations
 3.200 salariés
 12 usines dans 8 pays
 500 M€ de C...
Quelle est votre expérience sur les pays évoqués et où se situent vos
préoccupations ?
Comment faire quand on s’appelle St...
CONCLUSION
Et maintenant place
aux Questions-Réponses
Nous vous remercions de votre participation
A très bientôt pour une nouvelle web conférence
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Web conférence situation économique de l'Union Européenne

930 vues

Publié le

Lors de cette web-conférence la Credit Manager Europe de Saint-Gobain ADFORS, une économiste et un juriste recouvrement international Euler Hermes évoquent le contexte économique, les délais de paiement, les risques et les opportunités commerciales dans l’Union Européenne.

Quelles sont les tendances en matière de risques macro-économiques, financiers et politiques ?
Comment décrypter les différentes pratiques commerciales ? Amiable ou judiciaire : quelles démarches engager pour un recouvrement optimisé ?
Comment ajuster les délais de paiement en fonction des marchés locaux ?

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
930
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
157
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Web conférence situation économique de l'Union Européenne

  1. 1. Introduction 2/31 Agenda 1 Le contexte économique européen : entre reprise et zones d’incertitudes 2 Les clés pour recouvrer ses créances commerciales en Europe 3 L’expérience de Saint-Gobain ADFORS
  2. 2. 1. Economie mondiale : des vents contraires Weights* 2013 2014 2015 2016 Global GDP growth 2.5 2.7 2.5 2.9 United States 22 1.5 2.4 2.5 2.7 Brazil 3 2.7 0.1 -2.4 0.0 United Kingdom 3 1.7 3.0 2.5 2.2 Eurozone 17 -0.3 0.8 1.5 1.6 Germany 5 0.4 1.6 1.6 1.7 France 4 0.7 0.2 1.2 1.5 Italy 3 -1.9 -0.4 0.7 1.1 Spain 2 -1.2 1.4 3.0 2.5 The Netherlands 1 -0.4 1.0 1.9 2.0 Russia 3 1.3 0.6 -4.0 -0.3 Turkey 1 4.1 2.9 3.2 3.6 Asia 29 5.1 4.7 4.6 4.7 China 11 7.7 7.4 6.8 6.5 Japan 8 1.6 -0.1 0.8 1.3 India 3 6.9 7.3 7.7 7.9 Middle East 4 2.7 3.0 3.0 3.7 Saudi Arabia 1 2.7 3.6 3.0 3.0 Africa 2 2.8 3.4 3.4 4.6 South Africa 1 2.2 1.5 2.0 2.5 * Weights in global GDP at market price, 2014 Sources: IHS, Euler Hermes forecasts Commerce mondial en berne: EUR400 mds perdus en 2015 à cause des pressions déflationnistes Croissance du commerce mondial (de biens) La croissance mondiale n’atteint (toujours) pas la barre des 3% Source: Euler Hermes forecasts Croissance du PIB, %
  3. 3. 1. Risque de non-paiement : un bilan nuancé Délais de paiement clients DSO mondial en hausse de 3 jours sur 2007- 2015 (+11 jours pour les pays émergents) Source: Bloomberg, Euler Hermes forecasts Source: Euler Hermes forecasts Malgré 5 années de repli, les défaillances restent au-dessus des niveaux d’avant-crise Défaillances d’entreprises, croissance annuelle 2015
  4. 4. 1. Pas encore d’embellie pour les chiffres d’affaires des entreprises Sources: IHS, Euler Hermes Les prix dans les services résistent mais les transports, habillement, alimentation et biens d’équipement tirent l’inflation vers le bas Inflation en zone euro (total et contribution par secteur) Reprise des ventes de détails depuis le début d’année grâce à la baisse du prix du pétrole… mais les effets s’amoindrissent Ventes de détails (volume, a/a) Sources: National sources, Euler Hermes
  5. 5. 1. L’investissement reste la pièce manquante de la reprise Les conditions de financement pour les entreprises s’améliorent et les divergences entre pays commencent à s’effacer Taux d’intérêt réel moyen sur les crédits bancaires aux PME (durée moyenne de 1 à 5 ans, %) Sources: ECB, Euler Hermes Mais la reprise de l’investissement reste contrainte par les faibles perspectives de demande Sources: National sources, Euler Hermes Investissements en machines et équipements, 4t/4t
  6. 6. 1. Des exportations dynamisées par la faiblesse de l’euro… mais pour combien de temps ? L’euro faible soutient les exportations de la zone : avec certains grands gagnants… Taux de change effectif par pays, a/a Mais les perspectives d’une dépréciation plus forte sont limitées Sources: IHS, Euler Hermes Sources: ECB, Euler Hermes Exportations réelles (croissance moyenne t/t depuis mi-2014)
  7. 7. 1. A surveiller #1 : La Russie Sanctions prolongées et baisse durable des cours du pétrole 20 30 40 50 60 70 800 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 01-14 04-14 07-14 10-14 01-15 04-15 07-15 10-15 Brent (USD/barrel; LHS) USD:RUB (RHS) March 2014: Crimean annexation Source: Bloomberg, Euler Hermes Taux de change USD/RUB et cours du pétrole (USD/baril) July 2014: Phase 3 of sanctions Aug 2014: Russian counter- sanctions Self- fulfilling crisis Exchange rate crisis March-May 2014 Phase 1&2 of sanctions October 2014 Saudi Increases Oil Production Renewed currency weakness since July 2015 Partial recovery in March-May Croissance du PIB réel (%, a/a), production industrielle (IP), imports/exports en valeur (données trimestrielles) Sources: National sources, IHS, Euler Hermes -60 -50 -40 -30 -20 -10 0 10 20 30 40 50 60 -20 -15 -10 -5 0 5 10 15 20 07 08 09 10 11 12 13 14 15 GDP growth (LHS) IP growth (LHS) Nominal exports growth (RHS) Nominal imports growth (RHS) La récession s’est accentuée au T2 2015 : la croissance réelle du PIB a chuté de -4,6% a/a (après -2,2% au 1er trimestre). La faiblesse du rouble, des prix du pétrole et la poursuite des sanctions) entraineront deux années successives de récession (-4,0% en 2015; -0,3% en 2016).
  8. 8. 1. A surveiller #2 : la Grèce Le mal est déjà fait… -2% pour le PIB et +15% pour les défaillances Contrôles de capitaux, manque de financement et instabilité politique entraîneront récession et hausse des impayés en Grèce… mais l’impact sur l’Europe reste limité Données avant/après la crise grecque Note: GDP and the exports before the crisis correspond to 2008, financial data corresponds to 2012 Sources: IHS, Euler Hermes Un programme d’assistance mieux conçu mais des incertitudes demeurent quand aux cibles budgétaires et à la soutenabilité de la dette Besoins en financement à 3 ans estimés par Euler Hermes vs programme d’assistance (EUR mds) Sources: Bloomberg, European Commission, Euler Hermes % change Prior to the crisis Today Greek economy GDP 242 179 -26% Private consumption 164 129 -21% Total investment 57 20 -65% Greek sovereign bond market held by the private sector 224 80 -64% European banks exposure to Greece (through lending) 120 35 -71% Exports of non-Greek corporates to Greece 87 62 -29% Exports of European corporates to Greece 32 19 -41% of which Germany 9 2 -79% France 4 1 -81% Italy 9 3 -71% Spain 3 1 -76% EURbn 52 11 9 2 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 2015 2016 2017 2018 Total 2015-2018 Programme total sur 2015-2018: EUR86 mds 74
  9. 9. 1. A surveiller #3 : le Royaume-Uni Vers un Brexit ? Automotive 4 4 Chemicals 3 3 Aeronautics 2 4 Machinery 3 4 Agri-food 4 3 Financial services 4 3 Higher tariffs Risk of disruption Flux d’IDE (stock) vs solde de la balance courante Le commerce et l’investissement seront les plus touchés par le Brexit Impact du Brexit sur les plus importants secteurs exportateurs du Royaume-Uni Transfert d’IDE (notamment dans le secteur financier) vers d’autres pays de l’UE…et potentielles barrières tarifaires et régulation Exportations vers le Royaume-Uni (en % du total des exportations par pays) Total TOP 3 most exposed sectors in terms of good exports to the UK Ireland 15% Agri-food Chemicals Electronic The Netherlands 9% Electronic Chemicals Agri-food Belgium 8% Chemicals Vehicles Agri-food Denmark 8% Agri-food Energy Machinery Sweden 7% Agri-food Paper Agri-food France 7% Chemicals Agri-food Machinery Spain 7% Vehicles Agri-food Chemicals Germany 6% Vehicles Chemicals Machinery Poland 6% Electronic Agri-food Paper Sources: Chelem (2013), Euler Hermes Sources: IHS, Euler Hermes
  10. 10. 1. A surveiller #4 : l’Espagne Des élections à suivre en novembre Confiance des ménages et des entreprises Sources: Bank of Spain, IHS, Euler Hermes Flux d’investissements étrangers (EUR mds, sur 12 mois) Tout comme celle des investisseurs Sources: Bank of Spain, IHS, Euler Hermes Crise grecque La confiance domestique ralentit
  11. 11. Introduction 2/31 Agenda 1 Le contexte économique européen : entre reprise et zones d’incertitudes 2 Les clés pour recouvrer ses créances commerciales en Europe 3 L’expérience de Saint-Gobain ADFORS
  12. 12. 2. Les clés pour recouvrer ses créances à l’international 1 Agir avant l’impayé Comment anticiper les difficultés ?  Bien connaitre son client / Prévention  Contractualiser : BC/BL  Opposabilité des CGV 2 Amiable ou judiciaire Quelle démarche privilégier et dans quel cas?  Nécessité d’une action rapide après l’impayé  Privilégier l’amiable pour un recouvrement rapide et à moindre coût
  13. 13. 2. Recouvrer ses créances en Europe  Des comportements encore très différents entre les pays du Nord et les pays du Sud − Un impayé n’a pas la même signification en Allemagne ou au Danemark et en Italie ou en Espagne − Le chèque comme mode de paiement n’est quasiment plus utilisé en Allemagne alors qu’il reste un mode de paiement (et de gestion des impayés) efficace en Italie ou en France  Harmonisation des systèmes judiciaires sous l’impulsion de l’UE − Encadrement des délais de paiement et généralisation des pénalités de retard − Procédures judiciaires européennes en place pour tous les pays de l’UE sauf le Danemark − Saisie conservatoire Européenne à venir − Harmonisation des procédures collectives Européennes
  14. 14. 2. Allemagne : pratiques commerciales − Délai légal de paiement sous 30 jours − Réactivité des débiteurs aux relances − Accords de paiement globalement respectés − Utilisation du virement SEPA − Le chèque est rarement utilisé Pratique locale de procédure à l’amiable Délais de paiements parmi les plus courts d’Europe
  15. 15. 2. Allemagne : procédures de recouvrement Cadre juridique local − Intérêts moratoires contractuels ou légaux (Banque Centrale + 8%) − CRP simple, prolongée et élargie − Eventail de procédures : saisie conservatoire, procédure en référé, injonction de payer, assignation en paiement: 3 à 12 mois − Prescription générale de 3 ans − Frais de tribunal, taxes et frais d’avocat établis en fonction d’un barème réglementaire − Procédures collectives: procédure de liquidation par défaut, période suspecte de 3 mois à 10 ans.
  16. 16. 2. Italie : pratiques commerciales − Historiquement délais de règlement contractuels de 30–120 jours − DSO de 116 jours Pratique locale de procédure à l’amiable Délais de paiements parmi les plus longs d’Europe − Entrée en vigueur au 1er janvier 2013 de la Directive 2011/7/EU : délais fixés à 30 jours – max 60 jours − Difficulté à obtenir de l’information − Cambiali et assegni sont fréquemment utilisés − Accord transactionnel et échéanciers à suivre de très près.
  17. 17. 2. Italie : procédures de recouvrement Cadre juridique local − Intérêts moratoires contractuels ou légaux (Banque Centrale + 8%) − Application peu efficace de la CRP − Recouvrement judicaire par les tribunaux communs : procédures longues (3 ans en moyenne) et coûteuses − Nécessité de mandater un avocat même pour une demande d’injonction de payer − Relevé de compte certifié par un notaire − Prescription générale de 10 ans (Art. 2946°Codice Civile) − Procédures collectives: Réforme du concordato preventivo in bianco en vigueur depuis le 1er janvier 2013
  18. 18. Introduction 2/31 Agenda 1 Le contexte économique européen : entre reprise et zones d’incertitudes 2 Les clés pour recouvrer ses créances commerciales en Europe 3 L’expérience de Saint-Gobain ADFORS
  19. 19. L’expérience de Saint-Gobain ADFORS Chiffres clefs et implantations  3.200 salariés  12 usines dans 8 pays  500 M€ de C.A. Adfors Europe :  6 usines de production  Environ 50% du C.A.  Environ 1.100 clients  80% dans L’UE  Principalement Allemagne, France et Europe de l’Est  DSO moyen 37 jours  Allemagne 22 jours  Italie 80 jours Société du groupe Saint-Gobain leader mondial pour l’habitat durable offrant des solutions innovantes pour améliorer l’habitat du futur. Le groupe fête cette année ses 350 ans. Adfors est le leader dans les tissus techniques pour les marchés industriels et l’habitat.
  20. 20. Quelle est votre expérience sur les pays évoqués et où se situent vos préoccupations ? Comment faire quand on s’appelle St Gobain, pour ne pas devenir le banquier de ses clients ? L’expérience de Saint-Gobain ADFORS
  21. 21. CONCLUSION Et maintenant place aux Questions-Réponses
  22. 22. Nous vous remercions de votre participation A très bientôt pour une nouvelle web conférence

×