Réponse	
  au	
  tract	
  du	
  candidat	
  socialiste,	
  René	
  TAIEB	
  
	
  
Comme	
  nous	
  le	
  pensions,	
  Mr	
...
 Les	
  évolutions	
  des	
  taux	
  de	
  la	
  taxe	
  foncière	
  tels	
  qu’ils	
  sont	
  validés	
  par	
  les	
  Se...
%	
  

18	
  

Taxe	
  d'habitaaon	
  en	
  global	
  (ville,	
  syndicat	
  )	
  
17,57	
  

16,84	
  

17	
  

16	
  

1...
Comme	
  pour	
  les	
  taxes	
  perçues	
  par	
  la	
  ville,	
  nous	
  lui	
  offrons	
  un	
  cours	
  de	
  rattrapa...
COMPARATIF TRAVAUX-SUBVENTIONS-EMPRUNTS REALISES
comparatif travaux-subventions-emprunts sur

travaux

25

emprunts

20

m...
Nous	
  ne	
  saurions	
  clore	
  ce	
  cours	
  de	
  gestion	
  communale,	
  sans	
  lui	
  apporter	
  d’autres	
  pr...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Réponse au tract du candidat socialiste floquet land vs3

417 vues

Publié le

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
417
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Réponse au tract du candidat socialiste floquet land vs3

  1. 1. Réponse  au  tract  du  candidat  socialiste,  René  TAIEB     Comme  nous  le  pensions,  Mr  Taïeb  a  l’art  de  transformer  les  chiffres  et  leur  interprétation  selon  sa  guise  !   Cela  n’est  qu’une  continuité  dans  son  comportement,  d’abord,  tout  au  long  de  son  mandat  de  conseiller   municipal  d’opposition,  et  ensuite,  dans  le  cadre  de  la  campagne  des  municipales.   Nous  lui  laissons  la  responsabilité  de  ses  propos  affabulateurs,  sans  consistance,  dénués  de  sens  voire   même  d’intérêt  (succession  de  lieux  communs  et  de  phrases  évasives),  mais  tenons  juste  à  lui  rappeler  une   nouvelle  fois,  que  la  notion  de  «  maire  intérimaire  »  n’est  inscrite  nulle  part  dans  le  code  électoral,  et  que   même  si  cela  semble  lui  déplaire  profondément,  notre  candidat,  Patrick  FLOQUET,  a  bel  et  bien  été  élu   maire  de  notre  ville  par  le  conseil  municipal  dont  il  fait  partie,  conformément  aux  prescriptions  du   législateur.  En  ignore-­‐t-­‐il  la  teneur  ?  Essaie-­‐t-­‐il  d’inventer  une  nouvelle  réalité  ?  Les  Magnymontoises  et   Magymontois  sauront  apprécier….   Mr  Taïeb,  décrypte  les  chiffres,  lui  «  l’excellent  gestionnaire  »  de  patrimoine.  Il  les  décrypte,  certes,  mais   mal  !  eh  oui,  Mr  Taïeb,  soit  vous  n’avez  pas  appris  à  lire  les  comptes  administratifs,  soit    vos  ambitions  vous   empêchent  de  voir  la  réalité.  Dans  les  2  cas,  nous  serions  très  heureux  de  vous  présenter  la  consistance  des   chiffres  validés  par  les  services  de  l’Etat,  en  toute  transparence  et  avec  extrêmement  de  pédagogie.   Taxe  Foncière  et  Taxe  d’Habitation     Son  croquis,  sur  lequel  il  ne  manque  pas  de  préciser  «  Source  :  documents  budgétaires  de  la  ville  de   Montmagny  ».     Il  est  «  amusant  »  de  constater  que  la  période  antérieure  à  1999  n’apparaît  pas  sur  son  graphique  !                                 Il  aurait  été  plus  honnête  de  compléter  cette  courbe  en  commençant  en  1994.  Les  électeurs  n’auraient  pas   manqué  de  constater  une  forte  hausse  lors  de  l’arrivée  du  tandem  Beaumanoir-­‐Taïeb.  Mais  il  est  vrai  que   ce  dernier  est  habitué  à  «  arranger  »  les  chiffres  pour  ne  leur  faire  dire  que  ce  qui  lui  convient  !  
  2. 2.  Les  évolutions  des  taux  de  la  taxe  foncière  tels  qu’ils  sont  validés  par  les  Services  de  l’Etat  !!   %   Taxe  foncière  ville   Stable   Stable   30   29   28   26,36   27   26   25   24   23   22,17   22   21   20   1994   1995   1996   1997   1998   1999   2000   2001   2002   2003   2004   2005   2006   2007   2008     Cherchez  une  nouvelle  fois,  qui  MENT?   Nous  laissons  bien  évidemment,  à  nos  concitoyens,  le  soin  de  vérifier  la  véracité  de  ces  courbes  au  regard   de  leur  fiche  d’imposition,  en    validant  simplement,  les  taux  retenus  par  la  commune  sur  cette  période.         Mr  Taïeb,    risque  de  ne  pas  tromper  très  longtemps  les  électeurs….   De  plus,  les  Magnymontois  et  Magnymontoises  ont  pu  également  se  rendre  compte  que  la  taxe   d’habitation,  dans  sa  globalité,  a  plutôt  suivi  une  «  pente  »  vertueuse.  Comment  se  peut-­‐il  que   «  l’excellent  gestionnaire  »  qu’il  prétend  être,  ne  parvienne  pas  à  la  même  analyse.  Aurait-­‐il  une  vision   biaisée  des  chiffres  ?  Aurait-­‐il  oublié  le  rapport  du  cabinet  KPMG  qui  conseillait  une  augmentation  des   taux  de  la  Taxe  Foncière  pour  éviter  la  mise  sous  tutelle  de  la  ville  ?  Aurait-­‐il  également  oublié  nos   négociations  avec  la  Préfecture  afin  d’obtenir  un  délai  pour  rétablir  la  situation  calamiteuse  laissée  de   ses  mauvais  choix  de  gestion  ?   Nous  pensons  que  sur  tous  ces  points,  des  cours  de  rattrapage  s’imposent  à  lui  pour  qu’il  soit  en  parfaite   connaissance  de  ce  qui  s’est  passé  et  se  passe  encore,  dans  notre  ville,  et  qu’il  soit  en  mesure  de  d’éviter   de  proférer  des  propos  mensongers.  
  3. 3. %   18   Taxe  d'habitaaon  en  global  (ville,  syndicat  )   17,57   16,84   17   16   15   14   13,74   13   12   1995   2001   2013       DETTE   Sa  source  est  «  presque  »  bonne.  Mais,  nous  pensons  qu’une  autre  information  aurait  dû  figurer  au  regard   de  cette  courbe…..  Les  montants  des  travaux  réalisés  sous  nos  mandats,  2  fois  plus  élevés  que  sous  son   tandem  socialiste,  Beaumanoir  –  Taïeb.     Duo  qui,  rappelons-­‐le,  a  eu  les  conséquences  que  beaucoup  se  rappellent  en  termes  de  niveau  d’emprunt   (risque  de  mise  sous  tutelle  de  la  ville).   Voici  le  graphique  fourni  par  le  socialiste,  René  Taïeb  :      
  4. 4. Comme  pour  les  taxes  perçues  par  la  ville,  nous  lui  offrons  un  cours  de  rattrapage.   million  d'euros   19   18   17   La  dege  de  Montmagny   TAIEB-­‐BEAUMANOIR                                      FLOQUET-­‐ROY   16   15   14   13   12   11   10   9   31/12/1994   31/12/2000   31/12/2008   31/12/2013         Une  nouvelle  fois,  ces  chiffres  sont  le  reflet  des  comptes  administratifs  de  notre  ville.  Chiffres  validés  par   les  services  de  l’Etat.  Est-­‐il  en  mesure  de  les  contester  ou  de  les  infirmer?  
  5. 5. COMPARATIF TRAVAUX-SUBVENTIONS-EMPRUNTS REALISES comparatif travaux-subventions-emprunts sur travaux 25 emprunts 20 millions d'euros 15 subventions 10 5 0 1995/2000 travaux 12 760 082 subventions 2 553 126 emprunts 9 514 675 2001/2007 17 130 642 3 482 700 5 462 184 2008/2013 24 421 313 5 711 119 13 700 000   Ainsi,  Mr  Taïeb,  il  serait  judicieux  et  pertinent,  de  comparer  les  données  dans   leur  entière  exhaustivité.   Petit  rappel….   1995/2000  :  mandature  socialiste  du  tandem  Taïeb/Beaumanoir     -­‐ -­‐ Montant  des  travaux  réalisés  :  12.760M€     Montant  des  emprunts  contractés  :  9.514M€,  soit  75%  du  montant  des  travaux   2001/2007  :  notre  1er  mandat   -­‐ -­‐ Montant  des  travaux  réalisés  :  17.130M€,  soit  34%  de  plus  que  sous  la  mandature  socialiste  du   tandem  Taïeb/Beaumanoir   Montant  des  emprunts  contractés  :  5.462€,  soit  32%  du  montant  des  travaux  (57%  de  moins  que  la   mandature  socialiste  Taïeb/Beaumanoir)   2008/2012  :  notre  2nd  mandat   -­‐ -­‐ Montant  des  travaux  réalisés  :  24.421M€,  soit  43%  de  plus  que  la  période  précédente   Montant  des  emprunts  contractés  :  13.700M€,  soit  56%  du  montant  des  travaux  (100%  de  travaux   supplémentaires  pour  +44%  seulement  d’emprunts  comparés  au  mandat  socialiste  !!!)   MR  TAÏEB,  QUI  SEMBLE  ÊTRE  LE  MEILLEUR  GESTIONNAIRE  DES  DENIERS  ?   NOUS  SOMMES  EN  DROIT  DE  NOUS  INTERROGER.  
  6. 6. Nous  ne  saurions  clore  ce  cours  de  gestion  communale,  sans  lui  apporter  d’autres  précisions.   Ainsi   et   jusqu'en   2002   inclus,   la   Taxe   d’Enlèvement   des   Ordures   Ménagères   (TEOM)   était   quasiment   pour   moitié   sur   la  Taxe  Foncière  (TF)  et  sur  la  Taxe  d’Habitation  (TH).     Or,  à  partir  de  2003  la  TEOM  a  été  totalement  intégrée  dans  le  calcul  du  montant  de  la  Taxe  Foncière.       Ce  que  son  graphique  oublie  de  souligner.     De  plus,  en  2002,  à  la  création  de  la  CAVAM  la  TEOM  a  été  ajoutée,    ponctuellement,    au  taux  de  la  commune.     D’où  le  taux  2002  qui  est  passé  à  34.64  (29,52  +  5,12).     Comment  peut-­‐il  ignorer  ces  points,  alors  qu’il  était  conseiller  d’opposition  ?   En   2003,   le   taux   de   la   Taxe   Foncière   repasse   à   29,52   alors   que   le   taux   de   la   TEOM   évolue   de   5,12   à   9,04   (la   part   TEOM,  initialement  appliquée  sur  le  calcul  de  la  Taxe  d’Habitation  n'existant  plus).       Peut-­‐il  également  ignorer  ce  détail  important  ?  Ou  alors  que  faisait-­‐il  durant  les  séances  des  conseils  municipaux  ?   Trop  préoccupé  à  chercher  de  nouvelles  calomnies  ?     Enfin,  nous    pouvons  lui  signaler  plusieurs  oublis  de  sa  part.     -­‐     de   1999   à   2002   son   graphique   intitulé   «  TF   en   global  »   ne   fait   pas   figurer   la   totalité   de   la   TEOM,   du   fait   qu’une  partie  impacte  la  Taxe  d’Habitation,       -­‐     son   graphique   «  Taxe   Foncière   Ville  »   en   2002,   apparaît   à   tort   les   5,12   car   cela   correspond   en   fait,   à   une   partie  de  la  TEOM.     C.Q.F.D  (Ce  qu’il  Fallait  Démontrer)  

×