1
@awintrebert
Tout savoir sur la Blockchain
Petit déjeuner OctoTechnology 9 mars 2016
La Blockchain est l’infrastructure ...
2
@awintrebert
Blockchain (les anonymous, les libertariens…). L’idée est trouver le moyen de
se passer de la puissance pub...
3
@awintrebert
Bitcoin a la valeur la plus importante, c’est la plus ancienne. Il y a un effet réseau. Winner
takes all.
C...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conférence Blockchain OctoTechnology 9 mars 2016

646 vues

Publié le

Mes notes sur la conférence Blockchain

Publié dans : Formation
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
646
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence Blockchain OctoTechnology 9 mars 2016

  1. 1. 1 @awintrebert Tout savoir sur la Blockchain Petit déjeuner OctoTechnology 9 mars 2016 La Blockchain est l’infrastructure derrière le Bitcoin. La Blockchain est tellement à la mode qu’on en parle dans Voici et Gala ! C’est une période de promesses, d’attentes et de prophètes ! C’est l’effet « lipstick on a pig », comme disent les américains. Il faut gagner en discernement. La technologie est utile dès lors qu’il est question de transferts : de propriété, de monnaie… Aujourd’hui, le transfert est réalisé grâce à une technologie de transfert, un organisme de transfert (par ex un banque qui fait la médiation…), et une économie de transfert. Avec la Blockchain, on fusionne économie et technologie. On automatise. Que devient l’organisme médiateur : il disparait ! OctoTechnology propose l’octogone de la Blockchain qui récapitule les éléments nécessaires à la Blockchain : - Le protocole de broadcast, - L’authentification des transactions par clés crypto publiques, - Réplication et intégration des logs, - Arbres de Merkle hash trees, o comme dans les technologies d’échanges de fichiers p2p, - Langage de script « smart contracts », - Les miners o Ils écrivent le journal de bord et sont rémunérés en Bitcoin ou en monnaie de la Blockchain, - Un registre de transaction public et distribué o Pas de permission demandée pour accéder à la Blockchain. Mais, mais, public, private, hybrid… Les acteurs se rassemblent et créent des Blockchains propres. Pourquoi privé ? => ne pas se faire disrupter. o Tout participant à la Blockchain télécharge le livre de compte Bitcoin depuis l’origine. Après ça fonctionne par synchro des différences. o L’objectif initial était de se passer des institutions. Comme pour internet, c’est la contre-culture et la cyberculture qui est à l’origine du développement de la
  2. 2. 2 @awintrebert Blockchain (les anonymous, les libertariens…). L’idée est trouver le moyen de se passer de la puissance public. o Un consensus via une loterie décentralisée utilisant la preuve de travail  Pow ou pos ou poa ? Prove of work / prove of stake / prove of activity Le système sert : - 50 000 transactions par jour sur Bitcoin ; - Le système survit => ça valide la pertinence de la technologie ; - Il a une valorisation de 6 milliards de dollars. 4 challenges à relever : - La vitesse : il faut 10 minutes pour valider une transaction. Et 6 blocks pour être sûr, donc 1 heure. - Proof of work : « course à l’armement » qui fait tendre le système vers la centralisation (seuls les acteurs qui ont la puissance de calcul peuvent participer). On perd la sécurité liée à la distribution, - Scalabilité : 7 transactions secondes pour Bitcoin. Le réseau arrive à saturation. - Gouvernance : la communauté n’arrive pas à s’aligner. Il y a des alternatives aux bitcoin : les altcoins - Litecoin : changement d’algorithme sans matériel dédié donc très distribué. - Dogecoin : version monétaire du like facebook. Illimité. 7ème valeur des altcoins. - NXT : positionnement pour aller au delà des transactions financières. - Ripple : alternative acceptable par les banques. Contrôlé par des acteurs identifiés. - Dash (ancienne dark coin) algorithme, instantanné, anonyme, gouvernance.
  3. 3. 3 @awintrebert Bitcoin a la valeur la plus importante, c’est la plus ancienne. Il y a un effet réseau. Winner takes all. Counterparty : utilisation de la Bitcoin pour d’autres usages. Communauté Bitcoin pas toujours d’accord. Pour eux, le Bitcoin est une monnaie et c’est à ce seul usage que la Blockchain Bitocoin doit servir. Eris : ethereum pour les entreprises. Sur couche. Ethereum : il y a 14 projets en cours chez ethereum en beta ou coming soon et 161 projets d’applications distribuées. R3 : consortium de banquiers pour une Blockchain privée Les usages pour la Blockchain Adrien Pigeot 2007 : crise des subprimes, kerviel, maddoff, UBS, lehman brothers 2009 ! Bitcoin a peer to peer electronic cash system La Blockchain génère de la confiance ! L’emploi indépendant gagne du terrain + 85% entre 2000 et 2013 (+45% en Europe) Des nouveaux intermédiaires pour garantir la confiance entre nouveaux indépendants et la multitude des clients : Uber, Apple store, airbnb amazon, booking, blablacar, foodora… Mais ces plateformes plélèvent de la valeur et elles décident unilatéralement Avec la Blockchain : code is law Usages - Certifier les diplômes d’une école d’ingénieur o Enregistrer le document sur la Blck et pouvoir consulter la réaliter - Automatiser l’émission et la gestion des obligations (UBS) o Front, middle, back, société de gestion, intermédiaires… o Fonctionnement intégré dans un smartcontracts o Intérêt : couts, efficacité opérationnelle, pas d’erreur humaine. - Gérer une coopérative de transports (la’Zooz) o Un trajet génère des zooz que l’on peut réutiliser pour un autre déplacement o Les participants (développeur, graphistes…) sont rémunérés en zooz - Syndicat des chauffeurs de VTC se rebelle contre Uber o Lancement d’une coopérative sur le même principe que la zooz o => uberiser Uber Démonstration d’un smart contract sur ethereum Les organisations qui pourraient se faire disrupter - La puissance publique : une formidable machine à certification. Puissance publique = fiscalité. Pb pas fiscalité, pas de puissance publique. => initiatives de Blockchain non anonymes

×