Manahoana Tompoko                 Nagadef                 Salam                 Matarango                 AnisoghomaELISSA...
labo                   SIIN                                       maintenance                                          SII...
Source : Nature Reviews – MicrobiologyELISSA/MADA/08
2 types de transmission                          DIRECTE      INDIRECTE via                 Homme         Homme   Eau     ...
Milieu                                           Vecteurs                    Anthropo / zoophilie                  Environ...
Lutte antivectorielle                                  Lutte antivectorielle          Surveillance                        ...
Moustiques                 Palu                 Arboviroses (dengue-chik-RVF-WN)                 Filariose                ...
Plus de 3000 espèces de moustiques dans                    le monde réparties en plusieurs genres                         ...
Plus de 3000 espèces de moustiques dans                    le monde réparties en plusieurs genres                         ...
Culex (Cx.)                   la nuit  la filariose (éléphantiasis)  les virus (West Nile..)                      Elephant...
Culex (Cx.)                 la nuit  la filariose (éléphantiasis)  les virus (West Nile..) Culex quinquefasciatus         ...
Aedes (Ae.)      début et fin journée        diapause (œuf)     transmission verticale                      "Chikungunya" ...
Aedes (Ae.)      début et fin journée        diapause (œuf)     transmission verticale                      "Chikungunya" ...
Anopheles (An.)   le paludisme    la nuit                                             Paludisme : du latin palus,    la fi...
Anopheles (An.)   le paludisme    la nuit                                             Paludisme : du latin palus,    la fi...
Ponte                                           Adultes vivent                 1-2 jours                                  ...
Prévenir les piqûres           Education à la santé                                   Réduction des contacts et de la     ...
ELISSA/MADA/08
prévention et maîtrise des endémies et/ou épidémies                       lutte contre les vecteurs des maladies        su...
prévention et maîtrise des endémies et/ou épidémies                        lutte contre les vecteurs des maladies        s...
Opérationnel                 Logistique                              SurveillanceELISSA/MADA/08
Equipes      50 agents de prophylaxie          Matériel       répartis en 8 équipes et encadrés par 8 chefs d’équipes     ...
ENQUÊTES ENTOMOLOGIQUES                     préalables/complémentaires des enquêtes                           médicales et...
Planification, exécution, suivi                                        et évaluation des programmes                       ...
An gambiae        Ae aegypti         Cx pipiens                 An funestus       Ae albopictus      Cx antennatus        ...
Hamjago                   Mtsahara                                               Mtsamgaboua                       Mtsambo...
35                 30                 25                 20                 15                 10                 5       ...
ERROR: stackunderflowOFFENDING COMMAND: ~STACK:
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lutte Antivectorielle Intégrée à Mayotte

726 vues

Publié le

Lutte Antivectorielle Intégrée à Mayotte - Conférence du 6e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - ELISSA Nohal - Mayotte - nohal.elissa@sante.gouv.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
726
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lutte Antivectorielle Intégrée à Mayotte

  1. 1. Manahoana Tompoko Nagadef Salam Matarango AnisoghomaELISSA/MADA/08 … Bonjour
  2. 2. labo SIIN maintenance SIIS SI SIII secrétariat secré SVI SIV SV SVII encadrementDr Nohal ELISSAELISSA/08ELISSA/MADA/08 laboEntomologiste Médicale
  3. 3. Source : Nature Reviews – MicrobiologyELISSA/MADA/08
  4. 4. 2 types de transmission DIRECTE INDIRECTE via Homme Homme Eau Animal Homme Aliment Air VecteurELISSA/MADA/08
  5. 5. Milieu Vecteurs Anthropo / zoophilie Environnement Endo, exophagie Température Résidence Réceptivité Activité Réceptivité Homme Virulence Pathogène Immunité RéservoirELISSA/MADA/08
  6. 6. Lutte antivectorielle Lutte antivectorielle Surveillance Génétique Génétique Surveillance Chimique Chimique Environnementale Environnementale Biologique Biologique Etc… Etc… Milieu Vecteurs OptiMal + GE & F, sero… Diagnostic rapide DO Vaccination Chimiothérapie… Traitement Homme Pathogène RéservoirELISSA/MADA/08 Elimination Elimination
  7. 7. Moustiques Palu Arboviroses (dengue-chik-RVF-WN) Filariose Puces Peste Phlébotomes Leishmanioses Punaises Maladie de Chagas Poux Typhus Tiques Rickettsioses mal Lyme / Borrelia / Babesia Mouches Maladie du sommeilELISSA/MADA/08 Onchocercose
  8. 8. Plus de 3000 espèces de moustiques dans le monde réparties en plusieurs genres Culex Aedes Toxorhynchites Chironomus TipulaELISSA/MADA/08 Anopheles
  9. 9. Plus de 3000 espèces de moustiques dans le monde réparties en plusieurs genres Culex Aedes Toxorhynchites Chironomus TipulaELISSA/MADA/08 Anopheles
  10. 10. Culex (Cx.) la nuit la filariose (éléphantiasis) les virus (West Nile..) Elephantiasis : due à des filaires, qui cause des lésions cliniques invalidantes et impressionnantes, touchant les membres et les organes génitaux avec apparence d’un membre d’éléphant. La maladie n’est pas mortelle.ELISSA/MADA/08
  11. 11. Culex (Cx.) la nuit la filariose (éléphantiasis) les virus (West Nile..) Culex quinquefasciatus Elephantiasis : due à des filaires, qui cause des lésions cliniques invalidantes et impressionnantes, touchant les membres et les organes génitaux avec apparence d’un membre d’éléphant. La maladie n’est pas mortelle.ELISSA/MADA/08
  12. 12. Aedes (Ae.) début et fin journée diapause (œuf) transmission verticale "Chikungunya" : « marcher courbé » , dû à un virus les virus Les symptômes : fièvre aiguë, (Chikungunya,Dengue, ...) douleurs musculaires et articulaires, La filariose et éruptions cutanées. Ils durent de 2 à 5 jours. La maladie n’est jamais fatale.ELISSA/MADA/08
  13. 13. Aedes (Ae.) début et fin journée diapause (œuf) transmission verticale "Chikungunya" : « marcher courbé » , dû à un virus les virus Les symptômes : fièvre aiguë, (Chikungunya,Dengue, ...) douleurs musculaires et articulaires, La filariose et éruptions cutanées. Ils durent de 2 à 5 jours. La maladie n’est jamais fatale.ELISSA/MADA/08
  14. 14. Anopheles (An.) le paludisme la nuit Paludisme : du latin palus, la filariose paludis, marais, appelé aussi Seuls les anophèles malaria, de litalien malaria, (mauvais air), dû à un parasite, transmettent le paludisme le Plasmodium, qui entraîne probablement dans le monde Plus de 4OO espèces d’anophèles plus de décès que tous les Seules 60 espèces vectrices cancers réunis, souvent chez des enfants et des jeunes .ELISSA/MADA/08
  15. 15. Anopheles (An.) le paludisme la nuit Paludisme : du latin palus, la filariose paludis, marais, appelé aussi Seuls les anophèles malaria, de litalien malaria, (mauvais air), dû à un parasite, Anopheles gambiae le paludisme transmettent le Plasmodium, qui entraîne Anopheles funestus probablement dans le monde Plus de 4OO espèces d’anophèles plus de décès que tous les Seules 60 espèces vectrices cancers réunis, souvent chez des enfants et des jeunes .ELISSA/MADA/08
  16. 16. Ponte Adultes vivent 1-2 jours environ 1 à 2 mois air Deux points communs : le sang nécessaire pour le développement des œufs. L’eau très importante pour la ponte et le développement des stades immatures Cx Œufs de Culex eau (les larves et les nymphes). Emergence 48h (de 50 à 300 w/ponte) 24-48h 24- 8-10 jours Larve d’Anopheles NympheELISSA/MADA/08
  17. 17. Prévenir les piqûres Education à la santé Réduction des contacts et de la La COMM contamination Ponte Adultes Prévenir l’entrée vivent 1-2 jours environ 1 à 2 mois Éradication des lieux de reproduction air Supprimer les sources d’eau Tuer les adultes Contrôle des populations vectorielles Cx Œufs de Culex eau Tuer les larves et les nymphes Emergence 48h (de 50 à 300 w/ponte) 24-48h 24- 8-10 jours Larve d’Anopheles Sanitaire Sanitaire Assainissement Assainissement Adduction d’eau Adduction d’eau Nymphe Conditions de vie Conditions de vieELISSA/MADA/08 Écrans protecteurs (MI..) Écrans protecteurs (MI..)
  18. 18. ELISSA/MADA/08
  19. 19. prévention et maîtrise des endémies et/ou épidémies lutte contre les vecteurs des maladies surveillance des risques de transmission des pathogènes à MayotteELISSA/MADA/08
  20. 20. prévention et maîtrise des endémies et/ou épidémies lutte contre les vecteurs des maladies surveillance des risques de transmission des pathogènes à Mayotte vigilance permanente au risque sanitaire créé par l’environnement régional Risque d’introduction des pathogènes Risque de transmission Zone de prolifération de vecteurs potentiels CHIK DEN JE PALU Distribution des vecteurs PESTE Compétence vectorielle FJ WN FVR CHIK DEN ONN Palu Capacité vectorielle (préférence trophique, Peste DEN CHIK Typhus Palu densité, longévité,…) Peste FRéc PouxELISSA/MADA/08 Conditions climatiques favorables
  21. 21. Opérationnel Logistique SurveillanceELISSA/MADA/08
  22. 22. Equipes 50 agents de prophylaxie Matériel répartis en 8 équipes et encadrés par 8 chefs d’équipes véhicules avec réservoirs d’eau de 900 l (58 au total) voitures de ville utilitaires 3 agents: entretien matériel minibus 4*4 Encadrement 1 agent: distribution collation pulvérisateurs atomiseurs 1 chef de service 1 magasinier: distribution 1 chef opérationnel nébulisateurs produits et matériels 1 chef logistique EPI adaptés 1 chef de laboratoire 5 agents techniques 2 chefs d’encadrement Insecticides 1 secrétaire TéléphonesELISSA/MADA/08
  23. 23. ENQUÊTES ENTOMOLOGIQUES préalables/complémentaires des enquêtes médicales et parasitologiques éléments sur la transmission et sur les vecteurs qui lassurent processus dynamique qui varie suivant: durée période milieuELISSA/MADA/08
  24. 24. Planification, exécution, suivi et évaluation des programmes Proposition de nouveaux moyens DYNAMIQUE GITES SIG VECTEURS TRANSMISSION Adaptation des méthodes de lutte aux caractéristiques locales des vecteurs Ciblage efficace des mesures deELISSA/MADA/08 lutte antivectorielle REMANENCE SENSIBILITE
  25. 25. An gambiae Ae aegypti Cx pipiens An funestus Ae albopictus Cx antennatus An coustani Ae simpsoni E subsimplicipes An pretoriensis Ae vitattus E quinquevittatus An spELISSA/MADA/08 Anopheles Aedes Autres
  26. 26. Hamjago Mtsahara Mtsamgaboua Mtsamboro Bandraboua Mtsangadoua Dzoumogné trévani Acoua Bouyouni Koungou Majicavo Kawéni ou Mtsangamoudji udz M amo Vahibé Dzaoudzi M ts laba Tsingoni a pé ttoi Combani ré r Sohoa Passamainti Pam and zi Chiconi Coconi Dembéni Sada Ouangani Hamouro Mtsangachéhi Bouéni Poroani Bandrélé Mréréni Bambo est Malamani Chirongui Mtsatoundou Ngouja Dapani MbouiniELISSA/MADA/08
  27. 27. 35 30 25 20 15 10 5 0 S S S S S S S S S S S S S S S S 24 25 26 28 29 30 31 32 33 34 35 36 38 39 40 41ELISSA/MADA/08
  28. 28. ERROR: stackunderflowOFFENDING COMMAND: ~STACK:

×