CentroHistórico http://www.youtube.com/watch?v=cfpRzZp3vD4#t=23
PRAÇA DE GIRALDO. Praça central da cidade histórica.Arcada...
PRAÇA DE SERTÓRIO.Edifícioda Câmara Municipal de Évora (Séc.XIX).Termasromanas(Séc.
II-III).Igrejae ConventodoSalvador.Arc...
RECINTOMEGALÍTICO DOS ALMENDRES. Maior conjuntode meniresestruturadosda
penínsulaIbéricae monumentomegalíticoeuropeumaisan...
3. PLACE DE LA PORTE DE MOURA. FONTAINE
The fountainisa Renaissance workof 1556, attributedtothe architectDiogode Torralva...
6. PALAISDES DUCS DE CADAVAL
Y fut prononcée lasentence condamnantàmortle duc de Bragança, D. FernandoII,en1483.
Ce palais...
BROCHURE
ÉVORA:CAPITALDU MEGALITHISME IBÉRIQUE
Implantéspresquetoujourssurunrelief proéminentesprèsde coursd’eau,lesDolmen...
d’unprojetcollectif,inexplicable sansle senscommunautaire accentuéqui doitavoir
caractérise lasociété de cette période.
L’...
estau sol du côte Ouestde lamamoa. Celle-ci aété fouilléeengrande partie danslesannées
60 avec une technique qui ne serait...
Commentarriverà Evora
Evora estla capitale de l'AltoAlentejoetestdélimitée auNordpar le districtde Portalegre,au
Suddu dis...
À partirdu Algarve (Faro) - 225 km(2h30 de tempsde voyage)
SuiveznordversLisbonne (A2),tournezàOurique versBeja(IP2) etapr...
2 Démographie
3 Subdivisions
4 Artisanatlocal
5 Sports
6 Archevêché
7 Éducation
8 Économie
9 Vie Nocturne
10 Jumelage
11 N...
Un autre monumentromain,unarc de triomphe orné de quatre statuesetde nombreuses
colonnes,futdémolien1570, afinde permettre...
Centro histórico
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Centro histórico

99 vues

Publié le

frances

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
99
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Centro histórico

  1. 1. CentroHistórico http://www.youtube.com/watch?v=cfpRzZp3vD4#t=23 PRAÇA DE GIRALDO. Praça central da cidade histórica.Arcadas,fonte e Igrejade SantoAntão (Séc.XVI).Postode Turismo.Comércio,serviçose restauração.RuaCincode Outubro (artesanato,restauraçãoe alojamento). CATEDRAL DE SANTA MARIA.Edifíciomonumental românico-gótico(SéculosXIII-XIV).Claustro e Museude Arte Sacra. LARGO CONDEVILA FLOR. Ruínas do temploromano(Séc.I).Museude Évora.Biblioteca Públicade Évora.Igrejae ConventodoLóios(Pousada) (séc.XV-XVII).PaláciodosDuquesde Cadaval (Séc.XVI).Serviçode trenspuxadoporcavalos. CASTELO VELHO.Muralha tardo-romana(CercaVelha).Ermidade S.Miguel.Paláciodos Condesde Basto(particular).RuasFreiriade Cimae de Baixo.MuseudasCarruagens.Solardos Condesde Portalegre.CabeceiradaCatedral (Séc.XVIII). UNIVERSIDADEÉVORA/COLÉGIODOESPÍRITOSANTO.Igreja doEspíritoSanto (Séc.XVI). ClaustrodosGeraise salasde aula(Séc.XVIII). LARGO DA PORTA DE MOURA. Torresda porta tardo-romana.Janelamanuelina-mudéjarda Casa de Garcia de Resende (Séc.XVI).Fonte e chafariz(Séc.XVI).CasaCordovil com mirante mudéjar(Séc.XV-XVI).RuadaMisericórdia.Mirante mudéjardaCasaSoure (Séc.XVI).Igreja do Carmo (séc.XVI - XIII).Comércio,serviçose restauração.
  2. 2. PRAÇA DE SERTÓRIO.Edifícioda Câmara Municipal de Évora (Séc.XIX).Termasromanas(Séc. II-III).Igrejae ConventodoSalvador.Arcode D.Isabel (portatardo-romana).Artesanato, restauração,alojamentoe serviços. IGREJA DA GRAÇA.Fachada renascentista(Séc.XVI).Claustroconventual (particular).Travessa da Caraça. LARGO DE S. FRANCISCO.Igrejareal de S.Francisco(Séc.XV-XVI).Claustrogótico.Capelados Ossos(Séc.XVII).Paláciode D.Manuel (Séc.XVI).MercadoMunicipal (Séc.XIX-XX).Centrode ArtesTradicionais(antigoMuseudoArtesanato). JARDIMPÚBLICO (Séc.XIX).Paláciode D. Manuel (pavilhãosobrevivente doconjunto monumental dopaláciodosreisportugueses) (Séc.XVI).RuínasFingidas(Séc.XIX) com elementosarquitectónicosmudéjares(Séc.XVI).Muralhamedieval(Séc.XIV).Baluartes seiscentistas. AQUEDUTO DA ÁGUA DA PRATA (Séc.XVI).Troçomonumental daépocade D. João III(1533- 37). Rua do Cano,Porta Nova,Rua do Salvadore Rua Nova.Fontese chafarizesdaPraça de Giraldo,Largo da Porta de Moura, Largo de Avise Rossiode S.Brás. Caixade Água renascentistanaRuaNova. PERCURSOSURBANOS.JUDIARIA:Rua dosMercadores,Rua da Moeda e TravessadoBarão. MOURARIA: Rua da Mouraria,Igrejade S. Mamede,Rua das Alcaçarias.PRAÇA JOAQUIM ANTÓNIODE AGUIAR:TeatroMunicipal Garciade Resende.MURALHASMEDIEVAIS:Portado Raimundo,Portade Alconchel e Portada Lagoa. Igrejae ConventodosRemédios,salade exposiçõesperiódicas.Aolongodopercurso:comércio,serviços,restauraçãoe alojamento. Espaço Rural
  3. 3. RECINTOMEGALÍTICO DOS ALMENDRES. Maior conjuntode meniresestruturadosda penínsulaIbéricae monumentomegalíticoeuropeumaisantigo(V milénioa.C.).Cercade 13 Km a Oeste de Évora. PERCURSOSAMBIENTAIS:PercursoAmbiental de Montemuro,Ecopistae Aquedutoda Água da Prata. MONUMENTS D´ÉVORA 1. PLACE DE GIRALDO Centre urbainde la ville où,aulongdessiècles,lesplusimportantssolennitésprofaneset religieuseseurentlieu. Le PalaisdesEstaus,qui garde desvestigesgothiquesremarquables,y futconstruitsousordre de D. Duarte.Une FONTAINEetl'EGLISE DE STO. ANTÃO,erigéesselon lesplantsde Miguel de Arruda,Manuel PiresetAfonsoÁlvares,architectesde lacour,ysont égalementconservées.Dansle temple,exemplaire ultimede l'artde la Renaissance,se trouve un tableaudesÂmesattribué àJerónimoCorte-Real - le VirgilePortugais( auteurdespoèmes épiquesLe seconde siège de DioetLe Naufrage de Sepúlveda) - enterré àÉvora,le 16 novembre 1588. 2. MUSÉE D´ÉVORA De remarquablesoeuvresd'artetd'archéologie ysontexposées.Lasculpture de lapierre allégoriquedesDécouvertesetle tombeauenmarbre de D.Duarte da Costa,gouverneurdu Brésil,attribué ausculpteurfrançaisNicolasChanterene ensontdesexamplesetdatentda l'âge d'or de l'expansionportugaise outre-mer.Lapeinture de lamême époque yestaussi représentée.
  4. 4. 3. PLACE DE LA PORTE DE MOURA. FONTAINE The fountainisa Renaissance workof 1556, attributedtothe architectDiogode Torralva. BELVEDERE OF THE CORDOVILHOUSE. Delicate workof Manueline-Moorishstyle,itisnextto the home of CantorManuel Severimde Faria,authorof studiesdedicatedtothe Portuguese discoveries,andinwhichhe foundedthe academyof the Surroundings,whichdealtprincipally withtopicsof historicand literaryinterest. 4. CATHEDRALE Monumentdontl'architecture correspondàl'époque de transitionentrele style romanetle style gothique.A sestroisnefsmajestueusessontliéstouslesgrandsévénementsspirituels et culturelsde lapatrie.Onaffirme que lesdrapeaux de laflotte de VascodaGama à destination de l'Orientfurentbénisdansle presbytère primitif en1497. Dans le transepton peutencore voirla chapelle tumulaire de JoãoMendesde Vasconcelos,émissaire de D.Manuel.Celui-ci et l'ambassadeurdanslacour de CharlesCinq,D.ÁlvarodaCosta( qui repose ,lui aussi,à Évora dans unsarcophage sculpté parChantarene etconservé auMusée) essayèrent,sanssuccès, d'obtenirle retourauPortugal de Magellanqui préparaità Sévillele premiervoyage maritime autour dumonde.L'arc dusanctuaire estun exemplaire rare d'une architecture hybride platéresque,datée de 1529. 5. COUVENT DES LÓIOS Il futfondé en1485 afinde servirde panthéonpourRodrigode Melo,chef de la garde du roi D. AfonsoV (surnommé l'Africain) premiergouverneurde TangeretpremierComte d'Olivença. Son beau-frére,D.Rui de Sousa,y repose également.Ce chef de l'expéditionmissionaire au Congofut aussi l'ambassadeurde D.JoãoII auprèsdesRoisCatholiquesaumomentde la capitulationdufameux Traité de Tordesillas,en1494. Dans la Chapelle duTrèsSaint Sacrementse trouve aussi le tombeaude D.Franciscode Melo,humaniste etcompagnondu cénacle intellectuel de Mestre André de Resende,de NicolauClenardo,de JeanPetit,évêque du Cap Vert,etde Chanterene,qui sculptasonmausolée dansle style Renaissance le pluspur (1536). L'édifice conservedeszonesd'architecture primitive dansle style hybridegothico- manuélin-mudejar.
  5. 5. 6. PALAISDES DUCS DE CADAVAL Y fut prononcée lasentence condamnantàmortle duc de Bragança, D. FernandoII,en1483. Ce palaisfutla residence de quelquescapitainesde forteressesduMaroc etde l'illustre humaniste D.Franciscode Melo. Desformesarchitecturalesde lapériode manuélineetarabe ainsi que laTOUR DES CINQCOINSdominentlaconstructionqui fitpartie de l'ancienchâteau incendié parle peuple en1384, lorsde la révolte qui amené le Mestre de Avizau pouvoir. 7. BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE Elle futfondée parun érudit,l'archevêque D.Fr.Manuel duCénacle,en1805, et contientun ensembleremarquable de documentsmanuscritsetimpriméssurl'histoire desDécouverteset de l'expansionmaritime desPortugais.Citons en,parexemple,Esmeraldode SituOrbis,de Duarte Pacheco Pereira,Almanaque Perpetuum, de AbraãoZacuto(1496), Tratado da Esphera, de PedroNunes(1537), Roteirosde D. Joãode Castro, Livrodas plantasde todasas fortalezas, cidadese povoaçõesdoEstado da ÍndiaOcidental,dediéàPhilipeIII. 8. PALAISDES COMTES DE BASTO Ancienalcazarmauresque etrésidence desroisde ladynastie alphonsine.A sesassisesdansla muraille romano-gotho-musulmane,il conservedesrestes architectoniquesdesstylesgothico- manuélin-mudejaretde laRenaissance,cesderniersmisenvaleurparlespeinturesmurales dessallesdurez-de-chaussée.Dansune de cespeinturesonpeutadmirerdespanneaux allusifsàlaprise de Tunispar l'EmpereurCharlesCinq,expéditionqui abénéficié de l'aide d'une puissante armée àlatête de laquelle se trouvaitle prince D.Luis,ducde Beja,frère de D. João III.Lestableaux représentantdesscénesempruntéesàlamythologie sontdatéset signés:Franciscode Campos - 1578.
  6. 6. BROCHURE ÉVORA:CAPITALDU MEGALITHISME IBÉRIQUE Implantéspresquetoujourssurunrelief proéminentesprèsde coursd’eau,lesDolmens étaientdestemplesfunérairesd’usage collectif,construitsetutilisésparlescommunautésde bergersesd’agriculteursdesIVème etIIIème millénairesde notre ère.A l’origine,seule était visible laMamoa,unmonticule artificielde terre etde pierres,pareil àungrandseinbien visible danlapaysage.L’intérieurimitaitcelui d’unegrotte,enveloppéparlamamoa et structuré par desgrandesdallesde pierre,extraitsde affleurementsrocheuxesplacées verticalement(lesorthostates) ethorizontalement(leslinteaux).Envenantde l’extérieur,on entraitdansl’obscurité de laterre,à travers uncouloirbas,pour arriverà la chambre funéraire,àpeuprèscirculaire etfermée au-dessusparune grande dalle (le couvercle ou chapeau). Aveclesmenhirsetlescromlechs –lieux de culte,probablementenrapportavecle mouvementdesastres-,lesdolmenssontl’expressionrésiduelle d’une architecture monumentale,commune danstoute l’Europe Atlantique,appelée mégalithique.Mais,enplus desaspectsfonctionnelslesplusévidents,ondécouvredanscesmonumentsle vestige matériel de phénomènessociauxcommunsàdespopulationsayantendéveloppement technique etéconomique semblableainsi que lesmêmesproblèmesde survie.Pources bergersetces agriculteursancestraux,ayantunlientrèsfortà la terre qui leurassuraitleur subsistance,lanotionde territoirecommunautaire,qu’il fallaitdémarqueretdéfendre en oppositionaveclescommunautésvoisines,étaitassociéeàlamémoire desancêtrescommuns et à la sacralisationde certainslieux –fonctionsque lesmégalithesremplissaiententermes physiquesetsymboliques. Obéissantàune conceptionidentiquede l’espace,laconstructiondesmonuments mégalithiquesrévèle,toutefois,unpolymorphisme de solutionsarchitectoniques,ayant éventuellementune significationsociale,culturelle etreligieuse.Entoutcas,l’architecture mégalithique présuppose presque toujoursune énormedépense de force de travail,résultant
  7. 7. d’unprojetcollectif,inexplicable sansle senscommunautaire accentuéqui doitavoir caractérise lasociété de cette période. L’étude duMégalithismedanslaRégiond’Évora Les carcassesenpierre desancienstombeaux préhistoriquesqui se dressentdanslapaysage de l’Alentejo,bienqu’ellessoientconnuesdepuisdessièclesparlespaysans,lesbergersetles voyageursn’ontcommencé àéveillerlacuriosité deséruditsqu’auXVIIIèmesiècle.Les premiersinventairesdesantiquitésde notre pays,une initiativeque l’Académie Royale d’Histoire instituée parD.João V,datentde cette époque,une première liste desdolmensdes environsd’Évoraayantété présentéeàcette Académie parle Révérende AfonsoDaMadre de DeusGuerreiro.Cependant,àcette époque,aussi bienl’origineque lafonctionde ces monumentsétaientloind’êtrecomprises.Laculture populaire associaitlesdolmensaux légendesde mauresquesenchanteressesetleséruditslesconsidéraientcomme des«autels celtes»,témoignagessilencieux d’ancienscultespaïens. Á la findusiècle dernier,grâce audéveloppementde l’archéologiepréhistorique, lanotionde grande antiquité de l’Homme estdevenue unacquis;ces monumentsontété l’objetd’une étude plusattentive,lesarchéologuescherchantàdéfinirleurplace précise danslesnouvelles propositionsetthéorieschronologique. D’une part,leurfonctionfunéraire aété confirmée par lespremièresfouilles.D’autre part,leurantiquité préhistorique aété admise parl’examendes vestigesrecueillisoúle métal estpresque toujoursabsent. AntaGrande do Zambujeiro Une gigantesque mamoaayantplusde 50m de diamètre entoure unénorme dolmenà chambre polygonale etàcouloirlong,s’ouvrantsurune entrée versl’extérieur.Ce temple funéraire aservi de lieude cimetière etde culte,accentué parlastèle-menhirde grande taille, creusée de "petitescavités"etqui gîtsur le sol au Sud-Est.De l’énorme construction mégalithique, - laplusgrande dansson genre enEurope – n’émergeaientaumomentde sa découverte que lesextrémitéssupérieuresdesdallesde lachambre avecenviron6m de haut et pesantplusieurstonnes.Le chapeaucolossal,déjàfracturé àl’époqueetretiré àprésent,
  8. 8. estau sol du côte Ouestde lamamoa. Celle-ci aété fouilléeengrande partie danslesannées 60 avec une technique qui ne seraitplus acceptable aujourd’hui.Aprèsavoirdisséqué la structure du monumentetdénudé sonsquelette de pierre,onainstallé une couverture provisoire surl’ensemble,moindre mal contre leseffetsde lapluie etdesrigueursduclimat, tandisque se poursuivent de nouvellesétudesd’archéologie etdesrecherchesenlaboratoire sur la dégradationetle traitementdugranite,visantsimultanémentladocumentation,le conservationetlarestaurationfuture domonument. Menirdos Almendres Avantd’arriverau Cromlechde Almendres,le dernier,maisl’undesmonumentslesplus intéressantde ce premiercircuit,le visiteurpasse obligatoirementparle Monte dos Almendres,ensemble de maisonsagricolestypiquesdl’Alentejooùl’onpeutvoirencore aujourd’hui quelquesvestigesde laprésence romaine.PrèsduMonte,dansune oliveraie, recouverte enpartie parun ensemble dessiloscylindriques,se dresse le grandmenhir phallique d’Almendres,avecenviron4m de haut etprésentantprèsdusommetune sculpture enforme de "crosse". CromlechdosAlmendres Sur le cheminentre le Monte etle Cromlechde Almendres,onpeutvoirlesrestesd’un monumentmégalithique trèsendommagé(Dolmende Almendres) avecdesrestesde sa mamoa.Le cromlechd’Almendres,oùse terminele chemincarrossable,estunensemble spectaculaire de nombreuxmenhirs(constitué par95 monolithes,dontcertainsprésentent desgravuresd’aspectschématique,géométrique etastral) formantune ouplusieursenceintes mégalithiquesd’évidentesignificationmagique etreligieuse.Bienque beaucoupde questions concernantce type de monumentssoientencore sansréponse,il estpossible que lesthéories qui lesrenvoientauculte desastrespuissentêtre fondées.Desfouillesrécentesontprouvé, nonseulementqu’ungrandnombre de monolithesse trouventencoredansleurposition d’origine,maisencore qu’il s’agitd’unmonumentdatantd’une périodeentre le Néolithiques et lesChalcolithique (àproximité,onégalementtrouvé desvestigesde ce qui a puêtre l’un desendroitspeuplésde l’époque).Soulignonsparticulièrement,enplusdumagnifiquescadre naturel duboisqui l’entoure,lavue spectaculaire que l’onasurÉvora depuiscetendroit.
  9. 9. Commentarriverà Evora Evora estla capitale de l'AltoAlentejoetestdélimitée auNordpar le districtde Portalegre,au Suddu districtde Bejaet à l'Ouestpar le districtde Setúbal. Le districtd'Evoraoccupe une superficied'environ7400 km2, etla ville d'Evoraoccupe presque 20% de la surface. Lisbonne - 135 km (moyenne de voyage 1h15m) Selonsapositiongéographique,vouspouvezchoisirle Pont25 Avril (A2) oule PontVascoda Gama (A12). À partirde l'Espagne (Badajoz) - 100 km(1h longueurmoyenne dutrajet) L'itinéraire esttrèssimple.Il suffitde suivre l'autorouteA6. À partirdu Nord(Porto) - 375 km (moyenne de 4heures) Avecl'ouverture de l'A13,qui relie le nœuddansMaratecaA2/A6 (Almeirim) n'estpas nécessaire de passerparLisbonne.Suivezsud versEvora.
  10. 10. À partirdu Algarve (Faro) - 225 km(2h30 de tempsde voyage) SuiveznordversLisbonne (A2),tournezàOurique versBeja(IP2) etapréssuivezversÉvora (IP2). TransportsPubliques http://www.rede-expressos.pt http://www.cp.pt Évora estune ville etune municipalitéduPortugal,chef-lieuduDistrictd'Évora,danslarégion de l'Alentejoetlasous-régionde l'AlentejoCentral.Lapopulationde laville estd'environ41 159 habitantsen20052. La municipalitéd'Évoraestle siège de l'une desplusvastes communesduPortugal,avec1 308,25 km²de superficieet56 596 habitants(CENSOS2011). La commune estsubdivisée en19freguesias.Elleestlimitéeaunordpar la commune d'Arraiolos, au nord-estparEstremoz,à l'estpar Redondo,ausud-estparReguengosde Monsaraz,au sud par Portel,ausud-ouestparVianadoAlentejoetàl'ouestparMontemor-o-Novo.Elle estle siège de l'Archidiocèsed'Évora. Le centre ville historique d'Évoraaété classé au Patrimoine mondial de l'UNESCOen1986. En raisonde sa richesse historique,Évoraestappelé « ville-musée»3.Elle aconservé d'unriche passé de nombreux palaismédiévaux etRenaissance qui enfontunmusée de l'architecture portugaise. Sommaire [masquer] 1 Histoire 1.1 Époque romaine 1.2 MoyenÂge et Renaissance 1.3 Époque moderne
  11. 11. 2 Démographie 3 Subdivisions 4 Artisanatlocal 5 Sports 6 Archevêché 7 Éducation 8 Économie 9 Vie Nocturne 10 Jumelage 11 Notesetréférences 12 Voiraussi 13 Liensexternes Histoire[modifier|modifierle code] Époque romaine[modifier|modifierle code] Le temple romaind'Évora,ditTemple de Diane. Le nomportugaisd'Évora provientdulatinEburobrittium,nomprobablementlié àladivinité celte Eburianus.Ce nomauraitpour racine celte *eburos,l'if commun. Évora était,à l'époque pré-romaine,une villefortifiée (oppidum). Elle portait,àl'époque de la Républiqueromaine,le nomd'EboraCerealis.Durantlaguerre civile romaine opposantJules Césarà Pompée,elle restafidèle àCésar.Elle futrécompensée parle titre honorifique de LiberalitasIulia. La ville se développarapidement.Le templeromaind'Évoraestuntémoignage de l'importance de laville àcette époque.Il estconstruitsurunplansimilaire àcelui de laMaison carrée.Un podiumrectangulaire de granite supportedescolonnesd'ordre corinthien,dontla base et le chapiteauenmarbre de Estremozetfût de granite,qui formaientuntemple périptère hexastyle.Il esttrèsprobable que ce monumentaitété dédiéauculte impérial à l'époque d'Auguste.
  12. 12. Un autre monumentromain,unarc de triomphe orné de quatre statuesetde nombreuses colonnes,futdémolien1570, afinde permettre laconstructionde l'Église de SantoAntão. MoyenÂge et Renaissance[modifier|modifierle code] Les muraillesd'Évora,vestigesde l'ancienchâteau. Article détaillé :Châteaud'Évora. La ville futrepriseaux Mauresen1165 par GeraldoSemPavor,date à laquelle le docièse fut restauré.La ville futrésidence royale pendantune longue période,essentiellementdurantle règne de JeanII de Portugal,Manuel Ierde Portugal etJeanIII de Portugal. Sonprestige atteint son sommetauxvie siècle,quandelle estélevée aurangde métropole ecclésiastique. L'Université d'Évora,qui se développaàpartird'un collège jésuite,futfondéeàl'instigationdu premierarchevêqued'Évora,le cardinal Henri Ierde Portugal. Époque moderne[modifier|modifierle code] La fermeture de l'universitéen1759, suite à l'expulsiondesJésuitesparle Marquisde Pombal, futun rude coup porté à Évora. Évora futle siège le 29 Juillet1808 d'une desbatailleslesplussanglantesde lapremière invasionnapoléonienne auPortugal,laville futpilléeetde nombreux habitantsayantprisles armesmassacrés4.

×