12 
1 
« COMMENT FINANCER LES PROJETS ENERGETIQUES DANS LES TERITOIRES RURAUX » 
24 ET 25 NOVEMBRE 2014
2 
11 
NOTES... 
............................................................................................................
10 
Le Parc Eco-Habitat 
Le Parc Eco-Habitat est né de la collaboration entre la Maison Fami- liale Rurale du Val de Coise...
4 
LUNDI 24 NOVEMBRE 2014 
9h30 
Accueil café (Ecole d’Architecture) 
10h00 
Accueil des participants et présentation du p...
8 
MARDI 25 NOVEMBRE 2014 
9h00 
Accueil des participants au Parc Eco-Habitat par Bernard CHAVEROT (président du SIMOLY) e...
6 
Lantriac est une commune rurale de Haute-Loire de 1800 habitants située sur le plateau du Mézenc et entourée de bois. E...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Livret final présentation événement 24-25 novembre

240 vues

Publié le

Livret de présentation de l'événement

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
240
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Livret final présentation événement 24-25 novembre

  1. 1. 12 1 « COMMENT FINANCER LES PROJETS ENERGETIQUES DANS LES TERITOIRES RURAUX » 24 ET 25 NOVEMBRE 2014
  2. 2. 2 11 NOTES... ...................................................................................................................................... ...................................................................................................................................... ...................................................................................................................................... ...................................................................................................................................... ...................................................................................................................................... ...................................................................................................................................... ...................................................................................................................................... ...................................................................................................................................... ...................................................................................................................................... ...................................................................................................................................... ......................................................................................................................................
  3. 3. 10 Le Parc Eco-Habitat Le Parc Eco-Habitat est né de la collaboration entre la Maison Fami- liale Rurale du Val de Coise et la Communauté de Communes « Les Hauts du Lyonnais ». Il a été reconnu Pôle d'Excellence Rurale par l'État et s'est vu décerné un Blue Bat Award en 2011. C'est un Groupement d'Intérêt Public (GIP). Ce projet prend forme dans les Monts du Lyonnais à un moment où l'activité du bâtiment rencontre de multiples évolutions technologiques et réglementaires avec l'apparition de nouvelles normes, imposant des performances thermiques exigeantes pour les habitations. Il s'agit de valoriser et de transmettre les nouvelles technologies de construction respectueuses de l'environnement au sein d'un bâtiment de Haute Qualité Environnementale, basse consommation, dont le maître d'ouvrage est la Communauté de Communes des Hauts du Lyonnais. En quelques mots le Parc Eco-Habitat, c’est :  Un bâtiment exemplaire : véritable vitrine technologique de l’ha- bitat, le bâtiment du Parc Eco-Habitat, construit par la Communau- té de Communes Les Hauts du Lyonnais est exemplaire en terme de performances thermiques et d’énergies renouvelables ;  Un espace d’information et de conseil gratuit et indépendant pour les citoyen sur la rénovation énergétique du bâtiment ;  Une résidence d’entreprises ;  Un centre de formation pour les professionnels du bâtiment : les stagiaires acquièrent des connaissances sur les thèmes de la réglementation, de l’enveloppe du bâti, de l’écoconstruction et des énergies. 3 PRESENTATION DU PROJET Le projet « Vers la neutralité énergétique des intercommunalités ru- rales du Massif central » est un projet développé et animé par Macéo et financé dans le cadre de la Convention Interrégionale de massif - Massif central (2007-2013). Les partenaires principaux du projet sont l’ADUHME, HESPUL, le Parc Naturel Régional du Livradois-Forez, l’Agence Locale de l’Ener- gie de la Loire, Quercy Energies, le Parc Naturel Régional des Causse du Quercy, l’Agence Locale de l’Energie de la Nièvre. Le projet répond à la problématique du financement selon trois axes. Le premier axe est fondé sur le constat que l’accompagnement sur le terrain est nécessaire pour comprendre les enjeux auxquels sont confrontés les territoires ruraux. Les partenaires du projet se sont en- gagés à trouver des solutions aux problématiques financières et juri- diques que posent les projets énergétiques de plus de 10 intercom- munalités rurales du Massif central. Le second axe est la mise en réseau des acteurs à l’intérieur du mas- sif, à l’échelle française (réseau des territoires à énergie positive : TEPOS) et européenne (réseau des territoires ruraux européens pour la neutralité énergétique : RURENER). L’idée est ici de s’inspirer le plus possible de pratiques développées ailleurs pour les adapter et les diffuser sur le Massif central. Enfin, le troisième axe du projet est la proposition d’une stratégie de financement de la neutralité énergétique des intercommunalités rurales du Massif central.
  4. 4. 4 LUNDI 24 NOVEMBRE 2014 9h30 Accueil café (Ecole d’Architecture) 10h00 Accueil des participants et présentation du projet vers la neutralité énergétique des intercommunalités ru- rales du Massif central 10h30 Présentation du projet sur le financement des projets énergétiques dans les territoires ruraux du Massif cen- tral : Christelle LEFEVRE (MACEO), Sébastien CONTA- MINE (ADUHME), Alban AUBERT (Quercy Energy) Présentation du guide « Comment financer vos projets énergétiques » (Christelle LEFEVRE) 12h00 Départ pour Lantriac 13h00 Déjeuner/buffet à Lantriac 14h30 Visite de la Chaufferie bois de Lantriac Présentation de la SCIC ERE 43 (Jacques VILLEVIEILLE) Présentation du marché de fourniture de chaleur (Christelle LEFEVRE) 15h15 Ateliers Atelier 1 : Financement citoyen des énergies renouve- lables (Energie Partagée, Marc MOSSALGUE et HESPUL, Cécile MIQUEL) Atelier 2 : Structurer les acteurs autour d’un projet d’éner- gies renouvelables (SEM Soleil- Bernard LAGET et SCIC ERE 43 Jacques VILLEVIEILLE) 17h00 Restitution des ateliers 17h30 Retour à Saint-Etienne 9 Le SIMOLY / Parc Eco-Habitat Le Parc Eco-Habitat constitue aujourd’hui un exemple réussi de la politique énergétique mise en place par le SIMOLY. Le SIMOLY Afin de préparer l’avenir et d’anticiper un certain nombre d’enjeux, les élus des Monts du Lyonnais ont décidé de construire une politique énergétique et climatique ambitieuse en se donnant pour objectif de devenir un Territoire à Énergie Positive à horizon 2050. Cela si- gnifie très concrètement de parvenir d’ici 2050 à produire localement au moins autant d’énergie que le territoire en consomme. Pour répondre à cette ambition un diagnostic du territoire et trois ac- tions phares ont été menées sur le territoire. Le soutien aux projets de mé- thanisation : une étude con- duite par le SIMOLY a mis en avant le potentiel de développe- ment de la méthanisation dans les Monts du Lyonnais, du fait du dynamisme agricole du terri- toire. Deux projets ont ainsi pu émerger et sont en cours de développement.
  5. 5. 8 MARDI 25 NOVEMBRE 2014 9h00 Accueil des participants au Parc Eco-Habitat par Bernard CHAVEROT (président du SIMOLY) et Thomas ROBERT (directeur du Parc Eco-habitat) 9h30 Présentation du Parc Eco-Habitat et de sa démarche par Thomas Robert, directeur du Parc Eco-Habitat 10h30 Ateliers Atelier 1 : Financer la rénovation du bâti public Province de Barcelone, M. VERDAGUER ESPAULELLA ; ADUHME - Opération Cocon 63, Sébastien CONTAMINE ; RAEE, Laurent CHANUSSOT Atelier 2 : Le financement de la rénovation énergétique du parc de logements privés Région Rhône-Alpes, Régis POUYET ; Beaujolais-Vert, Sophie MONCORGÉ ; BPCE France, Jean-Baptiste SARLAT ; Pact-Habitat, Delphine AGIER ; ANAH ; SIMOLY 12h00 Déjeuner au Parc Eco-habitat 13h00 Retour à Saint-Etienne (Ecole d’Architecture) 14h30 Quelle stratégie pour RURENER et TEPOS dans le Mas- sif central ? Animé par Christelle LEFEVRE (MACEO, RURENER) et Eric MALATRAY (président de RURENER) 5 L’école d’architecture de Saint-Etienne (ENSASE) Un lieu dessiné par l’histoire sociale... En 1971, alors que l’économie industrielle locale est en pleine reconversion, l’école d’architec- ture est créée et prend place dans les murs d’une ancienne usine de rubanerie, héritage de cette activi- té prospère qui fit de Saint- Étienne la « capitale mondiale du ruban ». Les architectes jouent évidem- ment un rôle majeur dans cette transformation ambitieuse qui re- dessine la ville de demain, mais l’implication des étudiants en ar- chitecture est légitime et reconnue pour sa créativité, son aptitude à comprendre les mécanismes de formation de la ville et son évolu- tion future, tout en explorant les problématiques multiples liées à l’habitat, à l’environnement, au développement durable, aux dé- placements urbains… Un projet de recherche : Vers la production d’« éco- systèmes énergétiques terri- toriaux » en milieu rural Au point de départ de la ré- flexion : la volonté de repenser notre dépendance aux sys- tèmes techniques et énergétiques en place liés à l’exploitation des énergies fossiles et nucléaires, et ainsi de revisiter la trajectoire an- thropologique séculaire de nos sociétés contemporaines dans ce domaine : ce « choix du feu », comme Alain Gras l’a justement identifié. En la matière, l’objet du projet est de conceptualiser un nouveau substrat énergétique à l’échelle territoriale, mettant à pro- fit la puissance des quatre élé- ments propres aux énergies re- nouvelables – énergie chimique contenue dans la biomasse ; énergie mécanique de l’eau ou du vent ; énergie thermique de l’eau chaude du sous-sol ou du rayon- nement solaire. Autrement dit, le projet de re- cherche vise à préfigurer une nou- velle « économie de l’habitat » en milieu rural, liée à la mise en place de ce nouveau substrat technique et énergétique.
  6. 6. 6 Lantriac est une commune rurale de Haute-Loire de 1800 habitants située sur le plateau du Mézenc et entourée de bois. Elle devait re- nouveler en 2013 le système de chauffage de l’EPHAD du grand pré. Consciente de la nécessaire augmentation future des prix des hydro- carbures et attentive à la protection de l’environnement, la commune souhaitait utiliser une énergie renouvelable pour chauffer la maison de retraite. Par ailleurs, la collectivité disposait de peu de fonds propres pour investir dans un nouveau système de chauffage ou un réseau de chaleur. La mairie a donc décidé d’expérimenter un contrat de fourniture de chaleur d’origine renouvelable. La SCIC ERE 43 a remporté le marché et la chaufferie est aujourd’hui en construction. Un marché de fourniture de chaleur d’origine renouvelable à Lantriac 7 ERE 43 (Energies Renouvelables et Environnement), créée en 2001, intervient dans les domaines de la maîtrise de l’énergie, du dévelop- pement des énergies renouvelables, et plus particulièrement de la filière bois énergie. La société coopérative a conçu, construit et mis au point une micro chaufferie bois Modul’R d’une puissance comprise entre 100 KW et 200 KW. La société a choisi de travailler sur l’ensemble de la filière, depuis la collecte du bois jusqu’à la production de chaleur, c'est-à-dire qu’elle propose un service clef en main de fourniture de chaleur renouve- lable. La SCIC ERE 43

×