N°22 Decembre 2005

402 vues

Publié le

Journal de l'école Marcel Pagnol

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
402
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

N°22 Decembre 2005

  1. 1. La feuille de Marcel Pagnol Journal n°22 Décembre 2005 Du neuf En 2006 Le K abic est de rigueur en cette fin d’automne. Comme chaque année nous sommes surpris de la venue du froid et de la rapidité avec lequel il arrive. Heureusement que des évènements chaleureux ponctuent notre quotidien, à commencer par les élections des représentants de parents d’élèves (article p.4) qui se sont déroulées le 14 octobre 2005, avec un taux de participation record : merci à vous ! Avec également le débat su R la laïcité le 21 octobre 2005 (article p.2) qui a remporté un véritable succès, avec la participation d’une soixantaine de personnes. Fiers de nos succès antérieurs, l’année 2006 sera pourtant l’occasion, pour la FCPE de l’école Marcel Pagnol, de faire peau neuve sur plusieurs points. Ce journal que vous lisez vous a été re mis par votre enfant, après que les enseignants ont finalement accepté de nous prêter main forte pour la distribution au sein de leur classe ; par ailleurs, ce journal que vous avez entre les mains a été relu et approuvé par Mme Khalifa, directrice de l’école élé M entaire Marcel Pagnol, qui a souhaité être désormais tenue informée avant la publication. Ces mesures, nouvelles, ont été prises d’un commun accord avec vos représentants parents d’élèves FCPE, l’équipe enseignante et l’Inspecteur d’Académie Monsieur Heuzé lors d’une réunion le 28 novembre 2005. Mais ce n’est pas tout, nos traditionnels goûters prendront également une forme un peu nouvelle dès le prochain RDV le 13 janvier 2006 ; c’est un vendredi, mais nous ne sommes pas superstitieux ! Ainsi, vous savez, ces petits E questionnaires que nous vous proposons de r mplir avant chaque conseil d’école afin de mieux préparer nos interventions en tenant compte de vos revendications ? Ils pourront désormais être remplis pendant les goûters auprès de vos représentants : un verre de jus de fruits et une part de brioches pour vos enfants,… une discussion, un renseignement, une remarque que vous venez échanger avec nous. On y perd son anonymat, mais on y gagne un lieu privilégié de discussion et de rencontre, alors venez nombreux ! Enfin 2006 sera sans doute l’occasion d’un renouveau de la kermesse, qui ne se fera pas cette année à l’initiative de la FCPE. Nous avions pourtant proposé une nouvelle formule « équitable » impliquant : la gratuité des jeux pour S tous, enfants mais aussi parents ; des jeux interactif sans pour autant donner lieu un lot ou à des points ; une tombola dont les enveloppes ne seraient peut-être pas toutes gagnantes mais avec des cadeaux ayant une véritable valeur ajoutée (bon de réduction, bon d’achat, spectacles,…). Cette nouvelle formule vous séduit ? Alors mobilisez- vous pour son organisation. S Pour finir, nous tenons à vous informer que la ubvention municipale par enfant a diminué cette année, ce que nous déplorons. Le budget d'entretien de l'école sera absorbé par la mise en sécurité des bâtiments (travaux à réaliser dans toutes les écoles de Meyzieu) ce qui entraînera le report ou la non réalisation de certains travaux courants. Nous resterons fidèles à la tradition de ce journal d E fin d’année en vous souhaitant de bonnes fêtes de Noël et une excellente année 2006. Sandrine CHARLES—Frédéric GIROD Å POUR CONTACTER LA FCPE : A l’école : FCPE Marcel Pagnol : boîte aux lettres des associations de parents d’élèves de l’école, mention « fcpe » ou par mail : fcpe.pagnol@laposte.net - Site Internet : http://fcpepagnol.apinc.org Dans le Rhône : FCPE du Rhône : 16 rue Galilée - 69100 - Villeurbanne - tel : 04-37-91-65-30 Au niveau national : 108-110 avenue Ledru-Rollin—75544 PARIS CEDEX 11 - Tél : 01.43.57.16.16 - Fax : 01.43.57.40.78 Email : fcpe@fcpe.asso.fr Site internet : http://www.fcpe.asso.fr
  2. 2. Les échos du Conseil d’Ecole en Maternelle Le premier CE pour l’année 2005-2006 en Maternelle a eu lieu le qui implique trois autres pays européens : République Tchèque, vendredi 18 novembre 2005. L’équipe enseignante était au complet, Bulgarie, Espagne. Ce projet permettra à nos enfants de découvrir ainsi que tous les représentants des parents d’élèves. comment les écoles d’autres pays travaillent. Une vidéo sur le La réunion a commencé par un tour de table, ce qui nous a permis travail en danse de nos petits est d’ailleurs déjà en route de faire la connaissance des nouvelles enseignantes de l’équipe. Le pour la République Tchèque, grâce à Marie-Hélène RASED (Réseau d’Aide Scolaire pour les Enfants en Difficulté) a ESPITALIER-FRANCES, première ambassadrice de ce ensuite expliqué son fonctionnement. Le RASED fonctionne depuis projet pour notre école, du 23 au 27 novembre 2005. 2001, et les intervenants en sont très satisfaits. Le travail du réseau Concernant les travaux, l’école fait cette année encore les en maternelle est plus un travail de prévention, qui n’aura pas frais des vicissitudes logistiques émanant de la mairie. nécessairement de suite en élémentaire. Le réseau est ouvert à des Les demandes exprimées l’année dernière n’ont pas été demandes émanant des parents, même si le travail se fait réalisées : la mise en sécurité des abords des arbres, généralement en liaison directe avec les enseignants. l’accès à la pelouse, et la séparation avec le chemin piétonnier. Par La réunion continue par le vote à l’unanimité du règlement ailleurs, l’équipe enseignante regrette la façon dont se sont intérieur. Deux correctifs sont apportés par la directrice I. déroulées les commandes de matériels pour cette rentrée, et Bertolino : (I) les enfants n’ont pas le droit de jouer dans la cour de demandent à la mairie une organisation plus efficace à l’avenir : un recréation aux heures d’entrée et de sortie ; (II) Les absences brèves plus grand choix de matériels, et du matériel de meilleure qualité. doivent simplement être justifiées au retour de l’enfant, tandis que La question du PPMS (Plan Particulier de Mise en Sécurité) est les absences prolongées doivent être signalées par téléphone. ensuite abordée. L’école est chargée d’informer les parents de la Le bilan de rentrée est positif avec trois classes de Moyens-Grands, conduite à tenir en cas d’Alerte aux Risques Majeurs (ARM) : deux classes de Moyens-Petits, et deux classes de Petits-Tous petits, En cas d’ARM, les parents ne doivent pas aller au devant du sinis- soit 206 enfants au total. Les prévisions pour 2006-2007 sont de tre. Il faut mettre la radio : France Inter (99.8) ou France Info 204 enfants, il n’y a donc pas d’inquiétude à avoir en termes de (105.4 ou 103.2). Les parents ne doivent pas aller chercher leurs fermeture de classe. Par ailleurs le bilan financier de l’OCCE pour enfants à l’école et rester chez eux. Il ne faut pas téléphoner à l’é- l’exercice 2004-2005 est parfaitement équilibré. Toutefois, les cole pour ne pas encombrer la ligne, ni utiliser les téléphones por- moyens de l’école n’étant pas suffisants pour assurer suffisamment tables. L’électricité pouvant être coupée, prévoir des radios à piles. d’activités pédagogiques à nos enfants, l’école prévoit d’organiser, Ne rien faire avant l’annonce de fin des risques. avant chaque période de vacances, une vente de gâteaux : La réunion s’achève dans la bonne humeur. Le prochain RDV est prochaine vente le vendredi 9 décembre 2005 à 16h30. fixé en mars 2006. Le projet EUROPA-DANSE sera à l’honneur cette année dans Sandrine CHARLES l’école. Grâce à Nicole BURCKART, à la retraite mais qui a beaucoup œuvré pour sa réalisation l’année dernière, l’école fait partie d’un projet autour de la danse sur le thème du conte de fée, et SUCCÈS POUR LE DÉBAT SUR LA LAÏCITÉ Le débat organisé à Meyzieu le 21 octobre 2005 par les concept en a nglais. Les pays qui n’ont pas de tradition FCPE de la commune a été une réussite. L’intitulé de la laïque (Canada, Belgique...) tentent malgré tout de faire soirée était : “100 ans après la loi de 1905. La laïcité, une rentrer cette notion dans leurs lois pour faire face aux idée toujours neuve”. problèmes liés à la montée des fondamentalismes, et En préambule, les nombreux participants ont pu apprécier réaffirmer l’égalité en droit entre les hommes et les femmes. l’exposition de l’association Valmy, mise à disposition par Elle a souligné qu’il y avait un lien avéré entre le niveau de la municipalité et que les majolans avaient eu l’occasion de développement d’un pays et le degré d’émancipation des découvrir dans l’atrium de la mairie. Agrémentée de femmes dans ce pays. créations d’enfants du Centre social René Cassin, cette Jean Claude Santana, enseignant à Lyon, président de exposition introduisait judicieusement au thème de la soirée. l’UFAL 69, auditionné en 2003 à la commission Stasi, s’est Marie Perret (membre du conseil scientifique de l’UFAL, centré sur la laïcité au quotidien, notamment à l’école. En professeur de philosophie) a commencé la soirée par un France, la plupart d’entre nous a grandi à l’école laïque, a apport philosophique et théorique autour de la laïcité. La baigné dans la laïcité, sans forcément l’analyser. La laïcité laïcité n’est pas la tolérance, c’est bien plus que cela. La est un combat de tous les jours, elle n’est pas acquise, elle laïcité n’est pas le modèle anglo-saxon, à savoir une est sans cesse à promouvoir, à défendre, à affirmer. Il a juxtaposition de communautés qui vivent côte à côte avec abordé la question de l’enseignement du fait religieux à des mo des de fonctionnement différents, mais plutôt une l’école, en se demandant si cela pouvait effectivement servir réunion de tous les hommes à partir de ce qui les rassemble. à renouer du lien social, comme cela l’a été présenté. Les particularismes, quels qu’ils soient, ont le droit N’était-ce pas plutôt l rôle des humanités avant, pour e d’exister, mais dans la sphère privée. La sphère publique ne enseigner la raison ? peut être envahie par ces particularismes. C’est cette Le débat (animé par Alain Devornique, directeur de cabinet séparation stricte qui permet la coexistence harmonieuse des de la mairie de Lyon 8ème)qui a suivi était riche, les différences. C’est pour cela que la laïcité ne peut pas être questions nombreuses. La notion de laïcité n’est pas un antireligieuse. concept à ranger au rayon des vieilleries dont on parlerait Michèle Vianès (présidente de Regards de Femmes) a traité avec nostalgie. de l’égalité hommes/femmes à travers le prisme de la La laïcité est toujours une idée neuve... laïcité. Condition de la femme et laïcité sont intimement liées. Même si le concept n’existe pas dans toutes les Rémi THIBERT langues, l’idée est défendue dans bon nombre de pays. Michèle emploie le terme de “separatism” pour traduire ce Page 2 la feuille de Marcel Pagnol Décembre 2005
  3. 3. Echos du CE élémentaire ♦ Sécurité aux abords de l’école Comme chaque année, nous faisons remarquer que l'accès à l'école reste dangereux. Compte tenu de leurs impératifs, la police municipale n'est pas une solution pour l'aide à la traversée (voir article) Les aménagements ne sont pas suffisants (les voitures accélèrent après le dos d'âne quand elles sont à la hauteur du passage piéton) et il n'y a pas de passage protégé permettant de rejoindre l'école en toute sécurité au niveau du parking non goudronné. ♦ EPODE La ville s'est inscrite depuis plusieurs années dans ce projet de lutte contre l'obésité. Afin d'inciter la venue des enfants à vélo il faudrait créer un abri vélo couvert coté Jacquière et sur la maternelle. Il est demandé à la municipalité qu'elle réalise des pistes cyclables en fonction du trajet des enfants entre école et équipe- ments sportifs ou culturel. D'autre part il est rappelé que 4 repas par jour sont suffisants. Les encas du matin ou milieu d'après midi sont, dans la mesure du possible, à proscrire. La mise en place du pédibus «trajet domicile - école à pied» ne peut se faire que si il y a une volonté des parents. La mairie donnant des moyens pour aider à la mise en place. ♦ Le règlement intérieur Il est rappelé que l'école est obligatoire. Il est déploré que de plus en plus de parents considèrent l'école comme une garderie et déscolarisent leurs enfants pour convenance personnelle. L'année prochaine une remise en cause de la semaine à 4 jours devrait avoir lieu. Peut-être qu'en ayant des dates de vacances communes entre primaire et secondaire cela résoudrait ce problème. ♦ La coopérative OCCE La coopérative permet à chaque classe de gérer son budget. La somme, facultative, demandée en début d'année permet d'acheter du matériel pour les activités scolaires (en aucun cas les livres) et les spectacles. Il est demandé que pour l'année prochaine cette somme soit dégressive pour les familles ayants plusieurs enfants scolarisés en élémentaire. ♦ Le Petit Pommier C'est le nom que les enfants ont choisi pour leur journal lors du conseil des délégués. Vous au- rez peut être lu le premier numéro (prévu pour décembre). Ils devraient en rédiger 3 à 4 dans l'année. Afin de sensibiliser les enfants sur la valeur du journal, pour qu’ils puissent le lire, il faudra qu'ils souscrivent un abonnement. Frédéric GIROD Vendredi 13 janvier à partir de PETIT EXPLOIT SPORTIF À PAGNOL 16 h 30 Le 15 novembre les élèves de CP ont participé aux rencontres de course longue des écoles primaires Nous vous invitons tous de Meyzieu et nous pouvons féliciter la classe de Mr ROURE qui a terminé 1ère du classement à notre majolan, bravo à tous les enfants de la classe pour traditionnel leur performance. Laurence CHEVALIER Brioche, boissons , chocolat chaud et … le plaisir de se rencontrer ! Page 3 la feuille de Marcel Pagnol Décembre 2005
  4. 4. UNE TRÈS BONNE PARTICIPATION AUX ÉLECTIONS DE PARENTS D' ÉLÈVES Le vendredi 14 octobre se sont déroulées les élections des moyens alloués par la municipalité représentants des parents d'élèves au conseil d'école. - informer sur les effectifs, les ouvertures et ferme- Ce qui est rema rquable cette année est le très grand nombre tures de classe de votes par correspondance qui ont permis aux parents qui - établir le projet d’organisation de la semaine sco- ne peuvent pas toujours se déplacer à l'école de donner leur laire avis. - statuer sur propositions des équipes pédagogiques En élémentaire, sur les 546 électeurs 204 ont voté soit sur le projet d’école, donner son avis et le valider un taux de participation de 37,3%. - veiller à la bonne intégration des enfants handica- Pour mémoire, l'année passée ce taux de participation pés, à la protection et à la sécurité des élèves était de 22,5% soit une progression de 15%. - donner son avis sur les activités péri-scolaires, sur A quoi imputer cette plus forte mobilisation ? l’hygiène scolaire ? à une meilleure préparation du matériel de vote (cette - donner son accord sur l’organisation d’activités année on a fourni les 2 enveloppes nécessaires au vote complémentaires éducatives par correspondance ce qui a facilité celui-ci) - être consulté par le maire sur l’utilisation des lo- ? à une bonne information réalisée au sein de l'école caux scolaires en dehors des heures de classe ? à une reconnaissance du travail réalisé par les parents - informer sur le choix des manuels scolaires et sur d'élèves (du moins l'analysons-nous comme tel). les aides spécialisées. Mais au fait quels sont les résultats ? Quels sont ses membres ? Elémentaire : sur les 15 postes à pourvoir, 10 ont été Il y a des membres de droit et ceux ayant une voie consulta- pourvus par la FCPE (voir trombinoscope), 4 par la liste de tive. parents non affiliés à une association,1 par tirage au sort, Membres de droit : de façon paritaire l'ensemble des en- par une maman ne faisant partie d'aucune liste. seignants et des parents d'élèves élus, un DDEN (délégué Maternelle : sur les 8 postes à pourvoir, 4 postes pourvus départemental de l'éducation nationale), le maire ou son ad- par la FCPE (qui en avait gagné 5 mais n'avait que 4 joint chargé de l'enseignement, l'inspecteur de l'éducation personnes sur sa liste), 3 par la liste de parents non affiliés à nationale de circonscription, un maître du RAZED. une association. Un poste est resté vacant. Membres à voie consultative : les ATSEM (maternelle), Voilà, on espère maintenant faire du bon travail et les intervenants extérieurs et périscolaires, les psycholo- représenter au mieux ceux qui nous ont élus notamment en gues, infirmières, médecins scolaires, assistantes sociales, le gardant un contact permanent avec les parents, à travers nos personnel du RAZED (en complément du membre de droit) consultations, nos listes de diffusion, notre site internet, et les actions que nous ne manquerons pas de mener à l'école Pascale PAYAN A quoi ça sert un Conseil d'Ecole ? - voter le règlement intérieur - informer sur la vie de l'école dont l'utilisation des La traversée du Chemin de Pommier Cependant, il ne semble pas facile de trouver des candidats Parents, comme vous avez pu vous en rendre compte depuis pour ce type de vacations, aussi si vous connaissez la rentrée, il n'y a plus personne pour aider à la traversée de quelqu'un faites le savoir à l'école ou contactez le service du nos enfants Chemin de Pommier. personnel de la mairie au 04.72.45.16.16. Certes, des ralentisseurs ont été installés de part et d'autre La présence souhaitée est de une demi-heure aux heures des passages piétons mais cela ne nous semble pas suffisant d'entrée et de sortie de classe. compte tenu du trafic routier qu'il y a dans ce secteur. Merci pour votre mobilisation. L'année passée la police municipale assurait ce service mais nous avions déploré en fin d'année un manque d'assiduité. Pascale PAYAN Forts de ce constat, nous avons alerté la mairie par téléphone et par courrier et porté ce sujet au conseil d'école du 4 novembre 2005. Mme CAPIAUX, adjointe au maire chargée de l'enseignement primaire nous a informés qu'il serait possible d'engager un vacataire (contrat de 8 heures par semaine) qui bénéficierait d'une formation préalable par la police municipale. Cela se pratique déjà dans d'autres écoles comme au Carreau. Ce journal a été rédigé par l’ensemble des membres de la FCPE de l’école Marcel Pagnol et mis en page par Jean Claude Guille. Contact : fcpe.pagnol@laposte.net Page 4 la feuille de Marcel Pagnol Décembre 2005

×