Page 1 of 5 
Signature du partenaire contractu_e_l_: ___________________________________ Date: ___________________ 
Evalua...
Page 2 of 5 
Signature du partenaire contractu_e_l_: ___________________________________ Date: ___________________ 
Grâce ...
Page 3 of 5 
Signature du partenaire contractu_e_l_: ___________________________________ Date: ___________________ 
nation...
Page 4 of 5 
Signature du partenaire contractu_e_l_: ___________________________________ Date: ___________________ 
 Appu...
Page 5 of 5 
Signature du partenaire contractu_e_l_: ___________________________________ Date: ___________________ 
CARACT...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

evaluation nationale_consultantenationale-tunisie

336 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
336
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

evaluation nationale_consultantenationale-tunisie

  1. 1. Page 1 of 5 Signature du partenaire contractu_e_l_: ___________________________________ Date: ___________________ Evaluation basée sur le genre de la riposte Nationale au VIH / sida en Tunisie Termes de référence du/de la partenaire contractuel/le national(e) 1. Contexte et justification : La Tunisie a connu ses premiers cas de VIH au milieu des années quatre-vingt. Depuis lors, la riposte au VIH du pays a connu beaucoup de progrès. L’épidémie en Tunisie est de faible prévalence. La dernière estimation la situant à 0.05%. Néanmoins, plusieurs de ses aspects présentent des défis importants et des risques d’exacerbation. Les enquêtes bio-comportementales de 2009 et 2011 indiquent une épidémie concentrée au sein des populations clés et en particulier celle des hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes. Sur un autre volet, la couverture du traitement ARV n’est que de 16% auprès des adultes éligibles selon les nouvelles recommandations de l’OMS. De plus, la riposte nationale demeure dépendante des financements étrangers. Même s’il est estimé que l’état couvre 40% des dépenses reliées à la riposte, en majeure partie celles couvrant le traitement, on estime que 60% des dépenses de la riposte nationale sont couvertes par, en particulier, la subvention du GFATM, y compris en ce qui concerne les ARV de deuxième ligne. Le plan stratégique national (PSN) 2012-16 et celui de 2014-2017 en cours de finalisation, se concentre sur les priorités du pays, principalement la prévention parmi les populations clés, l'accès universel à la prévention, le traitement, les soins et le soutien, la levée des obstacles juridiques, la promotion des droits humains et l'égalité des sexes et la lutte contre la stigmatisation. Ces PSN s’articulent autour de quatre axes stratégiques alignés à vision Zéro et aux objectifs de l'accès universel : le premier consacré à la prévention, le deuxième à réduire la morbidité et la mortalité chez les PVVIH, le troisième, qui constitue une avancée importante, porte sur les réformes juridiques, les droits de l'homme et lutte contre la stigmatisation, le dernier axe concerne le renforcement de la gouvernance de réponse. Même si la connaissance des déterminants de l'épidémie dans le pays s’est plus ou moins améliorée, elle doit être renforcée avec plus d'informations fondées sur des preuves et la science. En particulier, les questions liées au genre, en tant que déterminant social de l'épidémie et de l’efficacité de la riposte, demeurent un aspect largement inconnu alors qu’il s’avère dans la plupart des autres pays que le traitement des questions de genre et son intégration dans les ripostes des pays du VIH a un impact positif sur l'efficacité de celles-ci. Les connaissances au niveau pays indiquent que le sexe ratio hommes / femmes a diminué de 3,02 avant 2000 pour atteindre 0,96 en 2013. Les données de surveillance nationale indiquent que le mode de transmission principal chez les femmes reste les rapports hétérosexuels alors qu’il s’agit de l’usage des drogues injectées chez les hommes. A ce jour, aucune étude n’a été menée afin d'identifier les obstacles d'accès basée sur le genre. La riposte nationale, ses plans stratégiques et plans d’action gagneront en efficacité en devenant sensible au genre. Dans ce contexte, une l'évaluation genre de la riposte nationale sera réalisée en utilisant l’outil d’évaluation basé sur le genre des interventions nationales de lutte contre le VIH/SIDA (ci-dessous nommé outil d’évaluation basé sur le genre) élaboré par l'ONUSIDA. Les recommandations issues de l’évaluation seront proposées pour intégration dans le nouveau PSN 2014-2017 en cours d’élaboration ainsi que dans une note conceptuelle à soumettre au Fonds Mondial contre le Sida, la Tuberculose et la malaria. Dans ce cadre, l’ONU Femmes lance un appel à consultation restreint pour le recrutement d’un/e consultant/e national/e pour appuyer l’évaluation genre de la riposte nationale au VIH. Le/la prestataire national/e travaillera en étroite collaboration avec une consultante internationale, en lui apportant son appui technique (voir description des tâches ci-dessous).
  2. 2. Page 2 of 5 Signature du partenaire contractu_e_l_: ___________________________________ Date: ___________________ Grâce à son expertise sur les questions de genre et en matière de planification et analyse sensible au genre, l’ONU Femmes apportera un appui financier et technique au consultant national dans la réalisation de ses tâches, pour une meilleure prise en compte de la dimension genre dans la réponse nationale au VIH. 2. Objectifs : Objectif général : Permettre à la Tunisie d’examiner son épidémie de VIH, le contexte et la riposte avec une perspective de genre, dans le but de s’assurer que la riposte au VIH est adaptée en fonction du genre et d’aborder les facteurs socioculturels sous-jacents qui maintiennent les inégalités entre les genres et la violence basée sur le genre. Objectifs spécifiques :  Appuyer l’identification des écarts de connaissances sensibles au genre relatif au contexte national et son épidémie de VIH;  Accompagner l’identification des écarts en matière du genre de la riposte du pays au VIH ;  Supporter l’analyse et l’utilisation des résultats de l’outil d’évaluation différenciée par genre pour proposer la mise en place d’une riposte au VIH adaptée par genre ;  Formuler des propositions et des recommandations à intégrer dans le PSN 2012-2017 et dans la note conceptuelle pour le nouveau modèle de financement du Fonds mondial. 3. Résultats attendus :  Le contexte national et la situation de l’épidémie de VIH, et en particulier en ce qui concerne les aspects liés au Genre, sont connus ;  la réponse au VIH au niveau du pays, et les écarts programmatiques et financiers en matière d’intégration du Genre dans la riposte, sont connus ;  les résultats de l’utilisation de l’outil d’évaluation différenciée par genre sont analysés et utilisés pour la mise en place la riposte au VIH adaptée au genre ;  des propositions et des recommandations sont intégrées à la revue du PSN 2014-17 et la note conceptuelle NFM GFATM qui sera soumise en octobre 2014. 4. Méthodologie : L’évaluation sur la base du genre suivra la méthodologie indiquée dans l’outil (cf.http://www.unaids.org/en/resources/documents/2014/name,93584,en.asp). L’outil d'évaluation basé sur le genre est un ensemble structuré de règles et de questions qui peuvent être utilisés pour guider et soutenir le processus d'analyse de la mesure dans laquelle les réponses nationales au VIH, dans des contextes d’épidémies généralisées ou concentrées, prennent en compte l'objectif essentiel de l'égalité des sexes. L'outil a été élaboré par l'ONUSIDA, qui a réuni un groupe d'experts de référence composé de membres du monde entier et de gouvernements, des agences onusiennes et des organisations de la société civile, afin de guider son développement. L'outil est un ensemble systématique d’étapes et de processus qui examinent et interrogent le statut de la réponse au VIH (plans et les actions entreprises par les gouvernements nationaux pour lutter contre le VIH) avec une référence spécifique à ses dimensions de genre (les rôles socialement construits, les comportements, les activités et les attributs qu'une société considère comme appropriés pour les femmes et les hommes, y compris les populations clés). En utilisant l'outil, l’évaluation permettra d’analyser en quoi la réponse nationale reconnaît et agit sur les inégalités entre les sexes comme un facteur déterminant du VIH. Il permet de s'assurer que l'égalité des sexes est un objectif de la réponse
  3. 3. Page 3 of 5 Signature du partenaire contractu_e_l_: ___________________________________ Date: ___________________ nationale au VIH et que les considérations de genre sont prises en compte de manière satisfaisante dans la mise en oeuvre de chaque domaine thématique du PSN. Toutes les parties prenantes y compris le gouvernement, les ONG, la société civile et les agences des Nations Unies (en particulier Équipe conjointe des Nations Unies sur le sida) seront consultées. La méthodologie pour l'évaluation sera basée sur les principes fondateurs de la transparence et de l'inclusion, avec une attention particulière portée à la participation des personnes vivant avec le VIH, les femmes dans toute leur diversité, et les populations clés, à tous les stades du processus d'évaluation de l'égalité. Pour atteindre cet objectif de participation effective, la convocation d'une équipe d'évaluation VIH&Genre (ci-dessous nomme comité VIH et genre) sera réalisée par le/ la prestataire national/e en concertation avec la consultante internationale. Cette équipe nationale de base, qui sera impliquée dans toutes les étapes de l'évaluation, de la planification à la mise en oeuvre des conclusions, devrait comprendre des représentants du gouvernement, de la famille des Nations Unies et de la société civile. L'équipe d'évaluation travaillera en étroite collaboration, soutenue par l'ONUSIDA et ONUFEMMES Bureau Pays, ainsi qu’avec le consultant national et international, qui fourniront des conseils sur chaque étape du processus. Afin d'assurer une communication continue et en temps opportun, l’organisation de 2 séances Webex est conseillée, afin de familiariser l’équipe d’évaluation avec l'outil et de préparer l'évaluation de l'égalité, y compris à travers la compilation des données et des ressources clés qui vont informer cette évaluation. Le Bureau d’ONU Femmes en Tunisie veillera à ce que les deux consultants travaillent en étroite collaboration et s’emploiera également à assurer une coordination effective avec l’ONUSIDA. Sur la base des données compilées, les consultants vont remplir l’outil d’évaluation et ensuite préparer un atelier d’évaluation basée sur le genre. Cet atelier de trois jours, au cours duquel l’évaluation de l'égalité sera validée et les priorités d’action identifiées et adoptées par les participants. Les membres de l'équipe d'évaluation de genre doivent prévoir deux jours supplémentaires, un avant l'atelier pour la préparation, et l'un après l'atelier, pour se mettre d’accord sur les prochaines étapes y compris l’intégration des recommandations et priorités d’action dans la stratégie nationale et la note conceptuelle à soumettre au Fonds Mondial – ceci peut être fait sous la forme d’un plan de communication des résultats/ stratégie de plaidoyer. 5. Taches du/de la partenaire contractuel national(e) : Le/la partenaire contractuel/le travaillera en étroite collaboration avec le PNLS, le directeur pays ONUSIDA, le bureau pays ONU FEMMES et la partenaire contractuelle internationale. Il sera demandé au consultant national de se familiariser de près avec l’Outil d’évaluation différenciée par genre et les documents qui y sont liés. Le/la consultant/e national/e assistera la consultante internationale dans la préparation de l’atelier national et fournira les documents et inputs nécessaires au pré-remplissage de l’outil d’évaluation par la consultante internationale. Le/la consultant/e national/e sera chargé/e de la réalisation de la note méthodologique, du recueil et production d’informations pertinentes auprès des acteurs clés, sous supervision de la consultante internationale et contribuera au rapport de l’évaluation qui sera finalisé par la consultante internationale. Dans ce contexte, le/la prestataire national/e sera chargé/e notamment de :  Appuyer la mise en place d’un comité VIH & Genre d’évaluation genre de la riposte au sida, en étroite collaboration avec le PNLS, ONUSIDA Tunisie et la partenaire contractuelle internationale,  Soutenir l’organisation des sessions Webex et faire le lien entre l’ONUSIDA et l’Équipe-pays d’évaluation après chaque session Webex, afin de s’assurer que le suivi nécessaire a bien lieu ;  Elaborer les termes de référence de l’équipe nationale d’évaluation incluant un argumentaire sur la pertinence de la mise en place de l’évaluation genre ;
  4. 4. Page 4 of 5 Signature du partenaire contractu_e_l_: ___________________________________ Date: ___________________  Appuyer la collecte des documents et informations clés nécessaires auprès de l’équipe d’évaluation et, si besoin, organiser des entretiens avec des informateurs clés sous la direction de la consultante internationale et apporter ses inputs lors du remplissage de l’outil ;  Préparer l’atelier national d’évaluation basé sur le genre en collaboration avec l’équipe nationale, l’ONUSIDA, l’ONU FEMMES et la consultante internationale ;  Co-faciliter l’atelier national avec la consultante internationale ;  Faire le lien avec l’équipe d’évaluation afin d’assurer l’incorporation de leur feedback au rapport d’évaluation, et contribuer avec ses inputs éventuels ;  Soutenir le processus de remplissage du gender scorecard en collaboration avec l’ONU Femmes et l’ONUSIDA, y compris si besoin par la convocation d’une réunion. 6. Livrables - Calendrier final de mise en oeuvre de la note méthodologique de la prestation - Document de la proposition de la composition du comité VIH&Genre - La version préliminaire et finale des termes de référence de l’équipe d’évaluation VIH&Genre, intégrant les commentaires des membres de l’équipe - Rapports succincts en bullet points pour toutes les réunions du comité y compris la réunion de constitution - Liste des documents collectés - Résumé des entretiens avec informateurs clés si nécessaire - Rapport succinct de l’atelier national - Inputs du/ de la consultant/e national/e au rapport de l’évaluation - Synthèse des commentaires reçus lors de l’atelier final 7. Durée et période de la consultation : Le prestataire devra faire une proposition tenant compte du nombre de jours effectifs nécessaires à la mise en oeuvre de cette consultation. La réalisation de l’étude ne doit pas dépasser une période maximale de 2 mois à compter de la date de signature du contrat. 8. Profil du partenaire contractuel/le national(e) : Les domaines de compétence suivants sont requis : i. Connaissance du contexte et de la riposte nationale en matière de VIH/sida en Tunisie, et des acteurs clés ii. Approche genre VIH/Sida ; iii. Planification, suivi-évaluation des projets et programmes de développement ; iv. Planification stratégique et opérationnelle de la lutte contre le VIH, le Sida et les IST ; v. Aspects socio-économique et analyse du développement économique et social ; vi. Familiarité avec la stratégie de communication pour le changement de comportement vii. Genre, Droits humains et VIH/Sida. Grille d’évaluation de l’offre de soumission Le comité technique tiendra compte des propositions techniques et financières selon la méthode suivante
  5. 5. Page 5 of 5 Signature du partenaire contractu_e_l_: ___________________________________ Date: ___________________ CARACTERISTIQUES Note max 1000 Rubrique Expérience et expertise dans le domaine d’étude 400 1.1 Connaissance du contexte de la riposte nationale en matière de VIH/Sida 200 1.2  Approche Genre, Droits humains du VIH/SIDA 200 Rubrique Compétences exigées 400 2.1 Planification, suivi-évaluation des projets et programmes de développement 200 2.2  Planification stratégique et opérationnelle de la lutte contre le VIH, le Sida et les IST 200 Rubrique Compétences complémentaires 200 3.1 Aspects socio-économique et analyse du développement économique et social 100 3.2 Familiarité avec la stratégie de communication pour le changement de comportement 100 Note importante Seront éliminées à l’issue de cette phase toutes les offres ayant obtenu une note technique inférieure à la note technique minimale de 700 points qui représente 70% des points totaux de la proposition technique (notée sur 1000 points) L’offre la moins disant et techniquement qualifiée sera retenue. 9. Modalités de soumission Le dossier de soumission doit comprendre : - Une offre technique comprenant :  Une note de compréhension des TDR (02 pages maximum)  Une note méthodologique succincte, sur la base de la méthodologie préconisée, décrivant l’approche et les outils utilisés pour la réalisation de l’évaluation (PDF)  Un chronogramme et un calendrier d’exécution.  CV actualisé et détaillé. - Une offre financière comprenant  Une proposition financière détaillée en HT et TTC (PDF). 10. Dépôt de dossier de soumission Les propositions doivent être soumises au plus tard le Jeudi 18 Septembre 2014 à 15 :00 à l’adresse suivante : fatma.lassoued@unwomen.org.

×