Nantes (paroles et musique Barbara) 
Il pleut sur Nantes 
Donne-moi la main 
Le ciel de Nantes 
Rend mon coeur chagrin 
Un...
Il pleut sur Nantes 
Donne-moi la main 
Le ciel de Nantes 
Rend mon coeur chagrin 
Un matin comme celui-là 
Il y a juste u...
Verbes réguliers 
Pour les verbes en -er (y compris le verbe irrégulier aller), ajoutez au 
radical de l'infinitif les ter...
Nantes barbara + passé simple version étudiants
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nantes barbara + passé simple version étudiants

918 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
918
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nantes barbara + passé simple version étudiants

  1. 1. Nantes (paroles et musique Barbara) Il pleut sur Nantes Donne-moi la main Le ciel de Nantes Rend mon coeur chagrin Un matin comme celui-là Il y a juste un an déjà La ville avait ce ____________ blafard Lorsque je ____________ de la gare Nantes m'était encore inconnue Je n'y étais jamais venue Il ________ _________ ce message Pour que je fasse le voyage: "Madame soyez au rendez-vous Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup Faites vite, il y a peu d'espoir Il a demandé à vous voir." A l'heure de sa dernière heure Après bien des années d'____________ Il me revenait en plein coeur Son cri déchirait le ____________ Depuis qu'il s'en était allé Longtemps je l'avais espéré Ce vagabond, ce disparu Voilà qu'il m'était revenu Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup Je m'en souviens du rendez-vous Et j'ai ____________ dans ma mémoire Cette chambre au fond d'un couloir Assis près d'une cheminée J'ai vu quatre hommes se lever La lumière était froide et blanche Ils portaient ____________ du dimanche Je n'ai pas posé de questions A ces étranges ____________ J'ai rien dit, mais à leurs regards J'ai compris qu'il était trop tard ____________ j'étais au rendez-vous Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup Mais il ne m'a jamais revue Il avait déjà disparu Voilà, tu la connais l'histoire Il était revenu un soir Et ce ____________ son dernier voyage Et ce ____________ son dernier rivage Il voulait avant de mourir Se réchauffer à mon sourire Mais il ____________ à la nuit même Sans un adieu, sans un "je t'aime" Au chemin qui ____________ la mer Couché dans le jardin des pierres Je veux que tranquille il repose Je l'ai couché dessous les roses Mon père, mon père Il pleut sur Nantes Et je me souviens Le ciel de Nantes Rend mon coeur chagrin Questions: 1. Quelle est l’atmosphère de cette chanson ? 2. Quels sont les ressources utilisées par Barbara pour nous transmettre son état d’esprit ? 3. Y a-t-il une progression dans la chanson ? Si oui quelle est-elle ? 4. La relation avec son père était-elle bonne ? -Relevez les éléments qui permettent de répondre. 5. Quel est le message de cette chanson ? 6. Si vous deviez donner un autre titre à cette chanson, quel serait-il ?
  2. 2. Il pleut sur Nantes Donne-moi la main Le ciel de Nantes Rend mon coeur chagrin Un matin comme celui-là Il y a juste un an déjà La ville avait ce teint blafard Lorsque je sortis de la gare Nantes m'était encore inconnue Je n'y étais jamais venue Il avait fallu ce message Pour que je fasse le voyage: "Madame soyez au rendez-vous Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup Faites vite, il y a peu d'espoir Il a demandé à vous voir." A l'heure de sa dernière heure Après bien des années d'errance Il me revenait en plein coeur Son cri déchirait le silence Depuis qu'il s'en était allé Longtemps je l'avais espéré Ce vagabond, ce disparu Voilà qu'il m'était revenu Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup Je m'en souviens du rendez-vous Et j'ai gravé dans ma mémoire Cette chambre au fond d'un couloir Assis près d'une cheminée J'ai vu quatre hommes se lever La lumière était froide et blanche Ils portaient l'habit du dimanche Je n'ai pas posé de questions A ces étranges compagnons J'ai rien dit, mais à leurs regards J'ai compris qu'il était trop tard Pourtant j'étais au rendez-vous Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup Mais il ne m'a jamais revue Il avait déjà disparu Voilà, tu la connais l'histoire Il était revenu un soir Et ce fut son dernier voyage Et ce fut son dernier rivage Il voulait avant de mourir Se réchauffer à mon sourire Mais il mourut à la nuit même Sans un adieu, sans un "je t'aime" Au chemin qui longe la mer Couché dans le jardin des pierres Je veux que tranquille il repose Je l'ai couché dessous les roses Mon père, mon père Il pleut sur Nantes Et je me souviens Le ciel de Nantes Rend mon coeur chagrin
  3. 3. Verbes réguliers Pour les verbes en -er (y compris le verbe irrégulier aller), ajoutez au radical de l'infinitif les terminaisons -ai, -as, -a, -âmes, -âtes, -èrent : aim|er : j'aimai tu aimas il, elle aima nous aimâmes vous aimâtes ils, elles aimèrent Pour les verbes en -ir et -re, ajoutez au radical de l'infinitif les terminaisons -is, -is, -it, -îmes, -îtes, -irent : fin|ir: vend|re : je finis tu finis il, elle finit nous finîmes vous finîtes ils, elles finirent je vendis tu vendis il, elle vendit nous vendîmes vous vendîtes ils, elles vendirent Verbes irréguliers Les verbes auxiliaires : avoir j'eus tu eus il, elle eut nous eûmes vous eûtes ils, elles eurent être je fus tu fus il, elle fut nous fûmes vous fûtes ils, elles furent Les verbes venir et tenir (et leurs composés) ont la terminaison -ins. On garde le son -in à toutes les personnes : venir tenir je vins je tins tu vins tu tins il, elle vint il, elle tint nous vînmes nous tînmes vous vîntes vous tîntes ils, elles vinrent ils, elles tinrent Les autres verbes irréguliers ont les terminaisons -is (comme celles des verbes réguliers en -ir et -re) ou -us (comme le verbe être). Les verbes en -oir ont la terminaison -us, excepté le verbe voir : je vis. Pour un grand nombre de ces verbes, le participe passé conduit au passé simple: courir j'ai couru je courus vivre j'ai vécu je vécus mettre j'ai mis je mis prendre j'ai pris je pris rire vouloir j'ai ri j'ai voulu je ris je voulus

×