réunion anti-LGV

825 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
825
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
340
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

réunion anti-LGV

  1. 1. 3
  2. 2. En défendant le projet de LGV PACA, qui va détruire encore des terres, les institutionspubliques vont à l’encontre des engagements qu’ils ont pris lors de la signature de laCharte de 2005 pour une reconnaissance et une gestion durable des territoiresdépartementaux à vocation agricoleAlors qu’une des plus grandes problématiques à l’échelle mondiale est «commentnourrir l’homme?», les terres agricoles reculent face aux projets de grandesinfrastructures. Une vision quelque peu décalée du développement durable
  3. 3. Les impacts d’un chantier LGV.Emprise au sol
  4. 4. Emprise au sol40 à 100 mètres
  5. 5. 10
  6. 6. 11
  7. 7. GEOLOGIE – HYDROLOGIEBouleversement inimaginable et imprévisible des couches géologiques• La région qu’il est prévu de traverser est d’une extrêmecomplexité géologique: constituée de terrains karstiquestroués de centaines de cavités, grottes, avens à traverslesquels circulent d’innombrables cours d’eau souterrains etservant de réservoirs à des millions de m3 d’eau potable pourles villes du littoral.• Une réunion publique (Sainte Anne d’Evenos le 30 maiprochain) avec des experts géologues est organisée pourexpliquer les dangers auxquels nous serions exposés.
  8. 8. Etudes géotechniques lancées par RFF en avril 2012
  9. 9. Nuisances sonores• Les mesures de bruit pour RFFsont établies sur la norme Laeqqui se fonde sur la MOYENNE del’ensemble des passages destrains sur la période de 6h à 22h,en indiquant que « laréglementation actuelle n’est pasbasée sur les bruits de pointe ».• Et c’est à partir de cetteévaluation que RFF décide desprotections acoustiques à mettreen place (merlons, murs anti-bruits …)• Chacun sait que ce qui gêne leshabitants ce n’est pasle BRUIT MOYEN observé dans lajournée mais bien l’irruptionsoudaine d’un TGV lancé à viveallure.• Le bruit d’un TGV est 300 foiscelui d’un aspirateur … à 300km/h cela représente environ 95dB
  10. 10. La fiche de RFF :« une seule fiche pour la nuisance majeure ! »15
  11. 11. L’art de légaliser l’inacceptable
  12. 12. Données RFFDonnées RFF
  13. 13. Etudes :• 221 Millions d’euros- 135 millions de 2005 à 2009 et 86 millions de 2010 à 2013La ventilation actuelle du coût des études est la suivante :RFF : 25 %, Etat : 25 % et Collectivités : 50 %Travaux :• Coût prévisionnel en 2006 : 5 à 7 Milliards d’€• Coût estimé aujourd’hui : 20 Milliards d’€ hormis les infrastructures des gares etparkings.- 16,68 milliards (LGV)- 3,92 milliards (modernisation des voies existantes)Augmentation : 400 % en 5 ansCoût au km : Lyon- Marseille 12,8 M€, Est 18,3 M€ , Région PACA 80 M€RFF n’a plus les moyens de financer sa part dans les nouvelles constructionsde lignes, elle les confie à des investisseurs privés (Vinci, Eiffage…) en échanged’un loyer à prix exorbitant{Endettement RFF : 38 milliards dont intérêts 1,5 milliards/an}Coût et financement des études et travaux
  14. 14. Analyse des avantages et inconvénientsdu projet LGV sur le citoyen, sur vous…Quelle place pour le citoyen?
  15. 15. • Impact financier : des emprunts encore plus lourds et pour longtempsNos impôts locaux en forte hausse pour financer cette ligne. Lefinancement mettra en faillite la Région, les Départements et l’Etat• Impact patrimonial : la dévalorisation des terres et maisons.Dans les 25 m de la ligne : expropriation avec estimation des services fiscauxdes DomainesAu-delà de 25m de la ligne : dévalorisation » résiduelle » et nos yeux pourpleurer !• Impact qualité de vie : des nuisances en tous genresDes milliers de riverains subiront des nuisances sonores, desvibrations et des champs magnétiques sur des kilomètres alentours• Impact environnemental : le saccage de notre milieu naturelPaysages défigurés : déblais, remblais, tranchées, ponts et viaducsSites protégés non respectésDésordres hydrologiques et sanitairesPhase de travaux très destructrice, longue et perturbante.
  16. 16. LA LGV gage de progrès ? NON Car…2000 ha de terres fertiles ou naturelles protégées seront détruitesDes coupes géologiques, écologiques et faunistiques irrémédiables seronteffectuéesDes milliers de riverains subiront des nuisances sonores, des vibrations et deschamps magnétiquesDes « ouvrages d’art » barreront notre paysageLe financement mettra en faillite la région et l’étatLa LGV apportera des emplois ? NON Car…Après étude (École Polytechnique de Lausanne), il s’est avéré que l’impact surles emplois n’était en rien celui escomptéIdem pour le tourisme, les manifestations culturelles et la création d’entreprisesLors des travaux, les « Grands du BTP » se déplacent avec leurs équipes
  17. 17. Pourquoi doit-on rester mobilisés ?• La concertation n’existe plus mais le projet MDS n’est pas arrêté. Les effetsdannonce ont pour but de calmer les esprits, mais la LGV PACA nest pasabandonnée, loin de là.• RFF travaille jusqu’en juillet 2012 sans aucune transparence• Aucune assurance sur les transports au quotidien• Les tracés Est Sanary – Ouest Ollioules, la gare de la Seyne ne sont pasabandonnés même si aujourd’hui les études selon des indiscrétions « volontaires deRFF » tendraient à privilégier la Gare Toulon centre et le tracé passant par le Nord duBeausset, les gorges d’Ollioules et en tunnel jusqu’à Toulon• Mobilisés avec nos élus nous devons être nombreux pour que les décisions ne soientpas prises sans nous• Grâce aux milliers de signatures et l’ensemble de leurs actions du dernier trimestre2011, les associations et collectifs ont fait repousser la décision du choix d’unfaisceau et fait réorienter le projet• Seule la vigilance de tous permettra de poursuivre une action positive
  18. 18. LGV Paca : un projet dispendieuxOlivier THOMAS
  19. 19. Budget des étudessigné en 201086 millions d’€Etat : 19,11 millions d’€Région : 2,55 millions d’€Départements : 14,31 millions d’€Communautés : 19,08 millions d’€Total pour les contribuables : 55,05 millions d’€RFF : 19,11 millions d’€Union européenne : 4,77 millions d’€Monaco : 4,77 millions d’€
  20. 20. Coût de la LGV PacaSource COPIL du 17 janvier 2011En valeur de l’année 2008 : 20,1 milliards d’€(TGV Est : 6 milliards d’€ ; Rhin Rhône 2,4 milliards d’€)Simulation de répartition pour la LGV Paca :Hyp 1 Hyp 2 Hyp 3clients LGV 8% 27% 17%Etat 41% 32% 37%CT 41% 32% 37%UE 10% 10% 10%
  21. 21. Le privé la bouée de sauvetage ?Exemple ligne Paris-Bordeaux 7,8 milliards d’€Vinci : 3,8 milliards d’€ (concession sur 50 ans)CT/Etat/UE : 3 milliards d’€RFF : 1 milliard« La concession permet notamment grâce aupréfinancement privé, la réalisation rapide desprojets […] »
  22. 22. Le contribuable : la caution illimitéeRapport de la Cour des Comptes du5/02/2004 sur le TGV méditerranéeRentabilité théorique attendue : 8%Ce taux est garanti à la SNCF par l’Etat.TGV méditerranée : 7,3%366 millions d’€ à la SNCFL’Etat
  23. 23. TGV etChamp ÉlectromagnétiqueExtrêmement Basse FréquenceCEM-EBFChristian DELAUD
  24. 24. Introduction● Champ Électromagnétique (CEM)● Classification● Effets dun CEM sur lêtre humain● Valeurs légales et recommandées● CEM-EBF produit par TGV● Conclusion
  25. 25. Champ ÉlectromagnétiqueUne tension et un courant produisentun Champ Électromagnétique.
  26. 26. Classification● Classification de la cancérogénicité des substances établies parle Centre International de Recherche sur le Cancer, agence delOMS.● Le CIRC a classé les CEM-EBF dans le groupe 2B « peut êtrecancérogène pour lhomme
  27. 27. Effets dun CEM-EBF sur lêtre humain● Effets thermiques● Effets biologiques– Troubles neurologiques : irritabilité, migraines, maladiedAlzheimer, …– Maladies cardiovasculaires,– Troubles de limmunité,– Troubles de la reproduction,– Sclérose latérale amyotrophique,– Sécrétion de Mélatonine,– Leucémie infantile,– Cancers et particulièrement du cerveau
  28. 28. Valeurs recommandées et légales
  29. 29. Champ Électromagnétique produit par TGV
  30. 30. Conclusion●Aujourdhui on ne peut pas conclure sur la dangerosité avérée des CEM-EBF car les études épidémiologiques nont pas prouvé de causalité établie●Toutefois des méta-analyses menées à partir des données de ces études, etnotamment par le CIRC, démontrent un risque certain. Risque qui nestpas pris en compte dans la législation française ou européenne●Face à ce risque, le principe de précaution doit jouer afin de ne pasreproduire les crise sanitaires que nous avons connues avec lamiante, lesang contaminé ou lEncéphalite Spongiforme Bovine.●Dans notre cas, appliquer le principe de précaution nous conduit à unealternative : interdire tout lieu de vie le long dune ligne TGV dans uncouloir de 200 m (100 m de chaque côté de laxe de la voie) ou interdire lepassage de la ligne TGV dans les zones urbanisées
  31. 31. Faillite à grande vitesseMarc FRESSOZ

×