présentation agence de presse

876 vues

Publié le

Publié dans : Technologie, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
876
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

présentation agence de presse

  1. 1. Comment la presse doit-elle utiliser Internet comme outil de promotion? 3 juillet 2009vendredi 3 juillet 2009
  2. 2. Comment?vendredi 3 juillet 2009
  3. 3. Objectifs • Une conférence participative • Un regard plus humain • Favoriser l’émergence de solutions uniques à votre marquevendredi 3 juillet 2009
  4. 4. Une équipe d’intervention tactique en marketing communautaire • expertise : stratégies de mobilisation et dengagement des clientèles (C2B) • des applications simples, concrètes et innovantes • une entreprise qui applique ce qu’elle proposevendredi 3 juillet 2009
  5. 5. C’est quoi le C2B? Le C2B est centré sur : • la clientèle utilisatrice • leurs besoins profonds • l’empowerment du clientvendredi 3 juillet 2009
  6. 6. Expérience C2Bvendredi 3 juillet 2009
  7. 7. Tccueillante. EiN, a TuTull ArCeTnION Mrus ve Eint A d pR ma k ti g Expérience C2B N n s e qu nir Faire ve la demande Plu ibl N no Le chu à so acc YO e, cho i v tem ia RA en u e ss ns d’initier les sio t = un é D t n a co lie fait d cc lien me n qu es t t te nd ub IA i c so ve n ec que r sa LOG de ur U onfi it tion La mar Donner ance ru s UE ENGAGEMENT Appropriation et endossement de la marque Ma ité rke il ting dib ON L’en v iral la c ré TI doss ement augmente ÉMUL Avendredi 3 juillet 2009
  8. 8. Partie 1 État de la situationvendredi 3 juillet 2009
  9. 9. Le monde change vite La technologie a créé un point de rupture qui oblige de se repositionnervendredi 3 juillet 2009
  10. 10. Impacts de la pression technologique sur les médias papier Source : Zénith Optimédiavendredi 3 juillet 2009
  11. 11. État de la situation Source : Forester Researchvendredi 3 juillet 2009
  12. 12. État de la situation Une offre de médias en hausse • Contenu médiatique mondial : +30% par an • Nombre de chaînes de TV en Europe : x3 en 10 ans • Nombre de magazines en Europe : x4 en 25 ans Mais une consommation qui se fragmente et se diversifie • Un temps de consommation de médias qui augmente, mais une fidélité moins grande à chacun des médias • Les plus jeunes diversifient les supports : • Pratiques multimédias (ordinateur, téléphone mobile, baladeur multimédia, jeux vidéos, etc.) Source : Forester Researchvendredi 3 juillet 2009
  13. 13. État de la situation 15-24 ans Ensemble de la population 50,3% 29,5% des contacts avec des contacts avec les médias les médias Source : Forester Researchvendredi 3 juillet 2009
  14. 14. L’inévitable convergence Il faut se préparer à casser le paradigme de la distinction en ligne / hors ligne. Source : General Social Surveyvendredi 3 juillet 2009
  15. 15. Partie 2 Ce que consommateur veut..vendredi 3 juillet 2009
  16. 16. Le consommateur a changé Il est : • Volontaire et difficile. • Volage et en quête dexpérience.vendredi 3 juillet 2009
  17. 17. Perception de la consommation Source : David Armanovendredi 3 juillet 2009
  18. 18. Perception de la consommation Source : David Armanovendredi 3 juillet 2009
  19. 19. Perception de la consommation Source : David Armanovendredi 3 juillet 2009
  20. 20. Perception de la consommation Source : David Armanovendredi 3 juillet 2009
  21. 21. Transcender la consommation Le concept d’expérience est basé sur des principes de réalisation de soi et de positionnement social Accomplissement personnel Estime des autres Amour, appartenance Sécurité Physiologiquevendredi 3 juillet 2009
  22. 22. ET VOUS? Où vous situez-vous? Accomplissement personnel Estime des autres Amour, appartenance Sécurité Physiologiquevendredi 3 juillet 2009
  23. 23. Constat • Les fonctionnalités 2.0 sont déjà dactualité pour la presse onlinevendredi 3 juillet 2009
  24. 24. Un outil de reconnaissance La possession de la publication souligne : • L’identité et le statut social • Le mode de vie (travail, horaire, vacances, lieux fréquentés..)vendredi 3 juillet 2009
  25. 25. Elle augmente sa surface de contactvendredi 3 juillet 2009
  26. 26. Un outil d’appartenance Les geeks achètent du papier! • Plus qu’un magazine : un icone d’une génération • À noter : la mise en page les séduit...vendredi 3 juillet 2009
  27. 27. Le paradoxe imprimé • Baisse des ventes de journaux d’information vs. • Croissance des ventes des magazines hebdomadaires d’informationvendredi 3 juillet 2009
  28. 28. Ventes par formats • Presse quotidienne : -1,6% entre 2007 et 2008 (en moyenne par numéro) page 7 du PDF 19ème observatoire de la Presse 30% • Presse news magazines hebdomadaires : +24,9% sur 5 23% ans (page 23 du même document) 15% • Presse quotidienne nationale 8% sur 5 ans : - 0,9% sur 5 ans 0% • Presse quotidienne régionale sur 5 ans : -6,4% sur 5 ans -8% État de la situation sur 5 ansvendredi 3 juillet 2009
  29. 29. La valeur de l’info? • L’information quotidienne a une valeur en baisse tendancielle. • Parce qu’elle est de plus en plus abondante : infobésité = un bruit de fond dans laquelle l’information n’est pas hiérarchisée.vendredi 3 juillet 2009
  30. 30. Un bien abondant Pourquoi payer pour quelque chose qui est disponible gratuitement?vendredi 3 juillet 2009
  31. 31. La valeur de l’information Source : DDMvendredi 3 juillet 2009
  32. 32. Le web a changé la valeur de l’information • Quelle est la valeur d’une information qui change d’heure en heure?vendredi 3 juillet 2009
  33. 33. Le web a changé la valeur de l’informationvendredi 3 juillet 2009
  34. 34. Et vous? • Quelle est l’information qui a de la valeur pour vos lecteurs ? • Au delà de la simple valeur ajoutée, comment pouvez-vous donner un sens au contenu de votre publication?vendredi 3 juillet 2009
  35. 35. Partie 3 Se tourner vers sa communautévendredi 3 juillet 2009
  36. 36. Le filtre : personnalisation de linformationvendredi 3 juillet 2009
  37. 37. Filtre médiatique vs. filtre de la communauté Le traitement de linformation : • Fait par un média • Fait par la communautévendredi 3 juillet 2009
  38. 38. C’est maintenant un interlocuteur! • = consommateur • = contributeur : • Les médias sociaux, nouveaux courrier des lecteurs, en version participativevendredi 3 juillet 2009
  39. 39. Consolider sa communauté Le C2B consiste à: • utiliser les liens de confiance qui existent déjà entre les individus • centrer les interventions sur le consommateur et ses aspirations profondes • amener lutilisateur vers soivendredi 3 juillet 2009
  40. 40. Lego : participation à la marquevendredi 3 juillet 2009
  41. 41. Lego : jeux en lignevendredi 3 juillet 2009
  42. 42. Un interlocuteur veut discuter • Recherche une expérience humaine. • Importance de la valeur ajoutée à l’information. • Information sociale : la presse comme je le veux, quand je le veuxvendredi 3 juillet 2009
  43. 43. Changements organisationnels • Passer d’une logique centrée sur la diffusion d’une information construite par une rédaction • Une logique de diffusion d’une information à forte valeur-ajoutée + animation d’une communauté.vendredi 3 juillet 2009
  44. 44. L’importance de filter... Photo : Time.comvendredi 3 juillet 2009
  45. 45. Passer à travers les filtres L’objectif ultime est d’obtenir la reconnaissance et être recommandévendredi 3 juillet 2009
  46. 46. Le bouche-à-oreilles • Les gens ont un potentiel de mobilisation • Ils se regroupent en tribu (S. Godin) • Peuvent devenir des ambassadeurs • La communauté fait partie de loffrevendredi 3 juillet 2009
  47. 47. Et vous? • Quelles sont les informations que les membres des communautés pourraient échanger entre eux autour de votre marque? • Est-ce réaliste compte-tenu de votre organisation?vendredi 3 juillet 2009
  48. 48. Partie 4 Le potentiel de la communautévendredi 3 juillet 2009
  49. 49. Dove : au-delà du savonvendredi 3 juillet 2009
  50. 50. Dove Evolutionvendredi 3 juillet 2009
  51. 51. Dove : Fonds pour l’estime de soi Dove vient ici prouver à sa communauté son intégrité de marque en investissant dans une cause pour que les femmes «ordinaires» soient mieux dans leur peau, et donc belles.vendredi 3 juillet 2009
  52. 52. Dove : pour les femmes et les filles Le site du Fonds pour l’Estime de soi Dove propose des conseils pour les mères et d’autres pour les filles. Il est possible d’écrire au Dr. Serge Herez afin de lui parler d’un problème.vendredi 3 juillet 2009
  53. 53. Dove : histoire autour du bain Le site actuel de Dove comporte des «Histoires autour du bain» avec des widgets, dont un permettant aux utilisateurs d’écrire un message dans la buée d’un miroir de salle de bain et de l’envoyer à un ami.vendredi 3 juillet 2009
  54. 54. Et la presse? • La presse est naturellement communautaire. Un journal, une revue réunit des gens qui partagent des valeurs, des idées politiques, des centres dintérêt. • Donc plus légitime quun vendeur de savon (qui sinvente des valeurs et un style de vie) pour développer une approche communautaire.vendredi 3 juillet 2009
  55. 55. Web = Moyenvendredi 3 juillet 2009
  56. 56. Vous avez une communauté Où est-elle?vendredi 3 juillet 2009
  57. 57. Partie 5 Se recentrervendredi 3 juillet 2009
  58. 58. Favoriser la participation • Plus que de la promo, c’est engageant • C’est un choix stratégiquevendredi 3 juillet 2009
  59. 59. Bonification de l’offre vs. espace et audience développée + AUDIENCE / POINT DE CONTACT RIP – BONIFICATION DE L’OFFRE +vendredi 3 juillet 2009
  60. 60. Une communauté, c’est comme un bon vin!vendredi 3 juillet 2009
  61. 61. La communauté de Libérationvendredi 3 juillet 2009
  62. 62. La communauté de Libérationvendredi 3 juillet 2009
  63. 63. Redéfinir les formats (1 /2) • Comment renouveler la mise en scène de linformation? a. De nouveaux formats, vers le rich media b. De nouveaux partis-pris éditoriauxvendredi 3 juillet 2009
  64. 64. Vendredi : à contre-courant Le cas de Vendredi : push les contenus Web remarquables sur la Presse traditionnelle, le journalisme inversévendredi 3 juillet 2009
  65. 65. Redéfinir les formats (2/2) • Comment renouveler la mise en scène de linformation? c. Contextualisation de l’information d. De nouveaux canaux : médias sociaux, mobilevendredi 3 juillet 2009
  66. 66. Slatefrance : l’intérêt de la conversationvendredi 3 juillet 2009
  67. 67. Et vous? • Quels sont les contenus ratachés aux valeurs de votre marque? • Comment les mettre en valeur et à la disposition de vos ambassadeurs?vendredi 3 juillet 2009
  68. 68. Cohérence?vendredi 3 juillet 2009
  69. 69. Expérience C2Bvendredi 3 juillet 2009
  70. 70. Tccueillante. Expérience C2B EiN, a Mrus ve NEintn ibl N no acc YO e, RA e ss es t que La marvendredi 3 juillet 2009
  71. 71. Expérience C2Bvendredi 3 juillet 2009
  72. 72. Tccueillante. EiN, a Mrus ve ATuTull ArCeTnION R ma k Expérience C2B NEintn s ed qu p ti g nir Faire ve la demande Plu ibl N no Le chu à so acc YO e, cho i v tem ia RA en u e ss t n lie fait d qu es t nd ub i ec que onfi it La mar ance ruvendredi 3 juillet 2009
  73. 73. Expérience C2Bvendredi 3 juillet 2009
  74. 74. Tccueillante. EiN, a Mrus ve ATuTull ArCeTnION R ma k Expérience C2B NEintn s ed qu p ti g nir Faire ve la demande Plu ibl N no Le chu à so acc YO e, cho i v tem ia RA en u e ss t n lie fait d qu es t nd ub i ec que onfi it La mar ance ru Ma ité rke il ting ib ré d ON L’en v iral l ac TI doss ement augmente ÉMUL Avendredi 3 juillet 2009
  75. 75. Expérience C2Bvendredi 3 juillet 2009
  76. 76. Tccueillante. EiN, a Mrus ve ATuTull ArCeTnION R ma k Expérience C2B NEintn s ed qu p ti g nir Faire ve la demande Plu ibl N no Le chu à so acc YO e, cho i v tem ia RA en u e ss ons d’initier les D t n asi nt = un ém con lie fait d cc lie qu et t es t nd ub IA i c e so ve n ec que r sa LOG de ur U onfi it tion La mar Donner ance ru s UE Ma ité rke il ting ib ré d ON L’en v iral l ac TI doss ement augmente ÉMUL Avendredi 3 juillet 2009
  77. 77. Expérience C2Bvendredi 3 juillet 2009
  78. 78. Tccueillante. EiN, a Mrus ve ATuTull ArCeTnION R ma k Expérience C2B NEintn s ed qu p ti g nir Faire ve la demande Plu ibl N no Le chu à so acc YO e, cho i v tem ia RA en u e ss ons d’initier les D t n asi nt = un ém con lie fait d cc lie qu et t es t nd ub IA i c e so ve n ec que r sa LOG de ur U onfi it tion La mar Donner ance ru s UE ENGAGEMENT Appropriation et endossement de la marque Ma ité rke il ting ib ré d ON L’en v iral l ac TI doss ement augmente ÉMUL Avendredi 3 juillet 2009
  79. 79. Des questions? Merci! http://ma14.comvendredi 3 juillet 2009
  80. 80. Isabelle Lo ez b Présidente +1 (418) 264-5447 Blogue : isabellelopez.com lopez@ma14.com Skype / Posterous / Twitter : isatrucvendredi 3 juillet 2009

×