Presentation corporative Decembre

799 vues

Publié le

Presentation corporative Decembre

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
799
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
37
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation corporative Decembre

  1. 1. Présentation corporative Décembre 2014 TSX : ORT OTCQX : EORBF© Orbite
  2. 2. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Énoncés prospectifs Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de l’information prospective. L’information et les énoncés prospectifs peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs ou du rendement futurs de la société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « pourrait », « serait », « devrait », « probable », « pouvoir », « croire », « prévoir », « s’attendre », « avoir l’intention de », « projeter », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendements ou de résultats futurs et n’indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l’être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles ou sur les croyances de bonne foi de la direction de la Société à l’égard d’événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d’autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, impondérables et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et impondérables » du rapport de gestion déposé le 5 novembre 2014 sur SEDAR, et pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux contenus dans des énoncés prospectifs. La Société n’a pas l’intention de mettre à jour ou de réviser l’information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l’information, d’événements ou de circonstances subséquents ou pour toute autre raison, et elle n’est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables l’y obligent. 2
  3. 3. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Une technologie potentiellement révolutionnaire Extraire toute la valeur d’une variété de matières premières 3
  4. 4. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Calcination : dans le cas de l’alumine et de certains autres produits spécialisés personnalisés Une technologie potentiellement révolutionnaire – Extraire tous les produits de valeur des matières premières Préparation de la matière première Lixiviation (digestion) Extraction, étape par étape, de l’alumine et d’autres produits de valeur L’acide est récupéré de la liqueur mère et durant la calcination 4
  5. 5. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF …inefficace et crée des déchets. La transformation des ressources d’aujourd’hui est… 5
  6. 6. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF 3 milliards de tonnes entreposées dans le monde entier 120 millions de tonnes générées annuellement © Orbite - Confidential Boues rouges… 6 Boues rouges : • Résidus des méthodes traditionnelles de production d’alumine, aujourd’hui désuètes • Dommageables pour l’environnement • Contiennent des éléments de grande valeur • Représentent un passif continu pour les producteurs et les communautés
  7. 7. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF TSX: ORT OTCQX: EORBF7 2 milliardsde tonnes entreposées au Québec Ces résidus • Contiennent ≥ 40% d’oxyde de magnésium • Le restant est surtout du SiO2 (≈ 40%) and Al2O3 (≈ 5%) • Se lixivient bien dans l’acide chlorhydrique Résidus d’amiante 7
  8. 8. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Cendres volantes : • Déchets produits par les centrales électriques au charbon • Contiennent des éléments de grande valeur • Représentent un passif continu pour les producteurs et les communautés 71 millionsde tonnes produites annuellement aux États-Unis 550 millions de tonnes dans le monde entier Cendres volantes… 8
  9. 9. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF ÉLÉMENTS JETÉS Gallium / Scandium / Hématite / Silice / Alumine / Terres rares ALUMINE BAUXITE- BOUES ROUGES Inefficaces : la valeur est jetée 9 CENDRES VOLANTES RÉSIDUS MINIERS 9
  10. 10. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF TERRES RARES Demande croissante, offre incertaine, aucun substitut Nous avons besoin de la valeur dans ces déchets! ALUMINE Dégradation rapide de la qualité de la bauxite = augmentation des coûts d’exploitation TSX: ORT OTCQX: EORBF10 10
  11. 11. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF 11 Nous pouvons y remédier 11
  12. 12. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Capacités Développement et optimisation du procédé Caractérisation sur mesure des produits Équipe technique Premières étapes du procédé largement testées et validées Tests exhaustifs préalables à l’achat de la technologie de calcination 12 Centre de développement technologique à la fine pointe 12
  13. 13. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Usine d’extraction et de purification de 117 millions $ Capacité de production de HPA de 3 tpj Capacité de calcination de 5 tpj Équipe d’opération pleinement qualifiée Actifs TSX: ORT OTCQX: EORBF13© Orbite 13
  14. 14. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF 1. Procédés pour extraire l’aluminium à partir de minerais alumineux. • Protection de brevets accordée aux État-Unis, Canada, Australie, Russie, Japon, Chine et Hong Kong • Brevets supplémentaires en cours d’examen dans l’UE, en Inde, Hong Kong, Australie, aux États-Unis, Brésil, Chine, Russie 2. Procédés pour extraire l’aluminium à partir de minerai alumineux. 3. Procédés pour extraire les terres rares de matériaux contenant de l’aluminium. 4. Procédés pour extraire les terres rares de divers matériaux. 5. Méthodes de préparation de l’hématite. 6. Méthodes de séparation des ions de fer et des ions d’aluminium. 7. Procédés pour préparer l’alumine et d’autres produits variés. 8. Procédés pour traiter la boue rouge. 9. Procédés pour traiter les cendres volantes. 10.Procédés pour préparer l’oxyde de titane et d’autres produits variés. 11.Procédés pour récupérer les éléments de terres rares et métaux rares. 12.Procédés pour traites des matériaux variés. 13.Méthode de purification des ions aluminium. 14.Procédés pour préparer l'alumine et d’autres produits variés. 15.Procédés pour la décomposition et la calcination d’alumine. PI : 15 familles, 14 brevets, 93 en cours d’examen TSX: ORT OTCQX: EORBF14© Orbite 14
  15. 15. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Trois secteurs d’activité Produits de spécialité Résoudre les enjeux d’approvisionnement des marchés haut de gamme Monétisation des déchets Transformation des passifs économiques et environnementaux en actifs Minéraux de base Producteur à faible coût de minéraux de base stratégiquement situé 15
  16. 16. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Produits de spécialité – Premier produit commercial Alumine de haute pureté (HPA) Produit de niche haut de gamme Éclairage DEL Écrans de téléphones intelligents (saphir) Séparateurs pour les batteries à base de lithium ionique Céramiques de spécialité pour les secteurs industriels, militaires et médicaux L’HPA se vend entre 20 000 $ et 30 000 $ la tonne 1616
  17. 17. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF *4N désigne une pureté de 99.99%, 5N de 99.999% 17,340 21,240 25,360 30,360 34,390 2012 2013 2014 2015 2016 Le marché haut de gamme est surtout pour des niveaux de pureté de 4N* à 5N* Les prix du HPA : 20 000 $ - 30 000 $ la tonne, selon les caractéristiques et l’application Confiants de produire jusqu’à 5N de façon constante Renforcement du marché au-delà des perspectives actuelles DEMANDE MONDIALE DE HPA (tpa) Marché de l’HPA © Orbite 17
  18. 18. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Extraction de toute la valeur des matières premières provenant de déchets industriels générant de faibles résidus (<10%) Focus initial sur la monétisation des boues rouges (MBR) et des cendres volantes (MCV) Discussions avec Veolia pour la commercialisation à l’échelle mondiale Focus subséquent sur la monétisation des résidus miniers (MRM) TSX: ORT OTCQX: EORBF18© Orbite Transformation des passifs en actifs Monétisation des déchets 18
  19. 19. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Waste monetization: strategic advantages Énormes quantités de matériel source disponibles Représente un actif de valeur pour Orbite (TR’s, MR’s, alumine, etc.) Pas de mines à développer Déjà localisé dans une zone industrielle TSX: ORT OTCQX: EORBF19 Pourquoi la monétisation des déchets? Infrastructures de transport et d’énergie déjà en place Ressource ayant une valeur négative pour les propriétaires actuels Client localisé juste à côté 19
  20. 20. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Minéraux de base Contrat d’approvisionnement exécutoire de 10 ans signé avec Glencore pour 100% de la production de SGA de l’usine envisagée Devenir un producteur à faibles coûts et stratégiquement localisé de commodités telles l’alumine métallurgique, le magnésium, la silice et l’hématite Première usine d’alumine métallurgique (SGA) construite au Canada La troisième plus grande région productrice d’aluminium au monde, complètement dépendante de l’importation d’alumine La matière première sera l’argile alumineuse provenant du dépôt de la Société à Grande-Vallée Négociations à entamer bientôt avec des partenaires de coentreprises potentiels. Glencore est intéressé TSX: ORT OTCQX: EORBF20 20
  21. 21. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF TSX: ORT OTCQX: EORBF21© Orbite Nous allons de l’avant 21
  22. 22. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Échéancier de déploiement Produits de spécialité Addressing supply issues in high-end markets Monétisation des déchets Converting economic and environmental liabilities into assets Minéraux de base Strategically located low- cost producer of commodities Production de 3 tpj de HPA 2015 - 2016 Mise à niveau et conversion de l’usine HPA à capacité de 5 tpj Démonstration commerciale de la monétisation des déchets Production de scandium et de gallium AU-DELÀ DE 2017À PARTIR DE T3 2015 Conception et construction de la première usine à échelle industrielle de 100- 200 ktpa Conception de l’usine de minéraux de base 22
  23. 23. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Plus de trente clients potentiels intéressés à notre HPA Achèvement d’un calcinateur à petite échelle pour produire des échantillons Entendons expédier des échantillons pour les programmes de qualification des clients en T1 2015 23 Clients potentiels alignés pour le HPA 23
  24. 24. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Transformation de l’usine au procédé au chlorure L’usine apportera de l’information déterminante pour la formalisation du design pour la transformation des boues rouges, cendres volantes, résidus miniers et l’argile Continuerons à produire du HPA Augmentation de la capacité de l’usine d’HPA à 5 tpj Ajout de l’extraction du scandium et du gallium Démonstration industrielle de la technologie de monétisation des déchets et des projets liés aux minéraux de base TSX: ORT OTCQX: EORBF24© Orbite 24
  25. 25. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF • À quelques mois de la commercialisation • Une technologie potentiellement révolutionnaire résolvants les enjeux d’inefficacité des procédés miniers traditionnels • Monétisation des déchets : convertir des passifs en actifs • Orbite peut résoudre les enjeux de rareté et d’approvisionnement en terres rares et métaux rares • Intérêt marqué d’importants industriels tels Veolia et Glencore • Portefeuille de produits spécialisés à haute valeur ajoutée TSX: ORT OTCQX: EORBF25 Faits saillants © Orbite 25
  26. 26. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Structure du capital et situation financière Capitalisation boursière (18 décembre 2014) Bilan au 30 septembre 2014 (en millions $C ) Actifs courants Liquidités et investissements à court terme $ 11,60 Recevables à courterme et crédits d’impôt $ 6,87 Autres actifs courants $ 0,54 $ 19.01 Actifs non courants Liquidités soumises à restrictions $ 6,01 Crédits d’impôt à l’invest. à recevoir $ 19,66 Immobilisations corporelles $ 74,90 Brevets, actifs d’exploitation et d,évaluation $ 18,32 $ 118,89 Total des actifs $ 137,90 Passifs courants Créditeurs et charges à payer $ 3,86 Instruments financiers dérivés $ 0,92 Tranche à court terme de la dette à long terme $ 0,01 $ 4,79 Passifs non courants Débentures convertibles $ 22,85 Dette à long terme $ 4,57 Instruments financiers dérivés $ 0,32 Impôts sur les résultats et impôts miniers différés $ 2,37 $ 30,11 Capitaux propres $ 103,00 Total des passifs et capitaux propres $ 137,90 26 Prix de l’action à la fermeture (ORT-T – 18 déc. 2014) $0,29 Total des actions ordinaires en circulation 309,7 Options - $0,93 Prix d’exercice moyen pondéré 15,9 Bons de sousc. - $0,46 Prix d’exercice moyen pondéré 47.7 Débentures convertibles ($25M @ $3,50/action) 7,1 Débentures convertibles ($0,55M @ $0,40/action) 1,3 Débentures convertibles ($4,0M @ $0,50/action) 8,0 Nombre d’actions diluées en circulation (M) 389,7 Capitalisation boursière (M) $89,8 26
  27. 27. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Direction et conseil d’aministration TSX: ORT OTCQX: EORBF27© Orbite 27 Claude Lamoureux, Président du Conseil d’administration Ancien président & chef de la direction du régime de retraite des enseignantes et enseignants de l’Ontario. Peter Crossgrove, C.M., O.O. Président exécutif du Conseil d’Excellon Resources and coprésident non-exécutif de Detour Gold. Il siège aussi au Conseil d’administration de Lake Shore Gold, Pelangio Mines, Nordex Explosives, et Dundee REIT. Pierre Meunier, LL.L Associé et consultant stratégique chez Fasken Martineau LLP qu’il a joint en 1989 après avoir rempli plusieurs importantes fonctions au sein du Gouvernement de Québec. Pascal Decary Vice-président exécutif senior pour l’Allemagne, l’Europe de l’Est et de l’Asie ainsi que directeur exécutif chez Veolia Lionel Léveillé Ancien président et chef de la direction d’Adacel, président de Raytheon, VP chez Bombardier, VP chez Oerlikon, and VP exécutif de CMC Electronics. Stéphane Bertrand Directeur exécutif du Sommet International des Coopératives de 2014. De 2003 à 2007, il fut chef de cabinet du Premier Ministre du Québec. Christian Van Houtte, M.A. (IR), ASC Président de Van Houtte Conseil Inc. depuis 2009. M. Van Houtte fut président and chef de la direction de l’Association de l’aluminium du Canada durant 18 années. Glenn Kelly Président & chef de la direction, Administrateur Jacques Bédard VP Finance et chef de la direction financière Yves Noël VP Développement des affaires Denis Arguin VP Ingénierie & Opérations Hubert Dumont Directeur, développement technologique
  28. 28. © Orbite TSX : ORT OTCQX : EORBF Bureau chef : 6505, route Transcanadienne, Suite 610 St-Laurent, Québec, Canada H4T 1S3 Tél : 514 744-6264 Fax : 514 744-4193 www.orbitealuminae.com Glenn Kelly Président et chef de la direction Tél: 514 744-6264 gkelly@orbitealuminae.com Jacques Bédard VP Finance & Chef de la direction financière Tél: 514 744-6264 jbedard@orbitealuminae.com TMX Equicom Marc Lakmaaker, Consultant externe, relation avec les investisseurs Tél : 1 800 385-5451 ext. 248 mlakmaaker@tmxequicom.com Contacts clés chez Orbite 28 28

×