Quelques images d’Arthur Rimbaud
Ph. Campet / Lycée V.Hugo / Marseille
Rimbaud à 11 ans
Rimbaud à 17 ans,
photographié par
Carjat
La mère d’Arthur Rimbaud
Georges Izambard, le
professeur d’Arth...
« Le coin de table » de Henri Fantin Latour. Peint en 1875.
Verlaine et Rimbaud sont sur la gauche.
Rimbaud en 1875 dessin...
Arthur Rimbaud mourant
dessiné par sa sœur Isabelle
Rimbaud en Abyssinie, âgé d’une trentaine
d’années
Arthur Rimbaud représenté par Ernest Pignon-Ernest en 1978. Rimbaud deviet
une icône de la liberté et de la jeunesse
Maintenant, je m'encrapule le
plus possible. Pourquoi ? Je veux
être poète, et je travaille à me
rendre voyant : vous ne
c...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pres album rimbaud 13

827 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
827
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
594
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pres album rimbaud 13

  1. 1. Quelques images d’Arthur Rimbaud Ph. Campet / Lycée V.Hugo / Marseille
  2. 2. Rimbaud à 11 ans Rimbaud à 17 ans, photographié par Carjat La mère d’Arthur Rimbaud Georges Izambard, le professeur d’Arthur Rimbaud
  3. 3. « Le coin de table » de Henri Fantin Latour. Peint en 1875. Verlaine et Rimbaud sont sur la gauche. Rimbaud en 1875 dessiné par Ernest Delahaye Rimbaud alité après avoir été blessé par Verlaine. Tableau peint par Jeff Rosman en 1873. Rimbaud dessiné par Verlaine
  4. 4. Arthur Rimbaud mourant dessiné par sa sœur Isabelle Rimbaud en Abyssinie, âgé d’une trentaine d’années
  5. 5. Arthur Rimbaud représenté par Ernest Pignon-Ernest en 1978. Rimbaud deviet une icône de la liberté et de la jeunesse
  6. 6. Maintenant, je m'encrapule le plus possible. Pourquoi ? Je veux être poète, et je travaille à me rendre voyant : vous ne comprendrez pas du tout, et je ne saurais presque vous expliquer. Il s'agit d'arriver à l'inconnu par le dérèglement de tous les sens. Lettre à Georges Izambard du 13 mai 1871 Je est un autre. : j'assiste à l'éclosion de ma pensée: je la regarde, je l'écoute: je lance un coup d'archet: la symphonie fait son remuement dans les profondeurs, ou vient d'un bond sur la scène. Lettre à Paul Demeny du 15 mai 1871 Je dis qu'il faut être voyant, se faire voyant. Le Poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. Toutes les formes d'amour, de souffrance, de folie; il cherche lui-même, il épuise en lui tous les poisons, pour n'en garder que les quintessences. Ineffable torture où il a besoin de toute la foi, de toute la force surhumaine, où il devient entre tous le grand malade, le grand criminel, le grand maudit, - et le suprême Savant ! Lettre à Paul Demeny du 15 mai 1871 Quelques extraits des « Lettres du voyant »

×