FOREST GOVERNANCE LEARNING GROUP – CAMEROON
LIEN ENTRE EXPLOITATION FORESTIÈRE,
CONSERVATION ET PAUVRETE AUTOUR DE L’UFA
0...
PLAN DE L’EXPOSE
CONTEXTE
OBJECTIF
PRESENTATION DE LA ZONE D’ETUDE
IMPACTS
RESULTATS
DEFIS
CONCLUSION & RECOMMANDATIONS
Contexte
 Un paysage forestier transformé par l’extraction
industrielle moderne de bois soit 23,5% de forets
désignées po...
OBJECTIF
montrer comment l’extraction
industrielle de bois impacte sur la
conservation des grands singes et les
possibilit...
METHODOLOGIE
 Méthode qualitative (entretiens individuels et collectifs (directifs et
semi-directifs)
 3 types de questi...
PRESENTATION DE LA ZONE D’ETUDE
5 points essentiels
Positionnement stratégique
riche biodiversité
Composante sociologiq...
RESULTATS
Sur la perception des communautés sur les GS
Sur les activités alternatives
IMPACTS DES DIFFÉRENTS TYPES D’APPUIS DE LA
WIJMA SUR LA VIE DES COMMUNAUTÉS
Points positifs
 Developpement des micro pro...
LES DEFIS
 Du point de vue politique
 améliorer la participation des populations à la conservation
et à la gestion des r...
 Attentes des communautés
 La chasse traditionnelles
 Revue de restrictions liées à l’occupation de l’espace
« Tout pro...
Conclusion
 L’objectif principal des plans d’aménagement dans les forêts
de production est la production durable du bois ...
RECOMMANDATIONS
 Du point de vue socio-économique
Mette en œuvre des politiques sociales inclusives, lesquelles Intègrent...
Lien entre exploitation forestière, conservation et pauvrete autour de l’ufa 09025 et du parc national de campo  simeon ab...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lien entre exploitation forestière, conservation et pauvrete autour de l’ufa 09025 et du parc national de campo simeon abe ey

191 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
191
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lien entre exploitation forestière, conservation et pauvrete autour de l’ufa 09025 et du parc national de campo simeon abe ey

  1. 1. FOREST GOVERNANCE LEARNING GROUP – CAMEROON LIEN ENTRE EXPLOITATION FORESTIÈRE, CONSERVATION ET PAUVRETE AUTOUR DE L’UFA 09025 ET DU PARC NATIONAL DE CAMPO Etude de cas de cinq villages sur l’axe Campo-Mvini Par Siméon ABE EYEBE Yaoundé 26 Novembre 2014 Hôtel des Députés GREG Forêts
  2. 2. PLAN DE L’EXPOSE CONTEXTE OBJECTIF PRESENTATION DE LA ZONE D’ETUDE IMPACTS RESULTATS DEFIS CONCLUSION & RECOMMANDATIONS
  3. 3. Contexte  Un paysage forestier transformé par l’extraction industrielle moderne de bois soit 23,5% de forets désignées pour la production en Afrique Centrale (UICN)  Au CMR, les forêts qui demeurent en dehors des AP coïncident avec les habitats des GS  Difficulté pour les concessionnaires à gérer les grands mammifères, (GS) ainsi que le contrôle de la chasse  communautés riveraines traditionnellement chasseur- cueilleurs dont les restrictions imposées à leur mode d’utilisation de l’espace ont modifié leurs habitudes
  4. 4. OBJECTIF montrer comment l’extraction industrielle de bois impacte sur la conservation des grands singes et les possibilités de développement des activités génératrices de revenus pour le bien-être des communautés
  5. 5. METHODOLOGIE  Méthode qualitative (entretiens individuels et collectifs (directifs et semi-directifs)  3 types de questions focalisées sur  La perception des communautés sur les grands singes  Les activités alternatives à la chasse  Les différents types d’appuis de la WIJMA en faveur des communautés  Les rapports entre la société et les communautés  Les attentes des communauté  Echantillon de cinq villages sur l’axe Campo-Mvini, à proximité du PNCM et de l’UFA 09025 attribuée à la WIJMA  l’observation dans deux villages sur les sept visités puis l’analyse des données secondaires ainsi que
  6. 6. PRESENTATION DE LA ZONE D’ETUDE 5 points essentiels Positionnement stratégique riche biodiversité Composante sociologique qui est assez cosmopolite Activités forestières grands projets d’envergure engagés par l’Etat
  7. 7. RESULTATS Sur la perception des communautés sur les GS
  8. 8. Sur les activités alternatives
  9. 9. IMPACTS DES DIFFÉRENTS TYPES D’APPUIS DE LA WIJMA SUR LA VIE DES COMMUNAUTÉS Points positifs  Developpement des micro projets communautaires  Activités génératrices de revenus - Points d’eau potable - Construction de maisons de gardes, - Construction des salles d’enseignants, - Sensibilisation sur les IST & SIDA - Elevage - aménagement des routes et pistes forestières Points négatifs  Restriction des espaces dédiés aux activités traditionnelles  Pollution  Déplacement des GS en dehors du Parc vers les villages riverains  Faible scolarisation - oisiveté et famine - risques et des troubles sanitaires - Dévastation des champs et Famine dans les villages
  10. 10. LES DEFIS  Du point de vue politique  améliorer la participation des populations à la conservation et à la gestion des ressources forestières, afin que celles-ci contribuent à élever leur niveau de vie  des communautés moins impliquées à l’aménagement de l’UFA Du point de vue réglementaire  La loi N° 94/01 du 20 janvier 1994 avec son principe de rétrocession d’une partie de la taxe de superficie aux communautés riveraines des exploitations forestières.  L’arrêté conjoint N°0520/MINTATD/MINFI/MINFOF du 28 juillet 2010 qui prévoit la répartition de la RFA ainsi qu’il suit : 50% transféré dans le trésor public, 20% transféré aux communes, 10% transféré aux communautés, 20% au FEICOM.
  11. 11.  Attentes des communautés  La chasse traditionnelles  Revue de restrictions liées à l’occupation de l’espace « Tout projet de développement chez nous est lié à la terre, quand nos cultures sont saccagées par les animaux du parc, ou même lorsqu’on limite nos mouvements en forêt, cela compromet les projets de développement et les activités secondaires y relatives » « Le tourisme marche avec la culture. Les communautés ne ressentent pas ces initiatives parce les villages ne sont pas organisés et les touristes vont directement en forets quand ils ne sont pas accompagnés par les les guides recrutés à Campo»
  12. 12. Conclusion  L’objectif principal des plans d’aménagement dans les forêts de production est la production durable du bois et non la conservation de la biodiversité.  des questions liées au bien-être des communautés riveraines de l’UFA 09025, même si elles sont clairement définies, demeurent insuffisamment prise en compte  une gestion participative et effective de la biodiversité des forêts est cruciale pour le bien-être des communautés riveraines (qui restent dépendants de ses ressources)  la restriction de leurs activités en forêt n’assure pas leur plein épanouissement et met par conséquent en mal la valorisation du patrimoine de leur localité
  13. 13. RECOMMANDATIONS  Du point de vue socio-économique Mette en œuvre des politiques sociales inclusives, lesquelles Intègrent les communautés à la démarche d’aménagement dans une vision de construction territoriale qui tienne compte des droits socioéconomiques, la gestion durable des ressources tout en diminuant les conflits ; Améliorer les conditions d’existence à travers des projets de développement au niveau local et des œuvres sociales communautaires qui créent des emplois et prennent en compte des savoirs traditionnels  Du point de vue touristique Développer une approche qui intègrent toutes les activités touristiques et culturelles avec au centre les grands et autres patrimoines physiques à valoriser dans la localité; le projet d’habituation des gorilles doit être une réalité dans tous les villages où les grands singes représentent une menace réelle pour des communautés et leurs biens en vue de juguler les conflits en général et Homme-singe en particulier, tout en créant un climat d’apaisement entre la faune et les communautés  Du point de vue sécuritaire Encourager la réalisation des champs communautaires bien quadrillés pour mieux faire face au problème de dévastation de champs qui aggravent les conflits

×