L'avènement des démocratie libérales

1 430 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 430
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'avènement des démocratie libérales

  1. 1. Qu’est-ce que l’Occident ?<br />Le Duc Romain<br />Laurençon Adrien<br />
  2. 2. L’avènement des démocraties libérales <br />Introduction<br />Le libéralisme intellectuel<br />La démocratie<br />Le libéralisme économique<br />L’ordre auto organisé et ses adversaires<br />
  3. 3. Introduction<br />La démocratie libérale, ou comme l’auteur l’appel le 5ème événement ou miracle, qui a donner son visage au monde occidental moderne, a pour but d’améliorer le monde par la science et par le droit.<br />Sa création est d’abord passer par la mises en place d’institutions démocratique et libérales, promu par différents événements similaires, des révolutions dans tout le monde occidental (insurrection huguenotes en France, les deux révolutions anglaises..) <br />Ces institutions mise en place sont : la démocratie représentative, le suffrage universel, une justice indépendante, une administration neutre, les mécanismes de protection des droits de l’homme..<br />Ce sont ces dernières qui ont permis l’émergence du monde moderne et conféré a l’Occident depuis 3 siècle ses réussites internes comme sa prééminence géopolitique sur le reste de la planète.<br />
  4. 4. Introduction<br />Ces poussées réformatrices même étant d’ordres différents que la politique, la culture et l’économie ont toutes eu les même axes cachés et ont promu un nouveau modèle d’organisation des activités humaines : Ordre spontané de société ou Ordre par le pluralisme<br />Cet ordre désigne un ordre social qui ne reflète non pas une structure naturelle préexistante mais se constituant spontanément par la composition des libres initiatives des individus.<br />Ainsi guidées par cette intuition devant un modèle explicite, les grandes révolution démocratiques ont promu La Démocratie Libérale en 3 points :<br />Le Libéralisme intellectuel: la tolérance religieuse, le pluralisme des sciences, écoles, cultures..) <br />La Démocratie (Liberté politique)<br />Le libéralisme économique (le pluralisme dans le domaine éco.)<br />
  5. 5. Le Libéralisme Intellectuel<br /><ul><li>Ses origines:</li></ul>Avant d’accéder et avant de comprendre complètement l’intérêt du pluralisme critique en matière d’idées et de connaissances, les Européens ont d’abord fait une grande marche vers la tolérance.<br />Cette avancé part du Moyen-Age, puis se poursuit avec les humanistes du 16ème siècle (Voltaire, Montaigne..)<br />Mais il faudra un autre effort pour passer de la Tolérance au Pluralisme critique (c’est à dire passage de la thèse que le pluralisme provoque plus de mal que de bien à la thèse que le pluralisme toujours un bien par lui même). Autrement dis, la vérité n’est accessible que par pluralisme critique. Cet effort a été accomplit par des esprits distingués comme Kant..<br />La thèse du pluralisme équivaut à dire que tout citoyen doit être libre d’exprimer ses pensées, donc qu’il faut garantir la liberté culturelle (presse, éducations..) et la liberté d’expression.<br />
  6. 6. Le Libéralisme Intellectuel<br /><ul><li>Ses atouts et ses effets:</li></ul>Le pluralisme critique, en matière d’idées et de connaissances, est fécond et non destructeur.<br />Il sert la vérité mieux que la défense dogmatique ou autoritaire de celle-ci.<br />En un mot, le pluralisme est créateur d’ordre et non de désordre.<br /><ul><li>Explication et mise en évidence des atouts et de l’arrivé du libéralisme de pensé :</li></ul>Pour l’expliqué, les théoriciens sont partis du constat que la raison et la connaissance humaines sont fondamentalement limités et faillible. Autrement dis, personne ne sait tout, personne ne comprend tout, pas même le regroupement des esprits réputés les meilleurs.<br />Mais au contraire, la liberté de penser et de critique permet de remédier à la limitation de la raison humaine.<br />Comme Popper en donne l’explication, pour qu’une théorie puisse être considérée comme vrai, il faut qu’elle soit à la fois réfutable et non réfutée.<br />
  7. 7. Le Libéralisme Intellectuel<br />Ainsi, il faut qu’il y ai du côté de la société une liberté totale. Comme le dis Thomas S. Kuhn il faut une liberté non seulement individuelle mais institutionnelle.<br />Et qui dis liberté des institutions dits société libérale. Autrement dis, il faut une société civile distincte de l’Etat et une multiplicité d’organisme économiquement indépendants de celui ci et non pas un État organisant lui même le pluralisme de ses propres institutions.<br />A partir de là, apparaît un pluralisme critique et un libéralisme intellectuel qui représente en aucun cas un scepticisme ou un relativisme.<br />En effet, il existe des tas d’idées, de thèses, de connaissances qui même exposées aux pleins feux des critiques ne peuvent être réfutés. <br />Ainsi s’installe, la démarche du rationalisme critique qui consiste a disjoindre les concepts de vérité et de certitude.<br />Ainsi, toute vérité est en sursis, elles sont donc des vérités de temps.<br />
  8. 8. Le Libéralisme Intellectuel<br /><ul><li>Les conséquence du Libéralisme Intellectuel:</li></ul>Grace à toute ces influences de ses nouvelles doctrines, la sciences européenne a pu s’épanouir, progresser (passant du cadre universitaire médiéval au grandes institutions académiques européennes et américaines.<br />Tout cela alla de paire avec les progrès de la liberté de la presse et la suppression de toute Église établie.<br />Ainsi, a été établie et est passé dans les mœurs, la liberté de penser en Occident, laissant place à une Démocratie <br />
  9. 9. La Démocratie<br /><ul><li>Une naissance et un développement en Occident.
  10. 10. Une simultanéité du développement de la démocratie en Occident.
  11. 11. La conviction du caractère faillible de la raison humaine. </li></li></ul><li>La Démocratie<br /><ul><li>Une naissance et un développement en Occident.
  12. 12. La démocratie, libéralisme politique, commence avec la Grèce et Rome</li></ul>Suite aux invasions barbares l’empire occidental romain se décline en royaumes féodaux.<br />Les traditions démocratiques de l’Antiquité sont conservées au sein de l’Eglise.<br />
  13. 13. La Démocratie<br /><ul><li>Une simultanéité du développement de la démocratie en Occident.</li></ul>1789 constitution Américaine<br />Contribution des cantons et de la Confédération suisses, celles de la Hollande et de la Belgique en 1815 et en 1830.<br />Les apports de démocratie parlementaire en 1848 par le Danemark, l’Allemagne, l ’Autriche, la Hongrie ou l’Italie.<br />1867, le Canada adopte les institutions démocratiques.<br />
  14. 14. La Démocratie<br /><ul><li>La conviction du caractère faillible de la raison humaine. </li></ul>Hors démocratie les dirigeants sont affranchis des limites de la raison humaine ordinaire.<br />L’Etat a pour mission de faire régner l’ordre, mais il n’a pas les clef du paradis.<br />Les gouvernants sont des hommes comme les autres, voir pire car soumis a pécher grâce à leur pouvoir.<br />La démocratie est née sur un sol culturel où figurait la conviction de la faillibilité humaine.<br />
  15. 15. Le libéralisme économique<br /><ul><li> L’économie de marché est un système morale.
  16. 16. L’économie est un système « auto-organisé ».</li></li></ul><li>Le libéralisme économique <br /><ul><li>L’économie de marché est un système morale.</li></ul>Améliorer le monde, cela implique, de donner du pain à ceux qui ont faim.<br />Les prix peuvent varier en fonction de l’offre et la demande sans que cette variation puisse être imputée à quelque vice des commerçants.<br /> En créant de la richesse on améliorera la vie de tous mais on atténuera des luttes politiques les plus graves.<br />
  17. 17. Le libéralisme économique <br /><ul><li>L’économie est un système « auto-organisé »</li></ul>Les prix sont un guide positif qui dit ce qu’il faut faire si l’on veut répondre à ses besoins et à ses désirs.<br />L’agent économique produit ce qu’il manque avec ce qui est abondant.<br />
  18. 18. L’Ordre Auto-Organisé et Ses Adversaires<br /><ul><li>Apparition du pluralisme créateur d’ordre ou ordre auto-organisé :
  19. 19. Il est apparu car présent dans les trois pluralisme vu précédemment, mais toujours difficile a concevoir.
  20. 20. Toujours difficile a concevoir car il remet en cause les anciens modèle comme l’ordre naturel ou l’ordre artificiel, qui ont souvent été inculqué comme les deux seuls modèles en Europe
  21. 21. Cet ordre est donc vu comme chaotique étant synonyme d’ordre spontané ou les gens sont amenés à agir a leur guise
  22. 22. Ainsi il y avait un véritable obstacle par l’opinion de la commune au fait de la compréhension du fonctionnement des institutions de la démocratie libérale </li></li></ul><li>L’Ordre Auto-Organisé et Ses Adversaires<br /><ul><li> Les adversaire de cette ordre, et donc de la démocratie libérale
  23. 23. Ils se séparèrent en deux groupes, la droite (ceux qui croyaient en la supériorité de l’ordre naturel) et la gauche (ceux qui croyaient en la supériorité de l’ordre artificiel)
  24. 24. La droite prôna l’ancienne société féodale, monarchique..
  25. 25. La gauche prôna une fuite dans l’utopie, avec un ordre réputé plus juste et plus rationnel
  26. 26. Leur seul point commun c’est leur incompréhension et la détestation de la démocratie libérale en train de naître
  27. 27. La similarité est apparu au 20ème siècle lorsqu’il imposèrent en Europe de nouveau régime (fascisme pour la droite et communisme pour la gauche) qui abat la démocratie libérale.
  28. 28. Cette similarité fut dans l’horreur humaine et l’échec de la pratique de ces régimes totalitaires.
  29. 29. Cet échec a montré la supériorité de la démocratie libérale pourtant decridité </li></li></ul><li>L’Ordre Auto-Organisé et Ses Adversaires<br /><ul><li> Par les crises du 20ème siècle auront donc dessillé les regards et créé la possibilité que l’identité en soi de l’Occident devienne identité pour soi.
  30. 30. Ainsi les démocraties libérales sont parvenues à une maturité telle qu’elles sont désormais comprises en profondeur par de nombreux dirigeants politiques et économiques ainsi que par de nombreux dirigeants politiques et économiques ainsi que par de larges secteurs de l’opinion publique</li>

×