Agir	  dans	  l’incer.tude	  Diriger	  en	  lâchant	  prise	  X-­‐SH,	  17	  octobre	  2012	  Robert	  Branche	           ...
L’incer9tude	  est	  le	  moteur	  du	  monde	                           «	   Une	   intelligence	   qui	   pour	   un	   ...
L’incer9tude	  est	  le	  moteur	  du	  monde	     1.	  MINÉRAL	                               2.	  VIE	  VÉGÉTALE	       ...
Aujourd’hui	  :	  7	  milliards	  d’hommes,	  dotés	  d’«	  objets-­‐monde	  »,	  connectés	  Neuromonde	  et	  incer.tude...
On	  ne	  peut	  plus	  par9r	  de	  l’observa9on	  du	  présent	    Plus	  on	  regarde	  couler	  la	  Seine,	  	    plu...
Les	  «	  mers	  »	  :	  les	  besoins	  fondamentaux	  et	  stables	  de	  notre	  écosystème	  Nous	   dédions	   toute	...
Comment	  choisir	  sa	  mer	  §  Se	  libérer	  du	  passé	  et	  penser	  à	  par9r	  du	  futur	         –  Le	  prése...
Se	  confronter	  pour	  rester	  dynamiquement	  connectés	  au	  réel	  §  L’incer9tude	  génère	  du	  flou	  :	  il	  ...
Trois	  risques	   §  L’exper9se	        –  Ne	  pas	  s’enfermer	  dans	  des	  a	  priori,	        –  Mobiliser	  son	 ...
Trois	  modes	  d’ac9on	  à	  privilégier	  §  Rechercher	  la	  «	  facilité	  »	         –  On	  ne	  lue	  pas	  longt...
Il	  n’y	  a	  pas	  d’espoir	  sans	  incer9tude	  Blog	  :	  www.neuromonde.fr	          Agir	  dans	  l’incer/tude	    ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Agir dans l'incertitude

473 vues

Publié le

Support de conférence : "Agir dans l'incertitude"

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
473
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
28
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Agir dans l'incertitude

  1. 1. Agir  dans  l’incer.tude  Diriger  en  lâchant  prise  X-­‐SH,  17  octobre  2012  Robert  Branche   Signature numérique de Robert Branche Robert DN : cn=Robert Branche, o, ou, Branche email=robert.branche @m4x.org, c=FR Date : 2012.10.16 19:07:17 +0200
  2. 2. L’incer9tude  est  le  moteur  du  monde   «   Une   intelligence   qui   pour   un   instant   donné   connaîtrait   toutes   les   forces   dont   la   nature   est   animée   et   la   situa<on   respec<ve   des   êtres   qui   la   composent   (…)   embrasserait   dans   la   même   formule   les   mouvements   des   plus   grands   corps   de   l’Univers   et   ceux   du   plus   pe<t   des   atomes   :   rien   ne   serait   incertain   pour   elle,   et   lavenir   comme   le   passé   serait  présent  à  ses  yeux  »   Pierre  Simon  de  Laplace,  1816   «   Lors   même   que   les   lois   naturelles   nauraient   plus   de   secret   pour   nous,   nous   ne   pourrons   connaître   la   situa<on   ini<ale   quapproxima<vement.   (…)   La   prédic.on   devient   impossible   et   nous  avons  le  phénomène  fortuit.  »   Henri  Poincaré,  1908   Agir  dans  l’incer/tude   2   XSH,  17  octobre  2012   Robert  Branche    
  3. 3. L’incer9tude  est  le  moteur  du  monde   1.  MINÉRAL   2.  VIE  VÉGÉTALE   3.  VIE  ANIMALE   (12  Mds  d’années)   (2  Mds  d’années)   (1  Md  d’années)   Entropie  et  Chaos   Entropie  et  Chaos  Entropie  et  Chaos   Auto-­‐organisa9on   Auto-­‐organisa/on   Motricité  et  Décision   ➡  Non  seulement  l’incer.tude  s’accroît,  mais  elle  accélère   Agir  dans  l’incer/tude   3   XSH,  17  octobre  2012   Robert  Branche    
  4. 4. Aujourd’hui  :  7  milliards  d’hommes,  dotés  d’«  objets-­‐monde  »,  connectés  Neuromonde  et  incer.tude  globale   Agir  dans  l’incer/tude   4   XSH,  17  octobre  2012   Robert  Branche    
  5. 5. On  ne  peut  plus  par9r  de  l’observa9on  du  présent   Plus  on  regarde  couler  la  Seine,     plus  on  pense  :   «  Elle  ne  sait  pas  où  elle  va  »   Pour  savoir  où  elle  va,  il  faut  arrêter   de  regarder  le  présent  et   chercher  la  mer  qui  l’aLre   Agir  dans  l’incer/tude   5   XSH,  17  octobre  2012   Robert  Branche    
  6. 6. Les  «  mers  »  :  les  besoins  fondamentaux  et  stables  de  notre  écosystème  Nous   dédions   toute   notre   énergie   et   nos  compétences   depuis   près   dun   siècle   à   notre   Leader   mondial   des   gaz   pour   Leader   mondial   de   lhabitat,   conçoit,  unique   mé/er,   la   cosmé9que.   Nous   avons   l ’ i n d u s t r i e ,   l a   s a n t é   e t   produit   et   distribue   des   matériaux   de  choisi   de   mere   notre   recherche   et   notre   l’environnement.   Grâce   à   des   construc/on   en   apportant   des   solu/ons  exper/se   au   service   des   femmes   et   des   solu/ons   innovantes   qui   innovantes  sur  les  marchés  en  croissance  hommes   du   monde   en/er   pour   contribuer   à   sappuient   sur   des   technologies   des   pays   émergents,   de   lefficacité  répondre   à   ce   besoin   essen9el   de   bien-­‐être   sans   cesse   renouvelées,   Air   énergé9que  et  de  lenvironnement.  dans  toute  sa  diversité.   Liquide  produit  des  gaz…   Maison   Beauté   Ma.ère   «   Nous   n’avons   pas   de   plan   à   cinq   ans,   nous   n’avons   pas   de   plan   à   deux   ans,   nous   Our   mission   of   "Good   Food,   Good   Life"   is   n’avons   pas   de   plan   à   un   an.   Nous   avons   to  provide  consumers  with  the  best  tas/ng,   une  mission  et  une  stratégie,  et  la  mission   Apporter  la  santé  par   most   nutri/ous   choices   in   a   wide   range   of   est…,  vous  savez,  d’organiser  l’informa.on   l’alimenta9on   au   food   and   beverage   categories   and   ea/ng   du  monde.  Et  la  stratégie  est  de  le  faire  à   plus  grand  nombre   occasions,  from  morning  to  night.   travers  l’innova.on.  »  Eric  Schmidt   Alimenta.on   Alimenta.on   Connaissance   Agir  dans  l’incer/tude   6   XSH,  17  octobre  2012   Robert  Branche    
  7. 7. Comment  choisir  sa  mer  §  Se  libérer  du  passé  et  penser  à  par9r  du  futur   –  Le  présent  n’était  qu’un  futur  possible,  et  non  certain  §  Une  mer  doit  être  accessible   –  Au  moins  un  problème  à  régler,   –  En  phase  avec  les  savoir-­‐faire  existants,   –  Des  chemins  mul/ples  §  Le  futur  commence  aujourd’hui   –  Agir  immédiatement,   –  Pourquoi  con/nuer  ce  qui  ne  contribue  pas  à   rapprocher  de  la  mer  visée  ?   Agir  dans  l’incer/tude   7   XSH,  17  octobre  2012   Robert  Branche    
  8. 8. Se  confronter  pour  rester  dynamiquement  connectés  au  réel  §  L’incer9tude  génère  du  flou  :  il  faut  ajuster  dynamiquement    les  interpréta9ons   –  Personne  ne  dé/ent  seul  la  vérité,   –  Tout  mouvement  impose  des  ajustements,   –  Il  faut  respirer  avec  l’extérieur  §  Ces  ajustements  supposent  la  confronta9on,  or  elle  n’est  pas  «  naturelle  »   –  Spontanément  on  va  vers  le  conflit  ou  l’évitement,   –  La  réussite  conduit  à  se  couper  du  réel  §  Les  condi9ons  de  succès  de  la  confronta9on   –  Chacun  connaît  son  rôle  et  la  mer  visée,   –  L’arrogance  est  interdite,   –  On  se  confronte  sur  l’analyse,  pas  les  conclusions,   –  La  confiance  ,  les  uns  dans  les  autres,  existe   Agir  dans  l’incer/tude   8   XSH,  17  octobre  2012   Robert  Branche    
  9. 9. Trois  risques   §  L’exper9se   –  Ne  pas  s’enfermer  dans  des  a  priori,   –  Mobiliser  son  exper/se  a  posteriori   §  La  mathéma9sa9on   –  La  solu/on  n’est  pas  dans  les  tableurs  excel,   –  Aen/on  à  la  règle  de  trois  sur  les  comportements  humains   §  L’anorexie   –  Une  entreprise  parfaitement  ajustée  est  cassante,   –  Comprendre  l’importance  du  flou   Agir  dans  l’incer/tude   9   XSH,  17  octobre  2012   Robert  Branche    
  10. 10. Trois  modes  d’ac9on  à  privilégier  §  Rechercher  la  «  facilité  »   –  On  ne  lue  pas  longtemps  contre  le  cours  des  choses,   –  Le  pire  ne  peut  jamais  être  exclus  §  Ajuster  la  vitesse  à  ce  que  l’on  fait   –  «  Nous  travaillons  sans  recul.  Pour  un  canon,  c’est  un  progrès.   Pas  pour  un  cerveau  »*,   –  On  ne  fait  pas  pousser  un  arbre  plus  vite  en  lui  /rant  dessus  §  Être  un  paranoïaque  op9miste   –  Malgré  les  risques,  il  faut  se  mere  à  marcher,   –  On  iden/fie  les  «  cygnes  noirs  »,   –  On  s’organise  sur  le  scénario  le  plus  défavorable   Agir  dans  l’incer/tude   (*)  Jean-­‐Louis  Servan-­‐Schreiber,   10   XSH,  17  octobre  2012   Robert  Branche     Le  nouvel  art  du  temps  
  11. 11. Il  n’y  a  pas  d’espoir  sans  incer9tude  Blog  :  www.neuromonde.fr   Agir  dans  l’incer/tude   11   XSH,  17  octobre  2012   Robert  Branche    

×