Médias économiques
et construction de la citoyenneté au Maroc
Le projet de recherche appliquée

« Médias  économiques  et  construction  de  la  citoyenneté »  est  un 
projet  de  rec...
Le projet de recherche
appliquée
La centralité de la question économique, à travers des media 
financés par le secteur don...
Les réalisateurs du projet

Equipe de chercheurs :






Fadma  Aït  Mous,  chercheur  CM2S,  université  Hassan  II, ...
Les partenaires du projet

Partenaires scientifiques
Le CESEM-HEM
CM2S : Le Centre Marocain des Sciences Sociales
.
Parten...
Plan du rapport

I- Acteurs des media économiques

Etude de terrain quantitative et qualitative

analyse des discours
II...
Tableau récapitulatif de l’échantillon

7
Déclinaison de l’échantillon par genre

8
La formation des journalistes

9
Cartographie des médias

10
Cartographie
des médias

11
Cartographie des médias économiques

Conclusions

•

La plupart des structures dépendent dans leur business model
essentie...
Qu'’est-ce qu'un
« média économique » au Maroc ?

Généraliste Vs spécialiste
« C’est un journal à orientation économique e...
Perceptions autour du traitement de l’information

14
Vocations des médias économiques

Les réponses de l’échantillon vont donc dans le sens d’informer
surtout les décideurs (c...
Quels rôles pour les media économiques ?

16
L’information économique est-elle utile ?

17
Les valeurs éthiques du support

18
Les opérateurs disposent-ils
d’une information économique crédible ?

19
Le "journalisme économique"
et les lobbies économiques

20
Constats sur l’information économique

Conclusion






Faible utilité perçue de l’information économique
Primauté des...
L’information économique,
entre les opérateurs privés et les publics

Le rapport au grand public

Le besoin d’information ...
L’information économique,
les opérateurs privés et les publics

23
Les difficultés d’accès à l’information
économique pour le public

Les réponses mettent l’accent sur les difficultés suiva...
Mise à disposition de
l’information économique pour le public
Raisons avancées pour la faible disponibilité

25
Les centres d’intérêt du public

26
L’information économique et les publics

Conclusions

•

La préoccupation de mettre en confiance les donneurs d’ordre de l...
Pressions et degré d’indépendance
des supports économiques

Pressions externes

•

15,2% affirment que des informations en...
Pressions externes

Sur
le
plan
statistique,
57%
des
interrogés
dans
leur
ensemble
reconnaissent
avoir
été
empêchés
de
pub...
Résumé des pressions

Conclusions

•

Les pressions exercées sur les professionnels révèlent le diktat
quelque part prévis...
Analyse des attentes
et perceptions des publics



La seconde phase de l’étude « Médias économiques et
construction de la...
Focus groups
Ville

Public

Nombre

Casablanca

Etudiants, HEM

10

Etudiants, FSJE

7

Etudiants & société civile

16

Ca...
Page Facebook (Khbarkoum)







La page Khbarkoum a été lancée en juin 2012,
elle compte actuellement 604 personnes.
E...
Usages de l’information économique
Les usages de l’information économique, selon les
usagers, sont multiples :

Formation...
Les pratiques et attentes de public





Les publics sont des récepteurs actifs et très
critiques : ils comparent les di...
Les raisons de l’engouement pour Internet

Pragmatisme, commodité et rapidité
Fiabilité et crédibilité
Gratuité de l’in...
Les raisons avancées
pour le choix du support écrit

Deux catégories de raisons :




D’ordre objectif (fiabilité de l’i...
L’information économique
et les réalités économiques au Maroc

Les raisons de la faible réflexion des réalités :




...
Le langage des médias
économiques u Maroc
Forte spécialisation
Dans les médias classiques

Conséquences: Cible uniquement
...
Les médias, pas encore des relais de débats
démocratiques
Les raisons

L’autonomie des médias vis-à-vis du monde du busin...
Les pratiques des publics
en réaction aux productions media

1.Discussions d’abord dans leur réseau primaire (famille,
ami...
Publics et perspectives des media économiques

La conclusion qui ressort de nos FG.




Pour nos interlocuteurs, l’aveni...
Commentaires et
recommandations

43
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Médias économiques et construction de la citoyenneté. Etude finaliseé

418 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
418
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
48
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Médias économiques et construction de la citoyenneté. Etude finaliseé

  1. 1. Médias économiques et construction de la citoyenneté au Maroc
  2. 2. Le projet de recherche appliquée « Médias  économiques  et  construction  de  la  citoyenneté »  est  un  projet  de  recherche  appliquée,  dirigé  par  le  Centre  Marocain  des  Sciences  Sociales  (CM2S)  dépendant  de  l’université  Hassan  II  –  Aïn  Chock,  et  la  CISS,  en  partenariat  avec  le  Cesem,  centre  de  recherche  de  HEM,  avec  le  soutien  exclusif  de  la  Délégation  de  l’Union Européenne à Rabat. Il donne lieu à :      Un rapport sur les comportements des acteurs Un rapport sur les pratiques et les attentes des publics Des  recommandations  éthiques  et  professionnelles  pour  formateurs, éditeurs et opérateurs privés Publication et diffusion des résultats 2
  3. 3. Le projet de recherche appliquée La centralité de la question économique, à travers des media  financés par le secteur dont ils font leur objet de travail, interroge  la pratique journalistique et ce, eu égard à son degré de :     Ouverture sur les sources d’information, les acteurs et les publics   Impartialité permettant aux citoyens de se forger un avis sur les  réalités et intérêts en jeu. 3
  4. 4. Les réalisateurs du projet Equipe de chercheurs :     Fadma  Aït  Mous,  chercheur  CM2S,  université  Hassan  II,  Aïn  Chock Bachir Znagui, journaliste associé au Cesem, HEM Khalid Tritki, journaliste économique (Free lance) Abdeljabbar  Abdouni,  Professeur  d’économie,  Université  Mohamed  I,  Settat  Supervision éditoriale :  Driss Ksikes, écrivain, spécialiste des media, Cesem, HEM   4
  5. 5. Les partenaires du projet Partenaires scientifiques Le CESEM-HEM CM2S : Le Centre Marocain des Sciences Sociales . Partenaires institutionnels CISS: Coopération Internationale Sud Sud  Délégation de l’Union européenne 5
  6. 6. Plan du rapport I- Acteurs des media économiques  Etude de terrain quantitative et qualitative  analyse des discours II- Analyse des attentes et perceptions des publics  Focus groups  Page Facebook (khbarkoum) 6
  7. 7. Tableau récapitulatif de l’échantillon 7
  8. 8. Déclinaison de l’échantillon par genre 8
  9. 9. La formation des journalistes 9
  10. 10. Cartographie des médias 10
  11. 11. Cartographie des médias 11
  12. 12. Cartographie des médias économiques Conclusions • La plupart des structures dépendent dans leur business model essentiellement du marché publicitaire, peu diversifié. • Les charges en ressources humaines ne sont pas transformées en atout qualitatif. • La pérennité des structures médiatiques dépend plus de leur réseau relationnel. 12
  13. 13. Qu'’est-ce qu'un « média économique » au Maroc ? Généraliste Vs spécialiste « C’est un journal à orientation économique et financière » « … un journal généraliste avec une certaine expertise économique » Jeune versus leader et « bien établi » Les adjectifs de « leader » sont utilisés pour souligner le caractère ancré et bien établi du support tandis que les termes de « jeune » sont utilisés pour souligner le caractère du « nouvel arrivant » sur la scène médiatique. 13
  14. 14. Perceptions autour du traitement de l’information 14
  15. 15. Vocations des médias économiques Les réponses de l’échantillon vont donc dans le sens d’informer surtout les décideurs (classés en premier largement) ; L’on comprend que les décideurs et acteurs économiques ont besoin de disposer de connaissances précises dans des délais brefs. A contrario, en lien avec notre problématique, le rôle de participer aux débats publics n’est cité en premier que par 4,4%. 15
  16. 16. Quels rôles pour les media économiques ? 16
  17. 17. L’information économique est-elle utile ? 17
  18. 18. Les valeurs éthiques du support 18
  19. 19. Les opérateurs disposent-ils d’une information économique crédible ? 19
  20. 20. Le "journalisme économique" et les lobbies économiques 20
  21. 21. Constats sur l’information économique Conclusion     Faible utilité perçue de l’information économique Primauté des décideurs comme cible de l’information économique Doute sur la crédibilité de l’information économique Confusion entre journalisme et intérêts des lobbies économiques 21
  22. 22. L’information économique, entre les opérateurs privés et les publics Le rapport au grand public Le besoin d’information du grand public est évoqué dans les réponses selon une dimension pragmatique dans la mesure où cette information économique sert à une finalité économique basique (agir, gérer son budget et son quotidien, prendre une décision, etc.). 22
  23. 23. L’information économique, les opérateurs privés et les publics 23
  24. 24. Les difficultés d’accès à l’information économique pour le public Les réponses mettent l’accent sur les difficultés suivantes:   Manque d’effort de vulgarisation du savoir économique pour qu’il soit à la portée du citoyen moyen. La difficulté concerne également la langue utilisée (le français) qui n’est pas maîtrisée par le grand public 24
  25. 25. Mise à disposition de l’information économique pour le public Raisons avancées pour la faible disponibilité 25
  26. 26. Les centres d’intérêt du public 26
  27. 27. L’information économique et les publics Conclusions • La préoccupation de mettre en confiance les donneurs d’ordre de la publicité, patrons de grandes boites publiques et privées, est prépondérante. • Une tendance à prédéfinir le public cible pour lui proposer un produit sans même se soucier de ce qu’il en pense ! • Classement en dernier du débat public comme objectif dans l’ordre hiérarchique des motivations des patrons et des journalistes. 27
  28. 28. Pressions et degré d’indépendance des supports économiques Pressions externes • 15,2% affirment que des informations en relation avec les propriétaires du support ne peuvent être publiées ; • Le tiers des interrogés reconnaissent que les considérations politiques peuvent empêcher la publication d’une information ; • 42% disent que les intérêts des annonceurs ne doivent pas souffrir de préjudice ! 28
  29. 29. Pressions externes Sur le plan statistique, 57% des interrogés dans leur ensemble reconnaissent avoir été empêchés de publier une information alors que 39,4% se disent ne pas avoir été dans cette situation. 29
  30. 30. Résumé des pressions Conclusions • Les pressions exercées sur les professionnels révèlent le diktat quelque part prévisible des annonceurs, mais aussi des bailleurs de fonds, actionnaires, patrons de presse sur les journalistes. • La liberté est parfois possible dans le traitement d’informations non liées aux bailleurs de fonds et actionnaires de la boîte, mais exige une dose de recherche et de talent peu répandue. • Les interdictions et tracasseries judiciaires sont rares, à cause du fait que cette presse est souvent choyée par l’Etat, les opérateurs et les annonceurs, et fait preuve, en retour, d’une « discipline exemplaire ». 30
  31. 31. Analyse des attentes et perceptions des publics  La seconde phase de l’étude « Médias économiques et construction de la citoyenneté au Maroc » est consacrée à la problématique du public, l’autre principal acteur des médias. Elle a procédé en deux temps : 1. Focus group avec plusieurs catégories de publics. 1. Etude des pratiques sur la page Facebook « Khbarkoum » 31
  32. 32. Focus groups Ville Public Nombre Casablanca Etudiants, HEM 10 Etudiants, FSJE 7 Etudiants & société civile 16 Cadres et entrepreneurs 7 Etudiants 8 Société civile 5 Cadres 4 Société civile et prof. libérales 5 Etudiants & société civile 20 Cadres et entrepreneurs 6 32
  33. 33. Page Facebook (Khbarkoum)    La page Khbarkoum a été lancée en juin 2012, elle compte actuellement 604 personnes. Elle « se veut un moyen de discussion ouvert aux internautes pour commenter la capacité des médias économiques marocains de faire connaître la réalité complexe du Maroc à l'opinion publique ». L’usage du titre en darija se veut une ouverture envers les internautes. 33
  34. 34. Usages de l’information économique Les usages de l’information économique, selon les usagers, sont multiples : Formation (pour les étudiants principalement) Culture générale Suivi des activités dans le cadre professionnel Militantisme (pour les membres de la société civile en particulier) 34
  35. 35. Les pratiques et attentes de public   Les publics sont des récepteurs actifs et très critiques : ils comparent les différents supports, évaluent et choisissent leurs lieux d’information L’internet est promu au premier rang comme source d’information économique, alors que la presse écrite est reléguée au rang moindre de « moyen classique » d’information économique 35
  36. 36. Les raisons de l’engouement pour Internet Pragmatisme, commodité et rapidité Fiabilité et crédibilité Gratuité de l’information Pluralité de choix 36
  37. 37. Les raisons avancées pour le choix du support écrit Deux catégories de raisons :   D’ordre objectif (fiabilité de l’information, professionnalisme de l’analyse, ressource temporelle pour traiter l’info) D’ordre subjectif (charme et habitude de la lecture de l’écrit ; renommée du journaliste). 37
  38. 38. L’information économique et les réalités économiques au Maroc Les raisons de la faible réflexion des réalités :      L’information « biaisée » et superficielle L’absence de mise à jour des données Le manque de liberté d’expression L’absence de pluralité des points de vue Le manque d’audace des journalistes marocains à traiter de certains sujets dits « tabous » (à entendre surtout l’institution monarchique) 38
  39. 39. Le langage des médias économiques u Maroc Forte spécialisation Dans les médias classiques Conséquences: Cible uniquement les classes supérieures Sur internet •Le langage n’est pas très « spécialisé », sauf pour la bourse •Synonyme de simplicité pour certains de nos interlocuteurs 39
  40. 40. Les médias, pas encore des relais de débats démocratiques Les raisons  L’autonomie des médias vis-à-vis du monde du business  La presse est réservée aux élites  La faible implication du citoyen dans l’activation du débat Nuances  La presse joue un rôle même si ces initiatives restent très limitées  Elle contribue à éclairer les « grand axes » et à la « moralisation du public ». 40
  41. 41. Les pratiques des publics en réaction aux productions media 1.Discussions d’abord dans leur réseau primaire (famille, amis, collègues) 2.Des lieux multiples (rue, cafés, partis politiques) 3.Les réseaux sociaux. Nuance (réseaux sociaux) Cette interaction est insuffisante et structurée superficielle, non 41
  42. 42. Publics et perspectives des media économiques La conclusion qui ressort de nos FG.   Pour nos interlocuteurs, l’avenir est dans le net : la presse électronique, les applications et les tablettes Quelques-uns ont aussi mis en avant le potentiel des radios communautaires et la libéralisation des voix 42
  43. 43. Commentaires et recommandations 43

×