Open data et tourisme

1 679 vues

Publié le

Bonjour,

Je vous présente une étude sur l'open data et le tourisme réalisée dans le cadre de mon master 2 commerce électronique.

Bonne lecture et bon partage

Je reste naturellement disponible pour répondre à vos éventuelles questions

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 679
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
160
Actions
Partages
0
Téléchargements
37
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Open data et tourisme

  1. 1. Page 2 sur 46 P a g e 2 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Introduction L’open data  Définition  Contexte  Principes et enjeux  Les domaines de l’open data  La volonté politique autour de l’open data  Open data : opportunité ou menace ? Le tourisme  Définition  Tendances  Outils d’optimisation Partie 1 : L’enrichissement du tourisme grâce à l’open data L’ouverture de l’open data au tourisme  Synergie ou clivage ?  Illustrations L’encadrement juridique, règlementaire et fiscal de l’open data  Cadre actuel  Licences  Projets en cours L’intérêt financier de la mise en place de plateformes Open data  Avantages financiers et calcul du retour sur investissement
  2. 2. Page 3 sur 46 P a g e 3 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane L’encadrement technique de la mise en place de plateforme Open data  Solutions techniques Partie 2 : La rencontre entre l’open data et les structures touristiques publiques locales La rencontre entre l’open data et le tourisme  Etudes des différentes émulations entre le mouvement de l’open data et du tourisme La mise en place de plateformes Open data par les acteurs locaux  Exemple de mise en place d’une structure et avantages associés  Conseils pour mettre en place sa propre structure  Prestataires techniques Exemple de solutions locales  Etudes solutions locales et projets associés  Entretiens avec les structures touristiques publiques locales Positions et questionnements sur l’arrivée des géants du net  Poids Géants du net  Attitudes des acteurs traditionnels Partie 3 : Une vision européenne et mondiale de l’open data touristique Approche européenne et mondialisée de l’open data touristique
  3. 3. Page 4 sur 46 P a g e 4 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Abstract Français Abstract Anglais Glossaire et mots clefs Carte heuristique Annexes
  4. 4. Page 5 sur 46 P a g e 5 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Introduction En 2012,paraissait unlivreblanc dénommé« L’Opendata, TIC,et tourisme»1.Ce dernier avait pourrôle de présenterlesnouvellesproblématiquesdelarencontreentrel’Open dataetlesecteurdutourisme. Deux ansontpasséetbeaucoupdenouvellespratiquessont apparues… L’open data L’open data2 peut se traduire par « une plus grande transparence dans la circulation des données numériques, publiques ou privées. »3. Autrement dit, grâce à l’open data, le citoyen aura l’accès à davantage de données le concernant directement ou concernant l’ensemble de la communauté4. Par exemple, un projet tel que Mesinfos.fr5, a véritablement pour but d’ouvrir le cloisonnement existant entre groupes privés et consommateurs. Pour autant, malgré l’augmentation des projets open data, ce mouvement reste un bouleversement méconnu6. Quand on parle d’open data, il faut se méfier de ne pas le confondre avec des concepts voisins mais différents7…  L’open data de données publiques et de données privées 1 Open data, TIC et Tourisme 2 Définition Open data 3 Eléments de définitions 4 Principes de l’open data 5 Mes infos 6 Micro-trottoir sur la connaissance de l’open data 7 Voir définition en annexe
  5. 5. Page 6 sur 46 P a g e 6 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane  L’open data et l’open source8  L’open data et le Big data9  L’open data et le Cloud10 L’open data est un mouvement qui s’est développé11 au milieu du 20ème siècle. Cependant ce n’est qu’avec l’avènement des nouvelles technologies que l’Open data a pu véritablement prendre son envol (The Budapest Open Access Initiative12 ou la Déclaration de Berlin13). La véritable reconnaissance mondiale apparut, quand les gouvernements développèrent des plateformes dédiées (www.data.gov, data.gov.uk ou www.data.gouv.fr). Si on prend le cas de la France, on remarque que l’open data n’apparaît qu’à partir du milieu des années 2000. Cependant au vu des nouvelles dynamiques (Conférence Etalab14 ou l’arrivée de la France dans l’Open Governement Partnership15), les choses semblent changer… Ce mouvement crée énormément d’émulations positives et négatives… Il amène ainsi à nous demander s’il est véritablement sans risque16 ? Ouvrir les données à tous17 et dans quelles 8 Voir Glossaire 9 Voir Définition 10 Voir Définition 11 Historique de l’open data 12 The Budapest Open Access Initiative 13 Déclaration de Berlin 14 Conférence Etalab 15 Arrivée de la France dans l’Open Governement Partnership 16 Risque de désintermédiation 17 Tendance et menace autour de l’open data
  6. 6. Page 7 sur 46 P a g e 7 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane limites18, ces questions demeurent assez problématiques… En effet, les data, considérées à juste titre comme « l’or noir du 21ème siècle », seront toujours la source de convoitises19. Le tourisme Véritable clef économique dans nos sociétés modernes, le tourisme est en perpétuel changement. Cela étant, les plans de développement du tourisme montrent que ce secteur doit de plus en plus s’adapter au numérique20. Un phénomène qui a été, à de nombreuses reprises, défini sous le terme SOLOMO21. Dorénavant via son smartphone, il pourra avoir accès à un éventail de données locales22 et ce facilement, rapidement et bien souvent gratuitement. Le tourisme connecté se veut également participatif ! Des initiatives dédiées apparaissent de plus en plus23 : « Une pratique nouvelle, avide en échange de données et en plateformes adaptées ». Comprendre24 le touriste connecté et informé, répondre à ses attentes et potentiellement le fidéliser sont véritablement, de nos jours, les missions du professionnel touristique25. L’open data et le tourisme 18 Open data : Jusqu’où ouvrir les données 19 Points de vigilance et open data 20 Plan de développement touristique Horizon 2020 (Québec) 21 SOLOMO 22 Nouvelles pratiques touristiques 23 Initiative de participation touristique 24 Plateforme pour comprendre le besoin des touristes selon leur nationalité 25 La volonté du touriste européen
  7. 7. Page 8 sur 46 P a g e 8 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane L’open data et le tourisme sont ainsi rassemblés autour du besoin toujours plus important des utilisateurs d’obtenir des données précises et intéressantes. Lesquelles devront être utilisables, et réutilisables facilement mais aussi partageables et conservables. Afin d’approcher la synergie entre l’open data et le tourisme, il sera nécessaire de diviser l’étude en trois partie :  La compréhension de la synergie entre Open data et le tourisme  La rencontre entre l’open data et les structures touristiques publiques locales  La vision européenne et mondiale de l’open data touristique Ces trois parties se feront à la lumière des récentes évolutions en matière d’Open data et de pratiques touristiques. Tout en respectant les précédents livres blancs en la matière, nous essayerons d’aborder des points plus spécifiques, quitte à devoir faire des renvois aux différentes études déjà publiées.
  8. 8. Page 9 sur 46 P a g e 9 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Première partie : L’enrichissement du tourisme grâce à l’open data Une première partie qui aura pour mission de comprendre plus en profondeur le fonctionnement de l’alchimie entre l’open data et le tourisme. Cette partie aura également pour intérêt de reprendre et de balayer les intérêts juridiques, financiers et techniques de l’open data. L’ouverture de l’open data au tourisme Depuis quelques années l’open data s’est ouvert au tourisme. Afin d’en comprendre les principaux intérêts, il sera nécessaire d’aborder les enjeux26 de cette rencontre ainsi que ses applications directes. Les enjeux liés à la collecte et à la mise à disposition des données touristiques L’open data est un important vecteur d’améliorations pour le tourisme grâce à trois types de données.  Les données référentielles : il s’agit d’informations géographiques grâce auxquelles différentes applications vont pouvoir être mises en place ; notamment au travers de services de géolocalisation (services ou bien culturels).  Les données opérationnelles27: il s’agit d’informations concernant certains flux (population, activités touristiques, transport). Ces derniers généreront des indicateurs fiables ; lesquels seront nécessaires dans l’accueil optimisé des touristes.  Les données transactionnelles : Il s’agit d’informations concernant « les traces laissées par l’utilisation de certains services » (horodateur, consommations énergies). Ces dernières pourront elles aussi être le socle d’indicateurs réutilisables. 26 Enjeux liés à la collecte et à la mise à disposition des données touristiques 27 Vidéo retour d’expérience Open data Bouches du Rhône
  9. 9. Page 10 sur 46 P a g e 10 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane C’est véritablement la gestion de ces trois types de données qui permettront de répondre au mieux aux différentes attentes des touristes (exemple d’application créée grâce à l’ouverture des données touristiques en Saône et Loire : Projet Tourisme 71) Les applications de l’open data au tourisme Afin d’illustrer la rencontre entre open data et tourisme, il semble nécessaire de proposer quelques exemples significatifs du mouvement open data dans le tourisme. Application : Pistes cyclables Bordeaux
  10. 10. Page 11 sur 46 P a g e 11 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Application : Places de parking libres Strasbourg L’encadrement juridique, règlementaire et fiscal de l’open data Le livre blanc de 2012 a dépeint avec précision ces questions. De ce fait, nous ne ferons qu’un simple rappel de la législation existante, pour ensuite aborder l’actualité des licences open data et des différents projets de loi sur l’open data en cours. Législation actuelle sur open data La mise en place d’une structure open data touristique doit respecter un encadrement juridique précis. Ce dernier peut varier selon la nature même de la donnée. En effet, l’ouverture de données publiques sera beaucoup moins restrictive que l’ouverture de données privées.
  11. 11. Page 12 sur 46 P a g e 12 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Concernant l’open data public, il faudra se référer à la CADA28 (commission d’accès aux documents administratifs). Cette institution pose pour principe que « La loi n° 78-753 du 17 juillet 1978 reconnaît à toute personne le droit d'obtenir communication des documents détenus dans le cadre de sa mission de service public par une administration, quels que soient leur forme ou leur support. Ce droit s’exerce à l’égard de toutes les personnes publiques (l’État, les collectivités territoriales et leurs établissements publics) ainsi qu’à l’égard des organismes privés chargés d’une mission de service public. L’accès à certaines informations, par exemple les dossiers médicaux, les listes électorales ou les informations environnementales, obéit à des règles particulières, souvent plus libérales que le régime général. La loi prévoit toutefois quelques restrictions au droit d’accès, nécessaires pour préserver divers secrets, tel par exemple celui qui garantit dans l’intérêt des personnes le respect de la vie privée ou encore celui qui garantit dans l’intérêt de la concurrence le secret des affaires. » Pour autant, il faudra rappeler que même si la libéralisation des données est un droit opposable en France, ce droit n’est pas total. De ce fait, rien n’empêche que l’administration demande une redevance contre l’échange de certaines données. Concernant l’open data privé, l’encadrement juridique s’avère plus complexe. Au regard de la récente consultation de la CNIL sur l’open data29, le chemin reste long afin d’assurer une pratique saine et raisonnée. En effet, les données privées ne peuvent pas circuler aussi librement que leurs consœurs publiques. Les différentes expériences30 démontrent que, la réussite d’un projet travaillant avec les données privées est conditionnée à :  L’anonymisation des données personnelles31 : Chaque donnée privée devra être anonymisée immédiatement. Autrement dit, seul un flux neutre devra être pris en compte. 28 CADA 29 Consultation CNIL sur l’open data 30 Vidéo retour d’expérience Open data Bouches du Rhône 31 Données personnelles et anonymisation
  12. 12. Page 13 sur 46 P a g e 13 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane  L’absence d’atteinte à la vie privée : Rappelons que la loi cadre du 6 janvier 197832, permettra à toute personne de modifier, rectifier ou supprimer toutes données le concernant.  La protection et la sécurisation des données personnelles : Pour éviter, toute captation des données personnelles, les bonnes pratiques conduisent souvent à ne pas stocker les différentes données. Attention les études citées montrent que les données personnelles peuvent être de natures différentes (Donnée privée personnelle ou professionnelle par exemple). Notre approche développe le cas général, pour les cas spéciaux nous vous renvoyons aux livres blancs dédiés en bibliographie. Les licences Open data Les licences Open data sont les limites que veulent mettre en place les structures touristiques33. Elles vont permettre aux utilisateurs d’utiliser/étudier/modifier et/ou redistribuer les modifications. Les principales licences sont :  La « licence ouverte » d’Etalab  Les licences open data commons (OBbL, ODC-BY, PDDL)  Licence CCO Législation à venir de l’open data 32 Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux données et aux libertés 33 Licence Open data
  13. 13. Page 14 sur 46 P a g e 14 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Les pistes de réflexions autour de l’avenir de l’open data sont quelque peu floues. Cette question, aux aspects fortement politiques et polémiques, peut soulever énormément de contestions selon son orientation « pro » ou « anti » libéralisation des données publiques et/ou privées. Ce clivage est apparu au regard du récent rapport Gorce34 sur l’open data. Certaines analyses35 ont mis en exergue que ce projet de loi était décevant sur les points suivants :  Une nouvelle confusion entre protection des données privées et ouverture des données publiques.36  Un appel à un contrôle restreignant de l’open data.  Une mise en place plus automatisée d’une redevance. Pourtant, la journée Etalab sur l’open data37 a semblé infirmer ce rapport. En effet, la mise en place de projet Open data pluriel à l’initiative de certains ministres38 démontrent une volonté portée vers toujours plus d’ouverture. En réalité tout dépendra du prochain projet de loi annoncé pour l’automne 2014. Ce dernier aura véritablement une importance primordiale puisqu’il devra répondre à de nombreuses nouvelles problématiques :  Comment gérer l’open data local39 ?  Dans quelles mesures, les municipalités doivent mettre en place des plans Open data40 ?  Comment articuler l’open data et le droit des bases de données41 ? 34 Rapport Gorce sur l’open data datant du 16 avril 2014 35 Analyses rapport Gorce 36 Critique du rapport Gorce 37 Journée Etalab 38 Open data et Education 39 Open data et Démocratie 40 Nouveau projet de loi et limitation de l’open data 41 Open data et base de données
  14. 14. Page 15 sur 46 P a g e 15 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane  Comment articuler l’open data et le patrimoine42 ? Ces différentes problématiques auront un impact direct sur l’open data touristique. Vers davantage d’ouverture ou de cloisonnement ? Seul l’avenir nous le dira… L’intérêt financier de la mise en place de plateforme Open Data A l’instar de l’aspect juridique, l’intérêt économique de l’open data a déjà été l’objet de nombreuses études. L’open data permet à la fois d’augmenter les retombées directes et indirectes, mais aussi dans le même temps de réduire le poids économique du traitement des données. Afin d’en comprendre l’intérêt, nous aborderons quelques questions récurrentes. Le mouvement de l’open data signifie-t-il forcément gratuité des données ? D’après la loi du 17 juillet 1978, l’ouverture des données publiques peut donner lieu à une redevance, mais cette dernière43 « ne peut pas dépasser le coût de mise à disposition des données ». Cette loi a été renforcée par l’ordonnance du 6 juin 200544 « Les informations publiques, non nominatives, provenant d’organismes publics ou d’entreprises privées exploitant un service public doivent pouvoir être rendues accessibles et réutilisées à des fins commerciales ou non, d’une manière non discriminatoire et non exclusive, et à des coûts qui n’excèdent pas leur coût de production. ». La redevance semble donc un outil plébiscité… Pour autant, hormis le rapport Gorce, la tendance semble plutôt être vers une ouverture totale et gratuite des données45. Ce mouvement semble être également l’avis des différentes parties prenantes à l’open data46. 42 Open data et patrimoine 43 Voir Supra (L’encadrement juridique, règlementaire et fiscal de l’open data) 44 Ordonnance 6 juin 2005 45 Vers la fin de la redevance ? 46 Donnée publique et gratuité
  15. 15. Page 16 sur 46 P a g e 16 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Si les données sont gratuites, comment avoir un projet rentable ? Et quelles peuvent être les conséquences directes et indirectes de la mise en place d’une plateforme Open data La mise en place d’une plateforme aura de nombreuses conséquences directes et indirectes47 Les deux auteurs du livre blanc « About GMES and Data : Geese and Golden eggs » (Geoff Sawyer et Marc de Vries), théorisent l’impact de la mise en place d’une plateforme Open data en trois phases itératives.  Semer (Sowing)  Laisser pousser (Growing)  Récolter (Harvesting)  Recommencer 47 Livre Blanc sur le calcul du ROI de l’open data
  16. 16. Page 17 sur 46 P a g e 17 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Au vu de ces différentes courbes, l’ouverture des données et de leur réutilisation permettraient de provoquer un cercle vertueux. Lequel ayant pour avantage tant d’augmenter les rentrées que de diminuer les coûts. L’encadrement technique de la mise en place d’une structure Open data Afin de conclure sur l’approche générale de l’open data et du tourisme, il nous est nécessaire d’aborder les considérations techniques. Déjà souligné dans le précédent livre blanc, la principale problématique technique de l’ouverture des données publiques va être l’inter compatibilité des bases de données et permettre aux utilisateurs d’en avoir un usage pluriel48pérenne. Même si le format PDF est encore le plus répandu, une bonne pratique de l’open data nécessiterait un basculement vers des formats plus malléables et réutilisables tels que l’XML, le JSON ou le CSV49. 48 72 bonnes pratiques de l’open data 49 Bon usage du XML ou du CSV
  17. 17. Page 18 sur 46 P a g e 18 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Partie 2 : La rencontre entre l’open data et les structures touristiques locales Dans quelles mesures ouvrir les données touristiques ? Quelles données ouvrir ? Et comment les ouvrir ? Telles sont les questions que se posent de plus en plus d’acteurs locaux du tourisme. Ces questions ne sont pas à minimiser ! Une position solide et pérenne sur le secteur empêchera une attaque trop virulente des nouveaux acteurs… Afin de traiter cette question, il semble nécessaire d’aborder la question au travers quatre thèmes :  Les rencontres entre l’open data et le tourisme  La mise en place de plateforme Open data et les structures touristiques locales  Les solutions locales et leur approche  Position et questionnements sur l’arrivée sur les géants du net La rencontre entre l’open data et le tourisme : des projets de plus en plus aboutis L’open data et le tourisme ont de plus en plus d’interactions50. Ce mouvement doit véritablement être encouragé dans son développement. L’essor de l’open data passe en effet par une émulation de projets autour de ces données. 50 Hackaton 2012
  18. 18. Page 19 sur 46 P a g e 19 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Ces projets devant être entrepris par toutes les parties prenantes : acteurs publics51 privé, acteurs privés 52 et professions techniques. Le nombre d’applications issues de l’ouverture des données est également une clef dans la réussite de la plateforme. ROI estimé d’un projet = (Nombre application * nombre ventes application) – coût concours/plateforme La mise en place de plateforme Open data par les acteurs touristiques locaux La mise en place d’une plateforme Open data par les structures touristiques publiques locales peut malheureusement soulever de nombreuses contestations.  Des problématiques économiques : Quel coût et quel retour sur investissement ?  Comment mettre en place une alimentation et une mise à jour intelligente des bases de données ?  Comment obtenir une visibilité suffisante pour avoir une position reconnue : Taille critique ? Communication ?  Quelles sont les responsabilités face aux différentes données et comment me prémunir face aux recours juridiques ? Afin de répondre à ces différentes questions, il nous semble nécessaire d’empreinter une approche sous différents angles. La place et le rôle des agents touristiques locaux 51 Open Street Map 52 IGN Cartographie
  19. 19. Page 20 sur 46 P a g e 20 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Les acteurs locaux touristiques ont actuellement une approche différenciée de données publiques. Pour autant, nous devons encourager les structures locales à converger vers cette ouverture totale des données publiques. En effet, les structures locales publiques touristiques produisent des données souvent réputée complètes, fiables et à jour. Celles-ci ont donc un réel intérêt pour les autres structures en demande d’informations qualifiées (diffuseurs, développeurs, chercheurs) La mise en place d’une structure Open data Certains travaux existant nous montrent les différentes étapes pour la création d’un tel service53. Pour autant, avant même d’envisager le projet, certaines questions doivent être étudiées par la structure locale :  Quelle sera la politique de recensement de données choisie ? - Quelles données choisir ? - Sous quel format produire les données ? - Quels sont les réels besoins des parties prenantes ?  Comment l’ouverture des données publiques sera garantie ? - Le périmètre d’ouverture des données ? - Comment garantir une réutilisation optimale des données ? 53 Rencontre Pau 2013
  20. 20. Page 21 sur 46 P a g e 21 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane - Quel sera la plateforme structurant la production des données ?  Comment le projet sera entretenu ? - Quelle animation éditoriale54 ? - Quelle politique choisir concernant les mises à jour des données ? - Dans quelle mesure, une mutualisation des données avec d’autres structures peut optimiser l’ouverture des données ? - Dans quelles mesures, ma structure s’adapte aux nouvelles populations touristiques ? L’exemple de la création de la plateforme Open data 04 Le constat dressé par la structure 54 Animation Open data
  21. 21. Page 22 sur 46 P a g e 22 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Le choix du prestataire L’open data touristique étant un marché de plus en plus important, l’offre commence à se diversifier de façon importante :  Hopndata  Flux Vision  Open data Soft  Microsoft Le coût de mise en place de la nouvelle structure La mise en place d’une structure Open data est véritablement rentable ! Tant par son coût de création que par ses frais de fonctionnements. La mise en place d’une plateforme open data génère un business model pouvant être monnayé avec certains diffuseurs privés ou institutionnels55. 55 Monétisation Plateforme Open data
  22. 22. Page 23 sur 46 P a g e 23 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Entretien avec acteurs locaux de l’open data Afin de rendre plus pratique cette étude, il semblait nécessaire de prendre contact avec les acteurs qui défendent tous les jours cette initiative : Open data 7156 et Sitra57. Ces deux structures de taille différente montrent les possibles approches de l’open data touristique. Open data 71 : Initiative du Conseil général de Saône et Loire Question 1 : Auriez-vous des statistiques sur l’activité d’opendata71.fr depuis sa création? (Fréquentations, nombres de téléchargements, nombres de membres…) Depuis le lancement du site le 30 septembre 2011 nous comptons à ce jour près de 57 000 visites, pour environ 4 pages vues par visite et une durée moyenne de 3min32. Voici le détail mensuel de nos visites. Nous sommes aujourd’hui autour d’un peu plus de 1 000 visiteurs chaque mois. 56 Open data 71 57 Sitra tourisme 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 7000 8000 Trafic site Trafic site
  23. 23. Page 24 sur 46 P a g e 24 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Nous n’avons pas vraiment de « membres », mais je peux vous dire qu’il y a à ce jour 772 abonnés twitter et 187 Facebook. Concernant les téléchargements, nous savons uniquement le nombre de « vues » par jeu de données. Ces informations sont en lignes : http://www.opendata71.fr/accedez-aux-donnees- brutes. A chaque donnée vous pouvez voir combien de fois elle a été vue. Question 2 : La démarche Open data n’étant possible qu’avec la participation des acteurs locaux, pourriez-vous décrire votre relation avec ces acteurs (publics, privés…) Voici nos partenaires actuels : http://www.opendata71.fr/partenaires/liste-des-partenaires Nous sommes également en relation avec le SDIS 71 qui nous fournit des données sur l’activité des pompiers. Et travaillons en ce moment avec Etalab pour mettre en relation nos données cg71 avec celles de l’Etat (pour notamment croiser des données sur l’urbanisme, l’emploi, etc…) Plusieurs acteurs locaux (publics et privés) s’intéressent aussi à notre démarche et nous sommes souvent interrogés sur notre projet open data. C’est avec plaisir que nous expliquons notre démarche et répondons aux interrogations. Sitra : Initiative Open data : Rhône-Alpes Question 1 : Auriez-vous des statistiques sur l’activité d’opendata71.fr depuis sa création? (Fréquentations, nombres de téléchargements, nombres de membres…)
  24. 24. Page 25 sur 46 P a g e 25 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Question 2 : La démarche Open data n’étant possible qu’avec la participation des acteurs locaux, pourriez-vous décrire votre relation avec ces acteurs (publics, privés…) Je suis en relation fréquente avec mes homologues d’autres départements et régions (notamment avec les bouches du Rhône) car nous partageons une même philosophie mais on ne peut pas dire que je les aide. Position et questionnement sur l’arrivée des géants du net L’intérêt des géants du net pour le tourisme connaît une nouvelle recrudescence ces derniers temps58. Cette tendance est confortée par de récentes acquisitions, forte en signification59. De plus, des conférences Google démontrent l’expérience de ces acteurs dans le domaine de l’open data appliqué60 et dans l’assistance de projet public61. 58 La déferlante des géants du net sur le tourisme 59 Nouvelle dynamiques des acteurs du E-tourisme 60 Google, application open data 61 Google, Open data kit
  25. 25. Page 26 sur 46 P a g e 26 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Quelles attitudes avoir face à ces acteurs ? Les réponses peuvent varier… Selon vous, l’intérêt croissant des géants du E-tourisme (Booking, TripAdvisor voire Google) pour l’open data, représente-t-il une menace ou une opportunité pour un projet comme le vôtre ? Open data 71 Nous n’avons pas de « menace » car nous ne vendons aucun service. Nous sommes une collectivité territoriale et libérons les données du Département de Saône-et-Loire pour les citoyens. N’importe qui peut utiliser nos données via une API et développer les intégrer dans son site. Au contraire, nous serions ravis qu’ils utilisent nos données open data 71 dans leurs sites. C’est le but de l’open data : faire que les développeurs s’emparent de nos données pour créer des services. Sitra Une opportunité si nous sommes en capacité de dialoguer avec eux et si notre technologie leur permet un accès aux flux à coût faible. Notre handicap est notre taille minuscule quand on discute avec eux car ils ne sont pas prêts à s’adapter à chaque région voir pays. Les formats d’échanges ne sont pas normés et la technologie sémantique, bien que prometteuse a un coût. Tant que nous n’aurons pas une taille critique je pense que nous ne les intéresserons pas. Nous allons vivre en parallèle mais par contre il va nous falloir créer de l’information à forte valeur ajoutée autrement (par l’agrégation sans doute) pour que les sites qui exploitent nos donnée
  26. 26. Page 27 sur 46 P a g e 27 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane soient de plus en plus nombreux, qualitatifs, riches et avec des positionnements identifiables (c’est la stratégie de l’abeille pas du mammouth). C’est par la création de services à tout notre écosystème (qui lui-même doit s’étoffer) que nous serons durables.
  27. 27. Page 28 sur 46 P a g e 28 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Partie 4 : Une vision mondiale de l’open data touristique L’internationalisation de l’open data est véritablement une clef de réflexion de ce mouvement. Un mouvement pris en compte tant à l’échelon européen62 qu’à l’échelon mondial63. La France, membre récent de l’Open Governement Partnership64, souhaite véritablement s’inscrire dans ce mouvement65. . Afin de comprendre cette démarche internationale, il sera nécessaire de s’arrêter sur quelques applications internationales, L’expérience espagnole : Plateforme : Datos.gob.es 62 Approche européenne de l’open data 63 Approche mondiale de l’open data 64 Arrivée de la France au sein de l’Open data Governement Partnership 65 European Open data Week
  28. 28. Page 29 sur 46 P a g e 29 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane L’expérience australienne : Australian data Warehouse
  29. 29. Page 30 sur 46 P a g e 30 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane L’expérience allemande : Cod1ng da Vi1nc1 L’expérience Belge : Open data Bruxelles L’expérience danoise : Libéralisation des données de cartographies Lors du mois d’avril 2014, le gouvernement libéra ses données cartographiques sous la forme d’une immense carte Minecraft. Peu de temps après, les internautes s’étaient déjà emparé des données pour transformer ces données66. Cette réutilisation parodique des données aborde une des questions les plus importantes de l’open data : Dans quelles mesures pouvons-nous réutiliser les données mises à notre dispositions ? 66 Utilisations des données par les utilisateurs
  30. 30. Page 31 sur 46 P a g e 31 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane L’expérience Canadienne : Cadanian Open Data Experience et Canadian Travellers Application 360 Radio-Canada : L’application 360° - Radio-Canada, pour iPhone / iPod touch, vous fait découvrir des vidéos d’archives de Radio-Canada à l’endroit même où ils ont été filmés. L’expérience Finlandaise : VisitHelsinki L’expérience Africaine : Open Data Africa
  31. 31. Page 32 sur 46 P a g e 32 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Conclusion Le mouvement de l’open data va être amené dans les prochaines années à se développer à une nouvelle échelle. En effet, ce mouvement ne doit pas être cantonné à un cercle d’initié puisqu’il représente une véritable chance pour tous les secteurs de nos sociétés : santé, éducation, démocratie, vie publique, économie… La récente adaptation du secteur du tourisme montre sa volonté de grandir avec cette révolution technologique. Grâce aux efforts entamés, l’accompagnement des touristes sera de plus en plus facilité : informations toujours plus accessibles, toujours plus importantes, et encore mieux adaptées aux différents médias ou supports. L’open data n’est qu’un élément de l’exploration de la data. En effet, l’open data devra rapidement s’inscrire dans des mouvements complémentaires comme le Big Data67 ou le Linked Data68. 67 Big Data 68 Linked data
  32. 32. Page 33 sur 46 P a g e 33 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Abstract Selon Wikipédia, l’open data représente « une donnée numérique d'origine publique ou privée. Elle peut-être notamment produite par une collectivité, un service public ou une entreprise. Elle est diffusée de manière structurée selon une méthodologie et une licence ouverte garantissant son libre accès et sa réutilisation par tous, sans restriction technique, juridique ou financière. » Le mouvement de l’open data a véritablement pris son essor à la fin des années 2000, pour aujourd’hui recouvrir un large panel d’activités : Activités et dépenses des acteurs publics, éducation, santé, culture… L’open data est défendu comme un véritable droit pour les citoyens. Un droit qui devient même opposable dans certaines situations. Depuis quelques années, le mouvement de l’open data s’est emparé du secteur du tourisme afin de mieux répondre aux nouvelles demandes. En effet, les modes de consommation du tourisme ont, ces dernières années, quelque peu changé. Le touriste connecté et informé, sera soucieux de trouver rapidement des données de qualités, de plus dans sa langue. Conscient de ce phénomène, les acteurs classiques du tourisme ont dû réagir : mise en place de plateformes Open data performantes, applications smartphone, concours de création de services liés aux données… Cette ouverture se réalise grâce à un travail de collaboration et de communication à différents échelons. En effet, le retour d’expérience de certains acteurs démontre que seule une démarche collaborative entre privé, public et professionnel technique, produit de véritables résultats. Ce dynamisme est conforté par de récentes études macroéconomiques sur l’open data, démontrant un retour sur investissement direct et indirect toujours plus important. Même si l’ouverture des données est une chance pour certains acteurs, elle ne peut pas être pleine et entière ! La CNIL et La CADA veille ainsi pour éviter tout débordement. La différence de traitement entre données publiques et privées pourra, en effet, provoquer de nombreux contentieux.
  33. 33. Page 34 sur 46 P a g e 34 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane L’intérêt financier de l’open data explique également les récentes arrivées des géants du net sur ce domaine. L’ouverture de toutes ces données intéresse ainsi de plus des acteurs tels que Tripadvisor, Booking, Google et Apple. Menaces ou opportunités ? Les acteurs locaux du tourisme divergent. L’engouement de l’open data pour le développement du tourisme est véritablement un phénomène mondial. Chaque pays s’y essayant avec plus ou moins de succès… Si le mouvement de l’open data a un si fort succès de nos jours, c’est parce qu’il s’inscrit dans une mouvance plus large. Big Data, Cloud, Linked Data, la data ou « l’or du 21ème siècle » irrigue véritablement toute l’économie numérique. Un intérêt économique de plus en plus convoité au regard de la recrudescence des Data Breach : Affaire Orange, Affaire Target…
  34. 34. Page 35 sur 46 P a g e 35 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Abstract English According to Wikipédia, open data means "A piece of data is open if anyone is free to use, reuse, and redistribute it subject only, at most, to the requirement to attribute and/or share-alike." The open data movement really took off in the late 2000s to nowadays cover a wide range of activities: Public Service, Education, Heath and Culture. The Open Data movement is defended as a civil right, which can be invoked occasionally before the Administration. In recent years, the movement of open data seized in the tourism sector in order to better respond to new demands. . Indeed, the consumption patterns of tourism have changed somewhat rencently. The informed and connected tourist will be concerned to find quickly and in a easy way some touristic Data in his own language. Aware of this, some traditional stakeholders had to react : Reliable Open data Plateform, smart Smartphone Appliances, Technical and design competition. This opening is carried out through a collaboration and communication at different levels. Indeed, the feedback from some players shows that only a collaborative approach between private, public and technical professional, product efficient results. This dynamism is reinforced by recent macroeconomic studies on open data, demonstrating a increasingly return on direct and indirect investment. Even if open data is a good opportunity for some players, it can not be full ! The CNIL and the CADA ensures to avoid misbehavior. The difference in treatment between public and private data can actually cause many legal disputes. The financial interest of open data also explains the recent arrivals of big players on this area. The opening of all these data interest, for example, actors such as Tripadvisor, Booking , Google and Apple. Threats or opportunities? Local tourism stakeholders differ. The Open Data Tourism enthusiasm is truly a global phenomenon. Each country are trying with more or less success ...
  35. 35. Page 36 sur 46 P a g e 36 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane If the open data movement has so much success nowadays, it’s because it’s part of a wider movement. Big Data, Cloud, Linked Data, the data or « the gold of the 21st century » irrigates truly any of the digital economy. Economic interest explaining the resurgence of the Data Breach: case Orange, case Target...
  36. 36. Page 37 sur 46 P a g e 37 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Bibliographie et Webographie Salons à suivre 1. Open data et Open source  Salon Open source  Vosges Operation libre  Open data day  European Open data Week 2. E-tourisme  Rencontre nationale du tourisme institutionnel  Salon E-Tourisme Saint Raphaël  Forum BtoB du tourisme numérique  Salon Mondial du tourisme Paris  Net Managers Livres blancs et Présentations  L’open data au cœur de la nouvelle relation entre collectivités, entreprises et citoyens  Rapport Gorce sur l’open data 16 avril 2014  Open data, quel enjeu pour les entreprises ?  La volonté du tourisme européen  Nouvelles Pratiques touristiques  Calcul du ROI de l’open data  Linked data  Livre blanc open data mondial  Open data, TIC et tourisme  Pour tout savoir sur l’open data Infographies  Open data et tourisme  Open Data, histoire et nouvelles problématiques Liens Sources introduction 1. L’open data  Mes infos  Définition Open data
  37. 37. Page 38 sur 46 P a g e 38 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane  Eléments de définitions  Principes de l’open data  Historique de l’open data  The Budapest Open Access Initiative  Déclaration de Berlin  Micro-trottoir sur la connaissance de l’open data  Google Trends, open data France  Comprendre l’open data  Conférence Etalab  Etalab  Arrivée de la france dans Open Government Partnership  Point de vigilance et Open data  Tendance et menace autour de l’open data  La désintermédiation ?  Open data : Jusqu’où ouvrir les données 2. Le tourisme  Plan de développement touristique horizon 2020 (Québec)  SOLOMO  Initiative de participation  Plateforme pour comprendre les différents comportements selon la nationalité de chaque touriste Partie 1 : L’émulation du tourisme grâce à l’open data L’ouverture de l’open data au tourisme  Les enjeux liés à la collecte et à la mise à disposition des données touristiques  Vidéo Retour d’expérience Open data Bouches du Rhône  Pistes Cyclables Bordeaux  Parking libre Strasbourg Sources : l’encadrement juridique, règlementaire et fiscal de l’open data  CNIL consultation sur l’open data  Loi du 6 janvier 1978  Analyse Open data et Patrimoine  Licence Open data  Analyse Rapport Gorce  Nouveaux projets de loi et limitation de l’open data  Critiques du projet de loi  Données personnelles et anonymisation  Open data et Base de données  Cada
  38. 38. Page 39 sur 46 P a g e 39 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane  Open data et démocratie  Open data et santé  Open data et éducation L’intérêt financier de la mise en place de plateforme Open data  « L’open data est très mal estimé »  Donnée publique et gratuité  Estimation économique de l’open data  Vers la fin de la redevance ? L’encadrement technique de la mise en place de plateforme Open data  http://opendatacommons.org/licenses/odbl/  Solution Microsoft  Solution Antidot Partie 2 : La rencontre entre l’open data et les structures touristiques locales La mise en place de plateforme Open data par les acteurs locaux  Rencontres Pau  Animation Open data  Vosges Opération libre La rencontre entre l’open data et le tourisme  Hackaton 2012  Open street Map  IGN Cartographie Exemple de solutions locales  http://opendata.alsace.fr/  http://data.visitprovence.com/  http://opendata71.fr/  http://opendata71.gronux.org/mobile/index.html  http://www.gfi.fr/gfilabs/apps_ez.php  Concours innovation open data Strasbourg  Retour expérience Rennes  Projet de concours Open data et Patrimoine Position et questionnement sur l’arrivée des géants du net  Google 1  Google 2  Google 3  Open data et Google map
  39. 39. Page 40 sur 46 P a g e 40 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane  Nouvelles dynamiques des acteurs du E-tourisme Partie 4 : Une vision mondiale de l’open data touristique Approche mondialisée de l’open data touristique  Vision mondialisée : Donnée mondiale accessible, Visualisation mondiale tourisme, Analyse Weforum  Open data Europe  Expérience espagnole : Expérience 1  Initiative US : Expérience 1  Expérience Danoise : Expérience 1  Expérience Allemande : Expérience 1  Expérience Toronto : Expérience 1, Expérience 2  Expérience Helsinki : Expérience 1  Expérience Bruxelles : Expérience 1
  40. 40. Page 41 sur 46 P a g e 41 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Glossaire et Définitions L'Open Source : détermine les conditions nécessaires pour qu'une licence soit considérée comme libre par l'Open Source Initiative. Elle est publiée sur le site de l'OSI avec une liste de licences approuvées. Open source ne veut pas seulement dire un accès au code source. Les big data, littéralement les grosses données, parfois appelées données massives, est une expression anglophone utilisée pour désigner des ensembles de données qui deviennent tellement volumineux qu'ils en deviennent difficiles à travailler avec des outils classiques de gestion de base de données ou de gestion de l'information. L'on parle aussi de datamasse en français par similitude avec la biomasse. Le cloud computing ou cloud (« nuage » en français) désigne un ensemble de processus qui consiste à utiliser la puissance de calcul et/ou de stockage de serveurs informatiques distants à travers un réseau, généralement Internet. Ces ordinateurs serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante…) mais également au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse d'utilisation : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS.
  41. 41. Page 42 sur 46 P a g e 42 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane
  42. 42. Page 43 sur 46 P a g e 43 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Annexes Annexe 1 : Glossaire du livre blanc : Open data, TIC et tourisme API : (Interface de programmation d'applications): sert à faciliter le travail d'un programmeur en lui fournissant les outils de base nécessaires à tout travail à l'aide d'un langage donné. Par exemple, les API de Google permettent à d’autres développeurs d’utiliser simplement, au sein de leur propre application ou service, des fonctions telles que la recherche ou les cartes de Google Maps. C'est par l'intermédiaire d'API que des sites extérieurs peuvent obtenir des données actualisées disponibles sur des sites dont ils ne sont pas les éditeurs, par exemple pour interroger une grande base de données ou récupérer des informations temps réel sur les transports. Les API peuvent être mises à disposition de manière ouverte (accessible à tous) ou réservée à quelques acteurs, gratuite ou payante. Application : un programme téléchargeable de façon gratuite ou payante et exécutable à partir du système d’exploitation du smartphone. Elle est adaptée aux différents environnements techniques des smartphones et à leurs contraintes et possibilités ergonomiques (écran tactile notamment). L’application permet généralement un accès plus confortable et plus efficace à des sites accessibles par ailleurs en versions mobile ou web. Base de données : une entité dans laquelle il est possible de stocker des données de façon structurée et avec le moins de redondance possible. Une base de données permet de mettre des données à la disposition d'utilisateurs pour une consultation, une saisie ou bien une mise à jour, tout en s'assurant des droits accordés à ces derniers. Business model : la manière dont un projet ou une activité génère des revenus (vente, publicité, location données marketing, commissions, services payants, etc...). CADA : (Commission d'Accès aux Documents Administratifs) : une autorité administrative indépendante dont la mission est consultative. Elle peut aider un citoyen à obtenir un document administratif individuel qui lui a été refusé. Elle répond aux consultations des administrations qui la saisissent sur le caractère communicable ou réutilisable des documents qu’elles détiennent ou sur les modalités de leur communication ou de leur réutilisation. Elle intervient pour tous les documents détenus par un service de l’Etat, une collectivité territoriale, un établissement public ou un organisme chargé de la gestion d’un service public, que cet organisme soit public ou privé. CNNum : (Conseil National du Numérique) : créé par décret du Président de la République le 29 avril 2011. Il a pour mission d'éclairer le gouvernement et de participer au débat public dans le domaine du numérique. Crowdsourcing : le fait d’utiliser l’intelligence, la créativité, le savoir-faire d’un grand nombre de personnes pour enrichir, alimenter un service, une application, un site web, la conception d’un produit, etc. Exemple : Open Street Map qui recueille des données par une communauté de volontaires.
  43. 43. Page 44 sur 46 P a g e 44 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane CSV : (Comma Separated Values): un fichier CSV est un fichier texte consultable sur EXCEL qui permet d'exporter des données qui sont accessibles sur d'autres applications. Un fichier CSV comprend un caractère délimiteur de champ de données (valeurs séparées par des virgules d’où le nom). Données brutes : des informations publiques n’ayant fait l’objet d’aucun enrichissement, d’aucune analyse, d’aucun apport. Ces données ne présentent aucun caractère d’originalité. Il peut s’agir, par exemple, d’horaires, de données chiffrées, de listing… Données publiques : l’ensemble des données qui sont ou devraient être (légalement ou volontairement) publiées ou tenues à la disposition du public, qui sont produites ou collectées par un Etat, une collectivité territoriale, un organe parapublic, dans le cadre de leurs activités de service public. Ces données sont à caractère non sensibles, respectant la vie privée (donc non nominatives, ne mentionnant pas d’antécédent judiciaire ou d’information médicale, etc.) et ne portant pas atteinte à la sécurité de l’État. ETALAB : une mission rattachée au premier ministre, proposée initialement dans le rapport Riester de novembre 2010 et mise en place en 2011. Elle est chargée de mettre en œuvre la politique d’ouverture des données de l’administration française, et de mettre en place un annuaire des données publiques françaises, data.gouv.fr. A défini en octobre 2011 la Licence Ouverte. Freemium : un modèle économique associant une offre gratuite, en libre accès, et une offre « Premium », haut de gamme, en accès payant. Géolocalisation : un procédé technique par lequel il est possible de localiser un objet ou une personne sur un plan ou une carte à l'aide de ses coordonnées géographiques. Guestsourcing : un « crowdsourcing » par les clients (de prestations touristiques, par exemple). Hackathon : vient de la contraction des termes “hacking” et “marathon”. C’est un concours où les développeurs se réunissent pour faire de la programmation informatique en équipes sur un sujet déterminé. Il se déroule sur un ou deux jours, et à la fin de l’événement, chaque équipe réalise une très courte présentation de son travail et de ses projets créés. Infographie : l’art de l'image numérique. Elle définit les graphismes créés et gérés par ordinateur. Information hyperlocale : une information sur un espace géographique délimité qu’un individu juge pertinent et accessible selon ce qu’il cherche, englobant l’aspect physique (géographie, urbanisation, population…) qui l’entoure et l’aspect virtuel ou informationnel qui le touche (actualité, horaires, évènements, administration…), dans un but de consultation et d’interaction via les nouvelles technologies. Jeu de données : unité de publication qui est soit un fichier soit un ensemble de fichiers se rapportant au même sujet. JSON (JavaScript Object Notation): est un langage de programmation de scripts principalement utilisé dans les pages web interactives mais aussi côté serveur.
  44. 44. Page 45 sur 46 P a g e 45 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Licence : conditions d’utilisation d’un jeu de données. Elle a pour but de favoriser le partage d’informations et la protection des utilisateurs potentiels. Licence Creative Commons : un ensemble de licences régissant les conditions de réutilisation et/ou de distribution d'œuvres (notamment d'œuvres multimédias diffusées sur Internet). Elles sont donc centrées sur le droit d’auteur. À l'exception de la licence CC-0 spécialement conçue à cette fin, les licences de la famille Creative Commons ne sont pas adaptées à un usage sur une base de données. Licence ODbL (Open Database License): une licence pour la réutilisation de base de données favorisant la libre circulation des données. Elle donne la possibilité aux utilisateurs de copier, distribuer, utiliser, modifier et produire une œuvre dérivée à partir d’une base de données sous réserve de la redistribuer sous les mêmes conditions imposées par la licence originale. Elle est issue du projet opendatacommons.org de l'Open Knowledge Foundation. Sa traduction en français est le fruit d'une collaboration entre l'association VeniVidiLibri et la Mairie de Paris dans le cadre du projet ParisData. Licence Ouverte / Open License : une licence française pour la réutilisation de données publiques créée par la mission Etalab afin d'encadrer l'ouverture des données de l’État français. Cette licence, présentée le 18 octobre 2011, a été voulue comme une licence compatible OGL, ODC-BY et CC-BY 2.03. Métadonnée : un ensemble structuré d’informations servant à définir ou décrire un jeu de données. Les métadonnées sont donc "des données sur les données", qui permettent d'en comprendre le sens et l'organisation. Mobinaute : un individu qui accède à des contenus Internet ou à des applications mobiles à partir d’un téléphone mobile de type smartphone ou par extension grâce à une tablette tactile. OMT (Organisation Mondiale du Tourisme) : une institution spécialisée des Nations Unies, siégeant à Madrid, dont le rôle est la promotion du développement du tourisme responsable, durable et accessible à tous, en veillant tout particulièrement aux intérêts des pays en développement. Portail internet (ou portail web) : un site web qui offre une porte d’entrée commune à un large éventail de ressources et de services accessibles sur l’Internet et centrés sur un domaine ou une communauté particulière. Pure player : une entreprise dont l'activité est exclusivement menée sur l'Internet. RDF (Resource Description Framework): permet de rendre plus "intelligente" l’information nécessaire à des moteurs de recherche et, plus généralement, nécessaire à tout outil informatique analysant de façon automatisée des pages Web. Pour ce faire, RDF propose d’associer à toute ressource du Web un ensemble de descriptifs qui caractérisent au mieux cette ressource (les métadonnées). Il permet également d’agréger des informations issues de différents éditeurs, sur un même sujet. Redevance (de réutilisation) : le tarif que l’acteur public impose au tiers réutilisateur pour pouvoir exploiter les données publiques concernées.
  45. 45. Page 46 sur 46 P a g e 46 | 46 L’ouverture de l’Open Data au Tourisme Pinheiro Stéphane Réutilisation : fait de prendre un jeu de données pour le visualiser, le fusionner avec d’autres jeux, l’utiliser dans une application, le modifier, le corriger, le commenter, etc. Serious game : un logiciel qui combine une intention sérieuse, de type pédagogique, informative, communicationnelle, marketing, idéologique ou d’entraînement avec des ressorts ludiques. SIT (Système d'Information Touristique) : un ensemble d'éléments participant à l'acquisition, au classement, au stockage et à la diffusion de l'information dans le domaine du tourisme. Ce type de système d'information est destiné aux professionnels du tourisme mais surtout au grand public. Site mobile : un site web spécifiquement optimisé en termes de performance et graphique pour être vu sur un appareil mobile et non un ordinateur. SSII (Société de Services en Ingénierie Informatique) : une entreprise spécialisée en services numériques répondant aux besoins d’externalisation des expertises, des services et des projets informatiques des directions informatiques des entreprises. Une SSII peut par exemple réaliser un logiciel ou encore un site web. Sunlight Foundation : une fondation américaine focalisée sur l’e-gouvernenment et la transparence démocratique qui a soutenu plusieurs initiatives Open Data et a défini les dix principes des données ouvertes. TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) : Ensemble des produits matériels, logiciels et services liés à l’informatique et aux télécommunications. Thème principale de l’Association Telecom Valley et particulièrement sur l’Internet, la Mobilité et leurs Usages. TripAdvisor : un site web qui offre des avis de consommateurs sur tous types d'établissements touristiques. XML (Extensible Markup Language): un langage informatique de balisage générique qui dérive du SGML. Cette syntaxe est dite extensible car elle permet de définir différents espaces de noms, c'est-à- dire des langages avec chacun leur vocabulaire et leur grammaire, comme XHTML, XSLT, RSS… Cette syntaxe est reconnaissable par son usage des chevrons (< >) encadrant les balises. L'objectif initial est de faciliter l'échange automatisé de contenus complexes (arbres, texte riche…) entre systèmes d'informations hétérogènes.

×