SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  79
Télécharger pour lire hors ligne
Politiques Open Data :
étude des démarches de 9
collectivités territoriales
françaises
Préambule
En Mars 2015, les députés français ont voté un amendement rendant obligatoire la
publication des données détenues par toute commune de plus de 3500 habitants.
La même année, la France est devenue l’un des pays les plus ouverts du monde en
terme d’accès aux données publiques : la WWW foundation classe la France en 4ème
position de son « Baromètre de l’open data ».
En France, le mouvement opendata a été initié en 2010 par les collectivités
territoriales, notamment Rennes Métropole. Depuis, le mouvement a été fédéré et
consacré au niveau national, notamment à travers Etalab.
Actuellement, une centaine de collectivités territoriales ont fait le choix d’ouvrir leurs
données. Derrière ce chiffre, se cachent différentes réalités; une majorité des
collectivités ouvrant leurs données à la demande contre une vingtaine ayant mis en
service des portails open data. Pour beaucoup de collectivités, l’open data reste une
démarche assez floue.
Aussi, avons-nous souhaité revenir sur les démarches mises en place par des
collectivités pionnières afin de proposer un état de l’art des meilleures pratiques
existantes. Pour cela, nous avons interrogé 9 collectivités, 5 lauréats issus de
différents concours ainsi que l’association LiberTic.
2
© 2016 – You-Team
Objectifs de l’étude
Comprendre les différents enjeux et les
problématiques de l’open data au regard
des témoignages récoltés lors de
l’enquête
Identifier une feuille de route de ces
bonnes pratiques
3
© 2016 – You-Team
Le panel
2010 2012 2014 20152011
4
*
* Correspond à la date de lancement des portails open data
© 2016 – You-Team
Chapitres de l’étude
Les enjeux de l’open data
Gouvernance et choix des données
Animer l’open data
Conclusion
5
© 2016 – You-Team
Part 1 / Les enjeux de
l’Open Data
ETUDE, DECRYPTAGE
©You-Team 2016
1.1 Qu’est ce que l’open data ?
L'open data est une donnée numérique
d'origine publique ou privée. Elle peut être
notamment produite par une collectivité, un
service public ou une entreprise. Elle est
diffusée de manière structurée selon une
méthode et une licence ouverte garantissant
son libre accès et sa réutilisation par tous, sans
restriction technique, juridique ou financière.
PART 1/ PART 2/ PART 3/
7
© 2016 – You-Team
1.2 Enjeu : renforcer la transparence
Selon le baromètre de la confiance politique, en
2015, la « méfiance » et la « morosité » sont les
qualificatifs qui décrivent le mieux l’état d’esprit
des français.
Dans ce contexte, l’open data apparaît comme
un outil privilégié pour restaurer le dialogue
entre les institutions et les citoyens et réduire la
défiance des citoyens.
En mettant en ligne leurs données, les
collectivités s’engagent à simplifier l’accès à
l’information pour tous les citoyens.
« Nous avons publié plusieurs jeux de données . Aujourd’hui nous avons remarqué que les
données concernant la dette du département sont très souvent consultées par les internautes »
Laurine Datan, Chef de projet Open Data Saône et Loire
8
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
1.3 Enjeu : répondre à une obligation légale
Les premières lois relatives à la publication des
données remontent à 1978. La LIL (Loi Informatiques
et libertés) légifère sur les données à caractère
« personnel » et « sensible ». La CADA reconnaît à
toute personne le droit d’obtenir la communication
des documents détenus dans le cadre de sa mission
de service public par une administration.
Depuis, 2016, la loi NOTRE, impose aux communes
de plus de 3500 habitants de rendre accessibles, en
ligne, leurs données. Enfin, la Loi pour une
République Numérique impose le développement de
l’open data par défaut dans le secteur public et les
concessions publiques.
« Nous avons pensé le portail de façon mutualisée car pour de nombreuses collectivités l’open
data est une obligation légale (loi Notre). De plus, pour inciter les communes à participer, nous
avons inclus l’open data dans le contrat départemental du territoire. »
Baron Dominique, Chef de projet open data des Côtes d’Armor
9
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
1.4 Enjeu : développer les partenariats
public/privé et soutenir l’innovation
L’open data permet également de stimuler
l’innovation sur un territoire.
Grâce aux données ouvertes, les entreprises et
les start-up peuvent accéder à de nouvelles
opportunités commerciales en développant de
nouveaux projets.
L’ouverture des données facilite également la
création de nouveaux services qui viennent
faciliter la vie des citoyens.
« Pour développer notre application nous utilisons les données concernant les équipements
sportifs mais aussi les données concernant les événements sportifs du territoire. A partir de ces
données, nous avons réussi à créer un business model qui allie modèle ouvert et développement
d’opportunité économique. »
Mathieu Pesin, co-fondateur de l’application Unlish
10
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
1.5 Améliorer l’efficacité dans la
collecte et la production des données
11
« Nous avons également remarqué en faisant notre inventaire que certaines données étaient
produites plusieurs fois et de différentes manières. Aujourd’hui, pour les données
événementielles par exemple, c’est la base de données opendata qui alimente tous les outils
métiers.»
Hervé Jaigu, Chargé de mission innovation, Nantes Métropole
La réalisation d’un inventaire des données
permet, par exemple, d’identifier les doublons
liés au mode de fonctionnement en silos des
organisations.
Les bases de données open data viennent
ensuite simplifier le travail des agents en
facilitant la recherche d’informations et en
favorisant la réutilisation de données
communes.
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
1.6 Maîtriser les coûts de l’Open Data
Pour les collectivités qui se sont lancées dans
l’Open Data il est aujourd’hui difficile de mesurer le
« retour sur investissement » de l’ouverture des
données.
Dans un premier temps, il est important pour les
collectivités de maîtriser et d’anticiper les coûts que
peut occasionner l’ouverture des données. A titre
d’exemple, une étude* de 2013 estimait à 83000
euros le budget de ressources humaines nécessaire
à la mise en place d’un portail Open Data.
Dans un second temps les collectivités doivent être
à même de mettre en place des indicateurs
permettant de mesurer l’efficacité de leurs actions.
12
PART 1/ PART 2/ PART 3/
« Nous utilisons plusieurs indicateurs comme le nombre de téléchargements. Nous analysons
également le taux de fréquentation ou encore le nombre d’applications ou projets créés à partir
de nos données. »
Hervé Jaigu, Chargé de mission innovation, Nantes Métropole
© 2016 – You-Team
* Etude serdaLAB "Open Data en France : acteurs, projets et tendances"
1.7 Les acteurs de l’open data en
France
Plusieurs acteurs soutiennent activement les démarches open data. Il existe de
nombreuses associations et organisations citoyennes ou gouvernementales qui
poussent les collectivités à libérer leurs données. Certaines de ces organisations
viennent également en aide aux territoires pour les soutenir dans leurs efforts
d’ouverture.
13
« La ville s’est donc rapprochée de la
FING afin de se sensibiliser aux
différents enjeux du numérique. C’est
à la suite de ce rapprochement que la
ville de Montpellier a entamé sa
politique d’opendata. »
Valentin Jérémie
Chef de projet Open Data
Montpellier Méditerranée
Métropole
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
Part 2 /
Gouvernance et choix
des données
ETUDE, DECRYPTAGE
©You-Team 2016
2.1 Une démarche expérimentale
La première collectivité a avoir initié le
mouvement de l’open data en France est
la métropole de Rennes en 2010.
En raison de la jeunesse du mouvement,
les opportunités offertes par l’open data
sont difficilement quantifiables. Il n’existe
pas non plus de feuille de route
permettant de guider les acteurs dans la
mise en œuvre de leur démarche open
data.
15
« L’open data est un sujet encore jeune et ,comme le dit l’expression, nous avons appris et
apprenons en marchant. Tous les jours, nous découvrons de nouvelles possibilités auxquelles
nous n’avions pas forcément pensé.»
Hervé Jaigu, Chargé de mission innovation, Nantes Métropole
PART 1/ PART 2/ PART 3/
Source : www.opendatafrance.net
*10 régions, 19 départements,
48 villes, 30 EPCI
© 2016 – You-Team
2.2 Les acteurs impliqués
Notre enquête a montré que, selon les collectivités, plusieurs directions sont en
général intégrées au comité de pilotage des projets open data :
• Direction de la Communication
• Direction des Systèmes Informatiques
• Direction de l’Innovation et du développement économique
• Direction du Système Informatiques Géographiques
• Direction de la Modernisation des services
Il est également important de préciser que les élus jouent un rôle primordial et sont
le plus souvent à l’origine du lancement des politiques Open Data.
16
« La décision est en premier lieu politique mais le projet ne peut se construire sans les différents
services. A Rennes différents services ont réalisé un travail en commun : le service
communication, le service innovation numérique et la direction des transports. »
Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique, Rennes Métropole
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
2.3 L’équipe en charge de l’open data
Les équipes dédiées à l’open data varient fortement d’une collectivité à l’autre.
L’open data est parfois porté par un acteur seul ou bien par des équipes regroupant
jusque 5 personnes.
A l’instar des services impliqués dans les comités de pilotage, le profil des
responsables de projet open data est différent en fonction de chaque collectivité.
« La politique open data a donné lieu à plusieurs embauches. En plus de mon poste au service
Innovation et développement économique, nous avons désormais un data manager en charge du
référentiel des données, une personne du service communication chargée de la communication
relative aux projets open data et de l’animation du forum, une personne au pilotage transversal
attaché à la direction générale des projets de la métropole qui a pour objectif de renforcer le
dialogue citoyen autour de l’open data et enfin, une doctorante qui fait des recherches autour du
LinkedData. »
Hervé Jaigu, Chargé de mission innovation, Nantes Métropole
17
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
2.4 Les données libérées
Tout en restant en accord avec les objectifs du projet, il est nécessaire d’ouvrir les
données qui seront les plus demandées. Ces données concernent en général :
• Les transports
• La culture et le tourisme
• Les données financières
L’open data est un sujet transversal et il est nécessaire d’impliquer progressivement
l’ensemble des services à travers un ou plusieurs interlocuteur(s). Notamment pour
faciliter le travail d’inventaire des données.
« Nous avons fait le choix de commencer par ouvrir les jeux de données concernant les
transports car c’est aujourd’hui une thématique qui est particulièrement visible, notamment les
enjeux concernant l’information sur le voyageur.»
Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique, Rennes Métropole
18
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
2.5 Quelle licence pour les données ?
Il existe plusieurs licences utilisées
dans le domaine de l’open data. Les
licences fixent les conditions de
réutilisation. Une collectivité peut
utiliser une ou plusieurs licences.
Nom de la
licence
Contraintes
Licence
ouverte
d’Etalab (LO)
• Mentionner la paternité et la
date de mise à jour
L’open
database
licence (Obbl)
• Citer la source
• Redistribuer sous des
conditions de partage
identiques les modifications
• Maintenir ouverte
techniquement la base de
données
La licence
ODC-By
• Mentionner la paternité
La licence
PDDL
• La base de données est
placée dans le domaine
public
La licence CC0 Elle est composée de 4 clauses
:
By : Attribution
NC : Non commercial
Share-Alike
ND : Non Deritative19
0
2
4
6
8
LO ODbL
Licences utilisées
Licences utilisées
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
2.6 Quelle gouvernance ?
Le concept de « donnée brute » cache parfois l’important travail réalisé par les
agents impliqués dans le processus de production des données. Ce travail s’articule
le plus souvent autour de trois grandes phases* :
• Identification et exploration : inventaire, réflexion avec les agents métiers,
définition du périmètre
• Extraction : définition des requêtes SQL, construction d’outils techniques
• Brutification : réécriture des données, homogénéisation et mise en forme
Dans les premiers moments de la démarche open data, le travail de mise en ligne
des données est souvent attribué au chef de projet open data. Celui-ci doit alors
mobiliser les différents services et engager avec eux une réflexion autour des
données. Progressivement, les différents services deviennent de plus en plus
autonomes.
20 *Source : Jérôme Denis, Samuel Goëta. La fabrique des données brutes. Le travail en coulisses de l’open data. Feb 2013, paris, France
« J’essaye de réaliser un gros travail d’animation en interne. Je vais dans les services pour
présenter les bénéfices de la démarche open data en réunissant les métiers entre eux. C’est
important de montrer les bénéfices pour convaincre les DG mais il faut aussi dire aux agents ce
que cela représente comme travail quotidien.»
Sophie Zerr, Chargée de mission modernisation et évaluation, Calvados
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
Part 3 / Animer l’Open
Data
ETUDE, DECRYPTAGE
©You-Team 2016
3.1 Pourquoi un portail open data ?
L’ensemble des collectivités que nous avons pu interroger ont fait le choix de mettre
en place leur propre portail open data. A travers nos interviews, nous avons constaté
que cela répond à 4 grands enjeux :
• Valoriser les données de la collectivité
• Faciliter l’appréhension et la compréhension des données
• Faciliter la réutilisation des données
• Mettre en avant les réutilisations
« Nous avons ouvert un compte sur la plateforme Data.gouv. Pour nous ce portail est en quelque
sorte l’entrée naturelle vers l’open data. Le portail permet aux collectivités d’être bien
référencées. Cependant, il n’y a aucun outil d’aide à la compréhension de la donnée et à part
pour les développeurs ce n’est pas très accessible.»
Jean-François Coulon, Directeur adjoint d’Issy Média
22
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.2 Enjeu : faciliter l’accès aux données
Pour faciliter l’accès aux données, les
collectivités ont mis en place deux
types d’outils distincts :
• Des catalogues avec filtres de
recherche
• Des moteurs de recherche
fonctionnant par mots clefs
Les portails proposent leurs données
sous la forme d’un catalogue.
Cependant, seules quelques
collectivités ont fait le choix de
proposer un moteur de recherche.
23
Portail : Rennes Métropole
Portail : Issy les Moulineaux
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.3 Enjeu : rendre les données
compréhensibles
Afin de faciliter l’utilisation des données
libérées sur chaque portail les données sont
accompagnées d’une brève description
proposant des renseignements sur :
• Le contenu
• La thématique
• Les mots clefs
• Les formats disponibles
• La fréquence de mise à jour
• Le producteur
La ville d’Issy permet également aux
internautes d’accéder, pour chaque donnée,
à différents outils directement sur le site :
tableur, carte, graphique d’analyse, API…
24
Portail : Issy les Moulineaux
Portail : Issy les Moulineaux
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.3 Enjeu : rendre les données
compréhensibles
Le département de Saône et
Loire a lancé son portail en
2012.
Sur ce portail, les internautes
peuvent accéder à la
rubrique « dataviz » qui
permet de générer des
graphiques en sélectionnant
de manière très simple les
données.
Il est ensuite possible
d’imprimer le graphique. Des
informations sur les données
sont alors fournies aux
internautes.
25
Portail : Saône et Loire
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.3 Enjeu : rendre les données
compréhensibles
La ville d’Issy les Moulineaux
a récemment mis son portail
open data en ligne.
La collectivité a fait le choix
d’un outil ergonomique et
pratique.
Sur le site, il est possible
pour les internautes d’avoir
accès à de la
datavisualisation via des
graphiques ou des cartes.
Le portail offre aux
internautes la possibilité de
partager ou d’intégrer les
éléments créés.
26
Portail : Issy les Moulineaux
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.4 Enjeu : faciliter le travail des
développeurs
Une API (Application Programming
Interface) est un ensemble
normalisé de classes, de méthodes
ou de fonctions par lequel un
logiciel offre des services à d'autres
logiciels
Rennes métropole propose 4 API,
accessibles selon différentes
modalités. Chaque API est
accompagnée d’un descriptif
précis.
*Source : Wikipédia27
Portail : Rennes Métropole
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.4 Enjeu : faciliter le travail des
développeurs
Sur sa plateforme, Kéolis (opérateur
privé de transports publics), en
partenariat avec la ville de Rennes,
met en ligne les données de
transport en temps réel.
Pour avoir accès à ces données, il
est nécessaire d’utiliser une API
accessible via une inscription sur le
site.
28
Portail : keolis-rennes.com
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.5 Enjeu : échanger avec la
communauté
De nombreux portails proposent des
espaces d’échanges et de forums.
Ces espaces permettent aux
développeurs, entreprises et citoyens
de soumettre leurs suggestions et
demandes d’informations mais
également de faire part de leur avis
sur la qualité des données.
En revanche, au cours de notre
enquête, nous avons pu remarquer
que les forums sont souvent peu
utilisés par les internautes.
29
Portail : Côtes d’Armor
Portail : Saône et Loire
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.6 Enjeu : valoriser les applications
La plupart des portails open data
des collectivités proposent un
catalogue d’applications issues de la
réutilisation de leurs données.
Le portail de Nantes Métropole
propose :
• une description de l’application
• une description des jeux de
données utilisées
• des illustrations
• un outil de notation (de 1 à 5
étoiles)
• un module de commentaires
30 Portail : Nantes
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.6 Enjeu : valoriser les applications
A travers un partenariat avec la ville de
Rennes, le groupe Keolis propose une
démarche de labellisation des
applications issues du travail de la
communauté de développeurs Open
data autour de la donnée transport des
réseaux STAR et LE vélo STAR de
Rennes Métropole.
Ce dispositif permet aux internautes
d’être assurés de la qualité des
informations offertes par l’application. A
travers ce partenariat, le groupe Keolis
s’engage également à promouvoir le
travail des développeurs.
31
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.7 Enjeu : Mutualiser les données
Plusieurs acteurs ont fait le choix de
construire des portails mutualisés. Cette
réflexion offre une réponse à plusieurs
difficultés apparues avec la prolifération des
portails open data :
• En raison des coûts que représentent la
création et l’animation d’un portail open
data les plus petites communes n’ont pas
forcément les ressources nécessaires
pour mettre en ligne leur propre
plateforme.
• La multiplication des portails open data
est paradoxalement parfois un frein à la
réutilisation des données. En effet, cela
oblige les porteurs de projets à aller
chercher les données auprès de sources
différentes qui ne respectent pas les
mêmes standards concernant la
sémantiques des données.
32
Le projet Homer associe 19
partenaires issus de 8 pays,
avec pour objectif de contribuer
à l’harmonisation l’ouverture des
données sur le bassin
méditerranéen.
© 2016 – You-Team
3.8 Comment animer l’Open Data via
des concours et Hackathons ?
Au cours de notre enquête, nous avons pu constater
qu’il existait différents types d’opérations permettant
d’animer la politique open data des collectivités
territoriales.
Nous avons identifié 2 grands types d’événements :
• Les Hackathons
• Les Appels à projet et concours
« L’objectif du Défi Numérique
est d’animer la démarche open
data. On s’est vite rendu
compte qu’ouvrir ses données
c’est bien, mais ce n’est pas
suffisant. Si l’on n’anime pas, il
ne se passe rien. »
Sandrine Mathon, responsable
du service administration,
Toulouse Métropole
33
PART 1/ PART 2/ PART 3/
Peu de collectivités organisent des concours ou
hackathons en France. Pourtant, ces événements
sont très appréciés par les développeurs,
journalistes et étudiants.
Pour les développeurs et les start-up, les concours
peuvent être l’élément déclencheur du projet ou bien
un moyen efficace de faire la promotion de leur
projet.
« Avec mon ami c’est lorsque
nous avons entendu parler du
concours que nous avons
décidé de nous lancés. Sans
le concours, aujourd’hui le
projet n’aurait pas vu le
jours. »
Bertrand Gervais, Co-
fondateur de Handimap.org
© 2016 – You-Team
3.9 Les Hackathons
Un hackathon est un événement où des
développeurs se réunissent pour faire de la
programmation informatique collaborative, sur
plusieurs jours. Le terme est un mot-valise constitué
de hack et marathon.
C’est à l'origine un rassemblement de développeurs
organisés par équipe autour de porteurs de projet
avec l’objectif de produire un prototype
d’application en quelques heures. Sous forme de
concours chronométrés, l’équipe gagnante est
désignée par un jury à l’issue du temps imparti.*
34
+
-
• Améliore la visibilité de
l’open data
• Crée une émulation au sein
de la communauté locale
• Permet d’échanger
directement avec les
participants
Avantages
Inconvénients
• Une portée limitée au local
• Ne permet pas toujours
d’obtenir des projets aboutis
techniquement
• Coûts logistiques
« Nous avons souhaité lancer un hackathon pour faire savoir
que le département avait lancé un portail open data et
permettre aux développeurs, étudiants, et journalistes de se
l’approprier. »
Baptiste Dumouchel, Chef de projet internet, Seine-
Maritime
*Source : Wikipédia
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.10 Les concours
Dans le jargon de l’open data, le terme « concours »
défini le plus souvent une procédure d’appel à
projet.
Ce type de procédure est lancé lorsqu’une
collectivité identifie une problématique sans
déployer les solutions permettant d’y répondre. Elle
met alors en avant des objectifs, définit un cadre
général et invite les structures désireuses à
présenter leurs solutions.
35
+
-
• Améliore la visibilité de
l’open data
• Permet d’obtenir des
applications terminées
• Peut avoir une portée
nationale
• Faibles coûts logistiques
Avantages
Inconvénients
• Ne permet pas à la
communauté de se
rencontrer
« L’objectif de notre concours était de faire la promotion de
notre politique open data en aidant des entreprises et des
particuliers à mettre en place des services effectifs. Pour
être éligibles, les services proposés devaient
impérativement être en état de fonctionner soit via un site
web ou une application. »
Bernadette Kessler, Responsable service innovation
numérique, Rennes Métropole
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.11 Principaux écueils
36
Des données pas forcément compréhensibles :
« Il nous a peut-être manqué quelques explications concernant les données. Quand on ouvrait
les fichiers on se retrouvait face à des fichiers avec des acronymes qu’on ne comprenait pas
forcément, il nous aurait fallu de l’aide pour comprendre la sémantique des données. »
Alexandre Brehmer, co-fondateur de l’application Check Ta Route
Un manque d’accompagnement sur les projets :
« Un accompagnement technique et un peu de publicité de la part de la ville nous aurait été
bénéfique et aurait permis à l’application d’évoluer un peu plus. »
Guillaume Clochard, co-fondateur de l’application Foglo
Un manque d’investissement sur le long terme :
« Le concours permet d’offrir un peu de visibilité à l’application mais malheureusement, j’ai
l’impression que certaines collectivités font plus cela pour l’image. Par exemple de nombreux
concours ne sont jamais renouvelés. »
Benoît Deldicque, fondateur de l’application Rengo
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.11 Principaux écueils
37
Des formats trop restrictifs :
« En 24h, c’est impossible de développer une application qui soit en mesure de fonctionner.
L’objectif c’est d’arriver avec une preuve de concept et pas forcément une application
terminée. »
Alexandre Brehmer, co-fondateur de l’application Check Ta Route
Des besoins pas toujours compris :
« C’est avant tout une aide humaine qui porte sur l’accompagnement à la création d’entreprise.
L’argent c’est important mais c’est avant tout la manière dont on va l’utiliser qui importe. Sans
l’accompagnement des incubateurs nous n’aurions pas su générer d’effets de levier.»
Mathieu Pesin, co-fondateur de l’application Unlish
Des attentes qui diffèrent :
« Une fois le hackathon passé, on ne voulait pas non plus se sentir trop obligés de travailler sur le
projet. Puisqu’on était encore étudiant, ce n’était pas forcément compatible avec notre emploi du
temps. »
Alexandre Brehmer, co-fondateur de l’application Check Ta Route
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.12 Best practice :
Choisir une thématique
Certaines collectivités font le choix de définir une
thématique précise et délimitent ainsi les données à
réutiliser.
Le Calvados a par exemple choisi d’organiser un
Hackathon autour des données touristiques. Cela
permet d’associer l’open data a des événements
locaux et de mettre en relation des acteurs d’un
même écosystème ou encore de travailler de
manière efficace à l’amélioration des jeux de
données précis.
38
+
• Permet d’orienter les projets
proposés
• Permet de juger les projets
selon les mêmes critères
• Permet de créer une
communauté d’expert
• Permet d’échanger autour
de données spécifiques
Avantages
« Nous avons organisé ce hackathon pour plusieurs raisons.
Tout d’abord il y avait le forum du tourisme numérique
auquel on nous a demandé de participer. C’était
l’anniversaire du débarquement. Les données touristiques
n’étaient pas encore ouvertes à ce moment du coup c’était
un peu un défi pour les équipes car elles n’étaient pas
structurées. »
Sophie Zerr, Chargée de mission modernisation et
évaluation, Calvados
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.13 Best practice :
Catégoriser les
récompenses
La plupart des appels à projets et concours
proposent des récompenses différentes en fonction
de la thématique choisie :
• Accessibilité
• Mobilité
• Service aux citoyen
• Data visualisation
• …
Au-delà de cette segmentation, il nous paraît
également intéressant de segmenter les prix en
fonction des publics cibles afin de motiver un
maximum de participants. Par exemple :
• Prix étudiant
• Prix particulier
• Prix entreprise
39
+
-
• Permet d’orienter les projets
proposés
• Permet de juger les projets
de manière cohérente
• Facilite le travail du Jury
Avantages
Inconvénient
• Peu limiter la créativité
• Peu limiter le nombre de
participants
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.13 Best practice : Catégoriser les
récompenses
« Nous avons dès le départ choisi de catégoriser les différents prix en fonction des publics
visés et des thématiques à traiter. Cela était important pour nous car on ne peut pas juger de
la même manière des entreprises et des étudiants. »
Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique, Rennes Métropole
40
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.14 Best practice :
Former les candidats
Les développeurs, start-up et entreprises sont
souvent très compétents lorsqu’il s’agit de créer des
applications et des services web mais ils ne sont
pas forcément au fait des dernières tendances ou
normes en vigueur concernant des thématiques
particulières comme les CiviTech ou encore l’éco-
mobilité.
La formation des candidats peut être imaginée sous
différentes formes : MOOC, conférences, ateliers,
pitch de start-up, …
Il est aujourd’hui primordial de former les différents
candidats afin que ces derniers soient à même de
proposer des applications innovantes.
41
+
-
• Permet d’obtenir des projets
à la pointe de l’innovation
• Permet de faire monter en
compétences l’ensemble
des acteurs
• Maximise les échanges
entres les différents acteurs
Avantages
Inconvénient
• Temps et coûts variables
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.14 Best practice : Former les candidats
Lors du Hacking Health Camp,
organisé par la région Alsace et de
nombreux partenaires des
conférences et ateliers ont été
organisés.
Différents thèmes ont par exemple été
évoqués comme :
• « Design et Selfcare »
• « The future of healthcare »
• « La médecine sans medecin »
• …
42
http://hackinghealth.ca/
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.15 Best practice :
Créer des moments
d’échange
Les événements comme les concours et les
hackathons sont aussi l’occasion pour les
collectivités d’apprendre grâce aux retours des
utilisateurs de données.
Notre étude a révélé que pour les collectivités
comme pour les développeurs, start-up et étudiants,
les moments d’échanges sont des moments
privilégiés.
Si le contact est plus facile lors des hackathon, les
moments de dialogue restent encore peu formalisés.
Par ailleurs les concours laissent rarement la place à
ces rencontres informelles.
43
+
-
• Permet de fédérer la
communauté de ré-
utilisateurs
• Permet de valoriser le travail
interne autour des données
• Permet d’obtenir une retour
qualitatif sur les données
mises en ligne
Avantages
Inconvénient
• Temps et coûts variables
• Difficulté pour mesurer les
retombées
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
2.15 Best practice : Créer des moments
d’échanges
« Nous avons mis en place des BarCamp où les participants au
concours pouvaient échanger avec les gestionnaires des données
pour faire part de leur projet mais également des difficultés
rencontrées lors de l’utilisation des données. Ces Barcamp ont été
des moments particulièrement enrichissants. »
Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique, Rennes
Métropole
« Après la remise des prix nous avons laissé l’après-midi entière
de libre pour permettre aux candidats d’échanger sur leurs
différents projets. Lorsque j’ai fait un rapport pour évaluer l’impact
de l’appel à projet beaucoup ont soulignés l’importance de ces
moments qui permettent à des personnes de se rencontrer. »
Hervé Jaigu, Chargé de mission innovation, Nantes Métropole
44
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
2.16 Best practice :
Développer des
partenariats
Plusieurs collectivités ont fait le choix de s’associer
avec des partenaires privés et publics afin
• d’être accompagnées dans l’organisation du
hackathon
• de proposer des récompenses plus importantes
aux candidats
• d’apporter un accompagnement post-concours
aux différents porteurs de projets.
45
+
-
• Permet de proposer des
récompenses plus
importantes
• Permet de bénéficier d’un
avis d’expert
• Permet de proposer un
accompagnement
Avantages
Inconvénient
• Impose de laisser la
sélection des lauréats aux
partenaires
• Nécessite une préparation
en amont
« Nos différents partenaires nous assistent dans
l’organisation du concours. Il participe au Jury, assistent les
candidats et surtout propose un accompagnement aux
lauréats. Cet accompagnement c’est par exemple des
workshop, de l’accompagnement à la rédaction de business
plan, des formations et des participations à des labs’.»
Sandrine Mathon, Chef du service administration,
Toulouse Métropole
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
2.16 Best practice : Développer des
partenariats
Plusieurs collectivités ont fait le choix de s’associer avec différents types de
partenaires. A travers quelques exemples*, voici une typologie des partenaires
possibles.
46
*Exemples : Toulouse métropole, Rennes métropole, Nantes : l’ensemble des partenaires ne sont pas cités
Groupes privés
Acteurs du
numériques
Acteurs du
secteur public
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
2.17 Best practice :
Accompagner les
projets
Peu de collectivités proposent aujourd’hui un
accompagnement au projet lauréat. Cela entraine
souvent la mort des projets peu de temps après
l’événement. Une situation que les collectivités
comme la plupart des porteurs de projets déplorent.
D’autres collectivités, en revanche, font appel à des
partenaires pour accompagner les projets lauréats.
47
« On a pu aider des start-up ou des petites entreprises en
leur proposant un accompagnement au sein de l’incubateur
de la ville. Pour bien faire on a essayé d’associer
l’incubateur en amont de l’appel à projet. Il faisait partie du
jury pour désigner les vainqueurs et choisissait ainsi les
projets que l’équipe pensait pouvoir accompagner. »
Valentin Jérémie, Chef de projet Open Data, Montpellier
Méditerranée Métropole
+
• Permet de pérenniser les
projets lauréats dans le
temps
• Permet de créer de la valeur
économique
• Permet de créer un
écosystème autour de
l’open data
Avantages
Inconvénient
• Impose une discussion en
amont avec les partenaires
-
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
2.18 Best practice :
Proposer un prix du
public
S’il est rare que des citoyens non initiés répondent
aux appels à projet, il existe cependant une astuce
pour les pousser à s’intéresser aux différents projets
proposés par les participants : le vote du public.
La mise en place d’un vote du public nous semble
pertinente et primordiale, en effet, les services
proposés sont avant tout destinés à améliorer la vie
des habitants.
On ne peut aujourd’hui que regretter que le vote du
public ne soit pas systématiquement mis en place. Il
faut cependant reconnaitre que cela nécessite la
mise en place d’un dispositif technique particulier.
48
+
• Permet de faire participer
l’ensemble des citoyens
• Permet de connaitre les
besoins de la population
• Permet de communiquer
efficacement sur l’open data
Avantages
Inconvénient
• Nécessite la mise en place
d’un dispositif légal et
technique
-
PART 1/ PART 2/ PART 3/
« Nous avons mis en place un Prix du Jury en partenariat
avec Ouest France. Plus de 1900 personnes ont pu
participer pour désigner 3 projets gagnants.»
Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique,
Rennes Métropole
© 2016 – You-Team
2.19 Best practice :
Renouveler la mise en
place des concours
Parmi toutes les collectivités que nous avons pu
interroger, Toulouse Métropole est la seule
collectivité à avoir maintenu, plusieurs années de
suite, l’organisation d’un concours.
En effet, aujourd’hui encore les concours et
hackathons sont plus souvent perçus comme des
opérations de communication.
49
+
• Maintenir un lien durable
avec la communauté
• Permettre à de nouvelles
personnes de participer
• Permettre à des
développeurs d’améliorer
leurs projets
Avantages
Inconvénient
• Risque d’épuiser la
communauté
• Coûts
-
« Ce concours permet vraiment d’animer et de faire exister
l’open data. Nous pensons que cela permet de susciter des
vocations chez les étudiants par exemple. Répéter le
concours chaque année permet aux étudiants de prévoir à
l’avance leur participation. Le risque en revanche, serait
d’épuiser l’écosystème. »
Sandrine Mathon, responsable du service administration,
Toulouse Métropole
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.20 Les Cartoparties
Les Cartoparties sont des événements organisés sur une ou plusieurs journées à
destination des habitants d’une ville ou d’un quartier.
La collectivité organise avec les citoyens une récolte de données sur le terrain. Les
données sont ensuite récupérées puis mise en ligne par les agents en charge de
l’open data ou par les citoyens eux-mêmes dans le cadre d’ateliers de
sensibilisation.
50
« Nous avons organisé une cartopartie et le résultat a été à la hauteur de
nos espérances : grâce à 50 participants, 7300 places de vélo ont été
cartographiées. »
Hervé Jaigu, Chargé de mission innovation, Nantes Métropole
« La semaine qui suit la cartopartie on invite les habitants ayant participés
à venir entrer leur données avec une mini formation sur la saisie de
données. Cela permet à la ville de créer de nouvelles données, de former
et sensibiliser les citoyens à l’open data et peut être de susciter de
nouvelles vocations. »
Valentin Jérémie, Chef de projet Open Data, Montpellier Méditerranée
Métropole
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.21 Faire se rencontrer agents et
publics externes
Les « six à huit », une initiative menée par Toulouse Métropole a particulièrement
retenue notre attention. Lors d’atelier des agents viennent présenter des jeux de
données produits par la métropole avec pour objectif de susciter un débat avec les
réutilisateurs.
Cette forme d’animation présente plusieurs avantages :
• Valorise le travail interne des agents
• Permet d’obtenir des retours sur les données produites
• Faibles coûts de mise en place
51
« Nous avons mis en place des ateliers d’échanges que nous
appelons les « 6 à 8 ». Un producteur de données fait un pitch
de 5 à 10 minutes sur les données puis ensuite c’est une
discussion qui s’engage avec les personnes présentent. »
Sandrine Mathon, responsable du service administration, Toulouse
Métropole
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.22 Des formations destinées aux
agents en interne
L’un des objectifs principaux des chef de projet open data est également de
sensibiliser les agents travaillant au sein des collectivités. Il s’agit d’une étape
primordiale car l’inventaire des données ne peut se faire sans engager une
discussion avec les différents services de la collectivité.
52
« J’essaye de réaliser un gros travail d’animation en interne. Je vais dans les services pour
présenter les bénéfices de la démarche open data en réunissant les métiers entre eux. C’est
important de montrer les bénéfices pour convaincre les DG mais il faut aussi dire aux agents ce
que cela représente comme travail quotidien. »
Sophie Zerr, Chargée de mission modernisation et évaluation, Calvados
« En 2013 nous avons mis en place plusieurs Infolab avec la FING dont les objectifs sont de
sensibiliser et forme à l’open data, d’incuber des projets ou encore d’organiser des débats. »
Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique, Rennes Métropole
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.23 L’initiative Data Lab
Le Data Lab est une initiative conduite par la région du Pays de la Loire lancée en
2013. Il s’agit d’un réseau d’acteurs collectivités, entreprises, startups, medias,
associations, laboratoires, écoles. Son objectif est de développer les valeurs
économiques et sociales autour du traitement des données et de l'ouverture
collaborative par le biais de formations, événements, mise en œuvre de projets,
conseils afin de relever les défis identifiés.
Avec le Data Lab le rôle de la région est donc d’être capable d’animer un réseau
d’acteurs. La région devient alors un véritable laboratoire d’expérimentation qui
dynamise le territoire et favorise l’innovation.
53
« Pour l’instant nous faisons surtout de la sensibilisation. Cela nous
semble important car, aujourd’hui, les organisations ne sont pas
toujours capables d’identifier leurs données stratégiques et n’osent
pas se lancer dans l’open data de peur de perdre un avantage
concurrentiel. S’avoir identifier les données que l’on peut partager et
celles que l’on doit garder en interne c’est la première étape de
l’open data. »
Claire Gallon, LiberTic
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
3.24 Les « opérations libres »
L’open data ne concerne pas uniquement les grandes villes et métropoles.
L’association LiberTic a créé pour plusieurs villes, le concept « Opération Libre ».
L’objectif de l’association est d’encourager les communes à s’investir dans une
démarche open data en donnant à voir les opportunités offertes par la libération des
données.
Au cours de ces journées, plusieurs opérations peuvent être menées :
• Atelier pour former à l’usage de Wikipédia
• La constitution de base de données (archives, cartes postales, comptes rendus
des conseils municipaux)
• Création de cartographies libres propres à la ville
54
« Le concept des opérations libres est né de l’initiative de la ville de
Brocas, une petite commune des Landes qui a décidé de se lancer
dans l’open data. A travers ces journées d’animation, notre objectif
est de montrer que toutes les communes peuvent ouvrir leurs
données et cela sans engager de frais importants. »
Claire Gallon, LiberTic
PART 1/ PART 2/ PART 3/
© 2016 – You-Team
ETUDE, DECRYPTAGE
©You-Team 2016
Conclusion
1. Mettre en place une démarche
progressive
2. Construire un portail adapté à
l’écosystème Open Data
3. Aller au-delà de la
communication !
4. Intégrer les citoyens à l’Open
Data
1. Mettre en place une démarche
progressive
Même s’il n’existe pas de « démarche type », à travers notre étude nous avons pu
remarquer des grandes étapes chronologiques.
• La décision de lancer une politique open data fait suite à une volonté politique
parfois insufflée par une demande citoyenne. Le projet est ensuite piloté par la DSI
ou le service communication.
• Les collectivités font le choix d’ouvrir quelques jeux de données prioritaires
(transports, culture, financières, …). C’est alors le chef de projet qui a pour mission
de faire remonter les données.
• Des partenariats sont passés avec différentes organisations afin de proposer de
nouvelles données stratégiques
• Plusieurs événements sont mis en place pour tenter de faire connaitre la démarche
comme le lancement d’un portail open data, la mise en place d’un hackathon ou de
concours)
• Des équipes dédiées à l’open data se forment avec l’apparition de nouveaux métiers
comme le « data officier » .
• L’open data est de plus en intégré aux sein des services (base de données reliées au
SI) et tant à s’intégrer dans les grandes missions et réflexions des services publics
comme la démocratie participative ou encore la Smart City.56
© 2016 – You-Team
2. Construire un portail au service de
l’écosystème
Plus qu’une simple interface où toutes les données seraient disponibles, le portail
open data devient un véritable outil qui doit être pensé pour l’ensemble des acteurs
de l’écosystème : citoyens, développeurs, start-up, journalistes, agents en interne…
Nous avons pu voir que :
• Les portails les plus avancés permettent aux internautes de manipuler
directement les données, sans avoir besoin de compétences techniques, à travers
des outils de data visualisation comme par exemple des cartes et des graphiques.
• Les portails des collectivités facilitent le travail de la communauté de
développeurs à travers des outils techniques (API), fonctionnels (forums, espace
développeur) et promotionnels (catalogue d’application).
• Certaines collectivités ont entamé une réflexion concernant la mutualisation des
données avec des territoires voisins afin d’améliorer la qualité des données et
d’en démultiplier l’attrait pour les porteurs de projets qui peuvent ainsi tester leurs
solutions sur une échelle plus importante. Cette stratégie permet également à des
collectivités plus modestes d’ouvrir leurs données.
57
© 2016 – You-Team
3. Aller au-delà de la communication !
Les hackathons et concours sont encore trop souvent perçus comme de simples
outils de communication alors qu’ils permettent aux collectivités de fédérer un
écosystème essentiel à la valorisation des données. Pour optimiser le potentiel de
ces événements il est essentiel de valider certaines étapes :
• En amont : Pour réussir l’organisation d’un concours ou hackathon, il est
opportun de définir une thématique précise et de catégoriser les prix. Cela permet
à la fois de simplifier l’organisation de l’événement mais également d’entamer un
dialogue avec des acteurs innovants.
• Pendant le concours : il est primordial de proposer des moments d’échanges et
de rencontres entre les participants et les organisateurs. C’est à travers ces
échanges que la collectivité peut obtenir des retours précieux qui lui permettront
d’affiner la qualité de ses données.
• Après le concours : prévoir un accompagnement défini en amont avec des
partenaires permet de s’assurer de la faisabilité des projets. L’accompagnement
est essentiel pour les porteurs de projets et garanti la pérennité des services
lauréats.
58
© 2016 – You-Team
4. Intégrer les citoyens à l’Open Data
Beaucoup de collectivités le perçoivent : « l’open data est encore méconnu du grand
public ». Au-delà des outils présents sur les portails en ligne nous avons constaté
plusieurs bonnes pratiques :
• La mise en place d’événements conçus pour le grand public, comme par
exemple, les Opérations libres ou les cartoparty.
• La mise en place d’un vote du public pour la sélection des projets présentés dans
le cadre des concours.
Cependant, les différentes expériences de coproduction menées en France et à
l’étranger, comme le budget participatif de la mairie de Paris repose sur une
consultation en amont des citoyens. Instaurer une consultation des citoyen en amont
dans les démarches open data permettrait de mieux comprendre les besoins et les
attentes des citoyens et ainsi orienter de manière plus précise la réutilisation des
données.
59
© 2016 – You-Team
Remerciements
Nous tenons à remercier l’ensemble des personnes ayant participé à cette enquête
pour leur bienveillance à notre égard ainsi que pour les précieuses informations
quelles ont bien voulu partager avec nous.
Nous sommes très heureux d’avoir eu l’opportunité de réaliser cette enquête et nous
espérons que vous en avez apprécié la lecture. Si vous avez des questions ou
souhaitez bénéficier d’un complément d’information, n’hésitez pas à nous contacter.
Si cette étude vous a plu, n’hésitez pas à télécharger notre étude précédente :
« La coproduction de services : une opportunité pour le service public ? »
60
© 2016 – You-Team
04. Animer la politique open data
61
A propos de You-
Team
Les auteurs de l’étude
62
Catherine DRAGIN
Consultante manager
Directrice du pôle conseil
10 ans d’expérience dans le conseil
Radwan BITAR
Consultant technique
Directrice de You-Team
22 ans d’expérience dans le conseil
Jordan Thévenot
Consultant Junior
2 ans d’expérience dans le conseil
© 2016 – You-Team
You-Team en quelques mots
63
● Fondée en 2003
● Plus de 60 missions sur
des projets numériques
d’envergure
● Une équipe de 10
consultants
pluridisciplinaires
● Des résultats en
progression constante
© 2016 – You-Team
You-Team en quelques mots
64
© 2016 – You-Team
Objet de l’étude
PART 1 / Comprendre les différents enjeux de l’open data au regard des
témoignages récoltés lors de l’enquête.
PART 2 / Analyser les différentes démarches existantes et comprendre l’organisation
interne mise en place par les différents acteurs.
PART 3 / Analyser les différents portails open data afin de mettre en avant les
fonctionnalités essentielles à mettre en place.
PART 4 / Analyser les meilleures pratiques existantes concernant l’organisation de
hackathons et de concours open data.
PART 5 / Proposer un focus sur d’autres techniques d’animation afin d’offrir une
vision plus complète des méthodes d’animation.
65
Le panel
Les collectivités
66
* Correspond à la date de lancement des portails open data
© 2016 – You-Team
2010 2012 2014 20152011
*
Rennes Métropole
Historique :
En 2010, Rennes Métropole est la
première collectivité française à
ouvrir ses données.
L’objectif de la collectivité est
double. D’une part améliorer la
transparence des services publics.
D’autre part permettre à des
entreprises ou des particuliers de
pouvoir créer de nouveaux services
pour les citoyens.
La métropole a commencé par
ouvrir les données qui concernaient
les vélos en libre-service
notamment à travers la création
d’une application web. Puis
progressivement toutes les données
concernant les transports. Ensuite
les données du service des
systèmes géographiques, le
budget, l’état civil jusqu’à toucher
tous les services.
Portail open data :
Nombre de jeux de
données : 162
Nombre d’applications :
36
Nombre d’API : 4
Stratégie d’animation :
Concours « Rennes métropole en
accès libre » (2010)
Label « Star »
Barcamp
Conférences sur le numérique
Campagne Infolab
67
© 2016 – You-Team
Montpellier Métropole
Historique :
En 2011, la ville de Montpellier
ouvre entame sa politique
d’ouverture des données.
Ce choix fait suite à un constat
simple. Dans le cadre de son
initiative « Montpellier Numérique »,
la ville investie beaucoup de moyen
dans la création d’infrastructure
mais propose encore peu de
contenu.
Avec le soutien de la FING, la ville
se lance dans l’open data. Depuis
2014, la stratégie open data a été
confiée à la Métropole.
Portail open data :
Nombre de jeux de
données : 251
Nombre d’applications :
19
Nombre d’API : 0
Stratégie d’animation :
Concours
Cartoparty
Appel à projet permanent
Atelier de formation (Data Truc)
68
© 2016 – You-Team
Nantes Métropole
Historique :
En 2011, lors de l’inauguration de la
cantine numérique, la ville de
Nantes lance sa politique open
data.
Avec le soutien de la ville de
Rennes et sous l’impulsion d’une
forte volonté politique la collectivité
met très vite en place sa plateforme
open data.
Aujourd’hui la ville de Nantes est
associée à de nombreux
partenaires et a fait le choix
d’inclure l’open data dans les
clauses de délégation de services
publics.
La métropole collabore avec la
région et le département afin de
répartir les coûts et les charges de
travail en fonction des
compétences des différents
acteurs.
Portail open data :
Nombre de jeux de
données : 667
Nombre d’applications :
40
Nombre d’API : 1
Stratégie d’animation :
Appel à projet « Simplifier moi la
ville » (2012)
Ateliers et conférences
Cartoparty
Appel à projet permanent
69
© 2016 – You-Team
La Saône et Loire
Historique :
En 2011, la Saône et Loire, sous
l’impulsion du président du
département, entame la libération
de ses données.
En quelques mois, le département,
pionnier de l’open data en
Bourgogne met en place son
premier portail open data. Le portail
est conçu de manière ergonomique
et propose aux internautes des
outils de data visualisation qui
simplifient l’appréhension des
données.
Portail open data :
Nombre de jeux de
données : 279
Nombre d’applications :
9
Nombre d’API : 0
Stratégie d’animation :
Hackathon 71 (2011)
Conférences
Clubs utilisateurs
70
© 2016 – You-Team
Toulouse Métropole
Historique :
En 2011, suite à la mise en
circulation d’une lettre ouverte
émise par un collectif citoyen, la
DSI prend en charge la première
récolte des données.
En l’espace de quelques mois, la
métropole met en ligne un portail
open data regroupant plusieurs jeux
de données.
Très vite la collectivités implique
plusieurs communes dans la
démarche en leur apportant un
soutien à la fois technique et
fonctionnel.
Portail open data :
Nombre de jeux de
données : 228
Nombre d’applications :
2
Nombre d’API : 1
Stratégie d’animation :
Concours « Défi Numérique »
(2013, 2014, 2015)
Atelier « 6 à 8 »
71
© 2016 – You-Team
Les Côtes d’Armor
Historique :
En 2013, le département des Côtes
d’Armor entame sa réflexion autour
de sa politique open data qui se
concrétisera en 2014 par la mise en
ligne du portail « Dat’Armor ».
Au moment du lancement, le
département, associé à 3
partenaires, libère 38 jeux de
données.
Très en amont de la réflexion, le
portail est pensé de manière
mutualisé. L’objectif du
département est d’inciter les
communes à participer à l’open
data en leur offrant la possibilité de
mettre leurs données en ligne sur la
plateforme.
Portail open data :
Nombre de jeux de
données : 90
Nombre d’applications :
1
Nombre d’API : 1
Stratégie d’animation :
Hackathon des côtes d’Armor
(2014)
72
© 2016 – You-Team
Le Calvados
Historique :
En 2013, le département du
Calvados entame sa réflexion
concernant l’open data sous
l’impulsion du service en charge de
la modernisation de
l’administration.
L’objectif des acteurs en charge du
projet est d’utiliser l’open data
comme un outil de modernisation,
notamment en informant, en
interne, sur l’impact de l’open data
dans l’amélioration des données
administratives.
Le département se fixe également
un second objectif : appuyer le
développement économique du
territoire.
En 2014, le département lance son
portail open data.
Portail open data :
Nombre de jeux de
données : 19
Nombre d’applications :
0
Nombre d’API : 0
Stratégie d’animation :
Hackathon
« 70thBDayHackathon »
73
© 2016 – You-Team
La Seine Maritime
Historique :
En 2014, le département de la
Seine maritime s’associe avec le
département de l’Eure pour lancer
une politique open data commune.
Les acteurs mènent alors, en
parallèle, une réflexion sur les
données à libéraliser ainsi que sur
l’ergonomie générale de la
plateforme.
Une fois la plateforme crée, s’est
finalement l’observatoire
départemental qui prend en main la
mise à jour des données
concernant le département de la
Seine Maritime.
Portail open data :
Nombre de jeux de
données : ?
Nombre d’applications :
0
Nombre d’API : 0
Stratégie d’animation :
Hackathon « open data 76 »
74
© 2016 – You-Team
Issy Les Moulineaux
Historique :
La libéralisation des données au
sein de la ville d’Issy les Moulineaux
s’est faites en 3 grandes étapes.
Après avoir d’abord mis en ligne un
premier jeu de données sur son
propre site internet en 2012, la ville
décide la même année d’ouvrir un
compte sur la plateforme
gouvernementale « Datagouv.fr ».
En 2015, la ville souhaite rendre
encore plus accessible ses
données, notamment vers un public
de non initiés. C’est pour répondre
à cet objectif que la ville lance, en
2015, son propre portail open data
en y intégrant de nombreux outils
de data visualisation.
Portail open data :
Nombre de jeux de
données : 120
Nombre d’applications :
0
Nombre d’API : 1
Stratégie d’animation :
API contest (2016)
75
© 2016 – You-Team
Les projets lauréats
76
« Unlish est une application pour les personnes qui souhaitent
trouver des partenaires pour pratiquer une activité sportive.
N’importe quel utilisateur peut créer un événement et inviter ses
amis à participer. Nous utilisons surtout les données qui
concernent les événements sportifs et la localisation des
équipements sportifs. »
Mathieu Pesin, co-fondateur de l’application Unlish
« Handimap permet aux personnes handicapées d’avoir des
informations concernant l’accessibilité des villes. Grâce au site,
elle peuvent déterminer un parcours qui leur est accessible.
Nous récupérons des données concernant les passages piétons,
les escaliers, le réseau de voiries ou encore les places de
parking destiné au personnes à mobilité réduite. »
Bertrand Gervais, co-fondateur de Handimap
© 2016 – You-Team
Les projets lauréats
77
« La première application que j’ai développée est Rengo, une
application autour des transports pour la ville de Rennes. J’ai
ensuite développé la même application pour différentes villes
et départements. Je réutilise des données liées aux
transports : emplacement de parking, horaires de bus, parking
de vélo, … »
Benoît Deldicque, fondateur de l’application Rengo
« Foglo était une web application qui se présentait sous la
forme d’un tableau de bord agrégeant plusieurs données
produites par la ville de Nantes. Chaque utilisateur pouvait
personnaliser sa page pour avoir accès à différentes
informations comme la météo, la qualité de l’air, les transports
publics, les places de parking et les flux des réseaux sociaux
de la ville. »
Guillaume Clochard, co-fondateur de l’application Foglo
© 2016 – You-Team
Les projets lauréats
78
« Check Ta route est une application Android. En posant son
téléphone à plat dans sa voiture l’utilisateur mesure l’état de la
route. L’application mesure les vibrations pour en déduire la
qualité. Pour cette application, nous avions besoin des données
publiques pour connaitre le revêtement de la route car celui-ci
influe sur les vibrations. »
Alexandre Brehmer, co-fondateur de l’application Check Ta
Route
© 2016 – You-Team
Association LiberTic
79
« LiberTic est une association créé en 2009 à Nantes. A l’origine
nous intervenons sur l’ensemble des sujets liés à la démocratie en
ligne. L’open data est aujourd’hui le volet le plus important de
notre activité. Nous avons accompagné le lancement des
politiques open data de certaines villes et aujourd’hui, nous
menons surtout des opérations de sensibilisation auprès des
collectivités territoriales. »
Claire Gallon, présidente de l’association LiberTic
© 2016 – You-Team

Contenu connexe

Tendances

Dossier de présentation du nouveau portail data.gouv.fr
Dossier de présentation du nouveau portail data.gouv.fr Dossier de présentation du nouveau portail data.gouv.fr
Dossier de présentation du nouveau portail data.gouv.fr Etalab
 
LA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLIC
LA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLICLA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLIC
LA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLICFrédéric GASNIER
 
Open Data, de quoi parle-t-on ?
Open Data, de quoi parle-t-on ?Open Data, de quoi parle-t-on ?
Open Data, de quoi parle-t-on ?Simon Chignard
 
Bilan de l’accélérateur de projets
Bilan de l’accélérateur de projetsBilan de l’accélérateur de projets
Bilan de l’accélérateur de projetsFing
 
Rapport Open data - Laurence Rumeau
Rapport Open data - Laurence RumeauRapport Open data - Laurence Rumeau
Rapport Open data - Laurence RumeauliberTIC
 
20100211 Partage De DonnéEs Publiques V2
20100211    Partage De DonnéEs Publiques V220100211    Partage De DonnéEs Publiques V2
20100211 Partage De DonnéEs Publiques V2Fing
 
Vers une nouvelle période de l'accès public
Vers une nouvelle période de l'accès publicVers une nouvelle période de l'accès public
Vers une nouvelle période de l'accès publicJezabel Roullee
 
Ouverture par-defaut-gironde
Ouverture par-defaut-girondeOuverture par-defaut-gironde
Ouverture par-defaut-girondeliberTIC
 
OPEN DATA WEEK // Plénière 2 : Comment sensibiliser le grand public ?
OPEN DATA WEEK // Plénière 2 : Comment sensibiliser le grand public ?OPEN DATA WEEK // Plénière 2 : Comment sensibiliser le grand public ?
OPEN DATA WEEK // Plénière 2 : Comment sensibiliser le grand public ?Fing
 
Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...
Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...
Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...liberTIC
 
Renaissance numérique : le rapport " Démocratie : mise à jour"
Renaissance numérique : le rapport " Démocratie : mise à jour"Renaissance numérique : le rapport " Démocratie : mise à jour"
Renaissance numérique : le rapport " Démocratie : mise à jour"Frédéric GASNIER
 
Conférence brocas
Conférence brocasConférence brocas
Conférence brocasliberTIC
 
Journées MITIC | Séance 6 : E-administration et développement durable numerique
Journées MITIC | Séance 6 : E-administration et développement durable numeriqueJournées MITIC | Séance 6 : E-administration et développement durable numerique
Journées MITIC | Séance 6 : E-administration et développement durable numeriqueJournées MITIC
 
Sensibilisation open-data 2017
Sensibilisation open-data 2017Sensibilisation open-data 2017
Sensibilisation open-data 2017Claire Gallon
 
Intro atelier e_admin_lundiam_assmednum
Intro atelier e_admin_lundiam_assmednumIntro atelier e_admin_lundiam_assmednum
Intro atelier e_admin_lundiam_assmednumassmednum
 
Cahier d'enjeux et de prospective fing questions numeriques transitions
Cahier d'enjeux et de prospective fing questions numeriques transitionsCahier d'enjeux et de prospective fing questions numeriques transitions
Cahier d'enjeux et de prospective fing questions numeriques transitionsFing
 
Ophélie popille ouverture des données publiques à nantes
Ophélie popille   ouverture des données publiques à nantesOphélie popille   ouverture des données publiques à nantes
Ophélie popille ouverture des données publiques à nantesliberTIC
 

Tendances (19)

Dossier de présentation du nouveau portail data.gouv.fr
Dossier de présentation du nouveau portail data.gouv.fr Dossier de présentation du nouveau portail data.gouv.fr
Dossier de présentation du nouveau portail data.gouv.fr
 
LA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLIC
LA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLICLA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLIC
LA GESTION COLLABORATIVE DE DOCUMENTS ET DE CONTENUS DANS LE SECTEUR PUBLIC
 
Open Data, de quoi parle-t-on ?
Open Data, de quoi parle-t-on ?Open Data, de quoi parle-t-on ?
Open Data, de quoi parle-t-on ?
 
Bilan de l’accélérateur de projets
Bilan de l’accélérateur de projetsBilan de l’accélérateur de projets
Bilan de l’accélérateur de projets
 
Rapport Open data - Laurence Rumeau
Rapport Open data - Laurence RumeauRapport Open data - Laurence Rumeau
Rapport Open data - Laurence Rumeau
 
Open data et tourisme
Open data et tourismeOpen data et tourisme
Open data et tourisme
 
Pres gazette-juin16
Pres gazette-juin16Pres gazette-juin16
Pres gazette-juin16
 
20100211 Partage De DonnéEs Publiques V2
20100211    Partage De DonnéEs Publiques V220100211    Partage De DonnéEs Publiques V2
20100211 Partage De DonnéEs Publiques V2
 
Vers une nouvelle période de l'accès public
Vers une nouvelle période de l'accès publicVers une nouvelle période de l'accès public
Vers une nouvelle période de l'accès public
 
Ouverture par-defaut-gironde
Ouverture par-defaut-girondeOuverture par-defaut-gironde
Ouverture par-defaut-gironde
 
OPEN DATA WEEK // Plénière 2 : Comment sensibiliser le grand public ?
OPEN DATA WEEK // Plénière 2 : Comment sensibiliser le grand public ?OPEN DATA WEEK // Plénière 2 : Comment sensibiliser le grand public ?
OPEN DATA WEEK // Plénière 2 : Comment sensibiliser le grand public ?
 
Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...
Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...
Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...
 
Renaissance numérique : le rapport " Démocratie : mise à jour"
Renaissance numérique : le rapport " Démocratie : mise à jour"Renaissance numérique : le rapport " Démocratie : mise à jour"
Renaissance numérique : le rapport " Démocratie : mise à jour"
 
Conférence brocas
Conférence brocasConférence brocas
Conférence brocas
 
Journées MITIC | Séance 6 : E-administration et développement durable numerique
Journées MITIC | Séance 6 : E-administration et développement durable numeriqueJournées MITIC | Séance 6 : E-administration et développement durable numerique
Journées MITIC | Séance 6 : E-administration et développement durable numerique
 
Sensibilisation open-data 2017
Sensibilisation open-data 2017Sensibilisation open-data 2017
Sensibilisation open-data 2017
 
Intro atelier e_admin_lundiam_assmednum
Intro atelier e_admin_lundiam_assmednumIntro atelier e_admin_lundiam_assmednum
Intro atelier e_admin_lundiam_assmednum
 
Cahier d'enjeux et de prospective fing questions numeriques transitions
Cahier d'enjeux et de prospective fing questions numeriques transitionsCahier d'enjeux et de prospective fing questions numeriques transitions
Cahier d'enjeux et de prospective fing questions numeriques transitions
 
Ophélie popille ouverture des données publiques à nantes
Ophélie popille   ouverture des données publiques à nantesOphélie popille   ouverture des données publiques à nantes
Ophélie popille ouverture des données publiques à nantes
 

En vedette

Planilla Coparticipación Federal/2011
Planilla Coparticipación Federal/2011Planilla Coparticipación Federal/2011
Planilla Coparticipación Federal/2011Eduardo Nelson German
 
XanterraDavidEglsaerTransportationManagerProfessionalReferral
XanterraDavidEglsaerTransportationManagerProfessionalReferralXanterraDavidEglsaerTransportationManagerProfessionalReferral
XanterraDavidEglsaerTransportationManagerProfessionalReferralBrandon Squires
 
Alba declares q2 2016 results
Alba declares q2 2016 resultsAlba declares q2 2016 results
Alba declares q2 2016 resultsVikas Devnani
 
コンテンツ戦略を意識したデザインアプローチ
コンテンツ戦略を意識したデザインアプローチコンテンツ戦略を意識したデザインアプローチ
コンテンツ戦略を意識したデザインアプローチYasuhisa Hasegawa
 
2016 .doc;filename= utf-8''نتائج فبراير 2016م
 2016 .doc;filename= utf-8''نتائج فبراير 2016م 2016 .doc;filename= utf-8''نتائج فبراير 2016م
2016 .doc;filename= utf-8''نتائج فبراير 2016مFarragBahbah
 
Magdalena Sekuła kl.3b
Magdalena Sekuła kl.3b Magdalena Sekuła kl.3b
Magdalena Sekuła kl.3b magdajanusz
 
Principios de la comunicación según la Escuela de Palo Alto (Bateson,Watzlawi...
Principios de la comunicación según la Escuela de Palo Alto (Bateson,Watzlawi...Principios de la comunicación según la Escuela de Palo Alto (Bateson,Watzlawi...
Principios de la comunicación según la Escuela de Palo Alto (Bateson,Watzlawi...AteneoOaxaca
 
第9回東京Redmine勉強会オープンディスカッション「お菓子を食べながらRedmineを語ろう」 #redmineT
第9回東京Redmine勉強会オープンディスカッション「お菓子を食べながらRedmineを語ろう」 #redmineT第9回東京Redmine勉強会オープンディスカッション「お菓子を食べながらRedmineを語ろう」 #redmineT
第9回東京Redmine勉強会オープンディスカッション「お菓子を食べながらRedmineを語ろう」 #redmineTakipii Oga
 

En vedette (13)

Planilla Coparticipación Federal/2011
Planilla Coparticipación Federal/2011Planilla Coparticipación Federal/2011
Planilla Coparticipación Federal/2011
 
XanterraDavidEglsaerTransportationManagerProfessionalReferral
XanterraDavidEglsaerTransportationManagerProfessionalReferralXanterraDavidEglsaerTransportationManagerProfessionalReferral
XanterraDavidEglsaerTransportationManagerProfessionalReferral
 
Catalogue 09.7
Catalogue 09.7Catalogue 09.7
Catalogue 09.7
 
Alba declares q2 2016 results
Alba declares q2 2016 resultsAlba declares q2 2016 results
Alba declares q2 2016 results
 
コンテンツ戦略を意識したデザインアプローチ
コンテンツ戦略を意識したデザインアプローチコンテンツ戦略を意識したデザインアプローチ
コンテンツ戦略を意識したデザインアプローチ
 
2016 .doc;filename= utf-8''نتائج فبراير 2016م
 2016 .doc;filename= utf-8''نتائج فبراير 2016م 2016 .doc;filename= utf-8''نتائج فبراير 2016م
2016 .doc;filename= utf-8''نتائج فبراير 2016م
 
Magdalena Sekuła kl.3b
Magdalena Sekuła kl.3b Magdalena Sekuła kl.3b
Magdalena Sekuła kl.3b
 
Principios de la comunicación según la Escuela de Palo Alto (Bateson,Watzlawi...
Principios de la comunicación según la Escuela de Palo Alto (Bateson,Watzlawi...Principios de la comunicación según la Escuela de Palo Alto (Bateson,Watzlawi...
Principios de la comunicación según la Escuela de Palo Alto (Bateson,Watzlawi...
 
Chioma ..cv 1
Chioma ..cv 1Chioma ..cv 1
Chioma ..cv 1
 
ASPA_Company Profile
ASPA_Company ProfileASPA_Company Profile
ASPA_Company Profile
 
Open il vol4
Open il vol4Open il vol4
Open il vol4
 
An Accident Waiting to Happen
An Accident Waiting to HappenAn Accident Waiting to Happen
An Accident Waiting to Happen
 
第9回東京Redmine勉強会オープンディスカッション「お菓子を食べながらRedmineを語ろう」 #redmineT
第9回東京Redmine勉強会オープンディスカッション「お菓子を食べながらRedmineを語ろう」 #redmineT第9回東京Redmine勉強会オープンディスカッション「お菓子を食べながらRedmineを語ろう」 #redmineT
第9回東京Redmine勉強会オープンディスカッション「お菓子を食べながらRedmineを語ろう」 #redmineT
 

Similaire à Politiques Open Data : Etudes des démarches de 9 collectivités française

OpenDataGarage-ChristopheCastaner-RégionPACA
OpenDataGarage-ChristopheCastaner-RégionPACAOpenDataGarage-ChristopheCastaner-RégionPACA
OpenDataGarage-ChristopheCastaner-RégionPACAFing
 
10 bonnes raisons pour que les communicants publics s'interessent enfin a l'o...
10 bonnes raisons pour que les communicants publics s'interessent enfin a l'o...10 bonnes raisons pour que les communicants publics s'interessent enfin a l'o...
10 bonnes raisons pour que les communicants publics s'interessent enfin a l'o...Virginie Mahé
 
Open data - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Open data - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Open data - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Open data - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Ardesi Midi-Pyrénées
 
Ouverture des données publiques: une opportunité pour Genève
Ouverture des données publiques: une opportunité pour GenèveOuverture des données publiques: une opportunité pour Genève
Ouverture des données publiques: une opportunité pour GenèvePatrick Genoud
 
Programme #ODMEDNUM
Programme #ODMEDNUMProgramme #ODMEDNUM
Programme #ODMEDNUMArsenic Paca
 
L'open Data dans le développement économique.
L'open Data dans le développement économique.L'open Data dans le développement économique.
L'open Data dans le développement économique.Amel Miaoulis
 
Etalab - 10 ans de data VF.pdf
Etalab - 10 ans de data VF.pdfEtalab - 10 ans de data VF.pdf
Etalab - 10 ans de data VF.pdfLaure Lucchesi
 
Sensibilisation Open Data
Sensibilisation Open DataSensibilisation Open Data
Sensibilisation Open DataliberTIC
 
Presentation Opendata de la ville de Nantes
Presentation Opendata de la ville de NantesPresentation Opendata de la ville de Nantes
Presentation Opendata de la ville de NantesliberTIC
 
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?Fing
 
Action Tank Data Responsable
Action Tank Data ResponsableAction Tank Data Responsable
Action Tank Data ResponsableUtopies
 
Open data dans la Métropole de Toulouse
Open data dans la Métropole de ToulouseOpen data dans la Métropole de Toulouse
Open data dans la Métropole de Toulouseantic Pays basque
 
L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...
L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...
L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...Jérémie34
 
Conférence Open Data - Présentation Bernadette Kessler
Conférence Open Data - Présentation Bernadette KesslerConférence Open Data - Présentation Bernadette Kessler
Conférence Open Data - Présentation Bernadette KesslerAnDaolVras
 
Prez armelle gilliard_meetup_opentransport_bordeaux_071118
Prez armelle gilliard_meetup_opentransport_bordeaux_071118Prez armelle gilliard_meetup_opentransport_bordeaux_071118
Prez armelle gilliard_meetup_opentransport_bordeaux_071118Open Transport meetup by Kisio
 
Une démarche d’ouverture des données (Open Data) : l'exemple de Paris
Une démarche d’ouverture des données (Open Data) : l'exemple de ParisUne démarche d’ouverture des données (Open Data) : l'exemple de Paris
Une démarche d’ouverture des données (Open Data) : l'exemple de ParisMairie de Paris
 
"Ouverture des données publiques : faire émerger l’intelligence créative du t...
"Ouverture des données publiques : faire émerger l’intelligence créative du t..."Ouverture des données publiques : faire émerger l’intelligence créative du t...
"Ouverture des données publiques : faire émerger l’intelligence créative du t...Jeremy ABDILLA
 
L'ouverture des données publiques - Ville de Grenoble
L'ouverture des données publiques - Ville de GrenobleL'ouverture des données publiques - Ville de Grenoble
L'ouverture des données publiques - Ville de GrenobleLes Interconnectés
 
Demain, la société connectée
Demain, la société connectéeDemain, la société connectée
Demain, la société connectéeparoles d'élus
 

Similaire à Politiques Open Data : Etudes des démarches de 9 collectivités française (20)

OpenDataGarage-ChristopheCastaner-RégionPACA
OpenDataGarage-ChristopheCastaner-RégionPACAOpenDataGarage-ChristopheCastaner-RégionPACA
OpenDataGarage-ChristopheCastaner-RégionPACA
 
10 bonnes raisons pour que les communicants publics s'interessent enfin a l'o...
10 bonnes raisons pour que les communicants publics s'interessent enfin a l'o...10 bonnes raisons pour que les communicants publics s'interessent enfin a l'o...
10 bonnes raisons pour que les communicants publics s'interessent enfin a l'o...
 
Open data - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Open data - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012Open data - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
Open data - Nouvelles tendances du web public - La Novela 2012
 
Ouverture des données publiques: une opportunité pour Genève
Ouverture des données publiques: une opportunité pour GenèveOuverture des données publiques: une opportunité pour Genève
Ouverture des données publiques: une opportunité pour Genève
 
Programme #ODMEDNUM
Programme #ODMEDNUMProgramme #ODMEDNUM
Programme #ODMEDNUM
 
L'open Data dans le développement économique.
L'open Data dans le développement économique.L'open Data dans le développement économique.
L'open Data dans le développement économique.
 
Etalab - 10 ans de data VF.pdf
Etalab - 10 ans de data VF.pdfEtalab - 10 ans de data VF.pdf
Etalab - 10 ans de data VF.pdf
 
Sensibilisation Open Data
Sensibilisation Open DataSensibilisation Open Data
Sensibilisation Open Data
 
Presentation Opendata de la ville de Nantes
Presentation Opendata de la ville de NantesPresentation Opendata de la ville de Nantes
Presentation Opendata de la ville de Nantes
 
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?
 
Action Tank Data Responsable
Action Tank Data ResponsableAction Tank Data Responsable
Action Tank Data Responsable
 
Open data dans la Métropole de Toulouse
Open data dans la Métropole de ToulouseOpen data dans la Métropole de Toulouse
Open data dans la Métropole de Toulouse
 
L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...
L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...
L’open data le cas de Montpellier - De la mise en ligne à la réutilisation en...
 
Conférence Open Data - Présentation Bernadette Kessler
Conférence Open Data - Présentation Bernadette KesslerConférence Open Data - Présentation Bernadette Kessler
Conférence Open Data - Présentation Bernadette Kessler
 
Prez armelle gilliard_meetup_opentransport_bordeaux_071118
Prez armelle gilliard_meetup_opentransport_bordeaux_071118Prez armelle gilliard_meetup_opentransport_bordeaux_071118
Prez armelle gilliard_meetup_opentransport_bordeaux_071118
 
Une démarche d’ouverture des données (Open Data) : l'exemple de Paris
Une démarche d’ouverture des données (Open Data) : l'exemple de ParisUne démarche d’ouverture des données (Open Data) : l'exemple de Paris
Une démarche d’ouverture des données (Open Data) : l'exemple de Paris
 
"Ouverture des données publiques : faire émerger l’intelligence créative du t...
"Ouverture des données publiques : faire émerger l’intelligence créative du t..."Ouverture des données publiques : faire émerger l’intelligence créative du t...
"Ouverture des données publiques : faire émerger l’intelligence créative du t...
 
Rapport intelligence economique open data - linkedin
Rapport intelligence economique   open data - linkedinRapport intelligence economique   open data - linkedin
Rapport intelligence economique open data - linkedin
 
L'ouverture des données publiques - Ville de Grenoble
L'ouverture des données publiques - Ville de GrenobleL'ouverture des données publiques - Ville de Grenoble
L'ouverture des données publiques - Ville de Grenoble
 
Demain, la société connectée
Demain, la société connectéeDemain, la société connectée
Demain, la société connectée
 

Politiques Open Data : Etudes des démarches de 9 collectivités française

  • 1. Politiques Open Data : étude des démarches de 9 collectivités territoriales françaises
  • 2. Préambule En Mars 2015, les députés français ont voté un amendement rendant obligatoire la publication des données détenues par toute commune de plus de 3500 habitants. La même année, la France est devenue l’un des pays les plus ouverts du monde en terme d’accès aux données publiques : la WWW foundation classe la France en 4ème position de son « Baromètre de l’open data ». En France, le mouvement opendata a été initié en 2010 par les collectivités territoriales, notamment Rennes Métropole. Depuis, le mouvement a été fédéré et consacré au niveau national, notamment à travers Etalab. Actuellement, une centaine de collectivités territoriales ont fait le choix d’ouvrir leurs données. Derrière ce chiffre, se cachent différentes réalités; une majorité des collectivités ouvrant leurs données à la demande contre une vingtaine ayant mis en service des portails open data. Pour beaucoup de collectivités, l’open data reste une démarche assez floue. Aussi, avons-nous souhaité revenir sur les démarches mises en place par des collectivités pionnières afin de proposer un état de l’art des meilleures pratiques existantes. Pour cela, nous avons interrogé 9 collectivités, 5 lauréats issus de différents concours ainsi que l’association LiberTic. 2 © 2016 – You-Team
  • 3. Objectifs de l’étude Comprendre les différents enjeux et les problématiques de l’open data au regard des témoignages récoltés lors de l’enquête Identifier une feuille de route de ces bonnes pratiques 3 © 2016 – You-Team
  • 4. Le panel 2010 2012 2014 20152011 4 * * Correspond à la date de lancement des portails open data © 2016 – You-Team
  • 5. Chapitres de l’étude Les enjeux de l’open data Gouvernance et choix des données Animer l’open data Conclusion 5 © 2016 – You-Team
  • 6. Part 1 / Les enjeux de l’Open Data ETUDE, DECRYPTAGE ©You-Team 2016
  • 7. 1.1 Qu’est ce que l’open data ? L'open data est une donnée numérique d'origine publique ou privée. Elle peut être notamment produite par une collectivité, un service public ou une entreprise. Elle est diffusée de manière structurée selon une méthode et une licence ouverte garantissant son libre accès et sa réutilisation par tous, sans restriction technique, juridique ou financière. PART 1/ PART 2/ PART 3/ 7 © 2016 – You-Team
  • 8. 1.2 Enjeu : renforcer la transparence Selon le baromètre de la confiance politique, en 2015, la « méfiance » et la « morosité » sont les qualificatifs qui décrivent le mieux l’état d’esprit des français. Dans ce contexte, l’open data apparaît comme un outil privilégié pour restaurer le dialogue entre les institutions et les citoyens et réduire la défiance des citoyens. En mettant en ligne leurs données, les collectivités s’engagent à simplifier l’accès à l’information pour tous les citoyens. « Nous avons publié plusieurs jeux de données . Aujourd’hui nous avons remarqué que les données concernant la dette du département sont très souvent consultées par les internautes » Laurine Datan, Chef de projet Open Data Saône et Loire 8 PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 9. 1.3 Enjeu : répondre à une obligation légale Les premières lois relatives à la publication des données remontent à 1978. La LIL (Loi Informatiques et libertés) légifère sur les données à caractère « personnel » et « sensible ». La CADA reconnaît à toute personne le droit d’obtenir la communication des documents détenus dans le cadre de sa mission de service public par une administration. Depuis, 2016, la loi NOTRE, impose aux communes de plus de 3500 habitants de rendre accessibles, en ligne, leurs données. Enfin, la Loi pour une République Numérique impose le développement de l’open data par défaut dans le secteur public et les concessions publiques. « Nous avons pensé le portail de façon mutualisée car pour de nombreuses collectivités l’open data est une obligation légale (loi Notre). De plus, pour inciter les communes à participer, nous avons inclus l’open data dans le contrat départemental du territoire. » Baron Dominique, Chef de projet open data des Côtes d’Armor 9 PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 10. 1.4 Enjeu : développer les partenariats public/privé et soutenir l’innovation L’open data permet également de stimuler l’innovation sur un territoire. Grâce aux données ouvertes, les entreprises et les start-up peuvent accéder à de nouvelles opportunités commerciales en développant de nouveaux projets. L’ouverture des données facilite également la création de nouveaux services qui viennent faciliter la vie des citoyens. « Pour développer notre application nous utilisons les données concernant les équipements sportifs mais aussi les données concernant les événements sportifs du territoire. A partir de ces données, nous avons réussi à créer un business model qui allie modèle ouvert et développement d’opportunité économique. » Mathieu Pesin, co-fondateur de l’application Unlish 10 PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 11. 1.5 Améliorer l’efficacité dans la collecte et la production des données 11 « Nous avons également remarqué en faisant notre inventaire que certaines données étaient produites plusieurs fois et de différentes manières. Aujourd’hui, pour les données événementielles par exemple, c’est la base de données opendata qui alimente tous les outils métiers.» Hervé Jaigu, Chargé de mission innovation, Nantes Métropole La réalisation d’un inventaire des données permet, par exemple, d’identifier les doublons liés au mode de fonctionnement en silos des organisations. Les bases de données open data viennent ensuite simplifier le travail des agents en facilitant la recherche d’informations et en favorisant la réutilisation de données communes. PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 12. 1.6 Maîtriser les coûts de l’Open Data Pour les collectivités qui se sont lancées dans l’Open Data il est aujourd’hui difficile de mesurer le « retour sur investissement » de l’ouverture des données. Dans un premier temps, il est important pour les collectivités de maîtriser et d’anticiper les coûts que peut occasionner l’ouverture des données. A titre d’exemple, une étude* de 2013 estimait à 83000 euros le budget de ressources humaines nécessaire à la mise en place d’un portail Open Data. Dans un second temps les collectivités doivent être à même de mettre en place des indicateurs permettant de mesurer l’efficacité de leurs actions. 12 PART 1/ PART 2/ PART 3/ « Nous utilisons plusieurs indicateurs comme le nombre de téléchargements. Nous analysons également le taux de fréquentation ou encore le nombre d’applications ou projets créés à partir de nos données. » Hervé Jaigu, Chargé de mission innovation, Nantes Métropole © 2016 – You-Team * Etude serdaLAB "Open Data en France : acteurs, projets et tendances"
  • 13. 1.7 Les acteurs de l’open data en France Plusieurs acteurs soutiennent activement les démarches open data. Il existe de nombreuses associations et organisations citoyennes ou gouvernementales qui poussent les collectivités à libérer leurs données. Certaines de ces organisations viennent également en aide aux territoires pour les soutenir dans leurs efforts d’ouverture. 13 « La ville s’est donc rapprochée de la FING afin de se sensibiliser aux différents enjeux du numérique. C’est à la suite de ce rapprochement que la ville de Montpellier a entamé sa politique d’opendata. » Valentin Jérémie Chef de projet Open Data Montpellier Méditerranée Métropole PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 14. Part 2 / Gouvernance et choix des données ETUDE, DECRYPTAGE ©You-Team 2016
  • 15. 2.1 Une démarche expérimentale La première collectivité a avoir initié le mouvement de l’open data en France est la métropole de Rennes en 2010. En raison de la jeunesse du mouvement, les opportunités offertes par l’open data sont difficilement quantifiables. Il n’existe pas non plus de feuille de route permettant de guider les acteurs dans la mise en œuvre de leur démarche open data. 15 « L’open data est un sujet encore jeune et ,comme le dit l’expression, nous avons appris et apprenons en marchant. Tous les jours, nous découvrons de nouvelles possibilités auxquelles nous n’avions pas forcément pensé.» Hervé Jaigu, Chargé de mission innovation, Nantes Métropole PART 1/ PART 2/ PART 3/ Source : www.opendatafrance.net *10 régions, 19 départements, 48 villes, 30 EPCI © 2016 – You-Team
  • 16. 2.2 Les acteurs impliqués Notre enquête a montré que, selon les collectivités, plusieurs directions sont en général intégrées au comité de pilotage des projets open data : • Direction de la Communication • Direction des Systèmes Informatiques • Direction de l’Innovation et du développement économique • Direction du Système Informatiques Géographiques • Direction de la Modernisation des services Il est également important de préciser que les élus jouent un rôle primordial et sont le plus souvent à l’origine du lancement des politiques Open Data. 16 « La décision est en premier lieu politique mais le projet ne peut se construire sans les différents services. A Rennes différents services ont réalisé un travail en commun : le service communication, le service innovation numérique et la direction des transports. » Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique, Rennes Métropole PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 17. 2.3 L’équipe en charge de l’open data Les équipes dédiées à l’open data varient fortement d’une collectivité à l’autre. L’open data est parfois porté par un acteur seul ou bien par des équipes regroupant jusque 5 personnes. A l’instar des services impliqués dans les comités de pilotage, le profil des responsables de projet open data est différent en fonction de chaque collectivité. « La politique open data a donné lieu à plusieurs embauches. En plus de mon poste au service Innovation et développement économique, nous avons désormais un data manager en charge du référentiel des données, une personne du service communication chargée de la communication relative aux projets open data et de l’animation du forum, une personne au pilotage transversal attaché à la direction générale des projets de la métropole qui a pour objectif de renforcer le dialogue citoyen autour de l’open data et enfin, une doctorante qui fait des recherches autour du LinkedData. » Hervé Jaigu, Chargé de mission innovation, Nantes Métropole 17 PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 18. 2.4 Les données libérées Tout en restant en accord avec les objectifs du projet, il est nécessaire d’ouvrir les données qui seront les plus demandées. Ces données concernent en général : • Les transports • La culture et le tourisme • Les données financières L’open data est un sujet transversal et il est nécessaire d’impliquer progressivement l’ensemble des services à travers un ou plusieurs interlocuteur(s). Notamment pour faciliter le travail d’inventaire des données. « Nous avons fait le choix de commencer par ouvrir les jeux de données concernant les transports car c’est aujourd’hui une thématique qui est particulièrement visible, notamment les enjeux concernant l’information sur le voyageur.» Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique, Rennes Métropole 18 PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 19. 2.5 Quelle licence pour les données ? Il existe plusieurs licences utilisées dans le domaine de l’open data. Les licences fixent les conditions de réutilisation. Une collectivité peut utiliser une ou plusieurs licences. Nom de la licence Contraintes Licence ouverte d’Etalab (LO) • Mentionner la paternité et la date de mise à jour L’open database licence (Obbl) • Citer la source • Redistribuer sous des conditions de partage identiques les modifications • Maintenir ouverte techniquement la base de données La licence ODC-By • Mentionner la paternité La licence PDDL • La base de données est placée dans le domaine public La licence CC0 Elle est composée de 4 clauses : By : Attribution NC : Non commercial Share-Alike ND : Non Deritative19 0 2 4 6 8 LO ODbL Licences utilisées Licences utilisées PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 20. 2.6 Quelle gouvernance ? Le concept de « donnée brute » cache parfois l’important travail réalisé par les agents impliqués dans le processus de production des données. Ce travail s’articule le plus souvent autour de trois grandes phases* : • Identification et exploration : inventaire, réflexion avec les agents métiers, définition du périmètre • Extraction : définition des requêtes SQL, construction d’outils techniques • Brutification : réécriture des données, homogénéisation et mise en forme Dans les premiers moments de la démarche open data, le travail de mise en ligne des données est souvent attribué au chef de projet open data. Celui-ci doit alors mobiliser les différents services et engager avec eux une réflexion autour des données. Progressivement, les différents services deviennent de plus en plus autonomes. 20 *Source : Jérôme Denis, Samuel Goëta. La fabrique des données brutes. Le travail en coulisses de l’open data. Feb 2013, paris, France « J’essaye de réaliser un gros travail d’animation en interne. Je vais dans les services pour présenter les bénéfices de la démarche open data en réunissant les métiers entre eux. C’est important de montrer les bénéfices pour convaincre les DG mais il faut aussi dire aux agents ce que cela représente comme travail quotidien.» Sophie Zerr, Chargée de mission modernisation et évaluation, Calvados PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 21. Part 3 / Animer l’Open Data ETUDE, DECRYPTAGE ©You-Team 2016
  • 22. 3.1 Pourquoi un portail open data ? L’ensemble des collectivités que nous avons pu interroger ont fait le choix de mettre en place leur propre portail open data. A travers nos interviews, nous avons constaté que cela répond à 4 grands enjeux : • Valoriser les données de la collectivité • Faciliter l’appréhension et la compréhension des données • Faciliter la réutilisation des données • Mettre en avant les réutilisations « Nous avons ouvert un compte sur la plateforme Data.gouv. Pour nous ce portail est en quelque sorte l’entrée naturelle vers l’open data. Le portail permet aux collectivités d’être bien référencées. Cependant, il n’y a aucun outil d’aide à la compréhension de la donnée et à part pour les développeurs ce n’est pas très accessible.» Jean-François Coulon, Directeur adjoint d’Issy Média 22 PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 23. 3.2 Enjeu : faciliter l’accès aux données Pour faciliter l’accès aux données, les collectivités ont mis en place deux types d’outils distincts : • Des catalogues avec filtres de recherche • Des moteurs de recherche fonctionnant par mots clefs Les portails proposent leurs données sous la forme d’un catalogue. Cependant, seules quelques collectivités ont fait le choix de proposer un moteur de recherche. 23 Portail : Rennes Métropole Portail : Issy les Moulineaux PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 24. 3.3 Enjeu : rendre les données compréhensibles Afin de faciliter l’utilisation des données libérées sur chaque portail les données sont accompagnées d’une brève description proposant des renseignements sur : • Le contenu • La thématique • Les mots clefs • Les formats disponibles • La fréquence de mise à jour • Le producteur La ville d’Issy permet également aux internautes d’accéder, pour chaque donnée, à différents outils directement sur le site : tableur, carte, graphique d’analyse, API… 24 Portail : Issy les Moulineaux Portail : Issy les Moulineaux PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 25. 3.3 Enjeu : rendre les données compréhensibles Le département de Saône et Loire a lancé son portail en 2012. Sur ce portail, les internautes peuvent accéder à la rubrique « dataviz » qui permet de générer des graphiques en sélectionnant de manière très simple les données. Il est ensuite possible d’imprimer le graphique. Des informations sur les données sont alors fournies aux internautes. 25 Portail : Saône et Loire PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 26. 3.3 Enjeu : rendre les données compréhensibles La ville d’Issy les Moulineaux a récemment mis son portail open data en ligne. La collectivité a fait le choix d’un outil ergonomique et pratique. Sur le site, il est possible pour les internautes d’avoir accès à de la datavisualisation via des graphiques ou des cartes. Le portail offre aux internautes la possibilité de partager ou d’intégrer les éléments créés. 26 Portail : Issy les Moulineaux PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 27. 3.4 Enjeu : faciliter le travail des développeurs Une API (Application Programming Interface) est un ensemble normalisé de classes, de méthodes ou de fonctions par lequel un logiciel offre des services à d'autres logiciels Rennes métropole propose 4 API, accessibles selon différentes modalités. Chaque API est accompagnée d’un descriptif précis. *Source : Wikipédia27 Portail : Rennes Métropole PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 28. 3.4 Enjeu : faciliter le travail des développeurs Sur sa plateforme, Kéolis (opérateur privé de transports publics), en partenariat avec la ville de Rennes, met en ligne les données de transport en temps réel. Pour avoir accès à ces données, il est nécessaire d’utiliser une API accessible via une inscription sur le site. 28 Portail : keolis-rennes.com PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 29. 3.5 Enjeu : échanger avec la communauté De nombreux portails proposent des espaces d’échanges et de forums. Ces espaces permettent aux développeurs, entreprises et citoyens de soumettre leurs suggestions et demandes d’informations mais également de faire part de leur avis sur la qualité des données. En revanche, au cours de notre enquête, nous avons pu remarquer que les forums sont souvent peu utilisés par les internautes. 29 Portail : Côtes d’Armor Portail : Saône et Loire PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 30. 3.6 Enjeu : valoriser les applications La plupart des portails open data des collectivités proposent un catalogue d’applications issues de la réutilisation de leurs données. Le portail de Nantes Métropole propose : • une description de l’application • une description des jeux de données utilisées • des illustrations • un outil de notation (de 1 à 5 étoiles) • un module de commentaires 30 Portail : Nantes PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 31. 3.6 Enjeu : valoriser les applications A travers un partenariat avec la ville de Rennes, le groupe Keolis propose une démarche de labellisation des applications issues du travail de la communauté de développeurs Open data autour de la donnée transport des réseaux STAR et LE vélo STAR de Rennes Métropole. Ce dispositif permet aux internautes d’être assurés de la qualité des informations offertes par l’application. A travers ce partenariat, le groupe Keolis s’engage également à promouvoir le travail des développeurs. 31 PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 32. 3.7 Enjeu : Mutualiser les données Plusieurs acteurs ont fait le choix de construire des portails mutualisés. Cette réflexion offre une réponse à plusieurs difficultés apparues avec la prolifération des portails open data : • En raison des coûts que représentent la création et l’animation d’un portail open data les plus petites communes n’ont pas forcément les ressources nécessaires pour mettre en ligne leur propre plateforme. • La multiplication des portails open data est paradoxalement parfois un frein à la réutilisation des données. En effet, cela oblige les porteurs de projets à aller chercher les données auprès de sources différentes qui ne respectent pas les mêmes standards concernant la sémantiques des données. 32 Le projet Homer associe 19 partenaires issus de 8 pays, avec pour objectif de contribuer à l’harmonisation l’ouverture des données sur le bassin méditerranéen. © 2016 – You-Team
  • 33. 3.8 Comment animer l’Open Data via des concours et Hackathons ? Au cours de notre enquête, nous avons pu constater qu’il existait différents types d’opérations permettant d’animer la politique open data des collectivités territoriales. Nous avons identifié 2 grands types d’événements : • Les Hackathons • Les Appels à projet et concours « L’objectif du Défi Numérique est d’animer la démarche open data. On s’est vite rendu compte qu’ouvrir ses données c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Si l’on n’anime pas, il ne se passe rien. » Sandrine Mathon, responsable du service administration, Toulouse Métropole 33 PART 1/ PART 2/ PART 3/ Peu de collectivités organisent des concours ou hackathons en France. Pourtant, ces événements sont très appréciés par les développeurs, journalistes et étudiants. Pour les développeurs et les start-up, les concours peuvent être l’élément déclencheur du projet ou bien un moyen efficace de faire la promotion de leur projet. « Avec mon ami c’est lorsque nous avons entendu parler du concours que nous avons décidé de nous lancés. Sans le concours, aujourd’hui le projet n’aurait pas vu le jours. » Bertrand Gervais, Co- fondateur de Handimap.org © 2016 – You-Team
  • 34. 3.9 Les Hackathons Un hackathon est un événement où des développeurs se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative, sur plusieurs jours. Le terme est un mot-valise constitué de hack et marathon. C’est à l'origine un rassemblement de développeurs organisés par équipe autour de porteurs de projet avec l’objectif de produire un prototype d’application en quelques heures. Sous forme de concours chronométrés, l’équipe gagnante est désignée par un jury à l’issue du temps imparti.* 34 + - • Améliore la visibilité de l’open data • Crée une émulation au sein de la communauté locale • Permet d’échanger directement avec les participants Avantages Inconvénients • Une portée limitée au local • Ne permet pas toujours d’obtenir des projets aboutis techniquement • Coûts logistiques « Nous avons souhaité lancer un hackathon pour faire savoir que le département avait lancé un portail open data et permettre aux développeurs, étudiants, et journalistes de se l’approprier. » Baptiste Dumouchel, Chef de projet internet, Seine- Maritime *Source : Wikipédia PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 35. 3.10 Les concours Dans le jargon de l’open data, le terme « concours » défini le plus souvent une procédure d’appel à projet. Ce type de procédure est lancé lorsqu’une collectivité identifie une problématique sans déployer les solutions permettant d’y répondre. Elle met alors en avant des objectifs, définit un cadre général et invite les structures désireuses à présenter leurs solutions. 35 + - • Améliore la visibilité de l’open data • Permet d’obtenir des applications terminées • Peut avoir une portée nationale • Faibles coûts logistiques Avantages Inconvénients • Ne permet pas à la communauté de se rencontrer « L’objectif de notre concours était de faire la promotion de notre politique open data en aidant des entreprises et des particuliers à mettre en place des services effectifs. Pour être éligibles, les services proposés devaient impérativement être en état de fonctionner soit via un site web ou une application. » Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique, Rennes Métropole PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 36. 3.11 Principaux écueils 36 Des données pas forcément compréhensibles : « Il nous a peut-être manqué quelques explications concernant les données. Quand on ouvrait les fichiers on se retrouvait face à des fichiers avec des acronymes qu’on ne comprenait pas forcément, il nous aurait fallu de l’aide pour comprendre la sémantique des données. » Alexandre Brehmer, co-fondateur de l’application Check Ta Route Un manque d’accompagnement sur les projets : « Un accompagnement technique et un peu de publicité de la part de la ville nous aurait été bénéfique et aurait permis à l’application d’évoluer un peu plus. » Guillaume Clochard, co-fondateur de l’application Foglo Un manque d’investissement sur le long terme : « Le concours permet d’offrir un peu de visibilité à l’application mais malheureusement, j’ai l’impression que certaines collectivités font plus cela pour l’image. Par exemple de nombreux concours ne sont jamais renouvelés. » Benoît Deldicque, fondateur de l’application Rengo PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 37. 3.11 Principaux écueils 37 Des formats trop restrictifs : « En 24h, c’est impossible de développer une application qui soit en mesure de fonctionner. L’objectif c’est d’arriver avec une preuve de concept et pas forcément une application terminée. » Alexandre Brehmer, co-fondateur de l’application Check Ta Route Des besoins pas toujours compris : « C’est avant tout une aide humaine qui porte sur l’accompagnement à la création d’entreprise. L’argent c’est important mais c’est avant tout la manière dont on va l’utiliser qui importe. Sans l’accompagnement des incubateurs nous n’aurions pas su générer d’effets de levier.» Mathieu Pesin, co-fondateur de l’application Unlish Des attentes qui diffèrent : « Une fois le hackathon passé, on ne voulait pas non plus se sentir trop obligés de travailler sur le projet. Puisqu’on était encore étudiant, ce n’était pas forcément compatible avec notre emploi du temps. » Alexandre Brehmer, co-fondateur de l’application Check Ta Route PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 38. 3.12 Best practice : Choisir une thématique Certaines collectivités font le choix de définir une thématique précise et délimitent ainsi les données à réutiliser. Le Calvados a par exemple choisi d’organiser un Hackathon autour des données touristiques. Cela permet d’associer l’open data a des événements locaux et de mettre en relation des acteurs d’un même écosystème ou encore de travailler de manière efficace à l’amélioration des jeux de données précis. 38 + • Permet d’orienter les projets proposés • Permet de juger les projets selon les mêmes critères • Permet de créer une communauté d’expert • Permet d’échanger autour de données spécifiques Avantages « Nous avons organisé ce hackathon pour plusieurs raisons. Tout d’abord il y avait le forum du tourisme numérique auquel on nous a demandé de participer. C’était l’anniversaire du débarquement. Les données touristiques n’étaient pas encore ouvertes à ce moment du coup c’était un peu un défi pour les équipes car elles n’étaient pas structurées. » Sophie Zerr, Chargée de mission modernisation et évaluation, Calvados PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 39. 3.13 Best practice : Catégoriser les récompenses La plupart des appels à projets et concours proposent des récompenses différentes en fonction de la thématique choisie : • Accessibilité • Mobilité • Service aux citoyen • Data visualisation • … Au-delà de cette segmentation, il nous paraît également intéressant de segmenter les prix en fonction des publics cibles afin de motiver un maximum de participants. Par exemple : • Prix étudiant • Prix particulier • Prix entreprise 39 + - • Permet d’orienter les projets proposés • Permet de juger les projets de manière cohérente • Facilite le travail du Jury Avantages Inconvénient • Peu limiter la créativité • Peu limiter le nombre de participants PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 40. 3.13 Best practice : Catégoriser les récompenses « Nous avons dès le départ choisi de catégoriser les différents prix en fonction des publics visés et des thématiques à traiter. Cela était important pour nous car on ne peut pas juger de la même manière des entreprises et des étudiants. » Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique, Rennes Métropole 40 PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 41. 3.14 Best practice : Former les candidats Les développeurs, start-up et entreprises sont souvent très compétents lorsqu’il s’agit de créer des applications et des services web mais ils ne sont pas forcément au fait des dernières tendances ou normes en vigueur concernant des thématiques particulières comme les CiviTech ou encore l’éco- mobilité. La formation des candidats peut être imaginée sous différentes formes : MOOC, conférences, ateliers, pitch de start-up, … Il est aujourd’hui primordial de former les différents candidats afin que ces derniers soient à même de proposer des applications innovantes. 41 + - • Permet d’obtenir des projets à la pointe de l’innovation • Permet de faire monter en compétences l’ensemble des acteurs • Maximise les échanges entres les différents acteurs Avantages Inconvénient • Temps et coûts variables PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 42. 3.14 Best practice : Former les candidats Lors du Hacking Health Camp, organisé par la région Alsace et de nombreux partenaires des conférences et ateliers ont été organisés. Différents thèmes ont par exemple été évoqués comme : • « Design et Selfcare » • « The future of healthcare » • « La médecine sans medecin » • … 42 http://hackinghealth.ca/ PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 43. 3.15 Best practice : Créer des moments d’échange Les événements comme les concours et les hackathons sont aussi l’occasion pour les collectivités d’apprendre grâce aux retours des utilisateurs de données. Notre étude a révélé que pour les collectivités comme pour les développeurs, start-up et étudiants, les moments d’échanges sont des moments privilégiés. Si le contact est plus facile lors des hackathon, les moments de dialogue restent encore peu formalisés. Par ailleurs les concours laissent rarement la place à ces rencontres informelles. 43 + - • Permet de fédérer la communauté de ré- utilisateurs • Permet de valoriser le travail interne autour des données • Permet d’obtenir une retour qualitatif sur les données mises en ligne Avantages Inconvénient • Temps et coûts variables • Difficulté pour mesurer les retombées PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 44. 2.15 Best practice : Créer des moments d’échanges « Nous avons mis en place des BarCamp où les participants au concours pouvaient échanger avec les gestionnaires des données pour faire part de leur projet mais également des difficultés rencontrées lors de l’utilisation des données. Ces Barcamp ont été des moments particulièrement enrichissants. » Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique, Rennes Métropole « Après la remise des prix nous avons laissé l’après-midi entière de libre pour permettre aux candidats d’échanger sur leurs différents projets. Lorsque j’ai fait un rapport pour évaluer l’impact de l’appel à projet beaucoup ont soulignés l’importance de ces moments qui permettent à des personnes de se rencontrer. » Hervé Jaigu, Chargé de mission innovation, Nantes Métropole 44 PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 45. 2.16 Best practice : Développer des partenariats Plusieurs collectivités ont fait le choix de s’associer avec des partenaires privés et publics afin • d’être accompagnées dans l’organisation du hackathon • de proposer des récompenses plus importantes aux candidats • d’apporter un accompagnement post-concours aux différents porteurs de projets. 45 + - • Permet de proposer des récompenses plus importantes • Permet de bénéficier d’un avis d’expert • Permet de proposer un accompagnement Avantages Inconvénient • Impose de laisser la sélection des lauréats aux partenaires • Nécessite une préparation en amont « Nos différents partenaires nous assistent dans l’organisation du concours. Il participe au Jury, assistent les candidats et surtout propose un accompagnement aux lauréats. Cet accompagnement c’est par exemple des workshop, de l’accompagnement à la rédaction de business plan, des formations et des participations à des labs’.» Sandrine Mathon, Chef du service administration, Toulouse Métropole PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 46. 2.16 Best practice : Développer des partenariats Plusieurs collectivités ont fait le choix de s’associer avec différents types de partenaires. A travers quelques exemples*, voici une typologie des partenaires possibles. 46 *Exemples : Toulouse métropole, Rennes métropole, Nantes : l’ensemble des partenaires ne sont pas cités Groupes privés Acteurs du numériques Acteurs du secteur public PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 47. 2.17 Best practice : Accompagner les projets Peu de collectivités proposent aujourd’hui un accompagnement au projet lauréat. Cela entraine souvent la mort des projets peu de temps après l’événement. Une situation que les collectivités comme la plupart des porteurs de projets déplorent. D’autres collectivités, en revanche, font appel à des partenaires pour accompagner les projets lauréats. 47 « On a pu aider des start-up ou des petites entreprises en leur proposant un accompagnement au sein de l’incubateur de la ville. Pour bien faire on a essayé d’associer l’incubateur en amont de l’appel à projet. Il faisait partie du jury pour désigner les vainqueurs et choisissait ainsi les projets que l’équipe pensait pouvoir accompagner. » Valentin Jérémie, Chef de projet Open Data, Montpellier Méditerranée Métropole + • Permet de pérenniser les projets lauréats dans le temps • Permet de créer de la valeur économique • Permet de créer un écosystème autour de l’open data Avantages Inconvénient • Impose une discussion en amont avec les partenaires - PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 48. 2.18 Best practice : Proposer un prix du public S’il est rare que des citoyens non initiés répondent aux appels à projet, il existe cependant une astuce pour les pousser à s’intéresser aux différents projets proposés par les participants : le vote du public. La mise en place d’un vote du public nous semble pertinente et primordiale, en effet, les services proposés sont avant tout destinés à améliorer la vie des habitants. On ne peut aujourd’hui que regretter que le vote du public ne soit pas systématiquement mis en place. Il faut cependant reconnaitre que cela nécessite la mise en place d’un dispositif technique particulier. 48 + • Permet de faire participer l’ensemble des citoyens • Permet de connaitre les besoins de la population • Permet de communiquer efficacement sur l’open data Avantages Inconvénient • Nécessite la mise en place d’un dispositif légal et technique - PART 1/ PART 2/ PART 3/ « Nous avons mis en place un Prix du Jury en partenariat avec Ouest France. Plus de 1900 personnes ont pu participer pour désigner 3 projets gagnants.» Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique, Rennes Métropole © 2016 – You-Team
  • 49. 2.19 Best practice : Renouveler la mise en place des concours Parmi toutes les collectivités que nous avons pu interroger, Toulouse Métropole est la seule collectivité à avoir maintenu, plusieurs années de suite, l’organisation d’un concours. En effet, aujourd’hui encore les concours et hackathons sont plus souvent perçus comme des opérations de communication. 49 + • Maintenir un lien durable avec la communauté • Permettre à de nouvelles personnes de participer • Permettre à des développeurs d’améliorer leurs projets Avantages Inconvénient • Risque d’épuiser la communauté • Coûts - « Ce concours permet vraiment d’animer et de faire exister l’open data. Nous pensons que cela permet de susciter des vocations chez les étudiants par exemple. Répéter le concours chaque année permet aux étudiants de prévoir à l’avance leur participation. Le risque en revanche, serait d’épuiser l’écosystème. » Sandrine Mathon, responsable du service administration, Toulouse Métropole PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 50. 3.20 Les Cartoparties Les Cartoparties sont des événements organisés sur une ou plusieurs journées à destination des habitants d’une ville ou d’un quartier. La collectivité organise avec les citoyens une récolte de données sur le terrain. Les données sont ensuite récupérées puis mise en ligne par les agents en charge de l’open data ou par les citoyens eux-mêmes dans le cadre d’ateliers de sensibilisation. 50 « Nous avons organisé une cartopartie et le résultat a été à la hauteur de nos espérances : grâce à 50 participants, 7300 places de vélo ont été cartographiées. » Hervé Jaigu, Chargé de mission innovation, Nantes Métropole « La semaine qui suit la cartopartie on invite les habitants ayant participés à venir entrer leur données avec une mini formation sur la saisie de données. Cela permet à la ville de créer de nouvelles données, de former et sensibiliser les citoyens à l’open data et peut être de susciter de nouvelles vocations. » Valentin Jérémie, Chef de projet Open Data, Montpellier Méditerranée Métropole PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 51. 3.21 Faire se rencontrer agents et publics externes Les « six à huit », une initiative menée par Toulouse Métropole a particulièrement retenue notre attention. Lors d’atelier des agents viennent présenter des jeux de données produits par la métropole avec pour objectif de susciter un débat avec les réutilisateurs. Cette forme d’animation présente plusieurs avantages : • Valorise le travail interne des agents • Permet d’obtenir des retours sur les données produites • Faibles coûts de mise en place 51 « Nous avons mis en place des ateliers d’échanges que nous appelons les « 6 à 8 ». Un producteur de données fait un pitch de 5 à 10 minutes sur les données puis ensuite c’est une discussion qui s’engage avec les personnes présentent. » Sandrine Mathon, responsable du service administration, Toulouse Métropole PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 52. 3.22 Des formations destinées aux agents en interne L’un des objectifs principaux des chef de projet open data est également de sensibiliser les agents travaillant au sein des collectivités. Il s’agit d’une étape primordiale car l’inventaire des données ne peut se faire sans engager une discussion avec les différents services de la collectivité. 52 « J’essaye de réaliser un gros travail d’animation en interne. Je vais dans les services pour présenter les bénéfices de la démarche open data en réunissant les métiers entre eux. C’est important de montrer les bénéfices pour convaincre les DG mais il faut aussi dire aux agents ce que cela représente comme travail quotidien. » Sophie Zerr, Chargée de mission modernisation et évaluation, Calvados « En 2013 nous avons mis en place plusieurs Infolab avec la FING dont les objectifs sont de sensibiliser et forme à l’open data, d’incuber des projets ou encore d’organiser des débats. » Bernadette Kessler, Responsable service innovation numérique, Rennes Métropole PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 53. 3.23 L’initiative Data Lab Le Data Lab est une initiative conduite par la région du Pays de la Loire lancée en 2013. Il s’agit d’un réseau d’acteurs collectivités, entreprises, startups, medias, associations, laboratoires, écoles. Son objectif est de développer les valeurs économiques et sociales autour du traitement des données et de l'ouverture collaborative par le biais de formations, événements, mise en œuvre de projets, conseils afin de relever les défis identifiés. Avec le Data Lab le rôle de la région est donc d’être capable d’animer un réseau d’acteurs. La région devient alors un véritable laboratoire d’expérimentation qui dynamise le territoire et favorise l’innovation. 53 « Pour l’instant nous faisons surtout de la sensibilisation. Cela nous semble important car, aujourd’hui, les organisations ne sont pas toujours capables d’identifier leurs données stratégiques et n’osent pas se lancer dans l’open data de peur de perdre un avantage concurrentiel. S’avoir identifier les données que l’on peut partager et celles que l’on doit garder en interne c’est la première étape de l’open data. » Claire Gallon, LiberTic PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 54. 3.24 Les « opérations libres » L’open data ne concerne pas uniquement les grandes villes et métropoles. L’association LiberTic a créé pour plusieurs villes, le concept « Opération Libre ». L’objectif de l’association est d’encourager les communes à s’investir dans une démarche open data en donnant à voir les opportunités offertes par la libération des données. Au cours de ces journées, plusieurs opérations peuvent être menées : • Atelier pour former à l’usage de Wikipédia • La constitution de base de données (archives, cartes postales, comptes rendus des conseils municipaux) • Création de cartographies libres propres à la ville 54 « Le concept des opérations libres est né de l’initiative de la ville de Brocas, une petite commune des Landes qui a décidé de se lancer dans l’open data. A travers ces journées d’animation, notre objectif est de montrer que toutes les communes peuvent ouvrir leurs données et cela sans engager de frais importants. » Claire Gallon, LiberTic PART 1/ PART 2/ PART 3/ © 2016 – You-Team
  • 55. ETUDE, DECRYPTAGE ©You-Team 2016 Conclusion 1. Mettre en place une démarche progressive 2. Construire un portail adapté à l’écosystème Open Data 3. Aller au-delà de la communication ! 4. Intégrer les citoyens à l’Open Data
  • 56. 1. Mettre en place une démarche progressive Même s’il n’existe pas de « démarche type », à travers notre étude nous avons pu remarquer des grandes étapes chronologiques. • La décision de lancer une politique open data fait suite à une volonté politique parfois insufflée par une demande citoyenne. Le projet est ensuite piloté par la DSI ou le service communication. • Les collectivités font le choix d’ouvrir quelques jeux de données prioritaires (transports, culture, financières, …). C’est alors le chef de projet qui a pour mission de faire remonter les données. • Des partenariats sont passés avec différentes organisations afin de proposer de nouvelles données stratégiques • Plusieurs événements sont mis en place pour tenter de faire connaitre la démarche comme le lancement d’un portail open data, la mise en place d’un hackathon ou de concours) • Des équipes dédiées à l’open data se forment avec l’apparition de nouveaux métiers comme le « data officier » . • L’open data est de plus en intégré aux sein des services (base de données reliées au SI) et tant à s’intégrer dans les grandes missions et réflexions des services publics comme la démocratie participative ou encore la Smart City.56 © 2016 – You-Team
  • 57. 2. Construire un portail au service de l’écosystème Plus qu’une simple interface où toutes les données seraient disponibles, le portail open data devient un véritable outil qui doit être pensé pour l’ensemble des acteurs de l’écosystème : citoyens, développeurs, start-up, journalistes, agents en interne… Nous avons pu voir que : • Les portails les plus avancés permettent aux internautes de manipuler directement les données, sans avoir besoin de compétences techniques, à travers des outils de data visualisation comme par exemple des cartes et des graphiques. • Les portails des collectivités facilitent le travail de la communauté de développeurs à travers des outils techniques (API), fonctionnels (forums, espace développeur) et promotionnels (catalogue d’application). • Certaines collectivités ont entamé une réflexion concernant la mutualisation des données avec des territoires voisins afin d’améliorer la qualité des données et d’en démultiplier l’attrait pour les porteurs de projets qui peuvent ainsi tester leurs solutions sur une échelle plus importante. Cette stratégie permet également à des collectivités plus modestes d’ouvrir leurs données. 57 © 2016 – You-Team
  • 58. 3. Aller au-delà de la communication ! Les hackathons et concours sont encore trop souvent perçus comme de simples outils de communication alors qu’ils permettent aux collectivités de fédérer un écosystème essentiel à la valorisation des données. Pour optimiser le potentiel de ces événements il est essentiel de valider certaines étapes : • En amont : Pour réussir l’organisation d’un concours ou hackathon, il est opportun de définir une thématique précise et de catégoriser les prix. Cela permet à la fois de simplifier l’organisation de l’événement mais également d’entamer un dialogue avec des acteurs innovants. • Pendant le concours : il est primordial de proposer des moments d’échanges et de rencontres entre les participants et les organisateurs. C’est à travers ces échanges que la collectivité peut obtenir des retours précieux qui lui permettront d’affiner la qualité de ses données. • Après le concours : prévoir un accompagnement défini en amont avec des partenaires permet de s’assurer de la faisabilité des projets. L’accompagnement est essentiel pour les porteurs de projets et garanti la pérennité des services lauréats. 58 © 2016 – You-Team
  • 59. 4. Intégrer les citoyens à l’Open Data Beaucoup de collectivités le perçoivent : « l’open data est encore méconnu du grand public ». Au-delà des outils présents sur les portails en ligne nous avons constaté plusieurs bonnes pratiques : • La mise en place d’événements conçus pour le grand public, comme par exemple, les Opérations libres ou les cartoparty. • La mise en place d’un vote du public pour la sélection des projets présentés dans le cadre des concours. Cependant, les différentes expériences de coproduction menées en France et à l’étranger, comme le budget participatif de la mairie de Paris repose sur une consultation en amont des citoyens. Instaurer une consultation des citoyen en amont dans les démarches open data permettrait de mieux comprendre les besoins et les attentes des citoyens et ainsi orienter de manière plus précise la réutilisation des données. 59 © 2016 – You-Team
  • 60. Remerciements Nous tenons à remercier l’ensemble des personnes ayant participé à cette enquête pour leur bienveillance à notre égard ainsi que pour les précieuses informations quelles ont bien voulu partager avec nous. Nous sommes très heureux d’avoir eu l’opportunité de réaliser cette enquête et nous espérons que vous en avez apprécié la lecture. Si vous avez des questions ou souhaitez bénéficier d’un complément d’information, n’hésitez pas à nous contacter. Si cette étude vous a plu, n’hésitez pas à télécharger notre étude précédente : « La coproduction de services : une opportunité pour le service public ? » 60 © 2016 – You-Team
  • 61. 04. Animer la politique open data 61 A propos de You- Team
  • 62. Les auteurs de l’étude 62 Catherine DRAGIN Consultante manager Directrice du pôle conseil 10 ans d’expérience dans le conseil Radwan BITAR Consultant technique Directrice de You-Team 22 ans d’expérience dans le conseil Jordan Thévenot Consultant Junior 2 ans d’expérience dans le conseil © 2016 – You-Team
  • 63. You-Team en quelques mots 63 ● Fondée en 2003 ● Plus de 60 missions sur des projets numériques d’envergure ● Une équipe de 10 consultants pluridisciplinaires ● Des résultats en progression constante © 2016 – You-Team
  • 64. You-Team en quelques mots 64 © 2016 – You-Team
  • 65. Objet de l’étude PART 1 / Comprendre les différents enjeux de l’open data au regard des témoignages récoltés lors de l’enquête. PART 2 / Analyser les différentes démarches existantes et comprendre l’organisation interne mise en place par les différents acteurs. PART 3 / Analyser les différents portails open data afin de mettre en avant les fonctionnalités essentielles à mettre en place. PART 4 / Analyser les meilleures pratiques existantes concernant l’organisation de hackathons et de concours open data. PART 5 / Proposer un focus sur d’autres techniques d’animation afin d’offrir une vision plus complète des méthodes d’animation. 65 Le panel
  • 66. Les collectivités 66 * Correspond à la date de lancement des portails open data © 2016 – You-Team 2010 2012 2014 20152011 *
  • 67. Rennes Métropole Historique : En 2010, Rennes Métropole est la première collectivité française à ouvrir ses données. L’objectif de la collectivité est double. D’une part améliorer la transparence des services publics. D’autre part permettre à des entreprises ou des particuliers de pouvoir créer de nouveaux services pour les citoyens. La métropole a commencé par ouvrir les données qui concernaient les vélos en libre-service notamment à travers la création d’une application web. Puis progressivement toutes les données concernant les transports. Ensuite les données du service des systèmes géographiques, le budget, l’état civil jusqu’à toucher tous les services. Portail open data : Nombre de jeux de données : 162 Nombre d’applications : 36 Nombre d’API : 4 Stratégie d’animation : Concours « Rennes métropole en accès libre » (2010) Label « Star » Barcamp Conférences sur le numérique Campagne Infolab 67 © 2016 – You-Team
  • 68. Montpellier Métropole Historique : En 2011, la ville de Montpellier ouvre entame sa politique d’ouverture des données. Ce choix fait suite à un constat simple. Dans le cadre de son initiative « Montpellier Numérique », la ville investie beaucoup de moyen dans la création d’infrastructure mais propose encore peu de contenu. Avec le soutien de la FING, la ville se lance dans l’open data. Depuis 2014, la stratégie open data a été confiée à la Métropole. Portail open data : Nombre de jeux de données : 251 Nombre d’applications : 19 Nombre d’API : 0 Stratégie d’animation : Concours Cartoparty Appel à projet permanent Atelier de formation (Data Truc) 68 © 2016 – You-Team
  • 69. Nantes Métropole Historique : En 2011, lors de l’inauguration de la cantine numérique, la ville de Nantes lance sa politique open data. Avec le soutien de la ville de Rennes et sous l’impulsion d’une forte volonté politique la collectivité met très vite en place sa plateforme open data. Aujourd’hui la ville de Nantes est associée à de nombreux partenaires et a fait le choix d’inclure l’open data dans les clauses de délégation de services publics. La métropole collabore avec la région et le département afin de répartir les coûts et les charges de travail en fonction des compétences des différents acteurs. Portail open data : Nombre de jeux de données : 667 Nombre d’applications : 40 Nombre d’API : 1 Stratégie d’animation : Appel à projet « Simplifier moi la ville » (2012) Ateliers et conférences Cartoparty Appel à projet permanent 69 © 2016 – You-Team
  • 70. La Saône et Loire Historique : En 2011, la Saône et Loire, sous l’impulsion du président du département, entame la libération de ses données. En quelques mois, le département, pionnier de l’open data en Bourgogne met en place son premier portail open data. Le portail est conçu de manière ergonomique et propose aux internautes des outils de data visualisation qui simplifient l’appréhension des données. Portail open data : Nombre de jeux de données : 279 Nombre d’applications : 9 Nombre d’API : 0 Stratégie d’animation : Hackathon 71 (2011) Conférences Clubs utilisateurs 70 © 2016 – You-Team
  • 71. Toulouse Métropole Historique : En 2011, suite à la mise en circulation d’une lettre ouverte émise par un collectif citoyen, la DSI prend en charge la première récolte des données. En l’espace de quelques mois, la métropole met en ligne un portail open data regroupant plusieurs jeux de données. Très vite la collectivités implique plusieurs communes dans la démarche en leur apportant un soutien à la fois technique et fonctionnel. Portail open data : Nombre de jeux de données : 228 Nombre d’applications : 2 Nombre d’API : 1 Stratégie d’animation : Concours « Défi Numérique » (2013, 2014, 2015) Atelier « 6 à 8 » 71 © 2016 – You-Team
  • 72. Les Côtes d’Armor Historique : En 2013, le département des Côtes d’Armor entame sa réflexion autour de sa politique open data qui se concrétisera en 2014 par la mise en ligne du portail « Dat’Armor ». Au moment du lancement, le département, associé à 3 partenaires, libère 38 jeux de données. Très en amont de la réflexion, le portail est pensé de manière mutualisé. L’objectif du département est d’inciter les communes à participer à l’open data en leur offrant la possibilité de mettre leurs données en ligne sur la plateforme. Portail open data : Nombre de jeux de données : 90 Nombre d’applications : 1 Nombre d’API : 1 Stratégie d’animation : Hackathon des côtes d’Armor (2014) 72 © 2016 – You-Team
  • 73. Le Calvados Historique : En 2013, le département du Calvados entame sa réflexion concernant l’open data sous l’impulsion du service en charge de la modernisation de l’administration. L’objectif des acteurs en charge du projet est d’utiliser l’open data comme un outil de modernisation, notamment en informant, en interne, sur l’impact de l’open data dans l’amélioration des données administratives. Le département se fixe également un second objectif : appuyer le développement économique du territoire. En 2014, le département lance son portail open data. Portail open data : Nombre de jeux de données : 19 Nombre d’applications : 0 Nombre d’API : 0 Stratégie d’animation : Hackathon « 70thBDayHackathon » 73 © 2016 – You-Team
  • 74. La Seine Maritime Historique : En 2014, le département de la Seine maritime s’associe avec le département de l’Eure pour lancer une politique open data commune. Les acteurs mènent alors, en parallèle, une réflexion sur les données à libéraliser ainsi que sur l’ergonomie générale de la plateforme. Une fois la plateforme crée, s’est finalement l’observatoire départemental qui prend en main la mise à jour des données concernant le département de la Seine Maritime. Portail open data : Nombre de jeux de données : ? Nombre d’applications : 0 Nombre d’API : 0 Stratégie d’animation : Hackathon « open data 76 » 74 © 2016 – You-Team
  • 75. Issy Les Moulineaux Historique : La libéralisation des données au sein de la ville d’Issy les Moulineaux s’est faites en 3 grandes étapes. Après avoir d’abord mis en ligne un premier jeu de données sur son propre site internet en 2012, la ville décide la même année d’ouvrir un compte sur la plateforme gouvernementale « Datagouv.fr ». En 2015, la ville souhaite rendre encore plus accessible ses données, notamment vers un public de non initiés. C’est pour répondre à cet objectif que la ville lance, en 2015, son propre portail open data en y intégrant de nombreux outils de data visualisation. Portail open data : Nombre de jeux de données : 120 Nombre d’applications : 0 Nombre d’API : 1 Stratégie d’animation : API contest (2016) 75 © 2016 – You-Team
  • 76. Les projets lauréats 76 « Unlish est une application pour les personnes qui souhaitent trouver des partenaires pour pratiquer une activité sportive. N’importe quel utilisateur peut créer un événement et inviter ses amis à participer. Nous utilisons surtout les données qui concernent les événements sportifs et la localisation des équipements sportifs. » Mathieu Pesin, co-fondateur de l’application Unlish « Handimap permet aux personnes handicapées d’avoir des informations concernant l’accessibilité des villes. Grâce au site, elle peuvent déterminer un parcours qui leur est accessible. Nous récupérons des données concernant les passages piétons, les escaliers, le réseau de voiries ou encore les places de parking destiné au personnes à mobilité réduite. » Bertrand Gervais, co-fondateur de Handimap © 2016 – You-Team
  • 77. Les projets lauréats 77 « La première application que j’ai développée est Rengo, une application autour des transports pour la ville de Rennes. J’ai ensuite développé la même application pour différentes villes et départements. Je réutilise des données liées aux transports : emplacement de parking, horaires de bus, parking de vélo, … » Benoît Deldicque, fondateur de l’application Rengo « Foglo était une web application qui se présentait sous la forme d’un tableau de bord agrégeant plusieurs données produites par la ville de Nantes. Chaque utilisateur pouvait personnaliser sa page pour avoir accès à différentes informations comme la météo, la qualité de l’air, les transports publics, les places de parking et les flux des réseaux sociaux de la ville. » Guillaume Clochard, co-fondateur de l’application Foglo © 2016 – You-Team
  • 78. Les projets lauréats 78 « Check Ta route est une application Android. En posant son téléphone à plat dans sa voiture l’utilisateur mesure l’état de la route. L’application mesure les vibrations pour en déduire la qualité. Pour cette application, nous avions besoin des données publiques pour connaitre le revêtement de la route car celui-ci influe sur les vibrations. » Alexandre Brehmer, co-fondateur de l’application Check Ta Route © 2016 – You-Team
  • 79. Association LiberTic 79 « LiberTic est une association créé en 2009 à Nantes. A l’origine nous intervenons sur l’ensemble des sujets liés à la démocratie en ligne. L’open data est aujourd’hui le volet le plus important de notre activité. Nous avons accompagné le lancement des politiques open data de certaines villes et aujourd’hui, nous menons surtout des opérations de sensibilisation auprès des collectivités territoriales. » Claire Gallon, présidente de l’association LiberTic © 2016 – You-Team