Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Programme #ODMEDNUM

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 7 Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Publicité

Similaire à Programme #ODMEDNUM (20)

Plus par Arsenic Paca (17)

Publicité

Programme #ODMEDNUM

  1. 1. -- PROGRAMME -- Le jeudi 31 janvier 2013 A la Cité du Livre – La Méjane Aix en Provence 9h. – 17h. #odmednum
  2. 2. L’OpenData est une dynamique qui s’installe en France depuis plusieurs mois et qui ne peut être ignorée. Pas une semaine ne se déroule sans l’annonce d’une publication de jeux de données par une collectivité, la mise en place d’un séminaire, le lancement d’une nouvelle application mobile, etc. Et à y regarder de plus près, le terme « OpenData » entraîne toujours dans son sillage le terme de « Citoyen » dans une démarche dite de « crowdsourcing ». Mais malgré quelques initiatives, force est de constater que le citoyen est plus souvent limité à un rôle de consommateur de l’OpenData qu’à celui d’acteur pleinement informé et formé. Il y a un an, LiberTic se posait la question « Le citoyen a-t-il une place dans l’OpenData ? ». Aujourd’hui les réponses permettant au citoyen de comprendre, s’approprier et participer à l’OpenData sont rares. C’est la raison pour laquelle la médiation numérique doit se mobiliser afin d’assurer un rôle de « passeur numérique » entre le citoyen et la donnée. Un rôle qui prendra nécessairement plusieurs formes : informer sur l’existence des données libérées, mobiliser les communautés d’usagers afin de réclamer des données, co-produire des services en ligne, développer des applications mobiles, compléter les données (crowdsourcing), mettre en forme les données (datavizualisation), se transformer en InfoLab, réaliser des carto’parties, etc. Tout comme il y a 10 ans la médiation numérique a su se mobiliser pour accompagner les citoyens autour de l’administration en ligne, cette année doit marquer une nouvelle mobilisation autour de l’OpenData. C’est pourquoi Arsenic, avec le soutien de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, vous propose de participer à la journée de rencontre nationale « OpenData & Citoyens : les réponses de la médiation numérique ».
  3. 3. - Journée animée par Philippe Méda, business designer à Merkapt - 9h-9h30 : Accueil des participants 9h30 – 9h40 : Discours d’ouverture par Yves Sibilaud, président d’Arsenic. 9h40 – 10h10 : L’OpenData, mais c’est quoi déjà ? Par Valérie Peugeot, présidente de VECAM ; chercheuse à Orange Labs, en charge des questions de prospective au sein du laboratoire de Sciences Humaines et Sociales ; vice-présidente du Conseil National du Numérique. Le mouvement dit de libération des données publiques connaît une accélération particulièrement rapide. Une accélération poussée par des enjeux et des acteurs publics et privés tous plus différents les uns des autres. Face à cela, les citoyens restent encore peu informés et formés aux usages de l’OpenData. Une médiation numérique est-elle nécessaire et possible ? 10h10 – 10h40 : Le citoyen a-t-il (enfin) une place dans l’OpenData ? Par Claire Gallon, co-fondatrice et administratrice de LiberTic à Nantes. Il y a un an, LiberTic publiait une tribune intitulée « Le citoyen a-t-il une place dans l’OpenData ?». La conclusion de l’article ouvrait un chantier ambitieux : « Les données brutes ne sont pas destinées au grand public. Pour satisfaire les promesses de transparence, lisibilité de l’action publique et aspect démocratique, les initiatives doivent aller au-delà de la simple publication et intégrer un travail sur l’insertion numérique, l’accessibilité des données, les animations, la coproduction, etc. Cette stratégie globale (gouvernance ou innovation ouverte) suppose cependant d’apposer sur le citoyen une autre étiquette que celle d’usager ou consommateur. valorisateur de données, coproducteur, participant au débat public ? ». Un an après comment l’éco-système de l’OpenData a su adapter une place au citoyen ? 10h40 – 11h05 : Animer un atelier OpenData dans un EPN, c’est possible ? Par Cécile Thomas, directrice de MediaGraph - Espace Public Numérique à Nantes - A l’heure actuelle, peu d’Espaces Publics Numériques ont clairement franchi le pas d’intégrer l’OpenData dans leurs pratiques de médiation numérique.
  4. 4. Médiagraph, EPN à Nantes depuis 1996, se distingue par la mise en place d’ateliers reposant spécifiquement sur les données publiées par la ville et la métropole : présentation des données, typologie et formats, téléchargement, droits de réutilisation, extraction, visualisation, etc. Des ateliers destinés tout à la fois au grand public et aux professionnels. 11h05 – 11h25 : Pause 11h25 – 11h40 - Demain, tous InfoLabs ? Par Charles Népote, chef de projet « partage des données publiques » à la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING) Et si demain, chaque quartier, chaque village disposait d’un InfoLab ? Un espace d’apprentissage de la lecture et de l’écriture critiques de données. Alors que l’on parle d’une société de Big Data où même l’eau est considérée comme une donnée, l’InfoLab serait le passeur, le lieu de rencontre entre toutes les compétences et les envies d’appropriation et de fabrication de la donnée. Alors que certains EPN s’orientent vers la création de FabLabs, pourquoi ne pas envisager aussi une évolution vers l’InfoLab ? 11h40 – 12h. : OpenStreetMap, une voie d’accès à l’OpenData. Par Jean-Louis Zimmerman et Tony Emery, administrateurs Sud-Est d’OpenStreetMap France. OpenStreetMap (OSM) vient de passer le cap du millionième contributeur. Base de données cartographique mondiale participative, ouverte et gratuite, OSM est un formidable outil de la dynamique OpenData. Un outil permettant au particulier, comme à l’opérateur public ou privé, de produire de l’information, de la capitaliser, de la valoriser, de la croiser et de la réutiliser à l’envi. La médiation numérique s’est maintenant emparée du potentiel d’OSM en déclinant ce qu’il convient d’appeler des « Carto’parties » mobilisant des citoyens de tous âges et de toutes conditions. Une façon simple et porteuse de sens pour les EPN d’aborder l’OpenData… NB : à l’issue de cette intervention, Arsenic et OpenStreetMap France présenteront la première convention de partenariat national entre OSM et un réseau de médiation numérique.
  5. 5. 12h. - 13h30 : Pause déjeuner 13h30 – 15h. : Tables rondes Table ronde 1 (13h30 – 14h30) : Les réseaux de la médiation numérique se mobilisent. Table ronde des réseaux et représentants de la médiation numérique (CréATIF, Arsenic, PiNG, ANIS, Coraia, etc.), avec la participation d’Amélie Turet de la Délégation aux Usages de l’Internet. Les acteurs de la médiation numérique ont toujours su répondre présents pour accompagner les citoyens lorsque la société numérique impose de nouveaux usages : e-administration, e-commerce, réseaux sociaux, tactile, mobilité, etc. Face à l’OpenData, comment les Espaces Publics numériques et leurs réseaux se mobiliseront. Quel(s) chantier(s) ouvrir, avec quels partenaires et à quelle échéance ? NB : Cette table ronde sera introduite par une intervention vidéo de Bernard Benhamou, Délégué aux usages de l’Internet aux ministères de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur ainsi que de l’Economie Numérique. Table ronde 2 (14h30 – 15h.) : Les EPN, partenaires des collectivités dans leur stratégie OpenData ? Avec Stéphane Martayan Directeur du Service Innovation et Economie Numérique à la Région Provence Alpes 1 Côte d’Azur, la Communauté du Pays d’Aix , Claire Gallon et Valérie Peugeot. Dans l’éco-système de l’OpenData, les Collectivités sont à la fois productrices, animatrices, diffuseuses de données tout en organisant la mise en lien entre les acteurs publics et privés. Les lieux de médiation numérique que sont les Espaces Publics Numériques font partie de ces acteurs relais auprès des citoyens et force de proposition. Lorsque la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur délibère au sujet de l’OpenData, elle y inclut dès le départ les Espaces Régionaux Internet Citoyen comme un des relais de cette stratégie de libération des données publiques. Mais au-delà de l’intention et au regard des enjeux et projets présentés durant cette journée, comment concrétiser les actions et les partenariats ? 1 Sous réserve.
  6. 6. 15h – 16h30 : Ateliers Atelier 1 : La chaîne de valeur de l'open data. Modèles, acteurs, médiation ? Par Louis-David BENYAYER, withoutmodel.com Prototypes, projets d'étudiants, projets d'intercontrat, etc., aujourd'hui l'open data peine à trouver des applications pérennes qui trouvent un véritable modèle d'existence. "Quel est le modèle économique" entend-on souvent ? Dans cet atelier, nous voulons revenir aux fondamentaux et réinterroger et cartographier ce qui fait la valeur de l'OpenData. Quels type de valeurs : transactionnelles, économiques, symboliquse, d'image ? Pour quels acteurs : producteurs de données, fournisseurs de solution stockage, grandes organisation, collectivités, acteurs de la médiation ?... Découvrons ensemble cette chaîne de valeur pour des usages plus durables. Atelier 2 : OpenData, de l’émergence au passage à l’échelle. Par Marc Tirel, membre de l’Institut de Recherche en Intelligence Collective (IRCI) Malgré les nombreuses initiatives et projets publics ou privés liés à l'OpenData, cette dynamique n'en est encore qu'à sa phase d'émergence réunissant essentiellement des connaisseurs particulièrement intéressés et concernés. Quels sont les leviers et les actions remarquables qui permettront une appropriation plus collective et à plus large échelle ? Atelier 3 : Dessine-moi un InfoLab… Par Charles Népote, chef de projet « partage des données publiques » à la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING) Le cadre général d’un InfoLab ayant été posé le matin, nous vous proposons d’aller plus loin sur l’élaboration de ce lieu de médiation de la donnée. Avec quel public, quelles compétences, quels partenariats, quels moyens, quel territoire ? Le chantier est ouvert… 16h30 – 17h. : Restitution par Philippe Méda et clôture par Arsenic et Michelle Trégan, Conseillère régionale.
  7. 7. Stéphane Delahaye Délégué régional d’Arsenic 47, Rue du Coq 13001 Marseille Mob. 06 49 98 03 13 contact@arsenicpaca.fr / @arsenicpaca

×