PARTIE 2:
1792-1794 : de la première république à la terreur
Titre : La Prise du Palais des
Tuileries, cour du Carrousel, ...
Introduction:
A la suite de l’arrestation de Louis XVI en
fuite, les Français se sentent trahis par leur roi.
Les puissanc...
I. Une république naissante en danger:
Craignant un
complot des nobles
émigrés et désirant
affranchir les
peuples d’Europe...
Menace
étrangère
sur les
révoltés.
La prise des tuileries:
• Face à cette menace, les
sans-culottes s’insurgent
et envahissent le palais
des Tuileries le 10 ...
Chant de guerre pour l’Armée du
Rhin :
Allons enfants de la
Patrie,
Le jour de gloire est arrivé
!
Contre nous de la
tyran...
Victoire de la France a valmy:
La bataille de Valmy est
une victoire qui éloigne la
menace étrangère. Le lendemain,
le 22 septembre, la République
est pr...
II. La république en danger:
Une nouvelle
assemblée, la
Convention, écrit
une Constitution qui
met en place la
démocratie ...
Les dernières minutes de la vie du citoyen
Louis Capet
« Arrivé au pied de la guillotine, Louis XVI
considéra un instant l...
Accusé de trahison,
Louis XVI est condamné à
mort et guillotiné le 21
janvier 1793. Les rois
européens déclarent la
guerre...
III. LA TERREUR POUR MAINTENIR LA REPUBLIQUE:
Face aux
risques, la
Convention met en
place un Comité de
salut public dirig...
Les libertés sont suspendues et la
Terreur se met en place. Les citoyens sont
surveillés et des tribunaux révolutionnaires...
A la fin de
l’année 1793, la
République triomphe
mais Robespierre
renforce la Terreur et
élimine les
Montagnards. Les
dépu...
Il est
guillotiné le X
Thermidor de
l’An II (28
juillet 1794).
Les libertés
sont
rétablies.
Conclusion:
Après l’arrestation de Louis XVI, la
République est proclamée. Face aux menaces
extérieures et intérieures, Ro...
1792 1794 de la première république à la terreur
1792 1794 de la première république à la terreur
1792 1794 de la première république à la terreur
1792 1794 de la première république à la terreur
1792 1794 de la première république à la terreur
1792 1794 de la première république à la terreur
1792 1794 de la première république à la terreur
1792 1794 de la première république à la terreur
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

1792 1794 de la première république à la terreur

1 628 vues

Publié le

1792 1794 de la première république à la terreur

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 628
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

1792 1794 de la première république à la terreur

  1. 1. PARTIE 2: 1792-1794 : de la première république à la terreur Titre : La Prise du Palais des Tuileries, cour du Carrousel, 10 août 1792 Auteur : Jacques Bertaux (1745- 1818) Date de création : 1793 Date représentée : 10 août 1792
  2. 2. Introduction: A la suite de l’arrestation de Louis XVI en fuite, les Français se sentent trahis par leur roi. Les puissances européennes rentrent en guerre contre la France. La royauté est mise à mal au profit de la République. Comment la République victorieuse de ses ennemis dérive-t-elle vers la Terreur ?
  3. 3. I. Une république naissante en danger: Craignant un complot des nobles émigrés et désirant affranchir les peuples d’Europe, la nouvelle Assemblée législative déclare la guerre à l’Autriche le 20 avril 1792. Louis XVI se montre favorable à la guerre en espérant une défaite pour rétablir le
  4. 4. Menace étrangère sur les révoltés.
  5. 5. La prise des tuileries: • Face à cette menace, les sans-culottes s’insurgent et envahissent le palais des Tuileries le 10 août 1792. Le roi est arrêté. L’Assemblée vote la déchéance et l’emprisonnement du roi. Louis XVI en prison
  6. 6. Chant de guerre pour l’Armée du Rhin : Allons enfants de la Patrie, Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie, L'étendard sanglant est levé, (bis) Entendez-vous dans les campagnes Mugir ces féroces soldats ? Ils viennent jusque dans vos bras Egorger vos fils, vos compagnes ! Nous entrerons dans la carrière Quand nos aînés n'y seront plus, Nous y trouverons leur poussière, Et la trace de leurs vertus (bis), Bien moins jaloux de leur survivre, Que de partager leur cercueil, Nous aurons le sublime orgueil, De les venger ou de les suivre Amour sacré de la Patrie, Conduis, soutiens nos bras vengeurs Liberté, Liberté chérie, Combats avec tes défenseurs ! (bis) Sous nos drapeaux que la victoire Accoure à tes mâles accents, Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire !Aux armes, citoyens, Formez vos bataillons, Marchons, marchons ! Qu'un sang impur Abreuve nos sillons !
  7. 7. Victoire de la France a valmy:
  8. 8. La bataille de Valmy est une victoire qui éloigne la menace étrangère. Le lendemain, le 22 septembre, la République est proclamée.
  9. 9. II. La république en danger: Une nouvelle assemblée, la Convention, écrit une Constitution qui met en place la démocratie sur les principes d’égalité, d’abolition de l’esclavage et la mise en place du suffrage universel masculin. Constitution qui n’est pas appliquée.
  10. 10. Les dernières minutes de la vie du citoyen Louis Capet « Arrivé au pied de la guillotine, Louis XVI considéra un instant les instruments de son supplice et demanda à Sanson si les tambours s’arrêteraient de battre. Il s’avança pour parler. On cria aux bourreaux de faire leur devoir. Pendant qu’on lui mettait les sangles, il s’écria : “Peuple, je meurs innocent !”. Ensuite, se tournant vers ses bourreaux, Louis XVI déclara : “Messieurs, je suis innocent de tout ce dont on m'inculpe. Je souhaite que mon sang puisse cimenter le bonheur des Français.” Le couperet tomba. Il était 10 heures 22. L’un des assistants de Sanson présenta la tête de Louis XVI
  11. 11. Accusé de trahison, Louis XVI est condamné à mort et guillotiné le 21 janvier 1793. Les rois européens déclarent la guerre à la France. Les royalistes et les fédéralistes se révoltent. Le pays rentre en guerre civile.
  12. 12. III. LA TERREUR POUR MAINTENIR LA REPUBLIQUE: Face aux risques, la Convention met en place un Comité de salut public dirigé par Robespierre et les Montagnards.
  13. 13. Les libertés sont suspendues et la Terreur se met en place. Les citoyens sont surveillés et des tribunaux révolutionnaires sont chargés d’éliminer les ennemis de la République.
  14. 14. A la fin de l’année 1793, la République triomphe mais Robespierre renforce la Terreur et élimine les Montagnards. Les députés modérés votent l’arrestation et la mort de Robespierre.
  15. 15. Il est guillotiné le X Thermidor de l’An II (28 juillet 1794). Les libertés sont rétablies.
  16. 16. Conclusion: Après l’arrestation de Louis XVI, la République est proclamée. Face aux menaces extérieures et intérieures, Robespierre met en place la Terreur. La République est sauvée, Robespierre est arrêté, les libertés sont rétablies.

×