BILAN & PERSPECTIVES 2015- 2016
FIDES-PATRIMOINE-FINANCE
19, Rue La Boétie
75008 PARIS (France)
 01-43-12-39-45
Fax : 01-...
2
PERFORMANCES 2015 DES PRINCIPAUX INDICES BOURSIERS HORS DIVIDENDES RÉINVESTIS ET EN DEVISE LOCALE
Source : Bloomberg, au...
Espoirs… et désillusions
Retour sur 2015
3
Marchés actions (en devises) Obligations Matières premières (en USD)
Données au...
Des niveaux de volatilité élevés ( CAC )
www.placementsexpert.com 4
Qui continueront en 2016 (S&P)
www.placementsexpert.com 5
LES THEMES QUE NOUS ALLONS TRAITER
• L’EUROPE
• LES U.S.A
• LA CHINE et les Pays Emergents
• LES ENJEUX DE 2016:
• La poli...
EUROPE
Stabilité et croissance légère
EUROPE :Une croissance régulière en légère
progression
• Pour la zone Euro les prévisions de croissance sont de 1.7 % en l...
L’Europe
La conjoncture reste favorable
Un contexte macroéconomique plus favorable
9
La masse monétaire milite pour la hau...
L’Europe
La consommation en soutien
Un contexte macroéconomique plus favorable
10
La consommation progresse... … et compen...
Balance Courante de la Zone Euro depuis 2008
11
L’Europe marquée par une reprise en Espagne et en
Italie et un retour vers la compétitivité.
www.placementsexpert.com 12
Une Balance courante en excédent pour la
Zone Euro et les pays de L’ U-E.
www.placementsexpert.com 13
L’Allemagne et les Pays- Bas largement
Excédentaires
www.placementsexpert.com 14
Les Etats-Unis
Première économie à repartir.
Une croissance durable.
Les Etats-Unis confirment la croissance et le
plein emploi
• Fin de la baisse des taux annoncée par la FED en 2015 confirm...
Les Etats-Unis
Un contexte macroéconomique globalement solide
Quelle croissance aux Etats-Unis ?
17
Hors variations de sto...
Les Etats-Unis
Des profits qui ralentissent
Quelle croissance aux Etats-Unis ?
18
Un tassement des profits des entreprises...
La Chine et Les Pays
Emergents
Prudence sur un ensemble de pays hétérogènes et dispersés.
La Chine une transition sur deux...
La Chine : Une économie de transition qui
possède des atouts.
• Un ralentissement attendu mais mal interprété. 6,9 % de cr...
Les marchés émergents
Le désendettement n’a pas commencé dans les pays émergents
21
Dernières données disponibles au 15/01...
Les marchés émergents
Le yuan, une source de stress
Chine : le spectre du hard landing
22
Si le yuan baisse face au dollar...
Les marchés Emergents: Le ralentissement
vient des B.R.IC.S.
• La baisse du Prix du pétrole et des matières premières a mi...
Les Enjeux de 2016
• Les Politiques des Banques Centrales
• L’inflation
• La croissance Economique mondiale
• Le Pétrole
w...
La Politique des Banques Centrales
• Confirmation de la décoréllation des politiques des banques centrales
liée aux perspe...
L’Inflation
• Trop d’inflation c’est un problème et PAS d’inflation aussi.
• L’inflation est générée par les coûts et les ...
1
Inflation mondiale
11
©Coe-Rexecode
Glissementannuelen%
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012...
LE PETROLE
• Les grandes compagnies pétrolières ont suspendu leurs prospections
jusqu’en 2018.
• Stocks importants a écoul...
Un effondrement des Prix qui s’explique par une
insuffisance de la demande par rapport à L’Offre (
94,5 VS 96, 3 MB/j).
• ...
L’Offre de Pétrole et prévisions
www.placementsexpert.com 30
La demande de pétrole et prévisions
www.placementsexpert.com 31
Conséquence: Des prix durablement bas
www.placementsexpert.com 32
LA CROISSANCE ECONOMIQUE MONDIALE EN
RALENTISSEMENT MAIS PAS EN STAGNATION
• Croissance économique prévue à 3,4 %: Les cau...
www.placementsexpert.com 34
LA CROISSANCE ECONOMIQUE MONDIALE
LES RARES BONNES NOUVELLES
• L’Inde avec des prévisions de 7,5 % .
• La croissance du co...
Avec des signaux mitigés.
• La désinflation continue avec quelques signes timides précurseurs
d’inflation.
• Les indices m...
Le prix du pétrole bas , un facteur de croissance
pour les pays non- producteurs et les
consommateurs en Europe, Inde, Asi...
Révision de la Croissance Mondiale et
Hors Zone Euro
www.placementsexpert.com 38
1
11
12/02/2016
1
Variationsen%
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
0
-8
-6
-4...
Les thèmes d’investissements:
2016 une année sportive. Des marchés agités et
Volatiles.
• Priorité aux actions
• Jouer les...
En résumé : C’est l’année du singe
• Ce sera donc une année sportive et mouvementée.
• Il faut se garder d’une analyse « c...
COMMENT GERER LES CRISES ?
• Le début de l’année 2016 ressemble à l’année 1998 . Elle en a le gout
et l’apparence mais à l...
Fin de la présentation
• Je tiens à remercier les sociétés de gestion et d'analyse financière qui m'ont fourni
les données...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation2016 vf

124 vues

Publié le

Analyse Économique 2016 et idées d'investissement.
Economics analysis 2016 ans investment ideas

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
124
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Presentation2016 vf

  1. 1. BILAN & PERSPECTIVES 2015- 2016 FIDES-PATRIMOINE-FINANCE 19, Rue La Boétie 75008 PARIS (France)  01-43-12-39-45 Fax : 01-43-12-39-49 FIDES PATRIMOINE FINANCE-MARSEILLE 18, Rue Jacques Réattu. Buroparc Bat E 13 009 MARSEILLE : 06-13-61-40-12 / 04-91-72-73-03. Fax: 0970-603471 nblachard@gmail.com Nicolas BLACHARD
  2. 2. 2 PERFORMANCES 2015 DES PRINCIPAUX INDICES BOURSIERS HORS DIVIDENDES RÉINVESTIS ET EN DEVISE LOCALE Source : Bloomberg, au 09/02/2016 (données du 31/12/2014 au 31/12/2015). LA VALEUR DE VOTRE INVESTISSEMENT PEUT VARIER. LES DONNÉES RELATIVES AUX PERFORMANCES PASSÉES ONT TRAIT OU SE RÉFÈRENT À DES PÉRIODES PASSÉES ET NE SONT PAS UN INDICATEUR FIABLE DES RÉSULTATS FUTURS. CECI EST VALABLE ÉGALEMENT POUR CE QUI EST DES DONNÉES HISTORIQUES DE MARCHÉ. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de l’information provenant de sources externes n’est pas garantie, bien qu’elle ait été obtenue auprès de sources raisonnablement jugées fiables. Sous réserve des lois applicables, ni Société Générale ni l’émetteur n’assument aucune responsabilité à cet égard. Les éléments du présent document relatifs aux données de marchés sont fournis sur la base de données constatées à un moment précis et qui sont susceptibles de varier. ZONE GÉOGRAPHIQUE INDICE PERFORMANCE ÉTATS-UNIS DOW JONES INDUS. AVG -2,23% S&P 500 INDEX +0,22% NASDAQ COMPOSITE INDEX +5,73% EUROPE EURO STOXX 50 PR +4,50% FTSE 100 INDEX -4,93% CAC 40 INDEX +8,53% DAX INDEX +9,56% IBEX 35 INDEX -7,15% FTSE MIB INDEX +12,66% SWISS MARKET INDEX -1,84% ASIE NIKKEI 225 +9,07% HANG SENG INDEX -7,30% AUTRES BRAZIL IBOVESPA INDEX -13,31% RUSSIA MICEX INDEX +26,12%
  3. 3. Espoirs… et désillusions Retour sur 2015 3 Marchés actions (en devises) Obligations Matières premières (en USD) Données au 31/12/2015. Sources : Bloomberg, La Financière de l’Echiquier Devises 23,5% 11,7% 10,3% 9,6% 1,6% 1,5% 1,4% 1,2% 0,5% -0,2% -2,7% -9,8% -10,2% -10,4% -14,9% -25,8% -32,2% -35,0% -41% -35% -29% -23% -17% -11% -5% 1% 7% 13% 19% 25% MSCIEuropeSmallCap Topix EuroStoxx Stoxx600 Obligationscorporate3-5ansUSD 10ansaméricain S&P500 10ansallemand Obligationscorporate3-5ansEuro ObligationsHighYieldeuropéennes1-5ans (EUR) ObligationsHighYieldaméricaines1-5ans (USD) EUR/JPY EUR/USD Or MSCIEmerging(USD) Cuivre Mineraidefer Pétrole(Brent) 23,5% 11,7% 10,3% 9,6% 1,6% 1,5% 1,4% 1,2% 0,5% -0,2% -2,7% -9,8% -10,2% -10,4% -14,9% -25,8% -32,2% -35,0% -41% -35% -29% -23% -17% -11% -5% 1% 7% 13% 19% 25% MSCIEuropeSmallCap Topix EuroStoxx Stoxx600 Obligationscorporate3-5ansUSD 10ansaméricain S&P500 10ansallemand Obligationscorporate3-5ansEuro ObligationsHighYieldeuropéennes1-5ans (EUR) ObligationsHighYieldaméricaines1-5ans (USD) EUR/JPY EUR/USD Or MSCIEmerging(USD) Cuivre Mineraidefer Pétrole(Brent)
  4. 4. Des niveaux de volatilité élevés ( CAC ) www.placementsexpert.com 4
  5. 5. Qui continueront en 2016 (S&P) www.placementsexpert.com 5
  6. 6. LES THEMES QUE NOUS ALLONS TRAITER • L’EUROPE • LES U.S.A • LA CHINE et les Pays Emergents • LES ENJEUX DE 2016: • La politique des Banques Centrales. • L’inflation. • Le Pétrole. • La Croissance Economique Mondiale. • LES THEMES D’INVESTISSEMENTS 2016 • CONCLUSION : Comment gérer les crises. www.placementsexpert.com 6
  7. 7. EUROPE Stabilité et croissance légère
  8. 8. EUROPE :Une croissance régulière en légère progression • Pour la zone Euro les prévisions de croissance sont de 1.7 % en légère augmentation ( + 0,1%). Une stabilité appréciée par les investisseurs. • Avec des disparités pour les pays qui n’ont pas fait les réformes nécessaires ( France 1,3 %), et ceux qui les ont engagées ( Espagne 2,7 % et 350 000 Chômeurs en moins , Italie 1,3 %). • Maintien d’ un € faible et de taux d’intérêts historiquement bas. • Un marché « actions » avec des valorisations intéressantes. • Maintien d’une politique monétaire accommodante de la BCE. www.placementsexpert.com 8
  9. 9. L’Europe La conjoncture reste favorable Un contexte macroéconomique plus favorable 9 La masse monétaire milite pour la hausse des PMI… ... et finalement pour une progression de la croissance Dernières données disponibles au 15/01/2016. Sources : Datastream, La Financière de l’Echiquier 35 40 45 50 55 60 65 -10% -8% -6% -4% -2% 0% 2% 4% 6% 8% 10% 12% 14% 16% 1997 2000 2003 2006 2009 2012 2015 Variation sur un an glissant de M1 en termes réels (déflatée de l'IPC), avancée de 9 mois PMI composite zone euro -6% -4% -2% 0% 2% 4% 6% 65% 75% 85% 95% 105% 115% 125% 1997 2000 2003 2006 2009 2012 2015 Indice de sentiment économique de la Commission européenne PIB zone euro en glissement annuel
  10. 10. L’Europe La consommation en soutien Un contexte macroéconomique plus favorable 10 La consommation progresse... … et compense la baisse de l’investissement Dernières données disponibles au 15/01/2016. Sources : Datastream, La Financière de l’Echiquier -40 -35 -30 -25 -20 -15 -10 -5 0 -5% -4% -3% -2% -1% 0% 1% 2% 3% 4% 5% 2005 2007 2009 2011 2013 2015 Ventes au détail hors alimentation, glissement annuel Indice de confiance du consommateur 94 96 98 100 102 104 106 108 110 18% 19% 20% 21% 22% 23% 24% 25% 2006 2008 2010 2012 2014 2016 Formation brute de capital fixe, en % du PIB (zone euro) Indice du volume des ventes au détail (zone euro)
  11. 11. Balance Courante de la Zone Euro depuis 2008 11
  12. 12. L’Europe marquée par une reprise en Espagne et en Italie et un retour vers la compétitivité. www.placementsexpert.com 12
  13. 13. Une Balance courante en excédent pour la Zone Euro et les pays de L’ U-E. www.placementsexpert.com 13
  14. 14. L’Allemagne et les Pays- Bas largement Excédentaires www.placementsexpert.com 14
  15. 15. Les Etats-Unis Première économie à repartir. Une croissance durable.
  16. 16. Les Etats-Unis confirment la croissance et le plein emploi • Fin de la baisse des taux annoncée par la FED en 2015 confirmée par la première hausse de Décembre. • La FED annonce quatre hausses de taux pour 2016 signe d’un optimisme retrouvé. • Décorrélation des marchés monétaires avec l’Europe confirmée. • Seule ombre au tableau, la situation financière des entreprises productrices de gaz de schiste qui peut déboucher sur des faillites bancaires. • Appréciation du Dollar signe de retour de la confiance. • Une croissance soutenue de 2,6 % et un chômage au plus bas (5 %). www.placementsexpert.com 16
  17. 17. Les Etats-Unis Un contexte macroéconomique globalement solide Quelle croissance aux Etats-Unis ? 17 Hors variations de stocks, la croissance du PIB rassure Industrie et services, une dynamique différenciée Dernières données disponibles au 15/01/2016. Sources : Bloomberg, La Financière de l’Echiquier 45 50 55 60 65 2010 2010 2011 2012 2013 2013 2014 2015 ISM non-manufacturier ISM manufacturier -8% -6% -4% -2% 0% 2% 4% 6% 8% 1999 2001 2003 2005 2007 2009 2011 2013 2015 Croissance du PIB hors variations de stocks, en glissement annuel
  18. 18. Les Etats-Unis Des profits qui ralentissent Quelle croissance aux Etats-Unis ? 18 Un tassement des profits des entreprises… 5% 6% 7% 8% 9% 10% 11% 12% 13% 1960 1969 1978 1987 1996 2005 2014 Taux de profit des entreprises américaines en % du PIB … notamment en raison de la faiblesse des exportations Décomposition des profits des entreprises américaines Variation en glissement annuel Dernières données disponibles au 15/01/2016. Sources : Datastream, La Financière de l’Echiquier -20% -10% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 2011 2012 2013 2014 2015 Total Reste du monde Domestique hors secteur financier Secteur financier
  19. 19. La Chine et Les Pays Emergents Prudence sur un ensemble de pays hétérogènes et dispersés. La Chine une transition sur deux ans
  20. 20. La Chine : Une économie de transition qui possède des atouts. • Un ralentissement attendu mais mal interprété. 6,9 % de croissance au lieu de 7,1 % , différentiel peu important car la Chine à d’autres atouts: • 100 Millions de nouveaux consommateurs par an. • Un P.I.B qui s’accroit de 600 Milliards /an ( l’équivalent de 3X la Grèce) • Une économie de transition et qui réagit vite: En 2000 PIB de moins de 1 000 Milliards de USD et supérieur à de 10 000 Milliards de USD en 2014. • Un régime politique qui saura accélérer la transition vers les services qui ne représentent actuellement que 50 % du P.I.B ( vs 70% aux US). www.placementsexpert.com 20
  21. 21. Les marchés émergents Le désendettement n’a pas commencé dans les pays émergents 21 Dernières données disponibles au 15/01/2016. Sources : OCDE, Bloomberg, Datastream, La Financière de l’Echiquier La croissance ralentit tendanciellement dans les émergents… … sans diminution de l’endettement Dette du secteur privé en % du PIB 0% 20% 40% 60% 80% 100% 120% 140% 160% 180% 1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007 2009 2011 2013 2015 Pays développés Pays émergents -8% -6% -4% -2% 0% 2% 4% 6% 8% 10% 12% 1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007 2009 2011 2013 2015 Pays développés Pays émergents
  22. 22. Les marchés émergents Le yuan, une source de stress Chine : le spectre du hard landing 22 Si le yuan baisse face au dollar… … il reste globalement stable face aux autres devises Données au 15/01/2016. Sources : Bloomberg, La Financière de l’Echiquier 6,0 6,1 6,2 6,3 6,4 6,5 6,6 6,7 -1,0% -0,5% 0,0% 0,5% 1,0% 1,5% 2,0% 2,5% 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Ecart entre le yuan officiel et le yuan négocié à Hong Kong Parité dollar / yuan Yuan faible face au dollar Yuan fort face au dollar Anticipation d'une baisse de la devise Anticipation d'une hausse de la devise 6,0 6,1 6,2 6,3 6,4 6,5 6,6 6,790 95 100 105 110 115 120 125 130 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Yuan en termes effectifs nominaux (i.e. contre panier de devises) Parité dollar / yuan
  23. 23. Les marchés Emergents: Le ralentissement vient des B.R.IC.S. • La baisse du Prix du pétrole et des matières premières a mis en relief les bons et mauvais élèves . Ceux qui n’ont pas fait de réformes comme le Brésil et la Russie sont les plus impactés ( P.I.B négatif). • Le Brésil – 3,5% en 2016 pèsera lourd dans les Economies d’Amérique Latine . La Russie – 1% , ces 2 pays auront un impact significatif sur l’Economie mondiale. • Les pays exportateurs de pétrole (Moyen- Orient inclut) vivant sur leur rentes ont subi de plein fouet la baisse du prix du pétrole avec pour résultat un effondrement de leur balance commerciale et perspectives de croissance. • l’Inde : un potentiel de croissance important mais le programme de réformes est long à se mettre en place. www.placementsexpert.com 23
  24. 24. Les Enjeux de 2016 • Les Politiques des Banques Centrales • L’inflation • La croissance Economique mondiale • Le Pétrole www.placementsexpert.com 24
  25. 25. La Politique des Banques Centrales • Confirmation de la décoréllation des politiques des banques centrales liée aux perspectives de « spread » de croissance . • La BCE va continuer sa politique accommodante et augmentant ses rachats d’actifs : Dettes Publiques, ABS, Obligations sécurisées et bientôt actions. Aucune remontée des taux n’est prévu. • La FED n’agira qu’en fonction de ses intérêts personnels et n’accordera que peu d’importance aux conséquences des remontées des taux sur les pays en développement endettés en Dollars. • La FED a annoncé quatre remontées des taux en 2016. S’y tiendra t- elle ? www.placementsexpert.com 25
  26. 26. L’Inflation • Trop d’inflation c’est un problème et PAS d’inflation aussi. • L’inflation est générée par les coûts et les prix mais les capacités de production ne sont pas utilisées au maximum . • La BCE souhaiterait arriver à un niveau de 2% . On en est loin car on est proche de 0. • Un indice positif : l’inflation hors énergie et matières premières est positive www.placementsexpert.com 26
  27. 27. 1 Inflation mondiale 11 ©Coe-Rexecode Glissementannuelen% 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 0 -2 0 2 4 6 8 10 12 Source:FMI 12/02/2016 Monde novembre 2015 2,5 Pays développés novembre 2015 0,4 Pays en voie de développement octobre 2015 5,1 dernier point connu www.placementsexpert.com 27
  28. 28. LE PETROLE • Les grandes compagnies pétrolières ont suspendu leurs prospections jusqu’en 2018. • Stocks importants a écouler et pas de rebond des cours attendu avant 2ans. • Légère baisse de la production attendue cette année. • Comme d’habitude le marché anticipera. www.placementsexpert.com 28
  29. 29. Un effondrement des Prix qui s’explique par une insuffisance de la demande par rapport à L’Offre ( 94,5 VS 96, 3 MB/j). • Une demande en constante augmentation mais insuffisante pour absorber une offre pléthorique avec l’arrivée de nouveaux acteurs: • Les Pétroliers Américains ont obtenu l’autorisation d’exporter leurs surplus. • L’Arabie Saoudite « pompe » pour éliminer les nouveaux arrivants. • Nouveaux arrivants sur le marché : Les Iraniens ( + 500 000 B/J) et Américains. • Production OPEP : 35 Millions barils/ jour. Production Hors OPEP 57,6 Millions. • Les Importateurs: Asie 25 Millions de Barils/jours, l’Europe. www.placementsexpert.com 29
  30. 30. L’Offre de Pétrole et prévisions www.placementsexpert.com 30
  31. 31. La demande de pétrole et prévisions www.placementsexpert.com 31
  32. 32. Conséquence: Des prix durablement bas www.placementsexpert.com 32
  33. 33. LA CROISSANCE ECONOMIQUE MONDIALE EN RALENTISSEMENT MAIS PAS EN STAGNATION • Croissance économique prévue à 3,4 %: Les causes: • Ralentissement de la Chine qui passe à une croissance en dessous de 7 % et vraisemblablement proche de 5 % • Difficultés sous – estimées du Brésil et de la Russie avec des taux de « croissance négative ». • Difficultés budgétaires pour les pays du Moyen-Orient . www.placementsexpert.com 33
  34. 34. www.placementsexpert.com 34
  35. 35. LA CROISSANCE ECONOMIQUE MONDIALE LES RARES BONNES NOUVELLES • L’Inde avec des prévisions de 7,5 % . • La croissance du continent Africain 6 % avec L’Afrique du SUD et Nigéria ( + 0,7 %, + 4, 1%) • Le Mexique 2, 5 % stable dans sa progression • La croissance de la consommation restera soutenu en Europe et aux U.S.A. • Croissance faible mais régulière en Europe: 1, 7 % vs 1.5 % en 2015 avec des disparités concernant les pays moins réformateurs. www.placementsexpert.com 35
  36. 36. Avec des signaux mitigés. • La désinflation continue avec quelques signes timides précurseurs d’inflation. • Les indices manufacturiers ( PMI) resteront soutenus en Europe et Etats-Unis. • Politique monétaire accommodante entrainant des taux d’intérêts bas. • Guerre sur les devises qui continuent. • Réformes structurelles en cours dans de nombreux pays ( Chine, Inde, Espagne, Italie, Grèce, France). • Univers géopolitique incertain animé par des conflits ou risque de conflits régionaux. www.placementsexpert.com 36
  37. 37. Le prix du pétrole bas , un facteur de croissance pour les pays non- producteurs et les consommateurs en Europe, Inde, Asie. www.placementsexpert.com 37
  38. 38. Révision de la Croissance Mondiale et Hors Zone Euro www.placementsexpert.com 38
  39. 39. 1 11 12/02/2016 1 Variationsen% 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 0 -8 -6 -4 -2 0 2 4 6 53pays Etats-Unis,Canada,Mexique,Japon,Australie,NelleZélande, CoréeduSud,Hong-Kong,Taïwan,Singapour,Malaisie,Thaïlande, Philippinnes,Indonésie,Inde,Chine, UnionEuropéenneà27,Norvège,Suisse,Turquie,Russie,Brésil, Argentine,Chili,Colombie,Pérou,AfriqueduSud. Source:calculCoe-Rexecodedepuisofficesstatistiquesnationaux Variations en % sur un an 3,1 2015Q3 sur un trimestre au taux annuel 3,2 2015Q3 dernier point connu Croissance du P.I.B mondial en Volume www.placementsexpert.com 39
  40. 40. Les thèmes d’investissements: 2016 une année sportive. Des marchés agités et Volatiles. • Priorité aux actions • Jouer les grandes capitalisations Europe , USA . • Pour l’Asie soyez très sélectif. • Zone Euro et Non Euro. • Secteur Santé, Bio tech, High – tech. • Valeurs de consommation • Au final L’Europe apparait comme un continent stable et fiable pour les investisseurs du monde entier. www.placementsexpert.com 40
  41. 41. En résumé : C’est l’année du singe • Ce sera donc une année sportive et mouvementée. • Il faut se garder d’une analyse « court-termistes » sur les émergents qui représentent toujours des gisements de croissance considérables. • L’Europe et les Etats-Unis représentent quoiqu’on en dise des régions de stabilité et de croissance. • Les réactions épidermiques des marchés liées aux changements de modèles économiques et incertitudes politiques reflètent plus les inquiétudes sur le très court terme que le long –terme. www.placementsexpert.com 41
  42. 42. COMMENT GERER LES CRISES ? • Le début de l’année 2016 ressemble à l’année 1998 . Elle en a le gout et l’apparence mais à la différence il n’ y a pas de faillite de fonds d’investissement tel que LTCM et pas de crise asiatique ni systémique mais un ralentissement dans la croissance. • Les marchés ont sur- réagi , surtout en Chine ou les investisseurs sont en phase d’apprentissage et n‘ont pas encore les bons réflexes pour « boursicotter ». Les autorités Chinoises ont été maladroites dans leurs réactions et annonces. • Conclusion: La volatilité sera importante mais le compartiment « Actions » en sortira gagnant , 2016 une année « Sportive » . C’est l’année du singe : Soyez malin. www.placementsexpert.com 42
  43. 43. Fin de la présentation • Je tiens à remercier les sociétés de gestion et d'analyse financière qui m'ont fourni les données permettant de réaliser cette étude: La financière de l'échiquier, DNCA, Société Générale, Coe-Rexecode, CCI-Paris-Idf, autres sources dont FMI, IEA. • Je reste à votre disposition pour de plus amples informations. www.placementsexpert.com 43

×