Free Press

1 045 vues

Publié le

Présentation de la presse underground naît dans les années 60 et se développant dans les années 70. Ce type de média révolutionne les méthodes de presse traditionnelle de par son contenu et son esthétique.

Publié dans : Formation, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 045
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Free Press

  1. 1.
  2. 2. I) Origines de la Free PressA) La Free Press : un média alternatif B) Contexte historique et sociale de son apparition C) Thèmes et illustrationII) Trois exemples de Free PressA) Etats-Unis : le L.A. Free Press B) Angleterre : It et Oz C) France : ActuelIII) Médias alternatifs actuelsA) Le site gonzolation.com B) Radio Nova<br />
  3. 3. I) Origines de la Free Press<br /> A) La Free Press : un média alternatif<br />Diffuse une information différente des médias traditionnels à tendance anti-hégémonique<br />Liberté morale et économique : pas de contraintes commerciales ou étatiques<br />Communication alternative «plus critique, plus engagée, plus militante, elle s’occupe des non-dits ou du non-couvert par les autres médias. » (Jean-Marc FONTAN)<br />Implication et rayonnement variant selon les caractéristiques du médias<br />Suit les avancées techniques et technologiques de la communication<br />
  4. 4. JH<br /> B) Contexte historique et social de son apparition<br />Années 60-70 : Naissance de la presse underground en même temps que l’explosion des mouvements de libération et de la guerre du Viet Nam. <br /> Apparition de mouvements de la contre-culture (hippie, punk, skinhead, techno…) dont les codes sont en marge des habitudes culturelles traditionnelles et critiquent les normes et la morale de la société. Ils expriment leurs idées artistiquement par la littérature, la peinture, la musique, le cinéma…<br />Beat Generation : mouvement littéraire de la culture underground notamment marqué par le roman de Jack Kerouac, d’inspiration autobiographique, Sur la route. Autres écrivains de la Beat Generation : William Burroughs, Allen Ginsberg…<br />La Free Press est une résistance face au monopole de la culture uniforme.<br />UPS = Underground Press Syndicate crée en 1966. Syndicat d’échanges et de conscience communautaire permettant la circulation gratuite des photos, dessins, articles d’un journal à l’autre sans contraintes des droits d’auteurs.<br /> Technologie bon marché + reproductibilité facile ≠ gros capital de lancement et de production.<br />
  5. 5. C) Thèmes et illustrationsjLes thèmes traités par la Free Press et l’approche de l’information sont en marge des méthodes classiques de la presse traditionnelles. Elle aborde principalement des sujets politiques et culturels déclinés ci-dessous.<br />Women’sLibs<br /> Mouvement de libération des femmes apparut aux Etats-Unis en 1968 revendiquant l’égalité de tout les droits moraux, sexuels, juridiques, économiques et symboliques et luttant contre toutes formes d’oppression et de misogynie.<br /> Dans leurs actions concrètes, les femmes du Women’s Lib revendiquent le droit à la contraception et à l’avortement. <br /> Il donnera lieu au Mouvement de Libération de la Femme en France.<br />
  6. 6. Homosexualité<br />28 juin 1969, New York une descente de police dans un bar gay (le Stowall Inn) dégénère et donne lieu à 5 jours de violents affrontements. Cette journée marque le début du mouvement des droits civiques pour les homosexuels.<br />Gay Liberation Front : Fondé en 1969 immédiatement après les émeutes de Stonewall, le Gay Liberation Front est un mouvement militant et violent pour la libération homosexuel. Leur combat dépasse la discrimination envers les homosexuels puisqu’il s’engage dans la lutte du Black Power et critique le capitalisme, la structure du modèle familial et le rôle traditionnel des sexes.<br />
  7. 7. Black Power<br />La lutte contre les discriminations raciales nait aux Etats-Unis avec le Mouvement des droits civiques crée en 1954. Impliqué dans les revendications des minorités raciales notamment celles des afro-américains, ce mouvement non-violent a pour but d’obtenir l’égalité des droits civiques pour tout les citoyens américains. On l’associe à la figure emblématique de Martin Luther King.<br />En 1966, la lutte se radicalise avec la création du mouvement révolutionnaire Black Panther Party par Huey P. Newton & Bobby Seal. Inspiré par Malcolm X assassiné en 65, le Black Panther Party condense ses revendications dans le Ten Point Plan basés sur l’auto-défense et l’auto-suffisance communautaire. La distribution de ce document, centrale pour le mouvement, fut la méthode la plus efficace de diffusion, d’éducation et de recrutement.<br />De là nait une riposte underground marketing sans précédents : blouson de cuir et béret noir, coupe afro, point levé et emblème de la panthère fleurissent aux Etats-Unis en même temps que les manifestations bien loin du pacifisme de Martin Luther King.<br />
  8. 8. Drogues & psychotropes<br />« Je comparerai ces deux moyens artificiels, par lesquels l'homme exaspérant sa personnalité crée, pour ainsi dire, en lui une sorte de divinité »<br />Du vin et du haschisch, Baudelaire, 1851.<br />Incursion des drogues dans le milieu artistique depuis Baudelaire. On pense à la Beat Generation de Kerouac et Burroughs.<br />La consommation de drogue dans les années 70 se faisait en réaction aux normes d’une société rigide.<br />18 juin 1976, Libération publie en France « L’appel du 18 joint »appelant à la dépénalisation du cannabis et à l'ouverture de centres d'informations aux substances psychotropes justifiée par l’absence de dépendance physique et d’effets nocifs suite à sa consommation.<br />Ce manifeste fut signé par de nombreuses personnalités, artistes ou intellectuels comme Bernard Kouchner, Gilles Deuleuze, Jean-François Lyotard, Jean-François Bizot, Philippe Val, Philippe Sollers, Isabelle Huppert, Maxime Le Forestier... <br />
  9. 9. Guerre du Vietnam<br /> Dès 1954 les Etats-Unis s’engagent dans la guerre du Vietnam, conflit qui s’enlise jusqu’en 1975. Impopulaire sur le territoire américain, la guerre de Vietnam donne lieu à des manifestations contre la guerre. A New York, 150 000 personnes se réunissent à Central Park pour exprimer leur désaccord avec le gouvernement. Des centaines d’étudiants détruisent leurs papiers militaires. <br />Voyages<br />Les années 70 sont marquées par le<br />voyage. Liberté, découverte du monde<br /> et fuite de la société sont les principales<br />motivations des jeunes qui partent sur<br />les routes en auto-stop ou par leurs <br />propres moyens.<br />Ecologie<br />Début de l’écologie aux Etats-Unis. <br />On prend conscience de la fragilité de <br />la planète et des dangers que représente<br />L’Homme pour celle-ci. <br />
  10. 10. Supports, contenus & illustrations<br />La Free Press est un lieu d’expression et de créativité individuelle. Elle témoigne d’une totale liberté d’expression.<br /> Formats se déclinant sous forme de journaux, ensembles de publications, brochures, fanzines… qui se différencient de la presse traditionnelle par leur contenu esthétique.<br />Titres : originaux et provocateurs, ils témoignent d’une manière d’être singulière, d’une approche particulière de la réalité mêlant humour, cynisme et imagination.<br />
  11. 11. Textes : plus libres que ceux de la presse traditionnelle, la Free Press innove de nouvelles formes graphiques et scripturales : pas toujours en colonnes ou lignes droites, quelques fois imbriqués dans et autour des illustrations, les paragraphes peuvent être posés pêle-mêle sur la page. <br /> Ce foisonnement de l'écrit usait de caractères et typographies innovants et stylisés, souvent psychédéliqueset très colorés<br />Images : psychédéliques, colorés, dynamique et pittoresque, les procédés graphiques se diversifient : collages, caricature, BD, photos retouchées, calques, superpositions…<br />Ces caractéristiques esthétiques donnent une impression de vitalité, de désordre, d'énergie et d'éphémère reflétant bien l'époque qu'elle illustre.<br />
  12. 12. II) Exemples de Free Press<br />A ) Etats-Unis : le L.A. Free Press<br />1964 : Apparition du Los Angeles Free Press.<br />Connu comme étant l’un des premiers journaux de la presse alternative et indépendante.<br />Porté par les valeurs hippies, il s’implique dans tous les évènements politiques majeures des Etats-Unis notamment la guerre du Vietnam.<br />Collaboration avec les artistes Charles Bukowski , John Carpenter, Harlan Ellison…<br />Hebdomadaire de 8pages, format tabloïd coûtant 25cents.<br />Anciens numéros consultables ici! <br />
  13. 13. B) Angleterre : It & Oz<br />1966 : Apparition de It<br />1967 : Apparition de Oz<br />Produit indépendant souhaitant refléter l’identité des marginaux.<br />Donne la parole à tout les courants de pensées de la contre-culture.<br />Victime de la censure, ils doivent survirent de manière souterraine avec un réseau de lecteur restreint.<br />Ses principales sources de financement proviennent de la publicité correspondant aux intérêts du lecteur (disques, encens, sexshop…). Elle ne génère aucun bénéfice.<br />
  14. 14. C) France : Actuel<br />1970 : Apparition d’Actuel<br />Crée par Jean-François Bizot<br />Nouveau type de journalisme en France pour « changer la vie ».<br />Traite de nouveaux modes de vies et des formes d’expressions créatives pour inspirer les jeunes français.<br />« Avec Actuel, on a fait la lumière sur ces réalités, et on a poussé ce mouvement pour déstabiliser l'ordre établi et permettre à chacun de renaître ensuite. On s'est coltiné le XXe siècle à notre façon pour que les gens, ici en France, puissent se décomplexer par rapport à cette histoire et se recomposer une liberté. »<br /> J.-F. Bizot pour Chronicart<br />
  15. 15. III) Médias alternatifs actuels<br />A) Le site gonzolation.com<br /> http://www.gonzolation.com/index.php<br /> Hunter S. Thompson (créateur du journalisme gonzo) :<br />« Le reportage gonzo allie la plume d'un maître reporter, le talent d'un photographe de renom et les couilles en bronze d'un acteur. »<br /> B) Radio Nova<br /> http://www.novaplanet.com/<br />

×