SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  39
Télécharger pour lire hors ligne
ROYAUME DU MAROC
MINISTERE DE L’INTERIEUR
DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION CIVILE
SÉISME D’AL HOCEIMA
RETOUR D’EXPÉRIENCES
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SOMMAIRE
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
- DÉFINITION D’UN ACCIDENT MAJEUR.
- LES DIFFÉRENTS TYPES DE RISQUES AU MAROC.
CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC.
- ZONES MENACÉES PAR LES TREMBLEMENTS DE TERRE.
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA (24 FÉVRIER 2004).
- SITTUATION GÉNÉRALE.
- DÉGÂTS HUMAINS ET MATÉRIELS.
- MOYENS HUMAINS MOBILISÉS .
- MOYENS MATÉRIELS MOBILISÉS .
- CENTRES D’ACCUEIL ET D’HÉBERGEMENT.
- RÉACTION IMMÉDIATE EN MATIÈRE DE COORDINATION .
- ACTIONS ENTAMÉES POUR LE RETOUR À LA VIE NORMALE.
RÉPONSE OPÉRATIONNELLE.
- EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES AYANTS PERMIS D’ACQUÉRIR
UN SAVOIR FAIRE EN MATIÈRE DE GESTION DES RISQUES.
GESTION DES CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC.
- CADRE JURIDIQUE.
RETOUR D’EXPÉRIENCES.
CONCLUSION GÉNÉRALE.
QUELQUES PHOTOS DU SÉISME D’AL HOCEIMA DE 2004.
DÉFINITION D’UN ACCIDENT MAJEUR
Un accident est qualifié de « majeur » ou « catastrophique »,
lorsqu’il répond conventionnellement aux quatre critères
suivants :
•Accident ayant causé un nombre élevé de victimes, blessés
ou morts et des dégâts importants;
•Accident ayant conduit à une pollution permanente ou sur
une longue durée, de l’environnement (faune, flore, bâtiments
et constructions diverses), avec des dégâts importants,
souvent irréversibles;
•Accident ayant nécessité la mise en place d’importants
moyens de secours et d’interventions diverses ;
•Accident ayant nécessité la mise en place d’une organisation
particulière de secours et de recherche de responsabilités
pour la réparation des conséquences.
ATELIER SUR LA CONNAISSANCE ET L’ÉVALUATION DES RISQUES AU MAROC
MINISTERE DE L’INTERIEUR 03 et 04 AVRIL2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
LES DIFFÉRENTS TYPES DE RISQUES AU MAROC
A. LES RISQUES COURANTS;
B. LES RISQUES PANDEMIQUES;
C. LES RISQUES NATURELS;
D. LES RISQUES TECHNOLOGIQUES ;
E. LES RISQUES LIES AUX TRANSPORTS;
F. LES RISQUES LIES AU TRANSPORT DES MATIERES DANGEREUSES;
G. LES RISQUES SOCIAUX.
ATELIER SUR LA CONNAISSANCE ET L’ÉVALUATION DES RISQUES AU MAROC
MINISTERE DE L’INTERIEUR 03 et 04 AVRIL2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
Le Maroc est situé dans une zone géographique à
risques , zone méditerranéenne ibéro-maghrébine,
situé sur la « CEINTURE SISMIQUE » ; région
connue pour son instabilité sismique et comprenant
des zones à haut risque.
Il est à signaler qu’annuellement, des centaines de
séismes de différentes magnitudes sont enregistrés
par les stations de surveillance sismique relevant de
l'Institut National de Géophysique.
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC :
LES TREMBLEMENTS DE TERRE
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC :
LES TREMBLEMENTS DE TERRE
Historiquement, le Maroc a connu plusieurs tremblements de terre, notamment:
 Le 28 mai 881, un séisme effroyable frappe les deux rives du détroit.
 Le 11 mai 1624, un séisme catastrophique détruit une grande partie des villes
de Taza, Fès et Meknès.
 Le 5 août 1660, la ville de Melilla a été secouée par un violent séisme faisant
des dégâts matériels considérables.
 En juillet 1719, les villes côtières marocaines ont enregistré un violent séisme
qui a également détruit une partie de la ville de Marrakech.
 En 1731, un autre séisme détruit la ville d’Agadir.
 Les 1er et 18 novembre 1755, le séisme qui a frappé Lisbonne a détruit
quelques villes côtières marocaines.
 Le 29 février 1960, un séisme dévastateur d'une magnitude de 5,7 degré sur
l'échelle de Richter, a détruit la ville d'Agadir faisant 12.000 morts et
d’importants dégâts matériels.
 Le 24 février 2004, un violent séisme d'une magnitude de 6,3 degré sur
l'échelle de Richter a frappé la ville d’Al Hoceima et ses régions, faisant près
de 628 morts et causant des dégâts matériels considérables.
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC :
ZONES MENACÉES PAR LES TREMBLEMENTS DE TERRE
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
La carte de zones sismiques
adopté par le RPS 2000
comporte actuellement trois
zones menacées par les
tremblements de terre au
Maroc.
Cette division classe
Al Hoceima et ses régions ,
Agadir et ses environs,
comme des zones menacées
par les tremblements de
terre.
Al Hoceima
CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC :
ZONES MENACÉES PAR LES TREMBLEMENTS DE TERRE
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA
SITUATION GÉNÉRALE
Le mardi 24 février 2004 à 2h27 mn heure locale, un séisme
d’une magnitude de 6,3 degré sur l'échelle de Richter a
frappé la région d’Al Hoceima surprenant les habitants dans
leur sommeil occasionnant d’importants dégâts humains et
matériels. L’épicentre a été situé à une trentaine de
kilomètres au sud ouest d’Al Hoceima dans la zone
montagneuse du rif à 8 km de profondeur.
Ce séisme s’est caractérisé par la survenue de fortes
répliques qui ont suivi la secousse principale et qui ont
persisté pendant plusieurs semaines, contraignant la
population à quitter les bâtiments et à se refugier dans des
espaces publics en pleine air.
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004
DÉGÂTS HUMAINS ET MATÉRIELS
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
Le séisme d’Al Hoceima a causé de lourds dégâts humains et
matériels, à savoir:
Dégâts humains Dégâts matériels
628 morts
Effondrement de
2539 bâtiments
dont 2498 en milieu rural
926 blessés,
dont 14 cas graves
Effondrement partiel de
70 bâtiments
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004
MOYENS HUMAINS MOBILISÉS
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
LES FORCES
DE SÉCURITÉ
ENGAGÉES
FORCES
ARMÉES
ROYALES
GENDARMERIE
ROYALE
SÛRETÉ
NATIONALE
PROTECTION
CIVILE
FORCES
AUXILIAIRES
2395 1350 1330 444 1520
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004
MOYENS HUMAINS MOBILISÉS( QUELQUES EXEMPLES)
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
LES ORGANISATIONS
NON
GOUVERNEMENTALES
Fondation Mohamed V
pour la solidarité
Croissant rouge
marocain
55 cadres et 525
volontaires
Volontaires du CRM
DÉPARTEMENTS
MINISTÉRIELS
Ministère de
l’intérieur
Ministère de
santé
Ministère de
l’équipement
et de transport
Ministère de la
communication
Personnel de
l’administration
territoriale de la
région renforcé
par une équipe du
service central
458 médecins,
paramédicales
et cadres
124 cadres
et agents
197
intervenants
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004
QUELQUES EXEMPLES DES MOYENS MATÉRIELS MOBILISÉS
Forces Armées Royales: important dispositif de moyens
organiques des F.A.R dont, 01 unité de génie spécialisée dans
les travaux de sauvetage-déblaiement, 03 boulangeries
mobiles de campagne, 01 hôpital militaire de campagne ,
44 équipages des Forces Royales Air , des unités flottantes de
la Marine Royale …etc;
Gendarmerie Royale: les moyens organiques de la G.R
renforcés par 14 hélicoptères qui ont été mis en place pour
distribuer des aides, assurer les reconnaissances aériennes et
les évacuations sanitaires;
Sûreté Nationale: Important dispositif de maintien d’ordre
renforcé par les colonnes mobiles de forces de police
diligentées des régions limitrophes;
Protection Civile: 92 engins de lutte contre l’incendie , de
sauvetage - déblaiement et de secours à personnes;
Forces Auxiliaires: une centaine de véhicules d’intervention.
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
• Ministère de santé :
Moyens sanitaires conventionnels dont 26
ambulances médicalisées.
• Ministère de l’équipement et du transport:
63 unités d’engins et matériels de travaux
publiques, 124 camions et 10 autocars affectés au
transport.
• Fondation Mohamed V pour la solidarité:
Important dispositif mis en place dont 01 unité
médicale mobile.
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004
QUELQUES EXEMPLES DES MOYENS MATÉRIELS MOBILISÉS
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
Pour assurer des abris en bivouacs , six centres d’accueil ont été
aménagés dans l’immédiat , ils ont été renforcés par la suite par
d’autres bivouacs dont 12 à la ville d’Al Hoceima.
Un total général de 2622 tentes ont été mis en place , ce qui a permis
d’abriter 17 500 personnes.
Ces centres d’accueil ont été équipés par les infrastructures
techniques et sanitaires nécessaires dont 76 stations
d'approvisionnement en eau potable.
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004
CENTRES D’ACCUEIL ET D’HÉBERGEMENT
Centres
d’accueil
IMZOUREN SOUK
IMZOUREN
AIT KAMRA
DISPENSAIRE
AIT KAMRA
CALA
BONITA
SABADIA
426 tentes
2800
personnes
abrités
250 tentes
1480
personnes
abrités
142 tentes
500
personnes
abrités
34 tentes
170
personnes
abrités
246 tentes
2500
personnes
abrités
105 tentes
630
personnes
abrités
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
En dépit d’importants dégâts humains et matériels
qui ont été occasionnés suite à cette catastrophe, elle
est restée limitée dans le temps et dans l’espace et
n’a pas nécessité l’activation du plan ORSEC dans
toutes ces composantes.
Néanmoins, la multiplication des moyens et des
services mobilisés a nécessité la mise en place d’un
organe particulier de coordination et d’organisation
de secours régional ayant pour mission la direction
des opérations de secours, la gestion de la montée
en puissance de la situation et l’assistance à la
population sinistrée .
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004
RÉACTION IMMÉDIATE EN MATIÈRE DE COORDINATION
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
C’est ainsi que sur HAUTES INSTRUCTIONS
ROYALES DE SA MAJESTE LE ROI , un Comité
Régional d’Assistance (CRA), a été mis sur pied le
1er mars 2004.
Ce comité, composé des responsables civiles et
militaires, a été mis sous la direction de Monsieur
le Wali de la Région et sous la supervision d’un
Directeur Adjoint de l’Administration Centrale.
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004
RÉACTION IMMÉDIATE EN MATIÈRE DE COORDINATION
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
WALI DE LA RÉGION
Cellule de gestion de dons
et renforts
Cellule de sécurité et de
maintien de l’ordre
Cellule de
réhabilitation
Cellule
médico- sociale
Cellule médias et relation
avec presse
Cellule de sauvetage
déblaiement
Cellule de
coordination et de
communication
Cellule santé et soins
médicaux
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004
RÉACTION IMMÉDIATE EN MATIÈRE DE COORDINATION
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
Organigramme du Comité Régional d’Assistance(CRA)
DIRECTEUR ADJOINT
( Service central)
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004
Principales attributions du Comité Régional d’Assistance(CRA)
•La gestion des opérations de sauvetage et de secours;
•La protection des personnes et de leurs biens;
•La mise à l’abri des populations et leur ravitaillement en denrées
alimentaires par voie terrestre ou aérienne pour les villages et douars
enclavés;
•La réception et la distribution des dons nationaux et internationaux;
•Le stockage des dons dans des dépôts aménagés pour la
circonstance;
•La coordination des actions de secours des différentes équipes de
secours des pays frères et amis et des ONG;
•La communication des activités et la sensibilisation de la population;
•La gestion des capacités hospitalières, l’encadrement sanitaire fixe et
itinérante des populations, la sécurité sanitaire et alimentaire de la
population ;
•L’accompagnement psycho-socio-médical visant la facilitation du
retour à la vie normale.
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
• Le recensement exhaustif des bâtiments et habitations
endommagés;
• La mise en place d’un plan d’action pour la
reconstruction des logements sinistrés;
• L’osculation des bâtiments scolaires, de santé et des
sièges des administrations publics;
• L’encouragement de la population à regagner leur
domicile;
• La facilitation de la reprise des activités scolaires;
• La reprise des activités socio- économiques de la ville
( service public,commerce..);
• La mise en place d’un plan de développement régional
intégré.
TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004
QUELQUES ACTIONS ENTAMÉES POUR LE RETOUR À LA VIE NORMALE
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
Séismes
• Séisme d’Agadir (29-02-1960)
• Séisme d’Al Hoceima (24-02-2004)
Inondations
• Inondation de la vallée d’Ourika à Marrakech
(17-08-1995)
• Inondations dans la Région d’El Hajeb (28-09-1997)
• Inondations à Mohammedia (25-11-2002)
• Inondations à Taza, Sefrou, Missour, El Hajeb,
Bouarfa, Errachidia et Ouarzazate (22-09-2008)
• Inondations dans la Région de Souss Massa Daraa
(02-2010)
• Inondations à Guelmim et autres villes au sud du
Maroc (23-11-2014).
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
RÉPONSE OPÉRATIONNELLE :
EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES AYANTS PERMIS D’ACQUÉRIR
UN SAVOIR -FAIRE EN MATIÈRE DE GESTION DES RISQUES
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
Pandémies :
• Alerte à une pandémie grippale H5N1 en (2006).
• Alerte à une pandémie grippale H1N1 en (2009).
Incendies :
• Incendie de la raffinerie de pétrole la SAMIR à
Casablanca (25 novembre 2002).
• Feux de forêts à Chefchaoune et à Larache
(02 septembre 2006).
• Incendie de l’usine ROSAMOR ameublement
à Casablanca (26 avril 2008).
• Feu de forêt d’Amsekroud à Agadir (10-08-2013).
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
RÉPONSE OPÉRATIONNELLE :
EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES AYANTS PERMIS D’ACQUÉRIR
UN SAVOIR -FAIRE EN MATIÈRE DE GESTION DES RISQUES
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
Interventions d’un détachement d'intervention
catastrophes aéromobile (DICA) de la Protection Civile
à l’étranger:
•Engagement du DICA suite à la survenue du séisme
Izmit en Turquie le 17 aout 1999 ;
• Intervention du détachement suite à la survenue du
séisme de Boumerdas en Algérie le 21 mai 2003 ;
•Engagement du DICA suite à la survenue du séisme de
Bam en Iran le 26 décembre 2003.
• Participation aux inondations de Bab El Oued en
Algérie , le 10 novembre 2001.
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
RÉPONSE OPÉRATIONNELLE :
EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES AYANTS PERMIS D’ACQUÉRIR
UN SAVOIR -FAIRE EN MATIÈRE DE GESTION DES RISQUES
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
GESTION DES CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC:
CADRE JURIDIQUE
•Plan de planification des secours en cas de catastrophe (circulaire
n° 34 en date du 25 janvier 1983) ;
•Plans spécialisés de planification des secours en cas de
catastrophe, notamment :
 Plan de secours en cas de graves incendies;
 Plan de secours en cas d’accidents sur la voie ferroviaire;
 Plan de secours en cas d’accidents chimiques;
 plan de secours en cas de séismes;
 plan de secours en cas d’inondations.
•Schémas Directeurs d’Analyse et de Couverture des Risques
SDACR;
•L’article 50 de la charte communale de 2002 qui détermine les
attributions des présidents de conseils communaux relatives à la
protection contre les risques;
•Protection contre les risques et gestion des catastrophes naturelles
et industrielles (circulaire n° 129 en date du 22 novembre 2011
- Ministère de l’Intérieur/Cabinet). ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
GESTION DES SÉISMES AU NIVEAU NATIONAL :
CADRE JURIDIQUE
 Décret n° 2-04-267 du 20 rabii I 1425 (10mai 2004) modifiant le décret n°
2-02-177 du 09 hija 1422 ( 22 février 2002) approuvant le règlement de
construction parasismique (R.P.S 2000) applicable aux bâtiments, fixant les
règles parasismiques et instituant le comité national du génie parasismique
(Bulletin officiel n° 5214 du 20 mai 2004).
Décret n° 2-12-666 du 17 rejeb 1434 ( 28 mai 2013) approuvant le
règlement parasismique pour les constructions en terre et instituant le comité
national des constructions en terre (Bulletin officiel n° 6206 du 21
novembre 2013).
 Décret n° 2-12-682 du 17 rejeb 1434 ( 28 mai 2013) modifiant le décret n°
2-02-177 du 09 hija 1422 ( 22 février 2002) approuvant le règlement de
construction parasismique (R.P.S 2000) applicable aux bâtiments, fixant les
règles parasismiques et instituant le comité national du génie parasismique
(Bulletin officiel n° 6206 du 21 novembre 2013).
 Dahir n°1-11-157 du 18 ramadan 1434 ( 27 juillet 2013) portant publication
du statut particulier du centre arabe pour la prévention contre les dangers
sismiques et les autres catastrophes naturelles, fait au Caire le 04 mars 2004
(Bulletin officiel n° 6233 du 24 février 2014).
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
 Les précautions entreprises en cas de séismes
(circulaire n° 33 en date du 04 février 1966/ Service
Général de Protection et de Secours);
 Renforcement du contrôle en vue de réduire les
infractions commises dans le domaine de la
construction (circulaire n° 250 en date du 19 juillet
1991/ Direction d’Architecture et d’ Urbanisme);
 Protection contre les risques de constructions
menaçant ruine ( circulaire n° 1117 en date du
27 décembre 1999/ Ministère de l’Intérieur /Cabinet).
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
GESTION DES SÉISMES AU NIVEAU NATIONAL :
CADRE JURIDIQUE
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
 Réorganisation et élargissement des attributions de la
Direction Générale de la Protection Civile ( Ministère
de l’Intérieur), en vertu du décret n° 2-08-159 du 16
Janvier 2009 relatif aux attributions et à l'organisation du
Ministère de l‘Intérieur.
 Création et organisation des commandements
régionaux et provinciaux de la Direction Générale de
la Protection Civile, en vertu du décret n° 09-293 du 16
janvier 2009 relatif à la création, l'organisation et aux
attributions des services extérieurs de la Direction de la
Protection Civile et sa compétence territoriale.
 Réorganisation et remise à niveau de l’Unité Mobile
Nationale d’Intervention.
 Création de 16 Unités Mobiles Régionales
d’Intervention.
RETOUR D’EXPÉRIENCES
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
 Réhabilitation de l’École de la Protection Civile, en
vertu du décret n°2-10-603 du 14 Septembre 2011;
 Conception et mise en œuvre d’un plan de formation
multidisciplinaire encadré par des experts nationaux et
étrangers;
 Mise en place d’une nouvelle salle opérationnelle de
gestion des crises au niveau de la DGPC;
 Initiation du projet de création des salles opérationnelles
régionales couvrant le territoire national;
 Construction, aménagement et équipement de
08 dépôts ministériels,14 dépôts régionaux et
60 Kits provinciaux de proximité;
 Acquisition de nouveaux moyens de télécommunication
et d’aide au commandement notamment les camions
postes de commandement mobiles.
RETOUR D’EXPÉRIENCES
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
 Classification de l’Unité Mobile Nationale d’Intervention
conformément aux standards internationaux de l’ONU, par
la création d’une Unité de Recherche et Sauvetage en milieu
Urbain USAR, de catégorie lourde, en réponse aux
exigences du Groupe Consultatif International de Recherche
et de Sauvetage INSARAG (30 Octobre 2014) ;
 L’extension du savoir- faire de l’USAR classifié aux Unités
Mobiles Régionales d’Intervention afin de les mettre à
niveau des standards internationaux (projet en cours);
 Conception de nouveaux cahiers de charge relatifs à
l’acquisition des différents engins et équipements
nécessaires pour une meilleure réponse opérationnelle en
matière de gestion des risques.
RETOUR D’EXPÉRIENCES
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
 Mise à jour des textes et règlements de sécurité contre les
risques dans les constructions;
 Développement de partenariat avec les institutions publiques
et privés susceptibles d’apporter l’assistance logistique et
l’expertise technique dans le domaine de la prévention et la
gestion des risques;
 L’adoption des conventions et accords ,tant au niveau
national qu’international, en matière d’échange d’expertise et
d’assistance dans les domaines relatifs à la gestion des
risques;
 Mise en œuvre, en partenariat avec la Direction du
Développement et de Coopération Suisse (DDC) et les
Wilayas de Fès et de Meknès, d’un programme Secouristes
Volontaires de Proximité (SVP) dans les villes de Fès ,
Meknès, Séfrou, Mly yacoub et Mly Driss Zerhoun.
 Organisation annuelle et saisonnière, des campagnes de
sensibilisation aux risques au profit du grand public.
RETOUR D’EXPÉRIENCES
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
CONCLUSION GÉNÉRALE
Les catastrophes naturelles peuvent surprendre n'importe
quel pays ou région au monde et peuvent avoir un impact
limité ou catastrophique et ce, en fonction de l'état de la
préparation et de la capacité du pays ou de la région touchée
à y faire face et à atténuer leurs effets.
la préparation proactive à ces menaces semble compliquée
et nécessite une prise de conscience collective, des budgets
importants ainsi qu'une grande capacité de coordination et
de mise en œuvre.
La gestion des risques s’avère donc une priorité nationale et
locale, basée principalement sur, un engagement politique
clair, une mobilisation des différentes institutions nationales
concernées et une bonne gouvernance qui doit être intégrée
dans la planification des politiques publiques et dans tous
les projets de développement social et économique.
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC
Marrakech 02 et 03 novembre 2017
SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-3 novembre 2017 - DGPC
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-3 novembre 2017 - DGPC
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-3 novembre 2017 - DGPC
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-3 novembre 2017 - DGPC
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-3 novembre 2017 - DGPC
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-3 novembre 2017 - DGPC
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-3 novembre 2017 - DGPC

Contenu connexe

Tendances

schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins mohamed elmarnissi
 
Introduction Et fondements logistiques
Introduction Et fondements logistiquesIntroduction Et fondements logistiques
Introduction Et fondements logistiqueshachemiimad
 
Standardisation, maitrise et optimisation du système de pilotage de la perfor...
Standardisation, maitrise et optimisation du système de pilotage de la perfor...Standardisation, maitrise et optimisation du système de pilotage de la perfor...
Standardisation, maitrise et optimisation du système de pilotage de la perfor...oumaimazizi
 
Le reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rihLe reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rihmoha coursante
 
L’artisanat marocaine
L’artisanat marocaineL’artisanat marocaine
L’artisanat marocaineAli Gounbarek
 
Système national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfSystème national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfELBACHIRBANIAISSA
 
GFDRR : Banque mondiale modèle d’évaluation probabiliste multi-risques mnh pra
GFDRR : Banque mondiale   modèle d’évaluation probabiliste multi-risques mnh praGFDRR : Banque mondiale   modèle d’évaluation probabiliste multi-risques mnh pra
GFDRR : Banque mondiale modèle d’évaluation probabiliste multi-risques mnh praOECD Governance
 
Presentation-NMDv1.pptx
Presentation-NMDv1.pptxPresentation-NMDv1.pptx
Presentation-NMDv1.pptxaymaneberrada1
 
DGPC : Communication acteurs locaux prévention risques
DGPC :  Communication acteurs locaux prévention risquesDGPC :  Communication acteurs locaux prévention risques
DGPC : Communication acteurs locaux prévention risquesOECD Governance
 
Elaboration des budgets au sein de marjane fès agdal
Elaboration des budgets au sein de marjane fès agdalElaboration des budgets au sein de marjane fès agdal
Elaboration des budgets au sein de marjane fès agdalMiriam drissi kaitouni
 
La planification stratégique de la commune urbaine Martil
La planification stratégique de la commune urbaine Martil  La planification stratégique de la commune urbaine Martil
La planification stratégique de la commune urbaine Martil Ayoub LAHLOUH
 
Rapport de stage desert dream
Rapport de stage desert dreamRapport de stage desert dream
Rapport de stage desert dreamTaoufik Laaziz
 
Agence Urbaine Hoceima : Carte d'aptitude à l'urbanisation
Agence Urbaine Hoceima  : Carte d'aptitude à l'urbanisationAgence Urbaine Hoceima  : Carte d'aptitude à l'urbanisation
Agence Urbaine Hoceima : Carte d'aptitude à l'urbanisationOECD Governance
 
L'eau en Tunisie : ressources et gouvernance
L'eau en Tunisie : ressources et gouvernanceL'eau en Tunisie : ressources et gouvernance
L'eau en Tunisie : ressources et gouvernanceAnis Kedidi
 
Gestion de glissement de terrain par l’utilisation de système d’information ...
Gestion de glissement de terrain par l’utilisation  de système d’information ...Gestion de glissement de terrain par l’utilisation  de système d’information ...
Gestion de glissement de terrain par l’utilisation de système d’information ...Abdellah EL MOURABIT
 
Rapport de stage controle de gestion
Rapport de stage controle de gestionRapport de stage controle de gestion
Rapport de stage controle de gestionabdeloahed hamdi
 

Tendances (20)

schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins
 
Introduction Et fondements logistiques
Introduction Et fondements logistiquesIntroduction Et fondements logistiques
Introduction Et fondements logistiques
 
Standardisation, maitrise et optimisation du système de pilotage de la perfor...
Standardisation, maitrise et optimisation du système de pilotage de la perfor...Standardisation, maitrise et optimisation du système de pilotage de la perfor...
Standardisation, maitrise et optimisation du système de pilotage de la perfor...
 
Artisanat du Maroc
Artisanat du Maroc Artisanat du Maroc
Artisanat du Maroc
 
Le reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rihLe reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rih
 
L’artisanat marocaine
L’artisanat marocaineL’artisanat marocaine
L’artisanat marocaine
 
Système national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfSystème national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdf
 
GFDRR : Banque mondiale modèle d’évaluation probabiliste multi-risques mnh pra
GFDRR : Banque mondiale   modèle d’évaluation probabiliste multi-risques mnh praGFDRR : Banque mondiale   modèle d’évaluation probabiliste multi-risques mnh pra
GFDRR : Banque mondiale modèle d’évaluation probabiliste multi-risques mnh pra
 
Guide mise en place d'un sig
Guide mise en place d'un sigGuide mise en place d'un sig
Guide mise en place d'un sig
 
Presentation-NMDv1.pptx
Presentation-NMDv1.pptxPresentation-NMDv1.pptx
Presentation-NMDv1.pptx
 
DGPC : Communication acteurs locaux prévention risques
DGPC :  Communication acteurs locaux prévention risquesDGPC :  Communication acteurs locaux prévention risques
DGPC : Communication acteurs locaux prévention risques
 
Elaboration des budgets au sein de marjane fès agdal
Elaboration des budgets au sein de marjane fès agdalElaboration des budgets au sein de marjane fès agdal
Elaboration des budgets au sein de marjane fès agdal
 
Final rapport
Final rapportFinal rapport
Final rapport
 
La planification stratégique de la commune urbaine Martil
La planification stratégique de la commune urbaine Martil  La planification stratégique de la commune urbaine Martil
La planification stratégique de la commune urbaine Martil
 
Rapport de stage desert dream
Rapport de stage desert dreamRapport de stage desert dream
Rapport de stage desert dream
 
Agence Urbaine Hoceima : Carte d'aptitude à l'urbanisation
Agence Urbaine Hoceima  : Carte d'aptitude à l'urbanisationAgence Urbaine Hoceima  : Carte d'aptitude à l'urbanisation
Agence Urbaine Hoceima : Carte d'aptitude à l'urbanisation
 
L'eau en Tunisie : ressources et gouvernance
L'eau en Tunisie : ressources et gouvernanceL'eau en Tunisie : ressources et gouvernance
L'eau en Tunisie : ressources et gouvernance
 
Gestion de glissement de terrain par l’utilisation de système d’information ...
Gestion de glissement de terrain par l’utilisation  de système d’information ...Gestion de glissement de terrain par l’utilisation  de système d’information ...
Gestion de glissement de terrain par l’utilisation de système d’information ...
 
Rapport de stage controle de gestion
Rapport de stage controle de gestionRapport de stage controle de gestion
Rapport de stage controle de gestion
 
PFE en Merchandising
PFE en  MerchandisingPFE en  Merchandising
PFE en Merchandising
 

Plus de OECD Governance

Public Integrity Indicators Slides
Public Integrity Indicators SlidesPublic Integrity Indicators Slides
Public Integrity Indicators SlidesOECD Governance
 
Summary of the OECD expert meeting: Construction Risk Management in Infrastru...
Summary of the OECD expert meeting: Construction Risk Management in Infrastru...Summary of the OECD expert meeting: Construction Risk Management in Infrastru...
Summary of the OECD expert meeting: Construction Risk Management in Infrastru...OECD Governance
 
Using AI led assurance to deliver projects on time and on budget - D. Amratia...
Using AI led assurance to deliver projects on time and on budget - D. Amratia...Using AI led assurance to deliver projects on time and on budget - D. Amratia...
Using AI led assurance to deliver projects on time and on budget - D. Amratia...OECD Governance
 
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm (SE)
 ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm (SE) ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm (SE)
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm (SE)OECD Governance
 
Building Client Capability to Deliver Megaprojects - J. Denicol, professor at...
Building Client Capability to Deliver Megaprojects - J. Denicol, professor at...Building Client Capability to Deliver Megaprojects - J. Denicol, professor at...
Building Client Capability to Deliver Megaprojects - J. Denicol, professor at...OECD Governance
 
Procurement strategy in major infrastructure: The AS-IS and STEPS - D. Makovš...
Procurement strategy in major infrastructure: The AS-IS and STEPS - D. Makovš...Procurement strategy in major infrastructure: The AS-IS and STEPS - D. Makovš...
Procurement strategy in major infrastructure: The AS-IS and STEPS - D. Makovš...OECD Governance
 
Procurement of major infrastructure projects 2017-22 - B. Hasselgren, Senior ...
Procurement of major infrastructure projects 2017-22 - B. Hasselgren, Senior ...Procurement of major infrastructure projects 2017-22 - B. Hasselgren, Senior ...
Procurement of major infrastructure projects 2017-22 - B. Hasselgren, Senior ...OECD Governance
 
ECI Dutch Experience - A. Chao, Partner, Bird&Bird & J. de Koning, Head of Co...
ECI Dutch Experience - A. Chao, Partner, Bird&Bird & J. de Koning, Head of Co...ECI Dutch Experience - A. Chao, Partner, Bird&Bird & J. de Koning, Head of Co...
ECI Dutch Experience - A. Chao, Partner, Bird&Bird & J. de Koning, Head of Co...OECD Governance
 
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, StockholmECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, StockholmOECD Governance
 
EPEC's perception of market developments - E. Farquharson, Principal Adviser,...
EPEC's perception of market developments - E. Farquharson, Principal Adviser,...EPEC's perception of market developments - E. Farquharson, Principal Adviser,...
EPEC's perception of market developments - E. Farquharson, Principal Adviser,...OECD Governance
 
Geographical scope of the lines in Design and Build - B.Dupuis, Executive Dir...
Geographical scope of the lines in Design and Build - B.Dupuis, Executive Dir...Geographical scope of the lines in Design and Build - B.Dupuis, Executive Dir...
Geographical scope of the lines in Design and Build - B.Dupuis, Executive Dir...OECD Governance
 
Executive Agency of the Dutch Ministry of Infrastructure and Water Management...
Executive Agency of the Dutch Ministry of Infrastructure and Water Management...Executive Agency of the Dutch Ministry of Infrastructure and Water Management...
Executive Agency of the Dutch Ministry of Infrastructure and Water Management...OECD Governance
 
Presentation of OECD Government at a Glance 2023
Presentation of OECD Government at a Glance 2023Presentation of OECD Government at a Glance 2023
Presentation of OECD Government at a Glance 2023OECD Governance
 
The Protection and Promotion of Civic Space: Strengthening Alignment with Int...
The Protection and Promotion of Civic Space: Strengthening Alignment with Int...The Protection and Promotion of Civic Space: Strengthening Alignment with Int...
The Protection and Promotion of Civic Space: Strengthening Alignment with Int...OECD Governance
 
Digital Government Review Türkiye - Assessment and Recommendations
Digital Government Review Türkiye - Assessment and RecommendationsDigital Government Review Türkiye - Assessment and Recommendations
Digital Government Review Türkiye - Assessment and RecommendationsOECD Governance
 
Buliding-Financial-Resilience-to climate-Impacts.pdf
Buliding-Financial-Resilience-to climate-Impacts.pdfBuliding-Financial-Resilience-to climate-Impacts.pdf
Buliding-Financial-Resilience-to climate-Impacts.pdfOECD Governance
 
Session-7-OECD-Strengthening-climate.pptx
Session-7-OECD-Strengthening-climate.pptxSession-7-OECD-Strengthening-climate.pptx
Session-7-OECD-Strengthening-climate.pptxOECD Governance
 
Session-6-Building-Financial-Resilience.pptx
Session-6-Building-Financial-Resilience.pptxSession-6-Building-Financial-Resilience.pptx
Session-6-Building-Financial-Resilience.pptxOECD Governance
 
Session-5-Assurance-on-sustainability-Peter-Welch.pptx
Session-5-Assurance-on-sustainability-Peter-Welch.pptxSession-5-Assurance-on-sustainability-Peter-Welch.pptx
Session-5-Assurance-on-sustainability-Peter-Welch.pptxOECD Governance
 
Session-4-Sovereign-green-bonds-Fatos-Koc.pptx
Session-4-Sovereign-green-bonds-Fatos-Koc.pptxSession-4-Sovereign-green-bonds-Fatos-Koc.pptx
Session-4-Sovereign-green-bonds-Fatos-Koc.pptxOECD Governance
 

Plus de OECD Governance (20)

Public Integrity Indicators Slides
Public Integrity Indicators SlidesPublic Integrity Indicators Slides
Public Integrity Indicators Slides
 
Summary of the OECD expert meeting: Construction Risk Management in Infrastru...
Summary of the OECD expert meeting: Construction Risk Management in Infrastru...Summary of the OECD expert meeting: Construction Risk Management in Infrastru...
Summary of the OECD expert meeting: Construction Risk Management in Infrastru...
 
Using AI led assurance to deliver projects on time and on budget - D. Amratia...
Using AI led assurance to deliver projects on time and on budget - D. Amratia...Using AI led assurance to deliver projects on time and on budget - D. Amratia...
Using AI led assurance to deliver projects on time and on budget - D. Amratia...
 
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm (SE)
 ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm (SE) ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm (SE)
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm (SE)
 
Building Client Capability to Deliver Megaprojects - J. Denicol, professor at...
Building Client Capability to Deliver Megaprojects - J. Denicol, professor at...Building Client Capability to Deliver Megaprojects - J. Denicol, professor at...
Building Client Capability to Deliver Megaprojects - J. Denicol, professor at...
 
Procurement strategy in major infrastructure: The AS-IS and STEPS - D. Makovš...
Procurement strategy in major infrastructure: The AS-IS and STEPS - D. Makovš...Procurement strategy in major infrastructure: The AS-IS and STEPS - D. Makovš...
Procurement strategy in major infrastructure: The AS-IS and STEPS - D. Makovš...
 
Procurement of major infrastructure projects 2017-22 - B. Hasselgren, Senior ...
Procurement of major infrastructure projects 2017-22 - B. Hasselgren, Senior ...Procurement of major infrastructure projects 2017-22 - B. Hasselgren, Senior ...
Procurement of major infrastructure projects 2017-22 - B. Hasselgren, Senior ...
 
ECI Dutch Experience - A. Chao, Partner, Bird&Bird & J. de Koning, Head of Co...
ECI Dutch Experience - A. Chao, Partner, Bird&Bird & J. de Koning, Head of Co...ECI Dutch Experience - A. Chao, Partner, Bird&Bird & J. de Koning, Head of Co...
ECI Dutch Experience - A. Chao, Partner, Bird&Bird & J. de Koning, Head of Co...
 
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, StockholmECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm
ECI in Sweden - A. Kadefors, KTH Royal Institute of Technology, Stockholm
 
EPEC's perception of market developments - E. Farquharson, Principal Adviser,...
EPEC's perception of market developments - E. Farquharson, Principal Adviser,...EPEC's perception of market developments - E. Farquharson, Principal Adviser,...
EPEC's perception of market developments - E. Farquharson, Principal Adviser,...
 
Geographical scope of the lines in Design and Build - B.Dupuis, Executive Dir...
Geographical scope of the lines in Design and Build - B.Dupuis, Executive Dir...Geographical scope of the lines in Design and Build - B.Dupuis, Executive Dir...
Geographical scope of the lines in Design and Build - B.Dupuis, Executive Dir...
 
Executive Agency of the Dutch Ministry of Infrastructure and Water Management...
Executive Agency of the Dutch Ministry of Infrastructure and Water Management...Executive Agency of the Dutch Ministry of Infrastructure and Water Management...
Executive Agency of the Dutch Ministry of Infrastructure and Water Management...
 
Presentation of OECD Government at a Glance 2023
Presentation of OECD Government at a Glance 2023Presentation of OECD Government at a Glance 2023
Presentation of OECD Government at a Glance 2023
 
The Protection and Promotion of Civic Space: Strengthening Alignment with Int...
The Protection and Promotion of Civic Space: Strengthening Alignment with Int...The Protection and Promotion of Civic Space: Strengthening Alignment with Int...
The Protection and Promotion of Civic Space: Strengthening Alignment with Int...
 
Digital Government Review Türkiye - Assessment and Recommendations
Digital Government Review Türkiye - Assessment and RecommendationsDigital Government Review Türkiye - Assessment and Recommendations
Digital Government Review Türkiye - Assessment and Recommendations
 
Buliding-Financial-Resilience-to climate-Impacts.pdf
Buliding-Financial-Resilience-to climate-Impacts.pdfBuliding-Financial-Resilience-to climate-Impacts.pdf
Buliding-Financial-Resilience-to climate-Impacts.pdf
 
Session-7-OECD-Strengthening-climate.pptx
Session-7-OECD-Strengthening-climate.pptxSession-7-OECD-Strengthening-climate.pptx
Session-7-OECD-Strengthening-climate.pptx
 
Session-6-Building-Financial-Resilience.pptx
Session-6-Building-Financial-Resilience.pptxSession-6-Building-Financial-Resilience.pptx
Session-6-Building-Financial-Resilience.pptx
 
Session-5-Assurance-on-sustainability-Peter-Welch.pptx
Session-5-Assurance-on-sustainability-Peter-Welch.pptxSession-5-Assurance-on-sustainability-Peter-Welch.pptx
Session-5-Assurance-on-sustainability-Peter-Welch.pptx
 
Session-4-Sovereign-green-bonds-Fatos-Koc.pptx
Session-4-Sovereign-green-bonds-Fatos-Koc.pptxSession-4-Sovereign-green-bonds-Fatos-Koc.pptx
Session-4-Sovereign-green-bonds-Fatos-Koc.pptx
 

Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-3 novembre 2017 - DGPC

  • 1. ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L’INTERIEUR DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION CIVILE SÉISME D’AL HOCEIMA RETOUR D’EXPÉRIENCES ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017
  • 2. SOMMAIRE ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES - DÉFINITION D’UN ACCIDENT MAJEUR. - LES DIFFÉRENTS TYPES DE RISQUES AU MAROC. CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC. - ZONES MENACÉES PAR LES TREMBLEMENTS DE TERRE. TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA (24 FÉVRIER 2004). - SITTUATION GÉNÉRALE. - DÉGÂTS HUMAINS ET MATÉRIELS. - MOYENS HUMAINS MOBILISÉS . - MOYENS MATÉRIELS MOBILISÉS . - CENTRES D’ACCUEIL ET D’HÉBERGEMENT. - RÉACTION IMMÉDIATE EN MATIÈRE DE COORDINATION . - ACTIONS ENTAMÉES POUR LE RETOUR À LA VIE NORMALE. RÉPONSE OPÉRATIONNELLE. - EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES AYANTS PERMIS D’ACQUÉRIR UN SAVOIR FAIRE EN MATIÈRE DE GESTION DES RISQUES. GESTION DES CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC. - CADRE JURIDIQUE. RETOUR D’EXPÉRIENCES. CONCLUSION GÉNÉRALE. QUELQUES PHOTOS DU SÉISME D’AL HOCEIMA DE 2004.
  • 3. DÉFINITION D’UN ACCIDENT MAJEUR Un accident est qualifié de « majeur » ou « catastrophique », lorsqu’il répond conventionnellement aux quatre critères suivants : •Accident ayant causé un nombre élevé de victimes, blessés ou morts et des dégâts importants; •Accident ayant conduit à une pollution permanente ou sur une longue durée, de l’environnement (faune, flore, bâtiments et constructions diverses), avec des dégâts importants, souvent irréversibles; •Accident ayant nécessité la mise en place d’importants moyens de secours et d’interventions diverses ; •Accident ayant nécessité la mise en place d’une organisation particulière de secours et de recherche de responsabilités pour la réparation des conséquences. ATELIER SUR LA CONNAISSANCE ET L’ÉVALUATION DES RISQUES AU MAROC MINISTERE DE L’INTERIEUR 03 et 04 AVRIL2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 4. LES DIFFÉRENTS TYPES DE RISQUES AU MAROC A. LES RISQUES COURANTS; B. LES RISQUES PANDEMIQUES; C. LES RISQUES NATURELS; D. LES RISQUES TECHNOLOGIQUES ; E. LES RISQUES LIES AUX TRANSPORTS; F. LES RISQUES LIES AU TRANSPORT DES MATIERES DANGEREUSES; G. LES RISQUES SOCIAUX. ATELIER SUR LA CONNAISSANCE ET L’ÉVALUATION DES RISQUES AU MAROC MINISTERE DE L’INTERIEUR 03 et 04 AVRIL2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 5. Le Maroc est situé dans une zone géographique à risques , zone méditerranéenne ibéro-maghrébine, situé sur la « CEINTURE SISMIQUE » ; région connue pour son instabilité sismique et comprenant des zones à haut risque. Il est à signaler qu’annuellement, des centaines de séismes de différentes magnitudes sont enregistrés par les stations de surveillance sismique relevant de l'Institut National de Géophysique. ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC : LES TREMBLEMENTS DE TERRE SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 6. CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC : LES TREMBLEMENTS DE TERRE Historiquement, le Maroc a connu plusieurs tremblements de terre, notamment:  Le 28 mai 881, un séisme effroyable frappe les deux rives du détroit.  Le 11 mai 1624, un séisme catastrophique détruit une grande partie des villes de Taza, Fès et Meknès.  Le 5 août 1660, la ville de Melilla a été secouée par un violent séisme faisant des dégâts matériels considérables.  En juillet 1719, les villes côtières marocaines ont enregistré un violent séisme qui a également détruit une partie de la ville de Marrakech.  En 1731, un autre séisme détruit la ville d’Agadir.  Les 1er et 18 novembre 1755, le séisme qui a frappé Lisbonne a détruit quelques villes côtières marocaines.  Le 29 février 1960, un séisme dévastateur d'une magnitude de 5,7 degré sur l'échelle de Richter, a détruit la ville d'Agadir faisant 12.000 morts et d’importants dégâts matériels.  Le 24 février 2004, un violent séisme d'une magnitude de 6,3 degré sur l'échelle de Richter a frappé la ville d’Al Hoceima et ses régions, faisant près de 628 morts et causant des dégâts matériels considérables. ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 7. CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC : ZONES MENACÉES PAR LES TREMBLEMENTS DE TERRE ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 8. ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 La carte de zones sismiques adopté par le RPS 2000 comporte actuellement trois zones menacées par les tremblements de terre au Maroc. Cette division classe Al Hoceima et ses régions , Agadir et ses environs, comme des zones menacées par les tremblements de terre. Al Hoceima CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC : ZONES MENACÉES PAR LES TREMBLEMENTS DE TERRE SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 9. TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA SITUATION GÉNÉRALE Le mardi 24 février 2004 à 2h27 mn heure locale, un séisme d’une magnitude de 6,3 degré sur l'échelle de Richter a frappé la région d’Al Hoceima surprenant les habitants dans leur sommeil occasionnant d’importants dégâts humains et matériels. L’épicentre a été situé à une trentaine de kilomètres au sud ouest d’Al Hoceima dans la zone montagneuse du rif à 8 km de profondeur. Ce séisme s’est caractérisé par la survenue de fortes répliques qui ont suivi la secousse principale et qui ont persisté pendant plusieurs semaines, contraignant la population à quitter les bâtiments et à se refugier dans des espaces publics en pleine air. ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 10. TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004 DÉGÂTS HUMAINS ET MATÉRIELS ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 Le séisme d’Al Hoceima a causé de lourds dégâts humains et matériels, à savoir: Dégâts humains Dégâts matériels 628 morts Effondrement de 2539 bâtiments dont 2498 en milieu rural 926 blessés, dont 14 cas graves Effondrement partiel de 70 bâtiments SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 11. TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004 MOYENS HUMAINS MOBILISÉS ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 LES FORCES DE SÉCURITÉ ENGAGÉES FORCES ARMÉES ROYALES GENDARMERIE ROYALE SÛRETÉ NATIONALE PROTECTION CIVILE FORCES AUXILIAIRES 2395 1350 1330 444 1520 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 12. TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004 MOYENS HUMAINS MOBILISÉS( QUELQUES EXEMPLES) ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 LES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES Fondation Mohamed V pour la solidarité Croissant rouge marocain 55 cadres et 525 volontaires Volontaires du CRM DÉPARTEMENTS MINISTÉRIELS Ministère de l’intérieur Ministère de santé Ministère de l’équipement et de transport Ministère de la communication Personnel de l’administration territoriale de la région renforcé par une équipe du service central 458 médecins, paramédicales et cadres 124 cadres et agents 197 intervenants SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 13. ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004 QUELQUES EXEMPLES DES MOYENS MATÉRIELS MOBILISÉS Forces Armées Royales: important dispositif de moyens organiques des F.A.R dont, 01 unité de génie spécialisée dans les travaux de sauvetage-déblaiement, 03 boulangeries mobiles de campagne, 01 hôpital militaire de campagne , 44 équipages des Forces Royales Air , des unités flottantes de la Marine Royale …etc; Gendarmerie Royale: les moyens organiques de la G.R renforcés par 14 hélicoptères qui ont été mis en place pour distribuer des aides, assurer les reconnaissances aériennes et les évacuations sanitaires; Sûreté Nationale: Important dispositif de maintien d’ordre renforcé par les colonnes mobiles de forces de police diligentées des régions limitrophes; Protection Civile: 92 engins de lutte contre l’incendie , de sauvetage - déblaiement et de secours à personnes; Forces Auxiliaires: une centaine de véhicules d’intervention. SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 14. • Ministère de santé : Moyens sanitaires conventionnels dont 26 ambulances médicalisées. • Ministère de l’équipement et du transport: 63 unités d’engins et matériels de travaux publiques, 124 camions et 10 autocars affectés au transport. • Fondation Mohamed V pour la solidarité: Important dispositif mis en place dont 01 unité médicale mobile. TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004 QUELQUES EXEMPLES DES MOYENS MATÉRIELS MOBILISÉS SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017
  • 15. ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 Pour assurer des abris en bivouacs , six centres d’accueil ont été aménagés dans l’immédiat , ils ont été renforcés par la suite par d’autres bivouacs dont 12 à la ville d’Al Hoceima. Un total général de 2622 tentes ont été mis en place , ce qui a permis d’abriter 17 500 personnes. Ces centres d’accueil ont été équipés par les infrastructures techniques et sanitaires nécessaires dont 76 stations d'approvisionnement en eau potable. TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004 CENTRES D’ACCUEIL ET D’HÉBERGEMENT Centres d’accueil IMZOUREN SOUK IMZOUREN AIT KAMRA DISPENSAIRE AIT KAMRA CALA BONITA SABADIA 426 tentes 2800 personnes abrités 250 tentes 1480 personnes abrités 142 tentes 500 personnes abrités 34 tentes 170 personnes abrités 246 tentes 2500 personnes abrités 105 tentes 630 personnes abrités SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 16. En dépit d’importants dégâts humains et matériels qui ont été occasionnés suite à cette catastrophe, elle est restée limitée dans le temps et dans l’espace et n’a pas nécessité l’activation du plan ORSEC dans toutes ces composantes. Néanmoins, la multiplication des moyens et des services mobilisés a nécessité la mise en place d’un organe particulier de coordination et d’organisation de secours régional ayant pour mission la direction des opérations de secours, la gestion de la montée en puissance de la situation et l’assistance à la population sinistrée . TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004 RÉACTION IMMÉDIATE EN MATIÈRE DE COORDINATION ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 17. C’est ainsi que sur HAUTES INSTRUCTIONS ROYALES DE SA MAJESTE LE ROI , un Comité Régional d’Assistance (CRA), a été mis sur pied le 1er mars 2004. Ce comité, composé des responsables civiles et militaires, a été mis sous la direction de Monsieur le Wali de la Région et sous la supervision d’un Directeur Adjoint de l’Administration Centrale. TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004 RÉACTION IMMÉDIATE EN MATIÈRE DE COORDINATION ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 18. WALI DE LA RÉGION Cellule de gestion de dons et renforts Cellule de sécurité et de maintien de l’ordre Cellule de réhabilitation Cellule médico- sociale Cellule médias et relation avec presse Cellule de sauvetage déblaiement Cellule de coordination et de communication Cellule santé et soins médicaux TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004 RÉACTION IMMÉDIATE EN MATIÈRE DE COORDINATION ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 Organigramme du Comité Régional d’Assistance(CRA) DIRECTEUR ADJOINT ( Service central) SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 19. TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004 Principales attributions du Comité Régional d’Assistance(CRA) •La gestion des opérations de sauvetage et de secours; •La protection des personnes et de leurs biens; •La mise à l’abri des populations et leur ravitaillement en denrées alimentaires par voie terrestre ou aérienne pour les villages et douars enclavés; •La réception et la distribution des dons nationaux et internationaux; •Le stockage des dons dans des dépôts aménagés pour la circonstance; •La coordination des actions de secours des différentes équipes de secours des pays frères et amis et des ONG; •La communication des activités et la sensibilisation de la population; •La gestion des capacités hospitalières, l’encadrement sanitaire fixe et itinérante des populations, la sécurité sanitaire et alimentaire de la population ; •L’accompagnement psycho-socio-médical visant la facilitation du retour à la vie normale. ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 20. • Le recensement exhaustif des bâtiments et habitations endommagés; • La mise en place d’un plan d’action pour la reconstruction des logements sinistrés; • L’osculation des bâtiments scolaires, de santé et des sièges des administrations publics; • L’encouragement de la population à regagner leur domicile; • La facilitation de la reprise des activités scolaires; • La reprise des activités socio- économiques de la ville ( service public,commerce..); • La mise en place d’un plan de développement régional intégré. TREMBLEMENT DE TERRE D’AL HOCEIMA 2004 QUELQUES ACTIONS ENTAMÉES POUR LE RETOUR À LA VIE NORMALE ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 21. Séismes • Séisme d’Agadir (29-02-1960) • Séisme d’Al Hoceima (24-02-2004) Inondations • Inondation de la vallée d’Ourika à Marrakech (17-08-1995) • Inondations dans la Région d’El Hajeb (28-09-1997) • Inondations à Mohammedia (25-11-2002) • Inondations à Taza, Sefrou, Missour, El Hajeb, Bouarfa, Errachidia et Ouarzazate (22-09-2008) • Inondations dans la Région de Souss Massa Daraa (02-2010) • Inondations à Guelmim et autres villes au sud du Maroc (23-11-2014). ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 RÉPONSE OPÉRATIONNELLE : EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES AYANTS PERMIS D’ACQUÉRIR UN SAVOIR -FAIRE EN MATIÈRE DE GESTION DES RISQUES SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 22. Pandémies : • Alerte à une pandémie grippale H5N1 en (2006). • Alerte à une pandémie grippale H1N1 en (2009). Incendies : • Incendie de la raffinerie de pétrole la SAMIR à Casablanca (25 novembre 2002). • Feux de forêts à Chefchaoune et à Larache (02 septembre 2006). • Incendie de l’usine ROSAMOR ameublement à Casablanca (26 avril 2008). • Feu de forêt d’Amsekroud à Agadir (10-08-2013). ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 RÉPONSE OPÉRATIONNELLE : EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES AYANTS PERMIS D’ACQUÉRIR UN SAVOIR -FAIRE EN MATIÈRE DE GESTION DES RISQUES SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 23. Interventions d’un détachement d'intervention catastrophes aéromobile (DICA) de la Protection Civile à l’étranger: •Engagement du DICA suite à la survenue du séisme Izmit en Turquie le 17 aout 1999 ; • Intervention du détachement suite à la survenue du séisme de Boumerdas en Algérie le 21 mai 2003 ; •Engagement du DICA suite à la survenue du séisme de Bam en Iran le 26 décembre 2003. • Participation aux inondations de Bab El Oued en Algérie , le 10 novembre 2001. ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 RÉPONSE OPÉRATIONNELLE : EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES AYANTS PERMIS D’ACQUÉRIR UN SAVOIR -FAIRE EN MATIÈRE DE GESTION DES RISQUES SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 24. GESTION DES CATASTROPHES NATURELLES AU MAROC: CADRE JURIDIQUE •Plan de planification des secours en cas de catastrophe (circulaire n° 34 en date du 25 janvier 1983) ; •Plans spécialisés de planification des secours en cas de catastrophe, notamment :  Plan de secours en cas de graves incendies;  Plan de secours en cas d’accidents sur la voie ferroviaire;  Plan de secours en cas d’accidents chimiques;  plan de secours en cas de séismes;  plan de secours en cas d’inondations. •Schémas Directeurs d’Analyse et de Couverture des Risques SDACR; •L’article 50 de la charte communale de 2002 qui détermine les attributions des présidents de conseils communaux relatives à la protection contre les risques; •Protection contre les risques et gestion des catastrophes naturelles et industrielles (circulaire n° 129 en date du 22 novembre 2011 - Ministère de l’Intérieur/Cabinet). ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 25. ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 GESTION DES SÉISMES AU NIVEAU NATIONAL : CADRE JURIDIQUE  Décret n° 2-04-267 du 20 rabii I 1425 (10mai 2004) modifiant le décret n° 2-02-177 du 09 hija 1422 ( 22 février 2002) approuvant le règlement de construction parasismique (R.P.S 2000) applicable aux bâtiments, fixant les règles parasismiques et instituant le comité national du génie parasismique (Bulletin officiel n° 5214 du 20 mai 2004). Décret n° 2-12-666 du 17 rejeb 1434 ( 28 mai 2013) approuvant le règlement parasismique pour les constructions en terre et instituant le comité national des constructions en terre (Bulletin officiel n° 6206 du 21 novembre 2013).  Décret n° 2-12-682 du 17 rejeb 1434 ( 28 mai 2013) modifiant le décret n° 2-02-177 du 09 hija 1422 ( 22 février 2002) approuvant le règlement de construction parasismique (R.P.S 2000) applicable aux bâtiments, fixant les règles parasismiques et instituant le comité national du génie parasismique (Bulletin officiel n° 6206 du 21 novembre 2013).  Dahir n°1-11-157 du 18 ramadan 1434 ( 27 juillet 2013) portant publication du statut particulier du centre arabe pour la prévention contre les dangers sismiques et les autres catastrophes naturelles, fait au Caire le 04 mars 2004 (Bulletin officiel n° 6233 du 24 février 2014). SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 26.  Les précautions entreprises en cas de séismes (circulaire n° 33 en date du 04 février 1966/ Service Général de Protection et de Secours);  Renforcement du contrôle en vue de réduire les infractions commises dans le domaine de la construction (circulaire n° 250 en date du 19 juillet 1991/ Direction d’Architecture et d’ Urbanisme);  Protection contre les risques de constructions menaçant ruine ( circulaire n° 1117 en date du 27 décembre 1999/ Ministère de l’Intérieur /Cabinet). ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 GESTION DES SÉISMES AU NIVEAU NATIONAL : CADRE JURIDIQUE SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 27.  Réorganisation et élargissement des attributions de la Direction Générale de la Protection Civile ( Ministère de l’Intérieur), en vertu du décret n° 2-08-159 du 16 Janvier 2009 relatif aux attributions et à l'organisation du Ministère de l‘Intérieur.  Création et organisation des commandements régionaux et provinciaux de la Direction Générale de la Protection Civile, en vertu du décret n° 09-293 du 16 janvier 2009 relatif à la création, l'organisation et aux attributions des services extérieurs de la Direction de la Protection Civile et sa compétence territoriale.  Réorganisation et remise à niveau de l’Unité Mobile Nationale d’Intervention.  Création de 16 Unités Mobiles Régionales d’Intervention. RETOUR D’EXPÉRIENCES ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 28.  Réhabilitation de l’École de la Protection Civile, en vertu du décret n°2-10-603 du 14 Septembre 2011;  Conception et mise en œuvre d’un plan de formation multidisciplinaire encadré par des experts nationaux et étrangers;  Mise en place d’une nouvelle salle opérationnelle de gestion des crises au niveau de la DGPC;  Initiation du projet de création des salles opérationnelles régionales couvrant le territoire national;  Construction, aménagement et équipement de 08 dépôts ministériels,14 dépôts régionaux et 60 Kits provinciaux de proximité;  Acquisition de nouveaux moyens de télécommunication et d’aide au commandement notamment les camions postes de commandement mobiles. RETOUR D’EXPÉRIENCES ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 29.  Classification de l’Unité Mobile Nationale d’Intervention conformément aux standards internationaux de l’ONU, par la création d’une Unité de Recherche et Sauvetage en milieu Urbain USAR, de catégorie lourde, en réponse aux exigences du Groupe Consultatif International de Recherche et de Sauvetage INSARAG (30 Octobre 2014) ;  L’extension du savoir- faire de l’USAR classifié aux Unités Mobiles Régionales d’Intervention afin de les mettre à niveau des standards internationaux (projet en cours);  Conception de nouveaux cahiers de charge relatifs à l’acquisition des différents engins et équipements nécessaires pour une meilleure réponse opérationnelle en matière de gestion des risques. RETOUR D’EXPÉRIENCES ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 30.  Mise à jour des textes et règlements de sécurité contre les risques dans les constructions;  Développement de partenariat avec les institutions publiques et privés susceptibles d’apporter l’assistance logistique et l’expertise technique dans le domaine de la prévention et la gestion des risques;  L’adoption des conventions et accords ,tant au niveau national qu’international, en matière d’échange d’expertise et d’assistance dans les domaines relatifs à la gestion des risques;  Mise en œuvre, en partenariat avec la Direction du Développement et de Coopération Suisse (DDC) et les Wilayas de Fès et de Meknès, d’un programme Secouristes Volontaires de Proximité (SVP) dans les villes de Fès , Meknès, Séfrou, Mly yacoub et Mly Driss Zerhoun.  Organisation annuelle et saisonnière, des campagnes de sensibilisation aux risques au profit du grand public. RETOUR D’EXPÉRIENCES ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 31. CONCLUSION GÉNÉRALE Les catastrophes naturelles peuvent surprendre n'importe quel pays ou région au monde et peuvent avoir un impact limité ou catastrophique et ce, en fonction de l'état de la préparation et de la capacité du pays ou de la région touchée à y faire face et à atténuer leurs effets. la préparation proactive à ces menaces semble compliquée et nécessite une prise de conscience collective, des budgets importants ainsi qu'une grande capacité de coordination et de mise en œuvre. La gestion des risques s’avère donc une priorité nationale et locale, basée principalement sur, un engagement politique clair, une mobilisation des différentes institutions nationales concernées et une bonne gouvernance qui doit être intégrée dans la planification des politiques publiques et dans tous les projets de développement social et économique. ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES
  • 32. ATELIER SUR LA GESTION DES CRISES AU MAROC Marrakech 02 et 03 novembre 2017 SÉISME D’AL HOCEIMA :RETOUR D’EXPÉRIENCES