Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Lettre semestrielle mars 2016

1 866 vues

Publié le

Édito : L’informatique visible partout, et pourtant… - Paris Saclay : Marathon ou 110 m haies ? Télécom ParisTech, en haut du Palmarès L’Etudiant 2016 ! Inauguration du FabLab
de Télécom ParisTech - ParisTech Entrepreneurs se développe ! Vers l’industrie du futur - Alexandre Gramfort,
Lauréat d’une bourse de 1,5 M€ de l’Union Européenne - Télécom Evolution : former les professionnels aux nouveaux enjeux du numérique - Un grand merci à nos mécènes
pour leur soutien ! Les Télécoms mènent à tout : Sophie Vergne, Ingénieure (2005), est Chef du département stratégie et transformation digitale chez Total

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Lettre semestrielle mars 2016

  1. 1. Malgré l’omnipré- sence du numérique dans l’économie et la sociétéduXXIe siècle, Télécom ParisTech, comme ses sœurs de Bretagne et d’Évry, peine à trouver une place conforme à cette omniprésence dans les choix des «taupins». À l’issue des concours d’entrée aux Grandes Écoles, ils leur préfèrent encore des écoles qu’ils consi- dèrent plus «généralistes». En effet, si les jeunes voient bien la place dunumériquedanslasociétéaujourd’hui, ils ont du mal à imaginer qu’il en fut au- trement «il y a bien longtemps». Alors qu’ils évoluent dans une société (déjà) digitale, ils ne voient pas nécessaire- ment le rôle que jouent les ingénieurs du numérique dans sa transformation. Enfin, ils ne mesurent pas suffisamment combien nos écoles sont généralistes de par les débouchés qu’elles proposent en termes de secteurs d’activité (le numé- riqueestpartout)etparlesopportunités de carrière qu’elles leur offrent (le numé- rique est stratégique). L’École travaille donc aujourd’hui à illustrer son message fort: «l’ingénieur généraliste du XXIe siècle est numérique !». Les 16 000 diplômés Télécom ParisTech que vous êtes peuvent nous aider à re- layer cet argument à leur entourage, et particulièrement auprès des jeunes qui pourront, aujourd’hui ou demain, devenir candidats aux concours d’entrée aux Grandes Écoles. Je compte sur vous ! N° 14 mars 2016 Yves POILANE (84) Directeur de Télécom ParisTech L’informatiquevisiblepartout,et pourtant… Télécom ParisTech La lettre d’information semestrielle de Télécom ParisTech Infos Édito Paris- Saclay : Marathon ou 110 m haies ? par Yves POILANE Depuis cinq ans déjà, Télécom ParisTech est engagée dans une évolution sans pré- cédent, combinant son déménagement à Palaiseau et la co-création d’un collectif de 18 établissements, sous le nom d’Uni- versité Paris-Saclay. Il faudra encore quatre ans à l’École pour rejoindre Palaiseau ; et encore probablement une dizaine d’années à ce collectif, pour se structurer selon son ambition réaffirmée d’«université de recherche intensive, intégrée, lisible mon- dialement»... Cela vous parait long ? Notez qu’il s’agit d’un projet d’aménagement sans précédent, pesant plus de 5 milliards d’euros d’investissements publics, en même temps qu’une restructuration complète du paysage francilien de l’enseignement supé- rieur et de la recherche, comportant des institutions de plus de 200 ans ! D’où la dimension marathon du projet… Et ce marathon comporte des obstacles à franchir, un peu comme un 110 m haies… Nous venons d’en franchir un, le 22 dé- cembre 2015, avec le dépôt du rapport de fin de phase probatoire (de quatre ans) du projet. Après son examen par un jury inter- national, l’État devrait décider mi-2016 de soutenir la structuration de cette nouvelle université par une rente d’une trentaine de millions d’euros par an. Une haie franchie avec difficulté certes (essayez donc de courir un 110 m haies à 18, en vous tenant par la main et en tentant de sauter la haie tous en même temps…) mais franchie. Même la presse nationale s’en est fait l’écho! Prochaine haie en juin, avec le verdict du gouvernement. D’ici là, Télécom ParisTech poursuit sa stratégie consistant à devenir «le Collège de l’innovation par le numérique de Paris- Saclay», en renforçant ses interactions avec les autres Grandes Écoles du campus, sans tourner le dos, bien au contraire, aux uni- versités et aux organismes de recherche. Et c’est bien cela le «pari» de Saclay : courir un marathon comme un 110 m haies ! Le collège de l’innovation par le numérique de Paris-Saclay
  2. 2. Télécom ParisTech Infos Télécom ParisTech Infos En cumulant ses points obtenus aux trois principaux palmarès du média, l’École apparait au 4e rang d’un « classement général », derrière Centrale Paris, l’X et Ponts ParisTech. Des résultats représen- tatifs pour Télécom ParisTech qui forme des ingénieurs du XXIe siècle capables d’accompagner la mutation numérique des entreprises, d’innover ou d’entreprendre. Chaque année, le classement du média l’Etudiant est attendu par les élèves de classes prépa- ratoires car il met en perspective les quali- tés distinctives de 165 écoles d’ingénieurs françaises, en les évaluant sur une quaran- taine de critères et selon une méthodologie transparente. Télécom ParisTech, en haut du Palmarès L’Etudiant 2016 ! En 2016, l’Etudiant classe Télécom ParisTech : • 1re école d’ingénieurs pour sa proximité avec les entreprises ; • 2e école d’ingénieurs pour sa réputation internationale et 1re école d’ingénieurs pour son pourcentage d’étudiants étrangers ; • 3e école d’ingénieurs en excellence acadé- mique. par Dominique CÉLIER Directrice de la communication ParisTech Entrepreneurs se développe ! Armand LÉVY Directeur de l’Innovation et du Développement Notre incubateur est considéré comme le 1er incubateur du numérique en France. Depuis plus de 15 ans, il accompagne en perma- nence 35 start-up qui y séjournent 18 mois. Ce début d’année est marqué par la créa- tion de « SME Builder », un nouvel espace destiné au développement d’entreprises qui trouvent bénéfique de rester dans le giron de l’École plus longtemps. Sur 300 m² dédiés, une dizaine de start-up pourront pour- suivre leur développement avec le soutien de l’École tout en bénéficiant de la proximité de l’incubateur historique. Ceci a été rendu possible grâce à l’engagement financier de nombreux mousquetaires de l’entrepre- neuriat : Laurent Grimaldi, Michel Paulin, François Paulus, Jean Schmitt et Jean-Luc Vaillant, rejoints par des alumni donateurs. Un grand « Merci » à eux ! Un grand merci à nos mécènes pour leur soutien ! Alexandre Gramfort, Lauréat d’une bourse de 1,5 M€ de l’Union Européenne Inauguration du FabLab de Télécom ParisTech Vers l’industrie du futur Télécom Evolution : former les professionnels aux nouveaux enjeux du numérique Delphine BARON Responsable mécénat particuliers Patrick DUVAUT Directeur de la Recherche Tamy BOUBEKEUR et Éric LECOLINET Enseignants-Chercheurs Patrick DUVAUT Directeur de la Recherche En 2015, 500 alumni et parents d’élèves donateurs ont permis de collecter plus de 500 k€*. Grâce à ces dons, des étudiants bénéficient de bourses d’excellence et des start-up peuvent être hébergées dans notre incubateur Faites un don ! www.fondation-telecom.org Alexandre Gramfort, Maître de Conférences de l’équipe Acoustique, Audio et Ondes (AAO) du laboratoire LTCI de Télécom ParisTech s’est vu attribuer par le conseil eu- ropéen de la recherche (ERC), une « bourse ERC » d’un montant de 1,5M€ dans la caté- gorie réservée aux jeunes talents, dite « star- ting grant ». Télécom ParisTech vient d’inaugurer son FabLab. En s’appuyant sur la recherche de l’École en informatique graphique 3D, en interaction homme-machine et en design, ce nouveau lieu de co-working a été spécia- lement pensé pour l’initiation aux méthodes de fabrication numérique modernes, telles que l’impression 3D additive ou la découpe laser. Le FabLab est composé de deux espaces, l’un pour l’impression 3D et l’autre, modulaire, pour le travail collaboratif de prototypage numérique. Ce dernier est équipé d’un ma- Le 20 juillet 2015, Emmanuel Macron lançait officiellement l’Alliance Industrie du Futur (AIF) qui vise à faire de la Transformation Numérique le moteur cen- tral de la compétitivité de l’Industrie fran- Télécom Evolution, marque commune pour la formation continue de Télécom ParisTech, Télécom Bretagne et Télécom SudParis, est dirigée par Geneviève Metz (82) depuis octobre 2015. Télécom Evolution accompagne les entre- prises dans leur transformation numérique en proposant une gamme complète de for- mations : stages courts, formations certi- fiantes, MOOC ou formations sur mesure, dans onze domaines thématiques dont le Big ParisTech Entrepreneurs. De plus, 46 entreprises ont soutenu l’École par leur mécénat pour plus de 1,5 M€ via des chaires de recherches ou un soutien direct au campus et aux étudiants. * en hausse de près de 20% Marqueur de l’excellence scientifique euro- péenne, les « bourses ERC » soutiennent des recherches prospectives de très haut niveau. Le financement gagné par Alexandre vise à faire avancer la compréhension du fonc- tionnement du cerveau. Étalés sur 5 ans, les travaux se situent aux confins des neuro- sciences et de la science des données. tériel de pointe (scanner 3D, kit d’électro- nique Arduino, stations graphiques, grand écran 4K) et accueillera les élèves de l’École pour tout projet nécessitant la création d’un objet réel à partir d’un modèle virtuel. C’est notamment dans le cadre des filières « Interaction et Informatique Graphique » (IGR) et « Innovation et Management » que les élèves seront invités à mener des projets autour de l’impression 3D. Issu de l’action transverse d’équipes de recherche des dépar- tements INFRES, TSI et SES, le FabLab est ouvert à tous les élèves, pour leurs projets çaise du XXIe siècle sur le plan mondial. Graal de la 4e révolution industrielle, la « valeur ajoutée digitale » se fonde sur de nouveaux modèles d’affaire dits de « servici- sation » qui tirent profit de la digitalisation et de la connexion sécurisée via « l’Internet des Objets » de tous les outils de production des entreprises et sites industriels. Grand établis- sement français reconnu pour sa capacité à fédérer ses expertises pluridisciplinaires face aux défis sociétaux, notre groupe, l’Institut Mines-Télécom, est l’un des 11 membres fondateurs de l’AIF, faisant de « l’Indus- trie 4.0 » l’une de ses priorités ; il mobilise massivement ses forces dans les activités des groupes de travail nationaux de l’AIF. Data, l’Internet des Objets, la Cybersécurité ou les Transports Intelligents. Acteur engagé dans le débat sur la nou- velle société numérique, Télécom Evolution lance, en partenariat avecTélécom ParisTech alumni, « Telecom ParisTalks, les entretiens du numérique ». Mobilisant les meilleurs ex- perts, ces entretiens feront le point sur des sujets d’actualité tels que Véhicules connectés, Smart office, Big Data en Santé, Réseaux de l’IOT ou Big Data et Cybersécurité. Cette distinction prestigieuse consacre une politique proactive de l’École sur la durée dans le recrutement et l’accompa- gnement de jeunes chercheurs de talent, puisqu’Alexandre est le premier récipien- daire d’une « bourse ERC » à Télécom ParisTech. La voie est désormais ouverte… scolaires ou de start-up, ainsi qu’à l’ensemble des chercheurs de Télécom ParisTech. 70 experts ont fait émerger six projets pros- pectifs destinés à contribuer au développe- ment de l’offre technologique de l’industrie française du futur autour de 6 thématiques clés, promues par l’AIF : digitalisation de la chaîne de valeur, efficacité énergétique, fa- brication additive, composites, contrôle & monitoring, cobotique. L’un des six projets « Secure Factory », auquel l’École participe, vise à rendre les usines et sites industriels de demain « cyber-résilients by design », prére- quis indispensable à la réussite de l’Industrie 4.0. « Secure Factory » a été soumis le 15 dé- cembre 2015 à l’appel des Grands Défis du Numérique, souhaitons-lui bonne chance ! Tamy BOUBEKEUR - inauguration du Fablab
  3. 3. Télécom ParisTech Infos Abonnement en ligne et vos réactions sur : www.telecom-paristech.fr/lettreinfo Télécom ParisTech Infos : www.telecom-paristech.fr Directeur de la publication : Yves Poilane Rédacteur en chef : Dominique Célier Rédaction : Delphine Baron - Tamy Boubekeur - Dominique Célier - Patrick Duvaut - Éric Lecolinet - Armand Lévy - Geneviève Metz - Yves Poilane Réalisation : Télécom ParisTech/Direction de la Communication 46, rue Barrault 75634 Paris Cedex 13 Impression : LA FIRME - 21, rue Aristide Briand 94340 Joinville-le-Pont Dépôt légal : septembre 2015 - Semestriel - ISSN : 2105-1380 “ Pourquoi avais-tu choisi Télécom ParisTech à l’époque ? L’idée de rejoindre Paris et son effervescence était vraiment très séduisante pour la Varoise que je suis. Télécom ParisTech s’est imposée pour deux raisons : la promesse d’avenir offerte par les nouvelles technologies et parce que c’était la meilleure école que mon classement me permet- tait d’intégrer. Quels sont les souve- nirs les plus marquants de ton passage à Télécom ParisTech ? Ce qui m’a le plus marquée c’est l’autono- mie laissée aux élèves. Chacun est libre de s’investir dans la vie de l’École, la vie étu- diante, les études etc., sous condition de résultats. Pour ma part, j’ai choisi d’équi- librer apprentissage théorique et apprentis- sage pratique en rejoignant le BDE. Parle-nous de tes dix années de carrière... À la sortie, j’hésitais entre conseil et indus- trie et j’ai opté pour Total, où j’ai rejoint les équipes IT. Quelques années plus tard, j’ai eu envie de me rapprocher du cœur de métier. J’ai alors pris la responsabilité d’une équipe dont la mission consistait à suivre des projets de construction de plateformes… J’y ai trouvé des bâtisseurs des temps modernes, des ingénieurs pluridisciplinaires qui défient les éléments (comme forer dans l’offshore profond ou dans le permafrost). Il y a plus de deux ans, j’ai rejoint la nouvelle direction chargée de la transformation digi- tale de la branche commerciale. Pour moi, l’occasion d’écrire une page neuve pour le groupe était trop belle et j’ai décidé de quitter un monde d’explorateurs pétroliers pour rejoindre les pionniers de la technolo- gie. En quoi le numérique est-il désormais stratégique pour Total ? La branche commerciale a pris la chose très au sérieux lorsqu’elle a constaté que ses produits étaient vendus sur Amazon et Oscaro, et que la menace d’intermédiation était réelle. Aujourd’hui, elle considère le digital également comme une formidable opportunité. Nous avons struc- turé notre stratégie digitale autour de deux axes : l’innovation incrémentale et l’innova- tion de rupture. Nous réfléchissons à lancer nos propres start-up pour challenger nos business units. Les autres branches de Total se sont également lancées dans l’aventure digitale (usine 4.0, opérateur connecté…). Et un Chief Digital Officer a été récemment nommé pour coordonner l’ensemble des initiatives digitales du groupe. En quoi ta formation à Télécom ParisTech t’a-t-elle aidée ? Mon diplôme a été un passeport pour rejoindre Total. C’est le vernis multidiscipli- naire qui m’a le plus servi : bases techniques mais aussi droit, marketing, comptabilité... et surtout l’expérience du travail en équipe acquise lors des projets d’élèves et au BDE. Enfin, mon diplôme m’a de nouveau servi pour prendre mon poste actuel. Le fait que je sois ingénieure Télécom ParisTech a assis ma légitimité pour accompagner la direc- tion et y insuffler modernité et technologie. Que sais-tu de la stratégie de l’École ? Qu’en penses-tu ? J’attends la constitution, à Saclay, d’un « méga campus » à la Française. À l’heure de l’Open Innovation, nous aurons tous à gagner, étudiants, écoles et entreprises, à renforcer nos coopérations. Télécom ParisTech pourra y développer des offres dans les domaines du numérique et de l’en- trepreneuriat. Et s’appuyer sur les anciens de l’École pour diffuser ces offres au sein des entreprises. ” Sophie Vergne (2005) - Total Sophie Vergne, Ingénieure (2005), est Chef du département stratégie et transformation digitale chez Total Les Télécoms mènent à tout… AGENDA 2016 8 mars 1re rencontre « Télécom ParisTalks* : Les entretiens du numérique » proposée par Télécom ParisTech alumni et Télécom Evolution, sur le thème de la Voiture connectée. 11 et 18 mars Remise des Diplômes Mastères Spécialisés et Remise des Diplômes Ingénieurs (parrainée par Orange). 21 mars Inauguration* du SME Builder. 25 mars Remise des Diplômes Docteurs et Prix de Thèses* (parrainés par Keyrus). 12 avril Prix des Technologies Numériques* au Minefi en présence d’Axelle Lemaire. Avril Inauguration* de la Chaire NewNet@Paris portée par Cisco à l’École. 26 mai Dîner de prestige à l’Aéroclub de France* pour collecter des fonds destinés au développement de l’École. 2 juin Journée* de l’Innovation Étudiante à Télécom ParisTech. *événement ouvert à tous sur inscription www.telecom-paristech.fr/actualites/agenda.html Chaire « Ingénierie des Systèmes Complexes » Le 8 décembre 2015, la chaire « Ingénierie des Systèmes Complexes » a été renouvelée pour cinq ans, avec une dotation globale de 1,9 M€ dont 475 k€ pour l’École. Cette chaire d’enseignement et de recherche, portée par l’École polytechnique,  l’ENSTA ParisTech etTélécom ParisTech, est soutenue par Dassault Aviation, DCNS Research, la Direction Générale de l’Armement et Thales, qui est à l’origine de la chaire.

×