SlideShare une entreprise Scribd logo
Entreprendre
avec une nature d’avance
repères
chiffres-clés
l’essentiel ©V.Popinet©V.Popinet©P.Fournier
territoire à énergies positives
2
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
 Avant-propos
 données de cadrage
 Population
 construction
 Activités économiques
 emploi
 insertion
 tourisme
 agriculture
sommaire

3
4
5
8
13
17
20
21
25
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
3
Avant-propos
Madame, Monsieur,
Vous avez en main la troisième édition de « Repères – Chiffres-clés – L’essentiel ». Vous y trouverez un
ensemble de données clés pour comprendre et mieux connaître notre département et son économie.
Connaître et comprendre le territoire dans lequel va s’insérer son activité est essentiel à tout porteur de projet.
C’est également primordial pour les élus, les techniciens des collectivités, des chambres consulaires et de
l’ensemble des structures qui œuvrent pour l’implantation et le développement des entreprises.
Le Conseil général de l’Ardèche, soucieux de proposer des outils opérationnels aux porteurs de projet et
à tous ceux qui sont en charge de les accompagner, a mis en place un dispositif de connaissance et
de promotion du département, composé de deux outils dynamiques et complémentaires : l’observatoire
économique et le SIG foncier d’activité.
L’ensemble des informations et éléments d’analyse présentés dans ce document sont issus de l’observatoire
économique qui a une double mission :
 Etre un pôle de ressources pour les élus et agents du Conseil général, mais également pour tous les
partenaires de la collectivité en récoltant et compilant des informations actualisées sur :
 le tissu économique
 les filières
 l’emploi…
 Etre un lieu de production :
 analyses économiques
 veille économique
 cartographies…
Je suis convaincu que vous trouverez dans ce document des informations qui vous seront utiles. Si vous avez
besoin de précisions ou si vous disposez de données susceptibles d’alimenter l’observatoire économique,
vous pouvez prendre contact :
Conseil général de l’Ardèche
Ardèche développement
Pierre Nivon
Tél : 04 75 66 75 20 – pnivon@ardeche.fr
Laurent Ughetto,
vice-président délégué au développement
économique et à l’emploi
S
o
m
m
a
i
r
e










4
Données de cadrage
(Sources Insee – RP1999 et RP2009/2010 exploitations complémentaires)
Eléments de comparaison
 Faible densité de population
Ardèche
(RP 2009)
Ardèche
(RP 2010)
Rhône-Alpes
(RP 2010)
France
(RP 2010)
Population totale 313 578 315 090 6 230 691 64 612 939
Ardèche
(RP 2008)
Ardèche
(RP 2009)
Rhône-Alpes
(RP 2009)
France
(RP 2009)
Densité de population (hab./Km2
) 56,3 56,7 141,3 101,6
Nombre total de logements 183 672 185 717 3 228 589 32 951 565
Part des résidences secondaires
et logements occasionnels (%)
19,6 % 19,2 % 12 % 9,5 %
Part des foyers fiscaux imposables (%) 48,1 % 48,5 % 56,5 % 53,6 %
Revenu net imposable par foyer fiscal 20 154 € 20 110 € 24 120 € 23 230 €
12,65 % du territoire de Rhône-Alpes / 5,05 % de la population de Rhône-Alpes
0,87 % du territoire national / 0,48 % de la population française
 Augmentation de la population de 10,10% depuis 1999
 Un territoire encore fortement agricole par rapport à la
moyenne régionale ou nationale, malgré un déclin constant
depuis des années
 Une forte proportion de retraités toujours en augmentation
 Des revenus peu élevés
 Un taux de chômage élevé
Ardèche Rhône-Alpes France
2011 2012 2011 2012 2011 2012
Taux de chômage (%) 3e
trimestre
2011/2012
9,9 10,6 8,3 8,8 9,3 9,9
©MatthieuDupont
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
5
Population
 Structure de la population et évolution
(Sources Insee – RP1999 et RP 2009/2010 exploitations complémentaires)
De 1999 à 2010, une augmentation de 10,10 % de la population, nettement supérieure à celle connue lors
de la période 1990/1999 (+ 3,05 %). Cette évolution est due en quasi totalité au solde migratoire, le solde
naturel étant très faible (en moyenne 0,1 % par an) mais tout de même en évolution positive.
Sur la dernière année, la population ardéchoise a augmenté de 0,48 %, soit une évolution inférieure à celle
de Rhône-Alpes (+ 0,91 %) et identique à celle du niveau national (+ 0,48 %)
La plupart des tranches d’âge voient leurs effectifs augmenter, sauf la tranche 15/44 ans, résultat d’un
solde naturel nul, voire négatif, sur la période 1975/2000.
 Structure de la population active et évolution
(Sources Insee – RP1999 et RP 2009 exploitations complémentaires)
 Le nombre de retraités toujours en augmentation
L’évolution importante du nombre de retraités observée ces dernières années continue, autant en nombre
qu’en pourcentage de la population. Ils sont ainsi passés de 64 455 (22,52 % de la population totale) en
1999, à 83 986 en 2009 (26,65 % de la population totale), soit une hausse de 30,30 % en 10 ans. Leur
nombre a encore augmenté de près de 2 % sur la dernière année.
Stagnation du nombre d’ouvriers, qui passe de 37 204 à 36
956 en un an. Baisse conséquente du nombre d’agriculteurs
(-23,26%) en prolongement d’une tendance déjà ancienne, mais
qui représente encore 2,90% de la population active, contre
1,23% au niveau régional .
0
10 000
20 000
30 000
40 000
50 000
60 000
70 000
80 000
2009
2008
1999
90 ans
ou plus
75 à
89 ans
60 à
74 ans
45 à
59 ans
30 à
44 ans
15 à
29 ans
0 à
14 ans
}Ardèche
} France
Evolution de la population active selon la catégorie professionnelle – 1999/2009
1999 2009 Evolution %
Ensemble 123 783 136 858 + 10,56
Agriculteurs exploitants 5 385 3 980 - 26,09
Artisans, commerçants, chefs d'entreprise 10 420 10 810 + 3,74
Cadres et professions intellectuelles supérieures 8 968 12 748 + 42,15
Professions intermédiaires 24 824 32 556 + 31,14
Employés 34 921 39 073 + 11,89
Ouvriers 37 704 36 956 - 1,98










S
o
m
m
a
i
r
e
6
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
 Salaires et revenus d’activité
(Sources Insee – RP1999 et RP 2009 exploitations complémentaires)
Le salaire net moyen est globalement inférieur aux moyennes régionale et nationale. Il est globalement en
baisse par rapport à 2008, notamment pour les cadres, qui ont vu leur rémunération passer de 22,50 €
à 20,60 €. Seuls les professions intermédiaires et les ouvriers ont vu une très légère augmentation de leur
salaire moyen. Ces évolutions sont comparables à celles observées au niveau régional.
Les écarts de salaire horaire entre les salariés à temps plein et ceux à temps partiel, repartent à la hausse
après un tassement entre 2007 et 2008, passant de 7,75 % en 2008 à 10,34 % en 2008. Le salaire
moyen n’a pas évolué entre 2008 et 2009, avec cependant des situations diverses : + 3 % pour les
ouvriers, - 8,44 % pour les cadres.
Poids des catégories professionnelles 2009
Ouvriers
Employés
Professions
intermédiaires
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Artisans, commerçants,
chefs d'entreprise
Agriculteurs
exploitants
2009
3 %
8 %
10 %
25 %
28 %
26 %
L’écart de salaire hommes-femmes est, quant à lui, moins
important qu’au niveau régional ou national, mais a fortement
augmenté depuis 2008. En moyenne le salaire féminin est
inférieur de 17,60 % en Ardèche (13,22 % en 2008), contre
22,85 % en Rhône-Alpes et 19,58 % sur la France entière, tous
deux en nette augmentation.
Salaire net horaire moyen en 2009
Ardèche Rhône-Alpes France
Ouvriers non qualifiés 9 9,2 9,2
Ouvriers qualifiés 10,3 10,8 10,8
Employés 8,9 9 9,3
Professions intermédiaires 13,4 13,7 13,9
Cadres 20,6 21,4 22,7
Ensemble 11,4 12,4 12,8
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
7
0
5
10
15
20
25
France
Rhône-Alpes
Ardèche
EnsembleCadresProf.
intermédiaires
EmployésOuvriers
qualifiés
ouvriers
non qualifiés
Le revenu net imposable par foyer fiscal a très légèrement
diminué (- 0,21 %) entre 2008 et 2009 et reste nettement
inférieur aux chiffres nationaux (- 13,43 %) et régionaux
(- 16,62 %). De même, le pourcentage de ménages imposés
est en dessous de ce qu’on peut observer sur l’ensemble du
territoire ou sur Rhône-Alpes. Il est globalement stable par rapport
à 2008 et ce sur l’ensemble des territoires de référence.
 Fiscalité des ménages
(Sources Insee – RP1999 et RP 2009 exploitations complémentaires)
En savoir +
Ardèche Rhône Alpes
Part des ménages imposés (%) 48,5 56,5
Revenu net imposable par foyer fiscal 20 110 € 24 120 €










S
o
m
m
a
i
r
e
8
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
Construction
 Construction de logements (Source : SOeS-DREAL Rhône-Alpes Sit@del2)
 Prédominance du logement individuel
Sur la période 2005-2011, la construction de logements individuels purs représente 61 % du total des permis
de construire autorisés, alors qu’elle ne pèse que pour 29 % du total sur Rhône-Alpes. Le logement collectif,
quant à lui, ne représente qu’à peine un quart du nombre de logements, contre 53 % sur Rhône-Alpes. A
noter une forte baisse du nombre de logements sur 2008 puis 2009 et, dans une moindre mesure, 2010.
 Evolution : diminution moins forte du nombre de logements
Même phénomène, avec encore plus d’ampleur pour le logement collectif (- 74,34 % sur la période 2005-
2010). Ce dernier chiffre est cependant à modérer, 2007 étant une année particulièrement faste pour
le logement collectif (+ 56,22 % par rapport à 2006). Après 2010, qui s’est caractérisée malgré par une
nouvelle baisse sur ce secteur, 2011 fait apparaître une hausse de 51,42%, mais en partant d’un niveau
historiquement bas.
La tendance constante de baisse du nombre de construction est stoppée en 2011. Le département se
démarque de la région qui elle voit globalement les chiffres repartir à la hausse en 2010 (+ 26,32% par
rapport à 2009), retrouvant les chiffres de 2008.
Logements
en résidence
Logements collectifs
Logements
individuels groupés
logements
individuels purs
3 %
61 %
12 %
24 %
Après une période de progression et un pic en 2007, le marché
a chuté fortement pour arriver en 2008 à des chiffres identiques
à ceux de 2000. Sur la période 2007-2009 les demandes
concernant le logement individuel pur se sont effondrées
(- 42,15 %) mais, après une stabilisation en 2010, ont repris un
peu de vigueur.
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e
9
Evolution du nombre de logements autorisés entre 2005 et 2011
Même si les résidences secondaires représentent une part
conséquente du nombre de logements, leur nombre ayant augmenté
de 10,16 % depuis 1999, leur pourcentage par rapport au nombre
total de logements a très légèrement diminué passant de 20,2 % des
logements à 19,2 % sur la période. Dans le même temps, le nombre de
résidences principales progressait de 16,05 %.
0
500
1 000
1 500
2 000
2 500
Logements en résidence
Logements collectifs
Logements individuels groupés
logements individuels purs
2011201020092008200720062005
2 109
2 064
2 100
1 676
1 215 1 219
1 544
722
811
1 267
614
324
280
424
259
326
385
431
441
273
373
58 20 268 41 85 46 57
En savoir +
©VéroniquePopinet










S
o
m
m
a
i
r
e
10
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
15
20
25
30
Droits de mutation perçus
201220112010200920082007
25,22
23,14
17,47
22,23
28,35
26,30
 Droits de mutation en M€ (Source : CG07)
2007 2008 2009 2010 2011 2012
Droits de mutation perçus 25,22 23,14 17,47 22,23 28,35 26,30
Evolution des droits de mutation perçus par le CG07 - 2007-2012 (En M€)
 Construction de locaux professionnels (Source : SOeS-DREAL Rhône-Alpes Sit@del2)
 Poids important du secteur public
La forte augmentation des droits perçus entre 2010 et 2011 est
en partie due au transfert au Département de l’ancienne part
« État » des droits de mutation, dans le cadre de la compensation
des pertes de recettes induites par la suppression de la taxe
professionnelle. Par conséquent, elle ne correspond qu’en partie
seulement à la progression de l’assiette taxable (produit des
ventes d’immeubles).
Sur la période 2005-2011, les surfaces destinées aux services
publics font jeu égal en tête de peloton avec les locaux
industriels, suivis par les surfaces commerciales et les locaux
agricoles (respectivement 16 % et 14 % des surfaces accordées
sur la période).
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
11
Répartition des surfaces autorisées - Locaux professionnels - 2005-2011
La comparaison avec l’ensemble de la région met encore plus en évidence les particularités du département.
Comparaison Ardèche/Rhône-Alpes des permis de construire en 2011(% des surfaces accordées)
Comparaison Ardèche Rhône-Alpes - Répartition des surfaces accordées en 2011
0
5
10
15
20
25
30
35
40
Rhône-Alpes 2011
Ardèche 2011
Hébergement
hôtelier
Total
Service
public
Locaux
agricoles
EntrepôtLocaux
artisanaux
Locaux
industriels
CommerceBureaux
Hébergement
hôtelier
Total
Service public
Locaux
agricoles
Entrepôt
Locaux
artisanaux
Locaux industriels
Commerce
Bureaux
25 %
1 %
8 %
16 %
24 %
2 %
10 %
14 %
Bureaux Locaux
Commer-
ciaux
Locaux
industriels
Locaux
artisanaux
Entrepôt Locaux
agricoles
Service
public
Héber-
gement
hôtelier
Total
locaux
profes-
sionnels
Ardèche 9,46 8,33 37,89 3,41 13,76 2,53 22,94 1,68 197 116
Rhône-
Alpes
14,18 14,85 15,47 6,83 11,38 3,77 29,47 4,05 213 952










S
o
m
m
a
i
r
e
12
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
 Des évolutions différenciées avec une poussée des surfaces industrielles
Les différents secteurs connaissent des évolutions très contrastées sur les dernières années, avec des
fluctuations parfois très fortes, 2009 étant une année particulièrement faste. A noter une baisse spectaculaire
des surfaces commerciales autorisées en 2011 par rapport à 2010 (- 65,45 %) qui était, il faut le dire, une
année exceptionnelle. Les locaux industriels ont eux atteint un niveau inconnu depuis plus de 10 ans,
avec une augmentation de 260 % par rapport à 2010 ! Les hébergements hôteliers, après une chute
brutale en 2010, sont nettement repartis à la hausse.
Evolution des surfaces autorisées – 2005/2011
Hors services publics, locaux agricoles et hébergement hôtelier (Surfaces hors d’œuvre nettes en m2
)
Evolution des surfaces autorisées – 2005/2011
Hors services publics, locaux agricoles et hébergement hôtelier (Surfaces hors d’œuvre nettes en m2
)
En savoir +
0
20 000
40 000
60 000
80 000
100 000
Entrepôts
Locaux artisanaux
Locaux industriels
Locaux commerciaux
Bureaux
'2011'2010'2009'2008'2007'2006'2005
Bureaux Locaux
Commer-
ciaux
Locaux
indus-
triels
Locaux
artisa-
naux
Entrepôt Locaux
agricoles
Service
public
Héber-
gement
hôtelier
Total
locaux
profes-
sionnels
2005 13 156 34 943 37 001 0 6 078 39 488 24 285 1 460 156 411
2006 10 717 18 648 37 755 0 11 761 34 382 68 540 2 697 184 500
2007 14 598 18 823 47 625 0 6 887 47 376 40 614 1 042 176 965
2008 17 626 27 664 25 606 0 22 446 9 167 44 770 173 147 455
2009 9 748 37 902 56 722 6 411 19 922 24 723 34 405 7 280 197 116
2010 13 559 54 464 23 734 13 287 32 299 17 117 57 687 1 803 213 952
2011 21 370 18 814 85 586 7 694 31 085 5 717 51 815 3 806 225 887
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
13
Activités économiques
 Création d’entreprises (Source INSEE / Exploitation APCE)
 Une diminution brutale du nombre de créations d’entreprises
Après une période de progression marquée en 2006 et surtout 2007, la création d’entreprises a connu une
régression en 2008, suivie d’une très forte augmentation des chiffres en 2009, due notamment à la mise
en place du statut de l’autoentrepreneur. Sur 2010 cette progression a été encore conséquente et nettement
supérieure au niveau national. Là encore le statut de l’autoentrepreneur était à l’origine de cette différence,
puisque leur part dans l’ensemble des créations avait augmenté de façon nettement plus importante sur le
département qu’en Rhône-Alpes et sur la France entière. En 2011, renversement de situation avec une forte
diminution du nombre de créations, diminution plus forte que celle des niveaux régional et national.
Evolution du nombre de créations – 2006/2011
2006 2007 2008 2009 2010 2011
Nbre Evol.% Nbre Evol.% Nbre Evol.% Nbre Evol.% Nbre Evol.% Nbre Evol.%
Ardèche 1 356 5,94 1 572 15,93 1 465 -6,81 2 648 80,75 2 880 8,76 2 372 -17,64
Rhône-
Alpes
28 468 3,97 33 468 17,56 33 929 1,38 58 485 72,37 62 942 7,62 56 350 -10,47
France 204 239 6,19 235 011 15,07 238 557 1,51 431 883 81,04 451 194 4,47 396 808 -12,05
1 000
1 500
2 000
2 500
3 000
201120102009200820072006
1 572
1 465
1 356
2 648
2 880
2 372
L’autoentrepreneur : toujours une part importante du nombre de
créations mais en diminution en 2011 !
 58,3 % en Ardèche (59,9 % en 2010)
 51,2 % en Rhône-Alpes (56,2 % en 2010)
 54,6 % en France (58,9 % en 2010)










S
o
m
m
a
i
r
e
14
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
 Une baisse générale, tous secteurs d’activité confondus
Tous les secteurs, à l’exception des activités financières (+ 27,1 %) et hébergement et restauration (+ 5,9 %)
ont connu une très forte diminution de leur croissance entre 2010 et 2011.
Evolution des créations d’entreprises par secteurs d’activité – 2010/2011
 Poids des différents secteurs d’activité en nombre d’établissements (Source INSEE Sirène)
 Le commerce de détail et le bâtiment en tête du nombre d’établissements.
Les activités de services, dont le nombre a explosé sur la période, passant de 3878 à 5848 (+ 50,80%)
représentent le plus gros contingent en nombre d’établissements, devant le commerce, traditionnellement
en tête de peloton jusqu’en 2011 et les activités du bâtiment. Si la part relative de la construction reste
stable, celle du commerce et des activités de type industriel est en baisse nette, alors que celle des services
progresse de façon très nette, passant de 21,73% des établissements en 2009 à 28,24% en 2012.
Secteur d’activité Nombre de créa-
tions
Répartition Proportion auto
entrepreneurs
Evolution entre
2010 et 2011
Industrie 153 6,5 % 64,7 % - 25,7 %
Construction 428 18 % 62,6 % - 18,3 %
Commerce de détail 382 16,1 % 62,8 % - 18,4 %
Commerce de gros 36 1,5 % 11,1 % - 18,2 %
Commerce de bouche 13 0,5 % 15,4 % - 38,1 %
Immobilier 44 1,9 % 20,5 % - 13,7 %
Hébergement
et restauration
215 9,1 % 31,6 % + 5,9 %
Vente et réparation
automobile
54 2,3% 63% - 15,6%
Services à la personne 232 9,8% 84,5% - 32%
Services aux entre-
prises
469 19,8% 60,6% - 18,2%
Enseignement 77 3,2% 79,2% - 21,4%
Arts, spectacles et acti-
vités récréatives
85 3,6% 76,5% - 22%
Santé 143 6% 35,7% 0%
Activités financières 14 1,7% 7,3% + 27,1%
En savoir +
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
15
Poids des différents secteurs d’activité en nombre d’établissements - 2012
 Ralentissement de l’augmentation du nombre d’établissements
Après une forte hausse du nombre total d’établissements entre 2010 et 2011, dans la logique de la forte
progression des créations d’entreprises, l’évolution a été nettement plus modérée entre 2011 et 2012. Les
plus fortes hausses sur l’année écoulée concernent :
 La construction : + 19,83 %
 Transport et entreposage : + 20,86 %
Transport et
entreposage
3 %
Industries extractives, énergie, eau,
gestion des déchets et dépollution
4 %
Fabrication de matériels
de transport
0 %
Hébergement, restauration
12 %
Fabrication d'autres
produits industriels
5 %
Construction
19 %
Autres activités de service
28 %
Information et communication
2 %
Fabrication d'équipements électriques,
électroniques, informatiques; fabrication de machines
0 %
fabrication de denrées alimentaires,
de boissons et de produits à base de tabac
3 %
Commerces,
réparation d'automobiles
et motocycles
24 %
Commerces;réparationd’automobiles
etmotocycles
Fabricationdedenréesalimentaires,
deboissonsetdeproduitsàbasede
tabac
Fabricationd’équipementsélec-
triques,électroniques,informatiques;
fabricationdemachines
Informationetcommunication
Autresactivitésdeservice
Construction
Fabricationd’autresproduitsindus-
triels
Hébergement,restauration
Fabricationdematérielsdetransport
Industriesextractives,énergie,eau,
gestiondesdéchetsetdépollution
Transportetentreposage
Total(horsagriculture)
4 948 566 101 456 5 848 3 921 1 069 2 432 32 774 562 20 709










S
o
m
m
a
i
r
e
16
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
Depuis 2009 le trio de tête est constitué de :
 Les services : + 73,12 % en 3 ans
 Information et communication : + 47,57 % en 3 ans
 Industrie extractives, énergie, eau, gestion des déchets : + 44,67 % en 3 ans
Ils sont suivis par :
 Construction : + 29,62 % en 3 ans
 Commerce : + 21,51 % en 3 ans
Le succès de l’autoentrepreneur explique très largement ces évolutions.
Evolution du nombre d’étalissements par secteurs d’activité - 2009-2012
0
1 000
2 000
3 000
4 000
5 000
6 000 2012
2011
2010
2009
Transportetentreposage
Industriesextractives,énergie,eau,
gestiondesdéchetsetdépollution
Fabricationdematérielsdetransport
Hébergement,restauration
Fabricationd'autresproduitsindustriels
Construction
Autresactivitésdeservice
Informationetcommunication
Fabricationd'équipementsélectriques,électroniques,
informatiques;fabricationdemachines
fabricationdedenréesalimentaires,
deboissonsetdeproduitsàbasedetabac
Commerces;réparationd'automobilesetmotocycles
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
17
Emploi
 Modification de la structure de l’emploi
 Emploi salarié au 30 juin 2012 par grands secteurs d’activité, en milliers (Source Acoss-Urssaf)
Les services en tête de l’emploi avec près de 37 % des effectifs.
Répartition de l’emploi salarié au 30 juin 2012 (Source Acoss-Urssaf)
Nombre 2012 Pourcentage Evolution sur un
an
Industrie 18 800 29,50 % - 3,5 %
Construction 6 500 10,20 % - 0,6 %
Commerce 9 800 15,40 % + 0,2 %
Services (Hors Intérim et H.C.R.) 23 500 36,90 % - 1 %
Hôtels Cafés Restaurant 3 600 5,65 % + 6,2 %
Intérim 1 500 2,35 % - 16 %
TOTAL 63 700 100 % - 1,5 %
Après une hausse de 1,41 % du nombre de salariés entre 2010
et 2011 l’évolution s’est à nouveau orientée à la baisse. L’intérim
et l’industrie notamment ont perdu respectivement 16 % et 3,5
de leurs effectifs en un an. 600 emplois industriels ont ainsi été
perdus sur la seule période 2010-2012.
Intérim
2 %H.C.R.
6 %
Services
(Hors Intérim et H.C.R.)
37 %
Commerce
15 %
Construction
10 %
Industrie
30 %










S
o
m
m
a
i
r
e
18
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
 Evolution du taux de chômage (Source INSEE)
 Au troisième trimestre 2012 :
Evolution annuelle : - 1,5 % (+ 0,3 sur Rhône-Alpes et - 0,1 pour la France entière)
Evolution du taux de chômage trimestriel depuis 2002 (Source INSEE)
 Les seniors (+ 18,3 %) sont les plus touchés par la hausse du chômage
La situation globale s’est encore détériorée par rapport aux chiffres 2010-2011 (8,1 % d’augmentation du
nombre de demandeurs d’emplois entre décembre 2010 et décembre 2011). Les plus de 50 ans représentent
plus d’un cinquième des demandeurs d’emploi.
A noter que contrairement à ce qui était observé précédemment la hausse du chômage des hommes est
très nettement supérieure à celle des femmes (+ 10,7 % contre + 13 %). Ce phénomène est marqué dans
toutes les catégories et de façon encore plus nette chez les moins de 25 ans (+ 4,9 % chez les femmes
contre + 14,8 % chez les hommes).
Augmentation du chômage sur la dernière période. Entre
décembre 2011 et décembre 2012 le chômage a augmenté de
12,4 %, les plus de 50 ans étant les plus touchés (+ 18,3 %).
6
8
10
12
France métropolitaine
Rhône-Alpes
Ardèche
2012T3
2012T2
2012T1
2011T4
2011T3
2011T2
2011T1
2010T4
2010T3
2010T2
2010T1
2009T4
2009T3
2009T2
2009T1
2008T4
2008T3
2008T2
2008T1
2007T4
2007T3
2007T2
2007T1
2006T4
2006T3
2006T2
2006T1
2005T4
2005T3
2005T2
2005T1
2004T4
2004T3
2004T2
2004T1
2003T4
2003T3
2003T2
2003T1
2002T4
2002T3
2002T2
2002T1
10,6
9,9
8,8
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e
19
Demandeurs d’emploi (Source DR - Pôle Emploi Rhône-Alpes - 31 décembre 2012)
Variation annuelle Variation mensuelle
Ardèche Rhône-Alpes Ardèche Rhône-Alpes
Total 24 161 + 11,8 % + 10 % + 0,2 % + 0,2 %
- Hommes 11 496 + 13 % + 10,7 % + 0,2 % - 0,2 %
- Femmes 12 665
(52,42 %)
+ 10,7 % + 9,4 % + 0,2 % + 0,5 %
-  25 ans 3 689
(15,27 %)
+ 9,8 % + 11,1 % - 0,7 % - 0,2 %
50 ans et plus 5 534
(22,90 %)
+ 18,3 % + 15,9 % + 1,4 % + 1,4 %
Autre élément marquant : la progression du chômage de longue
durée, supérieur ou égal à un an (+17,9 % en un an), en nette
détérioration par rapport l’années précédente (+ 11,4 % entre
décembre 2010 et décembre 2011).
En savoir +
©MatthieuDupont










S
o
m
m
a
i
r
e
20
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
Insertion
 Les allocations RSA versées (Source CG07)
Novembre 2012 : 7 956 allocataires perçoivent le RSA.
 Augmentation des allocations versées aux bénéficiaires
+ 27,23 % d’augmentation entre 2007 et 2012
Evolution des allocations RMI/RSA - 2007-2012
L’augmentation des allocations versées ne se dément pas, entretenue en 2010 par le basculement de
chômeurs en fin de droit dans le dispositif RSA et le quasi doublement (de 380 à 750) du nombre de TNS
dû à l’instauration du régime de l’auto-entrepreneur et à un calcul plus favorable que celui utilisé pour le
RMI, pour l’obtention du RSA. Le nombre d’allocataire est ainsi passé de 7 000 à près de 7 900 entre
décembre 2009 et décembre 2012.
 Les contrats aidés (Source CG07)
Années 2007 2008 2009* 2010 2011 2012
Allocations
RMI/RSA
20 669 797 € 20 402 000 € 23 382 057 € 24 255 999 € 25 861 820 € 26 298 636 €
* RSA socle + RSA majoré
Années BP 2009 BP 2010 BP 2011 BP 2012
Contrats aidés* 1 600 000 € 1 500 000 € 1 500 000 € 1 500 000 €
* Le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) est destiné à faciliter l’insertion sociale et professionnelle des personnes sans
emploi qui rencontrent des difficultés d’accès à l’emploi. Remplaçant le contrat d’avenir à compter de 2010, il est réservé au secteur
non marchand. Généralisé à l’ensemble des publics prioritaires depuis le 1er
janvier 2010, le contrat initiative emploi (CIE) est un contrat
de travail liant une personne en insertion à un employeur privé du secteur marchand.
20 000 000
22 000 000
24 000 000
26 000 000
28 000 000
30 000 000
Allocations RMI/RSA
201220112010200920082007
En savoir +
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
21
Tourisme(Source : ADT – ODET)
 Fréquentation touristique
 Nombre de nuitées (2011) : 16,3 millions
 Nombre de séjours (2010) : 2,2 millions
 Durée moyenne des séjours : 7,5 jours
 1 021 000 visiteurs accueillis dans 94 sites touristiques
 Nombre de lits touristiques (2010) : 284 000 lits
- Marchands : 110 000 (39 % du parc d’hébergement)
- Non marchands : 174 000
Répartition des lits touristiques par type d’hébergement
Une capacité d’accueil en hausse par rapport à 2005 (+ 3,8 %
au global) avec un développement conséquent de l’hôtellerie de
plein air : + 4,8 % de lits touristiques supplémentaires.
Diminution des hôtels classés sur la même période : - 3,6 %
Nuitées marchandes en augmentation de 12,6 % sur 5 ans
Hébergement
chez l'habitant
2 %
Hôtellerie
7 %
Hébergements
collectifs
11 %
Locations
de meublés
13 % Hotellerie
de plein air
67 %










S
o
m
m
a
i
r
e
22
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
 Une clientèle avant tout française !
La clientèle française représente 80 % des nuitées. Rhône-Alpes arrive en tête des régions d’origine, avec
près d’un quart des nuitées, devant l’Ile-de-France.
Provenance de la clientèle française
Provenance de la clientèle étrangère
Autres régions
39,9 %
Nord Pas de Calais
9,8 %
Provence Alpes
Côte d'Azur
9 %
Ile de France
17,5 %
Rhône-Alpes
23,8 %
0
10
20
30
40
50
Autres
pays
Royaum
e-Uni
Suisse
Allem
agne
Belgique
Pays-Bas
44,5 %
24,4 %
10,4 %
7,1 % 6,9 % 6,7 %
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
23
 Parc d’hébergement : poids très important de l’hôtellerie de plein air
 Un poids économique important
 Consommation touristique annuelle (2010) : 442 millions €, en hausse de 8,3 % par rapport à 2005
 Consommation moyenne : 27,50 € par personne et par jour
Consommation touristique selon la saison (En M€)
 Les hébergements non marchands représentent 61 % du parc
de lits touristiques et 58 % des nuitées
 55 % des nuitées sont réalisées sur la période estivale.
 Fréquentation en recul en 2010, après un pic en 2007 (16,6
millions de nuitées) pour revenir au niveau de 2005.
 Taxe de séjour collectée (2010) : 1 872 870 €
Près de 50 % de la consommation touristique est réalisée en
période estivale, mais la période novembre-mars représente tout
de même 12 % de la consommation, soit 51millions €
Hors saison
(novembre-mars)
51 M€
Arrière saison
(septembre-octobre)
55 M€
Haute saison
(Juillet-août)
216 M€
Début de saison
(avril-juin)
120 M€










S
o
m
m
a
i
r
e
24
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
L’hébergement et l’alimentaire représentent plus de la moitié des consommations touristiques.
La consommation touristique par poste de dépense
 Près de 5 000 emplois salariés et non salariés sont liés aux activités touristiques en moyenne annuelle
 Dépenses d’investissement des opérateurs touristiques (2009) : 93,7 millions €. Entre 2005 et 2010,
les investissements cumulés sont estimés à 470 millions €. 75 % des investissements sont réalisés dans
les résidences secondaires.
Parcs de loisirs (1 %)
Casinos (0,5 %)
Résidences secondaires (76 %)
Résidences de tourisme (2 %)
Gîtes et chambres d'hôtes
Gîtes de France (5 %)
Villages de vacances (2 %)
Hôtellerie de plein air (9 %)
Hôtellerie (5 %)
En savoir +
Consommation
touristique (en M€)
Part (en %) Dépense moyenne
(€/nuitée)
Hébergement 128,30 29,00% 8,00
Restauration 80,70 18,30% 5,00
Alimentation 101,500 23,00% 6,30
Loisirs 34,45 7,80% 2,10
Biens durables 44,60 10,10% 2,80
Déplacements 30,00 6,80% 1,90
Services 7,40 1,70% 0,50
Dépenses forfaitaires 15,10 3,40% 0,90
Ensemble des dépenses 441,90 100,00% 27,50
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
25
Agriculture
 Chiffres-clés agriculture (source Agreste – Recensement agricole 2010)
 Une majorité de petites exploitations
 4 713 exploitations
- Petites exploitations : 2 416
- Moyennes exploitations : 1 546
- Grandes exploitations : 751
 8 296 actifs permanents
 Production brute standard : 259 M€
 62,46 % des exploitations ont moins de 20 ha. Seules 5,41 % ont plus de 100 ha.
 Des surfaces cultivées en baisse
 Le poids des différentes orientations économiques
Le poids des différentes orientations technico-économiques
La SAU (Surface agricole utile) a diminué de 11 % depuis 2000,
passant de 144 334 ha à 128 501 ha. Dans le même temps,
elle diminuait de 6 % en Rhône-Alpes. Cette diminution a surtout
concerné les petites exploitations (- de 20 ha) qui ont perdu
30 % de leurs effectifs, alors que dans le même temps, celles de
100 ha et plus, augmentaient leurs surfaces de 30 %, passant de
30 044 ha à 39 172 ha.
0
200
400
600
800
1 000
1 200
Polyculture,polyélevage
Elevagehorssol
Autresherbivores
Bovinsmixte
Bovinsviande
Bovinslait
fruits
Viticulture
Maraîchageethorticulture
Grandescultures
5 %
2 %
22 %
20 %
6 % 7 %
1 %
16 %
4 %
17 %










S
o
m
m
a
i
r
e
26
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
A l’exception des grandes cultures et des bovins viande, tous les secteurs ont vu diminuer leurs effectifs.
1/3 des exploitations ont disparu depuis 2000. A noter : le poids important de la viticulture en nombre
d’exploitations, mais qui a chuté depuis 2000 (- 39,71 %).
 Un nombre d’exploitations en chute depuis 40 ans
Depuis 1979, le nombre d’exploitations est passée de 15 051 à 4 713, soit une baisse de 69 % des effectifs.
Evolution du nombre d’exploitations
 Une écrasante majorité d’exploitations individuelles
86 % des exploitations ont un statut d’exploitations individuelles. Mais les autres formes gagnent peu à
peu du terrain. Les exploitations sous forme de GAEC et EARL ont augmenté respectivement de 7 % et 55 %
entre 2000 et 2010.
Répartition des exploitations selon la forme juridique
2010200019881979
15 051
10 677
7 084
4 713
Autres formes
3 %EARL
5 %
GAEC
6 %
Exploitation
individuelle
86 %
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
27
 Des productions diversifiées
La viticulture représente le plus grand nombre d’exploitations avec 22 % des structures, suivie par la culture
fruitière (20 %). A noter le poids conséquent de la polyculture (17 %).
L’élevage arrive loin derrière, après avoir été très représenté au cours des décennies passées.
Evolution du nombre d’exploitations par orientation technico-économique 2000-2010
 Potentiel économique
Le potentiel économique de l’agriculture ardéchoise a baissé de 14 % depuis 2000, soit nettement moins
que le nombre d’exploitations (- 33 %) mais dans une proportion assez similaire à la diminution des surfaces
cultivées (- 11 %).
Evolution du potentiel économique par orientation technico-économique 2000-2010
En savoir +
0
500
1 000
1 500
2 000
Nombre d'exploitations 2010
Nombre d'exploitations 2000
Polyculture,
polyélevage
Elevage
horssol
Autres
herbivores
Bovinsmixte
Bovinsviande
Bovinslait
fruits
Viticulture
Maraîchage
ethorticulture
Grandes
cultures
0
20
40
60
80
100
Potentiel économique 2010 (PSB en M€)
Potentiel économique 2000 (PSB en M€)
Polyculture,
polyélevage
Elevage
horssol
Autres
herbivores
Bovinsmixte
Bovinsviande
Bovinslait
fruits
Viticulture
Maraîchage
ethorticulture
Grandes
cultures










S
o
m
m
a
i
r
e
28
Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel
 Vos interlocuteurs
Dominique Chervet / Direction du développement économique
Loïs Carlini / Chef de service / Difficultés d’entreprises, foncier d’activités
Renaud Vincent / Filières stratégiques, innovation
Pierre Nivon / Création d’entreprise, observatoire économique
Laurye Umano / Commerce et artisanat, aides aux entreprises
Laurence Lopez / Economie sociale et solidaire, insertion par l’économie
Sandrine Lecuyer / Attractivité économique du territoire, gestion de projets
Martine Bennourine / Suivi administratif et financier
Laurence Frugier / Accueil, suivi administratif et financier
Contactez-nous !
tél. 04 75 66 75 20 / fax : 04 75 66 75 16
mail : ardeche.developpement@ardeche.fr
blog : http://entreprendre.ardeche.fr
Adresse physique :
Pôle Maurice Gounon
Direction du développement économique
11, boulevard du Lycée
07000 Privas
Adresse postale :
Hôtel du Département
Direction du développement économique
Quartier la Chaumette, BP 737
07007 PRIVAS cedex
Retrouvez-nous sur :
 
 
 
 
 
 

 


S
o
m
m
a
i
r
e

Contenu connexe

Tendances

Tableau de bord Agefiph Paca Bilan 2015 (mars 2016)
Tableau de bord Agefiph Paca Bilan 2015 (mars 2016)Tableau de bord Agefiph Paca Bilan 2015 (mars 2016)
Tableau de bord Agefiph Paca Bilan 2015 (mars 2016)
AVIE
 
Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...
Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...
Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...
AVIE
 
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
AVIE
 
Agefiph PACA Tableau de bord 1er trimestre 2015
Agefiph PACA Tableau de bord 1er trimestre 2015Agefiph PACA Tableau de bord 1er trimestre 2015
Agefiph PACA Tableau de bord 1er trimestre 2015
AVIE
 
Tableau de bord régional Agefiph Paca Données : janvier - juin 2015
Tableau de bord régional Agefiph Paca Données : janvier - juin 2015Tableau de bord régional Agefiph Paca Données : janvier - juin 2015
Tableau de bord régional Agefiph Paca Données : janvier - juin 2015
AVIE
 
Dieccte Ile de la Réunion - Bilan 2011
Dieccte Ile de la Réunion - Bilan 2011Dieccte Ile de la Réunion - Bilan 2011
Dieccte Ile de la Réunion - Bilan 2011
Silicon Village
 

Tendances (20)

Tableau de bord n°2016 2 - Agefiph Paca
Tableau de bord n°2016 2 - Agefiph PacaTableau de bord n°2016 2 - Agefiph Paca
Tableau de bord n°2016 2 - Agefiph Paca
 
Tableau de bord Agefiph Paca Bilan 2015 (mars 2016)
Tableau de bord Agefiph Paca Bilan 2015 (mars 2016)Tableau de bord Agefiph Paca Bilan 2015 (mars 2016)
Tableau de bord Agefiph Paca Bilan 2015 (mars 2016)
 
Les chiffres clés 2016 de la Seine-et-Marne
Les chiffres clés 2016 de la Seine-et-MarneLes chiffres clés 2016 de la Seine-et-Marne
Les chiffres clés 2016 de la Seine-et-Marne
 
La création d’établissements dans le Pays de Lorient : évolution 2008 - 2014....
La création d’établissements dans le Pays de Lorient : évolution 2008 - 2014....La création d’établissements dans le Pays de Lorient : évolution 2008 - 2014....
La création d’établissements dans le Pays de Lorient : évolution 2008 - 2014....
 
Bretagne Sud. Repères, novembre 2016. AudéLor, VIPE Vannes, Quimper Cornouail...
Bretagne Sud. Repères, novembre 2016. AudéLor, VIPE Vannes, Quimper Cornouail...Bretagne Sud. Repères, novembre 2016. AudéLor, VIPE Vannes, Quimper Cornouail...
Bretagne Sud. Repères, novembre 2016. AudéLor, VIPE Vannes, Quimper Cornouail...
 
Chiffres clés 2017 en Seine-et-Marne
Chiffres clés 2017 en Seine-et-MarneChiffres clés 2017 en Seine-et-Marne
Chiffres clés 2017 en Seine-et-Marne
 
Etude conjoncturelle Acoss stat sur la micro-entreprise en 2016
Etude conjoncturelle Acoss stat sur la micro-entreprise en 2016Etude conjoncturelle Acoss stat sur la micro-entreprise en 2016
Etude conjoncturelle Acoss stat sur la micro-entreprise en 2016
 
Baromètre artisanat 2016
Baromètre artisanat 2016Baromètre artisanat 2016
Baromètre artisanat 2016
 
Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...
Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...
Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015 - Table...
 
Emploi Alsace : baromètre Qapa pour la rentrée 2015
Emploi Alsace : baromètre Qapa pour la rentrée 2015 Emploi Alsace : baromètre Qapa pour la rentrée 2015
Emploi Alsace : baromètre Qapa pour la rentrée 2015
 
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
Tableau de bord nationa Agefiph (mars 2016) - Bilan 2015
 
Bref conjoncture Seine-et-Marne - 3e trimestre 2015
Bref conjoncture Seine-et-Marne - 3e trimestre 2015Bref conjoncture Seine-et-Marne - 3e trimestre 2015
Bref conjoncture Seine-et-Marne - 3e trimestre 2015
 
Etude Apec - Attractivité et emploi cadre en Ile-de-France
Etude Apec - Attractivité et emploi cadre en Ile-de-FranceEtude Apec - Attractivité et emploi cadre en Ile-de-France
Etude Apec - Attractivité et emploi cadre en Ile-de-France
 
Agefiph PACA Tableau de bord 1er trimestre 2015
Agefiph PACA Tableau de bord 1er trimestre 2015Agefiph PACA Tableau de bord 1er trimestre 2015
Agefiph PACA Tableau de bord 1er trimestre 2015
 
Bref conjoncture seine-et-marne--_4e_trimestre_2015
Bref conjoncture seine-et-marne--_4e_trimestre_2015Bref conjoncture seine-et-marne--_4e_trimestre_2015
Bref conjoncture seine-et-marne--_4e_trimestre_2015
 
Tableau de bord régional Agefiph Paca Données : janvier - juin 2015
Tableau de bord régional Agefiph Paca Données : janvier - juin 2015Tableau de bord régional Agefiph Paca Données : janvier - juin 2015
Tableau de bord régional Agefiph Paca Données : janvier - juin 2015
 
l'emploi intérimaire en octobre 2015
l'emploi intérimaire en octobre 2015l'emploi intérimaire en octobre 2015
l'emploi intérimaire en octobre 2015
 
L'emploi intérimaire en août 2017
L'emploi intérimaire en août 2017L'emploi intérimaire en août 2017
L'emploi intérimaire en août 2017
 
Dieccte Ile de la Réunion - Bilan 2011
Dieccte Ile de la Réunion - Bilan 2011Dieccte Ile de la Réunion - Bilan 2011
Dieccte Ile de la Réunion - Bilan 2011
 
Etude Apec - Attractivité et emploi cadre dans le Centre
Etude Apec - Attractivité et emploi cadre dans le CentreEtude Apec - Attractivité et emploi cadre dans le Centre
Etude Apec - Attractivité et emploi cadre dans le Centre
 

Similaire à Reperes et chiffres cles departement ardeche

Connaissance de nos territoires
Connaissance de nos territoiresConnaissance de nos territoires
Connaissance de nos territoires
CMMABN
 
Le loiret force d'attraction
Le loiret force d'attractionLe loiret force d'attraction
Le loiret force d'attraction
CCI Loiret
 

Similaire à Reperes et chiffres cles departement ardeche (20)

Orne
OrneOrne
Orne
 
Hauts-de-Seine / Tableau de bord emploi-formation
Hauts-de-Seine / Tableau de bord emploi-formationHauts-de-Seine / Tableau de bord emploi-formation
Hauts-de-Seine / Tableau de bord emploi-formation
 
Webinar "Economie en régions : bilan 2016 et perspectives 2017"
Webinar "Economie en régions : bilan 2016 et perspectives 2017"Webinar "Economie en régions : bilan 2016 et perspectives 2017"
Webinar "Economie en régions : bilan 2016 et perspectives 2017"
 
Connaissance de nos territoires
Connaissance de nos territoiresConnaissance de nos territoires
Connaissance de nos territoires
 
Tableau de bord Agefiph Janvier Septembre 2016
Tableau de bord Agefiph Janvier Septembre 2016Tableau de bord Agefiph Janvier Septembre 2016
Tableau de bord Agefiph Janvier Septembre 2016
 
Mayenne
MayenneMayenne
Mayenne
 
Chiffres Clés Bretagne - édition 2014
Chiffres Clés Bretagne - édition 2014Chiffres Clés Bretagne - édition 2014
Chiffres Clés Bretagne - édition 2014
 
Chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015
Chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015Chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015
Chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées 2015
 
Données Clés - Communauté de communes Cœur Côte Fleurie
Données Clés - Communauté de communes Cœur Côte FleurieDonnées Clés - Communauté de communes Cœur Côte Fleurie
Données Clés - Communauté de communes Cœur Côte Fleurie
 
Maine et-loire
Maine et-loireMaine et-loire
Maine et-loire
 
Chiffres Clés Bretagne 2015
Chiffres Clés Bretagne 2015Chiffres Clés Bretagne 2015
Chiffres Clés Bretagne 2015
 
Corsexit, réappropriation indépendance économique mondialisation
Corsexit, réappropriation indépendance  économique mondialisationCorsexit, réappropriation indépendance  économique mondialisation
Corsexit, réappropriation indépendance économique mondialisation
 
Le loiret force d'attraction 11-auto debutfin
Le loiret force d'attraction 11-auto debutfinLe loiret force d'attraction 11-auto debutfin
Le loiret force d'attraction 11-auto debutfin
 
Le loiret force d'attraction
Le loiret force d'attractionLe loiret force d'attraction
Le loiret force d'attraction
 
Sarthe
SartheSarthe
Sarthe
 
Manche
MancheManche
Manche
 
Chiffres clés Bretagne 2016
Chiffres clés Bretagne 2016Chiffres clés Bretagne 2016
Chiffres clés Bretagne 2016
 
Présentation soirée débat du 28/01/2009
Présentation soirée débat du 28/01/2009Présentation soirée débat du 28/01/2009
Présentation soirée débat du 28/01/2009
 
L’économie en Bretagne Sud. Tendances et évolutions récentes.- Note des agenc...
L’économie en Bretagne Sud. Tendances et évolutions récentes.- Note des agenc...L’économie en Bretagne Sud. Tendances et évolutions récentes.- Note des agenc...
L’économie en Bretagne Sud. Tendances et évolutions récentes.- Note des agenc...
 
Observatoire paca-conjoncture-32-1 t-2018
Observatoire paca-conjoncture-32-1 t-2018Observatoire paca-conjoncture-32-1 t-2018
Observatoire paca-conjoncture-32-1 t-2018
 

Reperes et chiffres cles departement ardeche

  • 1. Entreprendre avec une nature d’avance repères chiffres-clés l’essentiel ©V.Popinet©V.Popinet©P.Fournier territoire à énergies positives
  • 2. 2 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel  Avant-propos  données de cadrage  Population  construction  Activités économiques  emploi  insertion  tourisme  agriculture sommaire  3 4 5 8 13 17 20 21 25
  • 3. Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel 3 Avant-propos Madame, Monsieur, Vous avez en main la troisième édition de « Repères – Chiffres-clés – L’essentiel ». Vous y trouverez un ensemble de données clés pour comprendre et mieux connaître notre département et son économie. Connaître et comprendre le territoire dans lequel va s’insérer son activité est essentiel à tout porteur de projet. C’est également primordial pour les élus, les techniciens des collectivités, des chambres consulaires et de l’ensemble des structures qui œuvrent pour l’implantation et le développement des entreprises. Le Conseil général de l’Ardèche, soucieux de proposer des outils opérationnels aux porteurs de projet et à tous ceux qui sont en charge de les accompagner, a mis en place un dispositif de connaissance et de promotion du département, composé de deux outils dynamiques et complémentaires : l’observatoire économique et le SIG foncier d’activité. L’ensemble des informations et éléments d’analyse présentés dans ce document sont issus de l’observatoire économique qui a une double mission :  Etre un pôle de ressources pour les élus et agents du Conseil général, mais également pour tous les partenaires de la collectivité en récoltant et compilant des informations actualisées sur :  le tissu économique  les filières  l’emploi…  Etre un lieu de production :  analyses économiques  veille économique  cartographies… Je suis convaincu que vous trouverez dans ce document des informations qui vous seront utiles. Si vous avez besoin de précisions ou si vous disposez de données susceptibles d’alimenter l’observatoire économique, vous pouvez prendre contact : Conseil général de l’Ardèche Ardèche développement Pierre Nivon Tél : 04 75 66 75 20 – pnivon@ardeche.fr Laurent Ughetto, vice-président délégué au développement économique et à l’emploi S o m m a i r e          
  • 4. 4 Données de cadrage (Sources Insee – RP1999 et RP2009/2010 exploitations complémentaires) Eléments de comparaison  Faible densité de population Ardèche (RP 2009) Ardèche (RP 2010) Rhône-Alpes (RP 2010) France (RP 2010) Population totale 313 578 315 090 6 230 691 64 612 939 Ardèche (RP 2008) Ardèche (RP 2009) Rhône-Alpes (RP 2009) France (RP 2009) Densité de population (hab./Km2 ) 56,3 56,7 141,3 101,6 Nombre total de logements 183 672 185 717 3 228 589 32 951 565 Part des résidences secondaires et logements occasionnels (%) 19,6 % 19,2 % 12 % 9,5 % Part des foyers fiscaux imposables (%) 48,1 % 48,5 % 56,5 % 53,6 % Revenu net imposable par foyer fiscal 20 154 € 20 110 € 24 120 € 23 230 € 12,65 % du territoire de Rhône-Alpes / 5,05 % de la population de Rhône-Alpes 0,87 % du territoire national / 0,48 % de la population française  Augmentation de la population de 10,10% depuis 1999  Un territoire encore fortement agricole par rapport à la moyenne régionale ou nationale, malgré un déclin constant depuis des années  Une forte proportion de retraités toujours en augmentation  Des revenus peu élevés  Un taux de chômage élevé Ardèche Rhône-Alpes France 2011 2012 2011 2012 2011 2012 Taux de chômage (%) 3e trimestre 2011/2012 9,9 10,6 8,3 8,8 9,3 9,9 ©MatthieuDupont           S o m m a i r e
  • 5. Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel 5 Population  Structure de la population et évolution (Sources Insee – RP1999 et RP 2009/2010 exploitations complémentaires) De 1999 à 2010, une augmentation de 10,10 % de la population, nettement supérieure à celle connue lors de la période 1990/1999 (+ 3,05 %). Cette évolution est due en quasi totalité au solde migratoire, le solde naturel étant très faible (en moyenne 0,1 % par an) mais tout de même en évolution positive. Sur la dernière année, la population ardéchoise a augmenté de 0,48 %, soit une évolution inférieure à celle de Rhône-Alpes (+ 0,91 %) et identique à celle du niveau national (+ 0,48 %) La plupart des tranches d’âge voient leurs effectifs augmenter, sauf la tranche 15/44 ans, résultat d’un solde naturel nul, voire négatif, sur la période 1975/2000.  Structure de la population active et évolution (Sources Insee – RP1999 et RP 2009 exploitations complémentaires)  Le nombre de retraités toujours en augmentation L’évolution importante du nombre de retraités observée ces dernières années continue, autant en nombre qu’en pourcentage de la population. Ils sont ainsi passés de 64 455 (22,52 % de la population totale) en 1999, à 83 986 en 2009 (26,65 % de la population totale), soit une hausse de 30,30 % en 10 ans. Leur nombre a encore augmenté de près de 2 % sur la dernière année. Stagnation du nombre d’ouvriers, qui passe de 37 204 à 36 956 en un an. Baisse conséquente du nombre d’agriculteurs (-23,26%) en prolongement d’une tendance déjà ancienne, mais qui représente encore 2,90% de la population active, contre 1,23% au niveau régional . 0 10 000 20 000 30 000 40 000 50 000 60 000 70 000 80 000 2009 2008 1999 90 ans ou plus 75 à 89 ans 60 à 74 ans 45 à 59 ans 30 à 44 ans 15 à 29 ans 0 à 14 ans }Ardèche } France Evolution de la population active selon la catégorie professionnelle – 1999/2009 1999 2009 Evolution % Ensemble 123 783 136 858 + 10,56 Agriculteurs exploitants 5 385 3 980 - 26,09 Artisans, commerçants, chefs d'entreprise 10 420 10 810 + 3,74 Cadres et professions intellectuelles supérieures 8 968 12 748 + 42,15 Professions intermédiaires 24 824 32 556 + 31,14 Employés 34 921 39 073 + 11,89 Ouvriers 37 704 36 956 - 1,98           S o m m a i r e
  • 6. 6 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel  Salaires et revenus d’activité (Sources Insee – RP1999 et RP 2009 exploitations complémentaires) Le salaire net moyen est globalement inférieur aux moyennes régionale et nationale. Il est globalement en baisse par rapport à 2008, notamment pour les cadres, qui ont vu leur rémunération passer de 22,50 € à 20,60 €. Seuls les professions intermédiaires et les ouvriers ont vu une très légère augmentation de leur salaire moyen. Ces évolutions sont comparables à celles observées au niveau régional. Les écarts de salaire horaire entre les salariés à temps plein et ceux à temps partiel, repartent à la hausse après un tassement entre 2007 et 2008, passant de 7,75 % en 2008 à 10,34 % en 2008. Le salaire moyen n’a pas évolué entre 2008 et 2009, avec cependant des situations diverses : + 3 % pour les ouvriers, - 8,44 % pour les cadres. Poids des catégories professionnelles 2009 Ouvriers Employés Professions intermédiaires Cadres et professions intellectuelles supérieures Artisans, commerçants, chefs d'entreprise Agriculteurs exploitants 2009 3 % 8 % 10 % 25 % 28 % 26 % L’écart de salaire hommes-femmes est, quant à lui, moins important qu’au niveau régional ou national, mais a fortement augmenté depuis 2008. En moyenne le salaire féminin est inférieur de 17,60 % en Ardèche (13,22 % en 2008), contre 22,85 % en Rhône-Alpes et 19,58 % sur la France entière, tous deux en nette augmentation. Salaire net horaire moyen en 2009 Ardèche Rhône-Alpes France Ouvriers non qualifiés 9 9,2 9,2 Ouvriers qualifiés 10,3 10,8 10,8 Employés 8,9 9 9,3 Professions intermédiaires 13,4 13,7 13,9 Cadres 20,6 21,4 22,7 Ensemble 11,4 12,4 12,8           S o m m a i r e
  • 7. Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel 7 0 5 10 15 20 25 France Rhône-Alpes Ardèche EnsembleCadresProf. intermédiaires EmployésOuvriers qualifiés ouvriers non qualifiés Le revenu net imposable par foyer fiscal a très légèrement diminué (- 0,21 %) entre 2008 et 2009 et reste nettement inférieur aux chiffres nationaux (- 13,43 %) et régionaux (- 16,62 %). De même, le pourcentage de ménages imposés est en dessous de ce qu’on peut observer sur l’ensemble du territoire ou sur Rhône-Alpes. Il est globalement stable par rapport à 2008 et ce sur l’ensemble des territoires de référence.  Fiscalité des ménages (Sources Insee – RP1999 et RP 2009 exploitations complémentaires) En savoir + Ardèche Rhône Alpes Part des ménages imposés (%) 48,5 56,5 Revenu net imposable par foyer fiscal 20 110 € 24 120 €           S o m m a i r e
  • 8. 8 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel Construction  Construction de logements (Source : SOeS-DREAL Rhône-Alpes Sit@del2)  Prédominance du logement individuel Sur la période 2005-2011, la construction de logements individuels purs représente 61 % du total des permis de construire autorisés, alors qu’elle ne pèse que pour 29 % du total sur Rhône-Alpes. Le logement collectif, quant à lui, ne représente qu’à peine un quart du nombre de logements, contre 53 % sur Rhône-Alpes. A noter une forte baisse du nombre de logements sur 2008 puis 2009 et, dans une moindre mesure, 2010.  Evolution : diminution moins forte du nombre de logements Même phénomène, avec encore plus d’ampleur pour le logement collectif (- 74,34 % sur la période 2005- 2010). Ce dernier chiffre est cependant à modérer, 2007 étant une année particulièrement faste pour le logement collectif (+ 56,22 % par rapport à 2006). Après 2010, qui s’est caractérisée malgré par une nouvelle baisse sur ce secteur, 2011 fait apparaître une hausse de 51,42%, mais en partant d’un niveau historiquement bas. La tendance constante de baisse du nombre de construction est stoppée en 2011. Le département se démarque de la région qui elle voit globalement les chiffres repartir à la hausse en 2010 (+ 26,32% par rapport à 2009), retrouvant les chiffres de 2008. Logements en résidence Logements collectifs Logements individuels groupés logements individuels purs 3 % 61 % 12 % 24 % Après une période de progression et un pic en 2007, le marché a chuté fortement pour arriver en 2008 à des chiffres identiques à ceux de 2000. Sur la période 2007-2009 les demandes concernant le logement individuel pur se sont effondrées (- 42,15 %) mais, après une stabilisation en 2010, ont repris un peu de vigueur.           S o m m a i r e
  • 9. 9 Evolution du nombre de logements autorisés entre 2005 et 2011 Même si les résidences secondaires représentent une part conséquente du nombre de logements, leur nombre ayant augmenté de 10,16 % depuis 1999, leur pourcentage par rapport au nombre total de logements a très légèrement diminué passant de 20,2 % des logements à 19,2 % sur la période. Dans le même temps, le nombre de résidences principales progressait de 16,05 %. 0 500 1 000 1 500 2 000 2 500 Logements en résidence Logements collectifs Logements individuels groupés logements individuels purs 2011201020092008200720062005 2 109 2 064 2 100 1 676 1 215 1 219 1 544 722 811 1 267 614 324 280 424 259 326 385 431 441 273 373 58 20 268 41 85 46 57 En savoir + ©VéroniquePopinet           S o m m a i r e
  • 10. 10 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel 15 20 25 30 Droits de mutation perçus 201220112010200920082007 25,22 23,14 17,47 22,23 28,35 26,30  Droits de mutation en M€ (Source : CG07) 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Droits de mutation perçus 25,22 23,14 17,47 22,23 28,35 26,30 Evolution des droits de mutation perçus par le CG07 - 2007-2012 (En M€)  Construction de locaux professionnels (Source : SOeS-DREAL Rhône-Alpes Sit@del2)  Poids important du secteur public La forte augmentation des droits perçus entre 2010 et 2011 est en partie due au transfert au Département de l’ancienne part « État » des droits de mutation, dans le cadre de la compensation des pertes de recettes induites par la suppression de la taxe professionnelle. Par conséquent, elle ne correspond qu’en partie seulement à la progression de l’assiette taxable (produit des ventes d’immeubles). Sur la période 2005-2011, les surfaces destinées aux services publics font jeu égal en tête de peloton avec les locaux industriels, suivis par les surfaces commerciales et les locaux agricoles (respectivement 16 % et 14 % des surfaces accordées sur la période).           S o m m a i r e
  • 11. Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel 11 Répartition des surfaces autorisées - Locaux professionnels - 2005-2011 La comparaison avec l’ensemble de la région met encore plus en évidence les particularités du département. Comparaison Ardèche/Rhône-Alpes des permis de construire en 2011(% des surfaces accordées) Comparaison Ardèche Rhône-Alpes - Répartition des surfaces accordées en 2011 0 5 10 15 20 25 30 35 40 Rhône-Alpes 2011 Ardèche 2011 Hébergement hôtelier Total Service public Locaux agricoles EntrepôtLocaux artisanaux Locaux industriels CommerceBureaux Hébergement hôtelier Total Service public Locaux agricoles Entrepôt Locaux artisanaux Locaux industriels Commerce Bureaux 25 % 1 % 8 % 16 % 24 % 2 % 10 % 14 % Bureaux Locaux Commer- ciaux Locaux industriels Locaux artisanaux Entrepôt Locaux agricoles Service public Héber- gement hôtelier Total locaux profes- sionnels Ardèche 9,46 8,33 37,89 3,41 13,76 2,53 22,94 1,68 197 116 Rhône- Alpes 14,18 14,85 15,47 6,83 11,38 3,77 29,47 4,05 213 952           S o m m a i r e
  • 12. 12 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel  Des évolutions différenciées avec une poussée des surfaces industrielles Les différents secteurs connaissent des évolutions très contrastées sur les dernières années, avec des fluctuations parfois très fortes, 2009 étant une année particulièrement faste. A noter une baisse spectaculaire des surfaces commerciales autorisées en 2011 par rapport à 2010 (- 65,45 %) qui était, il faut le dire, une année exceptionnelle. Les locaux industriels ont eux atteint un niveau inconnu depuis plus de 10 ans, avec une augmentation de 260 % par rapport à 2010 ! Les hébergements hôteliers, après une chute brutale en 2010, sont nettement repartis à la hausse. Evolution des surfaces autorisées – 2005/2011 Hors services publics, locaux agricoles et hébergement hôtelier (Surfaces hors d’œuvre nettes en m2 ) Evolution des surfaces autorisées – 2005/2011 Hors services publics, locaux agricoles et hébergement hôtelier (Surfaces hors d’œuvre nettes en m2 ) En savoir + 0 20 000 40 000 60 000 80 000 100 000 Entrepôts Locaux artisanaux Locaux industriels Locaux commerciaux Bureaux '2011'2010'2009'2008'2007'2006'2005 Bureaux Locaux Commer- ciaux Locaux indus- triels Locaux artisa- naux Entrepôt Locaux agricoles Service public Héber- gement hôtelier Total locaux profes- sionnels 2005 13 156 34 943 37 001 0 6 078 39 488 24 285 1 460 156 411 2006 10 717 18 648 37 755 0 11 761 34 382 68 540 2 697 184 500 2007 14 598 18 823 47 625 0 6 887 47 376 40 614 1 042 176 965 2008 17 626 27 664 25 606 0 22 446 9 167 44 770 173 147 455 2009 9 748 37 902 56 722 6 411 19 922 24 723 34 405 7 280 197 116 2010 13 559 54 464 23 734 13 287 32 299 17 117 57 687 1 803 213 952 2011 21 370 18 814 85 586 7 694 31 085 5 717 51 815 3 806 225 887           S o m m a i r e
  • 13. Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel 13 Activités économiques  Création d’entreprises (Source INSEE / Exploitation APCE)  Une diminution brutale du nombre de créations d’entreprises Après une période de progression marquée en 2006 et surtout 2007, la création d’entreprises a connu une régression en 2008, suivie d’une très forte augmentation des chiffres en 2009, due notamment à la mise en place du statut de l’autoentrepreneur. Sur 2010 cette progression a été encore conséquente et nettement supérieure au niveau national. Là encore le statut de l’autoentrepreneur était à l’origine de cette différence, puisque leur part dans l’ensemble des créations avait augmenté de façon nettement plus importante sur le département qu’en Rhône-Alpes et sur la France entière. En 2011, renversement de situation avec une forte diminution du nombre de créations, diminution plus forte que celle des niveaux régional et national. Evolution du nombre de créations – 2006/2011 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Nbre Evol.% Nbre Evol.% Nbre Evol.% Nbre Evol.% Nbre Evol.% Nbre Evol.% Ardèche 1 356 5,94 1 572 15,93 1 465 -6,81 2 648 80,75 2 880 8,76 2 372 -17,64 Rhône- Alpes 28 468 3,97 33 468 17,56 33 929 1,38 58 485 72,37 62 942 7,62 56 350 -10,47 France 204 239 6,19 235 011 15,07 238 557 1,51 431 883 81,04 451 194 4,47 396 808 -12,05 1 000 1 500 2 000 2 500 3 000 201120102009200820072006 1 572 1 465 1 356 2 648 2 880 2 372 L’autoentrepreneur : toujours une part importante du nombre de créations mais en diminution en 2011 !  58,3 % en Ardèche (59,9 % en 2010)  51,2 % en Rhône-Alpes (56,2 % en 2010)  54,6 % en France (58,9 % en 2010)           S o m m a i r e
  • 14. 14 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel  Une baisse générale, tous secteurs d’activité confondus Tous les secteurs, à l’exception des activités financières (+ 27,1 %) et hébergement et restauration (+ 5,9 %) ont connu une très forte diminution de leur croissance entre 2010 et 2011. Evolution des créations d’entreprises par secteurs d’activité – 2010/2011  Poids des différents secteurs d’activité en nombre d’établissements (Source INSEE Sirène)  Le commerce de détail et le bâtiment en tête du nombre d’établissements. Les activités de services, dont le nombre a explosé sur la période, passant de 3878 à 5848 (+ 50,80%) représentent le plus gros contingent en nombre d’établissements, devant le commerce, traditionnellement en tête de peloton jusqu’en 2011 et les activités du bâtiment. Si la part relative de la construction reste stable, celle du commerce et des activités de type industriel est en baisse nette, alors que celle des services progresse de façon très nette, passant de 21,73% des établissements en 2009 à 28,24% en 2012. Secteur d’activité Nombre de créa- tions Répartition Proportion auto entrepreneurs Evolution entre 2010 et 2011 Industrie 153 6,5 % 64,7 % - 25,7 % Construction 428 18 % 62,6 % - 18,3 % Commerce de détail 382 16,1 % 62,8 % - 18,4 % Commerce de gros 36 1,5 % 11,1 % - 18,2 % Commerce de bouche 13 0,5 % 15,4 % - 38,1 % Immobilier 44 1,9 % 20,5 % - 13,7 % Hébergement et restauration 215 9,1 % 31,6 % + 5,9 % Vente et réparation automobile 54 2,3% 63% - 15,6% Services à la personne 232 9,8% 84,5% - 32% Services aux entre- prises 469 19,8% 60,6% - 18,2% Enseignement 77 3,2% 79,2% - 21,4% Arts, spectacles et acti- vités récréatives 85 3,6% 76,5% - 22% Santé 143 6% 35,7% 0% Activités financières 14 1,7% 7,3% + 27,1% En savoir +           S o m m a i r e
  • 15. Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel 15 Poids des différents secteurs d’activité en nombre d’établissements - 2012  Ralentissement de l’augmentation du nombre d’établissements Après une forte hausse du nombre total d’établissements entre 2010 et 2011, dans la logique de la forte progression des créations d’entreprises, l’évolution a été nettement plus modérée entre 2011 et 2012. Les plus fortes hausses sur l’année écoulée concernent :  La construction : + 19,83 %  Transport et entreposage : + 20,86 % Transport et entreposage 3 % Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution 4 % Fabrication de matériels de transport 0 % Hébergement, restauration 12 % Fabrication d'autres produits industriels 5 % Construction 19 % Autres activités de service 28 % Information et communication 2 % Fabrication d'équipements électriques, électroniques, informatiques; fabrication de machines 0 % fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac 3 % Commerces, réparation d'automobiles et motocycles 24 % Commerces;réparationd’automobiles etmotocycles Fabricationdedenréesalimentaires, deboissonsetdeproduitsàbasede tabac Fabricationd’équipementsélec- triques,électroniques,informatiques; fabricationdemachines Informationetcommunication Autresactivitésdeservice Construction Fabricationd’autresproduitsindus- triels Hébergement,restauration Fabricationdematérielsdetransport Industriesextractives,énergie,eau, gestiondesdéchetsetdépollution Transportetentreposage Total(horsagriculture) 4 948 566 101 456 5 848 3 921 1 069 2 432 32 774 562 20 709           S o m m a i r e
  • 16. 16 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel Depuis 2009 le trio de tête est constitué de :  Les services : + 73,12 % en 3 ans  Information et communication : + 47,57 % en 3 ans  Industrie extractives, énergie, eau, gestion des déchets : + 44,67 % en 3 ans Ils sont suivis par :  Construction : + 29,62 % en 3 ans  Commerce : + 21,51 % en 3 ans Le succès de l’autoentrepreneur explique très largement ces évolutions. Evolution du nombre d’étalissements par secteurs d’activité - 2009-2012 0 1 000 2 000 3 000 4 000 5 000 6 000 2012 2011 2010 2009 Transportetentreposage Industriesextractives,énergie,eau, gestiondesdéchetsetdépollution Fabricationdematérielsdetransport Hébergement,restauration Fabricationd'autresproduitsindustriels Construction Autresactivitésdeservice Informationetcommunication Fabricationd'équipementsélectriques,électroniques, informatiques;fabricationdemachines fabricationdedenréesalimentaires, deboissonsetdeproduitsàbasedetabac Commerces;réparationd'automobilesetmotocycles           S o m m a i r e
  • 17. Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel 17 Emploi  Modification de la structure de l’emploi  Emploi salarié au 30 juin 2012 par grands secteurs d’activité, en milliers (Source Acoss-Urssaf) Les services en tête de l’emploi avec près de 37 % des effectifs. Répartition de l’emploi salarié au 30 juin 2012 (Source Acoss-Urssaf) Nombre 2012 Pourcentage Evolution sur un an Industrie 18 800 29,50 % - 3,5 % Construction 6 500 10,20 % - 0,6 % Commerce 9 800 15,40 % + 0,2 % Services (Hors Intérim et H.C.R.) 23 500 36,90 % - 1 % Hôtels Cafés Restaurant 3 600 5,65 % + 6,2 % Intérim 1 500 2,35 % - 16 % TOTAL 63 700 100 % - 1,5 % Après une hausse de 1,41 % du nombre de salariés entre 2010 et 2011 l’évolution s’est à nouveau orientée à la baisse. L’intérim et l’industrie notamment ont perdu respectivement 16 % et 3,5 de leurs effectifs en un an. 600 emplois industriels ont ainsi été perdus sur la seule période 2010-2012. Intérim 2 %H.C.R. 6 % Services (Hors Intérim et H.C.R.) 37 % Commerce 15 % Construction 10 % Industrie 30 %           S o m m a i r e
  • 18. 18 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel  Evolution du taux de chômage (Source INSEE)  Au troisième trimestre 2012 : Evolution annuelle : - 1,5 % (+ 0,3 sur Rhône-Alpes et - 0,1 pour la France entière) Evolution du taux de chômage trimestriel depuis 2002 (Source INSEE)  Les seniors (+ 18,3 %) sont les plus touchés par la hausse du chômage La situation globale s’est encore détériorée par rapport aux chiffres 2010-2011 (8,1 % d’augmentation du nombre de demandeurs d’emplois entre décembre 2010 et décembre 2011). Les plus de 50 ans représentent plus d’un cinquième des demandeurs d’emploi. A noter que contrairement à ce qui était observé précédemment la hausse du chômage des hommes est très nettement supérieure à celle des femmes (+ 10,7 % contre + 13 %). Ce phénomène est marqué dans toutes les catégories et de façon encore plus nette chez les moins de 25 ans (+ 4,9 % chez les femmes contre + 14,8 % chez les hommes). Augmentation du chômage sur la dernière période. Entre décembre 2011 et décembre 2012 le chômage a augmenté de 12,4 %, les plus de 50 ans étant les plus touchés (+ 18,3 %). 6 8 10 12 France métropolitaine Rhône-Alpes Ardèche 2012T3 2012T2 2012T1 2011T4 2011T3 2011T2 2011T1 2010T4 2010T3 2010T2 2010T1 2009T4 2009T3 2009T2 2009T1 2008T4 2008T3 2008T2 2008T1 2007T4 2007T3 2007T2 2007T1 2006T4 2006T3 2006T2 2006T1 2005T4 2005T3 2005T2 2005T1 2004T4 2004T3 2004T2 2004T1 2003T4 2003T3 2003T2 2003T1 2002T4 2002T3 2002T2 2002T1 10,6 9,9 8,8           S o m m a i r e
  • 19. 19 Demandeurs d’emploi (Source DR - Pôle Emploi Rhône-Alpes - 31 décembre 2012) Variation annuelle Variation mensuelle Ardèche Rhône-Alpes Ardèche Rhône-Alpes Total 24 161 + 11,8 % + 10 % + 0,2 % + 0,2 % - Hommes 11 496 + 13 % + 10,7 % + 0,2 % - 0,2 % - Femmes 12 665 (52,42 %) + 10,7 % + 9,4 % + 0,2 % + 0,5 % - 25 ans 3 689 (15,27 %) + 9,8 % + 11,1 % - 0,7 % - 0,2 % 50 ans et plus 5 534 (22,90 %) + 18,3 % + 15,9 % + 1,4 % + 1,4 % Autre élément marquant : la progression du chômage de longue durée, supérieur ou égal à un an (+17,9 % en un an), en nette détérioration par rapport l’années précédente (+ 11,4 % entre décembre 2010 et décembre 2011). En savoir + ©MatthieuDupont           S o m m a i r e
  • 20. 20 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel Insertion  Les allocations RSA versées (Source CG07) Novembre 2012 : 7 956 allocataires perçoivent le RSA.  Augmentation des allocations versées aux bénéficiaires + 27,23 % d’augmentation entre 2007 et 2012 Evolution des allocations RMI/RSA - 2007-2012 L’augmentation des allocations versées ne se dément pas, entretenue en 2010 par le basculement de chômeurs en fin de droit dans le dispositif RSA et le quasi doublement (de 380 à 750) du nombre de TNS dû à l’instauration du régime de l’auto-entrepreneur et à un calcul plus favorable que celui utilisé pour le RMI, pour l’obtention du RSA. Le nombre d’allocataire est ainsi passé de 7 000 à près de 7 900 entre décembre 2009 et décembre 2012.  Les contrats aidés (Source CG07) Années 2007 2008 2009* 2010 2011 2012 Allocations RMI/RSA 20 669 797 € 20 402 000 € 23 382 057 € 24 255 999 € 25 861 820 € 26 298 636 € * RSA socle + RSA majoré Années BP 2009 BP 2010 BP 2011 BP 2012 Contrats aidés* 1 600 000 € 1 500 000 € 1 500 000 € 1 500 000 € * Le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) est destiné à faciliter l’insertion sociale et professionnelle des personnes sans emploi qui rencontrent des difficultés d’accès à l’emploi. Remplaçant le contrat d’avenir à compter de 2010, il est réservé au secteur non marchand. Généralisé à l’ensemble des publics prioritaires depuis le 1er janvier 2010, le contrat initiative emploi (CIE) est un contrat de travail liant une personne en insertion à un employeur privé du secteur marchand. 20 000 000 22 000 000 24 000 000 26 000 000 28 000 000 30 000 000 Allocations RMI/RSA 201220112010200920082007 En savoir +           S o m m a i r e
  • 21. Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel 21 Tourisme(Source : ADT – ODET)  Fréquentation touristique  Nombre de nuitées (2011) : 16,3 millions  Nombre de séjours (2010) : 2,2 millions  Durée moyenne des séjours : 7,5 jours  1 021 000 visiteurs accueillis dans 94 sites touristiques  Nombre de lits touristiques (2010) : 284 000 lits - Marchands : 110 000 (39 % du parc d’hébergement) - Non marchands : 174 000 Répartition des lits touristiques par type d’hébergement Une capacité d’accueil en hausse par rapport à 2005 (+ 3,8 % au global) avec un développement conséquent de l’hôtellerie de plein air : + 4,8 % de lits touristiques supplémentaires. Diminution des hôtels classés sur la même période : - 3,6 % Nuitées marchandes en augmentation de 12,6 % sur 5 ans Hébergement chez l'habitant 2 % Hôtellerie 7 % Hébergements collectifs 11 % Locations de meublés 13 % Hotellerie de plein air 67 %           S o m m a i r e
  • 22. 22 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel  Une clientèle avant tout française ! La clientèle française représente 80 % des nuitées. Rhône-Alpes arrive en tête des régions d’origine, avec près d’un quart des nuitées, devant l’Ile-de-France. Provenance de la clientèle française Provenance de la clientèle étrangère Autres régions 39,9 % Nord Pas de Calais 9,8 % Provence Alpes Côte d'Azur 9 % Ile de France 17,5 % Rhône-Alpes 23,8 % 0 10 20 30 40 50 Autres pays Royaum e-Uni Suisse Allem agne Belgique Pays-Bas 44,5 % 24,4 % 10,4 % 7,1 % 6,9 % 6,7 %           S o m m a i r e
  • 23. Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel 23  Parc d’hébergement : poids très important de l’hôtellerie de plein air  Un poids économique important  Consommation touristique annuelle (2010) : 442 millions €, en hausse de 8,3 % par rapport à 2005  Consommation moyenne : 27,50 € par personne et par jour Consommation touristique selon la saison (En M€)  Les hébergements non marchands représentent 61 % du parc de lits touristiques et 58 % des nuitées  55 % des nuitées sont réalisées sur la période estivale.  Fréquentation en recul en 2010, après un pic en 2007 (16,6 millions de nuitées) pour revenir au niveau de 2005.  Taxe de séjour collectée (2010) : 1 872 870 € Près de 50 % de la consommation touristique est réalisée en période estivale, mais la période novembre-mars représente tout de même 12 % de la consommation, soit 51millions € Hors saison (novembre-mars) 51 M€ Arrière saison (septembre-octobre) 55 M€ Haute saison (Juillet-août) 216 M€ Début de saison (avril-juin) 120 M€           S o m m a i r e
  • 24. 24 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel L’hébergement et l’alimentaire représentent plus de la moitié des consommations touristiques. La consommation touristique par poste de dépense  Près de 5 000 emplois salariés et non salariés sont liés aux activités touristiques en moyenne annuelle  Dépenses d’investissement des opérateurs touristiques (2009) : 93,7 millions €. Entre 2005 et 2010, les investissements cumulés sont estimés à 470 millions €. 75 % des investissements sont réalisés dans les résidences secondaires. Parcs de loisirs (1 %) Casinos (0,5 %) Résidences secondaires (76 %) Résidences de tourisme (2 %) Gîtes et chambres d'hôtes Gîtes de France (5 %) Villages de vacances (2 %) Hôtellerie de plein air (9 %) Hôtellerie (5 %) En savoir + Consommation touristique (en M€) Part (en %) Dépense moyenne (€/nuitée) Hébergement 128,30 29,00% 8,00 Restauration 80,70 18,30% 5,00 Alimentation 101,500 23,00% 6,30 Loisirs 34,45 7,80% 2,10 Biens durables 44,60 10,10% 2,80 Déplacements 30,00 6,80% 1,90 Services 7,40 1,70% 0,50 Dépenses forfaitaires 15,10 3,40% 0,90 Ensemble des dépenses 441,90 100,00% 27,50           S o m m a i r e
  • 25. Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel 25 Agriculture  Chiffres-clés agriculture (source Agreste – Recensement agricole 2010)  Une majorité de petites exploitations  4 713 exploitations - Petites exploitations : 2 416 - Moyennes exploitations : 1 546 - Grandes exploitations : 751  8 296 actifs permanents  Production brute standard : 259 M€  62,46 % des exploitations ont moins de 20 ha. Seules 5,41 % ont plus de 100 ha.  Des surfaces cultivées en baisse  Le poids des différentes orientations économiques Le poids des différentes orientations technico-économiques La SAU (Surface agricole utile) a diminué de 11 % depuis 2000, passant de 144 334 ha à 128 501 ha. Dans le même temps, elle diminuait de 6 % en Rhône-Alpes. Cette diminution a surtout concerné les petites exploitations (- de 20 ha) qui ont perdu 30 % de leurs effectifs, alors que dans le même temps, celles de 100 ha et plus, augmentaient leurs surfaces de 30 %, passant de 30 044 ha à 39 172 ha. 0 200 400 600 800 1 000 1 200 Polyculture,polyélevage Elevagehorssol Autresherbivores Bovinsmixte Bovinsviande Bovinslait fruits Viticulture Maraîchageethorticulture Grandescultures 5 % 2 % 22 % 20 % 6 % 7 % 1 % 16 % 4 % 17 %           S o m m a i r e
  • 26. 26 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel A l’exception des grandes cultures et des bovins viande, tous les secteurs ont vu diminuer leurs effectifs. 1/3 des exploitations ont disparu depuis 2000. A noter : le poids important de la viticulture en nombre d’exploitations, mais qui a chuté depuis 2000 (- 39,71 %).  Un nombre d’exploitations en chute depuis 40 ans Depuis 1979, le nombre d’exploitations est passée de 15 051 à 4 713, soit une baisse de 69 % des effectifs. Evolution du nombre d’exploitations  Une écrasante majorité d’exploitations individuelles 86 % des exploitations ont un statut d’exploitations individuelles. Mais les autres formes gagnent peu à peu du terrain. Les exploitations sous forme de GAEC et EARL ont augmenté respectivement de 7 % et 55 % entre 2000 et 2010. Répartition des exploitations selon la forme juridique 2010200019881979 15 051 10 677 7 084 4 713 Autres formes 3 %EARL 5 % GAEC 6 % Exploitation individuelle 86 %           S o m m a i r e
  • 27. Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel 27  Des productions diversifiées La viticulture représente le plus grand nombre d’exploitations avec 22 % des structures, suivie par la culture fruitière (20 %). A noter le poids conséquent de la polyculture (17 %). L’élevage arrive loin derrière, après avoir été très représenté au cours des décennies passées. Evolution du nombre d’exploitations par orientation technico-économique 2000-2010  Potentiel économique Le potentiel économique de l’agriculture ardéchoise a baissé de 14 % depuis 2000, soit nettement moins que le nombre d’exploitations (- 33 %) mais dans une proportion assez similaire à la diminution des surfaces cultivées (- 11 %). Evolution du potentiel économique par orientation technico-économique 2000-2010 En savoir + 0 500 1 000 1 500 2 000 Nombre d'exploitations 2010 Nombre d'exploitations 2000 Polyculture, polyélevage Elevage horssol Autres herbivores Bovinsmixte Bovinsviande Bovinslait fruits Viticulture Maraîchage ethorticulture Grandes cultures 0 20 40 60 80 100 Potentiel économique 2010 (PSB en M€) Potentiel économique 2000 (PSB en M€) Polyculture, polyélevage Elevage horssol Autres herbivores Bovinsmixte Bovinsviande Bovinslait fruits Viticulture Maraîchage ethorticulture Grandes cultures           S o m m a i r e
  • 28. 28 Ardèche développement | Repères | chiffres-clés | l’essentiel  Vos interlocuteurs Dominique Chervet / Direction du développement économique Loïs Carlini / Chef de service / Difficultés d’entreprises, foncier d’activités Renaud Vincent / Filières stratégiques, innovation Pierre Nivon / Création d’entreprise, observatoire économique Laurye Umano / Commerce et artisanat, aides aux entreprises Laurence Lopez / Economie sociale et solidaire, insertion par l’économie Sandrine Lecuyer / Attractivité économique du territoire, gestion de projets Martine Bennourine / Suivi administratif et financier Laurence Frugier / Accueil, suivi administratif et financier Contactez-nous ! tél. 04 75 66 75 20 / fax : 04 75 66 75 16 mail : ardeche.developpement@ardeche.fr blog : http://entreprendre.ardeche.fr Adresse physique : Pôle Maurice Gounon Direction du développement économique 11, boulevard du Lycée 07000 Privas Adresse postale : Hôtel du Département Direction du développement économique Quartier la Chaumette, BP 737 07007 PRIVAS cedex Retrouvez-nous sur :           S o m m a i r e