SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  104
Télécharger pour lire hors ligne
Thomas Moegli
Ing. HES Télécommunications - Réseaux et Sécurité IT
JunOS
Principes fondamentaux
JunOS

Architecture
Thomas Moegli
Points-clés :
๏ Un seul système d’exploitation
๏ Même système d’exploitation pour l’ensemble des routeurs de la gamme et, généralement pour tous les produits
๏ Une release software
๏ Chaque nouvelle version de JunOS est proposée en même temps pour tous les produits
๏ Une architecture modulaire
๏ JunOS est conçu comme un ensemble de modules communiquant entre eux via des interfaces internes définies
๏ Chaque module est relativement indépendant et dispose de son propre espace mémoire.

Un module peut être redémarré sans affecter les autres
JunOS : Vue d’ensemble
3
Thomas Moegli
๏ JunOS s’exécute sur tous les équipements Juniper de la série J, M,
MX et T
๏ Les routeurs de série J (J2300, J4300, J6300) se déploiement en
tant que routeur distant pour les réseaux distribués
๏ Les routeurs de série M sont principalement déployés sur les petits
et moyens réseaux
Architecture JunOS
4
JunOS 11.0
Thomas Moegli
๏ Le processus de routage se compose de 2 éléments
๏ Moteur de routage

(Routing Engine)
๏ Moteur de transmission des paquets

(Packet Forwarding Engine)
Architecture JunOS
5
Thomas Moegli
Packet Forwarding Engine
๏ Rôle : Transmission des paquets entre interfaces
๏ Utilise des processeurs spécifiques (ASIC : Application-Specific Integrated Circuits)
๏ Les produits de la série M (excepté M7i, M40, M320) disposent de moteurs redondants
๏ Les produits de la série J disposent uniquement de processeurs logiciels et pas de matériel dédié
Architecture JunOS
Packet Forwarding Engine
6
Thomas Moegli
Routing Engine
๏ Gère tous les protocoles de routage ainsi que le contrôle des interfaces, des composants du châssis, de la gestion du
système ainsi que les accès utilisateurs
๏ Fonctionnalités
๏ Protocoles de routage
๏ Modularité software : les fonctions software sont divisées en processus séparés
๏ Fonctionnalités IP avancées : chaque protocole de routage est implémentée avec un ensemble de services et fonctions IP
permettant le filtrage et la modification des routes
๏ Scalabilité : support d’un grand nombre de routes, d’interfaces et circuits virtuels
๏ Interfaces de Mgmt
๏ Gestion du stockage de fichiers : gère les images du système, les fichiers de configuration, etc…
๏ Monitoring : surveillance du trafic, gestion et émission d’alarmes sans affecter les performances de traitement du trafic
Architecture JunOS
Routing Engine
7
Thomas Moegli
Product Portfolio
8
Thomas Moegli
๏ Déployés dans les réseaux de petite taille (bureaux régionaux)
๏ Routeurs ISR permettant, dans une même appliance, le support du
routage, connectivité WAN, sécurité, téléphonie IP et connectivité aux
postes grâce aux modules de switching.
๏ Bande passante totale max de 2Gbps
Product Portfolio
Series J
9
Thomas Moegli
๏ Appliances de switching
๏ Déployés pour les bureaux, Campus et Data Center
๏ Bande passante jusqu’à 6.2 Tbps
Product Portfolio
Series EX
10
Thomas Moegli
๏ Idéal pour les réseaux d’entreprises et Service Provider
๏ Nombreuses interfaces supportées
๏ Cartes 100Gbps
Product Portfolio
Series SRX
11
Thomas Moegli
๏ Déployés dans les réseaux coeurs de moyenne et grandes entreprises
๏ Applications : Route Reflector, Data Center, MPLS Edge
๏ Alimentation redondante sur tous les modèles
๏ M10i, M20, M40e, M120, M160, M320 ont une redondance matérielle complète
๏ Bande passante totale max jusqu’à 960 Gbps
Product Portfolio
Series M
12
Thomas Moegli
๏ Routeurs Edge optimisés Ethernet permettant le switching et le routage
๏ Supporte deux types de cartes avec un nombre important de ports (DPC : Dense Port
Concentrator) : carte avec 40 ports GigabitEthernet ou carte avec 4 ports 10Gig Ethernet
Product Portfolio
Series MX
13
Thomas Moegli
๏ Déployés dans les réseaux coeur
๏ Redondance matérielle complète (Alimentation, processeurs pour routage, cartes
d’interfaces)
๏ Un Routing Matrix est une architecture multi-chassis composée d’un routeur TX Matrix et
de un à 4 routeurs T640 connectées au TX Matrix
Product Portfolio
Series T
14
JunOS

Introduction au CLI
Thomas Moegli
Les périphériques JunOS peuvent être administrés via :
๏ Accès Console
๏ Port de Management (port dédié ou port de switching configurée comme port Mgmt)
๏ Interface Web (J-Web)
Accès au périphérique
Administration JunOS
16
Thomas Moegli
๏ Connecter le câble RJ-45 droit sur le port console
ainsi que sur le portable via un adaptateur DB-9 à
DB-25 (9600-8-N-1-N)
๏ Se connecter sur le port Console avec Putty ou
SecureCRT
๏ Si configuration initiale :
๏ S’authentifier avec l’utilisateur root et sans mot de
passe
๏ Le prompt affiche désormais : root@%
๏ Passer sur l’interface JunOS via la commande :



๏ Entrer en mode de configuration :



Accès au périphérique
Console
17
root@% cli
root@>
root@> configure
[edit]
root@#
Thomas Moegli
๏ Se connecter avec les identifiants
๏ Par défaut, seul l’utilisateur root existe
๏ Accéder au CLI :

root# cli

๏ Le caractère > indique que nous sommes en mode opérationnel.
Accès au périphérique
Connexion au CLI
18
root% cli
root@>
Thomas Moegli
๏ Ctrl + b : Déplace le curseur d’un caractère vers la gauche
๏ Ctrl + a	 : Déplace le curseur au début de la ligne
๏ Ctrl + f	 : Déplace le curseur d’un caractère vers la droite
๏ Ctrl + e	 : Déplace le curseur jusqu’à la fin de la ligne
๏ Delete, Retour chariot	 : Supprime le caractère situé avant le curseur
๏ Ctrl + d	 : Supprime le caractère situé après le curseur
๏ Ctrl + k	 : Supprime les caractères du curseur jusqu’à la fin de la ligne
๏ Ctrl + u	 : Supprime tous les caractères et annule la commande
๏ Ctrl + w	 : Supprime le mot entier situé à la gauche du curseur
JunOS
Raccourcis-clavier
19
Thomas Moegli
2 modes :
๏ Mode opérationnel
๏ Affiche le fonctionnement actuel du périphérique
๏ Commandes disponibles pour surveiller et troubleshooting de JunOS ainsi que la connectivité réseau
๏ Caractère :
๏ Mode de configuration
๏ Ensemble hiérarchisée
๏ Commandes pour définir les propriétés de JunOS (Interfaces, routage, accès utilisateur, propriétés systèmes et matériel, etc…)
๏ Caractère :
JunOS CLI
Modes CLI
20
root@SRX-1>
root@SRX-1#
Thomas Moegli
๏ Lors du changement de configuration, on édite un
fichier appelée Candidate Configuration
๏ Tout changement n’est jamais effectif immédiatement
๏ Il faut effectuer une opération de commit
๏ La configuration réellement active se base sur un fichier
appelée Active Configuration
๏ L’opération de Commit répercute les changements
effectuées sur le fichier Candidate au fichier Active
JunOS CLI
Mode Configuration
21
Thomas Moegli
๏ Afficher la configuration Active

๏ Lors de l’affichage, un timestamp s’affiche au-dessus de la configuration indiquant l’heure à laquelle a eu lieu le dernier
changement
๏ Afficher les changements apportées dans le fichier Candidate par rapport à la configuration active

๏ Utile pour vérifier les changements avant commit
JunOS CLI
Mode Configuration
22
root@SRX-210> show configuration
root@SRX-210> show | compare
Thomas Moegli
๏ Pour entrer en mode de configuration, entrez la commande configure ou edit depuis le mode opérationnel :







๏ Pour sortir du mode de configuration et revenir en mode opérationnel, entrez la commande exit :









JunOS CLI
Passage en mode de configuration
23
root@moegli-juniperSRX210> edit
Entering configuration mode
[edit]
root@moegli-juniperSRX210#
[edit]
root@moegli-juniperSRX210# exit
Exiting configuration mode
root@moegli-juniperSRX210>
Thomas Moegli
๏ Depuis le mode de configuration, certaines commandes du mode opérationnel ne fonctionnent pas
๏ Il faut les faire précéder de la commande run :



JunOS CLI
Passage en mode de configuration
24
[edit]
root@moegli-juniperSRX210# run operational-mode-command
Thomas Moegli
JunOS CLI
Commande configure
25
Commande Accès Commit
configure
๏ Tous les utilisateurs connectés sur le périphérique peuvent modifier la
configuration
๏ Lors de l’accès au mode de configuration, le CLI affiche :
๏ La liste des autres utilisateurs connectés
๏ Une alerte si des changements ont eu lieu mais sans commit
๏ Une alerte si plusieurs utilisateurs ont changé le même paramètre,
provoquant ainsi des conflits
๏ Tous les utilisateurs peuvent effectuer un commit de leurs
changements.
๏ Le commit le plus récent détermine la configuration
configure
exclusive
๏ Un seul utilisateur peut s’authentifier et verrouille la configuration
๏ Les autres utilisateurs peuvent accéder au mode de configuration mais ils ne peuvent exécuter une opération de commit
๏ Lors du passage en mode config, le CLI affiche l’utilisateur ayant verrouillé la configuration
๏ Il est possible d’envoyer un message de déconnexion à l’utilisateur ayant verrouillé la configuration via la commande 

request system logout
configure
private
๏ Plusieurs utilisateurs peuvent effectuer des changements dans la
configuration en même temps
๏ Chaque utilisateur dispose d’un fichier Candidate privé qui peut être
modifié de manière indépendante
๏ Lors de l’opération de commit, le routeur vérifie que la
configuration actuelle n’a pas été déjà modifiée par
quelqu’un d’autre avant d’accepter le Candidate privé
๏ Si la configuration a déjà été modifiée, il est possible de
fusionner les changements effectuées avec ceux déjà
transmis.
Thomas Moegli
๏ En mode configure private, pour obtenir la dernière version de la configuration sur le fichier Candidate, saisir la
commande update
๏ Cela peut engendrer des conflits avec vos modifications apportées
๏ Pour obtenir la dernière version et supprimer vos changements, saisir la commande rollback
JunOS CLI
Commande configure
26
Thomas Moegli
๏ La commande show permet d’afficher des informations sur un point particulier
๏ Elle est suivie de l’élément dont on veut afficher les détails
๏ En mode opérationnel, la commande affiche les informations liées à l’élément souhaité
๏ Show interface ge0/0/0
๏ Show version
๏ En mode de configuration, la commande affiche la configuration du système ou d’un élément du système en
particulier
JunOS CLI
Commande show
27
root@SRX-210> show interface ge-0/0/0
root@SRX-210> show version
Thomas Moegli
๏ La commande show de JunOS possède plusieurs niveaux de détails
๏ Faire suivre la commande show par un de ces mots-clés, du plus bref au plus détaillé :
๏ Terse
๏ Brief
๏ Detail
๏ Extensive
๏ Exemple
๏ root@EX-1> show interfaces terse
๏ Equivalent sous IOS : show ip int brief
JunOS CLI
Commande show
28
root@SRX-210> show interfaces terse
Router# show ip interface brief
Thomas Moegli
๏ Commande show en mode de configuration
๏ Utilisé pour vérifier la configuration du système
๏ La commande affiche en fonction de la position dans la hiérarchie CLI
๏ La commande edit permet de se déplacer dans la hiérarchie
๏ Exemple
๏ show configuration : affiche la configuration du système
๏ Équivalent IOS : show running-config
๏ Edit interfaces ge-0/0/0

Show configuration

๏ Equivalent IOS : show running-config interface Gig0/0
JunOS CLI
Commande show
29
Router# show running-config
root@SRX-210# show configuration
root@SRX-210# edit interfaces ge-0/0/0
[edit interfaces ge-0/0/0]
root@SRX-210# show configuration
Router# show running-config interface GigabitEthernet0/0
Thomas Moegli
๏ JunOS (Operational mode) : root@EX-1 >show config
๏ IOS : router# show run
๏ JunOS (Config mode) : root@EX-1 # show
๏ IOS : router(config)# do show run
๏ JunOS (Config mode) : root@EX-1 #show interfaces ge-0/0/0
๏ IOS : router(config)# do show run interface Gig0/0
๏ JunOS (Config mode) : root@EX-1 #show protocol ospf
๏ IOS : router(config)# do show run | section router ospf
JunOS CLI
Commande show : Equivalent IOS
30
root@SRX-210> show config
root@SRX-210# show
root@SRX-210# show interface ge-0/0/0
root@SRX-210# show protocol ospf
Router# show running-config
Router(config)# do show running-config
Router(config)# do show running-config interface GigabitEthernet0/0
Router(config)# do show running-config | section router ospf
Thomas Moegli
Deux commandes principales :
๏ edit : Permet de se positionner à un emplacement de la hiérarchie particulière :

edit <statement-path>
๏ set : Définir une valeur pour une propriété :

set <statement-path> statement <identifier>
๏ En général, on se positionne à l’emplacement voulu avec la commande edit et on indique la valeur avec set
๏ Pour être plus rapide, on peut également définir immédiatement la valeur dans un emplacement avec la commande set en
spécifiant le chemin.
JunOS CLI
Configuration
31
root@moegli-juniperSRX210# edit <statement-path>
root@moegli-juniperSRX210# set <statement-path> statement <identifier>
Thomas Moegli
Exemple (Configuration d’une adresse IP sur GE-0/0/0) :
๏ Avec edit et set :
๏ Avec set :
JunOS CLI
Configuration
32
[edit]
root@moegli-juniperSRX210# edit interfaces ge-0/0/0 unit 0 family inet
[edit interfaces ge-0/0/0 unit 0 family inet]
root@moegli-juniperSRX210# set address 10.1.1.1/24
[edit]
root@moegli-juniperSRX210# set interfaces ge-0/0/0 unit 0 family inet address 10.1.1.1/24
Thomas Moegli
๏ set est utilisé pour effectuer un changement dans la configuration
๏ Comme show, la syntaxe de la commande set dépend de la position dans la hiérarchie CLI
๏ edit permet de se déplacer dans la hiérarchie
๏ Exemple
๏ Depuis le sommet de la hiérarchie (root) :

root@SRX-1 # set system host-name SRX-1
๏ Depuis une hiérarchie plus basse :

root@SRX-1# edit system

[edit system]

root@SRX-1# set host-name SRX-1
JunOS CLI
Commande set
33
root@moegli-juniperSRX210# edit system
[edit system]
root@moegli-juniperSRX210# set host-name SRX-1
root@moegli-juniperSRX210# set system host-name SRX-1
Thomas Moegli
๏ La commande delete est utilisée pour supprimer la configuration
๏ Equivalent IOS de la commande no …
๏ La syntaxe et l’effet de la commande delete dépendent de la position dans la hiérarchie CLI
๏ Exemple :
๏ delete depuis le sommet de la hiérarchie

root@SRX-1# delete system host-name SRX-1
๏ delete depuis un emplacement plus bas dans la hiérarchie

root@SRX-1# edit system

[edit system]

root@SRX-1# delete host-name
JunOS CLI
Commande delete
34
root@moegli-juniperSRX210# edit system
[edit system]
root@moegli-juniperSRX210# delete host-name SRX-1
root@moegli-juniperSRX210# delete system host-name SRX-1
Thomas Moegli
๏ Attention à se placer au bon emplacement dans la hiérarchie
๏ La commande delete supprime tout ce qui se trouve en dessous du niveau
๏ Exemple du cas le plus critique :

[edit]

root@SRX-1# delete

This will delete the entire configuration

)
JunOS CLI
Commande delete
35
[edit]
root@moegli-juniperSRX210# delete
This will delete the entire configuration
Delete everything under this level ? [yes, no] (no)
Thomas Moegli
๏ Utilisé pour déplacer la configuration d’une section à une autre
๏ Exemple
๏ Changer la configuration d’une interface à une autre
๏ Changer une adresse IP
๏ Syntaxe
๏ root@SRX-1# rename interfaces ge-0/0/1 to ge-0/0/0
๏ root@SRX-1# rename interfaces ge-0/0/0 unit 0 family inet address 1.2.3.4/24 to address 5.6.7.8.9/24
JunOS CLI
Commande rename
36
root@SRX210# rename interfaces ge-0/0/1 to ge-0/0/0
root@SRX210# rename interfaces ge-0/0/1 unit 0 family inet address 1.2.3.4/24 to address 5.6.7.8/24
Thomas Moegli
๏ Utilisé pour copier une configuration d’une section à une autre
๏ Exemples
๏ Copier les attributs d’une interface à une autre
๏ Syntaxe
๏ root@SRX1 # copy ge-0/0/0 to ge-0/0/1
JunOS CLI
Commande copy
37
root@SRX210# copy ge-0/0/1 to ge-0/0/1
Thomas Moegli
๏ Toutes les commandes CLI sont organisées par niveau de hiérarchie
๏ Par exemple, toutes les commandes liées à l’affichage sont regroupées dans la commande show system
๏ La hiérarchie pour la configuration est formée ainsi :
๏ Un ensemble de commandes regroupées dans un Container
๏ Un Container peut contenir d’autres Containers
๏ L’ensemble des Containers forme la hiérarchie de la configuration sous JunOS
JunOS CLI
Hiérarchie
38
Thomas Moegli
JunOS CLI
Hiérarchie
39
clear configure help monitor set show …
arp configuration ospf version …
database interface neighbor …
.
Moins spécifique
Plus spécifique
Thomas Moegli
๏ Déplacement dans la hiérarchie :











JunOS CLI
Hiérarchie
40
Commande Accès
edit 

hierarchy-level
Se déplacer dans un Container spécifique de la hiérarchie
exit Revenir d’un niveau dans la hiérarchie
up Remonter d’un niveau dans la hiérarchie
top Revenir tout en haut de la hiérarchie
Thomas Moegli
๏ Lors de l’affichage de la configuration, JunOS représente clairement les différents niveaux de hiérarchie :
JunOS CLI
Hiérarchie
41
root@moegli-juniperSRX210# edit interfaces
[edit interfaces]
root@moegli-juniperSRX210# show
ge-0/0/0 {
traceoptions {
flag media;
}
unit 0 {
family inet;
}
}
Thomas Moegli
๏ Pour supprimer une commande configurée, utilisez la commande delete
๏ Il faut se placer au bon niveau de hiérarchie puis exécuter la commande
JunOS CLI
Suppression
42
[edit]
user@host# set protocols ospf area 0.0.0.0 interface so-0/0/0 hello-interval 5
[edit]
user@host# show
protocols {
ospf {
area 0.0.0.0 {
interface so-0/0/0 {
hello-interval 5;
}
}
}
}
[edit]
user@host# delete protocols ospf
[edit]
user@host# show
[edit]
user@host#
[edit]
user@host# set interfaces so-3/0/0 speed 100mb
[edit]
user@host# show
interfaces {
so-3/0/0 {
speed 100mb;
}
}
}
[edit]
user@host# delete interfaces so-3/0/0 speed
[edit]
user@host# show
[edit]
interfaces {
so-3/0/0
}
}
Thomas Moegli
๏ Pour connaitre la liste des commandes
disponibles, entrez :

root@> ?
JunOS CLI
Aide
43
root@> ?
root@> ?
Possible completions:
clear Clear information in the system
configure Manipulate software configuration information
file Perform file operations
help Provide help information
load
monitor Show real-time debugging information
mtrace Trace multicast path from source to receiver
op Invoke an operation script
ping Ping remote target
quit Exit the management session
request Make system-level requests
restart Restart software process
save
set Set CLI properties, date/time, craft interface message
show Show system information
ssh Start secure shell on another host
start Start shell
telnet Telnet to another host
test Perform diagnostic debugging
traceroute Trace route to remote host
Thomas Moegli
๏ Pour connaitre la syntaxe d’une
commande, entrez le nom de la
commande suivie de ? :
JunOS CLI
Aide
44
root@> file ?
Possible completions:
<[Enter]> Execute this command
archive Archives files from the system
checksum Calculate file checksum
compare Compare files
copy Copy files (local or remote)
delete Delete files from the system
list List file information
rename Rename files
show Show file contents
source-address Local address to use in originating the connection
| Pipe through a command
Thomas Moegli
๏ La touche Tab ou Espace permet de
compléter la commande en cours de
saisie
JunOS CLI
Autocompletion
45
root@> show in<Space>terfaces
Physical interface: at-0/1/0, Enabled, Physical link is Up
Interface index: 11, SNMP ifIndex: 65
Link-level type: ATM-PVC, MTU: 4482, Clocking: Internal, SONET mode
Speed: OC12, Loopback: None, Payload scrambler: Enabled
Device flags: Present Running
Link flags: 0x01
...
Thomas Moegli
๏ Pour afficher la liste des commandes récemment saisies, utiliser la commande show cli history :
๏ Les touches Flèche haute et Flèche basse permettent également de récupérer les anciennes commandes saisies :







JunOS CLI
Historique
46
root@> show cli history 3
16:20:50 -- edit
16:28:42 -- show interfaces
16:33:10 -- show cli history 3
Thomas Moegli
๏ Ajouter un commentaire à une commande saisie :

user@host# annotate statement «commentaire»
๏ Supprimer un commentaire :

user@host# annotate statement «»
๏ Afficher le commentaire :

show configuration

show statement
JunOS CLI
Commentaires
47
root@SRX-1# annotate statement “commentaire“
root@SRX-1# annotate statement ““
root@SRX-1# show configuration
root@SRX-1# show statement
Thomas Moegli
๏ Comme IOS, JunOS supporte le caractère | pour filtrer le résultat
๏ Commande match
๏ Equivalent à la commande IOS include

CSR-1# show interfaces gig1 | include MTU

root@SRX-1 > show interfaces ge-0/0/0 | match MTU
๏ Commande except
๏ Equivalent à la commande IOS exclude
๏ CSR-1# show interfaces gig1 | exclude MTU

root@SRX-1 > show interfaces ge-0/0/0 | except MTU
JunOS CLI
Filtrage
48
Router# show interface GigabitEthernet0/1 | include MTU
root@SRX-1> show interfaces ge-0/0/0 | match MTU
Router# show interface GigabitEthernet0/1 | exclude MTU
root@SRX-1> show interfaces ge-0/0/0 | except MTU
Thomas Moegli
๏ Comme IOS, JunOS supporte le caractère | pour filtrer le résultat
๏ Commande find
๏ Equivalent à la commande IOS begin

CSR-1# show interfaces gig1 | include MTU

root@SRX-1 > show interfaces ge-0/0/0 | match MTU
๏ Commande display set
๏ Affiche la configuration avec la syntaxe complète set
CSR-1# show interfaces gig1 | exclude MTU

root@SRX-1 > show interfaces ge-0/0/0 | except MTU
JunOS CLI
Filtrage
49
Router# show interface GigabitEthernet0/1 | begin MTU
root@SRX-1> show interfaces ge-0/0/0 | find MTU
root@SRX-1> show interfaces ge-0/0/0 | except MTU
set interfaces ge-0/0/0 unit 0 family inet address 1.2.3.4/24
Thomas Moegli
๏ Comme IOS, JunOS supporte le caractère | pour filtrer le résultat
๏ Commande display detail
๏ Affiche les commandes avec les commentaires

root@SRX-1 > show interfaces ge-0/0/0 | match MTU
๏ JunOS supporte plusieurs |
๏ Affiche la configuration avec la syntaxe complète set

root@SRX-1 > show interfaces ge-0/0/0 | except MTU
JunOS CLI
Filtrage
50
root@SRX-1> show configuration interfaces ge-0/0/0 | display detail
root@SRX-1> show interfaces terse | except down | match inet
JunOS

Commit et rollback
Thomas Moegli
JunOS
Fonctionnement Commit
52
1 2 3 4 … 49
rollback x
configure
commit
Candidate
Configuration
Active
Configuration
0
Thomas Moegli
๏ La configuration d’un switch ou d’un routeur fonctionne en utilisant un modèle de commit
๏ Les modifications sont apportés sur un fichier Candidate
๏ Une opération de commit est nécessaire pour appliquer les changements sur la configuration active.
๏ Lorsque le commit est effectué :
๏ Vérification de la syntaxe
๏ Si aucune erreur, la configuration est sauvegardé dans le fichier juniper.conf.gz
๏ La configuration active est enregistrée pour rollback dans le fichier juniper.conf1.gz
๏ Tout autre commit incrémente la valeur de rollback de 1 (juniper.conf.1.gz devient juniper.conf.2.gz et ainsi de suite)
๏ Le routeur/switch peut garder jusqu’à 49 fichiers de rollback
JunOS
Fonctionnement Commit
53
Thomas Moegli
๏ Emplacement des fichiers Rollback
๏ Sur le routeur/switch, la configuration active ainsi que les trois premiers Rollback (juniper.conf.1.gz, juniper.conf.
2.gz, juniper.conf.3.gz) sont situés dans le répertoire /config
๏ Si le fichier rescue.conf.gz est sauvegardé sur le système, il est également placé dans le répertoire /config
๏ Les fichiers de configuration usine sont situés dans /etc/config
๏ Les 46 versions précédentes (de juniper.conf.4 à juniper.conf.49) sont stockés dans le répertoire /var/db/config du
disque dur
JunOS
Fonctionnement Commit
54
Thomas Moegli
๏ Lors d’une opération de commit
๏ La syntaxe des changements est vérifiée (similaire à la commande commit check)
๏ L’opération de commit s’effectue (qui peut être exécutée depuis n’importe quel emplacement de la hiérarchie)
๏ Il est possible d’effectuer l’opération de commit et de sortir automatiquement du mode de configuration avec la commande :
commit and-quit
๏ Il est possible d’ajouter une description au commit avec la commande :

user@host# commit comment comment-string
๏ Le commit peut ne pas s’effectuer et faire une erreur pour les raisons suivantes :
๏ La nouvelle configuration inclut des commandes dont la syntaxe est fausse
๏ Le fichier Candidate dépasse les 700 MB
๏ La configuration est verrouillée par un administrateur ayant exécuté la commande configure exclusive
JunOS
Opération de Commit
55
root@SRX-1# commit comment comment-string
Thomas Moegli
๏ Si, en mode de configuration, l’utilisateur revient au mode opérationnel (par la commande exit) sans avoir effectué un
commit de ses changements, un message indique que des changements n’ont pas été enregistrés
๏ Si l’utilisateur quitte sans enregistrer, les changements sont conservés
๏ Dès que l’utilisateur revient au mode de configuration, il peut valider les changements apportés précédemment
๏ IOS valide immédiatement les changements, pas de système de commit
๏ IOS XR vérifie également si des changements ont eu lieu dans la configuration. Toutefois, contrairement à JunOS, dès que
l’utilisateur quitte sans valider les changements, ces derniers sont annulés
JunOS
Opération de Commit
56
Thomas Moegli
๏ commit and-quit
๏ Effectue les changements et retourne directement dans le mode opérationnel
๏ commit check
๏ Vérifie la syntaxe des changements effectués et affiche le résultat (Success ou Failure)
๏ commit at
๏ Planification du commit pour une date et heure ultérieures
๏ commit confirmed
๏ Les changements sont appliqués mais le système effectue automatiquement un rollback quelques secondes après si aucune
confirmation n’est effectuée par la suite (nouvelle commande commit à saisir)
๏ Evite par exemple d’effectuer des changements à distance et de se retrouver ejecté de la session à cause d’une mauvaise
configuration
JunOS
Opération de Commit
57
Thomas Moegli
๏ Commit avec demande de confirmation
๏ Il est possible de demander explicitement une confirmation après une opération de commit
๏ Si, après commit, l’opération n’est pas confirme après X minutes (par défaut X = 10 minutes), un rollback est
automatiquement effectuée
๏ Commande :

commit confirmed minutes
๏ Vérifier le temps restant avant rollback automatique :



show system commit
๏ Pour confirmer :

commit check
JunOS
Opération de Commit
58
root@SRX-1# commit confirmed minutes
root@SRX-1> show system commit
0 2005-01-05 15:00:37 PST by root via cli commit confirmed, rollback in 3mins
root@SRX-1# commit check
Thomas Moegli
๏ Commit avec planification
๏ Commande commit at
๏ Permet de définir une date/heure de commit ou un commit lorsque le périphérique redémarre
๏ Syntaxe :

user@host# commit at string
๏ Si string = reboot, le commit a lieu au redémarrage du périphérique
๏ Si string = hh:mm[:ss], le commit a lieu au temps indiqué
๏ Si string = yyyy-mm-dd hh:mm[:ss], le commit a lieu à la date indiquée
JunOS
Opération de Commit
59
root@SRX-1# commit at string
Thomas Moegli
๏ La commande show | compare permet de comparer et montrer les différences entre deux fichiers de configuration
๏ Sans autre argument, la commande affiche la différence entre le fichier Candidate et la configuration active
๏ Il est possible de comparer le fichier Candidate avec un autre fichier ou un rollback, la syntaxe est :

user@host# show | compare (filename | rollback n)
๏ Filename est le chemin complet vers le fichier
๏ N est l’index du rollback. Le plus récent porte le numéro 0, le plus vieux porte le numéro 49 (si présent)
๏ Lors de l’affichage des comparaisons :
๏ Les commandes présentes uniquement dans le fichier Candidate sont précédés du signe +
๏ Les commandes présentes uniquement dans la configuration active sont précédés du signe – 

(et seront supprimés si l’opération de commit a lieu)
๏ Les commandes qui resteront inchangés ne sont précédés d’aucun signe
JunOS
Comparaison de versions
60
root@SRX-1# show | compare (filename | rollback n)
Thomas Moegli
๏ Pour retourner à une version précédente (opération de rollback)
๏ Commande :

user@host# rollback [number]

load complete

[edit]

๏ Sans argument number, le rollback effectuée est la version juste avant modification
๏ Une opération de commit est nécessaire après rollback pour valider les changements
๏ La commande rollback 0 ou simplement rollback permet de charger la configuration Active dans la configuration
Candidate.

Autrement dit, elle supprime tous les changements qui n’ont pas été commités.
JunOS
Rollback
61
root@SRX-1# rollback [number]
load complete
[edit]
root@SRX-1# commit
Thomas Moegli
๏ Afficher les rollbacks disponibles :
JunOS
Rollback
62
[edit]
root@SRX-1# rollback ?
Possible completions:
<[Enter]> Execute this command
<number> Numeric argument
0 2005-02-27 12:52:10 PST by abc via cli
1 2005-02-26 14:47:42 PST by def via cli
2 2005-02-14 21:55:45 PST by ghi via cli
3 2005-02-10 16:11:30 PST by jkl via cli
4 2005-02-10 16:02:35 PST by mno via cli
5 2005-03-16 15:10:41 PST by pqr via cli
6 2005-03-16 14:54:21 PST by stu via cli
7 2005-03-16 14:51:38 PST by vwx via cli
8 2005-03-16 14:43:29 PST by yzz via cli
9 2005-03-16 14:15:37 PST by abc via cli
10 2005-03-16 14:13:57 PST by def via cli
11 2005-03-16 12:57:19 PST by root via other
12 2005-03-16 10:45:23 PST by root via other
13 2005-03-16 10:08:13 PST by root via other
14 2005-03-16 01:20:56 PST by root via other
15 2005-03-16 00:40:37 PST by ghi via cli
16 2005-03-16 00:39:29 PST by jkl via cli
17 2005-03-16 00:32:36 PST by mno via cli
Thomas Moegli
๏ # show | compare rollback X
๏ Affiche les différentes entre la configuration Candidate et le Rollback X
๏ Se mettre en mode de configuration et non en mode opérationnel, sinon le comparatif se fera avec la configuration Active
๏ > show config | compare rollback X
๏ Affiche les différences entre la configuration Active et le Rollback X
๏ > show system rollback X
๏ Affiche la configuration complète du rollback X
๏ > show system rollback X compare rollback Y
๏ Affiche les différences entre le rollback X et le rollback Y
JunOS
Rollback
63
root@SRX-1# show | compare rollback X
root@SRX-1> show config | compare rollback X
root@SRX-1> show system rollback X
root@SRX-1> show system rollback X | compare rollback Y
Thomas Moegli
๏ Une configuration Rescue permet de définir une configuration connue et fonctionnelle qui peut être réutilisée comme
rollback à n’importe quel moment
๏ Permet d’éviter de se souvenir d’un numéro de Rollback particulier pour être sûr de retrouver un état stable
๏ Sauvegarde de la configuration actuelle comme configuration Rescue :

user@host> request system configuration rescue save
๏ Recharger la configuration Rescue:

[edit]

user@host# rollback rescue

l
๏ Opération de commit nécessaire
JunOS
Configuration Rescue
64
root@SRX-1> request system configuration rescue save
[edit]
root@SRX-1> rollback rescue
load complete
Thomas Moegli
๏ La configuration peut être sauvegardée dans un fichier texte :

[edit]

user@host# save filename

[edit]

JunOS
Sauvegarde dans fichier
65
[edit]
root@SRX-1# save filename
[edit]
root@SRX-1#
JunOS

Interface J-Web
Thomas Moegli
๏ Monitoring : Affiche la configuration courante ainsi que les informations du système (interfaces, chassis, protocoles de
routage, tables de routages, Routing Policies, …), gestion des fichiers logs, configuration d’alertes sur les interfaces
๏ Gestion : gestion des fichiers de licence, logs, fichiers de configuration, softwares packages, …
๏ Configuration : gestion du routage, gestion des fichiers de configuration
๏ Version graphique du CLI JunOS et de sa hiérarchie
๏ Modification et upload de la configuration dans un éditeur de fichiers
๏ Gestion de l’historique et création d’un fichier de configuration Rescue
๏ Troubleshooting : gestion des problèmes de routage via plusieurs outils (Ping, Traceroute)
Interface J-Web
Vue d’ensemble
67
Thomas Moegli
๏ Configuration
๏ Autoriser le trafic HTTP et HTTPS sur les interfaces



๏ Définir l’interface ou le service Web doit être actif :

set services web-management http

๏ Définir un certificat auto-signé :

๏ Accès
๏ Saisie de l’adresse IP du routeur :

https://<adresse_IP_routeur>
๏ Saisie d’un nom d’utilisateur et mot de passe (identique au
CLI)

Interface J-Web
Vue d’ensemble
68
root@SRX-1# set services web-management http interface ge-0/0/0
root@SRX-1# set services web-management https interface ge-0/0/0
root@SRX-1# set services web-management https system-generated-certificate
root@SRX-1# set security zones security-zone untrust interfaces ge-0/0/0 host inbound-traffic http
root@SRX-1# set security zones security-zone untrust interfaces ge-0/0/0 host inbound-traffic https
Thomas Moegli
๏ Vue par défaut
Interface J-Web
Onglet Dashboard
69
Thomas Moegli
๏ Configuration graphique
๏ Organisation hiérarchique
๏ Console CLI
Interface J-Web
Onglet Configure
70
Thomas Moegli
๏ Tableaux et graphiques en temps
réel
๏ Commandes show
Interface J-Web
Onglet Monitor
71
Thomas Moegli
๏ Gestion des fichiers (logs, mémoire
tampon, fichiers temporaires, …)
๏ Gestion licences
๏ Gestion software
๏ Customer Support permettant
l’enregistrement du périphérique et
obtenir du support du Juniper
Networks Technical Assistance
Center (JTAC)
Interface J-Web
Onglet Maintain
72
Thomas Moegli
๏ Outils de troubleshooting
๏ Ping, Traceroute, …
Interface J-Web
Onglet Troubleshoot
73
JunOS

Configuration de base
Thomas Moegli
๏ Utiliser la commande load factory-default pour charger la configuration d’usine
๏ Il est nécessaire toutefois de définir le mot de passe root avant commit :















Configuration de base
Configuration d’usine
75
[edit]
root@SRX-1# load factory-default
warning: activating factory configuration

[edit]
root@SRX-1# set system root-authentication plain-text-password
New password:
Retype new password:


[edit]
root@SRX-1# commit
commit complete
Thomas Moegli
๏ Se référer à la documentation spécifique à la plateforme et suivre les directives de sécurité pour l’alimentation
électrique
๏ Lors d’une interruption de courant, le périphérique démarre automatiquement dès que le courant est rétabli (pas
d’intervention manuelle pour redémarrer le périphérique)
๏ Arrêt d’un périphérique Juniper
๏ Recommandé : utiliser la commande request system halt pour l’arrêt des modules softwares et des flux entrées/sorties
๏ Lorsque JunOS est arrêté, le courant est maintenu
Configuration de base
Démarrage et arrêt d’un périphérique Juniper
76
Thomas Moegli
๏ Caractéristiques du mot de passe
๏ Doit faire au moins 6 caractères
๏ Doit contenir au moins lettres minuscules, lettres majuscules, numéros et caractères spéciaux
๏ Configuration :
๏ Entrer un mot de passe en clair (sera chiffré dans la configuration) :





๏ Entrer un mot de passe déjà chiffré :



๏ Entrer une clé publique SSH :



Configuration de base
Configuration du mot de passe Root
77
root@SRX-1# set root-authentication plain-text-password
New Password :

Retype new password:
[edit groups global system]
root@SRX-1# set root-authentication encrypted-password password
[edit groups global system]
root@SRX-1# set root-authentication (ssh-dsa | ssh-ecdsa | ssh-rsa) key
Thomas Moegli
๏ Par défaut, tout équipement se nomme Amnesiac
๏ Le FQDN d’un équipement JunOS ne doit pas excéder 255 caractères (nom d’hôte + suffixe DNS)
๏ Configuration :



๏ Effectuer un commit :
Configuration de base
Configuration du nom d’hôte
78
[edit system]
root@SRX-1# set host-name hostname
[edit system]
root@SRX-1# commit
Thomas Moegli
๏ Ajout d’un serveur DNS
๏ Pour la redondance, une bonne pratique est de configurer plusieurs serveurs DNS
๏ Il est possible de configuration jusqu’à 3 serveurs DNS
๏ Configuration :



๏ Configuration du nom de domaine :
Configuration de base
Configuration DNS
79
[edit system]
root@SRX-1# set name-server 8.8.8.8
[edit system]
root@SRX-1# set domain-name moegli-network.com
Thomas Moegli
๏ Configurer les domaines à analyser lorsque le routeur/switch est inclus dans plusieurs domaines



Configuration de base
Configuration DNS
80
[edit system]
root@SRX-1# set domain-search [domainone.net domainonealternate.com]
Thomas Moegli
๏ Interfaces Management
๏ Interfaces permettant de se connecter au réseau de Mgmt
๏ Interfaces Transient
๏ Interfaces qui peuvent être insérées ou retirées du routeur
๏ Interfaces Networking
๏ Interfaces permettant le transit du trafic (Ethernet, SONET/SDH, ATM, …)
๏ Interfaces Services
๏ Interfaces proposant des fonctionnalités supplémentaires pour manipuler le trafic avant d’être acheminé à destination
๏ Interfaces Internal
๏ Interfaces situées au sein du routeur, permettant la connexion entre le Router Engine et le Packet Forwarder Engine. Liaison
entre le Control Plane et le Data Plane.
๏ Interfaces Loopback
๏ Interfaces logiques qui sont toujours actives. Tous les périphériques JunOS utilisent la désignation lo0 pour ce type d’interface
Interfaces
Types d’interfaces
81
Thomas Moegli
๏ Certains équipements Juniper disposent d’un port de management dédié. Sur les autres, on utilise une interface réseau
qui sera dédié au trafic de Mgmt
๏ Pour les équipements avec un port de Mgmt dédié, JunOS nomme ce port em0 ou fxp0.
๏ Le trafic de Mgmt est complètement séparé du trafic de données
๏ Pour afficher les informations sur l’interface : sldlkasdaksldéasd jssjsjsjsjsjsjsjsjsjsj ou



Interfaces
Interfaces Mgmt
82
root@SRX-1# show interfaces terse | match fxp0
root@SRX-1# show interfaces terse | match em0
Thomas Moegli
๏ Lancer la commande show interfaces terse pour déterminer le nom du port de Mgmt dédié
๏ Configurer une adresse IP sur ce port de Mgmt



Interfaces

Interface Mgmt : Configuration d’un port dédié
83
[edit interfaces fxp0 unit 0 family inet]

root@SRX-1# set address 192.168.187.1/25
root@SRX-1# show interfaces terse
Thomas Moegli
๏ Utilisés pour connecter le Control Plane et le Data Plane
๏ Ne sont pas visibles de l’extérieur et ne permettent pas de connecter d’autres équipements
๏ Désignation : spécifique à la plateforme
๏ Généralement fxpl, em0
Interfaces
Interfaces Internal
84
Thomas Moegli
๏ Utilisés pour se connecter au réseau de données
๏ Plusieurs connecteurs disponibles : Ethernet, SONET, ATM, T1, DS3
๏ Désignation : spécifique au connecteur
๏ ATx : Interfaces ATM
๏ SOx : Interfaces SONET
๏ Fe-x/x/x : Ethernet 100Mbps
๏ Ge-x/x/x : Ethernet 1000Mbps
๏ Xe : 10Gig
๏ Xle : 40Gig
๏ Et : 100Gig
Interfaces
Interfaces Networking
85
Thomas Moegli
๏ Utilisés pour proposer un service (Tunneling, Chiffrement, …)
๏ Les services peuvent être proposés par un module physique additionnel ou purement software
๏ Certains services n’ont pas un connecteur physique et sont intégrés dans le routeur
๏ Désignation :
๏ Es : Encryption (interfaces pour le chiffrement)
๏ Gr : Tunnels GRE
๏ Ip : Tunnels IPIP
๏ Ls : Link Source
๏ Ml : Multilink
๏ Mo : Passive Monitoring
๏ Mt : Multicast Tunnels
๏ Vt : Virtual Tunnels
Interfaces
Interfaces Service
86
Thomas Moegli
๏ La plupart des interfaces sont nommés selon :
๏ Le type de media (ge, so, at, …)
๏ Le numéro de slot de la carte de chassis FPC (Line Card)
๏ Sur une plateforme sans chassis, ce numéro est toujours 0
๏ Le numéro de slot de la carte d’interface (PIC)
๏ Le numéro de port
๏ Il existe d’autres désignations d’interfaces (lo0, vlan, ae, …)
Interfaces
Nommage d’interfaces
87
Thomas Moegli
๏ Similaire aux sous-interfaces dans IOS
๏ Dans JunOS, une unité logique est toujours requise
๏ Certaines encapsulations (PPP, Cisco HDLC) ne supportent qu’une seule unité logique
๏ Le numéro d’unité doit être zéro pour ces encapsulations
๏ Les unités logiques ne sont pas liés aux identifiants de circuits, leurs valeurs peuvent différer
๏ Dans un souci de cohérence et de clarté, il est toutefois recommandé de les faire correspondre
๏ Support d’adresses de plusieurs protocoles
Interfaces
Unités logiques
88
Thomas Moegli
๏ Propriétés physiques d’une interface
๏ Protocole de couche 2 utilisé
๏ Vitesse de lien et mode duplex
๏ MTU
๏ Propriétés logiques d’une interface
๏ Famille de protocoles
๏ Inet
๏ Inet6
๏ Iso
๏ Mpls
๏ ethernet-switching
๏ Adresse (IPv4, IPv6)
๏ Circuits virtuels (Tag VLAN, VPI/VCI)
Interfaces
Propriétés
89
Thomas Moegli
๏ La connexion au périphérique se fait via un compte configuré localement ou via un compte LDAP (liaison du serveur
avec le périphérique via RADIUS ou TACACS+)
๏ Après création d’un compte utilisateur, le périphérique crée un répertoire home pour l’utilisateur
๏ Caractéristiques d’un utilisateur
๏ Nom d’utilisateur (Username)
๏ Nom complet
๏ Identifiant (UID)
๏ Privilèges
๏ Méthode d’authentification
Comptes utilisateurs
90
Thomas Moegli
๏ Tous les utilisateurs définies dans JunOS doivent appartenir à une classe
๏ La classe permet de
๏ Définir les privilèges d’accès pour un utilisateur (Console, SSH, Telnet, …)
๏ Définir les commandes autorisées pour un utilisateur
๏ Définir la durée de session maximale
๏ Classes prédéfinies :
๏ operator : Commandes d’affichage + clear, network, reset, trace
๏ read-only : Commandes d’affichage (show) uniquement
๏ superuser / super-user : Tous les droits
๏ unauthorized : Aucun droit
Comptes utilisateurs
Classes
91
Thomas Moegli
Création d’un compte utilisateur
๏ Définir le nom d’utilisateur du nouveau compte :



๏ (Opt.) Définir le nom complet :



๏ Assigner l’utilisateur à une classe particulière :



๏ 4 classes prédéfinies (Super-User, Operator, Read-Only, Unauthorized)
Comptes utilisateurs
Configuration
92
[edit groups global]

root@SRX-1# edit system login user username
[edit groups global system login user username]

root@SRX-1# set full-name complete-name
[edit groups global system login user username]

root@SRX-1# set class class-name
Thomas Moegli
๏ Création d’un compte administrateur :




Comptes utilisateurs
Configuration
93
root@SRX-1# set system login user myadmin class super-user authentication plain-text-password
New password:
Retype new password:
Thomas Moegli
๏ Base de données locale
๏ Nom et mot de passe
๏ Comptes individuelles et répertoires utilisateurs
๏ RADIUS et TACACS+
๏ Administration centralisée
๏ Utilisateurs mappés à des templates prédéfinies
Comptes utilisateurs
Méthodes d’authentification
94
SSG 140
POWER HA
STATUS ALARM
PIM 1 PIM 3
PIM 2 PIM 4 RESET USB CONSOLE AUX 10/100
0/8
TX/RX LINK
0/9
TX/RX LINK
0/4
TX/RX LINK
0/5
TX/RX LINK
0/6
TX/RX LINK
0/7
TX/RX LINK
0/0
TX/RX LINK
0/1
TX/RX LINK
0/2
TX/RX LINK
0/3
TX/RX LINK
10/100/1000
SSG 140
POWER HA
STATUS ALARM
PIM 1 PIM 3
PIM 2 PIM 4 RESET USB CONSOLE AUX 10/100
0/8
TX/RX LINK
0/9
TX/RX LINK
0/4
TX/RX LINK
0/5
TX/RX LINK
0/6
TX/RX LINK
0/7
TX/RX LINK
0/0
TX/RX LINK
0/1
TX/RX LINK
0/2
TX/RX LINK
0/3
TX/RX LINK
10/100/1000
SSG 520
TX/RX 0/0 LINK TX /RX 0/1 LINK TX /RX 0/2 LINK TX /RX 0/3 LINK
10/100/1000 CONSOLE AUX
0
1
USB
SLOT NUMBER
1
2
3
4
5
6
STA
TUS
POW
ER
ALA
RM HA POWER RESET
CONFIG
Thomas Moegli
๏ L’ordre des méthodes d’authentification peut être configurée
๏ Le périphérique tente chaque méthode configurée jusqu’à ce qu’un mot de passe est acceptée
๏ Si la méthode d’authentification radius et tacplus ne donne pas de réponse, l’authentification locale (password) est toujours
consultée





Comptes utilisateurs
Ordre d’authentification
95
[edit]
root@SRX-1# show system authentication-order
authentication-order [radius tacplus password];
Thomas Moegli
Comptes utilisateurs
Ordre d’authentification : Exemple
96
[edit]
root@SRX-1# show system authentication-order
authentication-order [radius tacplus password];
SSG 140
POWER HA
STATUS ALARM
PIM 1 PIM 3
PIM 2 PIM 4 RESET USB CONSOLE AUX 10/100
0/8
TX/RX LINK
0/9
TX/RX LINK
0/4
TX/RX LINK
0/5
TX/RX LINK
0/6
TX/RX LINK
0/7
TX/RX LINK
0/0
TX/RX LINK
0/1
TX/RX LINK
0/2
TX/RX LINK
0/3
TX/RX LINK
10/100/1000
Serveur Radius
Serveur TACACS+
Base locale
Username : lab
Password : lab123
Username : lab
Password : lab456
Username : lab
Password : lab789
lab, lab789
lab, lab789
REJECT
lab, lab789
REJECT
lab, lab789
ACCEPT
ACCEPT
1
8
2
3
4
5
6
7
Thomas Moegli
Comptes utilisateurs
Ordre d’authentification : Exemple
97
[edit]
root@SRX-1# show system authentication-order
authentication-order [radius tacplus];
SSG 140
POWER HA
STATUS ALARM
PIM 1 PIM 3
PIM 2 PIM 4 RESET USB CONSOLE AUX 10/100
0/8
TX/RX LINK
0/9
TX/RX LINK
0/4
TX/RX LINK
0/5
TX/RX LINK
0/6
TX/RX LINK
0/7
TX/RX LINK
0/0
TX/RX LINK
0/1
TX/RX LINK
0/2
TX/RX LINK
0/3
TX/RX LINK
10/100/1000
Serveur Radius
Serveur TACACS+
Username : lab
Password : lab123
Username : lab
Password : lab456
lab, lab789
lab, lab789
REJECT
lab, lab789
REJECTREJECT
1
6
2
3
4
5
Thomas Moegli
Comptes utilisateurs
Ordre d’authentification : Exemple
98
[edit]
root@SRX-1# show system authentication-order
authentication-order [radius tacplus];
SSG 140
POWER HA
STATUS ALARM
PIM 1 PIM 3
PIM 2 PIM 4 RESET USB CONSOLE AUX 10/100
0/8
TX/RX LINK
0/9
TX/RX LINK
0/4
TX/RX LINK
0/5
TX/RX LINK
0/6
TX/RX LINK
0/7
TX/RX LINK
0/0
TX/RX LINK
0/1
TX/RX LINK
0/2
TX/RX LINK
0/3
TX/RX LINK
10/100/1000
Serveur Radius
Serveur TACACS+
Base locale
Username : lab
Password : lab123
Username : lab
Password : lab456
Username : lab
Password : lab789
lab, lab789
lab, lab789
lab, lab789
lab, lab789
ACCEPT
ACCEPT
1
8
2
4
6
7
Thomas Moegli
๏ Configuration manuelle (mode opérationnel)

๏ Pas besoin de commit
๏ Vérification









Configuration de base
Configuration du temps
99
root@SRX-1> set date YYYYMMDDhhmm.ss
root@SRX-1> show system uptime
Current time: 2013-07-25 16:33:38 PDT
System booted: 2013-07-11 17:14:25 PDT (1w6d 23:19 ago)

Protocols started: 2013-07-11 17:16:35 PDT (1w6d 23:17 ago)

Last configured: 2013-07-23 12:32:42 PDT (2d 04:00 ago) by user
4:33PM up 13 days, 23:19, 1 user, load averages: 0.00, 0.01, 0.00
Thomas Moegli
๏ Configuration manuelle
๏ Configuration depuis un serveur de temps

Configuration de base
Configuration du temps
100
root@SRX-1> set date ntp ip-ntp-server
Thomas Moegli
๏ NTP est un protocole couramment utilisé pour synchroniser les horloges des routers et périphériques réseaux
๏ NTP est défini dans la RFC 5905 (NTPv4 : Protocol and Algorithms Specification)
๏ Un serveur NTP primaire se synchronise sur une horloge de référence
๏ Les périphériques JunOS peuvent être configurés comme :
๏ Serveur NTP primaire : se synchronise directement sur une horloge et redistribue vers des serveurs secondaires ou des
clients NTP
๏ Serveur NTP secondaire : se synchronise sur un serveur NTP primaire ou secondaire et redistribue vers d’autres serveurs
secondaires ou des clients NTP
๏ Client NTP : se synchronise sur un serveur NTP primaire ou secondaire. Ne redistribue pas le temps
Configuration de base
Configuration du temps : NTP
101
Thomas Moegli
Configuration de base
Configuration du temps : NTP
102
R3
Primary
Server
Secondary
Server
Client
Secondary
Server
Client
Primary
Server
Secondary
Server
Client
Client
Reference
Time
Thomas Moegli
๏ Configuration de synchronisation via un serveur NTP :

๏ Configuration de l’adresse IP d’un serveur NTP


๏ Utilise le serveur NTP au démarrage du périphérique pour la configuration du temps





Configuration de base
Configuration du temps : NTP
103
root@SRX-1# edit system ntp
[edit system ntp]
root@SRX-1# set boot-server <ip-serveur>
[edit system ntp]
root@SRX-1# set server <ip-serveur>
Thomas Moegli
Merci de votre attention !

thomas.moegli@icloud.com
Introduction to the Junos Operating System, Juniper Network Education Services
Appendix B : The J-Web Interface, Juniper Network Education Services
Introduction to JUNOS Software - Student Guide, Juniper Network Education Services
JNCIA - JN0-102, CBT Nuggets (S. Morris)
Introduction to JunOS, InterNetworks Expert (B. McGahan)
104

Contenu connexe

Tendances

(équipements réseau)
(équipements réseau)(équipements réseau)
(équipements réseau)Anouar Abtoy
 
BI1 Yksi- ja kaksineuvoiset sekä yksi- ja kaksikotiset kasvit
BI1 Yksi- ja kaksineuvoiset sekä yksi- ja kaksikotiset kasvitBI1 Yksi- ja kaksineuvoiset sekä yksi- ja kaksikotiset kasvit
BI1 Yksi- ja kaksineuvoiset sekä yksi- ja kaksikotiset kasvitPasi Vilpas
 
Cours Administration Reseau-Domga-2020_2021_New.pdf
Cours Administration Reseau-Domga-2020_2021_New.pdfCours Administration Reseau-Domga-2020_2021_New.pdf
Cours Administration Reseau-Domga-2020_2021_New.pdfJEANMEBENGAMBALLA
 
Exposé sur la maintenance d'un réseau
Exposé sur la  maintenance d'un réseauExposé sur la  maintenance d'un réseau
Exposé sur la maintenance d'un réseauAbdel Ali El Mahjoub
 
Elastix call center_manual_french
Elastix call center_manual_frenchElastix call center_manual_french
Elastix call center_manual_frenchBayrem Kaddoussi
 
handover entre wifi et wimax
handover entre wifi et wimaxhandover entre wifi et wimax
handover entre wifi et wimaxsaif ben abid
 
Linux wireless kickstarter Guide
Linux wireless kickstarter GuideLinux wireless kickstarter Guide
Linux wireless kickstarter GuideChaitanya Tata, PMP
 
IPv6 Address Planning
IPv6 Address PlanningIPv6 Address Planning
IPv6 Address PlanningAPNIC
 
Voirie.pptx
Voirie.pptxVoirie.pptx
Voirie.pptxChai71
 
Formation elastix
Formation elastixFormation elastix
Formation elastixbincoul
 
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentéesLexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentéesArchi Guelma
 
63799060 calcul-dalot-double-2x4x2
63799060 calcul-dalot-double-2x4x263799060 calcul-dalot-double-2x4x2
63799060 calcul-dalot-double-2x4x2fethi42
 
OpenNebulaConf2018 - Scalable L2 overlay networks with routed VXLAN / BGP EVP...
OpenNebulaConf2018 - Scalable L2 overlay networks with routed VXLAN / BGP EVP...OpenNebulaConf2018 - Scalable L2 overlay networks with routed VXLAN / BGP EVP...
OpenNebulaConf2018 - Scalable L2 overlay networks with routed VXLAN / BGP EVP...OpenNebula Project
 
Queue Type on Mikrotik
Queue Type on MikrotikQueue Type on Mikrotik
Queue Type on MikrotikGLC Networks
 

Tendances (20)

EMEA Airheads- AirGroup profiling changes across 8.1 & 8.2 – ArubaOS 8.x
EMEA Airheads- AirGroup profiling changes across 8.1 & 8.2 – ArubaOS 8.xEMEA Airheads- AirGroup profiling changes across 8.1 & 8.2 – ArubaOS 8.x
EMEA Airheads- AirGroup profiling changes across 8.1 & 8.2 – ArubaOS 8.x
 
(équipements réseau)
(équipements réseau)(équipements réseau)
(équipements réseau)
 
BI1 Yksi- ja kaksineuvoiset sekä yksi- ja kaksikotiset kasvit
BI1 Yksi- ja kaksineuvoiset sekä yksi- ja kaksikotiset kasvitBI1 Yksi- ja kaksineuvoiset sekä yksi- ja kaksikotiset kasvit
BI1 Yksi- ja kaksineuvoiset sekä yksi- ja kaksikotiset kasvit
 
Tuto pfsense
Tuto pfsenseTuto pfsense
Tuto pfsense
 
Cours Administration Reseau-Domga-2020_2021_New.pdf
Cours Administration Reseau-Domga-2020_2021_New.pdfCours Administration Reseau-Domga-2020_2021_New.pdf
Cours Administration Reseau-Domga-2020_2021_New.pdf
 
Exposé sur la maintenance d'un réseau
Exposé sur la  maintenance d'un réseauExposé sur la  maintenance d'un réseau
Exposé sur la maintenance d'un réseau
 
Elastix call center_manual_french
Elastix call center_manual_frenchElastix call center_manual_french
Elastix call center_manual_french
 
Protocole OSPF
Protocole OSPFProtocole OSPF
Protocole OSPF
 
handover entre wifi et wimax
handover entre wifi et wimaxhandover entre wifi et wimax
handover entre wifi et wimax
 
Projet routier
Projet routierProjet routier
Projet routier
 
Linux wireless kickstarter Guide
Linux wireless kickstarter GuideLinux wireless kickstarter Guide
Linux wireless kickstarter Guide
 
IPv6 Address Planning
IPv6 Address PlanningIPv6 Address Planning
IPv6 Address Planning
 
cours-LES RESEAUX HAUTS DEBITS.pdf
cours-LES RESEAUX HAUTS DEBITS.pdfcours-LES RESEAUX HAUTS DEBITS.pdf
cours-LES RESEAUX HAUTS DEBITS.pdf
 
Voirie.pptx
Voirie.pptxVoirie.pptx
Voirie.pptx
 
Formation elastix
Formation elastixFormation elastix
Formation elastix
 
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentéesLexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
Lexique du batiment et de quelque autres domaines apparentées
 
BYOD with ClearPass
BYOD with ClearPassBYOD with ClearPass
BYOD with ClearPass
 
63799060 calcul-dalot-double-2x4x2
63799060 calcul-dalot-double-2x4x263799060 calcul-dalot-double-2x4x2
63799060 calcul-dalot-double-2x4x2
 
OpenNebulaConf2018 - Scalable L2 overlay networks with routed VXLAN / BGP EVP...
OpenNebulaConf2018 - Scalable L2 overlay networks with routed VXLAN / BGP EVP...OpenNebulaConf2018 - Scalable L2 overlay networks with routed VXLAN / BGP EVP...
OpenNebulaConf2018 - Scalable L2 overlay networks with routed VXLAN / BGP EVP...
 
Queue Type on Mikrotik
Queue Type on MikrotikQueue Type on Mikrotik
Queue Type on Mikrotik
 

Similaire à JunOS - Fondamentaux

Routeurs cisco-parametres-de-base-17126-l0xxp7
Routeurs cisco-parametres-de-base-17126-l0xxp7Routeurs cisco-parametres-de-base-17126-l0xxp7
Routeurs cisco-parametres-de-base-17126-l0xxp7basschuck2411
 
TD_complet_reseau__CISCO__Packet Tracer.pdf
TD_complet_reseau__CISCO__Packet Tracer.pdfTD_complet_reseau__CISCO__Packet Tracer.pdf
TD_complet_reseau__CISCO__Packet Tracer.pdfInes Ben Hassine
 
Cisco et-le-simulateur-packet-tracer
Cisco et-le-simulateur-packet-tracerCisco et-le-simulateur-packet-tracer
Cisco et-le-simulateur-packet-tracerMed Ali Bhs
 
Poste de travail : Contrôle et Productivité des Utilisateurs
Poste de travail : Contrôle et Productivité des UtilisateursPoste de travail : Contrôle et Productivité des Utilisateurs
Poste de travail : Contrôle et Productivité des UtilisateursIvanti
 
RUDDER - Continuous Configuration (configuration management + continuous audi...
RUDDER - Continuous Configuration (configuration management + continuous audi...RUDDER - Continuous Configuration (configuration management + continuous audi...
RUDDER - Continuous Configuration (configuration management + continuous audi...RUDDER
 
Telecom S4 Chapitre 1 Configuration d'un système d'exploitation de réseau IO...
Telecom S4 Chapitre 1 Configuration d'un système d'exploitation de  réseau IO...Telecom S4 Chapitre 1 Configuration d'un système d'exploitation de  réseau IO...
Telecom S4 Chapitre 1 Configuration d'un système d'exploitation de réseau IO...SmainBelhadef2
 
3D_Evolution - Logiciel de conversions de données CAO 3D
3D_Evolution - Logiciel de conversions de données CAO 3D3D_Evolution - Logiciel de conversions de données CAO 3D
3D_Evolution - Logiciel de conversions de données CAO 3DCORETECHNOLOGIE
 
Magento 2 à l’essai ! Conférence Bargento 2015 par les experts Magento de l'e...
Magento 2 à l’essai ! Conférence Bargento 2015 par les experts Magento de l'e...Magento 2 à l’essai ! Conférence Bargento 2015 par les experts Magento de l'e...
Magento 2 à l’essai ! Conférence Bargento 2015 par les experts Magento de l'e...The e-Commerce Academy
 
Configuration routeurs.pptx
Configuration routeurs.pptxConfiguration routeurs.pptx
Configuration routeurs.pptxZinaAknouche1
 
Corrigé cisco wissamben
Corrigé cisco wissambenCorrigé cisco wissamben
Corrigé cisco wissambenWissam Bencold
 
Système d’exploitation: Principe
Système d’exploitation: PrincipeSystème d’exploitation: Principe
Système d’exploitation: PrincipeSouhaib El
 
les commandes Git que vous devez absolument connaitre!.pdf
les commandes Git que vous devez absolument connaitre!.pdfles commandes Git que vous devez absolument connaitre!.pdf
les commandes Git que vous devez absolument connaitre!.pdfSimpleLearn1
 
0081-cours-systemes-exploitations.ppt
0081-cours-systemes-exploitations.ppt0081-cours-systemes-exploitations.ppt
0081-cours-systemes-exploitations.pptDenisKouakou1
 
Solution d'OTA
Solution d'OTASolution d'OTA
Solution d'OTASidereo
 
Gestion du parc Imprimantes
Gestion du parc ImprimantesGestion du parc Imprimantes
Gestion du parc ImprimantesSEAL Systems
 

Similaire à JunOS - Fondamentaux (20)

cisco_base.ppt
cisco_base.pptcisco_base.ppt
cisco_base.ppt
 
Routeurs cisco-parametres-de-base-17126-l0xxp7
Routeurs cisco-parametres-de-base-17126-l0xxp7Routeurs cisco-parametres-de-base-17126-l0xxp7
Routeurs cisco-parametres-de-base-17126-l0xxp7
 
TD_complet_reseau__CISCO__Packet Tracer.pdf
TD_complet_reseau__CISCO__Packet Tracer.pdfTD_complet_reseau__CISCO__Packet Tracer.pdf
TD_complet_reseau__CISCO__Packet Tracer.pdf
 
Cisco et-le-simulateur-packet-tracer
Cisco et-le-simulateur-packet-tracerCisco et-le-simulateur-packet-tracer
Cisco et-le-simulateur-packet-tracer
 
Poste de travail : Contrôle et Productivité des Utilisateurs
Poste de travail : Contrôle et Productivité des UtilisateursPoste de travail : Contrôle et Productivité des Utilisateurs
Poste de travail : Contrôle et Productivité des Utilisateurs
 
RUDDER - Continuous Configuration (configuration management + continuous audi...
RUDDER - Continuous Configuration (configuration management + continuous audi...RUDDER - Continuous Configuration (configuration management + continuous audi...
RUDDER - Continuous Configuration (configuration management + continuous audi...
 
Telecom S4 Chapitre 1 Configuration d'un système d'exploitation de réseau IO...
Telecom S4 Chapitre 1 Configuration d'un système d'exploitation de  réseau IO...Telecom S4 Chapitre 1 Configuration d'un système d'exploitation de  réseau IO...
Telecom S4 Chapitre 1 Configuration d'un système d'exploitation de réseau IO...
 
3D_Evolution - Logiciel de conversions de données CAO 3D
3D_Evolution - Logiciel de conversions de données CAO 3D3D_Evolution - Logiciel de conversions de données CAO 3D
3D_Evolution - Logiciel de conversions de données CAO 3D
 
Magento 2 à l’essai ! Conférence Bargento 2015 par les experts Magento de l'e...
Magento 2 à l’essai ! Conférence Bargento 2015 par les experts Magento de l'e...Magento 2 à l’essai ! Conférence Bargento 2015 par les experts Magento de l'e...
Magento 2 à l’essai ! Conférence Bargento 2015 par les experts Magento de l'e...
 
Configuration routeurs.pptx
Configuration routeurs.pptxConfiguration routeurs.pptx
Configuration routeurs.pptx
 
Corrigé cisco wissamben
Corrigé cisco wissambenCorrigé cisco wissamben
Corrigé cisco wissamben
 
Système d’exploitation: Principe
Système d’exploitation: PrincipeSystème d’exploitation: Principe
Système d’exploitation: Principe
 
les commandes Git que vous devez absolument connaitre!.pdf
les commandes Git que vous devez absolument connaitre!.pdfles commandes Git que vous devez absolument connaitre!.pdf
les commandes Git que vous devez absolument connaitre!.pdf
 
TYPO3 : quelles nouveautés en 2018 ?
TYPO3 : quelles nouveautés en 2018 ? TYPO3 : quelles nouveautés en 2018 ?
TYPO3 : quelles nouveautés en 2018 ?
 
0081-cours-systemes-exploitations.ppt
0081-cours-systemes-exploitations.ppt0081-cours-systemes-exploitations.ppt
0081-cours-systemes-exploitations.ppt
 
Astuces cisco
Astuces ciscoAstuces cisco
Astuces cisco
 
Solution d'OTA
Solution d'OTASolution d'OTA
Solution d'OTA
 
Gestion du parc Imprimantes
Gestion du parc ImprimantesGestion du parc Imprimantes
Gestion du parc Imprimantes
 
Powershell et les techniques de remoting
Powershell et les techniques de remoting Powershell et les techniques de remoting
Powershell et les techniques de remoting
 
chapitre-2.pptx.pdf
chapitre-2.pptx.pdfchapitre-2.pptx.pdf
chapitre-2.pptx.pdf
 

Plus de Thomas Moegli

Plus de Thomas Moegli (10)

Spanning-Tree
Spanning-TreeSpanning-Tree
Spanning-Tree
 
EtherChannel
EtherChannelEtherChannel
EtherChannel
 
Services IP
Services IPServices IP
Services IP
 
Protocole IKE/IPsec
Protocole IKE/IPsecProtocole IKE/IPsec
Protocole IKE/IPsec
 
Protocoles SSL/TLS
Protocoles SSL/TLSProtocoles SSL/TLS
Protocoles SSL/TLS
 
SSL/TLS : Faille Heartbleed
SSL/TLS : Faille HeartbleedSSL/TLS : Faille Heartbleed
SSL/TLS : Faille Heartbleed
 
Authentification des protocoles de routage
Authentification des protocoles de routageAuthentification des protocoles de routage
Authentification des protocoles de routage
 
IPv6
IPv6IPv6
IPv6
 
Cisco ASA
Cisco ASACisco ASA
Cisco ASA
 
Protocole EIGRP
Protocole EIGRPProtocole EIGRP
Protocole EIGRP
 

JunOS - Fondamentaux

  • 1. Thomas Moegli Ing. HES Télécommunications - Réseaux et Sécurité IT JunOS Principes fondamentaux
  • 3. Thomas Moegli Points-clés : ๏ Un seul système d’exploitation ๏ Même système d’exploitation pour l’ensemble des routeurs de la gamme et, généralement pour tous les produits ๏ Une release software ๏ Chaque nouvelle version de JunOS est proposée en même temps pour tous les produits ๏ Une architecture modulaire ๏ JunOS est conçu comme un ensemble de modules communiquant entre eux via des interfaces internes définies ๏ Chaque module est relativement indépendant et dispose de son propre espace mémoire.
 Un module peut être redémarré sans affecter les autres JunOS : Vue d’ensemble 3
  • 4. Thomas Moegli ๏ JunOS s’exécute sur tous les équipements Juniper de la série J, M, MX et T ๏ Les routeurs de série J (J2300, J4300, J6300) se déploiement en tant que routeur distant pour les réseaux distribués ๏ Les routeurs de série M sont principalement déployés sur les petits et moyens réseaux Architecture JunOS 4 JunOS 11.0
  • 5. Thomas Moegli ๏ Le processus de routage se compose de 2 éléments ๏ Moteur de routage
 (Routing Engine) ๏ Moteur de transmission des paquets
 (Packet Forwarding Engine) Architecture JunOS 5
  • 6. Thomas Moegli Packet Forwarding Engine ๏ Rôle : Transmission des paquets entre interfaces ๏ Utilise des processeurs spécifiques (ASIC : Application-Specific Integrated Circuits) ๏ Les produits de la série M (excepté M7i, M40, M320) disposent de moteurs redondants ๏ Les produits de la série J disposent uniquement de processeurs logiciels et pas de matériel dédié Architecture JunOS Packet Forwarding Engine 6
  • 7. Thomas Moegli Routing Engine ๏ Gère tous les protocoles de routage ainsi que le contrôle des interfaces, des composants du châssis, de la gestion du système ainsi que les accès utilisateurs ๏ Fonctionnalités ๏ Protocoles de routage ๏ Modularité software : les fonctions software sont divisées en processus séparés ๏ Fonctionnalités IP avancées : chaque protocole de routage est implémentée avec un ensemble de services et fonctions IP permettant le filtrage et la modification des routes ๏ Scalabilité : support d’un grand nombre de routes, d’interfaces et circuits virtuels ๏ Interfaces de Mgmt ๏ Gestion du stockage de fichiers : gère les images du système, les fichiers de configuration, etc… ๏ Monitoring : surveillance du trafic, gestion et émission d’alarmes sans affecter les performances de traitement du trafic Architecture JunOS Routing Engine 7
  • 9. Thomas Moegli ๏ Déployés dans les réseaux de petite taille (bureaux régionaux) ๏ Routeurs ISR permettant, dans une même appliance, le support du routage, connectivité WAN, sécurité, téléphonie IP et connectivité aux postes grâce aux modules de switching. ๏ Bande passante totale max de 2Gbps Product Portfolio Series J 9
  • 10. Thomas Moegli ๏ Appliances de switching ๏ Déployés pour les bureaux, Campus et Data Center ๏ Bande passante jusqu’à 6.2 Tbps Product Portfolio Series EX 10
  • 11. Thomas Moegli ๏ Idéal pour les réseaux d’entreprises et Service Provider ๏ Nombreuses interfaces supportées ๏ Cartes 100Gbps Product Portfolio Series SRX 11
  • 12. Thomas Moegli ๏ Déployés dans les réseaux coeurs de moyenne et grandes entreprises ๏ Applications : Route Reflector, Data Center, MPLS Edge ๏ Alimentation redondante sur tous les modèles ๏ M10i, M20, M40e, M120, M160, M320 ont une redondance matérielle complète ๏ Bande passante totale max jusqu’à 960 Gbps Product Portfolio Series M 12
  • 13. Thomas Moegli ๏ Routeurs Edge optimisés Ethernet permettant le switching et le routage ๏ Supporte deux types de cartes avec un nombre important de ports (DPC : Dense Port Concentrator) : carte avec 40 ports GigabitEthernet ou carte avec 4 ports 10Gig Ethernet Product Portfolio Series MX 13
  • 14. Thomas Moegli ๏ Déployés dans les réseaux coeur ๏ Redondance matérielle complète (Alimentation, processeurs pour routage, cartes d’interfaces) ๏ Un Routing Matrix est une architecture multi-chassis composée d’un routeur TX Matrix et de un à 4 routeurs T640 connectées au TX Matrix Product Portfolio Series T 14
  • 16. Thomas Moegli Les périphériques JunOS peuvent être administrés via : ๏ Accès Console ๏ Port de Management (port dédié ou port de switching configurée comme port Mgmt) ๏ Interface Web (J-Web) Accès au périphérique Administration JunOS 16
  • 17. Thomas Moegli ๏ Connecter le câble RJ-45 droit sur le port console ainsi que sur le portable via un adaptateur DB-9 à DB-25 (9600-8-N-1-N) ๏ Se connecter sur le port Console avec Putty ou SecureCRT ๏ Si configuration initiale : ๏ S’authentifier avec l’utilisateur root et sans mot de passe ๏ Le prompt affiche désormais : root@% ๏ Passer sur l’interface JunOS via la commande :
 
 ๏ Entrer en mode de configuration :
 
 Accès au périphérique Console 17 root@% cli root@> root@> configure [edit] root@#
  • 18. Thomas Moegli ๏ Se connecter avec les identifiants ๏ Par défaut, seul l’utilisateur root existe ๏ Accéder au CLI :
 root# cli
 ๏ Le caractère > indique que nous sommes en mode opérationnel. Accès au périphérique Connexion au CLI 18 root% cli root@>
  • 19. Thomas Moegli ๏ Ctrl + b : Déplace le curseur d’un caractère vers la gauche ๏ Ctrl + a : Déplace le curseur au début de la ligne ๏ Ctrl + f : Déplace le curseur d’un caractère vers la droite ๏ Ctrl + e : Déplace le curseur jusqu’à la fin de la ligne ๏ Delete, Retour chariot : Supprime le caractère situé avant le curseur ๏ Ctrl + d : Supprime le caractère situé après le curseur ๏ Ctrl + k : Supprime les caractères du curseur jusqu’à la fin de la ligne ๏ Ctrl + u : Supprime tous les caractères et annule la commande ๏ Ctrl + w : Supprime le mot entier situé à la gauche du curseur JunOS Raccourcis-clavier 19
  • 20. Thomas Moegli 2 modes : ๏ Mode opérationnel ๏ Affiche le fonctionnement actuel du périphérique ๏ Commandes disponibles pour surveiller et troubleshooting de JunOS ainsi que la connectivité réseau ๏ Caractère : ๏ Mode de configuration ๏ Ensemble hiérarchisée ๏ Commandes pour définir les propriétés de JunOS (Interfaces, routage, accès utilisateur, propriétés systèmes et matériel, etc…) ๏ Caractère : JunOS CLI Modes CLI 20 root@SRX-1> root@SRX-1#
  • 21. Thomas Moegli ๏ Lors du changement de configuration, on édite un fichier appelée Candidate Configuration ๏ Tout changement n’est jamais effectif immédiatement ๏ Il faut effectuer une opération de commit ๏ La configuration réellement active se base sur un fichier appelée Active Configuration ๏ L’opération de Commit répercute les changements effectuées sur le fichier Candidate au fichier Active JunOS CLI Mode Configuration 21
  • 22. Thomas Moegli ๏ Afficher la configuration Active
 ๏ Lors de l’affichage, un timestamp s’affiche au-dessus de la configuration indiquant l’heure à laquelle a eu lieu le dernier changement ๏ Afficher les changements apportées dans le fichier Candidate par rapport à la configuration active
 ๏ Utile pour vérifier les changements avant commit JunOS CLI Mode Configuration 22 root@SRX-210> show configuration root@SRX-210> show | compare
  • 23. Thomas Moegli ๏ Pour entrer en mode de configuration, entrez la commande configure ou edit depuis le mode opérationnel :
 
 
 
 ๏ Pour sortir du mode de configuration et revenir en mode opérationnel, entrez la commande exit :
 
 
 
 
 JunOS CLI Passage en mode de configuration 23 root@moegli-juniperSRX210> edit Entering configuration mode [edit] root@moegli-juniperSRX210# [edit] root@moegli-juniperSRX210# exit Exiting configuration mode root@moegli-juniperSRX210>
  • 24. Thomas Moegli ๏ Depuis le mode de configuration, certaines commandes du mode opérationnel ne fonctionnent pas ๏ Il faut les faire précéder de la commande run :
 
 JunOS CLI Passage en mode de configuration 24 [edit] root@moegli-juniperSRX210# run operational-mode-command
  • 25. Thomas Moegli JunOS CLI Commande configure 25 Commande Accès Commit configure ๏ Tous les utilisateurs connectés sur le périphérique peuvent modifier la configuration ๏ Lors de l’accès au mode de configuration, le CLI affiche : ๏ La liste des autres utilisateurs connectés ๏ Une alerte si des changements ont eu lieu mais sans commit ๏ Une alerte si plusieurs utilisateurs ont changé le même paramètre, provoquant ainsi des conflits ๏ Tous les utilisateurs peuvent effectuer un commit de leurs changements. ๏ Le commit le plus récent détermine la configuration configure exclusive ๏ Un seul utilisateur peut s’authentifier et verrouille la configuration ๏ Les autres utilisateurs peuvent accéder au mode de configuration mais ils ne peuvent exécuter une opération de commit ๏ Lors du passage en mode config, le CLI affiche l’utilisateur ayant verrouillé la configuration ๏ Il est possible d’envoyer un message de déconnexion à l’utilisateur ayant verrouillé la configuration via la commande 
 request system logout configure private ๏ Plusieurs utilisateurs peuvent effectuer des changements dans la configuration en même temps ๏ Chaque utilisateur dispose d’un fichier Candidate privé qui peut être modifié de manière indépendante ๏ Lors de l’opération de commit, le routeur vérifie que la configuration actuelle n’a pas été déjà modifiée par quelqu’un d’autre avant d’accepter le Candidate privé ๏ Si la configuration a déjà été modifiée, il est possible de fusionner les changements effectuées avec ceux déjà transmis.
  • 26. Thomas Moegli ๏ En mode configure private, pour obtenir la dernière version de la configuration sur le fichier Candidate, saisir la commande update ๏ Cela peut engendrer des conflits avec vos modifications apportées ๏ Pour obtenir la dernière version et supprimer vos changements, saisir la commande rollback JunOS CLI Commande configure 26
  • 27. Thomas Moegli ๏ La commande show permet d’afficher des informations sur un point particulier ๏ Elle est suivie de l’élément dont on veut afficher les détails ๏ En mode opérationnel, la commande affiche les informations liées à l’élément souhaité ๏ Show interface ge0/0/0 ๏ Show version ๏ En mode de configuration, la commande affiche la configuration du système ou d’un élément du système en particulier JunOS CLI Commande show 27 root@SRX-210> show interface ge-0/0/0 root@SRX-210> show version
  • 28. Thomas Moegli ๏ La commande show de JunOS possède plusieurs niveaux de détails ๏ Faire suivre la commande show par un de ces mots-clés, du plus bref au plus détaillé : ๏ Terse ๏ Brief ๏ Detail ๏ Extensive ๏ Exemple ๏ root@EX-1> show interfaces terse ๏ Equivalent sous IOS : show ip int brief JunOS CLI Commande show 28 root@SRX-210> show interfaces terse Router# show ip interface brief
  • 29. Thomas Moegli ๏ Commande show en mode de configuration ๏ Utilisé pour vérifier la configuration du système ๏ La commande affiche en fonction de la position dans la hiérarchie CLI ๏ La commande edit permet de se déplacer dans la hiérarchie ๏ Exemple ๏ show configuration : affiche la configuration du système ๏ Équivalent IOS : show running-config ๏ Edit interfaces ge-0/0/0
 Show configuration
 ๏ Equivalent IOS : show running-config interface Gig0/0 JunOS CLI Commande show 29 Router# show running-config root@SRX-210# show configuration root@SRX-210# edit interfaces ge-0/0/0 [edit interfaces ge-0/0/0] root@SRX-210# show configuration Router# show running-config interface GigabitEthernet0/0
  • 30. Thomas Moegli ๏ JunOS (Operational mode) : root@EX-1 >show config ๏ IOS : router# show run ๏ JunOS (Config mode) : root@EX-1 # show ๏ IOS : router(config)# do show run ๏ JunOS (Config mode) : root@EX-1 #show interfaces ge-0/0/0 ๏ IOS : router(config)# do show run interface Gig0/0 ๏ JunOS (Config mode) : root@EX-1 #show protocol ospf ๏ IOS : router(config)# do show run | section router ospf JunOS CLI Commande show : Equivalent IOS 30 root@SRX-210> show config root@SRX-210# show root@SRX-210# show interface ge-0/0/0 root@SRX-210# show protocol ospf Router# show running-config Router(config)# do show running-config Router(config)# do show running-config interface GigabitEthernet0/0 Router(config)# do show running-config | section router ospf
  • 31. Thomas Moegli Deux commandes principales : ๏ edit : Permet de se positionner à un emplacement de la hiérarchie particulière :
 edit <statement-path> ๏ set : Définir une valeur pour une propriété :
 set <statement-path> statement <identifier> ๏ En général, on se positionne à l’emplacement voulu avec la commande edit et on indique la valeur avec set ๏ Pour être plus rapide, on peut également définir immédiatement la valeur dans un emplacement avec la commande set en spécifiant le chemin. JunOS CLI Configuration 31 root@moegli-juniperSRX210# edit <statement-path> root@moegli-juniperSRX210# set <statement-path> statement <identifier>
  • 32. Thomas Moegli Exemple (Configuration d’une adresse IP sur GE-0/0/0) : ๏ Avec edit et set : ๏ Avec set : JunOS CLI Configuration 32 [edit] root@moegli-juniperSRX210# edit interfaces ge-0/0/0 unit 0 family inet [edit interfaces ge-0/0/0 unit 0 family inet] root@moegli-juniperSRX210# set address 10.1.1.1/24 [edit] root@moegli-juniperSRX210# set interfaces ge-0/0/0 unit 0 family inet address 10.1.1.1/24
  • 33. Thomas Moegli ๏ set est utilisé pour effectuer un changement dans la configuration ๏ Comme show, la syntaxe de la commande set dépend de la position dans la hiérarchie CLI ๏ edit permet de se déplacer dans la hiérarchie ๏ Exemple ๏ Depuis le sommet de la hiérarchie (root) :
 root@SRX-1 # set system host-name SRX-1 ๏ Depuis une hiérarchie plus basse :
 root@SRX-1# edit system
 [edit system]
 root@SRX-1# set host-name SRX-1 JunOS CLI Commande set 33 root@moegli-juniperSRX210# edit system [edit system] root@moegli-juniperSRX210# set host-name SRX-1 root@moegli-juniperSRX210# set system host-name SRX-1
  • 34. Thomas Moegli ๏ La commande delete est utilisée pour supprimer la configuration ๏ Equivalent IOS de la commande no … ๏ La syntaxe et l’effet de la commande delete dépendent de la position dans la hiérarchie CLI ๏ Exemple : ๏ delete depuis le sommet de la hiérarchie
 root@SRX-1# delete system host-name SRX-1 ๏ delete depuis un emplacement plus bas dans la hiérarchie
 root@SRX-1# edit system
 [edit system]
 root@SRX-1# delete host-name JunOS CLI Commande delete 34 root@moegli-juniperSRX210# edit system [edit system] root@moegli-juniperSRX210# delete host-name SRX-1 root@moegli-juniperSRX210# delete system host-name SRX-1
  • 35. Thomas Moegli ๏ Attention à se placer au bon emplacement dans la hiérarchie ๏ La commande delete supprime tout ce qui se trouve en dessous du niveau ๏ Exemple du cas le plus critique :
 [edit]
 root@SRX-1# delete
 This will delete the entire configuration
 ) JunOS CLI Commande delete 35 [edit] root@moegli-juniperSRX210# delete This will delete the entire configuration Delete everything under this level ? [yes, no] (no)
  • 36. Thomas Moegli ๏ Utilisé pour déplacer la configuration d’une section à une autre ๏ Exemple ๏ Changer la configuration d’une interface à une autre ๏ Changer une adresse IP ๏ Syntaxe ๏ root@SRX-1# rename interfaces ge-0/0/1 to ge-0/0/0 ๏ root@SRX-1# rename interfaces ge-0/0/0 unit 0 family inet address 1.2.3.4/24 to address 5.6.7.8.9/24 JunOS CLI Commande rename 36 root@SRX210# rename interfaces ge-0/0/1 to ge-0/0/0 root@SRX210# rename interfaces ge-0/0/1 unit 0 family inet address 1.2.3.4/24 to address 5.6.7.8/24
  • 37. Thomas Moegli ๏ Utilisé pour copier une configuration d’une section à une autre ๏ Exemples ๏ Copier les attributs d’une interface à une autre ๏ Syntaxe ๏ root@SRX1 # copy ge-0/0/0 to ge-0/0/1 JunOS CLI Commande copy 37 root@SRX210# copy ge-0/0/1 to ge-0/0/1
  • 38. Thomas Moegli ๏ Toutes les commandes CLI sont organisées par niveau de hiérarchie ๏ Par exemple, toutes les commandes liées à l’affichage sont regroupées dans la commande show system ๏ La hiérarchie pour la configuration est formée ainsi : ๏ Un ensemble de commandes regroupées dans un Container ๏ Un Container peut contenir d’autres Containers ๏ L’ensemble des Containers forme la hiérarchie de la configuration sous JunOS JunOS CLI Hiérarchie 38
  • 39. Thomas Moegli JunOS CLI Hiérarchie 39 clear configure help monitor set show … arp configuration ospf version … database interface neighbor … . Moins spécifique Plus spécifique
  • 40. Thomas Moegli ๏ Déplacement dans la hiérarchie :
 
 
 
 
 
 JunOS CLI Hiérarchie 40 Commande Accès edit 
 hierarchy-level Se déplacer dans un Container spécifique de la hiérarchie exit Revenir d’un niveau dans la hiérarchie up Remonter d’un niveau dans la hiérarchie top Revenir tout en haut de la hiérarchie
  • 41. Thomas Moegli ๏ Lors de l’affichage de la configuration, JunOS représente clairement les différents niveaux de hiérarchie : JunOS CLI Hiérarchie 41 root@moegli-juniperSRX210# edit interfaces [edit interfaces] root@moegli-juniperSRX210# show ge-0/0/0 { traceoptions { flag media; } unit 0 { family inet; } }
  • 42. Thomas Moegli ๏ Pour supprimer une commande configurée, utilisez la commande delete ๏ Il faut se placer au bon niveau de hiérarchie puis exécuter la commande JunOS CLI Suppression 42 [edit] user@host# set protocols ospf area 0.0.0.0 interface so-0/0/0 hello-interval 5 [edit] user@host# show protocols { ospf { area 0.0.0.0 { interface so-0/0/0 { hello-interval 5; } } } } [edit] user@host# delete protocols ospf [edit] user@host# show [edit] user@host# [edit] user@host# set interfaces so-3/0/0 speed 100mb [edit] user@host# show interfaces { so-3/0/0 { speed 100mb; } } } [edit] user@host# delete interfaces so-3/0/0 speed [edit] user@host# show [edit] interfaces { so-3/0/0 } }
  • 43. Thomas Moegli ๏ Pour connaitre la liste des commandes disponibles, entrez :
 root@> ? JunOS CLI Aide 43 root@> ? root@> ? Possible completions: clear Clear information in the system configure Manipulate software configuration information file Perform file operations help Provide help information load monitor Show real-time debugging information mtrace Trace multicast path from source to receiver op Invoke an operation script ping Ping remote target quit Exit the management session request Make system-level requests restart Restart software process save set Set CLI properties, date/time, craft interface message show Show system information ssh Start secure shell on another host start Start shell telnet Telnet to another host test Perform diagnostic debugging traceroute Trace route to remote host
  • 44. Thomas Moegli ๏ Pour connaitre la syntaxe d’une commande, entrez le nom de la commande suivie de ? : JunOS CLI Aide 44 root@> file ? Possible completions: <[Enter]> Execute this command archive Archives files from the system checksum Calculate file checksum compare Compare files copy Copy files (local or remote) delete Delete files from the system list List file information rename Rename files show Show file contents source-address Local address to use in originating the connection | Pipe through a command
  • 45. Thomas Moegli ๏ La touche Tab ou Espace permet de compléter la commande en cours de saisie JunOS CLI Autocompletion 45 root@> show in<Space>terfaces Physical interface: at-0/1/0, Enabled, Physical link is Up Interface index: 11, SNMP ifIndex: 65 Link-level type: ATM-PVC, MTU: 4482, Clocking: Internal, SONET mode Speed: OC12, Loopback: None, Payload scrambler: Enabled Device flags: Present Running Link flags: 0x01 ...
  • 46. Thomas Moegli ๏ Pour afficher la liste des commandes récemment saisies, utiliser la commande show cli history : ๏ Les touches Flèche haute et Flèche basse permettent également de récupérer les anciennes commandes saisies :
 
 
 
 JunOS CLI Historique 46 root@> show cli history 3 16:20:50 -- edit 16:28:42 -- show interfaces 16:33:10 -- show cli history 3
  • 47. Thomas Moegli ๏ Ajouter un commentaire à une commande saisie :
 user@host# annotate statement «commentaire» ๏ Supprimer un commentaire :
 user@host# annotate statement «» ๏ Afficher le commentaire :
 show configuration
 show statement JunOS CLI Commentaires 47 root@SRX-1# annotate statement “commentaire“ root@SRX-1# annotate statement ““ root@SRX-1# show configuration root@SRX-1# show statement
  • 48. Thomas Moegli ๏ Comme IOS, JunOS supporte le caractère | pour filtrer le résultat ๏ Commande match ๏ Equivalent à la commande IOS include
 CSR-1# show interfaces gig1 | include MTU
 root@SRX-1 > show interfaces ge-0/0/0 | match MTU ๏ Commande except ๏ Equivalent à la commande IOS exclude ๏ CSR-1# show interfaces gig1 | exclude MTU
 root@SRX-1 > show interfaces ge-0/0/0 | except MTU JunOS CLI Filtrage 48 Router# show interface GigabitEthernet0/1 | include MTU root@SRX-1> show interfaces ge-0/0/0 | match MTU Router# show interface GigabitEthernet0/1 | exclude MTU root@SRX-1> show interfaces ge-0/0/0 | except MTU
  • 49. Thomas Moegli ๏ Comme IOS, JunOS supporte le caractère | pour filtrer le résultat ๏ Commande find ๏ Equivalent à la commande IOS begin
 CSR-1# show interfaces gig1 | include MTU
 root@SRX-1 > show interfaces ge-0/0/0 | match MTU ๏ Commande display set ๏ Affiche la configuration avec la syntaxe complète set CSR-1# show interfaces gig1 | exclude MTU
 root@SRX-1 > show interfaces ge-0/0/0 | except MTU JunOS CLI Filtrage 49 Router# show interface GigabitEthernet0/1 | begin MTU root@SRX-1> show interfaces ge-0/0/0 | find MTU root@SRX-1> show interfaces ge-0/0/0 | except MTU set interfaces ge-0/0/0 unit 0 family inet address 1.2.3.4/24
  • 50. Thomas Moegli ๏ Comme IOS, JunOS supporte le caractère | pour filtrer le résultat ๏ Commande display detail ๏ Affiche les commandes avec les commentaires
 root@SRX-1 > show interfaces ge-0/0/0 | match MTU ๏ JunOS supporte plusieurs | ๏ Affiche la configuration avec la syntaxe complète set
 root@SRX-1 > show interfaces ge-0/0/0 | except MTU JunOS CLI Filtrage 50 root@SRX-1> show configuration interfaces ge-0/0/0 | display detail root@SRX-1> show interfaces terse | except down | match inet
  • 52. Thomas Moegli JunOS Fonctionnement Commit 52 1 2 3 4 … 49 rollback x configure commit Candidate Configuration Active Configuration 0
  • 53. Thomas Moegli ๏ La configuration d’un switch ou d’un routeur fonctionne en utilisant un modèle de commit ๏ Les modifications sont apportés sur un fichier Candidate ๏ Une opération de commit est nécessaire pour appliquer les changements sur la configuration active. ๏ Lorsque le commit est effectué : ๏ Vérification de la syntaxe ๏ Si aucune erreur, la configuration est sauvegardé dans le fichier juniper.conf.gz ๏ La configuration active est enregistrée pour rollback dans le fichier juniper.conf1.gz ๏ Tout autre commit incrémente la valeur de rollback de 1 (juniper.conf.1.gz devient juniper.conf.2.gz et ainsi de suite) ๏ Le routeur/switch peut garder jusqu’à 49 fichiers de rollback JunOS Fonctionnement Commit 53
  • 54. Thomas Moegli ๏ Emplacement des fichiers Rollback ๏ Sur le routeur/switch, la configuration active ainsi que les trois premiers Rollback (juniper.conf.1.gz, juniper.conf. 2.gz, juniper.conf.3.gz) sont situés dans le répertoire /config ๏ Si le fichier rescue.conf.gz est sauvegardé sur le système, il est également placé dans le répertoire /config ๏ Les fichiers de configuration usine sont situés dans /etc/config ๏ Les 46 versions précédentes (de juniper.conf.4 à juniper.conf.49) sont stockés dans le répertoire /var/db/config du disque dur JunOS Fonctionnement Commit 54
  • 55. Thomas Moegli ๏ Lors d’une opération de commit ๏ La syntaxe des changements est vérifiée (similaire à la commande commit check) ๏ L’opération de commit s’effectue (qui peut être exécutée depuis n’importe quel emplacement de la hiérarchie) ๏ Il est possible d’effectuer l’opération de commit et de sortir automatiquement du mode de configuration avec la commande : commit and-quit ๏ Il est possible d’ajouter une description au commit avec la commande :
 user@host# commit comment comment-string ๏ Le commit peut ne pas s’effectuer et faire une erreur pour les raisons suivantes : ๏ La nouvelle configuration inclut des commandes dont la syntaxe est fausse ๏ Le fichier Candidate dépasse les 700 MB ๏ La configuration est verrouillée par un administrateur ayant exécuté la commande configure exclusive JunOS Opération de Commit 55 root@SRX-1# commit comment comment-string
  • 56. Thomas Moegli ๏ Si, en mode de configuration, l’utilisateur revient au mode opérationnel (par la commande exit) sans avoir effectué un commit de ses changements, un message indique que des changements n’ont pas été enregistrés ๏ Si l’utilisateur quitte sans enregistrer, les changements sont conservés ๏ Dès que l’utilisateur revient au mode de configuration, il peut valider les changements apportés précédemment ๏ IOS valide immédiatement les changements, pas de système de commit ๏ IOS XR vérifie également si des changements ont eu lieu dans la configuration. Toutefois, contrairement à JunOS, dès que l’utilisateur quitte sans valider les changements, ces derniers sont annulés JunOS Opération de Commit 56
  • 57. Thomas Moegli ๏ commit and-quit ๏ Effectue les changements et retourne directement dans le mode opérationnel ๏ commit check ๏ Vérifie la syntaxe des changements effectués et affiche le résultat (Success ou Failure) ๏ commit at ๏ Planification du commit pour une date et heure ultérieures ๏ commit confirmed ๏ Les changements sont appliqués mais le système effectue automatiquement un rollback quelques secondes après si aucune confirmation n’est effectuée par la suite (nouvelle commande commit à saisir) ๏ Evite par exemple d’effectuer des changements à distance et de se retrouver ejecté de la session à cause d’une mauvaise configuration JunOS Opération de Commit 57
  • 58. Thomas Moegli ๏ Commit avec demande de confirmation ๏ Il est possible de demander explicitement une confirmation après une opération de commit ๏ Si, après commit, l’opération n’est pas confirme après X minutes (par défaut X = 10 minutes), un rollback est automatiquement effectuée ๏ Commande :
 commit confirmed minutes ๏ Vérifier le temps restant avant rollback automatique :
 
 show system commit ๏ Pour confirmer :
 commit check JunOS Opération de Commit 58 root@SRX-1# commit confirmed minutes root@SRX-1> show system commit 0 2005-01-05 15:00:37 PST by root via cli commit confirmed, rollback in 3mins root@SRX-1# commit check
  • 59. Thomas Moegli ๏ Commit avec planification ๏ Commande commit at ๏ Permet de définir une date/heure de commit ou un commit lorsque le périphérique redémarre ๏ Syntaxe :
 user@host# commit at string ๏ Si string = reboot, le commit a lieu au redémarrage du périphérique ๏ Si string = hh:mm[:ss], le commit a lieu au temps indiqué ๏ Si string = yyyy-mm-dd hh:mm[:ss], le commit a lieu à la date indiquée JunOS Opération de Commit 59 root@SRX-1# commit at string
  • 60. Thomas Moegli ๏ La commande show | compare permet de comparer et montrer les différences entre deux fichiers de configuration ๏ Sans autre argument, la commande affiche la différence entre le fichier Candidate et la configuration active ๏ Il est possible de comparer le fichier Candidate avec un autre fichier ou un rollback, la syntaxe est :
 user@host# show | compare (filename | rollback n) ๏ Filename est le chemin complet vers le fichier ๏ N est l’index du rollback. Le plus récent porte le numéro 0, le plus vieux porte le numéro 49 (si présent) ๏ Lors de l’affichage des comparaisons : ๏ Les commandes présentes uniquement dans le fichier Candidate sont précédés du signe + ๏ Les commandes présentes uniquement dans la configuration active sont précédés du signe – 
 (et seront supprimés si l’opération de commit a lieu) ๏ Les commandes qui resteront inchangés ne sont précédés d’aucun signe JunOS Comparaison de versions 60 root@SRX-1# show | compare (filename | rollback n)
  • 61. Thomas Moegli ๏ Pour retourner à une version précédente (opération de rollback) ๏ Commande :
 user@host# rollback [number]
 load complete
 [edit]
 ๏ Sans argument number, le rollback effectuée est la version juste avant modification ๏ Une opération de commit est nécessaire après rollback pour valider les changements ๏ La commande rollback 0 ou simplement rollback permet de charger la configuration Active dans la configuration Candidate.
 Autrement dit, elle supprime tous les changements qui n’ont pas été commités. JunOS Rollback 61 root@SRX-1# rollback [number] load complete [edit] root@SRX-1# commit
  • 62. Thomas Moegli ๏ Afficher les rollbacks disponibles : JunOS Rollback 62 [edit] root@SRX-1# rollback ? Possible completions: <[Enter]> Execute this command <number> Numeric argument 0 2005-02-27 12:52:10 PST by abc via cli 1 2005-02-26 14:47:42 PST by def via cli 2 2005-02-14 21:55:45 PST by ghi via cli 3 2005-02-10 16:11:30 PST by jkl via cli 4 2005-02-10 16:02:35 PST by mno via cli 5 2005-03-16 15:10:41 PST by pqr via cli 6 2005-03-16 14:54:21 PST by stu via cli 7 2005-03-16 14:51:38 PST by vwx via cli 8 2005-03-16 14:43:29 PST by yzz via cli 9 2005-03-16 14:15:37 PST by abc via cli 10 2005-03-16 14:13:57 PST by def via cli 11 2005-03-16 12:57:19 PST by root via other 12 2005-03-16 10:45:23 PST by root via other 13 2005-03-16 10:08:13 PST by root via other 14 2005-03-16 01:20:56 PST by root via other 15 2005-03-16 00:40:37 PST by ghi via cli 16 2005-03-16 00:39:29 PST by jkl via cli 17 2005-03-16 00:32:36 PST by mno via cli
  • 63. Thomas Moegli ๏ # show | compare rollback X ๏ Affiche les différentes entre la configuration Candidate et le Rollback X ๏ Se mettre en mode de configuration et non en mode opérationnel, sinon le comparatif se fera avec la configuration Active ๏ > show config | compare rollback X ๏ Affiche les différences entre la configuration Active et le Rollback X ๏ > show system rollback X ๏ Affiche la configuration complète du rollback X ๏ > show system rollback X compare rollback Y ๏ Affiche les différences entre le rollback X et le rollback Y JunOS Rollback 63 root@SRX-1# show | compare rollback X root@SRX-1> show config | compare rollback X root@SRX-1> show system rollback X root@SRX-1> show system rollback X | compare rollback Y
  • 64. Thomas Moegli ๏ Une configuration Rescue permet de définir une configuration connue et fonctionnelle qui peut être réutilisée comme rollback à n’importe quel moment ๏ Permet d’éviter de se souvenir d’un numéro de Rollback particulier pour être sûr de retrouver un état stable ๏ Sauvegarde de la configuration actuelle comme configuration Rescue :
 user@host> request system configuration rescue save ๏ Recharger la configuration Rescue:
 [edit]
 user@host# rollback rescue
 l ๏ Opération de commit nécessaire JunOS Configuration Rescue 64 root@SRX-1> request system configuration rescue save [edit] root@SRX-1> rollback rescue load complete
  • 65. Thomas Moegli ๏ La configuration peut être sauvegardée dans un fichier texte :
 [edit]
 user@host# save filename
 [edit]
 JunOS Sauvegarde dans fichier 65 [edit] root@SRX-1# save filename [edit] root@SRX-1#
  • 67. Thomas Moegli ๏ Monitoring : Affiche la configuration courante ainsi que les informations du système (interfaces, chassis, protocoles de routage, tables de routages, Routing Policies, …), gestion des fichiers logs, configuration d’alertes sur les interfaces ๏ Gestion : gestion des fichiers de licence, logs, fichiers de configuration, softwares packages, … ๏ Configuration : gestion du routage, gestion des fichiers de configuration ๏ Version graphique du CLI JunOS et de sa hiérarchie ๏ Modification et upload de la configuration dans un éditeur de fichiers ๏ Gestion de l’historique et création d’un fichier de configuration Rescue ๏ Troubleshooting : gestion des problèmes de routage via plusieurs outils (Ping, Traceroute) Interface J-Web Vue d’ensemble 67
  • 68. Thomas Moegli ๏ Configuration ๏ Autoriser le trafic HTTP et HTTPS sur les interfaces
 
 ๏ Définir l’interface ou le service Web doit être actif :
 set services web-management http
 ๏ Définir un certificat auto-signé :
 ๏ Accès ๏ Saisie de l’adresse IP du routeur :
 https://<adresse_IP_routeur> ๏ Saisie d’un nom d’utilisateur et mot de passe (identique au CLI)
 Interface J-Web Vue d’ensemble 68 root@SRX-1# set services web-management http interface ge-0/0/0 root@SRX-1# set services web-management https interface ge-0/0/0 root@SRX-1# set services web-management https system-generated-certificate root@SRX-1# set security zones security-zone untrust interfaces ge-0/0/0 host inbound-traffic http root@SRX-1# set security zones security-zone untrust interfaces ge-0/0/0 host inbound-traffic https
  • 69. Thomas Moegli ๏ Vue par défaut Interface J-Web Onglet Dashboard 69
  • 70. Thomas Moegli ๏ Configuration graphique ๏ Organisation hiérarchique ๏ Console CLI Interface J-Web Onglet Configure 70
  • 71. Thomas Moegli ๏ Tableaux et graphiques en temps réel ๏ Commandes show Interface J-Web Onglet Monitor 71
  • 72. Thomas Moegli ๏ Gestion des fichiers (logs, mémoire tampon, fichiers temporaires, …) ๏ Gestion licences ๏ Gestion software ๏ Customer Support permettant l’enregistrement du périphérique et obtenir du support du Juniper Networks Technical Assistance Center (JTAC) Interface J-Web Onglet Maintain 72
  • 73. Thomas Moegli ๏ Outils de troubleshooting ๏ Ping, Traceroute, … Interface J-Web Onglet Troubleshoot 73
  • 75. Thomas Moegli ๏ Utiliser la commande load factory-default pour charger la configuration d’usine ๏ Il est nécessaire toutefois de définir le mot de passe root avant commit :
 
 
 
 
 
 
 
 Configuration de base Configuration d’usine 75 [edit] root@SRX-1# load factory-default warning: activating factory configuration
 [edit] root@SRX-1# set system root-authentication plain-text-password New password: Retype new password: 
 [edit] root@SRX-1# commit commit complete
  • 76. Thomas Moegli ๏ Se référer à la documentation spécifique à la plateforme et suivre les directives de sécurité pour l’alimentation électrique ๏ Lors d’une interruption de courant, le périphérique démarre automatiquement dès que le courant est rétabli (pas d’intervention manuelle pour redémarrer le périphérique) ๏ Arrêt d’un périphérique Juniper ๏ Recommandé : utiliser la commande request system halt pour l’arrêt des modules softwares et des flux entrées/sorties ๏ Lorsque JunOS est arrêté, le courant est maintenu Configuration de base Démarrage et arrêt d’un périphérique Juniper 76
  • 77. Thomas Moegli ๏ Caractéristiques du mot de passe ๏ Doit faire au moins 6 caractères ๏ Doit contenir au moins lettres minuscules, lettres majuscules, numéros et caractères spéciaux ๏ Configuration : ๏ Entrer un mot de passe en clair (sera chiffré dans la configuration) :
 
 
 ๏ Entrer un mot de passe déjà chiffré :
 
 ๏ Entrer une clé publique SSH :
 
 Configuration de base Configuration du mot de passe Root 77 root@SRX-1# set root-authentication plain-text-password New Password :
 Retype new password: [edit groups global system] root@SRX-1# set root-authentication encrypted-password password [edit groups global system] root@SRX-1# set root-authentication (ssh-dsa | ssh-ecdsa | ssh-rsa) key
  • 78. Thomas Moegli ๏ Par défaut, tout équipement se nomme Amnesiac ๏ Le FQDN d’un équipement JunOS ne doit pas excéder 255 caractères (nom d’hôte + suffixe DNS) ๏ Configuration :
 
 ๏ Effectuer un commit : Configuration de base Configuration du nom d’hôte 78 [edit system] root@SRX-1# set host-name hostname [edit system] root@SRX-1# commit
  • 79. Thomas Moegli ๏ Ajout d’un serveur DNS ๏ Pour la redondance, une bonne pratique est de configurer plusieurs serveurs DNS ๏ Il est possible de configuration jusqu’à 3 serveurs DNS ๏ Configuration :
 
 ๏ Configuration du nom de domaine : Configuration de base Configuration DNS 79 [edit system] root@SRX-1# set name-server 8.8.8.8 [edit system] root@SRX-1# set domain-name moegli-network.com
  • 80. Thomas Moegli ๏ Configurer les domaines à analyser lorsque le routeur/switch est inclus dans plusieurs domaines
 
 Configuration de base Configuration DNS 80 [edit system] root@SRX-1# set domain-search [domainone.net domainonealternate.com]
  • 81. Thomas Moegli ๏ Interfaces Management ๏ Interfaces permettant de se connecter au réseau de Mgmt ๏ Interfaces Transient ๏ Interfaces qui peuvent être insérées ou retirées du routeur ๏ Interfaces Networking ๏ Interfaces permettant le transit du trafic (Ethernet, SONET/SDH, ATM, …) ๏ Interfaces Services ๏ Interfaces proposant des fonctionnalités supplémentaires pour manipuler le trafic avant d’être acheminé à destination ๏ Interfaces Internal ๏ Interfaces situées au sein du routeur, permettant la connexion entre le Router Engine et le Packet Forwarder Engine. Liaison entre le Control Plane et le Data Plane. ๏ Interfaces Loopback ๏ Interfaces logiques qui sont toujours actives. Tous les périphériques JunOS utilisent la désignation lo0 pour ce type d’interface Interfaces Types d’interfaces 81
  • 82. Thomas Moegli ๏ Certains équipements Juniper disposent d’un port de management dédié. Sur les autres, on utilise une interface réseau qui sera dédié au trafic de Mgmt ๏ Pour les équipements avec un port de Mgmt dédié, JunOS nomme ce port em0 ou fxp0. ๏ Le trafic de Mgmt est complètement séparé du trafic de données ๏ Pour afficher les informations sur l’interface : sldlkasdaksldéasd jssjsjsjsjsjsjsjsjsjsj ou
 
 Interfaces Interfaces Mgmt 82 root@SRX-1# show interfaces terse | match fxp0 root@SRX-1# show interfaces terse | match em0
  • 83. Thomas Moegli ๏ Lancer la commande show interfaces terse pour déterminer le nom du port de Mgmt dédié ๏ Configurer une adresse IP sur ce port de Mgmt
 
 Interfaces
 Interface Mgmt : Configuration d’un port dédié 83 [edit interfaces fxp0 unit 0 family inet]
 root@SRX-1# set address 192.168.187.1/25 root@SRX-1# show interfaces terse
  • 84. Thomas Moegli ๏ Utilisés pour connecter le Control Plane et le Data Plane ๏ Ne sont pas visibles de l’extérieur et ne permettent pas de connecter d’autres équipements ๏ Désignation : spécifique à la plateforme ๏ Généralement fxpl, em0 Interfaces Interfaces Internal 84
  • 85. Thomas Moegli ๏ Utilisés pour se connecter au réseau de données ๏ Plusieurs connecteurs disponibles : Ethernet, SONET, ATM, T1, DS3 ๏ Désignation : spécifique au connecteur ๏ ATx : Interfaces ATM ๏ SOx : Interfaces SONET ๏ Fe-x/x/x : Ethernet 100Mbps ๏ Ge-x/x/x : Ethernet 1000Mbps ๏ Xe : 10Gig ๏ Xle : 40Gig ๏ Et : 100Gig Interfaces Interfaces Networking 85
  • 86. Thomas Moegli ๏ Utilisés pour proposer un service (Tunneling, Chiffrement, …) ๏ Les services peuvent être proposés par un module physique additionnel ou purement software ๏ Certains services n’ont pas un connecteur physique et sont intégrés dans le routeur ๏ Désignation : ๏ Es : Encryption (interfaces pour le chiffrement) ๏ Gr : Tunnels GRE ๏ Ip : Tunnels IPIP ๏ Ls : Link Source ๏ Ml : Multilink ๏ Mo : Passive Monitoring ๏ Mt : Multicast Tunnels ๏ Vt : Virtual Tunnels Interfaces Interfaces Service 86
  • 87. Thomas Moegli ๏ La plupart des interfaces sont nommés selon : ๏ Le type de media (ge, so, at, …) ๏ Le numéro de slot de la carte de chassis FPC (Line Card) ๏ Sur une plateforme sans chassis, ce numéro est toujours 0 ๏ Le numéro de slot de la carte d’interface (PIC) ๏ Le numéro de port ๏ Il existe d’autres désignations d’interfaces (lo0, vlan, ae, …) Interfaces Nommage d’interfaces 87
  • 88. Thomas Moegli ๏ Similaire aux sous-interfaces dans IOS ๏ Dans JunOS, une unité logique est toujours requise ๏ Certaines encapsulations (PPP, Cisco HDLC) ne supportent qu’une seule unité logique ๏ Le numéro d’unité doit être zéro pour ces encapsulations ๏ Les unités logiques ne sont pas liés aux identifiants de circuits, leurs valeurs peuvent différer ๏ Dans un souci de cohérence et de clarté, il est toutefois recommandé de les faire correspondre ๏ Support d’adresses de plusieurs protocoles Interfaces Unités logiques 88
  • 89. Thomas Moegli ๏ Propriétés physiques d’une interface ๏ Protocole de couche 2 utilisé ๏ Vitesse de lien et mode duplex ๏ MTU ๏ Propriétés logiques d’une interface ๏ Famille de protocoles ๏ Inet ๏ Inet6 ๏ Iso ๏ Mpls ๏ ethernet-switching ๏ Adresse (IPv4, IPv6) ๏ Circuits virtuels (Tag VLAN, VPI/VCI) Interfaces Propriétés 89
  • 90. Thomas Moegli ๏ La connexion au périphérique se fait via un compte configuré localement ou via un compte LDAP (liaison du serveur avec le périphérique via RADIUS ou TACACS+) ๏ Après création d’un compte utilisateur, le périphérique crée un répertoire home pour l’utilisateur ๏ Caractéristiques d’un utilisateur ๏ Nom d’utilisateur (Username) ๏ Nom complet ๏ Identifiant (UID) ๏ Privilèges ๏ Méthode d’authentification Comptes utilisateurs 90
  • 91. Thomas Moegli ๏ Tous les utilisateurs définies dans JunOS doivent appartenir à une classe ๏ La classe permet de ๏ Définir les privilèges d’accès pour un utilisateur (Console, SSH, Telnet, …) ๏ Définir les commandes autorisées pour un utilisateur ๏ Définir la durée de session maximale ๏ Classes prédéfinies : ๏ operator : Commandes d’affichage + clear, network, reset, trace ๏ read-only : Commandes d’affichage (show) uniquement ๏ superuser / super-user : Tous les droits ๏ unauthorized : Aucun droit Comptes utilisateurs Classes 91
  • 92. Thomas Moegli Création d’un compte utilisateur ๏ Définir le nom d’utilisateur du nouveau compte :
 
 ๏ (Opt.) Définir le nom complet :
 
 ๏ Assigner l’utilisateur à une classe particulière :
 
 ๏ 4 classes prédéfinies (Super-User, Operator, Read-Only, Unauthorized) Comptes utilisateurs Configuration 92 [edit groups global]
 root@SRX-1# edit system login user username [edit groups global system login user username]
 root@SRX-1# set full-name complete-name [edit groups global system login user username]
 root@SRX-1# set class class-name
  • 93. Thomas Moegli ๏ Création d’un compte administrateur : 
 
 Comptes utilisateurs Configuration 93 root@SRX-1# set system login user myadmin class super-user authentication plain-text-password New password: Retype new password:
  • 94. Thomas Moegli ๏ Base de données locale ๏ Nom et mot de passe ๏ Comptes individuelles et répertoires utilisateurs ๏ RADIUS et TACACS+ ๏ Administration centralisée ๏ Utilisateurs mappés à des templates prédéfinies Comptes utilisateurs Méthodes d’authentification 94 SSG 140 POWER HA STATUS ALARM PIM 1 PIM 3 PIM 2 PIM 4 RESET USB CONSOLE AUX 10/100 0/8 TX/RX LINK 0/9 TX/RX LINK 0/4 TX/RX LINK 0/5 TX/RX LINK 0/6 TX/RX LINK 0/7 TX/RX LINK 0/0 TX/RX LINK 0/1 TX/RX LINK 0/2 TX/RX LINK 0/3 TX/RX LINK 10/100/1000 SSG 140 POWER HA STATUS ALARM PIM 1 PIM 3 PIM 2 PIM 4 RESET USB CONSOLE AUX 10/100 0/8 TX/RX LINK 0/9 TX/RX LINK 0/4 TX/RX LINK 0/5 TX/RX LINK 0/6 TX/RX LINK 0/7 TX/RX LINK 0/0 TX/RX LINK 0/1 TX/RX LINK 0/2 TX/RX LINK 0/3 TX/RX LINK 10/100/1000 SSG 520 TX/RX 0/0 LINK TX /RX 0/1 LINK TX /RX 0/2 LINK TX /RX 0/3 LINK 10/100/1000 CONSOLE AUX 0 1 USB SLOT NUMBER 1 2 3 4 5 6 STA TUS POW ER ALA RM HA POWER RESET CONFIG
  • 95. Thomas Moegli ๏ L’ordre des méthodes d’authentification peut être configurée ๏ Le périphérique tente chaque méthode configurée jusqu’à ce qu’un mot de passe est acceptée ๏ Si la méthode d’authentification radius et tacplus ne donne pas de réponse, l’authentification locale (password) est toujours consultée
 
 
 Comptes utilisateurs Ordre d’authentification 95 [edit] root@SRX-1# show system authentication-order authentication-order [radius tacplus password];
  • 96. Thomas Moegli Comptes utilisateurs Ordre d’authentification : Exemple 96 [edit] root@SRX-1# show system authentication-order authentication-order [radius tacplus password]; SSG 140 POWER HA STATUS ALARM PIM 1 PIM 3 PIM 2 PIM 4 RESET USB CONSOLE AUX 10/100 0/8 TX/RX LINK 0/9 TX/RX LINK 0/4 TX/RX LINK 0/5 TX/RX LINK 0/6 TX/RX LINK 0/7 TX/RX LINK 0/0 TX/RX LINK 0/1 TX/RX LINK 0/2 TX/RX LINK 0/3 TX/RX LINK 10/100/1000 Serveur Radius Serveur TACACS+ Base locale Username : lab Password : lab123 Username : lab Password : lab456 Username : lab Password : lab789 lab, lab789 lab, lab789 REJECT lab, lab789 REJECT lab, lab789 ACCEPT ACCEPT 1 8 2 3 4 5 6 7
  • 97. Thomas Moegli Comptes utilisateurs Ordre d’authentification : Exemple 97 [edit] root@SRX-1# show system authentication-order authentication-order [radius tacplus]; SSG 140 POWER HA STATUS ALARM PIM 1 PIM 3 PIM 2 PIM 4 RESET USB CONSOLE AUX 10/100 0/8 TX/RX LINK 0/9 TX/RX LINK 0/4 TX/RX LINK 0/5 TX/RX LINK 0/6 TX/RX LINK 0/7 TX/RX LINK 0/0 TX/RX LINK 0/1 TX/RX LINK 0/2 TX/RX LINK 0/3 TX/RX LINK 10/100/1000 Serveur Radius Serveur TACACS+ Username : lab Password : lab123 Username : lab Password : lab456 lab, lab789 lab, lab789 REJECT lab, lab789 REJECTREJECT 1 6 2 3 4 5
  • 98. Thomas Moegli Comptes utilisateurs Ordre d’authentification : Exemple 98 [edit] root@SRX-1# show system authentication-order authentication-order [radius tacplus]; SSG 140 POWER HA STATUS ALARM PIM 1 PIM 3 PIM 2 PIM 4 RESET USB CONSOLE AUX 10/100 0/8 TX/RX LINK 0/9 TX/RX LINK 0/4 TX/RX LINK 0/5 TX/RX LINK 0/6 TX/RX LINK 0/7 TX/RX LINK 0/0 TX/RX LINK 0/1 TX/RX LINK 0/2 TX/RX LINK 0/3 TX/RX LINK 10/100/1000 Serveur Radius Serveur TACACS+ Base locale Username : lab Password : lab123 Username : lab Password : lab456 Username : lab Password : lab789 lab, lab789 lab, lab789 lab, lab789 lab, lab789 ACCEPT ACCEPT 1 8 2 4 6 7
  • 99. Thomas Moegli ๏ Configuration manuelle (mode opérationnel)
 ๏ Pas besoin de commit ๏ Vérification
 
 
 
 
 Configuration de base Configuration du temps 99 root@SRX-1> set date YYYYMMDDhhmm.ss root@SRX-1> show system uptime Current time: 2013-07-25 16:33:38 PDT System booted: 2013-07-11 17:14:25 PDT (1w6d 23:19 ago)
 Protocols started: 2013-07-11 17:16:35 PDT (1w6d 23:17 ago)
 Last configured: 2013-07-23 12:32:42 PDT (2d 04:00 ago) by user 4:33PM up 13 days, 23:19, 1 user, load averages: 0.00, 0.01, 0.00
  • 100. Thomas Moegli ๏ Configuration manuelle ๏ Configuration depuis un serveur de temps
 Configuration de base Configuration du temps 100 root@SRX-1> set date ntp ip-ntp-server
  • 101. Thomas Moegli ๏ NTP est un protocole couramment utilisé pour synchroniser les horloges des routers et périphériques réseaux ๏ NTP est défini dans la RFC 5905 (NTPv4 : Protocol and Algorithms Specification) ๏ Un serveur NTP primaire se synchronise sur une horloge de référence ๏ Les périphériques JunOS peuvent être configurés comme : ๏ Serveur NTP primaire : se synchronise directement sur une horloge et redistribue vers des serveurs secondaires ou des clients NTP ๏ Serveur NTP secondaire : se synchronise sur un serveur NTP primaire ou secondaire et redistribue vers d’autres serveurs secondaires ou des clients NTP ๏ Client NTP : se synchronise sur un serveur NTP primaire ou secondaire. Ne redistribue pas le temps Configuration de base Configuration du temps : NTP 101
  • 102. Thomas Moegli Configuration de base Configuration du temps : NTP 102 R3 Primary Server Secondary Server Client Secondary Server Client Primary Server Secondary Server Client Client Reference Time
  • 103. Thomas Moegli ๏ Configuration de synchronisation via un serveur NTP :
 ๏ Configuration de l’adresse IP d’un serveur NTP 
 ๏ Utilise le serveur NTP au démarrage du périphérique pour la configuration du temps
 
 
 Configuration de base Configuration du temps : NTP 103 root@SRX-1# edit system ntp [edit system ntp] root@SRX-1# set boot-server <ip-serveur> [edit system ntp] root@SRX-1# set server <ip-serveur>
  • 104. Thomas Moegli Merci de votre attention ! thomas.moegli@icloud.com Introduction to the Junos Operating System, Juniper Network Education Services Appendix B : The J-Web Interface, Juniper Network Education Services Introduction to JUNOS Software - Student Guide, Juniper Network Education Services JNCIA - JN0-102, CBT Nuggets (S. Morris) Introduction to JunOS, InterNetworks Expert (B. McGahan) 104