Mise au point d’une suspension
buvable d’hydrocortisone à visée
pédiatrique et enregistrement dans
le statut de préparatio...
I. Introduction

 L’hydrocortisone (HC) est indiquée dans le traitement de substitution de
l’insuffisance surrénalienne. ...
 La technique CLHP est linéaire, juste, fidèle, exacte et, robuste dans l’intervalle
de concentration retenu. L’étude de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

E poster n°15 - Congrès SFPC 2014 - Suspensionhydrocortisone - P.Bourget et al

528 vues

Publié le

Mise au point d’une suspension buvable d’hydrocortisone à visée pédiatrique et enregistrement dans le statut de préparation hospitalière.
L’hydrocortisone (HC) indiquée dans le traitement de substitution de l’insuffisance surrénalienne. Sa posologie pédiatrique est de 10 à 20 mg/m2/j répartie en 3 prises afin de mimer le cycle nycthéméral. La spécialité disponible (Hydrocortisone Roussel®, cpr sécable à 10 mg) est inadaptée à l’usage pédiatrique et impose souvent un broyage destiné à faciliter l’administration et/ou le fractionnement posologique. Pour pallier à cette difficulté, une préparation hospitalière d'HC sous forme de suspension buvable a été développée. Au préalable, il a été procédé à : a) une large analyse documentaire, b) un recensement de l’état du besoin auprès des services utilisateurs, c) une analyser rétrospective des prescriptions sur 18 mois (via le logiciel PHEDRA®). L’analyse de 64 prescriptions révèle une population cible d’enfants âgés de 7 j à 13 ans, à la posologie moyenne de 9,2 mg d’HC/j et soit ~3 mg/prise. En regard de ces éléments et afin d’optimiser les volumes à administrer, une concentration de 2 mg d’HC par mL d’une matrice excipiendaire InOrpha® INRESA (sans parabènes) a été retenue. Une technique de dosage par CLHP-UV de l’HC a été développée. Après optimisation galénique, 24 flacons de 60 mL ont été engagés dans une étude de stabilité physico-chimique (dont dosages par CLHP et mesures réitérées de pH) ainsi que dans une étude microbiologique (Pharmacopée Européenne 7ème éd., 2011 – essais 2.6.12 et 2.6.13) pendant respectivement, 28 j (ouvertures quotidiennes des flacons à J0 du façonnage) et 56 j (1ère ouverture à J28 du façonnage puis ouverture quotidienne pendant 28 j) ; à température ambiante et à 4 °C. La technique CLHP développée est linéaire, juste, fidèle, exacte, et robuste. D’autre part, l’étude de dégradation forcée de l’HC a permis de démontrer la sélectivité et la spécificité de la méthode ainsi validée comme étant "indicatrice de stabilité". A J0 du façonnage, la concentration moyenne (± SD) d’HC était de 1,91±0,09 mg/mL (n = 24). Les CVs relatifs calculés à J7, J14, J21, J28, J35, J42, J49 et, J56 étaient respectivement de -5,9, -2,6, -6,6, -1,6, +0,6, -9,3, -13,0 et, 4,9 % à température ambiante et de -13,7, -6,0, -8,9, -1,9, -0,4, -7,7, -13,7 et, 12,9 % à 4 °C. Concurremment les essais microbiologiques ont conduit à des résultats conformes dans les conditions de conservation retenues et ce, tout au long des 56 j d’investigation. Au total, l’étude a permis la mise au point d’une nouvelle formulation d’HC bien adaptée à l’usage pédiatrique ; elle peut-être conservé pendant 28 j avant et après ouverture, à température ambiante comme à 4 °C, et soit pendant maximum 56 j consécutifs. L’enregistrement au statut de Préparation Hospitalière est en cours auprès de l’ANSM et une étude d'appréciation sera effectuée auprès des services prescripteurs.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
528
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

E poster n°15 - Congrès SFPC 2014 - Suspensionhydrocortisone - P.Bourget et al

  1. 1. Mise au point d’une suspension buvable d’hydrocortisone à visée pédiatrique et enregistrement dans le statut de préparation hospitalière Philippe Bourget*, Alexandre Amin, Fabrice Vidal, Christophe Merlette, Manon Pieyre, El Oumar Dosso, Spiro Khoury, Raphaëlle Beauvais, Karine Collet UF Assurance Qualité & Analyse du Médicament Service de Pharmacie Clinique – HU Necker-Enfants Malades (AP-HP) 149, rue de Sèvres 75743 Paris, France (* philippe.bourget@nck.aphp.fr) e-poster n°15 - XVème congrès de la SFPC - 5-7 février 2014, Grenoble 1
  2. 2. I. Introduction  L’hydrocortisone (HC) est indiquée dans le traitement de substitution de l’insuffisance surrénalienne. Afin de mimer le cycle nycthéméral, sa posologie pédiatrique est comprise entre 10 et 20 mg/m2/j répartie en 3 prises.  La spécialité disponible (Hydrocortisone Roussel®, cpr sécable à 10 mg) est inadaptée à l’usage pédiatrique et impose souvent un broyage destiné à faciliter l’administration et/ou le fractionnement posologique.  Dans ce contexte, une préparation hospitalière d’HC sous la forme de suspension buvable a été développée. II. Matériel et Méthodes  L’analyse rétrospective sur 18 mois de 64 prescriptions (via le logiciel PHEDRA®) révèle une population cible d’enfants âgés de 7 j à 13 ans, à la posologie moyenne de 9,2 mg d’HC/j et soit ~3 mg/prise.  Afin d’optimiser les volumes à administrer, une suspension à 2 mg d’HC par mL a été formulée avec l’excipient liquide aromatisé InOrpha® INRESA.  Une technique de dosage « indicatrice de stabilité » a été développée par CLHP-UV. Après optimisation galénique, 24 flacons de 60 mL ont été engagés dans une étude de stabilité physico-chimique (dont dosages par CLHP et mesures réitérées de pH) ainsi que dans une étude microbiologique (Pharmacopée Européenne 7e éd., 2011 – essais 2.6.12 et 2.6.13). e-poster n°15 - XVème congrès de la SFPC - 5-7 février 2014, Grenoble 2
  3. 3.  La technique CLHP est linéaire, juste, fidèle, exacte et, robuste dans l’intervalle de concentration retenu. L’étude de dégradation forcée de l’HC a permis de démontrer la sélectivité et la spécificité de la méthode ainsi validée pour le critère « stability indicating ». III. Résultats  Concurremment, les essais microbiologiques ont conduit systématiquement à des résultats conformes tout au long de 56 j d’investigation. IV. Conclusion  Au total, l’étude a permis la mise au point d’une nouvelle formulation d’HC adaptée à l’usage pédiatrique et qui peut être conservée pendant 28 j avant et après ouverture, à température ambiante comme à 4 °C, et soit au maximum pendant 56 j consécutifs. L’enregistrement au statut de Préparation Hospitalière est en cours auprès de l’ANSM. Une étude d'appréciation sera très prochainement réalisée auprès des services prescripteurs. e-poster n°15 - XVème congrès de la SFPC - 5-7 février 2014, Grenoble 3

×