SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
Voici maintenant 6 ans que le cours de
l'histoire a basculé, après qu'un
vendeur ambulant, dans un geste de
désespoir extrême, déclenchait sans le
savoir la Révolution tunisienne. A lui et à
tous les martyrs, nous sommes et resteront
redevables et obligés. Les témoignages qui
se succèdent lors des séances publiques
de l'instance vérité et dignité, institution
quoique entachée de soupçons de
règlements de comptes politiques, ne font
aucun doute, la Tunisie aura été pendant
des décennies une dictature impitoyable,
au service d'un seul homme et ses
accolytes.
S'il est incontestable que la liberté
d'expression est (nous l'espérons)
définitivement instaurée, il n'en n'est rien
des revendications de justice sociale, on
constate même que la situation a empiré.
Depuis 2011, les gouvernements se sont
succédés, mais la vision n'a pas évolué
d'un pouce.
Les pseudo plans Marshall sont annoncés
à grand renfort de communication, mais,
pour la petite part effectivement engagée,
ils ne font que consacrer les inégalités
territoriales.
Par manque de courage politique, aucun
gouvernement ne se sera engagé dans
une réforme profonde de notre système
fiscal, générateur d'inégalités et objet
d'une fraude massive. Au lieu de ça, l'on
préfère emprunter à l'extérieur, quitte à se
soumettre à la tutelle du FMI, et renoncer
de fait à une part de notre souveraineté.
A cela s'ajoute un pan entier de nos
institutions qui est reste figé, à savoir le
secteur de la justice, entre principes
constitutionnels non transposés en lois, ou
lois moyenageuses héritées entre autres
du célèbre mais dépassé Code du Statut
Personnel, et un personnel de la justice
anciennement aux ordres du RCD,
aujourd'hui noyauté par Ennahdha et ses
alliés. C'est l'objet de notre article principal.
Bonne lecture !
Récemment, la justice a donné
son feu vert au mariage
d'une mineure, enceinte de son
violeur. Même si la relation a pu
être consentie, il s’agit bien d’un
viol dans la mesure où ce rapport
sexuel concerne une mineure de
moins de 13 ans. Mais selon le
même code pénal – ce qui n’est
pas le moindre de ses paradoxes
– le mariage de la victime avec
son violeur (tel que défini par la
loi) efface le crime si tant est qu’il
est accepté par la famille ! Bien
évidemment,de nombreuses
organisations de la société civile
et la plupart des partis politiques
progressistes ont exprimé leur
indignation face à la rémanence
de tels « arrangements ». Qui en
disent long sur la persistance
d’archaïsmes qui font peu de cas
de la protection de l’enfance et
du droit des femmes à disposer
de leurs corps dans une société
où la notion « d’honneur familial»
prime – avec la complicité du
législateur - sur toute autre
considération.
A cet égard,
un projet de
loi concernant
les violences
faites aux
femmes,
élaboré en
2014, attend
toujours
d'être
examiné au
Parlement. De
même, il n’est pas vraiment question
de revenir sur l’héritage inéquitable
qui pénalise les femmes alors même
que dans la Tunisie « moderne », elles
sont supposées avoir les mêmes droits
que leurs alter egos masculins !En
revanche, la criminalisation de
l’homosexualité (entre adultes
consentants) reste, elle, d’actualité. Le
président de la République lui-même -
avec l’assentiment des conservateurs
islamistes avec qui il a choisi de faire
alliance - a opposé une fin de non-
recevoir à toute révision de cette loi.
Plus globalement, il existe un décalage
de plus en plus grand entre les
préconisations de la Constitution de
2014 et le code pénal qui date pour
certaines de ses dispositions d’avant
l’indépendance et pour d’autres de la
dictature. C’est ainsi que l’on continue
à criminaliser l’usage du cannabis
avec pour corollaire un
encombrement des prisons par
nombre de jeunes dont le seul crime
est d’avoir eu recours à la « zatla »
pour leur consommation personnelle
en dehors de tout trafic, dans la
plupart des cas. N’était-ce pas là l’arme
si souvent utilisée par le régime de
Ben Ali pour mater une jeunesse
considérée comme dangereuse ? Près
de 6 ans après la chute de ce régime,
cette pratique liberticide n’a pas cessé.
A l’inverse, la lutte contre la
corruption
ou l’évasion
fiscale patine
au point que
ces fléaux qui
paupérisent
le pays et
continuent
d’enrichir des
criminels « à
col blanc »,
ne se sont
jamais aussi
bien portés. C’est ainsi que la justice
tunisienne donne le sentiment d’être
dure avec les « faibles » et
complaisante avec les « forts ».
En définitive, il semble urgent de
revoir l’ensemble de notre législation
Pour contacter Al-Qotb en France, suivre nos activités, s'informer
email : contact.france@al-qotb.com
Facebook : www.facebook.com/AlQotbFrance
web : http://al-qotb.com
Al-Qotb est membre du Front Populaire
Justice : le grand écart
En définitive, il semble urgent de revoir l’ensemble
de notre législation pénale pour la mettre en
conformité avec notre Loi Fondamentale
Travail - Liberté - Justice sociale
Le bulletin d'Al-Qotb France
NUMÉRO 18
Décembre 2016
Editorial
pénale pour la mettre en conformité
avec notre Loi Fondamentale, c’est-à-
dire avec notre Constitution, saluée
comme progressiste lors de sa
promulgation. Sauf que cette
évidence se heurte à une absence
tout aussi évidente de volonté
politique.
Militer pour une révision complète des
lois liberticides et pour une réforme
globale de la justice (très largement
infiltrée par des magistrats
conservateurs) n’est effectivement pas
une entreprise facile dans le contexte
qui est le nôtre.Pour autant, Al-Qotb
ne lâche rien et a très souvent été en
pointe sur ces questions avec nombre
d’acteurs de la société civile. Ce
combat-là n’est nullement
indissociable de celui en faveur de la
justice sociale. Mieux : il s’agit de la
même exigence pour notre pays : celle
de la dignité ! N’était-ce pas l’un des
mots d’ordre de la Révolution ? Il est
plus que jamais d’actualité.
Désenchantement : perte d’une illusion,
déception dans une attente, dit le
dictionnaire. C’est l’impression qui domine
dans la société tunisienne et en particulier
chez sa jeunesse, près de 6 ans après la chute
du régime de Ben Ali. Il est vrai que la
situation du pays n’est pas réjouissante :
corruption endémique (qui tend à s’accroitre),
persistance d’un chômage très préoccupant,
pauvreté et inégalités croissantes ; le tableau
est sombre. Pour autant, seuls les amnésiques
(ou les profiteurs de l’ancien système) ont «
oublié » ce qu’était le pays avant la Révolution
: une carte postale pour l’étranger et un
bagne à ciel ouvert pour les Tunisiens,
interdits de parole, exploités par des clans
mafieux gravitant autour du pouvoir. Il faudra
beaucoup de temps pour réparer ces infamies.
Mais cela n’exonère en rien la responsabilité
des « gouvernants » qui se sont succédé
depuis janvier 2011. Ni même celle de leurs
opposants, dont nous faisons partie. Les
conservateurs de tout acabit tentent de
garder la haute main sur le pays et font
preuve d’incompétence et de duplicité (au
mieux). Quant à l’opposition, elle s’épuise
dans des combats internes d’un autre temps
sur fond de règlements de comptes
personnels et de batailles d’égos, sans oublier
qu’elle néglige trop souvent de s’appliquer les
règles d’un fonctionnement démocratique
qu’elle préconise pourtant pour le pays. Bref,
oui, de quoi être désenchanté ! Mais
désespéré, sûrement pas ! Les motifs d’y croire
existent : une liberté de parole retrouvée, une
société civile bouillonnante et même des
politiques honnêtes et déterminés, pour peu
qu’ils acceptent de se mettre au service du
collectif et qu’ils travaillent à une alternative
crédible. Pourquoi ? Pour une Tunisie
meilleure, plus juste et plus libre. Un vœu
pieu ? Non un combat de chaque instant !
Zoom
NUMÉRO 10 - MARS 2015Le bulletin d'Al-Jabha
Front Populaire de Tunisie - Coordination Ile de France
Le bulletin d'Al-Qotb France
NUMÉRO 18
Décembre 2016
Pour contacter Al-Qotb en France, suivre nos activités, s'informer
email : contact.france@al-qotb.com
Facebook : www.facebook.com/AlQotbFrance
web : http://al-qotb.com
Al-Qotb est membre du Front Populaire
Alep : symbole d’une Syrie dévastée
Alep est donc « tombée ». Certains s’en réjouiront car c’était «
ça » ou bien « les terroristes » puisque désormais chacun a les
siens…Ce qu’il faut dire d’abord, c’est que cette guerre est
effroyable, qu’elle a enfanté des monstres et qu’elle a dévasté
un pays ! Comme toutes les guerres, diront les blasés de
l’humanité. De l’humanité, parlons-en : parlons de ces
femmes, de ces hommes, de ces enfants qui ont subi des
semaines de bombardement avec leurs cortèges de
destructions et de morts, qui ont subi l’exil et le rejet de
l’Occident barricadé, qui ont espéré se débarrasser d’un
dictateur et qui se sont retrouvés pris en étau entre un régime
impitoyable et des opposants de plus en plus dominés par les
criminels de Daech. A cette humanité-là, nous devons
compassion et secours car que reste-t-il d’autre quand tout
n’est plus que ruines et désolation ? C’est bien le moins, en
attendant une longue, douloureuse mais si nécessaire
reconstruction. Un jour viendra…
Fiche d’adhésion / Soutien à Al-Qotb France
Pour adhérer et/ou soutenir Al-Qotb, merci de nous adresser par mail à l'adresse suivante contact.france@al-
qotb.com ou par un message sur notre page facebook facebook.com/AlQotbFrance, les informations suivantes ;
nous vous contacterons dès réception. Merci!
Nom : ....................................................................................................................................................................................................................................................
Prénom : ..............................................................................................................................................................................................................................................
Adresse : ..............................................................................................................................................................................................................................................
Téléphone : .........................................................................................................................................................................................................................................
Mail : .........................................................@.........................................................................................................................................................................................
Etudiants/Lycéens/Sans emploi (10 euros) : ...........................................................................................................................................................................
Autres (20 euros) : ...........................................................................................................................................................................................................................
Membre bienfaiteur (cotisation libre) : .....................................................................................................................................................................................
Dernière minute

Contenu connexe

Similaire à Bulletin Al Qotb France - N°18- décembre 2016

Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017
Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017
Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017AL QOTB Tunisie
 
Al Qotb France-bulletin10-décembre2013
Al Qotb France-bulletin10-décembre2013Al Qotb France-bulletin10-décembre2013
Al Qotb France-bulletin10-décembre2013AL QOTB Tunisie
 
Al qobdécembre2013
Al qobdécembre2013Al qobdécembre2013
Al qobdécembre2013Al QOTB
 
AlQotbFrancejanvier2014
AlQotbFrancejanvier2014AlQotbFrancejanvier2014
AlQotbFrancejanvier2014Al QOTB
 
Al Qotb France -Bulletin n°3 - mars2013
Al Qotb France -Bulletin n°3 - mars2013Al Qotb France -Bulletin n°3 - mars2013
Al Qotb France -Bulletin n°3 - mars2013AL QOTB Tunisie
 
Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016
Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016
Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016AL QOTB Tunisie
 
Lettre de Nicolas Sarkozy au peuple Français
Lettre de Nicolas Sarkozy au peuple FrançaisLettre de Nicolas Sarkozy au peuple Français
Lettre de Nicolas Sarkozy au peuple FrançaisDominique Dord
 
Lettre aux Français
Lettre aux FrançaisLettre aux Français
Lettre aux Françaiswdormesson
 
Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013
Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013
Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013AL QOTB Tunisie
 
Le Catechisme Postmoderne
Le Catechisme PostmoderneLe Catechisme Postmoderne
Le Catechisme PostmoderneJorge Barbosa
 
LE CHOIX DE L'ALTERNANCE DEMOCRATIQUE
LE CHOIX DE L'ALTERNANCE DEMOCRATIQUELE CHOIX DE L'ALTERNANCE DEMOCRATIQUE
LE CHOIX DE L'ALTERNANCE DEMOCRATIQUELe Roc
 
Manifeste du G1000
Manifeste du G1000Manifeste du G1000
Manifeste du G1000G1000org
 
La magrebine . lire- c-est remarquable 1
La magrebine .    lire- c-est remarquable 1La magrebine .    lire- c-est remarquable 1
La magrebine . lire- c-est remarquable 1Albert Antebi
 
Elections: Propositions Politiques du Parti Politique OPL, 14 septembre 2014
Elections: Propositions Politiques du Parti Politique OPL, 14 septembre 2014Elections: Propositions Politiques du Parti Politique OPL, 14 septembre 2014
Elections: Propositions Politiques du Parti Politique OPL, 14 septembre 2014Stanleylucas
 

Similaire à Bulletin Al Qotb France - N°18- décembre 2016 (20)

Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017
Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017
Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017
 
N41
N41N41
N41
 
N41
N41N41
N41
 
Al Qotb France-bulletin10-décembre2013
Al Qotb France-bulletin10-décembre2013Al Qotb France-bulletin10-décembre2013
Al Qotb France-bulletin10-décembre2013
 
Al qobdécembre2013
Al qobdécembre2013Al qobdécembre2013
Al qobdécembre2013
 
AlQotbFrancejanvier2014
AlQotbFrancejanvier2014AlQotbFrancejanvier2014
AlQotbFrancejanvier2014
 
Al Qotb France -Bulletin n°3 - mars2013
Al Qotb France -Bulletin n°3 - mars2013Al Qotb France -Bulletin n°3 - mars2013
Al Qotb France -Bulletin n°3 - mars2013
 
Democratie 01-05-12
Democratie 01-05-12Democratie 01-05-12
Democratie 01-05-12
 
Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016
Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016
Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016
 
Lettre de Nicolas Sarkozy au peuple Français
Lettre de Nicolas Sarkozy au peuple FrançaisLettre de Nicolas Sarkozy au peuple Français
Lettre de Nicolas Sarkozy au peuple Français
 
Lettre aux Français
Lettre aux FrançaisLettre aux Français
Lettre aux Français
 
Qui a peur de sarkozy
Qui a peur de sarkozyQui a peur de sarkozy
Qui a peur de sarkozy
 
Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013
Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013
Al Qotb France- Bulletin n°4-avril2013
 
N47
N47N47
N47
 
N47
N47N47
N47
 
Le Catechisme Postmoderne
Le Catechisme PostmoderneLe Catechisme Postmoderne
Le Catechisme Postmoderne
 
LE CHOIX DE L'ALTERNANCE DEMOCRATIQUE
LE CHOIX DE L'ALTERNANCE DEMOCRATIQUELE CHOIX DE L'ALTERNANCE DEMOCRATIQUE
LE CHOIX DE L'ALTERNANCE DEMOCRATIQUE
 
Manifeste du G1000
Manifeste du G1000Manifeste du G1000
Manifeste du G1000
 
La magrebine . lire- c-est remarquable 1
La magrebine .    lire- c-est remarquable 1La magrebine .    lire- c-est remarquable 1
La magrebine . lire- c-est remarquable 1
 
Elections: Propositions Politiques du Parti Politique OPL, 14 septembre 2014
Elections: Propositions Politiques du Parti Politique OPL, 14 septembre 2014Elections: Propositions Politiques du Parti Politique OPL, 14 septembre 2014
Elections: Propositions Politiques du Parti Politique OPL, 14 septembre 2014
 

Plus de AL QOTB Tunisie

Bulletin Al Qotb France - février 2017
Bulletin Al Qotb France - février 2017Bulletin Al Qotb France - février 2017
Bulletin Al Qotb France - février 2017AL QOTB Tunisie
 
Pour un droit universel à la santé - présentation
Pour un droit universel à la santé - présentationPour un droit universel à la santé - présentation
Pour un droit universel à la santé - présentationAL QOTB Tunisie
 
Pour un-droit-universel-à-la-santé
Pour un-droit-universel-à-la-santéPour un-droit-universel-à-la-santé
Pour un-droit-universel-à-la-santéAL QOTB Tunisie
 
Non à la peine de mort - CP al Qotb 090117 ( AR)
Non à la peine de mort - CP al Qotb 090117 ( AR)Non à la peine de mort - CP al Qotb 090117 ( AR)
Non à la peine de mort - CP al Qotb 090117 ( AR)AL QOTB Tunisie
 
Bulletin Al Qotb - France n° 16 - octobre 2016
Bulletin Al Qotb - France n° 16 - octobre 2016Bulletin Al Qotb - France n° 16 - octobre 2016
Bulletin Al Qotb - France n° 16 - octobre 2016AL QOTB Tunisie
 
La grâce présidentielle ne vaut pas loi
La grâce présidentielle ne vaut pas loi La grâce présidentielle ne vaut pas loi
La grâce présidentielle ne vaut pas loi AL QOTB Tunisie
 
1تقديم الندوة الصحفية 1 مارس 2016
1تقديم  الندوة الصحفية 1 مارس 20161تقديم  الندوة الصحفية 1 مارس 2016
1تقديم الندوة الصحفية 1 مارس 2016AL QOTB Tunisie
 
Conférence de presse Al Qotb-projet de loi usage stupéfiants
Conférence de presse Al Qotb-projet de loi usage stupéfiantsConférence de presse Al Qotb-projet de loi usage stupéfiants
Conférence de presse Al Qotb-projet de loi usage stupéfiantsAL QOTB Tunisie
 
Projet de loi sur usage des stupéfiants: tableau comparatif projet gouverneme...
Projet de loi sur usage des stupéfiants: tableau comparatif projet gouverneme...Projet de loi sur usage des stupéfiants: tableau comparatif projet gouverneme...
Projet de loi sur usage des stupéfiants: tableau comparatif projet gouverneme...AL QOTB Tunisie
 
Comparatif projet de loi gouvernemental relatif aux stupéfiants du 30/12/15 V...
Comparatif projet de loi gouvernemental relatif aux stupéfiants du 30/12/15 V...Comparatif projet de loi gouvernemental relatif aux stupéfiants du 30/12/15 V...
Comparatif projet de loi gouvernemental relatif aux stupéfiants du 30/12/15 V...AL QOTB Tunisie
 
Proposition de loi sur usage des stupefiants - 2- Projet de loi
Proposition de loi sur usage des stupefiants - 2- Projet de loiProposition de loi sur usage des stupefiants - 2- Projet de loi
Proposition de loi sur usage des stupefiants - 2- Projet de loiAL QOTB Tunisie
 
Proposition de loi sur usage des stupéfiants : 2- Projet de loi
Proposition de loi sur usage des stupéfiants : 2- Projet de loiProposition de loi sur usage des stupéfiants : 2- Projet de loi
Proposition de loi sur usage des stupéfiants : 2- Projet de loiAL QOTB Tunisie
 
Proposition de loi sur usage des stupefiants:1-Exposé de motifs
Proposition de loi sur usage des stupefiants:1-Exposé de motifsProposition de loi sur usage des stupefiants:1-Exposé de motifs
Proposition de loi sur usage des stupefiants:1-Exposé de motifsAL QOTB Tunisie
 
Al Qotb France-bulletin9-novembre2013
Al Qotb France-bulletin9-novembre2013Al Qotb France-bulletin9-novembre2013
Al Qotb France-bulletin9-novembre2013AL QOTB Tunisie
 
Al Qotb France-bulletin8-octobre2013
Al Qotb France-bulletin8-octobre2013Al Qotb France-bulletin8-octobre2013
Al Qotb France-bulletin8-octobre2013AL QOTB Tunisie
 
Al Qotb France - bulletin n°7-septembre2013
Al Qotb France - bulletin n°7-septembre2013Al Qotb France - bulletin n°7-septembre2013
Al Qotb France - bulletin n°7-septembre2013AL QOTB Tunisie
 
Al Qotb France-Bulletin n°6 juin2013
Al Qotb France-Bulletin n°6 juin2013Al Qotb France-Bulletin n°6 juin2013
Al Qotb France-Bulletin n°6 juin2013AL QOTB Tunisie
 

Plus de AL QOTB Tunisie (20)

May wmelh palastine
May wmelh palastineMay wmelh palastine
May wmelh palastine
 
CP AL QOTB 300317
CP AL QOTB 300317CP AL QOTB 300317
CP AL QOTB 300317
 
Bulletin Al Qotb France - février 2017
Bulletin Al Qotb France - février 2017Bulletin Al Qotb France - février 2017
Bulletin Al Qotb France - février 2017
 
Pour un droit universel à la santé - présentation
Pour un droit universel à la santé - présentationPour un droit universel à la santé - présentation
Pour un droit universel à la santé - présentation
 
Pour un-droit-universel-à-la-santé
Pour un-droit-universel-à-la-santéPour un-droit-universel-à-la-santé
Pour un-droit-universel-à-la-santé
 
Non à la peine de mort - CP al Qotb 090117 ( AR)
Non à la peine de mort - CP al Qotb 090117 ( AR)Non à la peine de mort - CP al Qotb 090117 ( AR)
Non à la peine de mort - CP al Qotb 090117 ( AR)
 
Bulletin Al Qotb - France n° 16 - octobre 2016
Bulletin Al Qotb - France n° 16 - octobre 2016Bulletin Al Qotb - France n° 16 - octobre 2016
Bulletin Al Qotb - France n° 16 - octobre 2016
 
La grâce présidentielle ne vaut pas loi
La grâce présidentielle ne vaut pas loi La grâce présidentielle ne vaut pas loi
La grâce présidentielle ne vaut pas loi
 
1تقديم الندوة الصحفية 1 مارس 2016
1تقديم  الندوة الصحفية 1 مارس 20161تقديم  الندوة الصحفية 1 مارس 2016
1تقديم الندوة الصحفية 1 مارس 2016
 
Conférence de presse Al Qotb-projet de loi usage stupéfiants
Conférence de presse Al Qotb-projet de loi usage stupéfiantsConférence de presse Al Qotb-projet de loi usage stupéfiants
Conférence de presse Al Qotb-projet de loi usage stupéfiants
 
Projet de loi sur usage des stupéfiants: tableau comparatif projet gouverneme...
Projet de loi sur usage des stupéfiants: tableau comparatif projet gouverneme...Projet de loi sur usage des stupéfiants: tableau comparatif projet gouverneme...
Projet de loi sur usage des stupéfiants: tableau comparatif projet gouverneme...
 
Comparatif projet de loi gouvernemental relatif aux stupéfiants du 30/12/15 V...
Comparatif projet de loi gouvernemental relatif aux stupéfiants du 30/12/15 V...Comparatif projet de loi gouvernemental relatif aux stupéfiants du 30/12/15 V...
Comparatif projet de loi gouvernemental relatif aux stupéfiants du 30/12/15 V...
 
Proposition de loi sur usage des stupefiants - 2- Projet de loi
Proposition de loi sur usage des stupefiants - 2- Projet de loiProposition de loi sur usage des stupefiants - 2- Projet de loi
Proposition de loi sur usage des stupefiants - 2- Projet de loi
 
Proposition de loi sur usage des stupéfiants : 2- Projet de loi
Proposition de loi sur usage des stupéfiants : 2- Projet de loiProposition de loi sur usage des stupéfiants : 2- Projet de loi
Proposition de loi sur usage des stupéfiants : 2- Projet de loi
 
Proposition de loi sur usage des stupefiants:1-Exposé de motifs
Proposition de loi sur usage des stupefiants:1-Exposé de motifsProposition de loi sur usage des stupefiants:1-Exposé de motifs
Proposition de loi sur usage des stupefiants:1-Exposé de motifs
 
CP030114-Santé
CP030114-SantéCP030114-Santé
CP030114-Santé
 
Al Qotb France-bulletin9-novembre2013
Al Qotb France-bulletin9-novembre2013Al Qotb France-bulletin9-novembre2013
Al Qotb France-bulletin9-novembre2013
 
Al Qotb France-bulletin8-octobre2013
Al Qotb France-bulletin8-octobre2013Al Qotb France-bulletin8-octobre2013
Al Qotb France-bulletin8-octobre2013
 
Al Qotb France - bulletin n°7-septembre2013
Al Qotb France - bulletin n°7-septembre2013Al Qotb France - bulletin n°7-septembre2013
Al Qotb France - bulletin n°7-septembre2013
 
Al Qotb France-Bulletin n°6 juin2013
Al Qotb France-Bulletin n°6 juin2013Al Qotb France-Bulletin n°6 juin2013
Al Qotb France-Bulletin n°6 juin2013
 

Bulletin Al Qotb France - N°18- décembre 2016

  • 1. Voici maintenant 6 ans que le cours de l'histoire a basculé, après qu'un vendeur ambulant, dans un geste de désespoir extrême, déclenchait sans le savoir la Révolution tunisienne. A lui et à tous les martyrs, nous sommes et resteront redevables et obligés. Les témoignages qui se succèdent lors des séances publiques de l'instance vérité et dignité, institution quoique entachée de soupçons de règlements de comptes politiques, ne font aucun doute, la Tunisie aura été pendant des décennies une dictature impitoyable, au service d'un seul homme et ses accolytes. S'il est incontestable que la liberté d'expression est (nous l'espérons) définitivement instaurée, il n'en n'est rien des revendications de justice sociale, on constate même que la situation a empiré. Depuis 2011, les gouvernements se sont succédés, mais la vision n'a pas évolué d'un pouce. Les pseudo plans Marshall sont annoncés à grand renfort de communication, mais, pour la petite part effectivement engagée, ils ne font que consacrer les inégalités territoriales. Par manque de courage politique, aucun gouvernement ne se sera engagé dans une réforme profonde de notre système fiscal, générateur d'inégalités et objet d'une fraude massive. Au lieu de ça, l'on préfère emprunter à l'extérieur, quitte à se soumettre à la tutelle du FMI, et renoncer de fait à une part de notre souveraineté. A cela s'ajoute un pan entier de nos institutions qui est reste figé, à savoir le secteur de la justice, entre principes constitutionnels non transposés en lois, ou lois moyenageuses héritées entre autres du célèbre mais dépassé Code du Statut Personnel, et un personnel de la justice anciennement aux ordres du RCD, aujourd'hui noyauté par Ennahdha et ses alliés. C'est l'objet de notre article principal. Bonne lecture ! Récemment, la justice a donné son feu vert au mariage d'une mineure, enceinte de son violeur. Même si la relation a pu être consentie, il s’agit bien d’un viol dans la mesure où ce rapport sexuel concerne une mineure de moins de 13 ans. Mais selon le même code pénal – ce qui n’est pas le moindre de ses paradoxes – le mariage de la victime avec son violeur (tel que défini par la loi) efface le crime si tant est qu’il est accepté par la famille ! Bien évidemment,de nombreuses organisations de la société civile et la plupart des partis politiques progressistes ont exprimé leur indignation face à la rémanence de tels « arrangements ». Qui en disent long sur la persistance d’archaïsmes qui font peu de cas de la protection de l’enfance et du droit des femmes à disposer de leurs corps dans une société où la notion « d’honneur familial» prime – avec la complicité du législateur - sur toute autre considération. A cet égard, un projet de loi concernant les violences faites aux femmes, élaboré en 2014, attend toujours d'être examiné au Parlement. De même, il n’est pas vraiment question de revenir sur l’héritage inéquitable qui pénalise les femmes alors même que dans la Tunisie « moderne », elles sont supposées avoir les mêmes droits que leurs alter egos masculins !En revanche, la criminalisation de l’homosexualité (entre adultes consentants) reste, elle, d’actualité. Le président de la République lui-même - avec l’assentiment des conservateurs islamistes avec qui il a choisi de faire alliance - a opposé une fin de non- recevoir à toute révision de cette loi. Plus globalement, il existe un décalage de plus en plus grand entre les préconisations de la Constitution de 2014 et le code pénal qui date pour certaines de ses dispositions d’avant l’indépendance et pour d’autres de la dictature. C’est ainsi que l’on continue à criminaliser l’usage du cannabis avec pour corollaire un encombrement des prisons par nombre de jeunes dont le seul crime est d’avoir eu recours à la « zatla » pour leur consommation personnelle en dehors de tout trafic, dans la plupart des cas. N’était-ce pas là l’arme si souvent utilisée par le régime de Ben Ali pour mater une jeunesse considérée comme dangereuse ? Près de 6 ans après la chute de ce régime, cette pratique liberticide n’a pas cessé. A l’inverse, la lutte contre la corruption ou l’évasion fiscale patine au point que ces fléaux qui paupérisent le pays et continuent d’enrichir des criminels « à col blanc », ne se sont jamais aussi bien portés. C’est ainsi que la justice tunisienne donne le sentiment d’être dure avec les « faibles » et complaisante avec les « forts ». En définitive, il semble urgent de revoir l’ensemble de notre législation Pour contacter Al-Qotb en France, suivre nos activités, s'informer email : contact.france@al-qotb.com Facebook : www.facebook.com/AlQotbFrance web : http://al-qotb.com Al-Qotb est membre du Front Populaire Justice : le grand écart En définitive, il semble urgent de revoir l’ensemble de notre législation pénale pour la mettre en conformité avec notre Loi Fondamentale Travail - Liberté - Justice sociale Le bulletin d'Al-Qotb France NUMÉRO 18 Décembre 2016 Editorial
  • 2. pénale pour la mettre en conformité avec notre Loi Fondamentale, c’est-à- dire avec notre Constitution, saluée comme progressiste lors de sa promulgation. Sauf que cette évidence se heurte à une absence tout aussi évidente de volonté politique. Militer pour une révision complète des lois liberticides et pour une réforme globale de la justice (très largement infiltrée par des magistrats conservateurs) n’est effectivement pas une entreprise facile dans le contexte qui est le nôtre.Pour autant, Al-Qotb ne lâche rien et a très souvent été en pointe sur ces questions avec nombre d’acteurs de la société civile. Ce combat-là n’est nullement indissociable de celui en faveur de la justice sociale. Mieux : il s’agit de la même exigence pour notre pays : celle de la dignité ! N’était-ce pas l’un des mots d’ordre de la Révolution ? Il est plus que jamais d’actualité. Désenchantement : perte d’une illusion, déception dans une attente, dit le dictionnaire. C’est l’impression qui domine dans la société tunisienne et en particulier chez sa jeunesse, près de 6 ans après la chute du régime de Ben Ali. Il est vrai que la situation du pays n’est pas réjouissante : corruption endémique (qui tend à s’accroitre), persistance d’un chômage très préoccupant, pauvreté et inégalités croissantes ; le tableau est sombre. Pour autant, seuls les amnésiques (ou les profiteurs de l’ancien système) ont « oublié » ce qu’était le pays avant la Révolution : une carte postale pour l’étranger et un bagne à ciel ouvert pour les Tunisiens, interdits de parole, exploités par des clans mafieux gravitant autour du pouvoir. Il faudra beaucoup de temps pour réparer ces infamies. Mais cela n’exonère en rien la responsabilité des « gouvernants » qui se sont succédé depuis janvier 2011. Ni même celle de leurs opposants, dont nous faisons partie. Les conservateurs de tout acabit tentent de garder la haute main sur le pays et font preuve d’incompétence et de duplicité (au mieux). Quant à l’opposition, elle s’épuise dans des combats internes d’un autre temps sur fond de règlements de comptes personnels et de batailles d’égos, sans oublier qu’elle néglige trop souvent de s’appliquer les règles d’un fonctionnement démocratique qu’elle préconise pourtant pour le pays. Bref, oui, de quoi être désenchanté ! Mais désespéré, sûrement pas ! Les motifs d’y croire existent : une liberté de parole retrouvée, une société civile bouillonnante et même des politiques honnêtes et déterminés, pour peu qu’ils acceptent de se mettre au service du collectif et qu’ils travaillent à une alternative crédible. Pourquoi ? Pour une Tunisie meilleure, plus juste et plus libre. Un vœu pieu ? Non un combat de chaque instant ! Zoom NUMÉRO 10 - MARS 2015Le bulletin d'Al-Jabha Front Populaire de Tunisie - Coordination Ile de France Le bulletin d'Al-Qotb France NUMÉRO 18 Décembre 2016 Pour contacter Al-Qotb en France, suivre nos activités, s'informer email : contact.france@al-qotb.com Facebook : www.facebook.com/AlQotbFrance web : http://al-qotb.com Al-Qotb est membre du Front Populaire Alep : symbole d’une Syrie dévastée Alep est donc « tombée ». Certains s’en réjouiront car c’était « ça » ou bien « les terroristes » puisque désormais chacun a les siens…Ce qu’il faut dire d’abord, c’est que cette guerre est effroyable, qu’elle a enfanté des monstres et qu’elle a dévasté un pays ! Comme toutes les guerres, diront les blasés de l’humanité. De l’humanité, parlons-en : parlons de ces femmes, de ces hommes, de ces enfants qui ont subi des semaines de bombardement avec leurs cortèges de destructions et de morts, qui ont subi l’exil et le rejet de l’Occident barricadé, qui ont espéré se débarrasser d’un dictateur et qui se sont retrouvés pris en étau entre un régime impitoyable et des opposants de plus en plus dominés par les criminels de Daech. A cette humanité-là, nous devons compassion et secours car que reste-t-il d’autre quand tout n’est plus que ruines et désolation ? C’est bien le moins, en attendant une longue, douloureuse mais si nécessaire reconstruction. Un jour viendra… Fiche d’adhésion / Soutien à Al-Qotb France Pour adhérer et/ou soutenir Al-Qotb, merci de nous adresser par mail à l'adresse suivante contact.france@al- qotb.com ou par un message sur notre page facebook facebook.com/AlQotbFrance, les informations suivantes ; nous vous contacterons dès réception. Merci! Nom : .................................................................................................................................................................................................................................................... Prénom : .............................................................................................................................................................................................................................................. Adresse : .............................................................................................................................................................................................................................................. Téléphone : ......................................................................................................................................................................................................................................... Mail : .........................................................@......................................................................................................................................................................................... Etudiants/Lycéens/Sans emploi (10 euros) : ........................................................................................................................................................................... Autres (20 euros) : ........................................................................................................................................................................................................................... Membre bienfaiteur (cotisation libre) : ..................................................................................................................................................................................... Dernière minute