LA MAISON, UN HAVRE DE PAIX 
DANS UN MONDE SURSTIMULANT 
63 % 
51 % 
41 % 
31 % 
LES JEUNES PROPRIÉTAIRES* ACHÈTENT : 
31 ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Illiv : génération Y

1 232 vues

Publié le

Illiv : génération Y

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 232
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
460
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Illiv : génération Y

  1. 1. LA MAISON, UN HAVRE DE PAIX DANS UN MONDE SURSTIMULANT 63 % 51 % 41 % 31 % LES JEUNES PROPRIÉTAIRES* ACHÈTENT : 31 % ont entre 23 et 26 ans 11 % ont entre 27 et 30 ans 16 % 29 % une maison individuelle une maison * 30 % de tous les jeunes 3 façades une maison mitoyenne un appartement autres IMAGINE QUE TU PUISSES ACHETER UNE MAISON OU UN APPARTEMENT, QUE TROUVES-TU (TRÈS) IMPORTANT ? veulent occuper leur habitation actuelle jusqu’à la fin de leur vie 1 SUR 5 EST PRÊT À COHABITER (22 %) : ÊTRE À LA MAISON, ÇA SIGNIFIE QUOI POUR LA GÉNÉRATION Y ? LES TROIS PIERRES ANGULAIRES DE LA MAISON Y UNE MAISON, C’EST : 18 % Observatoire de la vie à la maison 39 % DES 18-30 ANS HABITENT TOUJOURS AVEC LEURS PARENTS : LES RAISONS PRINCIPALES POUR NE PAS DÉMÉNAGER SONT : N=195, 39 % du total des jeunes interrogés DE LA POPULATION BELGE 58 % ont entre 31 % 18 et 22 ans ont un travail 72 % sont célibataires 5 % ont des enfants peu de variations entre femmes et hommes, néerlandophones et francophones 66 % TROUVENT IMPORTANT DE POSSÉDER LEUR PROPRE MAISON, PLUTÔT QUE DE LOUER 74 % la dépendance financière (ne pas être capable d’acheter ou de louer sa propre habitation) l’épargne (jusqu’à ce qu’ils soient prêts à acheter ou louer leur propre maison) par facilité (pas de souci d’entretien, de cuisine à faire, etc.) pour pouvoir se concentrer sur le boulot, la carrière, les études AU TOTAL 85 % DES JEUNES QUI HABITENT ENCORE TOUJOURS CHEZ LES PARENTS INVOQUENT DES RAISONS D’ORDRE FINANCIER habitent en ville habitent la campagne habitent dans un village habitent en périphérie PROPRIÉTAIRE 25 % 29 % habitent en ville habitent la campagne habitent dans LOCATAIRE un village habitent en périphérie 17 % 50 % 7 % 25 % LIBERTÉ APPARTENANCE 49 % 29 % l’environnement vert la proximité d’un centre urbain/ de commerces PROTECTION TROUVENT IMPORTANT DE SE SENTIR CHEZ EUX DANS LEUR PROPRE HABITATION 30 % DES JEUNES SONT PROPRIÉTAIRES, 37 % LOUENT 30 % 12 % 33 % 20 % 5 % 57 % PENSENT QUE LA RÉDUCTION DE L’ESPACE HABITABLE AURA UN IMPACT SUR LEUR VIE DANS LES DIX ANNÉES À VENIR 49 % pensent que la pollution de l’air aura un impact sur leur vie dans les dix ans à venir 55 % veulent habiter dans un environnement vert 61 % estiment qu’il faut un minimum de verdure à l’intérieur de la maison (plantes ou vue sur vert) 50 % pensent que le réchauffement climatique aura un impact sur leur vie dans les dix ans à venir 20 % 66 % 35 % ont l’intention d’acheter une maison dans maximum dix ans des propriétaires veulent acheter une habitation dans maximum 10 ans N=503, 100 % des jeunes interrogés LA GÉNÉRATION Y ACCORDE DE L’IMPORTANCE AUX ESPACES VERTS, ET VEUT AMENER LA VERDURE À L’INTÉRIEUR DE LA MAISON : LA GÉNÉRATION Y A PLUS D’UNE BRIQUE le quartier DANS LE VENTRE : la proximité de la famille/des amis 48 % 48 % 37 % 37 % la surface (nombre de m2, nombre de chambres) la proximité du lieu de travail/ de l’école LES 23-26 ANS 22 % 26 % les célibataires 28 % 18 % les jeunes en couple 16 % 29 % LES 18-22 ANS LES 27-30 ANS 15 % 66 % SONT CONVAINCUS QUE L’AUGMENTATION DES PRIX IMMOBILIERS AURA UN IMPACT SUR LEUR VIE DANS LES DIX ANNÉES À VENIR CONTRÔLE POUVOIR ÊTRE MOI UNE MAISON QUI REFLÈTE MA PERSONNALITÉ, UN ENDROIT À MOI, INVESTIT DE MES PROPRES AFFAIRES. RECONNAISSENT QUE LEUR MAISON LES PROTÈGE CONTRE LE MONDE EXTÉRIEUR (BRUIT, FORCES DE LA NATURE, INTRUS) 71 % SE SENTENT EN SÉCURITÉ À L’INTÉRIEUR DE LEUR MAISON 54 % 64 % ceux qui se sentent chez eux les célibataires 66 % La Flandre 54 % 54 % 91 % ceux qui se sentent chez eux 76 % ceux qui ne se sentent pas chez eux 40 % ceux qui se sentent chez eux 79 % ceux qui se sentent chez eux 77 % ceux qui ne se sentent pas chez eux 35 % ceux qui ne se sentent pas chez eux 32 % ceux qui ne se sentent pas chez eux 31 % les personnes en couple 76 % 77 % Les Wallons 63 % 65 % UN ENDROIT OÙ JE ME SENS ACCUEILLI ET AIMÉ (71 %) UN ENDROIT POUR PARTAGER DE CHOUETTES MOMENTS AVEC LES AUTRES (62 %) UNE PLACE POUR RECEVOIR DES AMIS (59 %) UN ENDROIT POUR VIVRE ENSEMBLE AVEC LA FAMILLE (58 %) HÉDONISTES ALTRUISTES 18 % 28 % relativement plus chez les francophones (46 %) tous les âges 16 % ne peuvent plus supporter une minute de plus leur situation actuelle principalement des femmes ce sont ceux qui, de tous les Y, se sentent le plus chez eux à la maison 38 % d’étudiants (65 %) FIERTÉ RELATIONS SOCIALES RESPONSABILITÉ INDÉPENDANCE MATÉRIALISTES CONFORT ET DÉCORATION EN LIEN AVEC LE MONDE 47 % ont un(e) partenaire 4 TYPES DE JEUNES HABITANTS BUT À ATTEINDRE beaucoup de jeunes hommes de 18 à 22 ans (38 %) surtout néerlandophones (66 %) seul 1 sur 4 se sent chez lui là où il vit INDÉPENDANTS GÉNÉREUX PRINCIPALEMENT DES JEUNES ‘PLUS VIEUX’ 37 % ont entre 23 et 26 ans 37 % ont entre 27 et 30 ans Ces ‘heureux débrouillards’ sont déjà passés au stade de vie suivant. le plus souvent âgés de 23 à 26 ans (37 %) aussi bien néerlandophones que francophones aussi bien des femmes que des hommes 58 % travaillent se sentent chez eux à l’endroit où ils vivent VRAIES BÊTES SOCIALES FUN TYPE PORTE OUVERTE PAS MATÉRIALISTES ANTI-TECHNOLOGIE VIVRE DES EXPÉRIENCES SENTIMENT D’ÊTRE CHEZ SOI ÉLEVÉ INCERTITUDE TYPE PORTE CLOSE MAINSTREAM RÊVER SENTIMENT D’ÊTRE CHEZ SOI TRÈS BAS 31 % 50 % sont célibataires INSATISFAITS RÉALISTES SENTIMENT D’ÊTRE CHEZ SOI ÉLEVÉ PRATIQUES RATIONNELS LIBERTÉ CONTRÔLE AMATEURS DE TECHNOLOGIES 24 % AUTONOMES RATIONNELS METHODOLOGIE: Cette enquête a pris place au début de l’année 2014. I La partie qualitative : panel digital de 40 jeunes âgés de 18 à 30 ans qui ont participé à des enquêtes d’observation, des blogs et des forums en ligne. I La partie quantitatif : 502 jeunes âgés de 18 à 30 ans, représentatif de la jeunesse belge de la même catégorie d’âge. L’étude a été menée par Insites Consulting. I ©ILIV LE RAPPORT DE RECHERCHE : Consultez ou téléchargez le rapport de recherche : ‘La maison, un havre de paix dans un monde surstimulant’ et des infographiques sur ILIV.be. Observatoire de la vie à la maison

×