SlideShare une entreprise Scribd logo
Les
carnets
de la
déon
tologie
Recommandation
Informer en situation
d’urgence
adoptée le 10 juin 2015
par le Conseil de déontologie journalistique
Les carnets de
la déontologie 7
Les carnets de
la déontologie
Recommandation
Informer en situation
d’urgence
adoptée le 10 juin 2015
par le Conseil de déontologie journalistique
7
Conseil de déontologie journalistique
septembre 2015
Bruxelles
La couverture des événements de Paris les 7, 8 et 9 janvier 2015*
a
suscité de nombreuses questions dans les médias et autour d’eux sans
qu’on puisse automatiquement conclure à des fautes déontologiques. Le
Conseil de déontologie journalistique s’en est saisi non pour juger ce qui
a été fait mais pour aider les rédactions confrontées à l’avenir à de telles
situations.
La plupart des questions concernent la couverture en direct de tels
événements. Le direct lui-même n’est pas une nouveauté pour les médias
audiovisuels : il existe depuis longtemps pour des événements divers. La
nouveauté, ces dernières années, réside dans deux aspects : d’abord la
généralisation à de très nombreux médias autres qu’audiovisuels ; ensuite
le caractère largement imprévisible de tels événements à la différence
d’autres dont le déroulement est largement connu à l’avance (directs
sportifs, événements programmés, cérémonies culturelles, sessions
parlementaires…) et auxquels les rédactions peuvent se préparer.
Bien conscient que les moyens des rédactions sont variables, le CDJ
leur propose une liste de précautions à laquelle se référer dans toute la
mesure du possible lorsqu’elles sont confrontées à de telles situations.
* Le 7 janvier 2015, la rédaction de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo a été
attaquée. Du 7 au 9 janvier, les médias ont suivi la recherche et la traque des
auteurs. Le 9 janvier, une prise d’otages s’est greffée sur ces événements. Le
dénouement des deux affaires a été couvert quasi en direct. Entre temps, l’auteur
de la prise d’otages avait aussi tué une policière. En tout, 20 personnes sont
décédées.
Recommandation
Informer en situation d’urgence
Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015  5
1.1 dans l’organisation de la couverture en direct :
► désigner dans les rédactions un(e) responsable chevronné(e) qui
contribue à classer les informations selon leur pertinence et leur
crédibilité et repère les risques de dérapage.
► faire appel autant que possible à des journalistes au fait des questions
de sécurité, d’organisation policière voire de psychologie criminelle.
► créer dès que possible des espaces de discussion en ligne animés par
un(e) journaliste ayant pour mission de modérer les forums et d’y corriger
les affirmations non fondées (voir ci-dessous pt 3.2).
► intégrer dans la couverture de l’événement (au moins en interne mais
si possible avec une répercussion publique) une attention particulière aux
tentatives d’instrumentalisation des médias, affecter un(e) journaliste à
la recherche des démarches de ce type et les confronter à l’exposé des
faits avérés.
1.2 dans la recherche et le recoupement d’informations :
► vérifier chaque information avant de la diffuser ou, à défaut, s’assurer
de la crédibilité de la source.
► référencer correctement les informations de sources officielles
qui ne sont pas des rumeurs mais doivent être recoupées et mises en
perspective ; s’interroger sur les motifs de leur émission.
► distinguer une rumeur d’un scoop, qui a été vérifié et confirmé à d’autres
sources. Les journalistes doivent rester lucides sur les motivations de la
source dans la décision de diffuser cette information.
► êtreparticulièrementattentifàladiffusiondethéoriesconspirationnistes
ou à des tentatives de manipulation, d’où qu’elles viennent.
Recommandations pour
l’information en situation d’urgence
Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015  7
► être particulièrement prudent dans les contacts avec les auteurs
d’actes délictueux. Ce sont des sources potentielles comme d’autres,
même dans le cours d’un événement violent. La prudence est de mise tant
dans les questions posées (qui peuvent transmettre des informations à
ces auteurs) que dans la sélection des réponses à diffuser.
► soumettre les contenus générés par les utilisateurs de réseaux sociaux
à quatre questions de base : s’agit-il d’un contenu original ? qui l’a mis
en ligne ? quand a-t-il été créé ? où a-t-il été créé ? (pour les outils
techniques utiles, voir http://verificationhandbook.com/book_fr/).
► dans la mesure du possible, interroger le responsable opérationnel
des forces d’intervention afin d’apprendre si certaines informations sont
frappées par lui d’embargo, lesquelles et pour quelles raisons.
1.3 dans la diffusion de l’information :
► être attentif aux choix des mots qui déterminent souvent la perception
des faits par le public. Les termes utilisés doivent être les plus exacts
possible sans exagération ni minimisation.
► dans le flot d’informations qu’on estime pertinent de répercuter auprès
du public, signaler clairement celles qui sont vérifiées et celles qui ne le
sont pas.
► utiliser le conditionnel ne suffit pas toujours à faire comprendre au
public le caractère incertain d’une information : il faut insister sur ce
caractère en répétant autant que nécessaire les réserves d’usage et en
citant les sources. Lorsque c’est utile, relativiser la crédibilité de certaines
sources.
► rectifier aussitôt que possible une information diffusée qui se révèle
fausse.
► le cas échéant, signaler que la rédaction dispose d’informations mais
s’abstient temporairement de les diffuser. La raison ne peut pas en être
la soumission des médias à une pression extérieure mais découle de la
responsabilité sociale des journalistes. En effet, étant donné la nécessité
8 Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015
de mettre en balance le droit du public d’être informé et d’autres intérêts
légitimes, la liberté de la presse n’implique pas que toute information,
même vérifiée, soit diffusée sans délai notamment lorsqu’elle influencerait
le comportement des acteurs, mettrait des vies en danger, conduirait à
des dommages graves pour des personnes…
► intégrer l’éventualité que les auteurs de faits graves comme une prise
d’otages s’informent aussi à travers les médias pendant les événements.
► avant de diffuser le nom de victimes, vérifier dans toute la mesure du
possible si leurs familles sont déjà informées.
► surveiller en permanence les images de l’événement en cours diffusées
en direct. Interrompre immédiatement la diffusion si nécessaire, par
exemple pour des raisons de dignité ou d’intrusion dans la souffrance des
personnes, de risques de manipulation…
► ne diffuser en aucun cas pendant l’événement les propos recueillis
auprès d’un auteur d’actes criminels en cours. La rédaction doit éviter le
risque de diffuser des messages codés ou des incitations à la haine ou à
la violence.
Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015  9
Le Code de déontologie journalistique constitue un cadre
de référence. Les quatre chapitres du Code sont pleinement
d’application : informer dans le respect de la vérité, informer de
manière indépendante, agir avec loyauté et respecter les droits des
personnes. Quelques articles sont particulièrement pertinents en
situation d’urgence.
Extrait du préambule :
La responsabilité des journalistes envers le public prend le pas sur
leurs responsabilités à l’égard d’intérêts particuliers, des pouvoirs
publics et de leurs employeurs.
Les journalistes ont une responsabilité sociale inhérente à la liberté
de presse.
Art. 4 L’urgence ne dispense pas les journalistes de citer et/ou
de vérifier leurs sources, ni de mener une enquête sérieuse. Les
journalistes observent la plus grande prudence dans la manière de
diffuser l’information et évitent toute approximation.
Art. 7 Les journalistes respectent leur déontologie quel que soit
le support, y compris dans l’utilisation professionnelle des réseaux
sociaux, sites personnels et blogs comme sources d’information et
comme vecteurs de diffusion de l’information.
Art. 26 Les journalistes évitent l’intrusion dans la douleur des
personnes et la diffusion d’informations et d’images attentatoires à
la dignité humaine sauf ce qui est pertinent au regard de l’intérêt
général.
Art. 27 Les journalistes sont particulièrement attentifs aux droits
des personnes peu familiarisées avec les médias et des personnes
en situation fragile comme les mineurs ou les victimes de violence,
d’accidents, d’attentats, etc. ainsi que leurs proches.
Articles du Code de déontologie
journalistique particulièrement pertinents
Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015  11
L’intérêt général évoqué dans l’art. 26 est défini en annexe au
Code de la façon suivante :
Du point de vue de la déontologie journalistique, est d’intérêt général
une information qui évoque un ou plusieurs enjeux pour la vie en
société dans son ensemble ou pour une de ses composantes.
Certains codes utilisent les expressions intérêt public ou intérêt
sociétal. Ces termes marquent tous la différence avec l’intérêt
particulier. En tout cas, l’intérêt général ne se confond pas avec la
simple curiosité de la part du public
12 Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015
Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015  13
Autres textes déontologiques
pertinents
3.1 Directive sur l’identification des personnes
physiques dans les médias - 3 décembre 2014
(extraits)
Par identification, on entend les informations qui, seules ou par leur
convergence, permettent à un public autre que l’entourage immédiat
d’identifier directement ou indirectement mais sans doute possible un
individu. Ces informations peuvent être contenues notamment dans des
textes, des sons et des images.
Art. 1 : Les journalistes et les rédactions n’identifient que les personnes
qui ont donné pour cela leur accord explicite ou implicite. A défaut d’un
tel accord, ils ne les identifieront que dans l’un des cas prévus à l’art. 3.
Art. 3 : Outre les interdictions légales spécifiques et à défaut d’accord,
l’identification des personnes n’est permise que dans les cas suivants :
 	lorsqu’une autorité publique a au préalable communiqué l’identité
de la personne ;
 	ou lorsque l’identification relève de l’intérêt général.
L’article 2 demande une prudence particulière pour les mineurs.
L’article 4 reprend la définition de l’intérêt général. Et l’article 5 élargit la
possibilité d’identification d’une personnalité publique sans pour autant
la permettre dans tous les cas.
3.2 Recommandation sur les forums ouverts sur les
sites des médias - 16 Novembre 2011 (extraits)
Dans cette Recommandation, le terme « forum » inclut divers types
d’espaces d’expression ouverts aux internautes : commentaires sous les
articles, débats ouverts à l’initiative du média, échanges avec un invité…
La numérotation ci-dessous est tirée de la Recommandation.
2. La déontologie applicable aux espaces d’expression
des internautes
2.1 Sans être journalistes, les internautes s’expriment sur les sites des
médias, ce qui entraîne pour ces médias des exigences déontologiques.
2.2 Les médias et leurs rédactions doivent mettre en œuvre des
modalités de gestion de l’expression des internautes de nature
à répondre aux risques de dérive dans le cadre des débats dont ils
autorisent l’organisation: filtres et autres types d’intervention immédiate
visant à évincer les messages racistes, discriminatoires, négationnistes,
injurieux, incitant à la haine ou à la violence, attentatoires à la dignité des
personnes, etc. Ces méthodes sont qualifiées ci-après de « modération ».
2.3 La modération a priori des échanges est la norme pour les forums
de discussion, les dialogues avec un(e) journaliste ou un(e) invité(e) et
la couverture d’événements en direct. Lorsqu’il n’est pas possible de
les modérer a priori, les espaces de réaction aux articles doivent être
modérés a posteriori avec possibilité d’intervention immédiate.
2.4 L’ouverture d’un espace de réaction à un article et le choix de
la formule de modération la plus adéquate doivent faire l’objet d’une
décision au cas par cas. L’hypothèse de ne pas en ouvrir ou de clore un
échange qui franchirait les limites légales ou déontologiques doit rester
présente.
14 Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015
Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015  15
2.5 La modération des forums et espaces de discussions est une activité
journalistique qui doit être exercée au sein de la rédaction moyennant
une formation adéquate et dans le respect des règles professionnelles,
légales et déontologiques.
3. Autres recommandations
3.4 Il est souhaitable que les journalistes aient la possibilité d’intervenir
dans les forums (au sens large) pour s’expliquer face aux critiques des
internautes. Les médias sont invités à défendre les journalistes contre
les attaques illégales exprimées dans les forums.
16 Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015
Les autres Carnets de la déontologie :
La distinction entre publicité et
journalisme
Décembre 2010
Les forums ouverts sur les sites des
médias
Novembre 2011
La couverture des campagnes
électorales dans les médias
Novembre 2011
Les journalistes et leurs sources
Guide de bonnes pratiques
Mars 2012
Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015  17
Code de déontologie journalistique
Octobre 2013
(Existe aussi en version allemande)
L'identification des personnes
physiques dans les médias
Décembre 2014
Editeur responsable : André Linard, AADJ-CDJ
Conseil de déontologie journalistique
rue de la Loi 155, bte 103
1040 Bruxelles
Tél. : 02/280.25.14
Fax : 02/280.25.15
info@lecdj.be
www.lecdj.be
Carnet 7-situation-durgence-avec-cover
Carnet 7-situation-durgence-avec-cover

Contenu connexe

Similaire à Carnet 7-situation-durgence-avec-cover

Préparer à la 30e Semaine de la Presse "L'information sans frontières ?"
Préparer à la 30e Semaine de la Presse "L'information sans frontières ?"Préparer à la 30e Semaine de la Presse "L'information sans frontières ?"
Préparer à la 30e Semaine de la Presse "L'information sans frontières ?"
ejamin2012
 
Le journaliste-procureur, ou la tentation de la présomption de culpabilité
Le journaliste-procureur, ou la tentation de la présomption de culpabilitéLe journaliste-procureur, ou la tentation de la présomption de culpabilité
Le journaliste-procureur, ou la tentation de la présomption de culpabilité
bl associés sarl
 
Synthese codes deontologie
Synthese  codes deontologieSynthese  codes deontologie
Synthese codes deontologieBEN SAAD YASSINE
 
15 derville
15 derville15 derville
15 derville
JeanPierreSAWADOGO2
 
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGILe phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Paul Richiardi
 
La france finira t-elle par se doter d’un conseil de presse
La france finira t-elle par se doter d’un conseil de presseLa france finira t-elle par se doter d’un conseil de presse
La france finira t-elle par se doter d’un conseil de presseBEN SAAD YASSINE
 
Communiqué de Fors Elections contre les violations de liberté
Communiqué de Fors Elections contre les violations de libertéCommuniqué de Fors Elections contre les violations de liberté
Communiqué de Fors Elections contre les violations de liberté
Fors-Elections (Benin)
 
Diaporama STOP SUICIDE
Diaporama STOP SUICIDEDiaporama STOP SUICIDE
Diaporama STOP SUICIDE
Stopsuicide Genève
 
Lettre sfmc n°84_novembre_2015
Lettre sfmc n°84_novembre_2015Lettre sfmc n°84_novembre_2015
Lettre sfmc n°84_novembre_2015
Jan-Cedric Hansen
 
Désinformation, fake news, théorie du complot : D'où vient l'info ?
Désinformation, fake news, théorie du complot : D'où vient l'info ?Désinformation, fake news, théorie du complot : D'où vient l'info ?
Désinformation, fake news, théorie du complot : D'où vient l'info ?
ejamin2012
 
DCNV. — 09. Conditions et préparation d’une défense civile non-violente. Le ...
DCNV. — 09. Conditions et préparation  d’une défense civile non-violente. Le ...DCNV. — 09. Conditions et préparation  d’une défense civile non-violente. Le ...
DCNV. — 09. Conditions et préparation d’une défense civile non-violente. Le ...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Décodex by Le Monde
Décodex by Le MondeDécodex by Le Monde
Décodex by Le Monde
CDIedmebouchardon
 
Revue de presse et source
Revue de presse et sourceRevue de presse et source
Revue de presse et source
Philippe Julien
 
Cours OI Ieplille R2 P
Cours OI Ieplille R2 PCours OI Ieplille R2 P
Cours OI Ieplille R2 PCh.
 
Cours OI SciencesPo Lille R2P
Cours OI SciencesPo Lille R2PCours OI SciencesPo Lille R2P
Cours OI SciencesPo Lille R2PTen
 
GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615
GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615
GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615Rubin Sfadj
 
Intervention Civile de Paix. — 02. Le concept
Intervention Civile de Paix. — 02. Le conceptIntervention Civile de Paix. — 02. Le concept
Intervention Civile de Paix. — 02. Le concept
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Nouveau modèle de la communication des risques en 2008
Nouveau modèle de la communication des risques en 2008Nouveau modèle de la communication des risques en 2008
Nouveau modèle de la communication des risques en 2008
mickymiel
 
Liberté et numérique
Liberté et numériqueLiberté et numérique
Liberté et numérique
Thomas Fourmeux
 
Relations Sociales 1946 2001 2006
Relations Sociales 1946 2001 2006Relations Sociales 1946 2001 2006
Relations Sociales 1946 2001 2006origene
 

Similaire à Carnet 7-situation-durgence-avec-cover (20)

Préparer à la 30e Semaine de la Presse "L'information sans frontières ?"
Préparer à la 30e Semaine de la Presse "L'information sans frontières ?"Préparer à la 30e Semaine de la Presse "L'information sans frontières ?"
Préparer à la 30e Semaine de la Presse "L'information sans frontières ?"
 
Le journaliste-procureur, ou la tentation de la présomption de culpabilité
Le journaliste-procureur, ou la tentation de la présomption de culpabilitéLe journaliste-procureur, ou la tentation de la présomption de culpabilité
Le journaliste-procureur, ou la tentation de la présomption de culpabilité
 
Synthese codes deontologie
Synthese  codes deontologieSynthese  codes deontologie
Synthese codes deontologie
 
15 derville
15 derville15 derville
15 derville
 
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGILe phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
 
La france finira t-elle par se doter d’un conseil de presse
La france finira t-elle par se doter d’un conseil de presseLa france finira t-elle par se doter d’un conseil de presse
La france finira t-elle par se doter d’un conseil de presse
 
Communiqué de Fors Elections contre les violations de liberté
Communiqué de Fors Elections contre les violations de libertéCommuniqué de Fors Elections contre les violations de liberté
Communiqué de Fors Elections contre les violations de liberté
 
Diaporama STOP SUICIDE
Diaporama STOP SUICIDEDiaporama STOP SUICIDE
Diaporama STOP SUICIDE
 
Lettre sfmc n°84_novembre_2015
Lettre sfmc n°84_novembre_2015Lettre sfmc n°84_novembre_2015
Lettre sfmc n°84_novembre_2015
 
Désinformation, fake news, théorie du complot : D'où vient l'info ?
Désinformation, fake news, théorie du complot : D'où vient l'info ?Désinformation, fake news, théorie du complot : D'où vient l'info ?
Désinformation, fake news, théorie du complot : D'où vient l'info ?
 
DCNV. — 09. Conditions et préparation d’une défense civile non-violente. Le ...
DCNV. — 09. Conditions et préparation  d’une défense civile non-violente. Le ...DCNV. — 09. Conditions et préparation  d’une défense civile non-violente. Le ...
DCNV. — 09. Conditions et préparation d’une défense civile non-violente. Le ...
 
Décodex by Le Monde
Décodex by Le MondeDécodex by Le Monde
Décodex by Le Monde
 
Revue de presse et source
Revue de presse et sourceRevue de presse et source
Revue de presse et source
 
Cours OI Ieplille R2 P
Cours OI Ieplille R2 PCours OI Ieplille R2 P
Cours OI Ieplille R2 P
 
Cours OI SciencesPo Lille R2P
Cours OI SciencesPo Lille R2PCours OI SciencesPo Lille R2P
Cours OI SciencesPo Lille R2P
 
GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615
GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615
GenerationLibre_Memoire_Loi_Renseignement_250615
 
Intervention Civile de Paix. — 02. Le concept
Intervention Civile de Paix. — 02. Le conceptIntervention Civile de Paix. — 02. Le concept
Intervention Civile de Paix. — 02. Le concept
 
Nouveau modèle de la communication des risques en 2008
Nouveau modèle de la communication des risques en 2008Nouveau modèle de la communication des risques en 2008
Nouveau modèle de la communication des risques en 2008
 
Liberté et numérique
Liberté et numériqueLiberté et numérique
Liberté et numérique
 
Relations Sociales 1946 2001 2006
Relations Sociales 1946 2001 2006Relations Sociales 1946 2001 2006
Relations Sociales 1946 2001 2006
 

Plus de BEN SAAD YASSINE

مجلة الشغل بتونس.pdf
مجلة الشغل بتونس.pdfمجلة الشغل بتونس.pdf
مجلة الشغل بتونس.pdf
BEN SAAD YASSINE
 
Diaspora italienne et identités urbaines à Tunis, xixe-xxie siècle.pdf
Diaspora italienne et identités urbaines à Tunis, xixe-xxie siècle.pdfDiaspora italienne et identités urbaines à Tunis, xixe-xxie siècle.pdf
Diaspora italienne et identités urbaines à Tunis, xixe-xxie siècle.pdf
BEN SAAD YASSINE
 
Al_Mahdiyya.pdf
Al_Mahdiyya.pdfAl_Mahdiyya.pdf
Al_Mahdiyya.pdf
BEN SAAD YASSINE
 
« Villes et villages morisques de Tunisie », El Legado andalusi, Kairouan Cap...
« Villes et villages morisques de Tunisie », El Legado andalusi, Kairouan Cap...« Villes et villages morisques de Tunisie », El Legado andalusi, Kairouan Cap...
« Villes et villages morisques de Tunisie », El Legado andalusi, Kairouan Cap...
BEN SAAD YASSINE
 
CITES_ET_ROUTES_DE_LA_THUSCA_REGION_DE.pdf
CITES_ET_ROUTES_DE_LA_THUSCA_REGION_DE.pdfCITES_ET_ROUTES_DE_LA_THUSCA_REGION_DE.pdf
CITES_ET_ROUTES_DE_LA_THUSCA_REGION_DE.pdf
BEN SAAD YASSINE
 
Bismuth-Jarrassé Colette et Jarrassé Dominique, Synagogues de Tunisie. Monume...
Bismuth-Jarrassé Colette et Jarrassé Dominique, Synagogues de Tunisie. Monume...Bismuth-Jarrassé Colette et Jarrassé Dominique, Synagogues de Tunisie. Monume...
Bismuth-Jarrassé Colette et Jarrassé Dominique, Synagogues de Tunisie. Monume...
BEN SAAD YASSINE
 
charte conseil depresse du Québec
charte conseil depresse du Québeccharte conseil depresse du Québec
charte conseil depresse du Québec
BEN SAAD YASSINE
 
Global charter of_ethics_fr FIJ (amende) ميثاق الاتحاد الدوليللصحفيين
Global charter of_ethics_fr FIJ (amende)  ميثاق الاتحاد الدوليللصحفيين Global charter of_ethics_fr FIJ (amende)  ميثاق الاتحاد الدوليللصحفيين
Global charter of_ethics_fr FIJ (amende) ميثاق الاتحاد الدوليللصحفيين
BEN SAAD YASSINE
 
Projet loi-version-finale مشروع القرار المتعلق بحرية الاتصال السمعي والبصري
Projet loi-version-finale مشروع القرار المتعلق بحرية الاتصال السمعي والبصري Projet loi-version-finale مشروع القرار المتعلق بحرية الاتصال السمعي والبصري
Projet loi-version-finale مشروع القرار المتعلق بحرية الاتصال السمعي والبصري
BEN SAAD YASSINE
 
قانون المالية 2017 - تونس
قانون المالية 2017 - تونسقانون المالية 2017 - تونس
قانون المالية 2017 - تونس
BEN SAAD YASSINE
 
تقرير لجنة تقصي الحقائق حول الفساد والرشوة - حقائق مفزعة
تقرير لجنة تقصي الحقائق حول الفساد والرشوة - حقائق مفزعة تقرير لجنة تقصي الحقائق حول الفساد والرشوة - حقائق مفزعة
تقرير لجنة تقصي الحقائق حول الفساد والرشوة - حقائق مفزعة
BEN SAAD YASSINE
 
Journalistes admis TAP
Journalistes admis TAPJournalistes admis TAP
Journalistes admis TAP
BEN SAAD YASSINE
 
شبكة الجزيرة الإعلامية .ميثاق الشرف
شبكة الجزيرة الإعلامية .ميثاق الشرفشبكة الجزيرة الإعلامية .ميثاق الشرف
شبكة الجزيرة الإعلامية .ميثاق الشرفBEN SAAD YASSINE
 
Nieuwsombudsman engels.pdf
Nieuwsombudsman engels.pdfNieuwsombudsman engels.pdf
Nieuwsombudsman engels.pdfBEN SAAD YASSINE
 
Untitled Presentation
Untitled PresentationUntitled Presentation
Untitled Presentation
BEN SAAD YASSINE
 
Formulaire masters-design-lmd-2014
Formulaire masters-design-lmd-2014Formulaire masters-design-lmd-2014
Formulaire masters-design-lmd-2014BEN SAAD YASSINE
 
Colloque ipsi 2014 صحافة الاستقصاء وسلطة وسائل الإعلام التحدّيّات والرّهانات...
Colloque ipsi  2014 صحافة الاستقصاء وسلطة وسائل الإعلام التحدّيّات والرّهانات...Colloque ipsi  2014 صحافة الاستقصاء وسلطة وسائل الإعلام التحدّيّات والرّهانات...
Colloque ipsi 2014 صحافة الاستقصاء وسلطة وسائل الإعلام التحدّيّات والرّهانات...BEN SAAD YASSINE
 
المجلس الوطني للصحافة ؟ في البحث عن النموذج الأصلح الدكتور الصادق الحمامي
المجلس الوطني للصحافة ؟ في البحث عن النموذج الأصلح الدكتور الصادق الحمامي المجلس الوطني للصحافة ؟ في البحث عن النموذج الأصلح الدكتور الصادق الحمامي
المجلس الوطني للصحافة ؟ في البحث عن النموذج الأصلح الدكتور الصادق الحمامي BEN SAAD YASSINE
 
Presse régionale un médiateur, pour quoi faire
Presse régionale  un médiateur, pour quoi fairePresse régionale  un médiateur, pour quoi faire
Presse régionale un médiateur, pour quoi faireBEN SAAD YASSINE
 

Plus de BEN SAAD YASSINE (20)

مجلة الشغل بتونس.pdf
مجلة الشغل بتونس.pdfمجلة الشغل بتونس.pdf
مجلة الشغل بتونس.pdf
 
Diaspora italienne et identités urbaines à Tunis, xixe-xxie siècle.pdf
Diaspora italienne et identités urbaines à Tunis, xixe-xxie siècle.pdfDiaspora italienne et identités urbaines à Tunis, xixe-xxie siècle.pdf
Diaspora italienne et identités urbaines à Tunis, xixe-xxie siècle.pdf
 
Al_Mahdiyya.pdf
Al_Mahdiyya.pdfAl_Mahdiyya.pdf
Al_Mahdiyya.pdf
 
« Villes et villages morisques de Tunisie », El Legado andalusi, Kairouan Cap...
« Villes et villages morisques de Tunisie », El Legado andalusi, Kairouan Cap...« Villes et villages morisques de Tunisie », El Legado andalusi, Kairouan Cap...
« Villes et villages morisques de Tunisie », El Legado andalusi, Kairouan Cap...
 
CITES_ET_ROUTES_DE_LA_THUSCA_REGION_DE.pdf
CITES_ET_ROUTES_DE_LA_THUSCA_REGION_DE.pdfCITES_ET_ROUTES_DE_LA_THUSCA_REGION_DE.pdf
CITES_ET_ROUTES_DE_LA_THUSCA_REGION_DE.pdf
 
Bismuth-Jarrassé Colette et Jarrassé Dominique, Synagogues de Tunisie. Monume...
Bismuth-Jarrassé Colette et Jarrassé Dominique, Synagogues de Tunisie. Monume...Bismuth-Jarrassé Colette et Jarrassé Dominique, Synagogues de Tunisie. Monume...
Bismuth-Jarrassé Colette et Jarrassé Dominique, Synagogues de Tunisie. Monume...
 
charte conseil depresse du Québec
charte conseil depresse du Québeccharte conseil depresse du Québec
charte conseil depresse du Québec
 
Global charter of_ethics_fr FIJ (amende) ميثاق الاتحاد الدوليللصحفيين
Global charter of_ethics_fr FIJ (amende)  ميثاق الاتحاد الدوليللصحفيين Global charter of_ethics_fr FIJ (amende)  ميثاق الاتحاد الدوليللصحفيين
Global charter of_ethics_fr FIJ (amende) ميثاق الاتحاد الدوليللصحفيين
 
Projet loi-version-finale مشروع القرار المتعلق بحرية الاتصال السمعي والبصري
Projet loi-version-finale مشروع القرار المتعلق بحرية الاتصال السمعي والبصري Projet loi-version-finale مشروع القرار المتعلق بحرية الاتصال السمعي والبصري
Projet loi-version-finale مشروع القرار المتعلق بحرية الاتصال السمعي والبصري
 
قانون المالية 2017 - تونس
قانون المالية 2017 - تونسقانون المالية 2017 - تونس
قانون المالية 2017 - تونس
 
تقرير لجنة تقصي الحقائق حول الفساد والرشوة - حقائق مفزعة
تقرير لجنة تقصي الحقائق حول الفساد والرشوة - حقائق مفزعة تقرير لجنة تقصي الحقائق حول الفساد والرشوة - حقائق مفزعة
تقرير لجنة تقصي الحقائق حول الفساد والرشوة - حقائق مفزعة
 
Journalistes admis TAP
Journalistes admis TAPJournalistes admis TAP
Journalistes admis TAP
 
شبكة الجزيرة الإعلامية .ميثاق الشرف
شبكة الجزيرة الإعلامية .ميثاق الشرفشبكة الجزيرة الإعلامية .ميثاق الشرف
شبكة الجزيرة الإعلامية .ميثاق الشرف
 
Nieuwsombudsman engels.pdf
Nieuwsombudsman engels.pdfNieuwsombudsman engels.pdf
Nieuwsombudsman engels.pdf
 
BEN SAAD YASSINE
BEN SAAD YASSINEBEN SAAD YASSINE
BEN SAAD YASSINE
 
Untitled Presentation
Untitled PresentationUntitled Presentation
Untitled Presentation
 
Formulaire masters-design-lmd-2014
Formulaire masters-design-lmd-2014Formulaire masters-design-lmd-2014
Formulaire masters-design-lmd-2014
 
Colloque ipsi 2014 صحافة الاستقصاء وسلطة وسائل الإعلام التحدّيّات والرّهانات...
Colloque ipsi  2014 صحافة الاستقصاء وسلطة وسائل الإعلام التحدّيّات والرّهانات...Colloque ipsi  2014 صحافة الاستقصاء وسلطة وسائل الإعلام التحدّيّات والرّهانات...
Colloque ipsi 2014 صحافة الاستقصاء وسلطة وسائل الإعلام التحدّيّات والرّهانات...
 
المجلس الوطني للصحافة ؟ في البحث عن النموذج الأصلح الدكتور الصادق الحمامي
المجلس الوطني للصحافة ؟ في البحث عن النموذج الأصلح الدكتور الصادق الحمامي المجلس الوطني للصحافة ؟ في البحث عن النموذج الأصلح الدكتور الصادق الحمامي
المجلس الوطني للصحافة ؟ في البحث عن النموذج الأصلح الدكتور الصادق الحمامي
 
Presse régionale un médiateur, pour quoi faire
Presse régionale  un médiateur, pour quoi fairePresse régionale  un médiateur, pour quoi faire
Presse régionale un médiateur, pour quoi faire
 

Carnet 7-situation-durgence-avec-cover

  • 1. Les carnets de la déon tologie Recommandation Informer en situation d’urgence adoptée le 10 juin 2015 par le Conseil de déontologie journalistique Les carnets de la déontologie 7
  • 2.
  • 3. Les carnets de la déontologie Recommandation Informer en situation d’urgence adoptée le 10 juin 2015 par le Conseil de déontologie journalistique 7
  • 4. Conseil de déontologie journalistique septembre 2015 Bruxelles
  • 5. La couverture des événements de Paris les 7, 8 et 9 janvier 2015* a suscité de nombreuses questions dans les médias et autour d’eux sans qu’on puisse automatiquement conclure à des fautes déontologiques. Le Conseil de déontologie journalistique s’en est saisi non pour juger ce qui a été fait mais pour aider les rédactions confrontées à l’avenir à de telles situations. La plupart des questions concernent la couverture en direct de tels événements. Le direct lui-même n’est pas une nouveauté pour les médias audiovisuels : il existe depuis longtemps pour des événements divers. La nouveauté, ces dernières années, réside dans deux aspects : d’abord la généralisation à de très nombreux médias autres qu’audiovisuels ; ensuite le caractère largement imprévisible de tels événements à la différence d’autres dont le déroulement est largement connu à l’avance (directs sportifs, événements programmés, cérémonies culturelles, sessions parlementaires…) et auxquels les rédactions peuvent se préparer. Bien conscient que les moyens des rédactions sont variables, le CDJ leur propose une liste de précautions à laquelle se référer dans toute la mesure du possible lorsqu’elles sont confrontées à de telles situations. * Le 7 janvier 2015, la rédaction de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo a été attaquée. Du 7 au 9 janvier, les médias ont suivi la recherche et la traque des auteurs. Le 9 janvier, une prise d’otages s’est greffée sur ces événements. Le dénouement des deux affaires a été couvert quasi en direct. Entre temps, l’auteur de la prise d’otages avait aussi tué une policière. En tout, 20 personnes sont décédées. Recommandation Informer en situation d’urgence Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015 5
  • 6.
  • 7. 1.1 dans l’organisation de la couverture en direct : ► désigner dans les rédactions un(e) responsable chevronné(e) qui contribue à classer les informations selon leur pertinence et leur crédibilité et repère les risques de dérapage. ► faire appel autant que possible à des journalistes au fait des questions de sécurité, d’organisation policière voire de psychologie criminelle. ► créer dès que possible des espaces de discussion en ligne animés par un(e) journaliste ayant pour mission de modérer les forums et d’y corriger les affirmations non fondées (voir ci-dessous pt 3.2). ► intégrer dans la couverture de l’événement (au moins en interne mais si possible avec une répercussion publique) une attention particulière aux tentatives d’instrumentalisation des médias, affecter un(e) journaliste à la recherche des démarches de ce type et les confronter à l’exposé des faits avérés. 1.2 dans la recherche et le recoupement d’informations : ► vérifier chaque information avant de la diffuser ou, à défaut, s’assurer de la crédibilité de la source. ► référencer correctement les informations de sources officielles qui ne sont pas des rumeurs mais doivent être recoupées et mises en perspective ; s’interroger sur les motifs de leur émission. ► distinguer une rumeur d’un scoop, qui a été vérifié et confirmé à d’autres sources. Les journalistes doivent rester lucides sur les motivations de la source dans la décision de diffuser cette information. ► êtreparticulièrementattentifàladiffusiondethéoriesconspirationnistes ou à des tentatives de manipulation, d’où qu’elles viennent. Recommandations pour l’information en situation d’urgence Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015 7
  • 8. ► être particulièrement prudent dans les contacts avec les auteurs d’actes délictueux. Ce sont des sources potentielles comme d’autres, même dans le cours d’un événement violent. La prudence est de mise tant dans les questions posées (qui peuvent transmettre des informations à ces auteurs) que dans la sélection des réponses à diffuser. ► soumettre les contenus générés par les utilisateurs de réseaux sociaux à quatre questions de base : s’agit-il d’un contenu original ? qui l’a mis en ligne ? quand a-t-il été créé ? où a-t-il été créé ? (pour les outils techniques utiles, voir http://verificationhandbook.com/book_fr/). ► dans la mesure du possible, interroger le responsable opérationnel des forces d’intervention afin d’apprendre si certaines informations sont frappées par lui d’embargo, lesquelles et pour quelles raisons. 1.3 dans la diffusion de l’information : ► être attentif aux choix des mots qui déterminent souvent la perception des faits par le public. Les termes utilisés doivent être les plus exacts possible sans exagération ni minimisation. ► dans le flot d’informations qu’on estime pertinent de répercuter auprès du public, signaler clairement celles qui sont vérifiées et celles qui ne le sont pas. ► utiliser le conditionnel ne suffit pas toujours à faire comprendre au public le caractère incertain d’une information : il faut insister sur ce caractère en répétant autant que nécessaire les réserves d’usage et en citant les sources. Lorsque c’est utile, relativiser la crédibilité de certaines sources. ► rectifier aussitôt que possible une information diffusée qui se révèle fausse. ► le cas échéant, signaler que la rédaction dispose d’informations mais s’abstient temporairement de les diffuser. La raison ne peut pas en être la soumission des médias à une pression extérieure mais découle de la responsabilité sociale des journalistes. En effet, étant donné la nécessité 8 Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015
  • 9. de mettre en balance le droit du public d’être informé et d’autres intérêts légitimes, la liberté de la presse n’implique pas que toute information, même vérifiée, soit diffusée sans délai notamment lorsqu’elle influencerait le comportement des acteurs, mettrait des vies en danger, conduirait à des dommages graves pour des personnes… ► intégrer l’éventualité que les auteurs de faits graves comme une prise d’otages s’informent aussi à travers les médias pendant les événements. ► avant de diffuser le nom de victimes, vérifier dans toute la mesure du possible si leurs familles sont déjà informées. ► surveiller en permanence les images de l’événement en cours diffusées en direct. Interrompre immédiatement la diffusion si nécessaire, par exemple pour des raisons de dignité ou d’intrusion dans la souffrance des personnes, de risques de manipulation… ► ne diffuser en aucun cas pendant l’événement les propos recueillis auprès d’un auteur d’actes criminels en cours. La rédaction doit éviter le risque de diffuser des messages codés ou des incitations à la haine ou à la violence. Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015 9
  • 10.
  • 11. Le Code de déontologie journalistique constitue un cadre de référence. Les quatre chapitres du Code sont pleinement d’application : informer dans le respect de la vérité, informer de manière indépendante, agir avec loyauté et respecter les droits des personnes. Quelques articles sont particulièrement pertinents en situation d’urgence. Extrait du préambule : La responsabilité des journalistes envers le public prend le pas sur leurs responsabilités à l’égard d’intérêts particuliers, des pouvoirs publics et de leurs employeurs. Les journalistes ont une responsabilité sociale inhérente à la liberté de presse. Art. 4 L’urgence ne dispense pas les journalistes de citer et/ou de vérifier leurs sources, ni de mener une enquête sérieuse. Les journalistes observent la plus grande prudence dans la manière de diffuser l’information et évitent toute approximation. Art. 7 Les journalistes respectent leur déontologie quel que soit le support, y compris dans l’utilisation professionnelle des réseaux sociaux, sites personnels et blogs comme sources d’information et comme vecteurs de diffusion de l’information. Art. 26 Les journalistes évitent l’intrusion dans la douleur des personnes et la diffusion d’informations et d’images attentatoires à la dignité humaine sauf ce qui est pertinent au regard de l’intérêt général. Art. 27 Les journalistes sont particulièrement attentifs aux droits des personnes peu familiarisées avec les médias et des personnes en situation fragile comme les mineurs ou les victimes de violence, d’accidents, d’attentats, etc. ainsi que leurs proches. Articles du Code de déontologie journalistique particulièrement pertinents Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015 11
  • 12. L’intérêt général évoqué dans l’art. 26 est défini en annexe au Code de la façon suivante : Du point de vue de la déontologie journalistique, est d’intérêt général une information qui évoque un ou plusieurs enjeux pour la vie en société dans son ensemble ou pour une de ses composantes. Certains codes utilisent les expressions intérêt public ou intérêt sociétal. Ces termes marquent tous la différence avec l’intérêt particulier. En tout cas, l’intérêt général ne se confond pas avec la simple curiosité de la part du public 12 Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015
  • 13. Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015 13 Autres textes déontologiques pertinents 3.1 Directive sur l’identification des personnes physiques dans les médias - 3 décembre 2014 (extraits) Par identification, on entend les informations qui, seules ou par leur convergence, permettent à un public autre que l’entourage immédiat d’identifier directement ou indirectement mais sans doute possible un individu. Ces informations peuvent être contenues notamment dans des textes, des sons et des images. Art. 1 : Les journalistes et les rédactions n’identifient que les personnes qui ont donné pour cela leur accord explicite ou implicite. A défaut d’un tel accord, ils ne les identifieront que dans l’un des cas prévus à l’art. 3. Art. 3 : Outre les interdictions légales spécifiques et à défaut d’accord, l’identification des personnes n’est permise que dans les cas suivants :  lorsqu’une autorité publique a au préalable communiqué l’identité de la personne ;  ou lorsque l’identification relève de l’intérêt général. L’article 2 demande une prudence particulière pour les mineurs. L’article 4 reprend la définition de l’intérêt général. Et l’article 5 élargit la possibilité d’identification d’une personnalité publique sans pour autant la permettre dans tous les cas.
  • 14. 3.2 Recommandation sur les forums ouverts sur les sites des médias - 16 Novembre 2011 (extraits) Dans cette Recommandation, le terme « forum » inclut divers types d’espaces d’expression ouverts aux internautes : commentaires sous les articles, débats ouverts à l’initiative du média, échanges avec un invité… La numérotation ci-dessous est tirée de la Recommandation. 2. La déontologie applicable aux espaces d’expression des internautes 2.1 Sans être journalistes, les internautes s’expriment sur les sites des médias, ce qui entraîne pour ces médias des exigences déontologiques. 2.2 Les médias et leurs rédactions doivent mettre en œuvre des modalités de gestion de l’expression des internautes de nature à répondre aux risques de dérive dans le cadre des débats dont ils autorisent l’organisation: filtres et autres types d’intervention immédiate visant à évincer les messages racistes, discriminatoires, négationnistes, injurieux, incitant à la haine ou à la violence, attentatoires à la dignité des personnes, etc. Ces méthodes sont qualifiées ci-après de « modération ». 2.3 La modération a priori des échanges est la norme pour les forums de discussion, les dialogues avec un(e) journaliste ou un(e) invité(e) et la couverture d’événements en direct. Lorsqu’il n’est pas possible de les modérer a priori, les espaces de réaction aux articles doivent être modérés a posteriori avec possibilité d’intervention immédiate. 2.4 L’ouverture d’un espace de réaction à un article et le choix de la formule de modération la plus adéquate doivent faire l’objet d’une décision au cas par cas. L’hypothèse de ne pas en ouvrir ou de clore un échange qui franchirait les limites légales ou déontologiques doit rester présente. 14 Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015
  • 15. Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015 15 2.5 La modération des forums et espaces de discussions est une activité journalistique qui doit être exercée au sein de la rédaction moyennant une formation adéquate et dans le respect des règles professionnelles, légales et déontologiques. 3. Autres recommandations 3.4 Il est souhaitable que les journalistes aient la possibilité d’intervenir dans les forums (au sens large) pour s’expliquer face aux critiques des internautes. Les médias sont invités à défendre les journalistes contre les attaques illégales exprimées dans les forums.
  • 16. 16 Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015 Les autres Carnets de la déontologie : La distinction entre publicité et journalisme Décembre 2010 Les forums ouverts sur les sites des médias Novembre 2011 La couverture des campagnes électorales dans les médias Novembre 2011 Les journalistes et leurs sources Guide de bonnes pratiques Mars 2012
  • 17. Les carnets du CDJ n°7 - Informer en situation d’urgence, 10 juin 2015 17 Code de déontologie journalistique Octobre 2013 (Existe aussi en version allemande) L'identification des personnes physiques dans les médias Décembre 2014
  • 18. Editeur responsable : André Linard, AADJ-CDJ Conseil de déontologie journalistique rue de la Loi 155, bte 103 1040 Bruxelles Tél. : 02/280.25.14 Fax : 02/280.25.15 info@lecdj.be www.lecdj.be