SlideShare une entreprise Scribd logo
Communiqué de presse
15 septembre 2020
#Étude #SystèmeDeSanté #Santé #Réforme #Assurance #Mutualisme #SAPIENS #AÉSIO
Étude AÉSIO-Sapiens
Les complémentaires santé ont un rôle à jouer pour sauver le
système de santé à la française
Fort de 2,7 millions de personnes protégées au quotidien, le Groupe AÉSIO, acteur majeur
du monde de la santé en France, souhaite éclairer l’opinion sur les grandes questions de
société. Dans cette perspective, le 2e groupe mutualiste français en assurance de
personnes a travaillé avec l’Institut Sapiens pour apporter un regard nouveau sur le
système de santé, ses forces mais aussi ses faiblesses et donc ses axes d’amélioration.
La crise mondiale provoquée par la pandémie de coronavirus a été une phase de test et
de profonde remise en question pour les différents systèmes de santé. Les décisions
politiques prises durant la crise de la Covid-19 faisant primer le sanitaire sur l’économique
ont, à nouveau, démontré que la santé n’a pas de prix, mais qu’elle a un coût. Les
enseignements de cette séquence inédite doivent être pris en compte dans les débats
actuels et à venir sur la réforme du système de santé.
Néanmoins, réformer ne veut pas dire révolutionner, et il ne faudrait pas, dans un élan
trop volontariste, balayer les avantages structurels d’un système ou supprimer des
spécificités importantes de l’organisation sanitaire française.
L’approche comparative des systèmes de soins de 25 pays de l’OCDE proposée par le
Groupe AÉSIO et l’Institut Sapiens, basée sur 5 indicateurs composites inédits, révèle la
nécessaire optimisation du modèle français situé seulement à la 13e place du classement.
Décryptage d’un défi pour lequel l’appui renforcé des organismes complémentaires s’avère
déterminant.
Système de santé français : comment et pourquoi mesurer la performance ?
En comparant notre système de santé à celui de 24 autres pays membres de l’Organisation
de Coopération et de Développement Économique (OCDE), l’étude « Sécuriser et améliorer
le système de santé français » analyse les performances grâce à 5 indicateurs agrégés issus
des données du Panorama de la Santé 2019 publié par l’OCDE : qualité du système,
accessibilité financière, accessibilité géographique, couverture du système et prévention.
En combinant plus d’une vingtaine de données statistiques, pertinentes et comparables sur
les 25 pays de l’OCDE retenus, nous obtenons une vision exhaustive et multi-dimensionnelle
de la notion de « performance ».
Bien que la France présente de sérieux avantages – notamment son faible reste à charge et
l’accessibilité très élevée de son système de santé – elle se voit pénalisée par le volet
prévention sur lequel elle sous-performe. Le système de santé français, qui n’arrive qu’au
13e rang si nous nous référons à l’étude, reste donc perfectible.
En excluant le critère de la prévention du classement, la France se hisserait à la 7e place des
pays les plus performants.
Agir sur la qualité du système de santé en activant 3 leviers de performance
Poser la question de la performance de notre système de santé est une manière de
préparer l’avenir pour mieux identifier forces, faiblesses et pistes d’amélioration. Retenons
3 leviers qui influent sur le niveau de performance issus de notre étude qui pourraient
nourrir les débats et guider la réforme de notre système de santé :
- Le budget consacré aux dépenses de santé : plus le montant des dépenses allouées au
système de santé est élevé, plus la qualité des soins de santé est assurée.
- La part de dépenses pilotables dans les dépenses de santé : elles correspondent aux
dépenses couvertes par l’assurance volontaire (ou organismes complémentaires) et le reste
à charge pour les ménages. En faisant varier cette proportion, les critères de qualité,
accessibilité et couverture évoluent notablement.
- La gouvernance du système de santé et de son organisation : couplé aux 2 précédents
leviers de performance, le niveau de décentralisation des dépenses de santé est
déterminant pour définir la performance du système.
En d’autres termes, agir sur ces 3 leviers en même temps permettra d’accroître le niveau
de performance du système de santé. À niveau de dépenses égal, la performance des
systèmes de santé peut varier considérablement. Tenir compte du budget global, de la part
des dépenses pilotables et assurer un fonctionnement décentralisé du système de santé de
concert peut garantir un niveau de performance plus élevé.
La prévention, un enjeu incontournable en matière de santé
Investir davantage dans la prévention, la promotion de modes de vie plus sains, c’est élever
le niveau de santé de la population et limiter le nombre de décès prématurés (« mort
évitable ») pour cause de comportements nocifs. Au-delà du budget alloué, une politique
efficace en matière de prévention doit pouvoir prendre en compte les différences
régionales, faire l’objet d’un ciblage et d’un suivi plus fins. Elle doit pouvoir mobiliser les
professionnels proches des patients. À l’instar des pays scandinaves efficaces en la matière,
les efforts de prévention seraient optimisés en renforçant le rôle des organismes
complémentaires, dont le fonctionnement décentralisé et l’ancrage territorial permettent
de déployer des politiques adaptées aux nécessités locales.
L’État tirerait bénéfice à long terme d’un tel changement : baisse des dépenses de santé
grâce à des réponses et des soins plus adaptés, diminution des taux de maladies chroniques,
augmentation de l’espérance de vie en bonne santé…
L’innovation médicale, autre enjeu de taille pour améliorer notre système de santé
9 000 milliards de dollars, c’est le montant total des investissements en Recherche et
Développement dans le monde en matière d’innovation médicale estimé en 20201
. La
Suisse est en tête du classement, suivie de près par la Suède, les Etats-Unis, les Pays-Bas et
le Royaume-Uni. L’amélioration des soins, portée par l’innovation médicale, a un impact
quasi-immédiat sur l’espérance de vie qui a doublé dans tous les pays et sur la qualité de
vie des populations. La France est positionnée uniquement au 16e
rang de ce classement.
Pluralité d’acteurs et hybridation du système de santé : les avantages du modèle à la
française
La coexistence en France d’acteurs privés et publics permet aux assurés de bénéficier d’une
double protection : la Sécurité Sociale pour les soins primaires et la complémentaire santé
pour tout ou partie des soins secondaires. La dilution du risque par le partage est une
véritable caractéristique du modèle français. Elle garantit à chacun et chacune un fort taux
de couverture couplé à un très faible reste à charge.
La France tient la 1ère place du classement en matière d’accessibilité financière et de
couverture du système avec le reste à charge le plusbas du classement : 9,4% des dépenses
totales de santé en 2017, contre 20,5% pour la moyenne de 25 pays de l’OCDE.
Cette hybridation du modèle à la française assure un équilibre dans l’articulation des
dépenses. L’effort de financement est partagé et pérenne. Entre 2007 et 2017, la part des
ménages a d’ailleurs diminué de 17% alors que les dépenses augmentaient de plus de 21%2
.
Qualité et accessibilité des soins : des atouts français hérités du système mixte
Le système de santé français, par son organisation et la diversité de ses acteurs, favorise
une prise en charge plus efficace de certains types de soins.
Accessibilité et qualité des soins sont garanties et l’on observe ainsi :
- Une espérance de vie en France figurant parmi les plus élevées : 82,6 ans contre 80,7 ans
en moyenne en 2017 dans les pays analysés ;
- Une couverture vaccinale forte et en progression, avec une estimation passant de 93,1 %
à 98,6 % entre 2017 et 2018 pour ce qui est du vaccin hexavalent protégeant contre six
maladies dont le tétanos et l’hépatite ;
- Un traitement efficace des cancers et des crises cardiaques. Si le nombre de cancers
enregistré en France est le 2e
plus fort d’Europe, la France compense par ses performances
médicales dans le domaine. Concernant le taux de mortalité par crise cardiaque, il est en
France l’un des plus bas dans l’OCDE, bien que le nombre d’admissions à l’hôpital pour cette
raison reste important.
Quelles pistes d’amélioration pour tendre vers un modèle plus performant ?
La France se positionne 4e sur le podium des dépenses de santé en pourcentage du PIB
derrière les Etats-Unis, l’Allemagne et la Suisse. L’étude révèle cependant que, pour un
niveau comparable de dépense, certains systèmes de santé de l’OCDE sont plus
performants que le système à la française. Au-delà des moyens financiers et humains, la
performance d’un système et notamment de sa politique de prévention, dépend de la
conception et de la mise en œuvre de l’action publique et du niveau d’implication des
acteurs qui portent la prévention, comme les organismes complémentaires.
Le critère de la prévention impacte fortement la position de la France dans le classement
global de la performance des systèmes de santé de l’OCDE. Cette faiblesse en matière de
prévention en France s’explique en partie par un sous-investissement chronique ces
dernières années3
.
Pour Patrick Brothier, Président du Groupe AÉSIO, « La France compte parmi les pays de
l’OCDE les plus performants concernant la part de la population couverte par les soins. Nul
doute que cela tient à la pertinence de notre système de santé dont le modèle hybride
permet une forte mutualisation du risque. Notre pays doit capitaliser sur cette force du
système mixte et s’appuyer sur des acteurs comme les mutuelles. Notre promesse est
d’accompagner chacun et chacune pour être acteur et actrice de sa santé, de son mieux être
et de sa sécurité. Grâce à cette étude, le rôle fondamental joué par les différents acteurs,
l’Etat en premier lieu, mais aussi les organismes complémentaires, est mis en lumière. C’est
cette hybridation, que les économistes qualifient de « mix public-privé », qui est le substrat
de notre système de santé, et qui garantit ce faible reste à charge et cette grande
accessibilité. »
5 indicateurs composites pour une grille d’évaluation commune
#1 : Qualité du système
Cet indicateur permet d’évaluer si le système
permet une meilleure espérance de vie en bonne
santé. Il agrège 8 indicateurs connus tels que
l’espérance de vie à la naissance, la survie nette
à 5 ans d’un cancer du colon, les années
potentielles de vie perdues.
#2 : Accessibilité financière
Il s‘agit ici de mesurer quelle part prennent les
dépenses personnelles directes de santé dans la
consommation finale des ménages d’une part,
dans les dépenses courantes de santé d’autre
part.
#3 : Accessibilité géographique
Cet indicateur mesure la facilité (ou la difficulté)
qu’ont les patients à rencontrer un médecin, un
personnel de soin ou à avoir accès à une
infrastructure de santé.
#4 : Couverture du système
Sont intégrés ici le pourcentage de la population
éligible aux services de base, ainsi que la
probabilité de consulter un médecin selon ses
besoins.
#5 : Prévention
Cet indicateur mesure l’efficacité des politiques
de prévention et intègre la consommation de
tabac, d’alcool, le surpoids et l’obésité, le
pourcentage d’enfants vaccinés contre la
diphtérie, le tétanos et la coqueluche.
Sources :
1 : Organisation mondiale de la propriété intellectuelle
2 : Drees, Comptes nationaux de la santé
3 : OCDE, 2018
A propos du Groupe AÉSIO
Le Groupe AÉSIO est une union mutualiste dont la vocation est de mobiliser les solidarités nécessaires pour
apporter les réponses économiques et sociales aux priorités du « vivre mieux » des personnes et des
collectivités : prévention, couverture santé, accès aux soins, longévité, prévoyance, etc. Il unit, depuis le 5
juillet 2016, les forces d’Adréa mutuelle, Apréva mutuelle et Eovi Mcd mutuelle pour agir au plus près des
besoins des territoires et de ses 2,7 millions d’adhérents, dans un esprit de solidarité mutualiste qu’affirme sa
signature de marque « Décidons ensemble de vivre mieux ».
Plus d’informations sur www.ensemble.aesio.fr
Contacts presse
Agence EPOKA pour AÉSIO
Nicolas Crépin / ncrepin@epoka.fr / 06 52 32 10 11
Mélissa Rodanet / mrodanet@epoka.fr / 06 69 92 44 32

Contenu connexe

Similaire à Communiqué de presse Aesio

20211214 ns-sante
20211214 ns-sante20211214 ns-sante
20211214 ns-sante
Laurent Sailly
 
Les déterminants de long terme des dépenses de santé en France
Les déterminants de long terme des dépenses de santé en FranceLes déterminants de long terme des dépenses de santé en France
Les déterminants de long terme des dépenses de santé en France
France Stratégie
 
Mécanismes de Financement de la Santé: La mise en commun des risques
Mécanismes de Financementde la Santé: La mise en commun des risquesMécanismes de Financementde la Santé: La mise en commun des risques
Mécanismes de Financement de la Santé: La mise en commun des risques
HFG Project
 
La prévention dans le système de soins
La prévention dans le système de soinsLa prévention dans le système de soins
La prévention dans le système de soins
France Stratégie
 
Santé, les 5 atouts (à copier) du système allemand
Santé, les 5 atouts (à copier) du système allemandSanté, les 5 atouts (à copier) du système allemand
Santé, les 5 atouts (à copier) du système allemand
Fondation iFRAP
 
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
HFG Project
 
fetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptxfetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptx
bouhaddamed
 
Financement de la santé, rapport Aubert 201£9
Financement de la santé, rapport Aubert 201£9Financement de la santé, rapport Aubert 201£9
Financement de la santé, rapport Aubert 201£9
Société Tripalio
 
Livret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien communLivret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien commun
david zentao
 
La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé
Alain Tassy
 
Transformation du système de santé 2018
Transformation du système de santé 2018Transformation du système de santé 2018
Transformation du système de santé 2018
Société Tripalio
 
Financement de la santé p
Financement de la santé pFinancement de la santé p
Financement de la santé p
abderrahmane achbani
 
Panorama de la santé 2019 : Chartset
Panorama de la santé 2019 : ChartsetPanorama de la santé 2019 : Chartset
Panorama de la santé 2019 : Chartset
OECD Directorate for Employment, Labour and Social Affairs
 
Conférence de presse du 19 septembre 2018
Conférence de presse du 19 septembre 2018Conférence de presse du 19 septembre 2018
Conférence de presse du 19 septembre 2018
santésuisse
 
Quelles perspectives pour les programmes de prévention santé en entreprise en...
Quelles perspectives pour les programmes de prévention santé en entreprise en...Quelles perspectives pour les programmes de prévention santé en entreprise en...
Quelles perspectives pour les programmes de prévention santé en entreprise en...
Hélène Charrondière
 
Cp -rapport_charges_et_produits_pour_2021
Cp  -rapport_charges_et_produits_pour_2021Cp  -rapport_charges_et_produits_pour_2021
Cp -rapport_charges_et_produits_pour_2021
Léo Guittet
 
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patientRestitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Amah KOUEVI
 

Similaire à Communiqué de presse Aesio (20)

20211214 ns-sante
20211214 ns-sante20211214 ns-sante
20211214 ns-sante
 
Les déterminants de long terme des dépenses de santé en France
Les déterminants de long terme des dépenses de santé en FranceLes déterminants de long terme des dépenses de santé en France
Les déterminants de long terme des dépenses de santé en France
 
Lir plaidoyer 060412
Lir plaidoyer 060412Lir plaidoyer 060412
Lir plaidoyer 060412
 
Mécanismes de Financement de la Santé: La mise en commun des risques
Mécanismes de Financementde la Santé: La mise en commun des risquesMécanismes de Financementde la Santé: La mise en commun des risques
Mécanismes de Financement de la Santé: La mise en commun des risques
 
La prévention dans le système de soins
La prévention dans le système de soinsLa prévention dans le système de soins
La prévention dans le système de soins
 
Santé, les 5 atouts (à copier) du système allemand
Santé, les 5 atouts (à copier) du système allemandSanté, les 5 atouts (à copier) du système allemand
Santé, les 5 atouts (à copier) du système allemand
 
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
 
fetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptxfetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptx
 
Financement de la santé, rapport Aubert 201£9
Financement de la santé, rapport Aubert 201£9Financement de la santé, rapport Aubert 201£9
Financement de la santé, rapport Aubert 201£9
 
Livret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien communLivret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien commun
 
Lir plaidoyer 060412
Lir plaidoyer 060412Lir plaidoyer 060412
Lir plaidoyer 060412
 
La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé
 
Transformation du système de santé 2018
Transformation du système de santé 2018Transformation du système de santé 2018
Transformation du système de santé 2018
 
Financement de la santé p
Financement de la santé pFinancement de la santé p
Financement de la santé p
 
Panorama de la santé 2019 : Chartset
Panorama de la santé 2019 : ChartsetPanorama de la santé 2019 : Chartset
Panorama de la santé 2019 : Chartset
 
Thèse. DMB
Thèse. DMBThèse. DMB
Thèse. DMB
 
Conférence de presse du 19 septembre 2018
Conférence de presse du 19 septembre 2018Conférence de presse du 19 septembre 2018
Conférence de presse du 19 septembre 2018
 
Quelles perspectives pour les programmes de prévention santé en entreprise en...
Quelles perspectives pour les programmes de prévention santé en entreprise en...Quelles perspectives pour les programmes de prévention santé en entreprise en...
Quelles perspectives pour les programmes de prévention santé en entreprise en...
 
Cp -rapport_charges_et_produits_pour_2021
Cp  -rapport_charges_et_produits_pour_2021Cp  -rapport_charges_et_produits_pour_2021
Cp -rapport_charges_et_produits_pour_2021
 
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patientRestitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
Restitution des résultats du baromètre de l'expérience patient
 

Plus de Léo Guittet

Communique des depenses_fin_mars_2021_
Communique des depenses_fin_mars_2021_Communique des depenses_fin_mars_2021_
Communique des depenses_fin_mars_2021_
Léo Guittet
 
Cp aesio macif deviennent actionnaires de cbp_vdef
Cp aesio macif deviennent actionnaires de cbp_vdefCp aesio macif deviennent actionnaires de cbp_vdef
Cp aesio macif deviennent actionnaires de cbp_vdef
Léo Guittet
 
Structure remuneration 2018
Structure remuneration 2018Structure remuneration 2018
Structure remuneration 2018
Léo Guittet
 
Etude santé des dirigeants de TPE-PME par Malakoff Humanis
Etude santé des dirigeants de TPE-PME par Malakoff HumanisEtude santé des dirigeants de TPE-PME par Malakoff Humanis
Etude santé des dirigeants de TPE-PME par Malakoff Humanis
Léo Guittet
 
Participation MAIF à la levée de fonds Expensya
Participation MAIF à la levée de fonds ExpensyaParticipation MAIF à la levée de fonds Expensya
Participation MAIF à la levée de fonds Expensya
Léo Guittet
 
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santéAvis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Léo Guittet
 
Cp barometre secu2020.docx
Cp barometre secu2020.docxCp barometre secu2020.docx
Cp barometre secu2020.docx
Léo Guittet
 
Communique de presse groupe adelaide
Communique de presse groupe adelaideCommunique de presse groupe adelaide
Communique de presse groupe adelaide
Léo Guittet
 
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covidDares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Léo Guittet
 
20210419 cp apicil_advize
20210419 cp apicil_advize20210419 cp apicil_advize
20210419 cp apicil_advize
Léo Guittet
 
Communique de presse cgt pse 2021 ibm france - 14 avril 2021
Communique de presse cgt pse 2021 ibm france - 14 avril 2021Communique de presse cgt pse 2021 ibm france - 14 avril 2021
Communique de presse cgt pse 2021 ibm france - 14 avril 2021
Léo Guittet
 
20210414 communique presse_acpr_liste_noire_clpa_t1_2021
20210414 communique presse_acpr_liste_noire_clpa_t1_202120210414 communique presse_acpr_liste_noire_clpa_t1_2021
20210414 communique presse_acpr_liste_noire_clpa_t1_2021
Léo Guittet
 
Communiqué des OCAM sur les remboursements Psy
Communiqué des OCAM sur les remboursements PsyCommuniqué des OCAM sur les remboursements Psy
Communiqué des OCAM sur les remboursements Psy
Léo Guittet
 
ANI cadres 28/02/2020
ANI cadres 28/02/2020ANI cadres 28/02/2020
ANI cadres 28/02/2020
Léo Guittet
 
Communiqué de l'ACPR et l'AMF sur la commercialisation de produits auprès des...
Communiqué de l'ACPR et l'AMF sur la commercialisation de produits auprès des...Communiqué de l'ACPR et l'AMF sur la commercialisation de produits auprès des...
Communiqué de l'ACPR et l'AMF sur la commercialisation de produits auprès des...
Léo Guittet
 
Etude de l'ACPR sur la résistance de l'assurance vie face à la crise
Etude de l'ACPR sur la résistance de l'assurance vie face à la criseEtude de l'ACPR sur la résistance de l'assurance vie face à la crise
Etude de l'ACPR sur la résistance de l'assurance vie face à la crise
Léo Guittet
 
Infographie Dreets et DDETS
Infographie Dreets et DDETSInfographie Dreets et DDETS
Infographie Dreets et DDETS
Léo Guittet
 
Idcc 567 et 1044 clause tpe 27 01-2021
Idcc 567 et 1044 clause tpe 27 01-2021Idcc 567 et 1044 clause tpe 27 01-2021
Idcc 567 et 1044 clause tpe 27 01-2021
Léo Guittet
 
Plan Stratégique Banque Postale CNP
Plan Stratégique Banque Postale CNPPlan Stratégique Banque Postale CNP
Plan Stratégique Banque Postale CNP
Léo Guittet
 
ACPR decision college_2021-c-06_donaction
ACPR decision college_2021-c-06_donactionACPR decision college_2021-c-06_donaction
ACPR decision college_2021-c-06_donaction
Léo Guittet
 

Plus de Léo Guittet (20)

Communique des depenses_fin_mars_2021_
Communique des depenses_fin_mars_2021_Communique des depenses_fin_mars_2021_
Communique des depenses_fin_mars_2021_
 
Cp aesio macif deviennent actionnaires de cbp_vdef
Cp aesio macif deviennent actionnaires de cbp_vdefCp aesio macif deviennent actionnaires de cbp_vdef
Cp aesio macif deviennent actionnaires de cbp_vdef
 
Structure remuneration 2018
Structure remuneration 2018Structure remuneration 2018
Structure remuneration 2018
 
Etude santé des dirigeants de TPE-PME par Malakoff Humanis
Etude santé des dirigeants de TPE-PME par Malakoff HumanisEtude santé des dirigeants de TPE-PME par Malakoff Humanis
Etude santé des dirigeants de TPE-PME par Malakoff Humanis
 
Participation MAIF à la levée de fonds Expensya
Participation MAIF à la levée de fonds ExpensyaParticipation MAIF à la levée de fonds Expensya
Participation MAIF à la levée de fonds Expensya
 
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santéAvis du HCAAM sur la régulation du système de santé
Avis du HCAAM sur la régulation du système de santé
 
Cp barometre secu2020.docx
Cp barometre secu2020.docxCp barometre secu2020.docx
Cp barometre secu2020.docx
 
Communique de presse groupe adelaide
Communique de presse groupe adelaideCommunique de presse groupe adelaide
Communique de presse groupe adelaide
 
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covidDares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
Dares emploi activite-partielle en 2020-crise covid
 
20210419 cp apicil_advize
20210419 cp apicil_advize20210419 cp apicil_advize
20210419 cp apicil_advize
 
Communique de presse cgt pse 2021 ibm france - 14 avril 2021
Communique de presse cgt pse 2021 ibm france - 14 avril 2021Communique de presse cgt pse 2021 ibm france - 14 avril 2021
Communique de presse cgt pse 2021 ibm france - 14 avril 2021
 
20210414 communique presse_acpr_liste_noire_clpa_t1_2021
20210414 communique presse_acpr_liste_noire_clpa_t1_202120210414 communique presse_acpr_liste_noire_clpa_t1_2021
20210414 communique presse_acpr_liste_noire_clpa_t1_2021
 
Communiqué des OCAM sur les remboursements Psy
Communiqué des OCAM sur les remboursements PsyCommuniqué des OCAM sur les remboursements Psy
Communiqué des OCAM sur les remboursements Psy
 
ANI cadres 28/02/2020
ANI cadres 28/02/2020ANI cadres 28/02/2020
ANI cadres 28/02/2020
 
Communiqué de l'ACPR et l'AMF sur la commercialisation de produits auprès des...
Communiqué de l'ACPR et l'AMF sur la commercialisation de produits auprès des...Communiqué de l'ACPR et l'AMF sur la commercialisation de produits auprès des...
Communiqué de l'ACPR et l'AMF sur la commercialisation de produits auprès des...
 
Etude de l'ACPR sur la résistance de l'assurance vie face à la crise
Etude de l'ACPR sur la résistance de l'assurance vie face à la criseEtude de l'ACPR sur la résistance de l'assurance vie face à la crise
Etude de l'ACPR sur la résistance de l'assurance vie face à la crise
 
Infographie Dreets et DDETS
Infographie Dreets et DDETSInfographie Dreets et DDETS
Infographie Dreets et DDETS
 
Idcc 567 et 1044 clause tpe 27 01-2021
Idcc 567 et 1044 clause tpe 27 01-2021Idcc 567 et 1044 clause tpe 27 01-2021
Idcc 567 et 1044 clause tpe 27 01-2021
 
Plan Stratégique Banque Postale CNP
Plan Stratégique Banque Postale CNPPlan Stratégique Banque Postale CNP
Plan Stratégique Banque Postale CNP
 
ACPR decision college_2021-c-06_donaction
ACPR decision college_2021-c-06_donactionACPR decision college_2021-c-06_donaction
ACPR decision college_2021-c-06_donaction
 

Communiqué de presse Aesio

  • 1. Communiqué de presse 15 septembre 2020 #Étude #SystèmeDeSanté #Santé #Réforme #Assurance #Mutualisme #SAPIENS #AÉSIO Étude AÉSIO-Sapiens Les complémentaires santé ont un rôle à jouer pour sauver le système de santé à la française Fort de 2,7 millions de personnes protégées au quotidien, le Groupe AÉSIO, acteur majeur du monde de la santé en France, souhaite éclairer l’opinion sur les grandes questions de société. Dans cette perspective, le 2e groupe mutualiste français en assurance de personnes a travaillé avec l’Institut Sapiens pour apporter un regard nouveau sur le système de santé, ses forces mais aussi ses faiblesses et donc ses axes d’amélioration. La crise mondiale provoquée par la pandémie de coronavirus a été une phase de test et de profonde remise en question pour les différents systèmes de santé. Les décisions politiques prises durant la crise de la Covid-19 faisant primer le sanitaire sur l’économique ont, à nouveau, démontré que la santé n’a pas de prix, mais qu’elle a un coût. Les enseignements de cette séquence inédite doivent être pris en compte dans les débats actuels et à venir sur la réforme du système de santé. Néanmoins, réformer ne veut pas dire révolutionner, et il ne faudrait pas, dans un élan trop volontariste, balayer les avantages structurels d’un système ou supprimer des spécificités importantes de l’organisation sanitaire française. L’approche comparative des systèmes de soins de 25 pays de l’OCDE proposée par le Groupe AÉSIO et l’Institut Sapiens, basée sur 5 indicateurs composites inédits, révèle la nécessaire optimisation du modèle français situé seulement à la 13e place du classement. Décryptage d’un défi pour lequel l’appui renforcé des organismes complémentaires s’avère déterminant. Système de santé français : comment et pourquoi mesurer la performance ? En comparant notre système de santé à celui de 24 autres pays membres de l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE), l’étude « Sécuriser et améliorer le système de santé français » analyse les performances grâce à 5 indicateurs agrégés issus des données du Panorama de la Santé 2019 publié par l’OCDE : qualité du système, accessibilité financière, accessibilité géographique, couverture du système et prévention. En combinant plus d’une vingtaine de données statistiques, pertinentes et comparables sur les 25 pays de l’OCDE retenus, nous obtenons une vision exhaustive et multi-dimensionnelle de la notion de « performance ».
  • 2. Bien que la France présente de sérieux avantages – notamment son faible reste à charge et l’accessibilité très élevée de son système de santé – elle se voit pénalisée par le volet prévention sur lequel elle sous-performe. Le système de santé français, qui n’arrive qu’au 13e rang si nous nous référons à l’étude, reste donc perfectible. En excluant le critère de la prévention du classement, la France se hisserait à la 7e place des pays les plus performants. Agir sur la qualité du système de santé en activant 3 leviers de performance Poser la question de la performance de notre système de santé est une manière de préparer l’avenir pour mieux identifier forces, faiblesses et pistes d’amélioration. Retenons 3 leviers qui influent sur le niveau de performance issus de notre étude qui pourraient nourrir les débats et guider la réforme de notre système de santé : - Le budget consacré aux dépenses de santé : plus le montant des dépenses allouées au système de santé est élevé, plus la qualité des soins de santé est assurée. - La part de dépenses pilotables dans les dépenses de santé : elles correspondent aux dépenses couvertes par l’assurance volontaire (ou organismes complémentaires) et le reste à charge pour les ménages. En faisant varier cette proportion, les critères de qualité, accessibilité et couverture évoluent notablement. - La gouvernance du système de santé et de son organisation : couplé aux 2 précédents leviers de performance, le niveau de décentralisation des dépenses de santé est déterminant pour définir la performance du système. En d’autres termes, agir sur ces 3 leviers en même temps permettra d’accroître le niveau de performance du système de santé. À niveau de dépenses égal, la performance des systèmes de santé peut varier considérablement. Tenir compte du budget global, de la part des dépenses pilotables et assurer un fonctionnement décentralisé du système de santé de concert peut garantir un niveau de performance plus élevé. La prévention, un enjeu incontournable en matière de santé Investir davantage dans la prévention, la promotion de modes de vie plus sains, c’est élever le niveau de santé de la population et limiter le nombre de décès prématurés (« mort évitable ») pour cause de comportements nocifs. Au-delà du budget alloué, une politique efficace en matière de prévention doit pouvoir prendre en compte les différences régionales, faire l’objet d’un ciblage et d’un suivi plus fins. Elle doit pouvoir mobiliser les professionnels proches des patients. À l’instar des pays scandinaves efficaces en la matière, les efforts de prévention seraient optimisés en renforçant le rôle des organismes complémentaires, dont le fonctionnement décentralisé et l’ancrage territorial permettent de déployer des politiques adaptées aux nécessités locales. L’État tirerait bénéfice à long terme d’un tel changement : baisse des dépenses de santé grâce à des réponses et des soins plus adaptés, diminution des taux de maladies chroniques, augmentation de l’espérance de vie en bonne santé…
  • 3. L’innovation médicale, autre enjeu de taille pour améliorer notre système de santé 9 000 milliards de dollars, c’est le montant total des investissements en Recherche et Développement dans le monde en matière d’innovation médicale estimé en 20201 . La Suisse est en tête du classement, suivie de près par la Suède, les Etats-Unis, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. L’amélioration des soins, portée par l’innovation médicale, a un impact quasi-immédiat sur l’espérance de vie qui a doublé dans tous les pays et sur la qualité de vie des populations. La France est positionnée uniquement au 16e rang de ce classement. Pluralité d’acteurs et hybridation du système de santé : les avantages du modèle à la française La coexistence en France d’acteurs privés et publics permet aux assurés de bénéficier d’une double protection : la Sécurité Sociale pour les soins primaires et la complémentaire santé pour tout ou partie des soins secondaires. La dilution du risque par le partage est une véritable caractéristique du modèle français. Elle garantit à chacun et chacune un fort taux de couverture couplé à un très faible reste à charge. La France tient la 1ère place du classement en matière d’accessibilité financière et de couverture du système avec le reste à charge le plusbas du classement : 9,4% des dépenses totales de santé en 2017, contre 20,5% pour la moyenne de 25 pays de l’OCDE. Cette hybridation du modèle à la française assure un équilibre dans l’articulation des dépenses. L’effort de financement est partagé et pérenne. Entre 2007 et 2017, la part des ménages a d’ailleurs diminué de 17% alors que les dépenses augmentaient de plus de 21%2 . Qualité et accessibilité des soins : des atouts français hérités du système mixte Le système de santé français, par son organisation et la diversité de ses acteurs, favorise une prise en charge plus efficace de certains types de soins. Accessibilité et qualité des soins sont garanties et l’on observe ainsi : - Une espérance de vie en France figurant parmi les plus élevées : 82,6 ans contre 80,7 ans en moyenne en 2017 dans les pays analysés ; - Une couverture vaccinale forte et en progression, avec une estimation passant de 93,1 % à 98,6 % entre 2017 et 2018 pour ce qui est du vaccin hexavalent protégeant contre six maladies dont le tétanos et l’hépatite ; - Un traitement efficace des cancers et des crises cardiaques. Si le nombre de cancers enregistré en France est le 2e plus fort d’Europe, la France compense par ses performances médicales dans le domaine. Concernant le taux de mortalité par crise cardiaque, il est en France l’un des plus bas dans l’OCDE, bien que le nombre d’admissions à l’hôpital pour cette raison reste important. Quelles pistes d’amélioration pour tendre vers un modèle plus performant ? La France se positionne 4e sur le podium des dépenses de santé en pourcentage du PIB derrière les Etats-Unis, l’Allemagne et la Suisse. L’étude révèle cependant que, pour un niveau comparable de dépense, certains systèmes de santé de l’OCDE sont plus performants que le système à la française. Au-delà des moyens financiers et humains, la performance d’un système et notamment de sa politique de prévention, dépend de la
  • 4. conception et de la mise en œuvre de l’action publique et du niveau d’implication des acteurs qui portent la prévention, comme les organismes complémentaires. Le critère de la prévention impacte fortement la position de la France dans le classement global de la performance des systèmes de santé de l’OCDE. Cette faiblesse en matière de prévention en France s’explique en partie par un sous-investissement chronique ces dernières années3 . Pour Patrick Brothier, Président du Groupe AÉSIO, « La France compte parmi les pays de l’OCDE les plus performants concernant la part de la population couverte par les soins. Nul doute que cela tient à la pertinence de notre système de santé dont le modèle hybride permet une forte mutualisation du risque. Notre pays doit capitaliser sur cette force du système mixte et s’appuyer sur des acteurs comme les mutuelles. Notre promesse est d’accompagner chacun et chacune pour être acteur et actrice de sa santé, de son mieux être et de sa sécurité. Grâce à cette étude, le rôle fondamental joué par les différents acteurs, l’Etat en premier lieu, mais aussi les organismes complémentaires, est mis en lumière. C’est cette hybridation, que les économistes qualifient de « mix public-privé », qui est le substrat de notre système de santé, et qui garantit ce faible reste à charge et cette grande accessibilité. » 5 indicateurs composites pour une grille d’évaluation commune #1 : Qualité du système Cet indicateur permet d’évaluer si le système permet une meilleure espérance de vie en bonne santé. Il agrège 8 indicateurs connus tels que l’espérance de vie à la naissance, la survie nette à 5 ans d’un cancer du colon, les années potentielles de vie perdues. #2 : Accessibilité financière Il s‘agit ici de mesurer quelle part prennent les dépenses personnelles directes de santé dans la consommation finale des ménages d’une part, dans les dépenses courantes de santé d’autre part. #3 : Accessibilité géographique Cet indicateur mesure la facilité (ou la difficulté) qu’ont les patients à rencontrer un médecin, un personnel de soin ou à avoir accès à une infrastructure de santé. #4 : Couverture du système Sont intégrés ici le pourcentage de la population éligible aux services de base, ainsi que la probabilité de consulter un médecin selon ses besoins. #5 : Prévention Cet indicateur mesure l’efficacité des politiques de prévention et intègre la consommation de tabac, d’alcool, le surpoids et l’obésité, le pourcentage d’enfants vaccinés contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche. Sources : 1 : Organisation mondiale de la propriété intellectuelle 2 : Drees, Comptes nationaux de la santé 3 : OCDE, 2018
  • 5. A propos du Groupe AÉSIO Le Groupe AÉSIO est une union mutualiste dont la vocation est de mobiliser les solidarités nécessaires pour apporter les réponses économiques et sociales aux priorités du « vivre mieux » des personnes et des collectivités : prévention, couverture santé, accès aux soins, longévité, prévoyance, etc. Il unit, depuis le 5 juillet 2016, les forces d’Adréa mutuelle, Apréva mutuelle et Eovi Mcd mutuelle pour agir au plus près des besoins des territoires et de ses 2,7 millions d’adhérents, dans un esprit de solidarité mutualiste qu’affirme sa signature de marque « Décidons ensemble de vivre mieux ». Plus d’informations sur www.ensemble.aesio.fr Contacts presse Agence EPOKA pour AÉSIO Nicolas Crépin / ncrepin@epoka.fr / 06 52 32 10 11 Mélissa Rodanet / mrodanet@epoka.fr / 06 69 92 44 32