SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
Télécharger pour lire hors ligne
Les boites d’encastrement :
Pour une meilleure tenue à l'arrachement
des prises et autres
mécanismes, leur fixation par vis
est conseillée. Il existe un type de
fixation par griffes moins résistant
à l'arrachement.
Elles permettent le raccordement
des fils provenant
des différents circuits ou
gaines.
Ces boîtes existent en
saillie ou à encastrer.
Exemple :
circuit interrupteur.
Il existe des boîtes pour
cloisons pleines : briques,
béton...(a) et pour cloisons
creuses : plaque de plâtre,
lambris...(b).
La profondeur de la boîte
dépend de l'épaisseur de
la cloison.
Prendre garde également
au volume occupé par le
câblage dans la boîte.
N
LES BOÎTES DE DERIVATION
Elles permettent le raccordement
des fils provenant
des différents circuits ou
gaines.
Ces boîtes existent en
saillie ou à encastrer.
Exemple :
circuit interrupteur.
N
1Perforer la boîte d'encastrement en
fonction du diamètre de la gaine.
2Placer chaque boîte dans son logement
en la maintenant avec du plâtre. Le
bord de la boîte doit être au ras de la
cloison.
3Mesurer les longueurs de gaine
nécessaires d'un point à un autre et les
couper en prévoyant de laisser dépasser
1 à 2 cm à l'intérieur de la boîte.
4Enfiler les câbles dans la gaine en les
laissant dépasser d'environ 20 cm. Le
nombre de câbles dépend du type de
branchement effectué (voir la pose).
5Positionner la gaine dans la saignée
et la maintenir avec quelques pointes en
prenant garde de ne pas la perforer.
66 Reboucher les saignées en les
mouillant avant de les garnir de
plâtre. Retirer les pointes au fur et
à mesure.
7Enlever l'excédent de plâtre.
laisser sécher, puis poncer.
Interrupteur
Interrupteur à voyant
Interrupteur va et vient
Boutons poussoirs
Prise de courant
Le coupe circuit :
Les coupe-circuits offrent une
protection du circuit en cas de
surcharge (dépassement de la
puissance maxi) ou en cas de
court-circuit (mauvaise manipulation
ou appareils défectueux). La
protection se fait sur la phase et
le neutre.
Les fusibles :
ils existent avec ou sans voyant
(témoin de fonctionnement) et se
remplacent en cas de panne.
Les disjoncteurs divisionnaires :
ils permettent de visualiser rapidement
le circuit défectueux et
de réenclencher le circuit une fois
la panne réparée.
Utilisez un tableau modulaire
standard adapté au nombre de
circuits à alimenter.
1_Fixez le tableau au mur sans
oublier de tenir compte de la longueur
de vos câbles.
1
2_Positionnez le différentiel
30 mA, les portes fusibles ou disjoncteurs
et les autres éléments
modulaires sur le ou les rails du
tableau en respectant le repérage
des différents circuits.
3_Positionnez les 2 peignes
phase et neutre sur les portes
fusibles ou disjoncteurs.
4_Raccordez le neutre puis la
phase venant du disjoncteur général
sur le différentiel 30 mA.
5_Raccordez la sortie du différentiel
aux peignes de répartition
phase et neutre.
6_Reliez chaque phase et chaque
neutre des différents circuits sur
l’élément modulaire correspondant.
7_Reliez tous les fils de terre des
différents circuits au bornier de
terre.
8_Assurez-vous que le bornier est
bien relié au piquet de terre.
9_Fermez le tableau après avoir
découpé les différents passages de
câble.
Parafoudre :
Il limite les surtensions
d’origine
atmosphérique en
les écoulant à la
terre.
Mise à la terre
Pose des moulures :
Fixer les moulures par clouage, coulage ou vissage.
Les principaux symboles électriques :
Le transformateur permet de réduire la tension de
l'alimentation pour alimenter les appareils domestiques
(téléphone, jouet etc..) ou pour assurer la protection des
personnes. Sur ce schéma la première partie du
transformateur est raccordée à la phase et au neutre et
alimentée sans interruption. La deuxième partie délivre une
tension de 12 volts (la tension varie selon le modèle de
transformateur). Cette TBT dit "Trés Basse Tension" nous
permet d'alimenter un circuit dans un milieu humide ou
l'utilisation d'appareils électriques en plein air.
Le tracé violet nous permet de vous vous montrer que le
courant alimente en permanence le transformateur. Il
n'apparaîtrait pas sur un schéma aux normes.
S'il vous plaît, les temps sont durs, économisez l'énergie.
Pensez à éteindre les lumières avant de quitter l'article. Sur
Changimmo on ne rigole pas avec l'environnement. :)
1. Introduction
L’électricité est vieille comme le monde, mais cela fait à peine 200
ans que l’homme a réussi à la maîtriser.
On l’appelle la fée électricité parce que cette magicienne a
transformé notre vie de tous les jours. Et lorsqu’elle vient à manquer,
On réalise alors à quel point elle nous rend service…
Aujourd’hui, l’électricité est indispensable. Sans elle, rien ne
fonctionne !
Imagine-toi un instant de retour à la vie d’autrefois :
Au revoir lumière, adieu télévision, jeux vidéo, radio, chaîne hi-fi,
machine à laver, ordinateurs …
La plupart de nos gestes quotidiens seraient impossibles sans un
système de distribution électrique efficace et sûr.
Toutefois, il n'est pas impossible de vivre sans électricité. En fait,
plus de 1.5 milliards de personnes dans le monde n'y ont toujours pas
accès aujourd'hui. Cependant, vivre sans lumière artificielle ni
énergie est radicalement différent et probablement beaucoup plus
difficile.
1.1. D’où vient l’électricité ?
L’électricité parcourt des dizaines, des centaines de kilomètres et
lorsqu’ elle arrive chez nous, elle a déjà beaucoup voyagé.
Elle est produite dans une usine appelée centrale électrique. Celle-ci
peut fournir de l’électricité à des millions de personnes. Une fois
produite, l’électricité doit être immédiatement transportée vers
l’endroit où elle est utilisée parce qu’on ne peut pas la stocker. Les
centrales doivent donc fonctionner 24h sur 24 de manière à pouvoir
fournir du courant au gré de la demande.
Il existe plusieurs types de centrales. Le nom de celles-ci dépend de
l’énergie primaire qu’elles utilisent pour produire l’électricité:
- Les centrales hydrauliques utilisent les chutes d’eau.
- Les centrales thermiques utilisent le charbon, le pétrole, le gaz.
- Les centrales nucléaires utilisent l’uranium.
Le vent et le soleil, également sources d’énergie primaire, peuvent
produire l’électricité. Mais ces sources d’ « énergies renouvelables »
ne sont pas encore couramment utilisées chez nous.
1.2. Qu’est ce qu’un courant électrique ?
Dans un métal, le courant électrique est du
à un déplacement d’électrons (particule
élémentaire de charge électrique négative
gravitant autour du noyau de l'atome).
HEMES - Institut Gramme
2. La production de l’électricité.
La production d'électricité n'est rien d'autre qu'une conversion.
C'est la transformation d'une énergie mécanique en énergie
électrique. Un exemple nous est familier : c'est la dynamo de
bicyclette. Quand nous pédalons, nous fournissons une énergie
mécanique, transmise à la roue, qui, à son tour, entraîne l'engrenage
de la dynamo. Celle-ci, en tournant, transforme cette énergie
mécanique en électricité qu'un fil transporte vers le phare. En
réalité, une centrale électrique moderne peut être comparée à une
dynamo géante perfectionnée. L'énergie mécanique y est
transformée en énergie électrique grâce à un alternateur.
2.1. Les centrales thermiques classiques.
Dans ces centrales, l'énergie thermique nécessaire est produite par
l'utilisation de combustibles fossiles : le charbon, le gaz ou le fuel.
La chaleur produite par la combustion dans la chaudière vaporise de
l'eau. La vapeur obtenue est véhiculée à haute pression et à haute
température vers une turbine dont les pales se mettent à tourner
sous la pression. L'énergie thermique est transformée en énergie
mécanique. Cette dernière est transformée en électricité par un
alternateur comme dans une dynamo.
Antoine Colen Philippe Hagelstein Xavier Milisen
HEMES - Institut Gramme
2.2. Les centrales nucléaires.
Les centrales nucléaires se différencient des centrales thermiques
classiques par leur mode de production de la chaleur: la combustion
de matières fossiles est remplacée par la fission d'atomes d'uranium.
Dans une centrale nucléaire, l'eau du circuit primaire (en contact
avec le cœur du réacteur) transmet sa chaleur à l'eau du circuit
secondaire (bien séparée du circuit primaire) dans le générateur de
vapeur. Les installations mécaniques et électriques d'une centrale
nucléaire (turbine - alternateur - condenseur) sont, dans leur
principe, les mêmes que celles d'une centrale thermique classique.
Antoine Colen Philippe Hagelstein Xavier Milisen
2.3. Les centrales à énergie renouvelable.
On appelle énergie renouvelable, les technologies qui permettent de
produire de l'électricité ou de la chaleur à partir de sources
renouvelables. Une source d'énergie est renouvelable si le fait d'en
consommer n'en limite pas sa consommation future du fait de son
épuisement ou des dommages impliqués pour l'environnement et la
société.
• les éoliennes transforment l'énergie du vent;
• les centrales hydrauliques transforment l'énergie de l'eau;
• les cellules photovoltaïques utilisent l'énergie du soleil;
• les biocarburants se servent du bois et de certains résidus
organiques;
• la géothermie transforme l'énergie de la chaleur de la terre…
2.4. Les centrales d'accumulation par pompage d'eau.
Le fonctionnement des centrales hydroélectriques repose sur le
principe du moulin à eau : l'eau qui s'écoule fait tourner une turbine,
couplée à un alternateur. Ce principe est mis en application "par
accumulation" à la centrale de pompage de Coo.
La centrale thermique classique.
Les centrales nucléaires.
Les centrales d’accumulation par pompage d’eau.
.
Réseau électrique.
Conclusion
Par cet exposé, nous avons tenté de montrer, de manière fort
simplifiée ce que recèle une maison en matière d'électricité. Il est
clair qu'une approche plus approfondie peut être apportée mais cela
n'était pas notre but. Celui-ci consistait plus en une approche des
différents circuits et équipements rencontrés ainsi que d'informer
sur quelques règles de bonne pratique utilisée en installation
électrique.
Enfin, il faut aussi insister sur le fait que l'installation de tels
circuits doit s'effectuer par des professionnels ou des personnes s'y
connaissant dans le domaine. Des dangers d'électrocution ne sont pas
inexistants dans la maison, ils peuvent aller jusqu'à entraîner la mort
dans certains cas. Alors de grâce, soyez prudents !!!
La minuterie offre les mêmes avantages que le télerupteur
en ce qui concerne le nombre de points de contrôle. La
différence vient du fait que le contact "k" est temporisé. Il
suffira donc d'une impulsion sur l'un des contacts S1, s2 ou
S3, pour enclencher le contact "k" et mettre en marche la
minuterie.
Une fois le temps écoulé (réglage du temps effectué en
fonction de l'utilisateur),le contact "k" se déclenche.
Le trait en pointillé représente la liaison entre la bobine et le
contact.

Contenu connexe

Tendances

Electricité en France par Théo LEROY et Renan Daviaud
Electricité en France par Théo LEROY et Renan DaviaudElectricité en France par Théo LEROY et Renan Daviaud
Electricité en France par Théo LEROY et Renan Daviaudtheo-leroy
 
Guide l'énergie éolienne - Ademe
Guide l'énergie éolienne - AdemeGuide l'énergie éolienne - Ademe
Guide l'énergie éolienne - AdemeBuild Green
 
Rendement des modules photovoltaïques
Rendement des modules photovoltaïquesRendement des modules photovoltaïques
Rendement des modules photovoltaïquessalem ben moussa
 
Memoire Fin D'etude Master 2 Optoelectronique
Memoire Fin D'etude Master 2  Optoelectronique  Memoire Fin D'etude Master 2  Optoelectronique
Memoire Fin D'etude Master 2 Optoelectronique Samir Gharbi
 
Les sources d'énergie
Les sources d'énergieLes sources d'énergie
Les sources d'énergierafa5979
 
Les formes exploitables des énergies renouvelables
Les formes exploitables des énergies renouvelablesLes formes exploitables des énergies renouvelables
Les formes exploitables des énergies renouvelablesoussama3141
 
Présentation énergie éolienne
Présentation énergie éoliennePrésentation énergie éolienne
Présentation énergie éolienneimene imene
 
Guide Energie éolienne - ademe
Guide Energie éolienne - ademe Guide Energie éolienne - ademe
Guide Energie éolienne - ademe Build Green
 
Photovoltaic solar panels
Photovoltaic solar panelsPhotovoltaic solar panels
Photovoltaic solar panelsmdaubry
 
كيف نضيء كراس التلميذ الفلسطيني
كيف نضيء كراس التلميذ الفلسطينيكيف نضيء كراس التلميذ الفلسطيني
كيف نضيء كراس التلميذ الفلسطينيoittn
 
Energía eólica francés.
Energía eólica francés.Energía eólica francés.
Energía eólica francés.ESPERANZAMARTIN
 
L évolution des éoliennes !
L évolution des éoliennes !L évolution des éoliennes !
L évolution des éoliennes !alexandreolivier
 
Production de l'énergie éolienne
Production de l'énergie éolienneProduction de l'énergie éolienne
Production de l'énergie éolienneZoulou Adams
 
Energie eolienne
Energie eolienneEnergie eolienne
Energie eolienneSami Sahli
 

Tendances (20)

Electricité en France par Théo LEROY et Renan Daviaud
Electricité en France par Théo LEROY et Renan DaviaudElectricité en France par Théo LEROY et Renan Daviaud
Electricité en France par Théo LEROY et Renan Daviaud
 
Guide l'énergie éolienne - Ademe
Guide l'énergie éolienne - AdemeGuide l'énergie éolienne - Ademe
Guide l'énergie éolienne - Ademe
 
Rendement des modules photovoltaïques
Rendement des modules photovoltaïquesRendement des modules photovoltaïques
Rendement des modules photovoltaïques
 
Memoire Fin D'etude Master 2 Optoelectronique
Memoire Fin D'etude Master 2  Optoelectronique  Memoire Fin D'etude Master 2  Optoelectronique
Memoire Fin D'etude Master 2 Optoelectronique
 
Les sources d'énergie
Les sources d'énergieLes sources d'énergie
Les sources d'énergie
 
Les formes exploitables des énergies renouvelables
Les formes exploitables des énergies renouvelablesLes formes exploitables des énergies renouvelables
Les formes exploitables des énergies renouvelables
 
Présentation énergie éolienne
Présentation énergie éoliennePrésentation énergie éolienne
Présentation énergie éolienne
 
Magic of wind 21
Magic of wind 21Magic of wind 21
Magic of wind 21
 
Guide Energie éolienne - ademe
Guide Energie éolienne - ademe Guide Energie éolienne - ademe
Guide Energie éolienne - ademe
 
Photovoltaic solar panels
Photovoltaic solar panelsPhotovoltaic solar panels
Photovoltaic solar panels
 
كيف نضيء كراس التلميذ الفلسطيني
كيف نضيء كراس التلميذ الفلسطينيكيف نضيء كراس التلميذ الفلسطيني
كيف نضيء كراس التلميذ الفلسطيني
 
Eolienne
EolienneEolienne
Eolienne
 
Energía eólica francés.
Energía eólica francés.Energía eólica francés.
Energía eólica francés.
 
L'éclairage autonome
L'éclairage autonomeL'éclairage autonome
L'éclairage autonome
 
L évolution des éoliennes !
L évolution des éoliennes !L évolution des éoliennes !
L évolution des éoliennes !
 
Production de l'énergie éolienne
Production de l'énergie éolienneProduction de l'énergie éolienne
Production de l'énergie éolienne
 
Energie eolienne
Energie eolienneEnergie eolienne
Energie eolienne
 
PréSentation Tpe
PréSentation TpePréSentation Tpe
PréSentation Tpe
 
semi conducteur projet.ppt
semi conducteur projet.pptsemi conducteur projet.ppt
semi conducteur projet.ppt
 
éNergie éolienne
éNergie éolienneéNergie éolienne
éNergie éolienne
 

En vedette

Mémoire de Master
Mémoire de MasterMémoire de Master
Mémoire de MasterRMS
 
Street Art : de la rue à la salle de cinéma
Street Art : de la rue à la salle de cinémaStreet Art : de la rue à la salle de cinéma
Street Art : de la rue à la salle de cinémastreetart
 
E-transformation du cinéma en France, MCI 2011
E-transformation du cinéma en France, MCI 2011E-transformation du cinéma en France, MCI 2011
E-transformation du cinéma en France, MCI 2011hchartier
 
Marketing du cinéma rapport [final] gg
Marketing du cinéma rapport [final] ggMarketing du cinéma rapport [final] gg
Marketing du cinéma rapport [final] ggDahardgamer
 
Théorie de ma salle de sport
Théorie de ma salle de sportThéorie de ma salle de sport
Théorie de ma salle de sportHiba Architecte
 
Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Hiba Architecte
 
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1Hiba Architecte
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle newHiba Architecte
 

En vedette (18)

Le jardin japonais
Le jardin japonais Le jardin japonais
Le jardin japonais
 
Mémoire de Master
Mémoire de MasterMémoire de Master
Mémoire de Master
 
Street Art : de la rue à la salle de cinéma
Street Art : de la rue à la salle de cinémaStreet Art : de la rue à la salle de cinéma
Street Art : de la rue à la salle de cinéma
 
Le style paysager
Le style paysager Le style paysager
Le style paysager
 
E-transformation du cinéma en France, MCI 2011
E-transformation du cinéma en France, MCI 2011E-transformation du cinéma en France, MCI 2011
E-transformation du cinéma en France, MCI 2011
 
Marketing du cinéma rapport [final] gg
Marketing du cinéma rapport [final] ggMarketing du cinéma rapport [final] gg
Marketing du cinéma rapport [final] gg
 
Théorie de ma salle de sport
Théorie de ma salle de sportThéorie de ma salle de sport
Théorie de ma salle de sport
 
Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)Approche technique fin (réparé)
Approche technique fin (réparé)
 
Approche programatique
Approche programatiqueApproche programatique
Approche programatique
 
2009plan de travail
2009plan de travail2009plan de travail
2009plan de travail
 
Expose
ExposeExpose
Expose
 
Analyse hamma.pps fin
Analyse hamma.pps  finAnalyse hamma.pps  fin
Analyse hamma.pps fin
 
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1
Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme1
 
Analyse urbaine1
Analyse urbaine1Analyse urbaine1
Analyse urbaine1
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle new
 
Ppt28 [récupéré]
Ppt28 [récupéré]Ppt28 [récupéré]
Ppt28 [récupéré]
 
These
TheseThese
These
 
Analyse urbaine
Analyse urbaineAnalyse urbaine
Analyse urbaine
 

Similaire à Elec

energie_solaire_photovoltaique.pdf
energie_solaire_photovoltaique.pdfenergie_solaire_photovoltaique.pdf
energie_solaire_photovoltaique.pdfElYassamineCherif
 
Cours sur les Energies renouvelables.pdf
Cours sur les Energies renouvelables.pdfCours sur les Energies renouvelables.pdf
Cours sur les Energies renouvelables.pdfNounouBoulou
 
ch1_Généralités et types des energies renouvelables.pdf
ch1_Généralités et types des energies renouvelables.pdfch1_Généralités et types des energies renouvelables.pdf
ch1_Généralités et types des energies renouvelables.pdfMohamedlamineYousfi
 
Electricité batiment
Electricité batimentElectricité batiment
Electricité batimentMetDollma
 
Capteur solaire97
Capteur solaire97Capteur solaire97
Capteur solaire97hilli241
 
Notion de circuit électrique.docx
Notion de circuit électrique.docxNotion de circuit électrique.docx
Notion de circuit électrique.docxDorian424702
 
ONDULEUR_SOLAIRE.pptx
ONDULEUR_SOLAIRE.pptxONDULEUR_SOLAIRE.pptx
ONDULEUR_SOLAIRE.pptxAPLOGAN
 
Inauguration opticube le 24-02-2016 avec le Ministre Paul Furlan
Inauguration opticube le 24-02-2016 avec le Ministre Paul FurlanInauguration opticube le 24-02-2016 avec le Ministre Paul Furlan
Inauguration opticube le 24-02-2016 avec le Ministre Paul FurlanBertrand Fontaine
 
TPE hydroelectricité (turgot 2010)
TPE hydroelectricité (turgot 2010)TPE hydroelectricité (turgot 2010)
TPE hydroelectricité (turgot 2010)team tpe
 
Energie hydraulique
Energie hydrauliqueEnergie hydraulique
Energie hydrauliquecoreurope
 
Energie hydraulique
Energie hydrauliqueEnergie hydraulique
Energie hydrauliquecoreurope
 
l'énergie solaire thermique
l'énergie solaire thermique l'énergie solaire thermique
l'énergie solaire thermique AHLEMBOUCHEMEL
 
Synthèse énergie solaire
Synthèse énergie solaireSynthèse énergie solaire
Synthèse énergie solairearleuein
 

Similaire à Elec (20)

energie_solaire_photovoltaique.pdf
energie_solaire_photovoltaique.pdfenergie_solaire_photovoltaique.pdf
energie_solaire_photovoltaique.pdf
 
Electricité
ElectricitéElectricité
Electricité
 
tpe1r
tpe1rtpe1r
tpe1r
 
Cours sur les Energies renouvelables.pdf
Cours sur les Energies renouvelables.pdfCours sur les Energies renouvelables.pdf
Cours sur les Energies renouvelables.pdf
 
Groupe electrogene
Groupe electrogeneGroupe electrogene
Groupe electrogene
 
L’énergie solaire
L’énergie solaireL’énergie solaire
L’énergie solaire
 
ch1_Généralités et types des energies renouvelables.pdf
ch1_Généralités et types des energies renouvelables.pdfch1_Généralités et types des energies renouvelables.pdf
ch1_Généralités et types des energies renouvelables.pdf
 
Electricité batiment
Electricité batimentElectricité batiment
Electricité batiment
 
Capteur solaire97
Capteur solaire97Capteur solaire97
Capteur solaire97
 
Notion de circuit électrique.docx
Notion de circuit électrique.docxNotion de circuit électrique.docx
Notion de circuit électrique.docx
 
ONDULEUR_SOLAIRE.pptx
ONDULEUR_SOLAIRE.pptxONDULEUR_SOLAIRE.pptx
ONDULEUR_SOLAIRE.pptx
 
Cours du réseau électrique
Cours du réseau électriqueCours du réseau électrique
Cours du réseau électrique
 
Inauguration opticube le 24-02-2016 avec le Ministre Paul Furlan
Inauguration opticube le 24-02-2016 avec le Ministre Paul FurlanInauguration opticube le 24-02-2016 avec le Ministre Paul Furlan
Inauguration opticube le 24-02-2016 avec le Ministre Paul Furlan
 
TPE hydroelectricité (turgot 2010)
TPE hydroelectricité (turgot 2010)TPE hydroelectricité (turgot 2010)
TPE hydroelectricité (turgot 2010)
 
Energy Harvesting
Energy HarvestingEnergy Harvesting
Energy Harvesting
 
Energie hydraulique
Energie hydrauliqueEnergie hydraulique
Energie hydraulique
 
Energie hydraulique
Energie hydrauliqueEnergie hydraulique
Energie hydraulique
 
Rapport thématique terrain g8
Rapport thématique terrain   g8Rapport thématique terrain   g8
Rapport thématique terrain g8
 
l'énergie solaire thermique
l'énergie solaire thermique l'énergie solaire thermique
l'énergie solaire thermique
 
Synthèse énergie solaire
Synthèse énergie solaireSynthèse énergie solaire
Synthèse énergie solaire
 

Plus de Hiba Architecte (20)

Presentation de la zhun
Presentation de la zhunPresentation de la zhun
Presentation de la zhun
 
Les zhu ns
Les zhu nsLes zhu ns
Les zhu ns
 
Lecture typo morpholo
Lecture typo morpholoLecture typo morpholo
Lecture typo morpholo
 
Analyse typ
Analyse typAnalyse typ
Analyse typ
 
Géographie urbainea
Géographie urbaineaGéographie urbainea
Géographie urbainea
 
Exposèe
ExposèeExposèe
Exposèe
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche architecturale
Approche architecturaleApproche architecturale
Approche architecturale
 
Approche thématique new
Approche thématique newApproche thématique new
Approche thématique new
 
Bibliographie
BibliographieBibliographie
Bibliographie
 
Conclusion 2
Conclusion 2Conclusion 2
Conclusion 2
 
Introduction générale
Introduction généraleIntroduction générale
Introduction générale
 
Préambule 2
Préambule 2Préambule 2
Préambule 2
 
Sommaire
SommaireSommaire
Sommaire
 
Notre discour
Notre discourNotre discour
Notre discour
 
Technique
TechniqueTechnique
Technique
 
Programme des surfaces
Programme des surfacesProgramme des surfaces
Programme des surfaces
 
Programme des surfaces
Programme des surfacesProgramme des surfaces
Programme des surfaces
 
Plan de travail
Plan de travailPlan de travail
Plan de travail
 
Demarche conceptuelle
Demarche conceptuelleDemarche conceptuelle
Demarche conceptuelle
 

Elec

  • 1. Les boites d’encastrement : Pour une meilleure tenue à l'arrachement des prises et autres mécanismes, leur fixation par vis est conseillée. Il existe un type de fixation par griffes moins résistant à l'arrachement. Elles permettent le raccordement des fils provenant des différents circuits ou gaines. Ces boîtes existent en saillie ou à encastrer. Exemple : circuit interrupteur. Il existe des boîtes pour cloisons pleines : briques, béton...(a) et pour cloisons creuses : plaque de plâtre, lambris...(b). La profondeur de la boîte dépend de l'épaisseur de la cloison. Prendre garde également au volume occupé par le câblage dans la boîte. N LES BOÎTES DE DERIVATION Elles permettent le raccordement
  • 2. des fils provenant des différents circuits ou gaines. Ces boîtes existent en saillie ou à encastrer. Exemple : circuit interrupteur. N 1Perforer la boîte d'encastrement en fonction du diamètre de la gaine. 2Placer chaque boîte dans son logement en la maintenant avec du plâtre. Le bord de la boîte doit être au ras de la cloison. 3Mesurer les longueurs de gaine nécessaires d'un point à un autre et les couper en prévoyant de laisser dépasser 1 à 2 cm à l'intérieur de la boîte. 4Enfiler les câbles dans la gaine en les laissant dépasser d'environ 20 cm. Le nombre de câbles dépend du type de branchement effectué (voir la pose). 5Positionner la gaine dans la saignée et la maintenir avec quelques pointes en prenant garde de ne pas la perforer. 66 Reboucher les saignées en les mouillant avant de les garnir de plâtre. Retirer les pointes au fur et
  • 3. à mesure. 7Enlever l'excédent de plâtre. laisser sécher, puis poncer. Interrupteur Interrupteur à voyant Interrupteur va et vient
  • 4. Boutons poussoirs Prise de courant Le coupe circuit : Les coupe-circuits offrent une protection du circuit en cas de surcharge (dépassement de la puissance maxi) ou en cas de court-circuit (mauvaise manipulation ou appareils défectueux). La protection se fait sur la phase et le neutre. Les fusibles : ils existent avec ou sans voyant (témoin de fonctionnement) et se remplacent en cas de panne. Les disjoncteurs divisionnaires : ils permettent de visualiser rapidement le circuit défectueux et de réenclencher le circuit une fois la panne réparée.
  • 5. Utilisez un tableau modulaire standard adapté au nombre de circuits à alimenter. 1_Fixez le tableau au mur sans oublier de tenir compte de la longueur de vos câbles. 1 2_Positionnez le différentiel 30 mA, les portes fusibles ou disjoncteurs et les autres éléments modulaires sur le ou les rails du tableau en respectant le repérage des différents circuits. 3_Positionnez les 2 peignes phase et neutre sur les portes fusibles ou disjoncteurs. 4_Raccordez le neutre puis la phase venant du disjoncteur général sur le différentiel 30 mA. 5_Raccordez la sortie du différentiel aux peignes de répartition phase et neutre. 6_Reliez chaque phase et chaque neutre des différents circuits sur l’élément modulaire correspondant. 7_Reliez tous les fils de terre des différents circuits au bornier de terre. 8_Assurez-vous que le bornier est bien relié au piquet de terre. 9_Fermez le tableau après avoir découpé les différents passages de câble.
  • 6. Parafoudre : Il limite les surtensions d’origine atmosphérique en les écoulant à la terre.
  • 7. Mise à la terre Pose des moulures : Fixer les moulures par clouage, coulage ou vissage.
  • 8. Les principaux symboles électriques : Le transformateur permet de réduire la tension de l'alimentation pour alimenter les appareils domestiques (téléphone, jouet etc..) ou pour assurer la protection des personnes. Sur ce schéma la première partie du transformateur est raccordée à la phase et au neutre et
  • 9. alimentée sans interruption. La deuxième partie délivre une tension de 12 volts (la tension varie selon le modèle de transformateur). Cette TBT dit "Trés Basse Tension" nous permet d'alimenter un circuit dans un milieu humide ou l'utilisation d'appareils électriques en plein air. Le tracé violet nous permet de vous vous montrer que le courant alimente en permanence le transformateur. Il n'apparaîtrait pas sur un schéma aux normes. S'il vous plaît, les temps sont durs, économisez l'énergie. Pensez à éteindre les lumières avant de quitter l'article. Sur Changimmo on ne rigole pas avec l'environnement. :) 1. Introduction L’électricité est vieille comme le monde, mais cela fait à peine 200 ans que l’homme a réussi à la maîtriser. On l’appelle la fée électricité parce que cette magicienne a transformé notre vie de tous les jours. Et lorsqu’elle vient à manquer, On réalise alors à quel point elle nous rend service… Aujourd’hui, l’électricité est indispensable. Sans elle, rien ne fonctionne ! Imagine-toi un instant de retour à la vie d’autrefois : Au revoir lumière, adieu télévision, jeux vidéo, radio, chaîne hi-fi,
  • 10. machine à laver, ordinateurs … La plupart de nos gestes quotidiens seraient impossibles sans un système de distribution électrique efficace et sûr. Toutefois, il n'est pas impossible de vivre sans électricité. En fait, plus de 1.5 milliards de personnes dans le monde n'y ont toujours pas accès aujourd'hui. Cependant, vivre sans lumière artificielle ni énergie est radicalement différent et probablement beaucoup plus difficile. 1.1. D’où vient l’électricité ? L’électricité parcourt des dizaines, des centaines de kilomètres et lorsqu’ elle arrive chez nous, elle a déjà beaucoup voyagé. Elle est produite dans une usine appelée centrale électrique. Celle-ci peut fournir de l’électricité à des millions de personnes. Une fois produite, l’électricité doit être immédiatement transportée vers l’endroit où elle est utilisée parce qu’on ne peut pas la stocker. Les centrales doivent donc fonctionner 24h sur 24 de manière à pouvoir fournir du courant au gré de la demande. Il existe plusieurs types de centrales. Le nom de celles-ci dépend de l’énergie primaire qu’elles utilisent pour produire l’électricité: - Les centrales hydrauliques utilisent les chutes d’eau. - Les centrales thermiques utilisent le charbon, le pétrole, le gaz. - Les centrales nucléaires utilisent l’uranium. Le vent et le soleil, également sources d’énergie primaire, peuvent produire l’électricité. Mais ces sources d’ « énergies renouvelables » ne sont pas encore couramment utilisées chez nous.
  • 11. 1.2. Qu’est ce qu’un courant électrique ? Dans un métal, le courant électrique est du à un déplacement d’électrons (particule élémentaire de charge électrique négative gravitant autour du noyau de l'atome). HEMES - Institut Gramme 2. La production de l’électricité. La production d'électricité n'est rien d'autre qu'une conversion. C'est la transformation d'une énergie mécanique en énergie électrique. Un exemple nous est familier : c'est la dynamo de bicyclette. Quand nous pédalons, nous fournissons une énergie mécanique, transmise à la roue, qui, à son tour, entraîne l'engrenage de la dynamo. Celle-ci, en tournant, transforme cette énergie
  • 12. mécanique en électricité qu'un fil transporte vers le phare. En réalité, une centrale électrique moderne peut être comparée à une dynamo géante perfectionnée. L'énergie mécanique y est transformée en énergie électrique grâce à un alternateur. 2.1. Les centrales thermiques classiques. Dans ces centrales, l'énergie thermique nécessaire est produite par l'utilisation de combustibles fossiles : le charbon, le gaz ou le fuel. La chaleur produite par la combustion dans la chaudière vaporise de l'eau. La vapeur obtenue est véhiculée à haute pression et à haute température vers une turbine dont les pales se mettent à tourner sous la pression. L'énergie thermique est transformée en énergie mécanique. Cette dernière est transformée en électricité par un alternateur comme dans une dynamo. Antoine Colen Philippe Hagelstein Xavier Milisen HEMES - Institut Gramme 2.2. Les centrales nucléaires. Les centrales nucléaires se différencient des centrales thermiques classiques par leur mode de production de la chaleur: la combustion de matières fossiles est remplacée par la fission d'atomes d'uranium. Dans une centrale nucléaire, l'eau du circuit primaire (en contact avec le cœur du réacteur) transmet sa chaleur à l'eau du circuit secondaire (bien séparée du circuit primaire) dans le générateur de vapeur. Les installations mécaniques et électriques d'une centrale nucléaire (turbine - alternateur - condenseur) sont, dans leur principe, les mêmes que celles d'une centrale thermique classique. Antoine Colen Philippe Hagelstein Xavier Milisen 2.3. Les centrales à énergie renouvelable. On appelle énergie renouvelable, les technologies qui permettent de produire de l'électricité ou de la chaleur à partir de sources
  • 13. renouvelables. Une source d'énergie est renouvelable si le fait d'en consommer n'en limite pas sa consommation future du fait de son épuisement ou des dommages impliqués pour l'environnement et la société. • les éoliennes transforment l'énergie du vent; • les centrales hydrauliques transforment l'énergie de l'eau; • les cellules photovoltaïques utilisent l'énergie du soleil; • les biocarburants se servent du bois et de certains résidus organiques; • la géothermie transforme l'énergie de la chaleur de la terre… 2.4. Les centrales d'accumulation par pompage d'eau. Le fonctionnement des centrales hydroélectriques repose sur le principe du moulin à eau : l'eau qui s'écoule fait tourner une turbine, couplée à un alternateur. Ce principe est mis en application "par accumulation" à la centrale de pompage de Coo. La centrale thermique classique.
  • 14. Les centrales nucléaires. Les centrales d’accumulation par pompage d’eau. .
  • 15. Réseau électrique. Conclusion Par cet exposé, nous avons tenté de montrer, de manière fort simplifiée ce que recèle une maison en matière d'électricité. Il est clair qu'une approche plus approfondie peut être apportée mais cela n'était pas notre but. Celui-ci consistait plus en une approche des différents circuits et équipements rencontrés ainsi que d'informer sur quelques règles de bonne pratique utilisée en installation électrique. Enfin, il faut aussi insister sur le fait que l'installation de tels circuits doit s'effectuer par des professionnels ou des personnes s'y
  • 16. connaissant dans le domaine. Des dangers d'électrocution ne sont pas inexistants dans la maison, ils peuvent aller jusqu'à entraîner la mort dans certains cas. Alors de grâce, soyez prudents !!! La minuterie offre les mêmes avantages que le télerupteur en ce qui concerne le nombre de points de contrôle. La différence vient du fait que le contact "k" est temporisé. Il suffira donc d'une impulsion sur l'un des contacts S1, s2 ou S3, pour enclencher le contact "k" et mettre en marche la minuterie. Une fois le temps écoulé (réglage du temps effectué en fonction de l'utilisateur),le contact "k" se déclenche. Le trait en pointillé représente la liaison entre la bobine et le contact.