SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  20
ENQUETE
Les soins face aux différences culturelles
et religieuses
Pourquoi cette étude ?
Les soignants essaient d'être attentif à l'univers des patients. Dans cet
univers nous nous sommes posés la question de la place de la religion et
de la culture.
Dans les débats qui traversent la société concernant la laïcité, nous
avons voulu être dans la réflexion, plus que dans la réaction
Quelques problématiques,essentiellement issues du milieu hospitalier,
très peu du milieu libéral.
Les différences religieuses ou culturelles posent elles vraiment
des difficultés dans l'acte de soin ? ou est ce un fantasme ?
- 1400 questionnaires
- médecins Loire Sud, libéraux et hospitalier
- recto-verso, avec réponses fermées
- sur les difficultés éventuelles rencontrées dans leur activité de soins
Population de l'étude
- 114 réponses médecins Loire Sud
- équilibre homme/ femme
- bonne représentativité libéral / salarié (40/60 en Fr)
- bonne représentativité selon âge
Dans quelles situations les différences culturelles ou religieuses
des patients peuvent influer sur l'attitude thérapeutique?
24%
70 %
20 % 31 %
Dans quelles situations les différences culturelles ou religieuses
des patients peuvent influer sur l'attitude thérapeutique?
22 %
20%
26 % 17%
14 %
25 %
1- contraception 2- grossesse 3- nutrition 4- arrêt thérapeutique
5- examen clinique 6-infertilité 7-anxio dépression 8-handicap
Les orientations culturelles ou religieuses de certains patients
peuvent- elles parfois être source de conflits ?
Influence sur attitude thérapeutique : 24 % Conflits: 5 %
Dans la majorité des cas il y a adaptation (du patient? du médecin?)
L'évolution vers une conflit est rare, mais pas nulle....
La famille, avec ses convictions culturelles et religieuses,
influence-t-elle la prise en charge ?
- peu sur l'homme
- souvent pour la femme
7 %
24 %
Est ce que certaines demandes de patients vous ont mis en
difficulté du fait de vos convictions philosophiques ou
religieuses ?
mes convictions n'entrainent pas de difficulté sur les soins que je donne: pour 1/3 si
le soin est un dialogue – importance des deux partenaires
le positionnement dans ce questionnaire peut être lié à l'attitude du patient ou au soignant
Demander un avis à une commission medico-juridique consultative, en cas
de difficulté liée à la laïcité, vous paraît-il utile ?
Participer à des discussions collégiales concernant cette problématique
vous paraît-il utile ?
57 %
64 %
- biais
 problème de cohorte: seuls les motivés répondent
 réponse par « ressenti et mémoire », pas de dossier clinique...
 sens accordé aux notions de culturel et religieux
Ex de l' examen clinique: religieux? culturel? milieu social? famille? pudeur?
Mais nous avions la réponse à notre question initiale:
Les difficultés de soins liées aux différences culturelles existent.
 Elles touchent plus la femme que l'homme.
 Contraception, grossesse, nutrition et arrêt thérapeutique sont les
premiers domaines concernés.
 La famille du patient et les convictions du soignant jouent un rôle.
 Cela reste dans la majorité des cas un paramètre dans la stratégie
thérapeutique, l'évolution vers un conflit est rare, mais pas exceptionnelle.
 Il y a, de la part du milieu médical, une demande de discussion sur ce
sujet.
Comment répondre à cette demande?
 Discussion familiale pendant le repas ?
mais parfois....
31 fiches laïcité
Conseil de l'ordre des médecins
de la Haute Garonne
Oct 2015
clause de conscience, certificat de virginité,circoncision pour raisons
non médicales,hyménoplastie,diagnostic prénatal, contraception....
Mise en place d'un groupe médico-juridique
si vous êtes:
Infirmière, kiné, médecin, sage femme,dentiste, aide soignante,
psychologue..
question (laïcité, différence culturelles, différences religieuses)
mail: sante@licra-saint-etienne.org
réflexion: - du groupe
- +/- juristes de la Licra
- +/- Terre d'Ethique ( si éthique)
Réponse : - par mail
Pour ouvrir la discussion
Quelques exemples de commentaires libres recueillis en
fin de questionnaire …
et qui n'engage que ceux qui les ont écris...
« l’attitude thérapeutique (les décisions) est discutée avec
le patient qui a très souvent des préférences. Ces
préférences peuvent être liées à des croyances religieuses
ou non ; pas facile de savoir la part culturelle ou religieuse
dans ses préférences (le médecin ne demande pas au
patient de les justifier). »
être une femme ou un homme : « Ces différences influent
surtout sur l’approche, pas sur les décisions thérapeutiques »
« En fait, je reste toujours neutre au niveau du port du foulard ou burqa, et je fais
comme avec les autres sans faire de remarque : se déshabiller et se mettre en slip
et soutien gorge.. Le seul problème que je rencontre : la pudeur maladive de
certaines ».
« Etant psychiatre, je n’ai jamais affaire à un refus brutal d’examen
médical physique, la difficulté du transculturel est ailleurs. D’autre part
les fanatiques ne consultent pas les psys ».
« Comme médecin libéral exerçant dans un lieu privé, je ne vois
guère de difficulté liées à la laïcité. Si une patiente refuse un
examen pour raisin religieuse ou culturelle, j’explique non
seulement le but de l’examen, mais encore le risque à ne pas le
faire, ensuite le/la patiente décide : il n’y a pas d’obligation à
accepter un soin. Le plus souvent, il/elle les accepte !... »
« Il y a très peu de problèmes liés aux convictions philosophiques ou religieuses.
Souvent nous avons affaire à des imbéciles que l’on a beaucoup de mal à convaincre.
Les médiateurs (Imam, prêtres, témoins de Jehova) sont souvent beaucoup plus
compréhensifs et nous permettent de travailler correctement sans nous confronter à
des inepties d’un autre temps. J’ajouterais concernant l’islam que le problème vient
des hommes et que la relation avec les femmes, même voilées, est en général facile.
Il n’est pas question de changer d’attitude thérapeutique. Au mieux il faut expliquer
mais ne pas céder ».
« Nous sommes confrontés à quatre difficultés :
L’examen clinique et les soins d’une femme religieuse, la viande Hallal au
restaurant, la prière dans les chambres, le jour de l’Aïd qui n’est pas férié,
ce qui demande des permissions et interruptions de soins. »
« Les seules problématiques que j’ai personnellement
ressenties sont liées à des indications de transfusions chez
les témoins de Jehova »
« Je ne sais pas quoi dire, mais il y a un ras-le-bol d’être soumis à des revendications
religieuses voire sectaires inadmissibles dans notre pays censé laïc. Certes la religion ( ?)
musulmane est souvent en cause mais les autres intégristes (juifs, catholiques, témoins de
Jehova …) sont aussi très présents. Je suis près de la retraite mais inquiet, très inquiet pour
mes successeurs et mes enfants si ce laxisme continue. Un exemple j’ai failli être poignardé,
car, homme, je devais installer une péridurale à une femme musulmane en train d’accoucher,
et à plusieurs reprises, je n’ai pas eu le droit de consulter une femme musulmane (ou plutôt
mariée à un musulman). »
« Je pense, que dans la grande majorité des cas, les problèmes proviennent de la stricte
attitude du médecin et de son éventuelle intolérance. »
« Malheureusement nous sommes dans un pays où la religion musulmane
outrepasse ses droits. Il est loin le temps où l’on demandait à des chrétiens
arrivant en France de prouver qu’ils étaient baptisés pour être admis dans
certaines écoles. Jusqu’à preuve du contraire nous sommes dans un pays laïc ( )
mais à dominante culturelle judéo-chrétienne. !!! Pourrions-nous nous imposer en
tant qu’expatrié de telles exigences dans les pays musulmans ? »
 « Praticien hospitalier à la retraite depuis peu, j’ai pu
constater, chez les cathos comme dans toutes les
confessions, qu’il y avait des personnes désinhibées
(souffrance, asociales ?) dans tous les milieux. »
« Demande d’une commission consultative, réponse : « je n’en sais rien. A priori, en pratique
libérale, j’ai l’impression qu’en cas de difficulté le patient change de praticien. A l’hôpital c’est
plus compliqué, surement »
« Si difficulté ou problématique complexe rencontrée, intérêt de faire appel à un 1/3
pour réfléchir ensemble, prendre du recul et éventuellement bénéficier de son
expérience ou expertise, comme pourrait le proposer une commission médico-
juridique. »
sante@licra-saint-etienne.org

Contenu connexe

Tendances

Nouveau document microsoft office word
Nouveau document microsoft office wordNouveau document microsoft office word
Nouveau document microsoft office word
Ahmed Rebai
 
Et moi, je fais quoi quand ils sont malades
Et moi, je fais quoi quand ils sont malades  Et moi, je fais quoi quand ils sont malades
Et moi, je fais quoi quand ils sont malades
Réseau Pro Santé
 
25 mai 2012 : Olivier Farmer
25 mai 2012 : Olivier Farmer25 mai 2012 : Olivier Farmer
25 mai 2012 : Olivier Farmer
CNESM
 
Question du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado cancerauxQuestion du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado canceraux
AmineBenjelloun
 
Cancer & question du devenir
Cancer & question du devenirCancer & question du devenir
Cancer & question du devenir
AmineBenjelloun
 

Tendances (10)

Nouveau document microsoft office word
Nouveau document microsoft office wordNouveau document microsoft office word
Nouveau document microsoft office word
 
Et moi, je fais quoi quand ils sont malades
Et moi, je fais quoi quand ils sont malades  Et moi, je fais quoi quand ils sont malades
Et moi, je fais quoi quand ils sont malades
 
Don d'organes
Don d'organesDon d'organes
Don d'organes
 
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
CRISE - INSTITUT 2011 - Brian Mishara - Prévenir la récidive de tentatives de...
 
Irrc 877 Josse Fre 2
Irrc 877 Josse Fre 2Irrc 877 Josse Fre 2
Irrc 877 Josse Fre 2
 
25 mai 2012 : Olivier Farmer
25 mai 2012 : Olivier Farmer25 mai 2012 : Olivier Farmer
25 mai 2012 : Olivier Farmer
 
Question du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado cancerauxQuestion du devenir de l 'ado canceraux
Question du devenir de l 'ado canceraux
 
Cancer & question du devenir
Cancer & question du devenirCancer & question du devenir
Cancer & question du devenir
 
Qualite de vie ancc
Qualite de vie anccQualite de vie ancc
Qualite de vie ancc
 
Photographie état de santé de personnes transgenres suivie par l'association ...
Photographie état de santé de personnes transgenres suivie par l'association ...Photographie état de santé de personnes transgenres suivie par l'association ...
Photographie état de santé de personnes transgenres suivie par l'association ...
 

En vedette

Evidencia dispositivos hardwere
Evidencia dispositivos hardwereEvidencia dispositivos hardwere
Evidencia dispositivos hardwere
hencasmar
 
Optativas presentacion gral año 2014 - ing software - versión final
Optativas   presentacion gral año 2014 - ing software - versión finalOptativas   presentacion gral año 2014 - ing software - versión final
Optativas presentacion gral año 2014 - ing software - versión final
infounlp
 
Proyecto formativo de sistemas (1)(1)manco (1)
Proyecto formativo de sistemas (1)(1)manco (1)Proyecto formativo de sistemas (1)(1)manco (1)
Proyecto formativo de sistemas (1)(1)manco (1)
Laura Manco
 
Tratamiento de insuficiencia renal
Tratamiento de insuficiencia renalTratamiento de insuficiencia renal
Tratamiento de insuficiencia renal
ratamieert
 
El diseno en naturaleza2
El diseno en naturaleza2El diseno en naturaleza2
El diseno en naturaleza2
Sandra Manzano
 
Presentación web 2.0
Presentación web 2.0Presentación web 2.0
Presentación web 2.0
Omar Rios
 
Evidencia trabajos de investigacion
Evidencia trabajos de investigacionEvidencia trabajos de investigacion
Evidencia trabajos de investigacion
kelin9
 

En vedette (20)

Evidencia dispositivos hardwere
Evidencia dispositivos hardwereEvidencia dispositivos hardwere
Evidencia dispositivos hardwere
 
Hola prima
Hola primaHola prima
Hola prima
 
Clase 3 sistemas operativos
Clase 3 sistemas operativosClase 3 sistemas operativos
Clase 3 sistemas operativos
 
Proyecto presentacion
Proyecto presentacionProyecto presentacion
Proyecto presentacion
 
Optativas presentacion gral año 2014 - ing software - versión final
Optativas   presentacion gral año 2014 - ing software - versión finalOptativas   presentacion gral año 2014 - ing software - versión final
Optativas presentacion gral año 2014 - ing software - versión final
 
Lundi jour du marche a betafo
Lundi jour du marche a betafoLundi jour du marche a betafo
Lundi jour du marche a betafo
 
Plaquette ader
Plaquette aderPlaquette ader
Plaquette ader
 
150325 historique site web marmara
150325 historique site web marmara150325 historique site web marmara
150325 historique site web marmara
 
ESCP-EAP: Vive les éco-entrepreneurs !
ESCP-EAP: Vive les éco-entrepreneurs !ESCP-EAP: Vive les éco-entrepreneurs !
ESCP-EAP: Vive les éco-entrepreneurs !
 
Construire une carte #ConfReka
Construire une carte #ConfRekaConstruire une carte #ConfReka
Construire une carte #ConfReka
 
37677 -lacantine
37677 -lacantine37677 -lacantine
37677 -lacantine
 
Proyecto formativo de sistemas (1)(1)manco (1)
Proyecto formativo de sistemas (1)(1)manco (1)Proyecto formativo de sistemas (1)(1)manco (1)
Proyecto formativo de sistemas (1)(1)manco (1)
 
Design responsable
Design responsableDesign responsable
Design responsable
 
Tratamiento de insuficiencia renal
Tratamiento de insuficiencia renalTratamiento de insuficiencia renal
Tratamiento de insuficiencia renal
 
El diseno en naturaleza2
El diseno en naturaleza2El diseno en naturaleza2
El diseno en naturaleza2
 
Presentación web 2.0
Presentación web 2.0Presentación web 2.0
Presentación web 2.0
 
Práctica 3
Práctica 3Práctica 3
Práctica 3
 
Evidencia trabajos de investigacion
Evidencia trabajos de investigacionEvidencia trabajos de investigacion
Evidencia trabajos de investigacion
 
Museo de la cerveza
Museo de la cervezaMuseo de la cerveza
Museo de la cerveza
 
Art + ajijic 2010
Art + ajijic 2010Art + ajijic 2010
Art + ajijic 2010
 

Similaire à Enquête - Les soins face aux différences culturelles et religieuses - Licra St Etienne

Texte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidose
Texte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidoseTexte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidose
Texte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidose
La Fabrique Narrative
 
Cours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentaleCours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentale
Michel Perrier
 
Ocasi discours principal rev fr
Ocasi discours principal rev frOcasi discours principal rev fr
Ocasi discours principal rev fr
ocasiconference
 
SOS Hépatites_Rôle des associations.ppt
SOS Hépatites_Rôle des associations.pptSOS Hépatites_Rôle des associations.ppt
SOS Hépatites_Rôle des associations.ppt
odeckmyn
 
Poiré (2013). pistes d’intervention en counseling de carrière auprès de clien...
Poiré (2013). pistes d’intervention en counseling de carrière auprès de clien...Poiré (2013). pistes d’intervention en counseling de carrière auprès de clien...
Poiré (2013). pistes d’intervention en counseling de carrière auprès de clien...
Louis Cournoyer
 
R H Meeting Womens Needs Fr
R H Meeting Womens Needs FrR H Meeting Womens Needs Fr
R H Meeting Womens Needs Fr
Yann ZHAO
 

Similaire à Enquête - Les soins face aux différences culturelles et religieuses - Licra St Etienne (20)

séance 11 La démarche éthique.pptx
séance 11 La démarche éthique.pptxséance 11 La démarche éthique.pptx
séance 11 La démarche éthique.pptx
 
Éthique - Concilier soins et religions
Éthique - Concilier soins et religionsÉthique - Concilier soins et religions
Éthique - Concilier soins et religions
 
Contrastes entre la vision parentale et la vision médicale en pédiatrie
Contrastes entre la vision parentale et la vision médicale en pédiatrieContrastes entre la vision parentale et la vision médicale en pédiatrie
Contrastes entre la vision parentale et la vision médicale en pédiatrie
 
Texte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidose
Texte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidoseTexte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidose
Texte conference pour_le_chu_de_bordeaux_sur_approche_narrative_et_mucoviscidose
 
Recherche d’informations sur la santé
Recherche d’informations sur la santéRecherche d’informations sur la santé
Recherche d’informations sur la santé
 
Información importante para la salud de las mujeres y las niñas: mutilación g...
Información importante para la salud de las mujeres y las niñas: mutilación g...Información importante para la salud de las mujeres y las niñas: mutilación g...
Información importante para la salud de las mujeres y las niñas: mutilación g...
 
Soshepatites présentation du 2015
Soshepatites  présentation du 2015Soshepatites  présentation du 2015
Soshepatites présentation du 2015
 
Cours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentaleCours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentale
 
Ocasi discours principal rev fr
Ocasi discours principal rev frOcasi discours principal rev fr
Ocasi discours principal rev fr
 
SOS Hépatites_Rôle des associations.ppt
SOS Hépatites_Rôle des associations.pptSOS Hépatites_Rôle des associations.ppt
SOS Hépatites_Rôle des associations.ppt
 
Radioscopie de l'e-santé
Radioscopie de l'e-santéRadioscopie de l'e-santé
Radioscopie de l'e-santé
 
Poiré (2013). pistes d’intervention en counseling de carrière auprès de clien...
Poiré (2013). pistes d’intervention en counseling de carrière auprès de clien...Poiré (2013). pistes d’intervention en counseling de carrière auprès de clien...
Poiré (2013). pistes d’intervention en counseling de carrière auprès de clien...
 
Journée mondiale des soins palliatifs - Palliative genève
Journée mondiale des soins palliatifs - Palliative genèveJournée mondiale des soins palliatifs - Palliative genève
Journée mondiale des soins palliatifs - Palliative genève
 
R H Meeting Womens Needs Fr
R H Meeting Womens Needs FrR H Meeting Womens Needs Fr
R H Meeting Womens Needs Fr
 
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomersRejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
Rejet de la religion et attitude à l'égard de l'euthanasie chez les baby-boomers
 
Selina Kyle (les Dechainees) écrit à Mme Bachelot
Selina Kyle (les Dechainees) écrit à Mme BachelotSelina Kyle (les Dechainees) écrit à Mme Bachelot
Selina Kyle (les Dechainees) écrit à Mme Bachelot
 
Selon l’article LA RELATION PATIENT-SOIGNANT est une relation d’aide psycho ...
Selon l’article LA RELATION PATIENT-SOIGNANT  est une relation d’aide psycho ...Selon l’article LA RELATION PATIENT-SOIGNANT  est une relation d’aide psycho ...
Selon l’article LA RELATION PATIENT-SOIGNANT est une relation d’aide psycho ...
 
Un regard patient sur la littératie en santé: la démarche de création des fic...
Un regard patient sur la littératie en santé: la démarche de création des fic...Un regard patient sur la littératie en santé: la démarche de création des fic...
Un regard patient sur la littératie en santé: la démarche de création des fic...
 
Fédaration des PSAD Les seniors et la nutrition novembre 2014
Fédaration des PSAD Les seniors et la nutrition novembre 2014Fédaration des PSAD Les seniors et la nutrition novembre 2014
Fédaration des PSAD Les seniors et la nutrition novembre 2014
 
Place des proches lors des soins - SFMU 2018
Place des proches lors des soins - SFMU 2018Place des proches lors des soins - SFMU 2018
Place des proches lors des soins - SFMU 2018
 

Enquête - Les soins face aux différences culturelles et religieuses - Licra St Etienne

  • 1. ENQUETE Les soins face aux différences culturelles et religieuses
  • 2. Pourquoi cette étude ? Les soignants essaient d'être attentif à l'univers des patients. Dans cet univers nous nous sommes posés la question de la place de la religion et de la culture. Dans les débats qui traversent la société concernant la laïcité, nous avons voulu être dans la réflexion, plus que dans la réaction Quelques problématiques,essentiellement issues du milieu hospitalier, très peu du milieu libéral. Les différences religieuses ou culturelles posent elles vraiment des difficultés dans l'acte de soin ? ou est ce un fantasme ? - 1400 questionnaires - médecins Loire Sud, libéraux et hospitalier - recto-verso, avec réponses fermées - sur les difficultés éventuelles rencontrées dans leur activité de soins
  • 3. Population de l'étude - 114 réponses médecins Loire Sud - équilibre homme/ femme - bonne représentativité libéral / salarié (40/60 en Fr) - bonne représentativité selon âge
  • 4. Dans quelles situations les différences culturelles ou religieuses des patients peuvent influer sur l'attitude thérapeutique? 24% 70 % 20 % 31 %
  • 5. Dans quelles situations les différences culturelles ou religieuses des patients peuvent influer sur l'attitude thérapeutique? 22 % 20% 26 % 17% 14 % 25 % 1- contraception 2- grossesse 3- nutrition 4- arrêt thérapeutique 5- examen clinique 6-infertilité 7-anxio dépression 8-handicap
  • 6. Les orientations culturelles ou religieuses de certains patients peuvent- elles parfois être source de conflits ? Influence sur attitude thérapeutique : 24 % Conflits: 5 % Dans la majorité des cas il y a adaptation (du patient? du médecin?) L'évolution vers une conflit est rare, mais pas nulle....
  • 7. La famille, avec ses convictions culturelles et religieuses, influence-t-elle la prise en charge ? - peu sur l'homme - souvent pour la femme 7 % 24 %
  • 8. Est ce que certaines demandes de patients vous ont mis en difficulté du fait de vos convictions philosophiques ou religieuses ? mes convictions n'entrainent pas de difficulté sur les soins que je donne: pour 1/3 si le soin est un dialogue – importance des deux partenaires le positionnement dans ce questionnaire peut être lié à l'attitude du patient ou au soignant
  • 9. Demander un avis à une commission medico-juridique consultative, en cas de difficulté liée à la laïcité, vous paraît-il utile ? Participer à des discussions collégiales concernant cette problématique vous paraît-il utile ? 57 % 64 %
  • 10. - biais  problème de cohorte: seuls les motivés répondent  réponse par « ressenti et mémoire », pas de dossier clinique...  sens accordé aux notions de culturel et religieux Ex de l' examen clinique: religieux? culturel? milieu social? famille? pudeur? Mais nous avions la réponse à notre question initiale: Les difficultés de soins liées aux différences culturelles existent.  Elles touchent plus la femme que l'homme.  Contraception, grossesse, nutrition et arrêt thérapeutique sont les premiers domaines concernés.  La famille du patient et les convictions du soignant jouent un rôle.  Cela reste dans la majorité des cas un paramètre dans la stratégie thérapeutique, l'évolution vers un conflit est rare, mais pas exceptionnelle.  Il y a, de la part du milieu médical, une demande de discussion sur ce sujet.
  • 11. Comment répondre à cette demande?  Discussion familiale pendant le repas ?
  • 13. 31 fiches laïcité Conseil de l'ordre des médecins de la Haute Garonne Oct 2015 clause de conscience, certificat de virginité,circoncision pour raisons non médicales,hyménoplastie,diagnostic prénatal, contraception....
  • 14. Mise en place d'un groupe médico-juridique si vous êtes: Infirmière, kiné, médecin, sage femme,dentiste, aide soignante, psychologue.. question (laïcité, différence culturelles, différences religieuses) mail: sante@licra-saint-etienne.org réflexion: - du groupe - +/- juristes de la Licra - +/- Terre d'Ethique ( si éthique) Réponse : - par mail
  • 15. Pour ouvrir la discussion Quelques exemples de commentaires libres recueillis en fin de questionnaire … et qui n'engage que ceux qui les ont écris...
  • 16. « l’attitude thérapeutique (les décisions) est discutée avec le patient qui a très souvent des préférences. Ces préférences peuvent être liées à des croyances religieuses ou non ; pas facile de savoir la part culturelle ou religieuse dans ses préférences (le médecin ne demande pas au patient de les justifier). » être une femme ou un homme : « Ces différences influent surtout sur l’approche, pas sur les décisions thérapeutiques » « En fait, je reste toujours neutre au niveau du port du foulard ou burqa, et je fais comme avec les autres sans faire de remarque : se déshabiller et se mettre en slip et soutien gorge.. Le seul problème que je rencontre : la pudeur maladive de certaines ».
  • 17. « Etant psychiatre, je n’ai jamais affaire à un refus brutal d’examen médical physique, la difficulté du transculturel est ailleurs. D’autre part les fanatiques ne consultent pas les psys ». « Comme médecin libéral exerçant dans un lieu privé, je ne vois guère de difficulté liées à la laïcité. Si une patiente refuse un examen pour raisin religieuse ou culturelle, j’explique non seulement le but de l’examen, mais encore le risque à ne pas le faire, ensuite le/la patiente décide : il n’y a pas d’obligation à accepter un soin. Le plus souvent, il/elle les accepte !... » « Il y a très peu de problèmes liés aux convictions philosophiques ou religieuses. Souvent nous avons affaire à des imbéciles que l’on a beaucoup de mal à convaincre. Les médiateurs (Imam, prêtres, témoins de Jehova) sont souvent beaucoup plus compréhensifs et nous permettent de travailler correctement sans nous confronter à des inepties d’un autre temps. J’ajouterais concernant l’islam que le problème vient des hommes et que la relation avec les femmes, même voilées, est en général facile. Il n’est pas question de changer d’attitude thérapeutique. Au mieux il faut expliquer mais ne pas céder ».
  • 18. « Nous sommes confrontés à quatre difficultés : L’examen clinique et les soins d’une femme religieuse, la viande Hallal au restaurant, la prière dans les chambres, le jour de l’Aïd qui n’est pas férié, ce qui demande des permissions et interruptions de soins. » « Les seules problématiques que j’ai personnellement ressenties sont liées à des indications de transfusions chez les témoins de Jehova » « Je ne sais pas quoi dire, mais il y a un ras-le-bol d’être soumis à des revendications religieuses voire sectaires inadmissibles dans notre pays censé laïc. Certes la religion ( ?) musulmane est souvent en cause mais les autres intégristes (juifs, catholiques, témoins de Jehova …) sont aussi très présents. Je suis près de la retraite mais inquiet, très inquiet pour mes successeurs et mes enfants si ce laxisme continue. Un exemple j’ai failli être poignardé, car, homme, je devais installer une péridurale à une femme musulmane en train d’accoucher, et à plusieurs reprises, je n’ai pas eu le droit de consulter une femme musulmane (ou plutôt mariée à un musulman). » « Je pense, que dans la grande majorité des cas, les problèmes proviennent de la stricte attitude du médecin et de son éventuelle intolérance. »
  • 19. « Malheureusement nous sommes dans un pays où la religion musulmane outrepasse ses droits. Il est loin le temps où l’on demandait à des chrétiens arrivant en France de prouver qu’ils étaient baptisés pour être admis dans certaines écoles. Jusqu’à preuve du contraire nous sommes dans un pays laïc ( ) mais à dominante culturelle judéo-chrétienne. !!! Pourrions-nous nous imposer en tant qu’expatrié de telles exigences dans les pays musulmans ? »  « Praticien hospitalier à la retraite depuis peu, j’ai pu constater, chez les cathos comme dans toutes les confessions, qu’il y avait des personnes désinhibées (souffrance, asociales ?) dans tous les milieux. » « Demande d’une commission consultative, réponse : « je n’en sais rien. A priori, en pratique libérale, j’ai l’impression qu’en cas de difficulté le patient change de praticien. A l’hôpital c’est plus compliqué, surement » « Si difficulté ou problématique complexe rencontrée, intérêt de faire appel à un 1/3 pour réfléchir ensemble, prendre du recul et éventuellement bénéficier de son expérience ou expertise, comme pourrait le proposer une commission médico- juridique. »