SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
colliers.com/franceLaurence Bouard
Directeur Études et Recherche
+33 6 81 56 49 02
laurence.bouard@colliers.com
Contactez notre expert
Copyright © 2017 Colliers International France.
any inaccuracies. Readers are encouraged to consult their professional advisors prior to acting on any of the material contained in this report.
Et après ?
En cinq ans, le nombre d’espaces de coworking a plus que doublé dans Paris. D’un modèle « artisanal » axé sur l’accueil
des freelances et petites structures, le monde du coworking se structure autour d’une démarche plus industrielle visant un
plus large public au sein du monde de l’entreprise. De nouveaux entrants sont ainsi apparus sur le marché et ont multiplié
les ouvertures de sites. Sur le segment des grandes surfaces (> 5 000 m²), les prises à bail de ces nouveaux acteurs
représentent un peu moins de 20 % des volumes de transactions sur le marché parisien au cours des deux dernières
années, alors qu’elles étaient inexistantes auparavant. Parmi eux, WeWork prend la place de leader sur le marché avec 9
prises à bail pour un peu plus de 90 000 m², dont l’ouverture de 5 sites entre avril 2017 et décembre 2018. A côté de ce
leader d’autres acteurs, pure-players ou filiales d’opérateurs immobiliers, investissent le champ du coworking. En parallèle,
les espaces de coworking indépendants évoluent et tendent à inclure plus de soutien et d’aides aux jeunes entreprises, si
bien que la limite entre coworking et incubateurs ou accélérateurs tend à s’effacer.
Les chiffres donnent le vertige et témoignent de la confiance des principaux acteurs en leur modèle et en la croissance à
long terme du phénomène. La demande va-t-elle se confirmer ? Les grandes entreprises vont-elles continuer à recourir au
coworking pour leurs salariés? Le salariat va-t-il disparaitre plus vite que nous ne le pensons au profit des freelances,
clients naturels des espaces de coworking ? Confronter la vision des opérateurs d’espaces de coworking, les attentes des
entreprises et le retour d’expérience des utilisateurs finaux permettra d’apporter des réponses à ces questions dans notre
prochaine étude.
La communauté
Les deux types de coworking ont pour volonté de créer une communauté où les interactions et synergies se jouent
à l’échelle professionnelle mais aussi personnelle, néanmoins leur mise en application reste différenciante.
La communauté s’établit de manière formelle via une
organisation bien définie :
La convivialité est le maître-mot des lieux de coworking
indépendants. L’aménagement des espaces et la taille des
structures favorisent de fait les interactions entre les
différents utilisateurs.
Un animateur favorise les échanges et les liens grâce
à des événements fédérateurs ponctuels ou réguliers.
Le volet professionnel est plus organisé grâce à des
interventions d’experts et du « soutien » aux utilisateurs :
comptabilité, facturation, levées de fonds, juridique, digital
auprès des créateurs d’entreprises et autres startupers.
Création d’évènements
professionnels
Plateforme
internet
‘‘Head of
community’’
Les services
‘‘À la carte’’
- Wifi
- Boissons
- Impression/reproduction (ou tarifs
adaptés à la demande)
- Accès 24/7 (surtout pour les
coworking de chaîne)
- Entretien des locaux
- Facility Management
- Restauration (externe, réductions
possibles) parfois avec cuisine
à disposition
- Parking (externe, abonnement
possible)
- Conciergerie (externe)
- Casiers
- Domiciliation
- Salles de réunion (en fonction de
la taille et du temps passé)
Inclus dans la
tarification au poste
La tarification
Poste
non attribué
Tarif au
temps passé
Tarif au
poste de travail
Salle de réunion
à la journée
Poste
attribué
Tarifs indicatifs à PARIS :
Les salles de réuion se paient par crédit ou à l’heure
LONG
COURT
Poste en
bureau privatif
200à
450€/mois
350à
700€/mois
450à
1000€/mois
Tarifs indicatifs à PARIS : Tarifs indicatifs à PARIS :
200à 450€/mois
par poste en espace ouvert
160à 315€/jour
pour 10 p. environ
Elle varie selon le type de poste
L’engagement se fait
souvent au mois, parfois à
l’heure ou la journée. Il est
courant de s’engager au
trimestre ou à l’année.
Deux modèles cohabitent
L’engagement se fait à l’heure,
à la ½ journée ou à la journée,
les formules plus longues sont
plus rares.
LONG
COURT
L’environnement de travail
Une ambiance ‘‘comme à la maison’’
Des espaces bien délimités qui
répondent à la temporalité des besoins
En supplément
(via des formules)
En supplément
(via partenaires externes)
3 types de postes proposés
Cafétéria pour se rafraichir
Salles de réunion pour travailler en groupe
Espaces événementiels pour recevoir
On joue sur la limite poreuse entre
la vie professionnelle et la vie personnelle.
La mixité des espaces sans différenciation physique est
commune aux centres coworking indépendants, à l’image
de 10h10 qui propose une organisation de l’espace en
mode « coffice ».
le plus souvent un grand espace ouvert composé
d’éléments familiers
Open-space sans
poste attribué
bureaux privatifs
salon cuisinesalle à manger
Open-space avec
poste attribué
La cible
L’objectif est d’attirer tout type
d’entreprises et de coworkers.
L’objectif est d’accompagner les jeunes
structures et de créer des synergies.
Grandes entreprises
Spécialisation par
type de coworker
Spécialisation par
domaine d’activitéIndépendant Start-upPME
Généraliste Spécialiste
300 sites de coworking dans Paris.
Pour indépendants, start-up et salariés d’entreprises.
Focus sur les échanges, la collaboration et l’ouverture.
Les acteurs
66%
Coworking indépendant
1 seul établissement
34%
Coworking de Chaîne
≥ 2 établissements
Coworking de Chaîne Coworking indépendant
Les incubateurs privés
Les spécialistes de l’immobilier
Les centres d’affaires
Opérateurs de coworking exerçant
uniquement dans ce secteur d'activité
(ex: WeWork, Kwerk, Deskeo, Morning
Coworking, TheBureau, etc.)
(ex: Wellio by Covivio, SmartDesk by
Icade, Secondesk by Gecina, etc.)
Secteur privé
Foncières, services/conseil, associatif et
business angel (ex: Beeotop par Generali,
Bureaulib par Génie des Lieux, Startway, etc.)
Secteur public
Etat, régions et départements (ex: Labo
de l’édition de Paris & Co, Mab’lab, etc.)
(ex: Stop&Work et Spaces pour
Regus, le Spot de Multiburo, etc.)
(ex: Dojo)
Les pure-players
Opérateurs de co-working exerçant
uniquement dans ce secteur d'activité
(ex: Numa, Split, 10h10, etc.)
Les partenaires
ou filiales d’une
structure
Les espaces de Coworking
Le coworking est multiple : Arrêt sur image
E-BOOK Etudes Thématiques | #4
Accelerating success.
Apparus à la fin des années 90, les premiers espaces de coworking étaient anecdotiques dans le paysage immobilier.
Aujourd’hui, il s’agit d’un véritable phénomène en expansion qui questionne les usages et les modes de travail, qui défie les
pratiques des acteurs de l’industrie immobilière et ouvre la voie à de nouveaux intervenants.
Le foisonnement des espaces de coworking cache en réalité une très grande diversité d’acteurs et de modèles. Initiés à
l’origine par des acteurs indépendants, les espaces de coworking étaient de petite taille et destinés aux travailleurs
freelance ou aux très petites structures. L’essor récent du coworking voit l’arrivée de nouveaux acteurs structurés autour
d’une logique industrielle, qui ouvrent des espaces de plus grande taille destinés aussi bien à des travailleurs indépendants
qu’à des salariés de petites, moyennes ou grandes entreprises.
Devant ce phénomène en mouvement et multiforme, nous avons regroupé les sites de coworking en deux grandes
catégories (coworking de chaine et coworking indépendant), que nous vous proposons de décrypter pour mieux identifier
ce qui les rassemble et les distingue.

Contenu connexe

Similaire à Etude thématique #4 Coworking : Focus sur des espaces multiformes

Définir les nouveaux objets du dialogue social dans les organisations de travail
Définir les nouveaux objets du dialogue social dans les organisations de travailDéfinir les nouveaux objets du dialogue social dans les organisations de travail
Définir les nouveaux objets du dialogue social dans les organisations de travail
Fing
 
Startup factory- 2014
Startup factory- 2014Startup factory- 2014
Startup factory- 2014
OlivierTIZIO
 
Bilan Lift14fr
Bilan Lift14frBilan Lift14fr
Bilan Lift14fr
Fing
 
Dossier de presse 15 & 16 mai
Dossier de presse 15 & 16 maiDossier de presse 15 & 16 mai
Dossier de presse 15 & 16 mai
LBMG Worklabs
 
Dossier de presse - Evénement niçois 15 & 16 mai
Dossier de presse - Evénement niçois 15 & 16 maiDossier de presse - Evénement niçois 15 & 16 mai
Dossier de presse - Evénement niçois 15 & 16 mai
Néo-nomade
 
Flyer du forum itSMF France du 26/11/2013
Flyer du forum itSMF France du 26/11/2013Flyer du forum itSMF France du 26/11/2013
Flyer du forum itSMF France du 26/11/2013
itSMF France
 

Similaire à Etude thématique #4 Coworking : Focus sur des espaces multiformes (20)

#3 - Le coworking
#3 - Le coworking #3 - Le coworking
#3 - Le coworking
 
Guide pour créer un espace de coworking
Guide pour créer un espace de coworkingGuide pour créer un espace de coworking
Guide pour créer un espace de coworking
 
Interview cr locaux motiv
Interview cr locaux motivInterview cr locaux motiv
Interview cr locaux motiv
 
MBADMB - Livre Blanc - Coworking de demain
MBADMB - Livre Blanc - Coworking de demainMBADMB - Livre Blanc - Coworking de demain
MBADMB - Livre Blanc - Coworking de demain
 
Livre Blanc sur le coworking de demain
Livre Blanc sur le coworking de demainLivre Blanc sur le coworking de demain
Livre Blanc sur le coworking de demain
 
Définir les nouveaux objets du dialogue social dans les organisations de travail
Définir les nouveaux objets du dialogue social dans les organisations de travailDéfinir les nouveaux objets du dialogue social dans les organisations de travail
Définir les nouveaux objets du dialogue social dans les organisations de travail
 
Dossier de presse Colloque à l'air du Digital
Dossier de presse Colloque à l'air du DigitalDossier de presse Colloque à l'air du Digital
Dossier de presse Colloque à l'air du Digital
 
Startup factory- 2014
Startup factory- 2014Startup factory- 2014
Startup factory- 2014
 
8 scénarios pour le bureau de 2030
8 scénarios pour le bureau de 20308 scénarios pour le bureau de 2030
8 scénarios pour le bureau de 2030
 
Bilan Lift14fr
Bilan Lift14frBilan Lift14fr
Bilan Lift14fr
 
Dossier de presse 15 & 16 mai
Dossier de presse 15 & 16 maiDossier de presse 15 & 16 mai
Dossier de presse 15 & 16 mai
 
Dossier de presse - Evénement niçois 15 & 16 mai
Dossier de presse - Evénement niçois 15 & 16 maiDossier de presse - Evénement niçois 15 & 16 mai
Dossier de presse - Evénement niçois 15 & 16 mai
 
CASACO - Rapport d'activité 2016
CASACO - Rapport d'activité 2016CASACO - Rapport d'activité 2016
CASACO - Rapport d'activité 2016
 
Mon Premier Bureau
Mon Premier BureauMon Premier Bureau
Mon Premier Bureau
 
140211 Atelier start up ou et comment heberger sa startup a moindre frais bur...
140211 Atelier start up ou et comment heberger sa startup a moindre frais bur...140211 Atelier start up ou et comment heberger sa startup a moindre frais bur...
140211 Atelier start up ou et comment heberger sa startup a moindre frais bur...
 
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
ISlean consulting | cahier des entrepreneurs 2019
 
Flyer du forum itSMF France du 26/11/2013
Flyer du forum itSMF France du 26/11/2013Flyer du forum itSMF France du 26/11/2013
Flyer du forum itSMF France du 26/11/2013
 
Présentation concepts travail collaboratif
Présentation concepts travail collaboratifPrésentation concepts travail collaboratif
Présentation concepts travail collaboratif
 
Club Génération #Startuppeuse avril 2019
Club Génération  #Startuppeuse avril 2019Club Génération  #Startuppeuse avril 2019
Club Génération #Startuppeuse avril 2019
 
Cosmetique Magazine Juillet-Aout 2018
Cosmetique Magazine Juillet-Aout 2018Cosmetique Magazine Juillet-Aout 2018
Cosmetique Magazine Juillet-Aout 2018
 

Plus de HRVoice

Plus de HRVoice (6)

Dans près d’une entreprise sur deux, le DSI reste seul pour convaincre du bes...
Dans près d’une entreprise sur deux, le DSI reste seul pour convaincre du bes...Dans près d’une entreprise sur deux, le DSI reste seul pour convaincre du bes...
Dans près d’une entreprise sur deux, le DSI reste seul pour convaincre du bes...
 
La RSE, quelles perceptions et quels enjeux ?
La RSE, quelles perceptions et quels enjeux ?La RSE, quelles perceptions et quels enjeux ?
La RSE, quelles perceptions et quels enjeux ?
 
Les tendances RH à surveiller 2019
Les tendances RH à surveiller 2019 Les tendances RH à surveiller 2019
Les tendances RH à surveiller 2019
 
Peut-on être ami avec son boss ?
Peut-on être ami avec son boss ?Peut-on être ami avec son boss ?
Peut-on être ami avec son boss ?
 
Baromètre RH « Gestion de carrières 2018 »
Baromètre RH « Gestion de carrières 2018 »Baromètre RH « Gestion de carrières 2018 »
Baromètre RH « Gestion de carrières 2018 »
 
Tendances RH 2019
Tendances RH 2019Tendances RH 2019
Tendances RH 2019
 

Etude thématique #4 Coworking : Focus sur des espaces multiformes

  • 1. colliers.com/franceLaurence Bouard Directeur Études et Recherche +33 6 81 56 49 02 laurence.bouard@colliers.com Contactez notre expert Copyright © 2017 Colliers International France. any inaccuracies. Readers are encouraged to consult their professional advisors prior to acting on any of the material contained in this report. Et après ? En cinq ans, le nombre d’espaces de coworking a plus que doublé dans Paris. D’un modèle « artisanal » axé sur l’accueil des freelances et petites structures, le monde du coworking se structure autour d’une démarche plus industrielle visant un plus large public au sein du monde de l’entreprise. De nouveaux entrants sont ainsi apparus sur le marché et ont multiplié les ouvertures de sites. Sur le segment des grandes surfaces (> 5 000 m²), les prises à bail de ces nouveaux acteurs représentent un peu moins de 20 % des volumes de transactions sur le marché parisien au cours des deux dernières années, alors qu’elles étaient inexistantes auparavant. Parmi eux, WeWork prend la place de leader sur le marché avec 9 prises à bail pour un peu plus de 90 000 m², dont l’ouverture de 5 sites entre avril 2017 et décembre 2018. A côté de ce leader d’autres acteurs, pure-players ou filiales d’opérateurs immobiliers, investissent le champ du coworking. En parallèle, les espaces de coworking indépendants évoluent et tendent à inclure plus de soutien et d’aides aux jeunes entreprises, si bien que la limite entre coworking et incubateurs ou accélérateurs tend à s’effacer. Les chiffres donnent le vertige et témoignent de la confiance des principaux acteurs en leur modèle et en la croissance à long terme du phénomène. La demande va-t-elle se confirmer ? Les grandes entreprises vont-elles continuer à recourir au coworking pour leurs salariés? Le salariat va-t-il disparaitre plus vite que nous ne le pensons au profit des freelances, clients naturels des espaces de coworking ? Confronter la vision des opérateurs d’espaces de coworking, les attentes des entreprises et le retour d’expérience des utilisateurs finaux permettra d’apporter des réponses à ces questions dans notre prochaine étude. La communauté Les deux types de coworking ont pour volonté de créer une communauté où les interactions et synergies se jouent à l’échelle professionnelle mais aussi personnelle, néanmoins leur mise en application reste différenciante. La communauté s’établit de manière formelle via une organisation bien définie : La convivialité est le maître-mot des lieux de coworking indépendants. L’aménagement des espaces et la taille des structures favorisent de fait les interactions entre les différents utilisateurs. Un animateur favorise les échanges et les liens grâce à des événements fédérateurs ponctuels ou réguliers. Le volet professionnel est plus organisé grâce à des interventions d’experts et du « soutien » aux utilisateurs : comptabilité, facturation, levées de fonds, juridique, digital auprès des créateurs d’entreprises et autres startupers. Création d’évènements professionnels Plateforme internet ‘‘Head of community’’ Les services ‘‘À la carte’’ - Wifi - Boissons - Impression/reproduction (ou tarifs adaptés à la demande) - Accès 24/7 (surtout pour les coworking de chaîne) - Entretien des locaux - Facility Management - Restauration (externe, réductions possibles) parfois avec cuisine à disposition - Parking (externe, abonnement possible) - Conciergerie (externe) - Casiers - Domiciliation - Salles de réunion (en fonction de la taille et du temps passé) Inclus dans la tarification au poste La tarification Poste non attribué Tarif au temps passé Tarif au poste de travail Salle de réunion à la journée Poste attribué Tarifs indicatifs à PARIS : Les salles de réuion se paient par crédit ou à l’heure LONG COURT Poste en bureau privatif 200à 450€/mois 350à 700€/mois 450à 1000€/mois Tarifs indicatifs à PARIS : Tarifs indicatifs à PARIS : 200à 450€/mois par poste en espace ouvert 160à 315€/jour pour 10 p. environ Elle varie selon le type de poste L’engagement se fait souvent au mois, parfois à l’heure ou la journée. Il est courant de s’engager au trimestre ou à l’année. Deux modèles cohabitent L’engagement se fait à l’heure, à la ½ journée ou à la journée, les formules plus longues sont plus rares. LONG COURT L’environnement de travail Une ambiance ‘‘comme à la maison’’ Des espaces bien délimités qui répondent à la temporalité des besoins En supplément (via des formules) En supplément (via partenaires externes) 3 types de postes proposés Cafétéria pour se rafraichir Salles de réunion pour travailler en groupe Espaces événementiels pour recevoir On joue sur la limite poreuse entre la vie professionnelle et la vie personnelle. La mixité des espaces sans différenciation physique est commune aux centres coworking indépendants, à l’image de 10h10 qui propose une organisation de l’espace en mode « coffice ». le plus souvent un grand espace ouvert composé d’éléments familiers Open-space sans poste attribué bureaux privatifs salon cuisinesalle à manger Open-space avec poste attribué La cible L’objectif est d’attirer tout type d’entreprises et de coworkers. L’objectif est d’accompagner les jeunes structures et de créer des synergies. Grandes entreprises Spécialisation par type de coworker Spécialisation par domaine d’activitéIndépendant Start-upPME Généraliste Spécialiste 300 sites de coworking dans Paris. Pour indépendants, start-up et salariés d’entreprises. Focus sur les échanges, la collaboration et l’ouverture. Les acteurs 66% Coworking indépendant 1 seul établissement 34% Coworking de Chaîne ≥ 2 établissements Coworking de Chaîne Coworking indépendant Les incubateurs privés Les spécialistes de l’immobilier Les centres d’affaires Opérateurs de coworking exerçant uniquement dans ce secteur d'activité (ex: WeWork, Kwerk, Deskeo, Morning Coworking, TheBureau, etc.) (ex: Wellio by Covivio, SmartDesk by Icade, Secondesk by Gecina, etc.) Secteur privé Foncières, services/conseil, associatif et business angel (ex: Beeotop par Generali, Bureaulib par Génie des Lieux, Startway, etc.) Secteur public Etat, régions et départements (ex: Labo de l’édition de Paris & Co, Mab’lab, etc.) (ex: Stop&Work et Spaces pour Regus, le Spot de Multiburo, etc.) (ex: Dojo) Les pure-players Opérateurs de co-working exerçant uniquement dans ce secteur d'activité (ex: Numa, Split, 10h10, etc.) Les partenaires ou filiales d’une structure Les espaces de Coworking Le coworking est multiple : Arrêt sur image E-BOOK Etudes Thématiques | #4 Accelerating success. Apparus à la fin des années 90, les premiers espaces de coworking étaient anecdotiques dans le paysage immobilier. Aujourd’hui, il s’agit d’un véritable phénomène en expansion qui questionne les usages et les modes de travail, qui défie les pratiques des acteurs de l’industrie immobilière et ouvre la voie à de nouveaux intervenants. Le foisonnement des espaces de coworking cache en réalité une très grande diversité d’acteurs et de modèles. Initiés à l’origine par des acteurs indépendants, les espaces de coworking étaient de petite taille et destinés aux travailleurs freelance ou aux très petites structures. L’essor récent du coworking voit l’arrivée de nouveaux acteurs structurés autour d’une logique industrielle, qui ouvrent des espaces de plus grande taille destinés aussi bien à des travailleurs indépendants qu’à des salariés de petites, moyennes ou grandes entreprises. Devant ce phénomène en mouvement et multiforme, nous avons regroupé les sites de coworking en deux grandes catégories (coworking de chaine et coworking indépendant), que nous vous proposons de décrypter pour mieux identifier ce qui les rassemble et les distingue.