SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  36
Méthodes outils veille
Outil de curation de veille
Année universitaire: 2016 - 2017
Elaboré par:
Eya Zaier
Sarra Yefrni
Encadré par:
Mme. Fatma Chichti
1
Plan
 Introduction
 Les outils de veille
 L’outil de curation
 qu'est ce qu'un scoop It
 L’historique de scoop It
 L’utilité de scoop It
 Les avantages de scoop It
 Le fonctionnement de Scoop It
 Les limites de scoop It
 Les inconvénients
 Vidéo
 Conclusion
2
Introduction
Les veilleurs qui ont la chance de travailler avec des logiciels
professionnels ont souvent débuté avec des outils gratuits. Moins puissants
et moins perfectionnés que les solutions payantes, les services gratuits
dédiés au cycle de la veille n’en sont pas moins pertinents et offrent un
niveau d’accès à l’information tout à fait honorable. C’est particulièrement
vrai pour les services de collecte, de capitalisation et de diffusion.
3
Les outils de veille
La veille professionnelle peut avoir plusieurs objectifs : se former et
s’informer sur des sujets précis, ou au contraire servir à anticiper les
évolutions de la profession. Elle peut servir pour alimenter un projet ou
permettre de suivre l’actualité de la profession, ou les publications. Elle
peut être personnelle, à destination d’un groupe déterminé ou destinée à
l’ensemble de la communauté professionnelle. Ces différents objectifs
conditionnent le choix des outils.
4
Les outils de veille
Les outils de veille peuvent être classés en 4 types :
 Les outils qui permettent d’archiver des liens : ils permettent de
constituer un dossier en vue d’un projet .
 Les outils qui permettent de recevoir les flux RSS : ils permettent de
surveiller les actualités de différentes sources ou sujets.
 Les listes de diffusions auxquelles on peut s’abonner : elles permettent
de recevoir périodiquement une compilation d’informations .
 Les outils de veille automatisée : ils se chargent d’effectuer
automatiquement la veille à partir de moteurs de recherche.
5
Les outils de curation
 A la fin de l’année 2010 le terme "curation" a fait son apparition dans
le domaine de l’information-documentation directement influencé par
les nouvelles utilisations du web 2.0 et la nécessité de filtrer, canaliser,
exploiter, partager le flux pléthorique des informations. Ce néologisme,
issu du terme curator anglo-saxon dénommant à l’origine le
commissaire d’expositions d’art, désigne une activité que les
documentalistes connaissent depuis longtemps : regrouper les
informations, les sélectionner, les classer selon une thématique précise.
La curation va cependant plus loin puisqu’il s’agit aujourd’hui de
mettre en valeur ces données, de les éditorialiste et de les partager,
valeur ajoutée rendue possible grâce à l’évolution des outils du web.
6
Les outils de curation
 La veille informationnelle sur internet est une première étape de la
curation. Elle permet de collecter et de sélectionner des sources
d’information par les moyens mis à disposition par le web 2.0 .
 Agrégation de contenu avec Netvibes ou Google Reader par exemple.
Objectif : relever les nouveautés des blogs qui nous intéressent émanant
des professionnels de l’info-documentation ou de professeurs
documentalistes.
 veille informationnelle sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou le
microblogging Twitter.
Objectif : collecter les informations signalées par les pairs ou la
communauté qui partage certains centres d’intérêt. Le choix des
abonnements est primordial.
7
Les outils de curation
Deux familles d’outils de curation sont disponibles :
 Les services automatisés tels que Paper.li et Tweetedtimes qui mettent
en page les liens les plus souvent signalés sur les comptes auxquels
nous sommes abonnés via twitter ou Facebook .
 les plateformes où la curation est effectuée par les humains : Pearltrees
et Scoop.it par exemple. Sortes de marque-pages sociaux, les
informations peuvent être partagées et organisées collectivement.
8
Les outils de curation
 Paper.li C’est le concurrent direct de Scoop.it. Il permet une publication
régulière d’un journal regroupant votre veille à partir de votre curation
directe ou à partir de votre présence sur les réseaux sociaux. Une bonne
façon de diffuser les articles les plus importants trouvés sur Twitter ou
Google+ . Lien: Paper.li
 Pinterest Les épingles de Pinterest ont révolutionné la curation en ligne et
donné naissance à une ribambelle de services et de sites qui se sont
inspirés de son ergonomie et de sa simplicité d’utilisation. Pinterest est
idéal pour une curation centrée sur les images mais pas seulement.
Lien: Pinterest
9
Les outils de curation
 Storify Avec storify, les journalistes ont découvert un outil de curation
formidable pour raconter des histoires en agrégant des contenus trouvés sur le
Web. L’outil permet de créer des histoires en éditant les contenus issus
notamment des réseaux sociaux. Photos, vidéos, sons, tweets…Storify offre
une véritable table de montage pour mettre en forme à la volée une veritable
histoire. Lien: Storify
 Curata Cette plateforme orientée marketing et grandes organisations est un
outil complet pour faire de la curation, l’éditer puis la partager. Le service
propose entre autres des statistiques très complètes pour mesurer les
retombées de la diffusion de votre curation. Lien: Curata
10
Les outils de curation
11
Qu'est ce qu'un scoop it
 Scoop.it est un service de curation et de partage de veille de contenus
web sur un sujet ou une thématique ciblés , présenté sous la forme d'un
journal en ligne actualisable en temps réel. Il peut-être utilisé : en veille
active ou passive (publier un journal en partageant sa veille, ou
s'abonner à des sujets/journaux créés par d'autres utilisateurs) ; en tant
qu'outil de promotion d'une expertise ou d'un savoir-faire particulier ou
encore en synergie avec d'autre réseaux (ex : partager son journal
Scoop.it via Twitter, LinkedIn, etc) pour enrichir l'animation de ses
comptes sociaux.
12
Qu'est ce qu'un scoop it
13
L’historique de scoop it
 Sccop it est un service web lancé fin 2010 par Goojet, une start-up de la
région de Toulouse dirigée par Guillaume Decugis et Marc Rougier.
Les fonctionnalités développées par Scoop.it en font un outil web 2.0 :
collaboratif, interactif, social.
 Plateforme d’expression personnalisée .
 permet de créer une revue de presse évolutive et illustrée autour d’un
sujet précis en agrégeant les articles au fur et à mesure qu’ils sont
sélectionnés sur internet .
14
L’utilité de scoop it
 Sélection de l’information : pour trouver de l’information, il est
possible d’utiliser le moteur de rechercheinterne à Scoop.it, qui
fonctionne en lien avec Google.
 Édition du contenu : une fois le contenu sélectionné, il est
possible de modifier tous les champs : le titre, l’image, le résumé
(souvent le début de l’article). On peut aussi ajouter ses
propres commentaires .
 Partage sur les réseaux : la plateforme dialogue avec d’autres
outils de réseau social, ce qui permet de publier en même temps
sur Facebook, Twitter, Linkedin et d’autres encore .
15
Les avantages
 Synthétiser l’information
 Mettre en valeur les informations
 Meilleure lisibilité des contenus
 Faciliter et accélérer les recherches
 Filtrer par domaine d’expertise
 Redonner un visage humain au web
16
Le fonctionnement de scoop it
Il existe une version gratuite et trois versions payantes
 La version gratuite offre
2 thèmes
2 réseaux sociaux de partage.
 La version Pro
5 thèmes
Un choix illimité de réseaux sociaux de partage
Un accès illimité aux statistiques
Des sources de contenus illimitées
17
Le fonctionnement de scoop it
 La version Business offre tout ce que comporte la version Pro ainsi que
15 thèmes de curation
Un accès aux statistiques illimité
La possibilité de créer des newsletters hebdomadaires
La possibilité de partager vos thèmes sur votre propre site internet.
La possibilité d’être géré par 5 administrateurs différents.
Programmer vos publications à l’avance.
Intégrer des documents à sa page (PDF, PPT, MSWord...)
18
Les limites
 D’autres outils existent, chacun avec leurs spécificités, leurs atouts et leurs
inconvénients. Je pense à des outils comme Pearltree, Paper.li
 Une offre gratuite existe, avec quelques fonctionnalités de base. Si l’on
souhaite avoir plus de possiblités (personnalisation, nom de domaine,
curation d’équipe, newsletters plus nombreuses, intégration à un site web,
etc.), il faudra passer à une offre business ou entreprises
 La question de la pérennité des données se pose aussi
 Le dialogue avec les autres plateformes est aussi aléatoire. Il suffit que l’un
des outils change sa politique dans les autorisations liées à l’utilisation de
l’API pour que ce qu’il était possible de faire hier ne le soit plus demain.
19
Les inconvénients
 Amplification de la redondance
 Allonger le chemin vers l’information
 Aucune valeur ajouté à l’information
 Restreint les résultats
 Doute sur la fiabilité de la source
 Confusion entre curation et agrégation
 Limites :A moins de tout publier automatiquement sur un
blog WordPress par défaut.
 Cette limite concerne tous les outils du web 2.0.
20
Vidéo
21
Procédure
 Scoop.it est en bêta privée pour l’instant. Pour s’y inscrire il faut une
invitation :
 Pour se faire, il suffit de cliquer sur le bouton en page d’accueil du site
 et de remplir le formulaire de demande d’inscription
 Il faudra attendre plusieurs jours avant de recevoir par courrier
électronique l’accès à son compte.
En suivant le lien vous allez pouvoir ouvrir un compte Scoop.it.
Il vous faudra en premier lieu, remplir la page du profil qui
personnalise le compte, comme tout réseau social.
 Puis cliquer sur le bouton
22
Procédure
 Vous pouvez alors créer votre journal thématique. Le choix du titre est
primordial , il ne peut y avoir de doublons sur la plateforme, car le titre
du Topic détermine l’adresse URL de votre topic.
 Exemple :
 Le titre : Scoop.it un outil de curation
 l’URL : http://www.scoop.it/t/scoop-it-un-outil-de-curation
 Pour optimiser la sélection et le partage, il est bon de préciser le sujet par
mots clés.
20
23
Procédure
 Bizarrement, alors que les concepteurs sont français, les formulaires
sont en anglais heureusement facilement compréhensible.
 Lancez-vous !
 Alimenter votre Topic
 Une fois le topic créé, vous aurez accès à la page de curation -
CURATE - proprement dite. Il vous faut trouver sur le net, si vous ne
les avez déjà, les articles à signaler pour étoffer votre journal.
Vous pouvez simplement alimenter votre journal en recopiant l’adresse
URL de l’article qui vous intéresse. Ou bien écrire un texte sans adresse
(le choix vous est donné immédiatement) pour présenter la ligne
éditoriale par exemple, écrire un billet d’humeur ou impulser un débat
etc...
2124
Procédure
 Autre possibilité : rapatrier des articles sur votre Topic. Un outil très
pratique est mis à votre disposition .
 Bookmarklet facilite l’édition d’articles que vous avez sélectionnés sur le
web. C’est la fonctionnalité présentée par Scoop.it lorsque vous avez créé
votre Topic. Une fenêtre vous proposera de glisser/déposer le bouton
Scoop.it dans la barre personnelle de votre navigateur.
25
Procédure
 Il suffira ensuite de cliquer sur l’intitulé Scoop.it présent sur la barre du
navigateur pour que s’ouvre une fenêtre Scoop.it à droite de la page de
l’article choisi, copiant automatiquement le titre, chapô et adresse URL de
l’article qui s’ajoutera à votre Topic. Vous pouvez cependant écrire votre
propre commentaire ou notes à la suite ou en place du contenu proposé.
Cliquer sur Publish pour rendre effective et publique l’édition sur votre
journal.
26
Procédure
 plusieurs fonctionnalités spécifiques à Scoop.it s’offrent à vous pour
trouver un contenu ciblé grâce aux mots clés que vous avez choisis lors de
la création du Topic.
 Pending suggestions : Suivant les mots clés que vous avez choisis pour
votre topic, Scoop.it va vous proposer des sources de curation , Les
suggestions ne sont pas souvent pertinentes.
 Suggest Content Les personnes qui vont suivre votre Topic peuvent vous
proposer également des sources.
 Rescoop Post A la manière du retweet de Twitter RT : Possibilité de
reprendre un article déjà publié sur Scoop.it pour l’éditer sur votre propre
Topic. L’ icône du Rescoop it ! se trouve au bas du "post".
27
Procédure
Menu du post
28
Procédure
Menu du compte Scoop.it
29
Procédure
 Menu curate
 Grâce au bouton Manage il est possible d’administrer, d’exporter et
de personnaliser le Topic actif.
 Export dans Manage génère un script pour afficher un widget
représentant le topic, sur un blog ou sur une page html .
30
Procédure
 Diffusion
 Automatiser la diffusion des nouveautés de votre topic sur les différents
réseaux sociaux auxquels vous appartenez est possible via la page
DASHBOARD de votre compte. Sur la colonne de droite cliquer sur
MORE
31
Procédure
 vous pouvez alors configurer la liste proposée de façon à connecter votre
compte Scoop.it avec les autres comptes que vous possédez :
32
Conclusion
Les outils de veille sont très performants pour la recherche d’information :
 Un gain de temps
 Voir les vraies informations
 Une meilleure lisibilité des informations
 Amplification de la redondance
 Valorisation des médiateurs au détriment des créateurs d’informations
 Problèmes de droit d’auteur
 Vers la curation automatisée
33
WEBOGRAPHIE
 https://outilsveille.com/2013/11/15-outils-de-curation-incontournables/
 http://www.docpourdocs.fr/spip.php?article433
 http://fr.slideshare.net/scoopit_fr/scoopit-entreprise
34
Bibliographie
 • Les outils de veille in Le numérique pour améliorer notre travail
quotidien en
 bibliothèque, Anne-Gaëlle Gaudion, support de cours, octobre 2013.
 • Pocket et IFTTT : une alternative efficace à Google reader, Silvère
Mercier,
 Bibliobsession, 27 mai 2013.
 • La veille à travers les jardins fermés du web, Silvère Mercier,
Bibliobsession, 2 avril
 2013.
 • Veille, encore…, Cécile Arenes, Liber Libri, 23 octobre 2013.
 • Comparaison des outils de veille d’e-réputation, Caddereputation, 27
mars 2013.
 • Outils de veille et de curation, Laurence Osete, 24 octobre 2013.
35
Merci pour votre attention
36

Contenu connexe

Tendances

Conception et Mise en place d'une Application Web SPA pour les établissements...
Conception et Mise en place d'une Application Web SPA pour les établissements...Conception et Mise en place d'une Application Web SPA pour les établissements...
Conception et Mise en place d'une Application Web SPA pour les établissements...
Ben Ahmed Zohra
 
Conception et Réalisation d'un Data Warehouse
Conception et Réalisation d'un Data WarehouseConception et Réalisation d'un Data Warehouse
Conception et Réalisation d'un Data Warehouse
Abderrahmane Filali
 
RapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRIT
RapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRITRapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRIT
RapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRIT
Lina Meddeb
 
Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...
Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...
Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...
Riadh K.
 

Tendances (20)

Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et Mobile
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et  Mobile Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et  Mobile
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et Mobile
 
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
 
Rapport PFE Ilef Ben Slima
Rapport PFE Ilef Ben SlimaRapport PFE Ilef Ben Slima
Rapport PFE Ilef Ben Slima
 
Rapport de projet de conception et de développement
Rapport de projet de conception et de développementRapport de projet de conception et de développement
Rapport de projet de conception et de développement
 
Projet de fin d'etude gestion informatique
Projet de fin d'etude gestion informatiqueProjet de fin d'etude gestion informatique
Projet de fin d'etude gestion informatique
 
Projet de fin étude ( LFIG : Conception et Développement d'une application W...
Projet de fin étude  ( LFIG : Conception et Développement d'une application W...Projet de fin étude  ( LFIG : Conception et Développement d'une application W...
Projet de fin étude ( LFIG : Conception et Développement d'une application W...
 
rapport de projet de fin d'étude_PFE
rapport de projet de fin d'étude_PFErapport de projet de fin d'étude_PFE
rapport de projet de fin d'étude_PFE
 
Rapport de projet de fin d'année
Rapport de projet de fin d'année Rapport de projet de fin d'année
Rapport de projet de fin d'année
 
Conception et Mise en place d'une Application Web SPA pour les établissements...
Conception et Mise en place d'une Application Web SPA pour les établissements...Conception et Mise en place d'une Application Web SPA pour les établissements...
Conception et Mise en place d'une Application Web SPA pour les établissements...
 
Conception et Réalisation Application Web Laravel PFE BTS
Conception et Réalisation Application Web Laravel PFE BTSConception et Réalisation Application Web Laravel PFE BTS
Conception et Réalisation Application Web Laravel PFE BTS
 
Outpatient Department System (OPD)
Outpatient Department System (OPD) Outpatient Department System (OPD)
Outpatient Department System (OPD)
 
Presentation d'un logiciel de GRH
Presentation d'un logiciel de GRHPresentation d'un logiciel de GRH
Presentation d'un logiciel de GRH
 
Conception et Réalisation d'un Data Warehouse
Conception et Réalisation d'un Data WarehouseConception et Réalisation d'un Data Warehouse
Conception et Réalisation d'un Data Warehouse
 
RapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRIT
RapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRITRapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRIT
RapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRIT
 
application mobile de gestion de panne de BTS
application mobile de gestion de panne de BTSapplication mobile de gestion de panne de BTS
application mobile de gestion de panne de BTS
 
Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...
Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...
Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...
 
Présentation pfe Développement d'une application bancaire mobile
Présentation pfe Développement d'une application bancaire mobilePrésentation pfe Développement d'une application bancaire mobile
Présentation pfe Développement d'une application bancaire mobile
 
diagramme de séquence UML
diagramme de séquence UMLdiagramme de séquence UML
diagramme de séquence UML
 
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
 
Presentation pfe-2016-cr xpress
Presentation pfe-2016-cr xpressPresentation pfe-2016-cr xpress
Presentation pfe-2016-cr xpress
 

Similaire à Outil de curation scoop it

Similaire à Outil de curation scoop it (20)

Comment mettre en place un système de veille et de curation de l'information ...
Comment mettre en place un système de veille et de curation de l'information ...Comment mettre en place un système de veille et de curation de l'information ...
Comment mettre en place un système de veille et de curation de l'information ...
 
Organiser sa veille digitale : méthodes et outils
Organiser sa veille digitale : méthodes et outilsOrganiser sa veille digitale : méthodes et outils
Organiser sa veille digitale : méthodes et outils
 
Réseaux Sociaux - Retour d’expérience sur une utilisation professionnelle - F...
Réseaux Sociaux - Retour d’expérience sur une utilisation professionnelle - F...Réseaux Sociaux - Retour d’expérience sur une utilisation professionnelle - F...
Réseaux Sociaux - Retour d’expérience sur une utilisation professionnelle - F...
 
Réseaux Sociaux 3 - Retour d’expérience sur une utilisation professionnelle -...
Réseaux Sociaux 3 - Retour d’expérience sur une utilisation professionnelle -...Réseaux Sociaux 3 - Retour d’expérience sur une utilisation professionnelle -...
Réseaux Sociaux 3 - Retour d’expérience sur une utilisation professionnelle -...
 
La curation comment collecter de l’information sur le web ?
La curation   comment collecter de l’information sur le web ?La curation   comment collecter de l’information sur le web ?
La curation comment collecter de l’information sur le web ?
 
Socialmedial
SocialmedialSocialmedial
Socialmedial
 
Talkwalker
TalkwalkerTalkwalker
Talkwalker
 
Jusqu’ou iront les weblogs?
Jusqu’ou iront les weblogs?Jusqu’ou iront les weblogs?
Jusqu’ou iront les weblogs?
 
Les outils de curation
Les outils de curationLes outils de curation
Les outils de curation
 
Formation réseaux sociaux
Formation réseaux sociauxFormation réseaux sociaux
Formation réseaux sociaux
 
_Methode__de__veille__pdf_.pdf
_Methode__de__veille__pdf_.pdf_Methode__de__veille__pdf_.pdf
_Methode__de__veille__pdf_.pdf
 
Des réseaux sociaux aux réseaux sociaux d’entreprise (2015)
Des réseaux sociaux aux réseaux sociaux d’entreprise (2015)Des réseaux sociaux aux réseaux sociaux d’entreprise (2015)
Des réseaux sociaux aux réseaux sociaux d’entreprise (2015)
 
Organiser une veille digitale
Organiser une veille digitaleOrganiser une veille digitale
Organiser une veille digitale
 
Curation urfist fevrier_mars_2013
Curation urfist fevrier_mars_2013Curation urfist fevrier_mars_2013
Curation urfist fevrier_mars_2013
 
Flux d'activité : l'objet du scandale - "Adoption et Réseaux Sociaux d'Entrep...
Flux d'activité : l'objet du scandale - "Adoption et Réseaux Sociaux d'Entrep...Flux d'activité : l'objet du scandale - "Adoption et Réseaux Sociaux d'Entrep...
Flux d'activité : l'objet du scandale - "Adoption et Réseaux Sociaux d'Entrep...
 
Atelier11 rezotour
Atelier11 rezotourAtelier11 rezotour
Atelier11 rezotour
 
Un présence sociale efficace et simple
Un présence sociale efficace et simpleUn présence sociale efficace et simple
Un présence sociale efficace et simple
 
Recherche et veille sur Internet : les outils qui font gagner du temps
Recherche et veille sur Internet : les outils qui font gagner du tempsRecherche et veille sur Internet : les outils qui font gagner du temps
Recherche et veille sur Internet : les outils qui font gagner du temps
 
Veille en médias sociaux
Veille en médias sociauxVeille en médias sociaux
Veille en médias sociaux
 
La boite à outil web
La boite à outil webLa boite à outil web
La boite à outil web
 

Outil de curation scoop it

  • 1. Méthodes outils veille Outil de curation de veille Année universitaire: 2016 - 2017 Elaboré par: Eya Zaier Sarra Yefrni Encadré par: Mme. Fatma Chichti 1
  • 2. Plan  Introduction  Les outils de veille  L’outil de curation  qu'est ce qu'un scoop It  L’historique de scoop It  L’utilité de scoop It  Les avantages de scoop It  Le fonctionnement de Scoop It  Les limites de scoop It  Les inconvénients  Vidéo  Conclusion 2
  • 3. Introduction Les veilleurs qui ont la chance de travailler avec des logiciels professionnels ont souvent débuté avec des outils gratuits. Moins puissants et moins perfectionnés que les solutions payantes, les services gratuits dédiés au cycle de la veille n’en sont pas moins pertinents et offrent un niveau d’accès à l’information tout à fait honorable. C’est particulièrement vrai pour les services de collecte, de capitalisation et de diffusion. 3
  • 4. Les outils de veille La veille professionnelle peut avoir plusieurs objectifs : se former et s’informer sur des sujets précis, ou au contraire servir à anticiper les évolutions de la profession. Elle peut servir pour alimenter un projet ou permettre de suivre l’actualité de la profession, ou les publications. Elle peut être personnelle, à destination d’un groupe déterminé ou destinée à l’ensemble de la communauté professionnelle. Ces différents objectifs conditionnent le choix des outils. 4
  • 5. Les outils de veille Les outils de veille peuvent être classés en 4 types :  Les outils qui permettent d’archiver des liens : ils permettent de constituer un dossier en vue d’un projet .  Les outils qui permettent de recevoir les flux RSS : ils permettent de surveiller les actualités de différentes sources ou sujets.  Les listes de diffusions auxquelles on peut s’abonner : elles permettent de recevoir périodiquement une compilation d’informations .  Les outils de veille automatisée : ils se chargent d’effectuer automatiquement la veille à partir de moteurs de recherche. 5
  • 6. Les outils de curation  A la fin de l’année 2010 le terme "curation" a fait son apparition dans le domaine de l’information-documentation directement influencé par les nouvelles utilisations du web 2.0 et la nécessité de filtrer, canaliser, exploiter, partager le flux pléthorique des informations. Ce néologisme, issu du terme curator anglo-saxon dénommant à l’origine le commissaire d’expositions d’art, désigne une activité que les documentalistes connaissent depuis longtemps : regrouper les informations, les sélectionner, les classer selon une thématique précise. La curation va cependant plus loin puisqu’il s’agit aujourd’hui de mettre en valeur ces données, de les éditorialiste et de les partager, valeur ajoutée rendue possible grâce à l’évolution des outils du web. 6
  • 7. Les outils de curation  La veille informationnelle sur internet est une première étape de la curation. Elle permet de collecter et de sélectionner des sources d’information par les moyens mis à disposition par le web 2.0 .  Agrégation de contenu avec Netvibes ou Google Reader par exemple. Objectif : relever les nouveautés des blogs qui nous intéressent émanant des professionnels de l’info-documentation ou de professeurs documentalistes.  veille informationnelle sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou le microblogging Twitter. Objectif : collecter les informations signalées par les pairs ou la communauté qui partage certains centres d’intérêt. Le choix des abonnements est primordial. 7
  • 8. Les outils de curation Deux familles d’outils de curation sont disponibles :  Les services automatisés tels que Paper.li et Tweetedtimes qui mettent en page les liens les plus souvent signalés sur les comptes auxquels nous sommes abonnés via twitter ou Facebook .  les plateformes où la curation est effectuée par les humains : Pearltrees et Scoop.it par exemple. Sortes de marque-pages sociaux, les informations peuvent être partagées et organisées collectivement. 8
  • 9. Les outils de curation  Paper.li C’est le concurrent direct de Scoop.it. Il permet une publication régulière d’un journal regroupant votre veille à partir de votre curation directe ou à partir de votre présence sur les réseaux sociaux. Une bonne façon de diffuser les articles les plus importants trouvés sur Twitter ou Google+ . Lien: Paper.li  Pinterest Les épingles de Pinterest ont révolutionné la curation en ligne et donné naissance à une ribambelle de services et de sites qui se sont inspirés de son ergonomie et de sa simplicité d’utilisation. Pinterest est idéal pour une curation centrée sur les images mais pas seulement. Lien: Pinterest 9
  • 10. Les outils de curation  Storify Avec storify, les journalistes ont découvert un outil de curation formidable pour raconter des histoires en agrégant des contenus trouvés sur le Web. L’outil permet de créer des histoires en éditant les contenus issus notamment des réseaux sociaux. Photos, vidéos, sons, tweets…Storify offre une véritable table de montage pour mettre en forme à la volée une veritable histoire. Lien: Storify  Curata Cette plateforme orientée marketing et grandes organisations est un outil complet pour faire de la curation, l’éditer puis la partager. Le service propose entre autres des statistiques très complètes pour mesurer les retombées de la diffusion de votre curation. Lien: Curata 10
  • 11. Les outils de curation 11
  • 12. Qu'est ce qu'un scoop it  Scoop.it est un service de curation et de partage de veille de contenus web sur un sujet ou une thématique ciblés , présenté sous la forme d'un journal en ligne actualisable en temps réel. Il peut-être utilisé : en veille active ou passive (publier un journal en partageant sa veille, ou s'abonner à des sujets/journaux créés par d'autres utilisateurs) ; en tant qu'outil de promotion d'une expertise ou d'un savoir-faire particulier ou encore en synergie avec d'autre réseaux (ex : partager son journal Scoop.it via Twitter, LinkedIn, etc) pour enrichir l'animation de ses comptes sociaux. 12
  • 13. Qu'est ce qu'un scoop it 13
  • 14. L’historique de scoop it  Sccop it est un service web lancé fin 2010 par Goojet, une start-up de la région de Toulouse dirigée par Guillaume Decugis et Marc Rougier. Les fonctionnalités développées par Scoop.it en font un outil web 2.0 : collaboratif, interactif, social.  Plateforme d’expression personnalisée .  permet de créer une revue de presse évolutive et illustrée autour d’un sujet précis en agrégeant les articles au fur et à mesure qu’ils sont sélectionnés sur internet . 14
  • 15. L’utilité de scoop it  Sélection de l’information : pour trouver de l’information, il est possible d’utiliser le moteur de rechercheinterne à Scoop.it, qui fonctionne en lien avec Google.  Édition du contenu : une fois le contenu sélectionné, il est possible de modifier tous les champs : le titre, l’image, le résumé (souvent le début de l’article). On peut aussi ajouter ses propres commentaires .  Partage sur les réseaux : la plateforme dialogue avec d’autres outils de réseau social, ce qui permet de publier en même temps sur Facebook, Twitter, Linkedin et d’autres encore . 15
  • 16. Les avantages  Synthétiser l’information  Mettre en valeur les informations  Meilleure lisibilité des contenus  Faciliter et accélérer les recherches  Filtrer par domaine d’expertise  Redonner un visage humain au web 16
  • 17. Le fonctionnement de scoop it Il existe une version gratuite et trois versions payantes  La version gratuite offre 2 thèmes 2 réseaux sociaux de partage.  La version Pro 5 thèmes Un choix illimité de réseaux sociaux de partage Un accès illimité aux statistiques Des sources de contenus illimitées 17
  • 18. Le fonctionnement de scoop it  La version Business offre tout ce que comporte la version Pro ainsi que 15 thèmes de curation Un accès aux statistiques illimité La possibilité de créer des newsletters hebdomadaires La possibilité de partager vos thèmes sur votre propre site internet. La possibilité d’être géré par 5 administrateurs différents. Programmer vos publications à l’avance. Intégrer des documents à sa page (PDF, PPT, MSWord...) 18
  • 19. Les limites  D’autres outils existent, chacun avec leurs spécificités, leurs atouts et leurs inconvénients. Je pense à des outils comme Pearltree, Paper.li  Une offre gratuite existe, avec quelques fonctionnalités de base. Si l’on souhaite avoir plus de possiblités (personnalisation, nom de domaine, curation d’équipe, newsletters plus nombreuses, intégration à un site web, etc.), il faudra passer à une offre business ou entreprises  La question de la pérennité des données se pose aussi  Le dialogue avec les autres plateformes est aussi aléatoire. Il suffit que l’un des outils change sa politique dans les autorisations liées à l’utilisation de l’API pour que ce qu’il était possible de faire hier ne le soit plus demain. 19
  • 20. Les inconvénients  Amplification de la redondance  Allonger le chemin vers l’information  Aucune valeur ajouté à l’information  Restreint les résultats  Doute sur la fiabilité de la source  Confusion entre curation et agrégation  Limites :A moins de tout publier automatiquement sur un blog WordPress par défaut.  Cette limite concerne tous les outils du web 2.0. 20
  • 22. Procédure  Scoop.it est en bêta privée pour l’instant. Pour s’y inscrire il faut une invitation :  Pour se faire, il suffit de cliquer sur le bouton en page d’accueil du site  et de remplir le formulaire de demande d’inscription  Il faudra attendre plusieurs jours avant de recevoir par courrier électronique l’accès à son compte. En suivant le lien vous allez pouvoir ouvrir un compte Scoop.it. Il vous faudra en premier lieu, remplir la page du profil qui personnalise le compte, comme tout réseau social.  Puis cliquer sur le bouton 22
  • 23. Procédure  Vous pouvez alors créer votre journal thématique. Le choix du titre est primordial , il ne peut y avoir de doublons sur la plateforme, car le titre du Topic détermine l’adresse URL de votre topic.  Exemple :  Le titre : Scoop.it un outil de curation  l’URL : http://www.scoop.it/t/scoop-it-un-outil-de-curation  Pour optimiser la sélection et le partage, il est bon de préciser le sujet par mots clés. 20 23
  • 24. Procédure  Bizarrement, alors que les concepteurs sont français, les formulaires sont en anglais heureusement facilement compréhensible.  Lancez-vous !  Alimenter votre Topic  Une fois le topic créé, vous aurez accès à la page de curation - CURATE - proprement dite. Il vous faut trouver sur le net, si vous ne les avez déjà, les articles à signaler pour étoffer votre journal. Vous pouvez simplement alimenter votre journal en recopiant l’adresse URL de l’article qui vous intéresse. Ou bien écrire un texte sans adresse (le choix vous est donné immédiatement) pour présenter la ligne éditoriale par exemple, écrire un billet d’humeur ou impulser un débat etc... 2124
  • 25. Procédure  Autre possibilité : rapatrier des articles sur votre Topic. Un outil très pratique est mis à votre disposition .  Bookmarklet facilite l’édition d’articles que vous avez sélectionnés sur le web. C’est la fonctionnalité présentée par Scoop.it lorsque vous avez créé votre Topic. Une fenêtre vous proposera de glisser/déposer le bouton Scoop.it dans la barre personnelle de votre navigateur. 25
  • 26. Procédure  Il suffira ensuite de cliquer sur l’intitulé Scoop.it présent sur la barre du navigateur pour que s’ouvre une fenêtre Scoop.it à droite de la page de l’article choisi, copiant automatiquement le titre, chapô et adresse URL de l’article qui s’ajoutera à votre Topic. Vous pouvez cependant écrire votre propre commentaire ou notes à la suite ou en place du contenu proposé. Cliquer sur Publish pour rendre effective et publique l’édition sur votre journal. 26
  • 27. Procédure  plusieurs fonctionnalités spécifiques à Scoop.it s’offrent à vous pour trouver un contenu ciblé grâce aux mots clés que vous avez choisis lors de la création du Topic.  Pending suggestions : Suivant les mots clés que vous avez choisis pour votre topic, Scoop.it va vous proposer des sources de curation , Les suggestions ne sont pas souvent pertinentes.  Suggest Content Les personnes qui vont suivre votre Topic peuvent vous proposer également des sources.  Rescoop Post A la manière du retweet de Twitter RT : Possibilité de reprendre un article déjà publié sur Scoop.it pour l’éditer sur votre propre Topic. L’ icône du Rescoop it ! se trouve au bas du "post". 27
  • 30. Procédure  Menu curate  Grâce au bouton Manage il est possible d’administrer, d’exporter et de personnaliser le Topic actif.  Export dans Manage génère un script pour afficher un widget représentant le topic, sur un blog ou sur une page html . 30
  • 31. Procédure  Diffusion  Automatiser la diffusion des nouveautés de votre topic sur les différents réseaux sociaux auxquels vous appartenez est possible via la page DASHBOARD de votre compte. Sur la colonne de droite cliquer sur MORE 31
  • 32. Procédure  vous pouvez alors configurer la liste proposée de façon à connecter votre compte Scoop.it avec les autres comptes que vous possédez : 32
  • 33. Conclusion Les outils de veille sont très performants pour la recherche d’information :  Un gain de temps  Voir les vraies informations  Une meilleure lisibilité des informations  Amplification de la redondance  Valorisation des médiateurs au détriment des créateurs d’informations  Problèmes de droit d’auteur  Vers la curation automatisée 33
  • 35. Bibliographie  • Les outils de veille in Le numérique pour améliorer notre travail quotidien en  bibliothèque, Anne-Gaëlle Gaudion, support de cours, octobre 2013.  • Pocket et IFTTT : une alternative efficace à Google reader, Silvère Mercier,  Bibliobsession, 27 mai 2013.  • La veille à travers les jardins fermés du web, Silvère Mercier, Bibliobsession, 2 avril  2013.  • Veille, encore…, Cécile Arenes, Liber Libri, 23 octobre 2013.  • Comparaison des outils de veille d’e-réputation, Caddereputation, 27 mars 2013.  • Outils de veille et de curation, Laurence Osete, 24 octobre 2013. 35
  • 36. Merci pour votre attention 36

Notes de l'éditeur

  1. les outils de veille se ressemblent tous dans leurs grands principes, certains intègrent plusieurs fonctions. L'idée est que dans l'immensité de la tâche du veilleur et surtout dans l'immensité du web et des quantités d'informations à gérer ou qu'il faut scruter, l'humain ne peut gérer seul la tâche et donc qu'il faut se doter d'outils, en général informatiques, qui permettent une automatisation plus ou moins importante des fonctions inhérentes à la veille.
  2. Certains outils permettent d’agréger des liens et des flux RSS.
  3. qui signifie : Conservateur, commissaire d’exposition , Celui qui choisi les oeuvres, les organise, les commente. Concept apparu la première fois en 2008
  4. attention, on ne parle pas ici de veille stratégique
  5. (Lire Twitter comme une revue de presse ou un journal Brève de Docs pour Docs de septembre 2010) Pearltrees, marque-pages social. brève sur Docs pour Docs d’avril 2011. Pearltrees, un service de curation aux fonctionnalités pédagogiques dans Sciences, société et curation Publié dans La presse et les médias à l’école une enquête scientifique sur le web en classe de 3e en SVT autour du thème « Responsabilité humaine en matière de santé et d’environnement ».
  6. . Plusieurs fonctions rendent l’édition simple et rapide .Notes de lecture, commentaires, choix d’illustrations, possibilité de partage avec les réseaux sociaux en font un outil pratique pour la curation . Scoop.it permet d’après ses créateurs "d’être son propre rédacteur en chef". A chaque sujet - appelé ici Topic son magazine en devenir. Le Topic désigne à la fois le sujet traité et par extension le journal lui même autour de ce thème.
  7. 1 ) même s’ils ne chassent pas sur les mêmes territoires. .2) Les tarifs sont élevés pour un particulier ou pour un établissement scolaire ou universitaire.