SlideShare une entreprise Scribd logo
3
_
Lorsque les militaires deviennent cyclistes :
les ‘Diables noirs’ belges
La bicyclette comme substitu-
tion du cheval. Telle était l’idée
qui fit peu à peu son chemin
parmi les états-majors euro-
péens à la fin du 19e siècle, du
moins lorsqu’il s’agissait de
réaliser des missions de liai-
son rapides. Les Italiens furent
les pionniers avec leurs ciclisti,
mais les grandes puissances
ne tardèrent pas à suivre leur
exemple. L’officier français H.
Gérard alla même encore plus
loin : il voulait développer des
unités d’infanterie ‘cycliste’, ca-
pables de se déplacer rapide-
ment et de frapper par surprise.
Une bicyclette traditionnelle
faisait parfaitement l’affaire sur
les routes, mais dans le paysage
ou à proximité d’ennemi, il fal-
lait un vélo que l’on pouvait fa-
cilement porter. C’est la raison
pour laquelle Gérard créa une
bicyclette pliante qui fut utilisée
comme modèle standard par
plusieurs armées dès 1910.
En Belgique, les fantassins
furent également transformés
en cyclistes dès 1890. C’était à
l’École du Régiment des Ca-
rabiniers à Wavre que les pre-
miers recyclages eurent lieu.
Une formation à prendre au
pied de la lettre, car certains
carabiniers durent encore ap-
prendre à faire du vélo. On leur
accorda une semaine pour y
parvenir. Ensuite, des sorties de
30 à 75 km, par tous les temps
et sur toutes sortes de routes. La
vitesse fut également accélérée
jusqu’à une moyenne de 15 km
à l’heure. Enfin, ils apprirent des
manœuvres dans des situations
de combat.
Lorsque la guerre éclata, l’ar-
mée belge avait un bataillon de
Carabiniers Cyclistes, que l’on
pouvait qualifier d’unité d’élite.
Missions de reconnaissance,
infiltrations rapides, tirer et
disparaître aussi soudainement
qu’ils étaient venus. L’un des
effets secondaires de leurs at-
taques-éclairs fut que l’armée
allemande pouvait invoquer le
mythe des Francs-Tireurs, des
civils armés qui lançaient des
attaques en guérilla contre l’ar-
mée régulière, avec toutes les
conséquences qui s’en suivirent
pour la population civile belge.
Chez les Allemands pourtant,
les cyclistes belges furent très
vite connus sous le nom de ‘die
Schwarze Teufel’, d’après leur
tenue sombre. Les Carabiniers
Cyclistes belges se distinguèrent
à plusieurs reprises, notamment
lors des combats d’Halen du 12
août 1914, la Bataille dite des
Casques d’Argent. Plus tard, ils
furent également mobilisés lors
de la Bataille de l’Yser, la guerre
des tranchées et l’offensive fi-
nale.
‹‹‹
Bicyclette pliante (modèle Gérard, 1910).
WieMu, Roeselare
Lorsque les cyclistes deviennent militaires...
La première édition du Tour
de France eut lieu en 1903. Les
dix premières éditions furent
incontestablement dominées
par les Français, mais dès 1912,
les Belges se firent également
remarquer, avec Odiel De-
fraeye (1912) et Philippe Thys
(1913,1914). La Belgique, grand
pays du cyclisme amateur, rêvait
déjà d’une nouvelle hégémo-
nie, mais la guerre en décida
autrement : pendant les quatre
années de guerre, le Tour ne fut
pas organisé car de nombreux
cyclistes se trouvaient dans les
tranchées. La guerre exigea
‘leurs meilleures années’ de
beaucoup de cyclistes. Defraye
dut servir auprès du corps de
transport de la 6e Division mili-
taire, alors que Thys rejoignit le
Corps d’Aviation belge.
Avant la guerre, Defraeye et
Thys avaient déjà revendiqué
leur place dans les annales de
l’histoire du cyclisme. De jeunes
talents – Jules Vanhevel et Hen-
ri Van Lerberghe, pour n’en
nommer que deux – venaient
toutefois pointer le nez dans le
sport de plus en plus populaire
du cyclisme, mais leur progres-
sion fut arrêtée par la guerre.
Vanhevel, originaire d’Ichte-
gem, (‘la longue asperge’, selon
Henri Van Lerberghe), roula sa
première course en 1911. Bien
que tous les grands coureurs
du moment y participaient,
l’inconnu Vanhevel les prit tous
de vitesse, à la grande surprise
générale. Après l’invasion alle-
mande, Vanhevel s’enfuit vers la
France. Les Belges qui se trou-
vaient en territoire allié, furent
appelés au service obligatoire
lorsqu’ils avaient atteint «l’âge
de combat». En juillet 1916,
Jules Vanhevel se retrouva dans
le 1er régiment d’Artillerie.
Suite à une réorganisation, il
déménagea vers le 7e régiment
d’Artillerie. Il eut sa première
expérience au front à Pervijze.
Vanhevel était cycliste au sein
de son unité : il devait passer
les messages entre l’état-major
et l’unité. Durant la guerre, il
obtint trois permissions pour
pouvoir participer à des courses
cyclistes (loin) derrière le front
: deux fois à Stamford-Bridge et
une fois à Gravelines. Des occa-
sions rêvées pour tester l’esprit
compétitif d’avant-guerre.
Henri ‘Ritten’ Van Lerberghe (‘le
chauffard de Lichtervelde’) se fit
déjà remarquer dans le cyclisme
à l’âge de seize ans lors d’une
course de kermesse à Gits. La
victoire lui valut 15 francs et
il y avait pris goût. Il enchaîna
les victoires entre 1905 et 1907
et avec l’argent gagné, il s’offrit
un nouveau vélo de course, un
vrai ALCYON de trois cents
balles. En 1913, il participa
pour la première fois au Tour
de France. Il dut abandonner
lors de la septième étape, mais
le principal était sans doute qu’il
avait pu explorer le chemin vers
la France. Car ce fut également
le chemin de la fuite lors de la
progression allemande en 1914.
Son parcours ressembla fort à
celui de Vanhevel: en avril, il
rejoignit la Troisième Division
militaire où il devint également
courrier-cycliste. Il put parti-
ciper à une course de temps à
autre. Le goût des permissions
ne fut jamais aussi doux qu’à ces
occasions-là.
Après la guerre, les courses cy-
clistes régulières furent relan-
cées. Étaient-ils endurcis par les
combats ou était-ce génétique
? Quoi qu’il en soit, ‘Ritten’
Van Lerberghe et Jules Van-
hevel donnèrent une nouvelle
Jules Vanhevel WieMu, Roeselare
‹‹‹
WieMu, Roeselare
interprétation mythique à la
notion de ‘Flandrien’ pendant
les années d’après-guerre. Van
Lerberghe remporta le premier
Tour des Flandres depuis 1914
après une course légendaire. Il
se révéla également un pistard
doué. Van Hevel gagna ‘la plus
belle course de Flandre’en 1920,
la même année que son titre de
Champion de Belgique. Ils par-
ticipèrent également tous les
deux au Circuit des Champs de
Bataille en 1919.
Philippe Thys prouva qu’il
n’avait rien perdu de son talent
lors du Tour de 1920. Il rem-
porta non seulement quatre
étapes, mais également le clas-
sement général avec 57 minutes
d’avance. Ce fut sa façon de ré-
pondre à ses détracteurs. Tout le
monde n’avait pas la chance de
pouvoir de nouveau affronter les
pavés et les cols sur la route de la
gloire. Ainsi, les classements du
Tour de France de 1907 – 1910
étaient désormais dotés d’un
bandeau noir en guise de deuil
puisque les gagnants de ces édi-
tions étaient morts au combat.
Haut : Philippe Thys dans
son uniforme militaire et
sa tenue de cycliste
Rangée en bas à gauche :
Henri Van Lerberghe, en
bas au milieu : Jules
Vanhevel
WieMu, Roeselare
Lucien Georges Mazan (‘dit’ Petit-Breton, classement final 1907 et 1908) mourut le 20
décembre 1917 à l’hôpital de Troyes des suites d’un tragique accident de voiture. Lors de l’une de
ses missions en tant que planton du 20e Escadron du Train (section Automobile),sa voiture entra en
collision frontale avec un véhicule venant en sens inverse.
Le Luxembourgeois François Faber (‘le Géant de Colombes’, classement final 1909) fut en-
rôlé dans la Légion étrangère. Lorsque le front s’était immobilisé, il apprit très vite que la vie dans
les tranchées était bien plus pénible qu’une course éprouvante sur les pavés ou les cols. Son unité
prit part à l’offensive du printemps dans l’Artois,lorsqu’on avait bon espoir de mettre fin à l’impasse
de la guerre. Mais l’offensive fut un sanglant échec et Faber devint le premier gagnant du Tour de
France à tomber sur le champ de bataille. Le 9 mai 1915, il‘disparut’ lors des combats près du Bois
de Berthonval, Carency. Son unité subirait près de 2000 pertes sur un total de 2900 hommes. Son
corps ne fut jamais retrouvé mais on célèbre sa mémoire encore aujourd’hui dans l’église de Notre-
Dame-de-Lorette.
Au début de la guerre, Louis Octave Lapize (‘le frisé’, classement final 1910) s’était pré-
senté comme engagé volontaire et fut enrôlé dans l’infanterie française. En 1915, il passa à l’armée
de l’air. Lors d’un vol de reconnaissance au-dessus du front près de Flirey, il dut affronter plusieurs
avions allemands. Son avion fut touché et s’écrasa derrière les lignes françaises. Mortellement bles-
sé,Lapize fut évacué vers l’hôpital de Toul où il décéda le 14 juillet 1917,le jour de la Fête nationale
française.
Et que penser de Marcel Kerff ? En tant que fils de boucher dans les Fourons, son amour du
cyclisme lui était venu par son métier : avec ses frères, il fit des allers-retours réguliers entre Liège
et Paris, pour des ventes à la criée ou des livraisons de viande. Convaincu des possibilités du cy-
clisme, Marcel se mit à rouler des courses. En 1903, il s’inscrivit pour une nouvelle grande course
organisée pour la première fois et baptisée le Tour de France. Six étapes, pour un total de 2.428
km. Kerff n’était pas mauvais, loin de là, car il termina sixième. Ce fut son premier et son dernier
Tour de France, car il s’arrêta à l’âge de quarante ans en 1904. Lors de l’invasion allemande, Fou-
ron-Saint-Martin fut l’un des premiers villages à subir la violence guerrière. Marcel Kerff n’avait
pas beaucoup de chance. Lorsqu’il alla jeter un coup d’œil près d’un campement allemand, ils le
prirent pour un espion. Il fut arrêté et exécuté le 7 août 1914.Au carrefour Mouland – Fouron-le-
Comte, un monument commémore ce triste événement. Ce site se trouve quasiment sur le croise-
ment entre deux courses classiques : l’Amstel-Goldrace et Liège-Bastogne-Liège.
Mazan
Faber
Kerff
Jules Vanhevel
WieMu, Roeselare

Contenu connexe

En vedette

Eldolorcarademujer
EldolorcarademujerEldolorcarademujer
Eldolorcarademujer
mvera6315
 
Contabilidad
ContabilidadContabilidad
Retirement
RetirementRetirement
Retirement
Memoedev1
 
Voyage au cambodge sur le vélo
Voyage au cambodge sur le véloVoyage au cambodge sur le vélo
Voyage au cambodge sur le vélo
Vietnam Original Travel
 
Familia 1
Familia 1Familia 1
Familia 1
tebelan
 
Diapositiva 3
Diapositiva 3Diapositiva 3
Diapositiva 3
lcptinoco
 
Développement d’une application web sur mesure pour les itinéraires de vélo
Développement d’une application web sur mesure pour les itinéraires de véloDéveloppement d’une application web sur mesure pour les itinéraires de vélo
Développement d’une application web sur mesure pour les itinéraires de véloVisionGÉOMATIQUE2012
 
Six things to know about your brain to become an expert
Six things to know about your brain to become an expertSix things to know about your brain to become an expert
Six things to know about your brain to become an expert
Sebastien Juras
 
Is your company fully engaged towards innovation?
Is your company fully engaged towards innovation?Is your company fully engaged towards innovation?
Is your company fully engaged towards innovation?
Sebastien Juras
 
Leadership in the Digital Age
Leadership in the Digital AgeLeadership in the Digital Age
Leadership in the Digital Age
Angela Maiers
 
Shall we play a game?
Shall we play a game?Shall we play a game?
Shall we play a game?
Maciej Lasyk
 

En vedette (12)

Eldolorcarademujer
EldolorcarademujerEldolorcarademujer
Eldolorcarademujer
 
Contabilidad
ContabilidadContabilidad
Contabilidad
 
Retirement
RetirementRetirement
Retirement
 
Voyage au cambodge sur le vélo
Voyage au cambodge sur le véloVoyage au cambodge sur le vélo
Voyage au cambodge sur le vélo
 
2008 09 - fra - la catalogne est cycloturisme - 171109
2008 09 - fra - la catalogne est cycloturisme - 1711092008 09 - fra - la catalogne est cycloturisme - 171109
2008 09 - fra - la catalogne est cycloturisme - 171109
 
Familia 1
Familia 1Familia 1
Familia 1
 
Diapositiva 3
Diapositiva 3Diapositiva 3
Diapositiva 3
 
Développement d’une application web sur mesure pour les itinéraires de vélo
Développement d’une application web sur mesure pour les itinéraires de véloDéveloppement d’une application web sur mesure pour les itinéraires de vélo
Développement d’une application web sur mesure pour les itinéraires de vélo
 
Six things to know about your brain to become an expert
Six things to know about your brain to become an expertSix things to know about your brain to become an expert
Six things to know about your brain to become an expert
 
Is your company fully engaged towards innovation?
Is your company fully engaged towards innovation?Is your company fully engaged towards innovation?
Is your company fully engaged towards innovation?
 
Leadership in the Digital Age
Leadership in the Digital AgeLeadership in the Digital Age
Leadership in the Digital Age
 
Shall we play a game?
Shall we play a game?Shall we play a game?
Shall we play a game?
 

Similaire à Des routes du Tour aux tranchées de la guerre 14-18

Verdun a prendre d daumerie 38
Verdun a prendre d daumerie 38Verdun a prendre d daumerie 38
Verdun a prendre d daumerie 38Aurélie Stauder
 
Verdun a prendre daumerie 38
Verdun a prendre daumerie 38Verdun a prendre daumerie 38
Verdun a prendre daumerie 38Aurélie Stauder
 
Hs 007 commemoration_novembre_2015__017829400_1754_09112015
Hs 007 commemoration_novembre_2015__017829400_1754_09112015Hs 007 commemoration_novembre_2015__017829400_1754_09112015
Hs 007 commemoration_novembre_2015__017829400_1754_09112015
Orgerus Mairie
 
Georges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'Orient
Georges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'OrientGeorges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'Orient
Georges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'Orient
Michel Bruley
 
Les personnages du Pays de Fouesnant - -phparlx28
Les personnages du Pays de Fouesnant - -phparlx28Les personnages du Pays de Fouesnant - -phparlx28
Les personnages du Pays de Fouesnant - -phparlx28
Foenizella.com
 
Hs 004 commemoration_fevrier_2015__003378200_2232_05022015
Hs 004 commemoration_fevrier_2015__003378200_2232_05022015Hs 004 commemoration_fevrier_2015__003378200_2232_05022015
Hs 004 commemoration_fevrier_2015__003378200_2232_05022015
Orgerus Mairie
 
Diaporama du 17 aout pour web
Diaporama du 17 aout pour webDiaporama du 17 aout pour web
Diaporama du 17 aout pour web
Hubert Tassel
 
La PremièRe Guerre Mondiale2007
La PremièRe Guerre Mondiale2007La PremièRe Guerre Mondiale2007
La PremièRe Guerre Mondiale2007origene
 
La PremièRe Guerre Mondiale2008
La PremièRe Guerre Mondiale2008La PremièRe Guerre Mondiale2008
La PremièRe Guerre Mondiale2008origene
 
Diaporama sur l'ubaye, en août 1914
Diaporama sur l'ubaye, en août 1914Diaporama sur l'ubaye, en août 1914
Diaporama sur l'ubaye, en août 1914
Hubert Tassel
 
la première guerre mondiale.pdf
la première guerre mondiale.pdfla première guerre mondiale.pdf
la première guerre mondiale.pdf
lucaslefeuvre1
 
Ville de Clermont - Le Donjon
Ville de Clermont - Le DonjonVille de Clermont - Le Donjon
Ville de Clermont - Le Donjon
Communication Clermont
 
Zp3 fud nq1xtv030oddxdimn0tga
Zp3 fud nq1xtv030oddxdimn0tgaZp3 fud nq1xtv030oddxdimn0tga
Zp3 fud nq1xtv030oddxdimn0tgaCarla Ferreira
 
Tour de france cycliste
Tour de france cyclisteTour de france cycliste
Tour de france cycliste
patetbenji
 
Sainte Jeanne d'Arc, patronne de la France 1412-1431.pptx
Sainte Jeanne d'Arc, patronne de la France 1412-1431.pptxSainte Jeanne d'Arc, patronne de la France 1412-1431.pptx
Sainte Jeanne d'Arc, patronne de la France 1412-1431.pptx
Martin M Flynn
 
The Mont des Cats Canadian Memorial
The Mont des Cats Canadian MemorialThe Mont des Cats Canadian Memorial
The Mont des Cats Canadian Memorial
Francois Vandycke
 
Jean Moulin, une vie d'engagements
Jean Moulin, une vie d'engagementsJean Moulin, une vie d'engagements
Jean Moulin, une vie d'engagements
clunisois.fr le blog
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12b. Mémoire des guerres : la...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12b. Mémoire des guerres : la...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12b. Mémoire des guerres : la...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12b. Mémoire des guerres : la...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Livret bataille de loos centenaire 1915 2015
Livret bataille de loos centenaire 1915 2015Livret bataille de loos centenaire 1915 2015
Livret bataille de loos centenaire 1915 2015
Equipe Accueil
 

Similaire à Des routes du Tour aux tranchées de la guerre 14-18 (20)

Verdun a prendre d daumerie 38
Verdun a prendre d daumerie 38Verdun a prendre d daumerie 38
Verdun a prendre d daumerie 38
 
Verdun a prendre daumerie 38
Verdun a prendre daumerie 38Verdun a prendre daumerie 38
Verdun a prendre daumerie 38
 
Hs 007 commemoration_novembre_2015__017829400_1754_09112015
Hs 007 commemoration_novembre_2015__017829400_1754_09112015Hs 007 commemoration_novembre_2015__017829400_1754_09112015
Hs 007 commemoration_novembre_2015__017829400_1754_09112015
 
Georges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'Orient
Georges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'OrientGeorges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'Orient
Georges Anselmi - 1914 - 1918 Campagnes de France et d'Orient
 
Les personnages du Pays de Fouesnant - -phparlx28
Les personnages du Pays de Fouesnant - -phparlx28Les personnages du Pays de Fouesnant - -phparlx28
Les personnages du Pays de Fouesnant - -phparlx28
 
Hs 004 commemoration_fevrier_2015__003378200_2232_05022015
Hs 004 commemoration_fevrier_2015__003378200_2232_05022015Hs 004 commemoration_fevrier_2015__003378200_2232_05022015
Hs 004 commemoration_fevrier_2015__003378200_2232_05022015
 
Diaporama du 17 aout pour web
Diaporama du 17 aout pour webDiaporama du 17 aout pour web
Diaporama du 17 aout pour web
 
La PremièRe Guerre Mondiale2007
La PremièRe Guerre Mondiale2007La PremièRe Guerre Mondiale2007
La PremièRe Guerre Mondiale2007
 
La PremièRe Guerre Mondiale2008
La PremièRe Guerre Mondiale2008La PremièRe Guerre Mondiale2008
La PremièRe Guerre Mondiale2008
 
Diaporama sur l'ubaye, en août 1914
Diaporama sur l'ubaye, en août 1914Diaporama sur l'ubaye, en août 1914
Diaporama sur l'ubaye, en août 1914
 
la première guerre mondiale.pdf
la première guerre mondiale.pdfla première guerre mondiale.pdf
la première guerre mondiale.pdf
 
Ville de Clermont - Le Donjon
Ville de Clermont - Le DonjonVille de Clermont - Le Donjon
Ville de Clermont - Le Donjon
 
Zp3 fud nq1xtv030oddxdimn0tga
Zp3 fud nq1xtv030oddxdimn0tgaZp3 fud nq1xtv030oddxdimn0tga
Zp3 fud nq1xtv030oddxdimn0tga
 
Grande Guerre (1)
Grande Guerre (1)Grande Guerre (1)
Grande Guerre (1)
 
Tour de france cycliste
Tour de france cyclisteTour de france cycliste
Tour de france cycliste
 
Sainte Jeanne d'Arc, patronne de la France 1412-1431.pptx
Sainte Jeanne d'Arc, patronne de la France 1412-1431.pptxSainte Jeanne d'Arc, patronne de la France 1412-1431.pptx
Sainte Jeanne d'Arc, patronne de la France 1412-1431.pptx
 
The Mont des Cats Canadian Memorial
The Mont des Cats Canadian MemorialThe Mont des Cats Canadian Memorial
The Mont des Cats Canadian Memorial
 
Jean Moulin, une vie d'engagements
Jean Moulin, une vie d'engagementsJean Moulin, une vie d'engagements
Jean Moulin, une vie d'engagements
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12b. Mémoire des guerres : la...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12b. Mémoire des guerres : la...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12b. Mémoire des guerres : la...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12b. Mémoire des guerres : la...
 
Livret bataille de loos centenaire 1915 2015
Livret bataille de loos centenaire 1915 2015Livret bataille de loos centenaire 1915 2015
Livret bataille de loos centenaire 1915 2015
 

Plus de lavenir

Deuzio carte Folisabelle
Deuzio carte FolisabelleDeuzio carte Folisabelle
Deuzio carte Folisabelle
lavenir
 
Lettre de Xavier Carrette, l'avocat d'Ibrahim Farisi
Lettre de Xavier Carrette, l'avocat d'Ibrahim FarisiLettre de Xavier Carrette, l'avocat d'Ibrahim Farisi
Lettre de Xavier Carrette, l'avocat d'Ibrahim Farisi
lavenir
 
Un grand sondage analyse l'avis des Belges et des Européens sur les grands do...
Un grand sondage analyse l'avis des Belges et des Européens sur les grands do...Un grand sondage analyse l'avis des Belges et des Européens sur les grands do...
Un grand sondage analyse l'avis des Belges et des Européens sur les grands do...
lavenir
 
230328 Place de Lonzée esquisse.pdf
230328 Place de Lonzée esquisse.pdf230328 Place de Lonzée esquisse.pdf
230328 Place de Lonzée esquisse.pdf
lavenir
 
Eco-chèques en Belgique
Eco-chèques en BelgiqueEco-chèques en Belgique
Eco-chèques en Belgique
lavenir
 
Prix des médicaments en Belgique
Prix des médicaments en BelgiquePrix des médicaments en Belgique
Prix des médicaments en Belgique
lavenir
 
La presse francophone belge et des personnalités appellent à la libération d'...
La presse francophone belge et des personnalités appellent à la libération d'...La presse francophone belge et des personnalités appellent à la libération d'...
La presse francophone belge et des personnalités appellent à la libération d'...
lavenir
 
Lettre Folisabelle 1
Lettre Folisabelle 1Lettre Folisabelle 1
Lettre Folisabelle 1
lavenir
 
Lettre Folisabelle 6
Lettre Folisabelle 6Lettre Folisabelle 6
Lettre Folisabelle 6
lavenir
 
Lettre Folisabelle 4
Lettre Folisabelle 4Lettre Folisabelle 4
Lettre Folisabelle 4
lavenir
 
Lettre Folisabelle 5
Lettre Folisabelle 5Lettre Folisabelle 5
Lettre Folisabelle 5
lavenir
 
Lettre Folisabelle 2
Lettre Folisabelle 2Lettre Folisabelle 2
Lettre Folisabelle 2
lavenir
 
Lettre Folisabelle 3
Lettre Folisabelle 3Lettre Folisabelle 3
Lettre Folisabelle 3
lavenir
 
Deuzio 6.pdf
Deuzio 6.pdfDeuzio 6.pdf
Deuzio 6.pdf
lavenir
 
Deuzio 5.pdf
Deuzio 5.pdfDeuzio 5.pdf
Deuzio 5.pdf
lavenir
 
141384.pdf
141384.pdf141384.pdf
141384.pdf
lavenir
 
Lettres Deuzio
Lettres DeuzioLettres Deuzio
Lettres Deuzio
lavenir
 
Les accusés et terroristes des attentats de Bruxelles
Les accusés et terroristes des attentats de BruxellesLes accusés et terroristes des attentats de Bruxelles
Les accusés et terroristes des attentats de Bruxelles
lavenir
 
Supplément Trans'Vert Le Courrier
Supplément Trans'Vert Le CourrierSupplément Trans'Vert Le Courrier
Supplément Trans'Vert Le Courrier
lavenir
 
24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire !
24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire ! 24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire !
24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire !
lavenir
 

Plus de lavenir (20)

Deuzio carte Folisabelle
Deuzio carte FolisabelleDeuzio carte Folisabelle
Deuzio carte Folisabelle
 
Lettre de Xavier Carrette, l'avocat d'Ibrahim Farisi
Lettre de Xavier Carrette, l'avocat d'Ibrahim FarisiLettre de Xavier Carrette, l'avocat d'Ibrahim Farisi
Lettre de Xavier Carrette, l'avocat d'Ibrahim Farisi
 
Un grand sondage analyse l'avis des Belges et des Européens sur les grands do...
Un grand sondage analyse l'avis des Belges et des Européens sur les grands do...Un grand sondage analyse l'avis des Belges et des Européens sur les grands do...
Un grand sondage analyse l'avis des Belges et des Européens sur les grands do...
 
230328 Place de Lonzée esquisse.pdf
230328 Place de Lonzée esquisse.pdf230328 Place de Lonzée esquisse.pdf
230328 Place de Lonzée esquisse.pdf
 
Eco-chèques en Belgique
Eco-chèques en BelgiqueEco-chèques en Belgique
Eco-chèques en Belgique
 
Prix des médicaments en Belgique
Prix des médicaments en BelgiquePrix des médicaments en Belgique
Prix des médicaments en Belgique
 
La presse francophone belge et des personnalités appellent à la libération d'...
La presse francophone belge et des personnalités appellent à la libération d'...La presse francophone belge et des personnalités appellent à la libération d'...
La presse francophone belge et des personnalités appellent à la libération d'...
 
Lettre Folisabelle 1
Lettre Folisabelle 1Lettre Folisabelle 1
Lettre Folisabelle 1
 
Lettre Folisabelle 6
Lettre Folisabelle 6Lettre Folisabelle 6
Lettre Folisabelle 6
 
Lettre Folisabelle 4
Lettre Folisabelle 4Lettre Folisabelle 4
Lettre Folisabelle 4
 
Lettre Folisabelle 5
Lettre Folisabelle 5Lettre Folisabelle 5
Lettre Folisabelle 5
 
Lettre Folisabelle 2
Lettre Folisabelle 2Lettre Folisabelle 2
Lettre Folisabelle 2
 
Lettre Folisabelle 3
Lettre Folisabelle 3Lettre Folisabelle 3
Lettre Folisabelle 3
 
Deuzio 6.pdf
Deuzio 6.pdfDeuzio 6.pdf
Deuzio 6.pdf
 
Deuzio 5.pdf
Deuzio 5.pdfDeuzio 5.pdf
Deuzio 5.pdf
 
141384.pdf
141384.pdf141384.pdf
141384.pdf
 
Lettres Deuzio
Lettres DeuzioLettres Deuzio
Lettres Deuzio
 
Les accusés et terroristes des attentats de Bruxelles
Les accusés et terroristes des attentats de BruxellesLes accusés et terroristes des attentats de Bruxelles
Les accusés et terroristes des attentats de Bruxelles
 
Supplément Trans'Vert Le Courrier
Supplément Trans'Vert Le CourrierSupplément Trans'Vert Le Courrier
Supplément Trans'Vert Le Courrier
 
24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire !
24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire ! 24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire !
24 H de Mouscron : un événement sportif et festif, mais surtout humanitaire !
 

Des routes du Tour aux tranchées de la guerre 14-18

  • 1. 3 _ Lorsque les militaires deviennent cyclistes : les ‘Diables noirs’ belges La bicyclette comme substitu- tion du cheval. Telle était l’idée qui fit peu à peu son chemin parmi les états-majors euro- péens à la fin du 19e siècle, du moins lorsqu’il s’agissait de réaliser des missions de liai- son rapides. Les Italiens furent les pionniers avec leurs ciclisti, mais les grandes puissances ne tardèrent pas à suivre leur exemple. L’officier français H. Gérard alla même encore plus loin : il voulait développer des unités d’infanterie ‘cycliste’, ca- pables de se déplacer rapide- ment et de frapper par surprise. Une bicyclette traditionnelle faisait parfaitement l’affaire sur les routes, mais dans le paysage ou à proximité d’ennemi, il fal- lait un vélo que l’on pouvait fa- cilement porter. C’est la raison pour laquelle Gérard créa une bicyclette pliante qui fut utilisée comme modèle standard par plusieurs armées dès 1910. En Belgique, les fantassins furent également transformés en cyclistes dès 1890. C’était à l’École du Régiment des Ca- rabiniers à Wavre que les pre- miers recyclages eurent lieu. Une formation à prendre au pied de la lettre, car certains carabiniers durent encore ap- prendre à faire du vélo. On leur accorda une semaine pour y parvenir. Ensuite, des sorties de 30 à 75 km, par tous les temps et sur toutes sortes de routes. La vitesse fut également accélérée jusqu’à une moyenne de 15 km à l’heure. Enfin, ils apprirent des manœuvres dans des situations de combat. Lorsque la guerre éclata, l’ar- mée belge avait un bataillon de Carabiniers Cyclistes, que l’on pouvait qualifier d’unité d’élite. Missions de reconnaissance, infiltrations rapides, tirer et disparaître aussi soudainement qu’ils étaient venus. L’un des effets secondaires de leurs at- taques-éclairs fut que l’armée allemande pouvait invoquer le mythe des Francs-Tireurs, des civils armés qui lançaient des attaques en guérilla contre l’ar- mée régulière, avec toutes les conséquences qui s’en suivirent pour la population civile belge. Chez les Allemands pourtant, les cyclistes belges furent très vite connus sous le nom de ‘die Schwarze Teufel’, d’après leur tenue sombre. Les Carabiniers Cyclistes belges se distinguèrent à plusieurs reprises, notamment lors des combats d’Halen du 12 août 1914, la Bataille dite des Casques d’Argent. Plus tard, ils furent également mobilisés lors de la Bataille de l’Yser, la guerre des tranchées et l’offensive fi- nale. ‹‹‹ Bicyclette pliante (modèle Gérard, 1910). WieMu, Roeselare Lorsque les cyclistes deviennent militaires... La première édition du Tour de France eut lieu en 1903. Les dix premières éditions furent incontestablement dominées par les Français, mais dès 1912, les Belges se firent également remarquer, avec Odiel De- fraeye (1912) et Philippe Thys (1913,1914). La Belgique, grand pays du cyclisme amateur, rêvait déjà d’une nouvelle hégémo- nie, mais la guerre en décida autrement : pendant les quatre années de guerre, le Tour ne fut pas organisé car de nombreux cyclistes se trouvaient dans les tranchées. La guerre exigea ‘leurs meilleures années’ de beaucoup de cyclistes. Defraye dut servir auprès du corps de transport de la 6e Division mili- taire, alors que Thys rejoignit le Corps d’Aviation belge. Avant la guerre, Defraeye et Thys avaient déjà revendiqué leur place dans les annales de l’histoire du cyclisme. De jeunes talents – Jules Vanhevel et Hen- ri Van Lerberghe, pour n’en nommer que deux – venaient toutefois pointer le nez dans le sport de plus en plus populaire du cyclisme, mais leur progres- sion fut arrêtée par la guerre. Vanhevel, originaire d’Ichte- gem, (‘la longue asperge’, selon Henri Van Lerberghe), roula sa première course en 1911. Bien que tous les grands coureurs du moment y participaient, l’inconnu Vanhevel les prit tous de vitesse, à la grande surprise générale. Après l’invasion alle- mande, Vanhevel s’enfuit vers la France. Les Belges qui se trou- vaient en territoire allié, furent appelés au service obligatoire lorsqu’ils avaient atteint «l’âge de combat». En juillet 1916, Jules Vanhevel se retrouva dans le 1er régiment d’Artillerie. Suite à une réorganisation, il déménagea vers le 7e régiment d’Artillerie. Il eut sa première expérience au front à Pervijze. Vanhevel était cycliste au sein de son unité : il devait passer les messages entre l’état-major et l’unité. Durant la guerre, il obtint trois permissions pour pouvoir participer à des courses cyclistes (loin) derrière le front : deux fois à Stamford-Bridge et une fois à Gravelines. Des occa- sions rêvées pour tester l’esprit compétitif d’avant-guerre. Henri ‘Ritten’ Van Lerberghe (‘le chauffard de Lichtervelde’) se fit déjà remarquer dans le cyclisme à l’âge de seize ans lors d’une course de kermesse à Gits. La victoire lui valut 15 francs et il y avait pris goût. Il enchaîna les victoires entre 1905 et 1907 et avec l’argent gagné, il s’offrit un nouveau vélo de course, un vrai ALCYON de trois cents balles. En 1913, il participa pour la première fois au Tour de France. Il dut abandonner lors de la septième étape, mais le principal était sans doute qu’il avait pu explorer le chemin vers la France. Car ce fut également le chemin de la fuite lors de la progression allemande en 1914. Son parcours ressembla fort à celui de Vanhevel: en avril, il rejoignit la Troisième Division militaire où il devint également courrier-cycliste. Il put parti- ciper à une course de temps à autre. Le goût des permissions ne fut jamais aussi doux qu’à ces occasions-là. Après la guerre, les courses cy- clistes régulières furent relan- cées. Étaient-ils endurcis par les combats ou était-ce génétique ? Quoi qu’il en soit, ‘Ritten’ Van Lerberghe et Jules Van- hevel donnèrent une nouvelle Jules Vanhevel WieMu, Roeselare ‹‹‹ WieMu, Roeselare interprétation mythique à la notion de ‘Flandrien’ pendant les années d’après-guerre. Van Lerberghe remporta le premier Tour des Flandres depuis 1914 après une course légendaire. Il se révéla également un pistard doué. Van Hevel gagna ‘la plus belle course de Flandre’en 1920, la même année que son titre de Champion de Belgique. Ils par- ticipèrent également tous les deux au Circuit des Champs de Bataille en 1919. Philippe Thys prouva qu’il n’avait rien perdu de son talent lors du Tour de 1920. Il rem- porta non seulement quatre étapes, mais également le clas- sement général avec 57 minutes d’avance. Ce fut sa façon de ré- pondre à ses détracteurs. Tout le monde n’avait pas la chance de pouvoir de nouveau affronter les pavés et les cols sur la route de la gloire. Ainsi, les classements du Tour de France de 1907 – 1910 étaient désormais dotés d’un bandeau noir en guise de deuil puisque les gagnants de ces édi- tions étaient morts au combat. Haut : Philippe Thys dans son uniforme militaire et sa tenue de cycliste Rangée en bas à gauche : Henri Van Lerberghe, en bas au milieu : Jules Vanhevel WieMu, Roeselare Lucien Georges Mazan (‘dit’ Petit-Breton, classement final 1907 et 1908) mourut le 20 décembre 1917 à l’hôpital de Troyes des suites d’un tragique accident de voiture. Lors de l’une de ses missions en tant que planton du 20e Escadron du Train (section Automobile),sa voiture entra en collision frontale avec un véhicule venant en sens inverse. Le Luxembourgeois François Faber (‘le Géant de Colombes’, classement final 1909) fut en- rôlé dans la Légion étrangère. Lorsque le front s’était immobilisé, il apprit très vite que la vie dans les tranchées était bien plus pénible qu’une course éprouvante sur les pavés ou les cols. Son unité prit part à l’offensive du printemps dans l’Artois,lorsqu’on avait bon espoir de mettre fin à l’impasse de la guerre. Mais l’offensive fut un sanglant échec et Faber devint le premier gagnant du Tour de France à tomber sur le champ de bataille. Le 9 mai 1915, il‘disparut’ lors des combats près du Bois de Berthonval, Carency. Son unité subirait près de 2000 pertes sur un total de 2900 hommes. Son corps ne fut jamais retrouvé mais on célèbre sa mémoire encore aujourd’hui dans l’église de Notre- Dame-de-Lorette. Au début de la guerre, Louis Octave Lapize (‘le frisé’, classement final 1910) s’était pré- senté comme engagé volontaire et fut enrôlé dans l’infanterie française. En 1915, il passa à l’armée de l’air. Lors d’un vol de reconnaissance au-dessus du front près de Flirey, il dut affronter plusieurs avions allemands. Son avion fut touché et s’écrasa derrière les lignes françaises. Mortellement bles- sé,Lapize fut évacué vers l’hôpital de Toul où il décéda le 14 juillet 1917,le jour de la Fête nationale française. Et que penser de Marcel Kerff ? En tant que fils de boucher dans les Fourons, son amour du cyclisme lui était venu par son métier : avec ses frères, il fit des allers-retours réguliers entre Liège et Paris, pour des ventes à la criée ou des livraisons de viande. Convaincu des possibilités du cy- clisme, Marcel se mit à rouler des courses. En 1903, il s’inscrivit pour une nouvelle grande course organisée pour la première fois et baptisée le Tour de France. Six étapes, pour un total de 2.428 km. Kerff n’était pas mauvais, loin de là, car il termina sixième. Ce fut son premier et son dernier Tour de France, car il s’arrêta à l’âge de quarante ans en 1904. Lors de l’invasion allemande, Fou- ron-Saint-Martin fut l’un des premiers villages à subir la violence guerrière. Marcel Kerff n’avait pas beaucoup de chance. Lorsqu’il alla jeter un coup d’œil près d’un campement allemand, ils le prirent pour un espion. Il fut arrêté et exécuté le 7 août 1914.Au carrefour Mouland – Fouron-le- Comte, un monument commémore ce triste événement. Ce site se trouve quasiment sur le croise- ment entre deux courses classiques : l’Amstel-Goldrace et Liège-Bastogne-Liège. Mazan Faber Kerff Jules Vanhevel WieMu, Roeselare