SlideShare une entreprise Scribd logo
Le principal objectif de ce projet est
de rapprocher les territoires périphé-
riques du centre-ville en desservant 30
stations. Ainsi, ce tramway, présentera
14,5km de tracé allant des Hauts-du-
Chazal à l’ouest, jusqu’aux Marnières
à l’est.
Les pôles d’échanges
Micropolis, Saint
Jacques, Orchamps
ou encore Gare
Viotte, pôles déjà
existants, se verront
redynamisés par l’ar-
rivée du tram. Il en
est de même pour
le réseau de bus qui sera remanié afin
d’assurer une meilleure desserte des
quartiers. De ce fait, pour un campus
plus accessible, une ligne de bus sera
aménagée reliant celui-ci à la Gare
Viotte en passant par le quartier Mon-
trapon ou encore par la zone sportive
Léo Lagrange.
Afin de simplifier les déplacements
dans l’agglomération, les différents
pôles d’échanges rassembleront, sur le
Way pour le Tram
Jean-Louis
Fousseret
Maire de
Besançon,
Président du
Grand Besançon
Le mot du maire Pel es sin ea-
quat. Am aperit aut vere qui
doluptates seque preheniet
por res eum ulloreriam acers-
perias as eossumque idis rem-
por aut quaspellanis dest dolor
acia quisquaectur maio bernat
volorias doluptatque poriore
perspellis andebit veliquatur,
sit et iderro torersp idelestrum
idellab orumqui od et de que
sinullat que ressit, volorerindissit,
commo idit labores tiaeptaepro
bea del molorepore et pro om-
molorro dolupta quassum dolor
arum estrunt vercea pelibus-
ciam et erferum, offic tem quam
qui ut aut aliqui optatus.Uga.
Que dolorio repeditius as qui od
queEd ex erum volut quia an-
ditatur accum con consequia
que dis di a dunt ut volenditia
as nimoloris as aut ad que sam
alit repuditatam as sumRianis
es que est ellaccum res velicid
magnamus et volores eseribus,
tetur sa corum int faccaerum
delibusapic to coremolorpos
pro omni comnis quaRatam,
sequiandi aborissus ea sitat des
« Ce tram sera à
la fois spacieux,
accessible et
adapté »
LETTRE INFO N°1
ÉDITO
Vous en avez entendu parler, vous vous êtes posé des questions…
Aujourd’hui nous vous apportons enfin des réponses. Car, oui, le
30 juin dernier, les délégués du Grand Besançon ont confirmé la
réalisationdevotrefuturtramway.Ses14,5kmdetracécomportant
30 stations participeront chaque jour à l’amélioration du quotidien
de 50 000 voyageurs. Côté transport, finance et urbanisme, de
nombreux avantages sont à venir pour l’agglomération. ZOOM
sur le projet…
même site, différents modes de trans-
ports : Tram, bus urbains et périurbains,
trains, voitures et AutoCité, vélos et Vé-
loCité.
Le confort
Entièrement électrifié, le tram pourra
atteindre une vitesse maximale de
70km/H tout en
pouvant suppor-
ter une inclinaison
de 8%. Chaque
rame comptera 132
places extensibles
jusqu’à 230. Il pourra
donc accueillir plus
de 40% des usagers
du futur réseau Ginko.
Equipé de deux places par rame pour
les fauteuils roulants, ce tram sera à la
fois spacieux, accessible et adapté aux
personnes à mobilité réduite, aux pous-
settes et aux personnes âgées. Quatre
portes par côté, dont deux doubles,
ainsi qu’un plancher bas intégral sur
toute la longueur faciliteront l’entrée
et la sortie des passagers à bord.
La modernité
Ce projet apportera de nombreuses
spécificités qui assureront le bien-être
de chacun. Les vitres athermiques, le
chauffage et la ventilation naturelle
limiteront le réchauffement en été, et
le refroidissement en hiver ; les roues
élastiques en plus des suspensions
classiques apporteront un amorti sup-
plémentaire. Autant d’éléments qui
contribueront au confort de tous, tout
en restant respectueux de l’environne-
ment.
Finis les embouteillages et les
problèmes de stationnement;
situés en périphérie ou en en-
trées d’agglomération la
création de parkintg-
relais permettra de
se déplacer plus
vite pour un meil-
leur respect de
l’environnement.
Deux parking-relais
sont déjà présents
sur le réseau GINKO ;
l’un à Micropolis, l’autre
à Temis. Les 4 autres atten-
dus se situeront aux arrêts sui-
vant : Hauts-du-Chazal, Route
de Dole, Fort-Benoit et Marnière.
En tout, plus de 1000 places se-
ront disponibles afin d’inciter les
automobilistes à utiliser les
transports en commun
pour se déplacer.
La formule d’accès
n’est pas encore
définie mais la pos-
sibilité d’inciter au
co-voiturage est
envisagée (parking
à 3€ par voiture avec
un ticket pour chaque
passager).
D’un point de vue économique, le tramway
du Grand Besançon va permettre de dynami-
ser la région. Certaines sous-traitances avec
le constructeur sont déjà envisagées pour la
Franche-comté qui dispose d’un grand savoir-
faire en matière de génie industriel et en micro-
techniques.
D’autre part, l’arrivée du tram va accélérer le
développement de l’agglomération. Le par-
cours a ainsi été conçu pour desservir les princi-
paux centres d’activité de Besançon tels que le
centre ville ou le futur pôle tertiaire Viotte.
Pas moins de 50 000 déplacements quotidiens
sont attendus sur l’agglomération ce qui rendra
le Grand Besançon encore plus attractif.
Un projet générateur
132
places par
rames
temps
d’attente
moyen
2min30
Sur les rails
2
d’économie
Un déplacement
accéléré
50 000
voyageurs par
jour
30
stations
s du projet
3
A bicyclette
Une piste cyclable longeant le
tram sera mise en place, avec
une distance similaire à celle
des rames. Le Grand Be-
sançon profitera ainsi
de 14,5km de pistes
permettant aux
usagers d’alterner
tramway et vélo.
Un point contri-
buant ainsi à la pré-
servation de l’envi-
ronnement.
Quai, c’qu’on at-
tend pour être heu-
reux?
Dans l’optique d’offrir plus de
place aux piétons et aux cy-
clistes, les quais de Viel Picard
seront réaménagés. Grâce à un
encorbellement, long de 270m,
surplombant le Doubs ainsi
que la réimplantation d’arbres,
les quais deviendront un lieu
agréable où la circulation sera
simplifiée. On pourra alors profi-
ter, lors de balades au-dessus de
l’eau, des magnifiques façades
des quais Vauban.
Sur le pont de Be-
sançon
Pour un meilleur profit des che-
minements piétons, tout en
ne négligeant pas les
aspects architectu-
raux, la reconstruc-
tion du pont Battant
se fondra harmo-
nieusement dans le
paysage du Grand
Besançon. Les coûts
engendrés par les
travaux seront pris en
charge par la ville et l’Ag-
glomération et inclus dans le bud-
get du tram.
Un urbanisme revisité
Chaque mois,
découvrez un
nouveau métier
qui oeuvre à la
construction de votre
tram...
Qui
sont-ils?
quis quos voloraepra vent.
Nusam et quas alignist, con none-
cep erspienis volorum into odiciti
omnihiciunt entus aut alis siti coriti
aut harumquate ne pelestiures
essi culloris maximpelecto elit
quas endae etur?
Luptum nulpa serioressedi iur,
consequi nobit quid expedit od
mos et pres accusap elluptatur
aute ex et, omnis doluptia dolupta
dus secabor rorersp ienisquame
occaepudit maxim sin rem es
dendam quaest asimporem fugi-
tam denisci enimus ex et dolorem
poratibus doluptas volorecus au-
tem. Uga. Itas qui officatum re pre
si ommosapQuis eiur, sequam sunt
quo beaquate rem. Nam facerci
Marie-Hélène
KJDHUHF
son métier
Licil maio venia-
tur sit et lit, Mus
del ium ex eum-
Jean Patrick
HDZIUI
Commerçant...
«Iquatendus eligend amusam
rerum samendestion reius se-
qqua Itae. Itat eatum ad ma
nihicae si cus accatur, met ea
pro molo et duciuma. Ut»Michel
ISHFSIOH
Employé à ...
«Iquatendus eligend amu-
sam rerum samendestion
reius sequi di ocustm ad ma
nihicae si cus accatur, met
ea pro molo et ducium Ut»
Paul
USOIHH
Fonctionnaire
«Ferferume et volori re perumqui
core, cout molleseque cus»
4
Déclaration
d’utilité
publique
Essais et
marche à
blanc
Fabrication
des rames
Enquête
publique
Le constructeur
Coup de maître pour
un des plus importants
constructeurs de matériel ferro-
viaire. La société espagnole CAF
(Construcciones y Auxiliar de
Ferrocariles), très présente sur les
marchés des transports urbains
dans le monde entier, s’engage
à la conception, la fabrication
et la maintenance des rames de
tramway pendant 15 ans. C’est
à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-
Pyrénées), qu’une grande partie
des futures 19 rames seront as-
semblées.
Ce qu’ils en
pensent...
Pas de panique, vous ne verrez pas vos impôts
augmenter, votre tram est autofinancé!
Poin
tÉco
Juillet
2010
Fin 2010
Travaux de
dévoiemenent
2013 Fin 2014 /
début 2015
Fin 2011
(→ fin 2014)
Travaux de
plate-forme
Mi
2015
Mise en
serviceTravaux du
centre de
maintenance
Début 2012
(→ fin 2013)
Info
Des réunions
d’échange
Des réunions d’information entre
les acteurs du projet et le grand
public auront lieu à partir du 20
octobre prochain. Ces dernières
sont organisées et prévues dans
le but de favoriser le bon déroule-
ment des travaux.
Dès le 8 octobre, vous pourrez
vous renseigner sur le site Internet
dédié au tram :
www.letram-grandbesancon.fr
Des indemnisations
Afin de soulager au mieux les com-
merces et riverains pouvant être
gênés par les travaux, une com-
mission d’indemnisation amiable
sera mise en place. Chargée de
trouver des solutions tout en amé-
liorant le quotidien, la commission
s’engage à prendre en compte
les différents dossier déposés pour
une assistance par les associa-
tions des représentants.
www.letram-grandbesancon.fr

Contenu connexe

Tendances

12.04.25 1ère partie déplacements sur fond gris
12.04.25  1ère partie déplacements  sur fond gris12.04.25  1ère partie déplacements  sur fond gris
12.04.25 1ère partie déplacements sur fond gris
michandreieff
 
12.01.10 1ère partie déplacements sur fond gris
12.01.10  1ère partie déplacements  sur fond gris12.01.10  1ère partie déplacements  sur fond gris
12.01.10 1ère partie déplacements sur fond gris
michandreieff
 
La modernisation du réseau ferré île de France été 2013
La modernisation du réseau ferré île de France été 2013La modernisation du réseau ferré île de France été 2013
La modernisation du réseau ferré île de France été 2013
Quoimaligne Idf
 
Une nouvelle vision du tram version longue
Une nouvelle vision du tram   version longueUne nouvelle vision du tram   version longue
Une nouvelle vision du tram version longue
Luxemburger Wort
 
Suivi du Conseil communal du 4 octobre 2010
Suivi du Conseil communal du 4 octobre 2010Suivi du Conseil communal du 4 octobre 2010
Suivi du Conseil communal du 4 octobre 2010
Michel Péters
 
Contribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publique
Contribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publiqueContribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publique
Contribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publique
vercorsacoeur
 
RN 154 : Projet alternatif ferroviaire
RN 154 : Projet alternatif ferroviaireRN 154 : Projet alternatif ferroviaire
RN 154 : Projet alternatif ferroviaire
Laurent Bordeau
 

Tendances (20)

déplacements
déplacementsdéplacements
déplacements
 
12.04.25 1ère partie déplacements sur fond gris
12.04.25  1ère partie déplacements  sur fond gris12.04.25  1ère partie déplacements  sur fond gris
12.04.25 1ère partie déplacements sur fond gris
 
Rgtr buses
Rgtr busesRgtr buses
Rgtr buses
 
LISEA et LGV SEA - Dossier de presse 2017
LISEA et LGV SEA - Dossier de presse 2017LISEA et LGV SEA - Dossier de presse 2017
LISEA et LGV SEA - Dossier de presse 2017
 
12.01.10 1ère partie déplacements sur fond gris
12.01.10  1ère partie déplacements  sur fond gris12.01.10  1ère partie déplacements  sur fond gris
12.01.10 1ère partie déplacements sur fond gris
 
LISEA - Rapport d'activité 2016
LISEA - Rapport d'activité 2016LISEA - Rapport d'activité 2016
LISEA - Rapport d'activité 2016
 
La modernisation du réseau ferré île de France été 2013
La modernisation du réseau ferré île de France été 2013La modernisation du réseau ferré île de France été 2013
La modernisation du réseau ferré île de France été 2013
 
Travaux sncf idf ete 2016 rera rerc
Travaux sncf idf ete 2016 rera rercTravaux sncf idf ete 2016 rera rerc
Travaux sncf idf ete 2016 rera rerc
 
2015 03-16 conférence presse - réorganisation bus
2015 03-16 conférence presse - réorganisation bus2015 03-16 conférence presse - réorganisation bus
2015 03-16 conférence presse - réorganisation bus
 
Trafic passagers-rail-france-italie-2013
Trafic passagers-rail-france-italie-2013Trafic passagers-rail-france-italie-2013
Trafic passagers-rail-france-italie-2013
 
Luxembourg City tram
Luxembourg City tramLuxembourg City tram
Luxembourg City tram
 
Une nouvelle vision du tram version longue
Une nouvelle vision du tram   version longueUne nouvelle vision du tram   version longue
Une nouvelle vision du tram version longue
 
MidiMobilités Actualités #08 - Avril 2014
MidiMobilités Actualités #08 - Avril 2014MidiMobilités Actualités #08 - Avril 2014
MidiMobilités Actualités #08 - Avril 2014
 
Suivi du Conseil communal du 4 octobre 2010
Suivi du Conseil communal du 4 octobre 2010Suivi du Conseil communal du 4 octobre 2010
Suivi du Conseil communal du 4 octobre 2010
 
Litinerant 1104 - Durer à deux
Litinerant 1104 - Durer à deuxLitinerant 1104 - Durer à deux
Litinerant 1104 - Durer à deux
 
Bilan de la concertation - Toulouse EuroSudOuest
Bilan de la concertation - Toulouse EuroSudOuestBilan de la concertation - Toulouse EuroSudOuest
Bilan de la concertation - Toulouse EuroSudOuest
 
Contribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publique
Contribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publiqueContribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publique
Contribution de l'association Vercors à coeur à la concertation publique
 
RN 154 : Projet alternatif ferroviaire
RN 154 : Projet alternatif ferroviaireRN 154 : Projet alternatif ferroviaire
RN 154 : Projet alternatif ferroviaire
 
MidiMobilités Actualités #17 - Février 2015
MidiMobilités Actualités #17 - Février 2015MidiMobilités Actualités #17 - Février 2015
MidiMobilités Actualités #17 - Février 2015
 
Les infrastructures maj0820201
Les infrastructures maj0820201Les infrastructures maj0820201
Les infrastructures maj0820201
 

Similaire à Plaquette Tram

Fontanil dossier cable
Fontanil dossier cableFontanil dossier cable
Fontanil dossier cable
Entre Nous
 
Future gare Arcueil Cachan - Cahier de préconisations
Future gare Arcueil Cachan - Cahier de préconisationsFuture gare Arcueil Cachan - Cahier de préconisations
Future gare Arcueil Cachan - Cahier de préconisations
blondelfm
 

Similaire à Plaquette Tram (20)

MidiMobilités Actualités #13 - Octobre 2014
MidiMobilités Actualités #13 - Octobre 2014MidiMobilités Actualités #13 - Octobre 2014
MidiMobilités Actualités #13 - Octobre 2014
 
Le Département présente Lila premier, sa ligne à haut niveau de service
Le Département présente Lila premier, sa ligne à haut niveau de serviceLe Département présente Lila premier, sa ligne à haut niveau de service
Le Département présente Lila premier, sa ligne à haut niveau de service
 
EI_ZAC_Charcot_Partie_1nᵒ de partie44.pdf
EI_ZAC_Charcot_Partie_1nᵒ de partie44.pdfEI_ZAC_Charcot_Partie_1nᵒ de partie44.pdf
EI_ZAC_Charcot_Partie_1nᵒ de partie44.pdf
 
Propositions "Mobilité 2.011", Ville de Mons.
Propositions "Mobilité 2.011", Ville de Mons.Propositions "Mobilité 2.011", Ville de Mons.
Propositions "Mobilité 2.011", Ville de Mons.
 
New Deal - Texte intégral - Le futur des routes du Grand Paris
New Deal - Texte intégral - Le futur des routes du Grand Paris New Deal - Texte intégral - Le futur des routes du Grand Paris
New Deal - Texte intégral - Le futur des routes du Grand Paris
 
Fontanil dossier cable
Fontanil dossier cableFontanil dossier cable
Fontanil dossier cable
 
Lisea Express - n°7 - Juil. 2013
Lisea Express - n°7 - Juil. 2013Lisea Express - n°7 - Juil. 2013
Lisea Express - n°7 - Juil. 2013
 
20231219_CCM mobilité.pdf
20231219_CCM mobilité.pdf20231219_CCM mobilité.pdf
20231219_CCM mobilité.pdf
 
Dossier de presse du plan d'apaisement de la circulation de la ville de Tours
Dossier de presse du plan d'apaisement de la circulation de la ville de ToursDossier de presse du plan d'apaisement de la circulation de la ville de Tours
Dossier de presse du plan d'apaisement de la circulation de la ville de Tours
 
Plaquette casatramway
Plaquette casatramwayPlaquette casatramway
Plaquette casatramway
 
MidiMobilités actualités #06 - février 2014
MidiMobilités actualités #06 - février 2014MidiMobilités actualités #06 - février 2014
MidiMobilités actualités #06 - février 2014
 
MidiMobilités Actualités #18 – Avril 2015
MidiMobilités Actualités #18 – Avril 2015MidiMobilités Actualités #18 – Avril 2015
MidiMobilités Actualités #18 – Avril 2015
 
Keo (juillet 2014)
Keo (juillet 2014)Keo (juillet 2014)
Keo (juillet 2014)
 
MidiMobilites Infos #4 - Septembre 2014
MidiMobilites Infos #4 - Septembre 2014MidiMobilites Infos #4 - Septembre 2014
MidiMobilites Infos #4 - Septembre 2014
 
Lisea Express - n°9 - Avril 2014
Lisea Express - n°9 - Avril 2014Lisea Express - n°9 - Avril 2014
Lisea Express - n°9 - Avril 2014
 
cours
courscours
cours
 
cours
courscours
cours
 
Future gare Arcueil Cachan - Cahier de préconisations
Future gare Arcueil Cachan - Cahier de préconisationsFuture gare Arcueil Cachan - Cahier de préconisations
Future gare Arcueil Cachan - Cahier de préconisations
 
Fiche SCoT 2 - Mobilités
Fiche SCoT 2 - MobilitésFiche SCoT 2 - Mobilités
Fiche SCoT 2 - Mobilités
 
Plan de mobilisation des transports - Seine-Saint-Denis
Plan de mobilisation des transports - Seine-Saint-DenisPlan de mobilisation des transports - Seine-Saint-Denis
Plan de mobilisation des transports - Seine-Saint-Denis
 

Plaquette Tram

  • 1. Le principal objectif de ce projet est de rapprocher les territoires périphé- riques du centre-ville en desservant 30 stations. Ainsi, ce tramway, présentera 14,5km de tracé allant des Hauts-du- Chazal à l’ouest, jusqu’aux Marnières à l’est. Les pôles d’échanges Micropolis, Saint Jacques, Orchamps ou encore Gare Viotte, pôles déjà existants, se verront redynamisés par l’ar- rivée du tram. Il en est de même pour le réseau de bus qui sera remanié afin d’assurer une meilleure desserte des quartiers. De ce fait, pour un campus plus accessible, une ligne de bus sera aménagée reliant celui-ci à la Gare Viotte en passant par le quartier Mon- trapon ou encore par la zone sportive Léo Lagrange. Afin de simplifier les déplacements dans l’agglomération, les différents pôles d’échanges rassembleront, sur le Way pour le Tram Jean-Louis Fousseret Maire de Besançon, Président du Grand Besançon Le mot du maire Pel es sin ea- quat. Am aperit aut vere qui doluptates seque preheniet por res eum ulloreriam acers- perias as eossumque idis rem- por aut quaspellanis dest dolor acia quisquaectur maio bernat volorias doluptatque poriore perspellis andebit veliquatur, sit et iderro torersp idelestrum idellab orumqui od et de que sinullat que ressit, volorerindissit, commo idit labores tiaeptaepro bea del molorepore et pro om- molorro dolupta quassum dolor arum estrunt vercea pelibus- ciam et erferum, offic tem quam qui ut aut aliqui optatus.Uga. Que dolorio repeditius as qui od queEd ex erum volut quia an- ditatur accum con consequia que dis di a dunt ut volenditia as nimoloris as aut ad que sam alit repuditatam as sumRianis es que est ellaccum res velicid magnamus et volores eseribus, tetur sa corum int faccaerum delibusapic to coremolorpos pro omni comnis quaRatam, sequiandi aborissus ea sitat des « Ce tram sera à la fois spacieux, accessible et adapté » LETTRE INFO N°1 ÉDITO Vous en avez entendu parler, vous vous êtes posé des questions… Aujourd’hui nous vous apportons enfin des réponses. Car, oui, le 30 juin dernier, les délégués du Grand Besançon ont confirmé la réalisationdevotrefuturtramway.Ses14,5kmdetracécomportant 30 stations participeront chaque jour à l’amélioration du quotidien de 50 000 voyageurs. Côté transport, finance et urbanisme, de nombreux avantages sont à venir pour l’agglomération. ZOOM sur le projet… même site, différents modes de trans- ports : Tram, bus urbains et périurbains, trains, voitures et AutoCité, vélos et Vé- loCité. Le confort Entièrement électrifié, le tram pourra atteindre une vitesse maximale de 70km/H tout en pouvant suppor- ter une inclinaison de 8%. Chaque rame comptera 132 places extensibles jusqu’à 230. Il pourra donc accueillir plus de 40% des usagers du futur réseau Ginko. Equipé de deux places par rame pour les fauteuils roulants, ce tram sera à la fois spacieux, accessible et adapté aux personnes à mobilité réduite, aux pous- settes et aux personnes âgées. Quatre portes par côté, dont deux doubles, ainsi qu’un plancher bas intégral sur toute la longueur faciliteront l’entrée et la sortie des passagers à bord. La modernité Ce projet apportera de nombreuses spécificités qui assureront le bien-être de chacun. Les vitres athermiques, le chauffage et la ventilation naturelle limiteront le réchauffement en été, et le refroidissement en hiver ; les roues élastiques en plus des suspensions classiques apporteront un amorti sup- plémentaire. Autant d’éléments qui contribueront au confort de tous, tout en restant respectueux de l’environne- ment.
  • 2. Finis les embouteillages et les problèmes de stationnement; situés en périphérie ou en en- trées d’agglomération la création de parkintg- relais permettra de se déplacer plus vite pour un meil- leur respect de l’environnement. Deux parking-relais sont déjà présents sur le réseau GINKO ; l’un à Micropolis, l’autre à Temis. Les 4 autres atten- dus se situeront aux arrêts sui- vant : Hauts-du-Chazal, Route de Dole, Fort-Benoit et Marnière. En tout, plus de 1000 places se- ront disponibles afin d’inciter les automobilistes à utiliser les transports en commun pour se déplacer. La formule d’accès n’est pas encore définie mais la pos- sibilité d’inciter au co-voiturage est envisagée (parking à 3€ par voiture avec un ticket pour chaque passager). D’un point de vue économique, le tramway du Grand Besançon va permettre de dynami- ser la région. Certaines sous-traitances avec le constructeur sont déjà envisagées pour la Franche-comté qui dispose d’un grand savoir- faire en matière de génie industriel et en micro- techniques. D’autre part, l’arrivée du tram va accélérer le développement de l’agglomération. Le par- cours a ainsi été conçu pour desservir les princi- paux centres d’activité de Besançon tels que le centre ville ou le futur pôle tertiaire Viotte. Pas moins de 50 000 déplacements quotidiens sont attendus sur l’agglomération ce qui rendra le Grand Besançon encore plus attractif. Un projet générateur 132 places par rames temps d’attente moyen 2min30 Sur les rails 2 d’économie Un déplacement accéléré
  • 3. 50 000 voyageurs par jour 30 stations s du projet 3 A bicyclette Une piste cyclable longeant le tram sera mise en place, avec une distance similaire à celle des rames. Le Grand Be- sançon profitera ainsi de 14,5km de pistes permettant aux usagers d’alterner tramway et vélo. Un point contri- buant ainsi à la pré- servation de l’envi- ronnement. Quai, c’qu’on at- tend pour être heu- reux? Dans l’optique d’offrir plus de place aux piétons et aux cy- clistes, les quais de Viel Picard seront réaménagés. Grâce à un encorbellement, long de 270m, surplombant le Doubs ainsi que la réimplantation d’arbres, les quais deviendront un lieu agréable où la circulation sera simplifiée. On pourra alors profi- ter, lors de balades au-dessus de l’eau, des magnifiques façades des quais Vauban. Sur le pont de Be- sançon Pour un meilleur profit des che- minements piétons, tout en ne négligeant pas les aspects architectu- raux, la reconstruc- tion du pont Battant se fondra harmo- nieusement dans le paysage du Grand Besançon. Les coûts engendrés par les travaux seront pris en charge par la ville et l’Ag- glomération et inclus dans le bud- get du tram. Un urbanisme revisité Chaque mois, découvrez un nouveau métier qui oeuvre à la construction de votre tram... Qui sont-ils? quis quos voloraepra vent. Nusam et quas alignist, con none- cep erspienis volorum into odiciti omnihiciunt entus aut alis siti coriti aut harumquate ne pelestiures essi culloris maximpelecto elit quas endae etur? Luptum nulpa serioressedi iur, consequi nobit quid expedit od mos et pres accusap elluptatur aute ex et, omnis doluptia dolupta dus secabor rorersp ienisquame occaepudit maxim sin rem es dendam quaest asimporem fugi- tam denisci enimus ex et dolorem poratibus doluptas volorecus au- tem. Uga. Itas qui officatum re pre si ommosapQuis eiur, sequam sunt quo beaquate rem. Nam facerci Marie-Hélène KJDHUHF son métier Licil maio venia- tur sit et lit, Mus del ium ex eum-
  • 4. Jean Patrick HDZIUI Commerçant... «Iquatendus eligend amusam rerum samendestion reius se- qqua Itae. Itat eatum ad ma nihicae si cus accatur, met ea pro molo et duciuma. Ut»Michel ISHFSIOH Employé à ... «Iquatendus eligend amu- sam rerum samendestion reius sequi di ocustm ad ma nihicae si cus accatur, met ea pro molo et ducium Ut» Paul USOIHH Fonctionnaire «Ferferume et volori re perumqui core, cout molleseque cus» 4 Déclaration d’utilité publique Essais et marche à blanc Fabrication des rames Enquête publique Le constructeur Coup de maître pour un des plus importants constructeurs de matériel ferro- viaire. La société espagnole CAF (Construcciones y Auxiliar de Ferrocariles), très présente sur les marchés des transports urbains dans le monde entier, s’engage à la conception, la fabrication et la maintenance des rames de tramway pendant 15 ans. C’est à Bagnères-de-Bigorre (Hautes- Pyrénées), qu’une grande partie des futures 19 rames seront as- semblées. Ce qu’ils en pensent... Pas de panique, vous ne verrez pas vos impôts augmenter, votre tram est autofinancé! Poin tÉco Juillet 2010 Fin 2010 Travaux de dévoiemenent 2013 Fin 2014 / début 2015 Fin 2011 (→ fin 2014) Travaux de plate-forme Mi 2015 Mise en serviceTravaux du centre de maintenance Début 2012 (→ fin 2013) Info Des réunions d’échange Des réunions d’information entre les acteurs du projet et le grand public auront lieu à partir du 20 octobre prochain. Ces dernières sont organisées et prévues dans le but de favoriser le bon déroule- ment des travaux. Dès le 8 octobre, vous pourrez vous renseigner sur le site Internet dédié au tram : www.letram-grandbesancon.fr Des indemnisations Afin de soulager au mieux les com- merces et riverains pouvant être gênés par les travaux, une com- mission d’indemnisation amiable sera mise en place. Chargée de trouver des solutions tout en amé- liorant le quotidien, la commission s’engage à prendre en compte les différents dossier déposés pour une assistance par les associa- tions des représentants. www.letram-grandbesancon.fr