SlideShare une entreprise Scribd logo
UNION DES CHAMBRES DE COMMERCE,D’INDUSTRIE
ET D’AGRICULTURE DES COMORES
ECONOMIE ET OPPORTUNITES D’INVESTISSEMENT
AUXCOMORES
2eme édition du Salon de l’export, Club Export
Réunion,
MOCA, Mongaillard St Denis , les 06 et 07 mars 2014.
Fakriddine Y. ABDOULHALIK
cooperation@uccia-comores.com
fakri68@yahoo.fr
ECONOMIE ET OPPORTUNITES D’INVESTISSEMENT
AUXCOMORES
 I. Présentation générale de l’économie
 II. L’Agriculture
 III. La Pêche
 IV. Le Tourisme
 V. Les Infrastructures
 VI. La Finance
 VII. Bref aperçu du cadre légal
I. Présentation Générale de l’Economie
 Nom officiel  Union des Comores
 Superficie du pays 1862 KM2
 Population 864 000 Habitants
 Densité 464 habitants /KM2
 PIB /habitant 820 USD
 Principales exportations Ylang Ylang, Vanille, Clous
de girofle
 Monnaie Francs Comorien (KMF)
 Taux de Change 1 Euro = 491,97 KMF
( Taux fixe)
 Classement Doing Business 157e
/183 pays
 ZLE COMESA, LEA, Sans taxes ni contingent .
Un contexte d’évolution de la croissance.
√ Une croissance du Produit intérieur brut (PIB) en volume de
1,9% en 2009 contre 2 ,2%en 2010 et 2 ,6% en 2011 et des
prévisions de 3,5% en 2014 .
√ Une reprise essentiellement liée au regain d’activités du
secteur du BTP, par l’affermissement du secteur financier ,
par une bonne production agricole et par les envois de fonds
de la diaspora ( Prés de 60 Millions d’ Euros /an).
√ Les cours des principales matières (vanille, girofle et ylang-
ylang) connaissent une reprise progressive ces dernières
années
I. Présentation Générale de l’Economie
√ La production d’Ylang-ylang très recherchées par l’industrie
des parfums et dont les Comores demeurent le premier
producteur mondial, se situe dans sa phase haussière avec
une production de 50 tonnes en 2011.
√ Malgré les potentialités de l’agriculture Comorienne , elle
demeure handicapée par la faible mécanisation et les
difficultés de transport et de conservation des denrées.
√ Le secteur de l’élevage est fortement concurrencé par les
importations de viande et de volaille, malgré un potentiel de
développement de l’Aviculture , restée inexploitée
I. Présentation Générale de l’Economie
 
I. Présentation Générale de l’Economie
I. Présentation Générale de l’Economie
 Répartition de l’activité économique par
secteur
Primaire secondaire
tertiaire
Valeur ajoutée (% du PIB) 49% 12%
39%
 
 
 Evolution des exportations des Comores de 2011 à 2012
en quantités (tonnes)
 Produits 2011 2012
 Vanille 40 79
 Girofle 2949 2 242
 Ylang-ylang 39 34
 Autres sources 3 -
 Autres produits 2981 1 234
 Total 6 008 3 588
I. Présentation Général de l’Economie
I. Présentation Général de l’Economie
 Evolution des importations
 Produits Quantités (tonnes) Valeurs CAF (millions fc)
  Produits 2011 2012 2011 2012
 Riz 50468 56635 12168 11395
 Viande poisson 9991 9987 5285 5284
 Farine 9995 12040 2240 2763
 Sucre 7355 8495 2406 2844
 Produits laitiers 3664 3858 2160 2182
 Produits pharma 246 308 738 1292
 Tissus confection 1523 1305 566 533
 Produits pétroliers 47861 50232 22190 25519
 Ciment 145660 137684 6812 6529
 Véhicules 8604 5358 17988 9741
 Fer, fonte, acier 9730 12151 3406 3745
 Autres produits 68213 66124 21976 32849
 Total 363310 364177 97935 104676
II. L’agriculture
√ L’agriculture demeure le secteur
dominant de l’économie
Comorienne.
√ Elle représente prés 40% du
PIB. Elle est essentiellement
vivrière
√ 80 % de la production agricole
est destinée essentiellement à la
consommation locale.
II. L’agriculture
√ L’agriculture emploi prés de 80 % de la population active et
couvre prés de 90% des recettes des exportations.
√ Les produits de rente ( Ylang Ylang , vanille , girofle , huile
essentielle ) demeurent les principaux produits
d’exportation agricole.
√ Deux types de céréales sont cultivées aux Comores : le riz
et le maïs , mais à un niveau resté faible 
√ Beaucoup de légumineuses et de plantes à féculents
√ Un grand potentiel d’investissement existe au niveau de
l’Aviculture et de l’élevage, actuellement le pays est
importateur net dans ce secteur
III. La Pêche
√ Le secteur de la pêche présente des
atouts majeurs pour la croissance
économique des Comores
√ Le pays dispose d’une zone maritime
estimée à plus de 160 000 km² qui
recouvre900 km² de plateau continental
et 427 km de côte.
√ Cette zone dispose d’énorme
ressources estimées annuellement à 33
000 tonnes, qui sont exploitées
actuellement à hauteur de 16 000
tonnes.
√ Le secteur emploie 6% de la population
III. La Pêche
 
√ A ce jour ,les contraintes de ce secteur sont le manque
d’investissements , la pratique des techniques artisanales
et le manque d’infrastructures
√ Une société de pêche , avec des capitaux Qataris, Sir
lankais et Nationaux se met en place et travaillera sur la
formation des techniciens , l’industrie et la
commercialisation des bateaux et chalutiers, la vente et la
location des bateaux et matériaux et sur le conditionnement
des poissons .
IV Le Tourisme
√ Malgré un potentiel énorme
en écotourisme , en tourisme
balnéaire , de découverte ,
culturel et scientifique , le
tourisme n’est pas
suffisamment développé
IV Le Tourisme
 Arrivées aux frontières selon les motifs
  Motif 2009 2010 2011
2012
 Loisirs 2612 2373 3965
1202
 Affaires 2963 3251 3501
5644
 Visites familiales 4478 7990 9537
15194
 Autres 1343 1637 1762
731
 Total 11396 15251 18765
22771

IV Le Tourisme
√ Des efforts sont engagés
avec des capitaux étrangers
pour pallier aux contraintes
de :
-Manque de visibilité à
l’international ( ONT )
-Accessibilité ( ligne directs
avec les marchés émetteurs,
stratégie îles vanille)
-Investissements dans les
infrastructures ( IDE pays du
Golf et nationaux)
-Renforcement des
capacités humaines .
IV Le Tourisme
√ Provenance des arrivées en
2010 : Europe 12 498,
Afrique1813, Autres 940
√ Un grand potentiel existe ,
cependant .
√ L’ Archipel dispose
d’éléments naturels, culturels,
au potentiel touristique
exceptionnel, qui une fois
exploités, offriront aux Comores
un marché touristique original et
diversifié
IV Le Tourisme
√ En Grande Comores, certains sites
naturels comme le cratère du Volcan
Karthala, le plus grand au monde , la
zone du cœlacanthe , une fossile vivante
plusieurs fois millénaire et le lac salé
peuvent être une source d’attraction pour
les touristes curieux et aventureux.
√ Environ 18 sites qui présentent des
intérêts certains ont été recensés en
IV Le Tourisme
√ A Anjouan 12 sites y ont été
recensés. Avec son paysage formé
de montagnes, ses chutes d’eau, sa
végétation parfumée, l’île permet
d’offrir des nombreuses possibilités
de ballades.
√ La faune et la flore présentent une
très grande richesse. On peut y
découvrir des orchidées, des
chauves-souris géantes, des
fougères arborescentes, des makis
etc …
√ Mohéli , la plus petite se distingue
des autres îles par la virginité de son
V. Les infrastructures
1. Transport
√ Le secteur connaît des faiblesses , des gros
efforts sont engagés pour désenclaver les pays .
√ Pour l’instant, le trafic aérien international est
assuré par 6 compagnies étrangères (Yemenia,
Air Austral, Kenya Airways, Precision Air, Air
Madagascar et Air Tanzanie ).
√ Ces compagnies alignent une capacité totale
hebdomadaire de 1650 sièges en basse saison
et plus de 2600 sièges en haute saison.
√ 4 compagnies maritimes assurent la liaison de
l’Archipel avec une quinzaine de petits bateaux
V. Les infrastructures
2. Routes
√ Le Gouvernement vient de mettre en place un
programme intitulé 'Programme d'Appui au
Développement Durable du Secteur des
Transports' (PADDST I)
√ Des travaux pour la construction de
41Kilomètres, 17 Km à Ngazidja, 17 Km à
Anjouan et 6 Km à Moheli , sont
engagés.COLAS .
√ 12 millions de francs issus du fonds de la
citoyenneté économique sont mobilisés ,plus
les financements du Fonds saoudien d’un
V. Les infrastructures
2. Routes
√ L’Union Européenne à travers le 10e
FED
finance à hauteur de 27 millions d’Euros la
réfection des routes existant dans l’ensemble
des trois îles.
V. Les infrastructures
3. Les Ports
√ Le principal port de l’Union des Comores se trouve à
Mutsamudu à Anjouan , un port secondaire à Moroni
√ Au port de Moroni l’activité de manutention a été
privatisée. la manutention du port est prise en charge
par ‘Moroni Terminal ‘ du Groupe Bolloré international .
√ Les priorités du Groupe sont de moderniser , d’
informatiser la manutention et de revoir à la baisse les
prix. Le montant des investissements est estimé à 9
millions d’euros.
V. Les infrastructures
4. L’Energie
Production d’électricité et d’eau
 2011 2012
 Nombre Production Nombre
Production
 d’abonnés d’ abonnés
 Electricité* 40.000 47,4 GWH 42.000 45,2
GWH
 Eau** 2.553.284 m³ 2.125.568
m³
 * Ho rs Anjo uan, ** Uniq ue m e nt Grande -Co m o re So urce : MAMWE
V. Les infrastructures
4. L’Energie
√ La production d’électricité est essentiellement à base
thermique, à partir de centrales au gazole sur chaque
île. A Anjouan, une partie de l’Ile est alimentée à
l’énergie hydraulique
√ Le Gouvernement Comorien en partenariat avec l’UE
projette de faire de l’ile de Mohéli ‘une île verte’ avec la
mise en place d’une centrale solaire .
√ La BAD appui le secteur de l’eau à hauteur de 11
millions d’Euros
V. Les infrastructures
4. L’Energie
√ La France avec deux projets sur Anjouan et à la Grande
Comores , pour un engagement total de près de 5 millions €.
√ Le Gouvernement avec ses partenaires UE, la BAD, la
France .. Développent un programme , 2011- 2015 ,d’appui
au secteur de l’énergie basé sur les énergies renouvelables
√ Un partenariat avec l’inde est formalisé pour une Centrale au
fioul lourd
√ Les résultats attendus sont : Augmentation du taux
d’électrification de 35% à 60% , Diminution du coût de
production de l’électricité de 40% et Baisse des importations
de fioul de 20% d’ici 2015.
V. Les infrastructures
5.Les télécommunications
√ les Comores sont entrées dans l’ère
des nouvelles technologies de la
communication avec le haut débit.
√ L’internet s’ouvre de plus en plus au
plus grand nombre grâce au lancement
de la fibre optique en 2010.
√ Comores Telecom a lancé la
commercialisation de plusieurs produits
lié à ce support des TIC dont la clé USB
Mpéssi, qui permet de naviguer sur le
net avec une connexion haut débit et
sans fil. Et dernièrement le 3G, la 4 G
en perspective.
V. Les infrastructures
5.Les télécommunications
Evolution du nombre d’abonnés à Comores Telecom selon
les services
 Année Abonnés Fixe Abonnés Mobile Abonnés
Internet
 RTC CDMA ADSL
MPESSI
 2010 16 883 4 202 176 140 324 - 0
 2011 15 984 3 771 235 985 436 46
 2012 16 131 3 259 293 111 665 5
949
V. Les infrastructures
5.Les télécommunications
√ Le Gouvernement a pris la décision d’ouvrir le secteur à
la concurrence, avec l’implantation d’autres opérateurs ;
ce qui inévitablement entrainera une baisse du prix des
communications et une amélioration de la qualité du
service offert.
√ le prix de la carte SIM a baissé ,en moins de 2 ans , de
prés de la moitié passant de 7500 FC ( prés de 15
euros ) à 4000 fc ( prés de 8euros )
√ Le taux de pénétration de la téléphonie cellulaire
mobile, qui était d'à peine 10% en 2007, atteint
aujourd'hui les 40% avec une réelle tendance à la
hausse .
 
VI .La Finance
√ Trois banques commerciales : La Banque pour l’Industrie
et le Commerce ( BIC) , Eximbank et la Banque Fédérale de
Commerce ;
√ Une banque de développement : la BDC ;
√ La banque Centrale des Comores
√ Une banque Publique : SNPSF
√ Deux institutions financières décentralisées : Meck ,
Sanduk,
VI .La Finance
 Evolution des dépôts parcatégorie institutionnelle (en
millions FC)
 So urce s : BCC, Dire ctio n de la supe rvisio n bancaire
 2009 2010 2011 2012
 Administration centrale/locale 1 065 1 003 1 879 1
783
 Entreprises publiques 2 329 1 299 1 723 5
933
 Entreprises privées 8 564 10 505 11 474 11
543
 Particuliers 31 723 38 912 42 126 48
524
 Autres 1 120 1 289 1 116 1
698
VI .La Finance
√ La situation financière du système bancaire Comorien
reste globalement satisfaisante
√ La rentabilité des établissements bancaires s’est
beaucoup améliorée ces dernières années.
√ La part de la micro finance dans le secteur financier
Comorien est élevée.
√ En décembre 2009, avec 16,4 milliards Kmf, l’épargne
collectée par les deux réseaux a représenté 36,8% du
total du système bancaire tandis que les 9,2 milliards FC
prêtés ont constitué 28,2% du financement bancaire
√ La Meck Moroni à elle seule compte aujourd’hui plus de
30 000 sociétaires, les dépôts dans ses livres dépassent
les 7 milliards KMF et elle a accordé plus de 4 milliards
PARTIE IV : Aperçu du cadre légal des affaires
aux Comores
A. Un code des investissements un des plus attractif de la
région
 Un traitement égal étrangers et nationaux
 Possibilité de rapatriement total des capitaux
 Exonération fiscale sur les bénéfices et sur l’impôt
unique pour les premiers exercices fiscaux ( 7ans et
10ans )
 Exonération fiscale sur le chiffre d’affaire et l’impôt sur
la consommation des matériaux et équipements de
construction
 l’exonération de l’impôt sur la consommation pour les
matières premières importées ;
PARTIE IV : Aperçu du cadre légal des affaires
aux Comores
B. Un nouveau code des impôts
chaque catégorie de revenu a sa propre
imposition, contrairement au système
cédulaire où chaque catégorie de revenu, en
fonction de son origine, est taxée différemment.
 deux régimes d’imposition : l’Impôt sur les
Sociétés(Is) et l’Impôt sur les Revenus des
Personnes Physiques (IRPP).
 L’Is concerne les sociétés établies aux
Comores ou qui réalisent des revenus de
sources comoriennes avec un taux de 35% sur
PARTIE IV : Aperçu du cadre légal des affaires
aux Comores
 C. Un nouveau code de passation de marché
 Création de 3 organes : La cellule de gestion
des marchés, la Direction Nationale de contrôle
des marchés et l’Autorité des régulations des
marchés
 L’adoption de ce code des marchés publics et
des délégations de services publics améliore
certainement le cadre juridique des affaires et
contribue à la lutte contre la corruption.
 
PARTIE IV : Aperçu du cadre légal des affaires
aux Comores
D. Cours d’arbitrage des Comores
 Modes alternatifs de résolution des conflits
commerciaux: Confidentialité, rapidité et moindre coût
par l’arbitrage et la médiation.
 Créée en 2012,la CACOM offre un cadre qui garantit et
sécurise les investissements
 Elle est régie par un règlement inspiré de normes
internationales, notamment l’acte uniforme de l’OHADA
sur l’arbitrage commercial
Les parties en litige doivent impérativement, soit avoir
introduit une clause compromissoire dans leur contrat,
soit signé un compromis d’arbitrage après l’apparition du
litige.
JE VOUS REMERCIE
cooperation@uccia-comores.com
fakri68@yahoo.fr

Contenu connexe

Tendances

Habiter les littoraux
Habiter les littorauxHabiter les littoraux
Habiter les littoraux
mlaugel
 
Guide Invest Ile Maurice
Guide Invest Ile MauriceGuide Invest Ile Maurice
Guide Invest Ile Maurice
MOJITO MEDIA
 
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
AudéLor
 
Les Transports GONDRAND par Manon T.
Les Transports GONDRAND par Manon T.Les Transports GONDRAND par Manon T.
Les Transports GONDRAND par Manon T.
BNI Dynamique Tarnaise
 

Tendances (6)

Habiter les littoraux
Habiter les littorauxHabiter les littoraux
Habiter les littoraux
 
Guide Invest Ile Maurice
Guide Invest Ile MauriceGuide Invest Ile Maurice
Guide Invest Ile Maurice
 
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
 
Normandie
NormandieNormandie
Normandie
 
Les Transports GONDRAND par Manon T.
Les Transports GONDRAND par Manon T.Les Transports GONDRAND par Manon T.
Les Transports GONDRAND par Manon T.
 
Dubai
DubaiDubai
Dubai
 

En vedette

The Beautiful Comoros Islands by William Michael Gallant Tallahassee
The Beautiful Comoros Islands by William Michael Gallant Tallahassee The Beautiful Comoros Islands by William Michael Gallant Tallahassee
The Beautiful Comoros Islands by William Michael Gallant Tallahassee
William Michael Gallant
 
Comoros
ComorosComoros
Comoros
hilalplaza
 
070116 ra80 inteligencias multiples rotaract
070116 ra80 inteligencias multiples rotaract070116 ra80 inteligencias multiples rotaract
070116 ra80 inteligencias multiples rotaract
nasdia
 
1
11
Formateo xp
Formateo xpFormateo xp
Formateo xp
lia
 
Slideshare
SlideshareSlideshare
Slideshare
maquina3tim2
 
Webinar
WebinarWebinar
Webinar
Dafne Berman
 
Unidad 2 act n2
Unidad 2 act n2Unidad 2 act n2
Unidad 2 act n2
Xiomara
 
Mariela ladera nieto
Mariela ladera nietoMariela ladera nieto
Mariela ladera nieto
marielaladeranieto
 
Cuarta unidad de computacion y redes
Cuarta unidad de computacion y redesCuarta unidad de computacion y redes
Cuarta unidad de computacion y redes
lokotelokote
 
TV bloc
TV blocTV bloc
calsificacion de los animales 1
calsificacion de los animales 1calsificacion de los animales 1
calsificacion de los animales 1
norma
 
Invitation au voyage
Invitation au voyageInvitation au voyage
Invitation au voyage
NadVDS
 
Trabajo cono.odg
Trabajo cono.odgTrabajo cono.odg
Trabajo cono.odg
joseluis84
 
Ejerciccios 60 69
Ejerciccios 60   69Ejerciccios 60   69
Ejerciccios 60 69
NORMA
 
Condición de los pastizales naturales en la Reserva Nacional De Salinas y Agu...
Condición de los pastizales naturales en la Reserva Nacional De Salinas y Agu...Condición de los pastizales naturales en la Reserva Nacional De Salinas y Agu...
Condición de los pastizales naturales en la Reserva Nacional De Salinas y Agu...
Simposium Camelidos
 
Revista Look MAry Kay Cosmetica - Unidad Sentirse Rosa
Revista Look MAry Kay Cosmetica - Unidad Sentirse RosaRevista Look MAry Kay Cosmetica - Unidad Sentirse Rosa
Revista Look MAry Kay Cosmetica - Unidad Sentirse Rosa
SENTIRTE ROSA
 
Ha2 nm50 eq4-teamfoundationserver
Ha2 nm50 eq4-teamfoundationserverHa2 nm50 eq4-teamfoundationserver
Ha2 nm50 eq4-teamfoundationserver
Luis Pérez
 
Sistema nervioso
Sistema nerviosoSistema nervioso
Sistema nervioso
pedrotvdu
 
Nuestra argentina
Nuestra argentinaNuestra argentina
Nuestra argentina
Ivone Calo
 

En vedette (20)

The Beautiful Comoros Islands by William Michael Gallant Tallahassee
The Beautiful Comoros Islands by William Michael Gallant Tallahassee The Beautiful Comoros Islands by William Michael Gallant Tallahassee
The Beautiful Comoros Islands by William Michael Gallant Tallahassee
 
Comoros
ComorosComoros
Comoros
 
070116 ra80 inteligencias multiples rotaract
070116 ra80 inteligencias multiples rotaract070116 ra80 inteligencias multiples rotaract
070116 ra80 inteligencias multiples rotaract
 
1
11
1
 
Formateo xp
Formateo xpFormateo xp
Formateo xp
 
Slideshare
SlideshareSlideshare
Slideshare
 
Webinar
WebinarWebinar
Webinar
 
Unidad 2 act n2
Unidad 2 act n2Unidad 2 act n2
Unidad 2 act n2
 
Mariela ladera nieto
Mariela ladera nietoMariela ladera nieto
Mariela ladera nieto
 
Cuarta unidad de computacion y redes
Cuarta unidad de computacion y redesCuarta unidad de computacion y redes
Cuarta unidad de computacion y redes
 
TV bloc
TV blocTV bloc
TV bloc
 
calsificacion de los animales 1
calsificacion de los animales 1calsificacion de los animales 1
calsificacion de los animales 1
 
Invitation au voyage
Invitation au voyageInvitation au voyage
Invitation au voyage
 
Trabajo cono.odg
Trabajo cono.odgTrabajo cono.odg
Trabajo cono.odg
 
Ejerciccios 60 69
Ejerciccios 60   69Ejerciccios 60   69
Ejerciccios 60 69
 
Condición de los pastizales naturales en la Reserva Nacional De Salinas y Agu...
Condición de los pastizales naturales en la Reserva Nacional De Salinas y Agu...Condición de los pastizales naturales en la Reserva Nacional De Salinas y Agu...
Condición de los pastizales naturales en la Reserva Nacional De Salinas y Agu...
 
Revista Look MAry Kay Cosmetica - Unidad Sentirse Rosa
Revista Look MAry Kay Cosmetica - Unidad Sentirse RosaRevista Look MAry Kay Cosmetica - Unidad Sentirse Rosa
Revista Look MAry Kay Cosmetica - Unidad Sentirse Rosa
 
Ha2 nm50 eq4-teamfoundationserver
Ha2 nm50 eq4-teamfoundationserverHa2 nm50 eq4-teamfoundationserver
Ha2 nm50 eq4-teamfoundationserver
 
Sistema nervioso
Sistema nerviosoSistema nervioso
Sistema nervioso
 
Nuestra argentina
Nuestra argentinaNuestra argentina
Nuestra argentina
 

Similaire à Salon de l'Export 2014 - Presentation COMORES - UCCIA

2018 pano economique_normandie
2018 pano economique_normandie2018 pano economique_normandie
2018 pano economique_normandie
Yassine AGOUNI
 
Présentation de La Côte d’Ivoire
Présentation de La Côte d’IvoirePrésentation de La Côte d’Ivoire
Présentation de La Côte d’Ivoire
guyzo1
 
L'économie française
L'économie françaiseL'économie française
L'économie française
Comune di San Prospero
 
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
CCI Nantes St-Nazaire
 
Obser 2année agroalimentaire tanger
Obser 2année agroalimentaire tangerObser 2année agroalimentaire tanger
Obser 2année agroalimentaire tanger
almaghribi1
 
Mission Ile Maurice Madag
Mission Ile Maurice MadagMission Ile Maurice Madag
Mission Ile Maurice Madag
ROBERT FRENKEL
 
Contribution des organisations de la société civile des pays sans littoral au...
Contribution des organisations de la société civile des pays sans littoral au...Contribution des organisations de la société civile des pays sans littoral au...
Contribution des organisations de la société civile des pays sans littoral au...
SWAIMSProject
 
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
Mohamed Rekik
 
Martinique (1)
Martinique (1)Martinique (1)
Martinique (1)
Carol Mirella
 
Icd2014 vegetal ukraine - icd 2014
Icd2014 vegetal   ukraine - icd 2014Icd2014 vegetal   ukraine - icd 2014
Icd2014 vegetal ukraine - icd 2014
CCI Nantes St-Nazaire
 
Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...
Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...
Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...
SWAIMSProject
 
Région souss massa
Région souss massaRégion souss massa
Région souss massa
Benjelloul Charaf Eddine
 
Repères économiques Bretagne n°2 - La Bretagne, région industrielle
Repères économiques Bretagne n°2 - La Bretagne, région industrielleRepères économiques Bretagne n°2 - La Bretagne, région industrielle
Repères économiques Bretagne n°2 - La Bretagne, région industrielle
CCI Bretagne
 
Présentation IRADA KG 2.pdf
Présentation  IRADA KG 2.pdfPrésentation  IRADA KG 2.pdf
Présentation IRADA KG 2.pdf
KarimGharbi9
 
20131211 présentation économie cornouaillaise
20131211  présentation économie cornouaillaise20131211  présentation économie cornouaillaise
20131211 présentation économie cornouaillaise
Comune di San Prospero
 
Le commerce en Afrique francophone
Le commerce en Afrique francophoneLe commerce en Afrique francophone
Le commerce en Afrique francophone
Enhanced Integrated Framework
 
Activités agro sylvo pastorales durables autour du lac de Lagdo - ABAMET Kaïg...
Activités agro sylvo pastorales durables autour du lac de Lagdo - ABAMET Kaïg...Activités agro sylvo pastorales durables autour du lac de Lagdo - ABAMET Kaïg...
Activités agro sylvo pastorales durables autour du lac de Lagdo - ABAMET Kaïg...
CTA
 
Vers la fin du tourisme dans la Baie de Saint-Malo ?
Vers la fin du tourisme dans la Baie de Saint-Malo ?Vers la fin du tourisme dans la Baie de Saint-Malo ?
Vers la fin du tourisme dans la Baie de Saint-Malo ?
Esperluette & Associés
 
Economie de pêche au maroc
Economie de pêche au marocEconomie de pêche au maroc
Economie de pêche au maroc
Ayoub Minen
 
Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
 Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
ASCAME
 

Similaire à Salon de l'Export 2014 - Presentation COMORES - UCCIA (20)

2018 pano economique_normandie
2018 pano economique_normandie2018 pano economique_normandie
2018 pano economique_normandie
 
Présentation de La Côte d’Ivoire
Présentation de La Côte d’IvoirePrésentation de La Côte d’Ivoire
Présentation de La Côte d’Ivoire
 
L'économie française
L'économie françaiseL'économie française
L'économie française
 
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
 
Obser 2année agroalimentaire tanger
Obser 2année agroalimentaire tangerObser 2année agroalimentaire tanger
Obser 2année agroalimentaire tanger
 
Mission Ile Maurice Madag
Mission Ile Maurice MadagMission Ile Maurice Madag
Mission Ile Maurice Madag
 
Contribution des organisations de la société civile des pays sans littoral au...
Contribution des organisations de la société civile des pays sans littoral au...Contribution des organisations de la société civile des pays sans littoral au...
Contribution des organisations de la société civile des pays sans littoral au...
 
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
 
Martinique (1)
Martinique (1)Martinique (1)
Martinique (1)
 
Icd2014 vegetal ukraine - icd 2014
Icd2014 vegetal   ukraine - icd 2014Icd2014 vegetal   ukraine - icd 2014
Icd2014 vegetal ukraine - icd 2014
 
Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...
Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...
Les économies de l’Afrique de l’ouest et du centre face à l’insécurité mariti...
 
Région souss massa
Région souss massaRégion souss massa
Région souss massa
 
Repères économiques Bretagne n°2 - La Bretagne, région industrielle
Repères économiques Bretagne n°2 - La Bretagne, région industrielleRepères économiques Bretagne n°2 - La Bretagne, région industrielle
Repères économiques Bretagne n°2 - La Bretagne, région industrielle
 
Présentation IRADA KG 2.pdf
Présentation  IRADA KG 2.pdfPrésentation  IRADA KG 2.pdf
Présentation IRADA KG 2.pdf
 
20131211 présentation économie cornouaillaise
20131211  présentation économie cornouaillaise20131211  présentation économie cornouaillaise
20131211 présentation économie cornouaillaise
 
Le commerce en Afrique francophone
Le commerce en Afrique francophoneLe commerce en Afrique francophone
Le commerce en Afrique francophone
 
Activités agro sylvo pastorales durables autour du lac de Lagdo - ABAMET Kaïg...
Activités agro sylvo pastorales durables autour du lac de Lagdo - ABAMET Kaïg...Activités agro sylvo pastorales durables autour du lac de Lagdo - ABAMET Kaïg...
Activités agro sylvo pastorales durables autour du lac de Lagdo - ABAMET Kaïg...
 
Vers la fin du tourisme dans la Baie de Saint-Malo ?
Vers la fin du tourisme dans la Baie de Saint-Malo ?Vers la fin du tourisme dans la Baie de Saint-Malo ?
Vers la fin du tourisme dans la Baie de Saint-Malo ?
 
Economie de pêche au maroc
Economie de pêche au marocEconomie de pêche au maroc
Economie de pêche au maroc
 
Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
 Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
 

Plus de Franck Dasilva

Le labo de l'ESS - Enquete annuelle des PTCE _ 2017 _ EcoPAL
Le labo de l'ESS - Enquete annuelle des PTCE _ 2017 _ EcoPALLe labo de l'ESS - Enquete annuelle des PTCE _ 2017 _ EcoPAL
Le labo de l'ESS - Enquete annuelle des PTCE _ 2017 _ EcoPAL
Franck Dasilva
 
Pôle de Coopération - PTCE EcoPAL La Réunion - Lauréat national 2015
Pôle de Coopération - PTCE EcoPAL La Réunion - Lauréat national 2015Pôle de Coopération - PTCE EcoPAL La Réunion - Lauréat national 2015
Pôle de Coopération - PTCE EcoPAL La Réunion - Lauréat national 2015
Franck Dasilva
 
PTCE - Dossier de presse - Présentation
PTCE - Dossier de presse - PrésentationPTCE - Dossier de presse - Présentation
PTCE - Dossier de presse - Présentation
Franck Dasilva
 
Atelier La veille, un outil pour TOUTES les entreprises - RuninTech - Reunive...
Atelier La veille, un outil pour TOUTES les entreprises - RuninTech - Reunive...Atelier La veille, un outil pour TOUTES les entreprises - RuninTech - Reunive...
Atelier La veille, un outil pour TOUTES les entreprises - RuninTech - Reunive...
Franck Dasilva
 
Ereputation et Etourisme 2015_IRT DIGITAL REUNION
Ereputation et Etourisme 2015_IRT DIGITAL REUNION Ereputation et Etourisme 2015_IRT DIGITAL REUNION
Ereputation et Etourisme 2015_IRT DIGITAL REUNION
Franck Dasilva
 
Handi-Pacte La Reunion - Lettre d'information n2 - Juin 2015
Handi-Pacte La Reunion - Lettre d'information n2 - Juin 2015Handi-Pacte La Reunion - Lettre d'information n2 - Juin 2015
Handi-Pacte La Reunion - Lettre d'information n2 - Juin 2015
Franck Dasilva
 
Flash ingérence n°16 - DGSI - juin 2015
Flash ingérence n°16 - DGSI -  juin 2015Flash ingérence n°16 - DGSI -  juin 2015
Flash ingérence n°16 - DGSI - juin 2015
Franck Dasilva
 
Diagnostic Flash IE REUNIVEILLE - QUALITROPIC
Diagnostic Flash IE REUNIVEILLE - QUALITROPICDiagnostic Flash IE REUNIVEILLE - QUALITROPIC
Diagnostic Flash IE REUNIVEILLE - QUALITROPIC
Franck Dasilva
 
Plaquette Handi-Pacte La Reunion _ pour Extranet
Plaquette Handi-Pacte La Reunion _ pour ExtranetPlaquette Handi-Pacte La Reunion _ pour Extranet
Plaquette Handi-Pacte La Reunion _ pour Extranet
Franck Dasilva
 
Formation AFECTI - Prospection Missions Internationales - 8 et 10 avril 2015 ...
Formation AFECTI - Prospection Missions Internationales - 8 et 10 avril 2015 ...Formation AFECTI - Prospection Missions Internationales - 8 et 10 avril 2015 ...
Formation AFECTI - Prospection Missions Internationales - 8 et 10 avril 2015 ...
Franck Dasilva
 
Conférence IE et RH - REUNIVEILLE CADRIFORMAT
Conférence IE et RH - REUNIVEILLE CADRIFORMATConférence IE et RH - REUNIVEILLE CADRIFORMAT
Conférence IE et RH - REUNIVEILLE CADRIFORMAT
Franck Dasilva
 
L'Intelligence economique au service des RH
L'Intelligence economique au service des RHL'Intelligence economique au service des RH
L'Intelligence economique au service des RH
Franck Dasilva
 
Club Export Réunion - Synthèse Mission Seychelles - Janvier 2015
Club Export Réunion - Synthèse Mission Seychelles - Janvier 2015 Club Export Réunion - Synthèse Mission Seychelles - Janvier 2015
Club Export Réunion - Synthèse Mission Seychelles - Janvier 2015
Franck Dasilva
 
Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Février 2015
Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Février 2015Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Février 2015
Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Février 2015
Franck Dasilva
 
Diag IE REUNIVEILLE - QUALITROPIC
Diag IE REUNIVEILLE - QUALITROPICDiag IE REUNIVEILLE - QUALITROPIC
Diag IE REUNIVEILLE - QUALITROPIC
Franck Dasilva
 
Seminaire Sensibilisation au eTourisme - ETOURISM OI - Decembre 2010
Seminaire Sensibilisation au eTourisme - ETOURISM OI - Decembre 2010Seminaire Sensibilisation au eTourisme - ETOURISM OI - Decembre 2010
Seminaire Sensibilisation au eTourisme - ETOURISM OI - Decembre 2010
Franck Dasilva
 
Magazine Talents & territoires - Veille Economique sur le Mozambique - Décem...
Magazine Talents & territoires - Veille Economique sur le Mozambique - Décem...Magazine Talents & territoires - Veille Economique sur le Mozambique - Décem...
Magazine Talents & territoires - Veille Economique sur le Mozambique - Décem...
Franck Dasilva
 
Lettre d'information de CCI Antananarivo - Janvier 2015
Lettre d'information de CCI Antananarivo - Janvier 2015Lettre d'information de CCI Antananarivo - Janvier 2015
Lettre d'information de CCI Antananarivo - Janvier 2015
Franck Dasilva
 
Ademe, Le Potentiel des Outre-mer - Dec 2014
Ademe, Le Potentiel des Outre-mer - Dec 2014 Ademe, Le Potentiel des Outre-mer - Dec 2014
Ademe, Le Potentiel des Outre-mer - Dec 2014
Franck Dasilva
 
Guide de la Reforme sur le Formation Professionnelle _ Loi 5 mars 2014
Guide de la Reforme sur le Formation Professionnelle _ Loi 5 mars 2014Guide de la Reforme sur le Formation Professionnelle _ Loi 5 mars 2014
Guide de la Reforme sur le Formation Professionnelle _ Loi 5 mars 2014
Franck Dasilva
 

Plus de Franck Dasilva (20)

Le labo de l'ESS - Enquete annuelle des PTCE _ 2017 _ EcoPAL
Le labo de l'ESS - Enquete annuelle des PTCE _ 2017 _ EcoPALLe labo de l'ESS - Enquete annuelle des PTCE _ 2017 _ EcoPAL
Le labo de l'ESS - Enquete annuelle des PTCE _ 2017 _ EcoPAL
 
Pôle de Coopération - PTCE EcoPAL La Réunion - Lauréat national 2015
Pôle de Coopération - PTCE EcoPAL La Réunion - Lauréat national 2015Pôle de Coopération - PTCE EcoPAL La Réunion - Lauréat national 2015
Pôle de Coopération - PTCE EcoPAL La Réunion - Lauréat national 2015
 
PTCE - Dossier de presse - Présentation
PTCE - Dossier de presse - PrésentationPTCE - Dossier de presse - Présentation
PTCE - Dossier de presse - Présentation
 
Atelier La veille, un outil pour TOUTES les entreprises - RuninTech - Reunive...
Atelier La veille, un outil pour TOUTES les entreprises - RuninTech - Reunive...Atelier La veille, un outil pour TOUTES les entreprises - RuninTech - Reunive...
Atelier La veille, un outil pour TOUTES les entreprises - RuninTech - Reunive...
 
Ereputation et Etourisme 2015_IRT DIGITAL REUNION
Ereputation et Etourisme 2015_IRT DIGITAL REUNION Ereputation et Etourisme 2015_IRT DIGITAL REUNION
Ereputation et Etourisme 2015_IRT DIGITAL REUNION
 
Handi-Pacte La Reunion - Lettre d'information n2 - Juin 2015
Handi-Pacte La Reunion - Lettre d'information n2 - Juin 2015Handi-Pacte La Reunion - Lettre d'information n2 - Juin 2015
Handi-Pacte La Reunion - Lettre d'information n2 - Juin 2015
 
Flash ingérence n°16 - DGSI - juin 2015
Flash ingérence n°16 - DGSI -  juin 2015Flash ingérence n°16 - DGSI -  juin 2015
Flash ingérence n°16 - DGSI - juin 2015
 
Diagnostic Flash IE REUNIVEILLE - QUALITROPIC
Diagnostic Flash IE REUNIVEILLE - QUALITROPICDiagnostic Flash IE REUNIVEILLE - QUALITROPIC
Diagnostic Flash IE REUNIVEILLE - QUALITROPIC
 
Plaquette Handi-Pacte La Reunion _ pour Extranet
Plaquette Handi-Pacte La Reunion _ pour ExtranetPlaquette Handi-Pacte La Reunion _ pour Extranet
Plaquette Handi-Pacte La Reunion _ pour Extranet
 
Formation AFECTI - Prospection Missions Internationales - 8 et 10 avril 2015 ...
Formation AFECTI - Prospection Missions Internationales - 8 et 10 avril 2015 ...Formation AFECTI - Prospection Missions Internationales - 8 et 10 avril 2015 ...
Formation AFECTI - Prospection Missions Internationales - 8 et 10 avril 2015 ...
 
Conférence IE et RH - REUNIVEILLE CADRIFORMAT
Conférence IE et RH - REUNIVEILLE CADRIFORMATConférence IE et RH - REUNIVEILLE CADRIFORMAT
Conférence IE et RH - REUNIVEILLE CADRIFORMAT
 
L'Intelligence economique au service des RH
L'Intelligence economique au service des RHL'Intelligence economique au service des RH
L'Intelligence economique au service des RH
 
Club Export Réunion - Synthèse Mission Seychelles - Janvier 2015
Club Export Réunion - Synthèse Mission Seychelles - Janvier 2015 Club Export Réunion - Synthèse Mission Seychelles - Janvier 2015
Club Export Réunion - Synthèse Mission Seychelles - Janvier 2015
 
Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Février 2015
Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Février 2015Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Février 2015
Lettre d'information de la CCIA (Antananarivo - Madagascar) - Février 2015
 
Diag IE REUNIVEILLE - QUALITROPIC
Diag IE REUNIVEILLE - QUALITROPICDiag IE REUNIVEILLE - QUALITROPIC
Diag IE REUNIVEILLE - QUALITROPIC
 
Seminaire Sensibilisation au eTourisme - ETOURISM OI - Decembre 2010
Seminaire Sensibilisation au eTourisme - ETOURISM OI - Decembre 2010Seminaire Sensibilisation au eTourisme - ETOURISM OI - Decembre 2010
Seminaire Sensibilisation au eTourisme - ETOURISM OI - Decembre 2010
 
Magazine Talents & territoires - Veille Economique sur le Mozambique - Décem...
Magazine Talents & territoires - Veille Economique sur le Mozambique - Décem...Magazine Talents & territoires - Veille Economique sur le Mozambique - Décem...
Magazine Talents & territoires - Veille Economique sur le Mozambique - Décem...
 
Lettre d'information de CCI Antananarivo - Janvier 2015
Lettre d'information de CCI Antananarivo - Janvier 2015Lettre d'information de CCI Antananarivo - Janvier 2015
Lettre d'information de CCI Antananarivo - Janvier 2015
 
Ademe, Le Potentiel des Outre-mer - Dec 2014
Ademe, Le Potentiel des Outre-mer - Dec 2014 Ademe, Le Potentiel des Outre-mer - Dec 2014
Ademe, Le Potentiel des Outre-mer - Dec 2014
 
Guide de la Reforme sur le Formation Professionnelle _ Loi 5 mars 2014
Guide de la Reforme sur le Formation Professionnelle _ Loi 5 mars 2014Guide de la Reforme sur le Formation Professionnelle _ Loi 5 mars 2014
Guide de la Reforme sur le Formation Professionnelle _ Loi 5 mars 2014
 

Salon de l'Export 2014 - Presentation COMORES - UCCIA

  • 1. UNION DES CHAMBRES DE COMMERCE,D’INDUSTRIE ET D’AGRICULTURE DES COMORES ECONOMIE ET OPPORTUNITES D’INVESTISSEMENT AUXCOMORES 2eme édition du Salon de l’export, Club Export Réunion, MOCA, Mongaillard St Denis , les 06 et 07 mars 2014. Fakriddine Y. ABDOULHALIK cooperation@uccia-comores.com fakri68@yahoo.fr
  • 2. ECONOMIE ET OPPORTUNITES D’INVESTISSEMENT AUXCOMORES  I. Présentation générale de l’économie  II. L’Agriculture  III. La Pêche  IV. Le Tourisme  V. Les Infrastructures  VI. La Finance  VII. Bref aperçu du cadre légal
  • 3. I. Présentation Générale de l’Economie  Nom officiel  Union des Comores  Superficie du pays 1862 KM2  Population 864 000 Habitants  Densité 464 habitants /KM2  PIB /habitant 820 USD  Principales exportations Ylang Ylang, Vanille, Clous de girofle  Monnaie Francs Comorien (KMF)  Taux de Change 1 Euro = 491,97 KMF ( Taux fixe)  Classement Doing Business 157e /183 pays  ZLE COMESA, LEA, Sans taxes ni contingent .
  • 4. Un contexte d’évolution de la croissance. √ Une croissance du Produit intérieur brut (PIB) en volume de 1,9% en 2009 contre 2 ,2%en 2010 et 2 ,6% en 2011 et des prévisions de 3,5% en 2014 . √ Une reprise essentiellement liée au regain d’activités du secteur du BTP, par l’affermissement du secteur financier , par une bonne production agricole et par les envois de fonds de la diaspora ( Prés de 60 Millions d’ Euros /an). √ Les cours des principales matières (vanille, girofle et ylang- ylang) connaissent une reprise progressive ces dernières années I. Présentation Générale de l’Economie
  • 5. √ La production d’Ylang-ylang très recherchées par l’industrie des parfums et dont les Comores demeurent le premier producteur mondial, se situe dans sa phase haussière avec une production de 50 tonnes en 2011. √ Malgré les potentialités de l’agriculture Comorienne , elle demeure handicapée par la faible mécanisation et les difficultés de transport et de conservation des denrées. √ Le secteur de l’élevage est fortement concurrencé par les importations de viande et de volaille, malgré un potentiel de développement de l’Aviculture , restée inexploitée I. Présentation Générale de l’Economie
  • 7. I. Présentation Générale de l’Economie  Répartition de l’activité économique par secteur Primaire secondaire tertiaire Valeur ajoutée (% du PIB) 49% 12% 39%    
  • 8.  Evolution des exportations des Comores de 2011 à 2012 en quantités (tonnes)  Produits 2011 2012  Vanille 40 79  Girofle 2949 2 242  Ylang-ylang 39 34  Autres sources 3 -  Autres produits 2981 1 234  Total 6 008 3 588 I. Présentation Général de l’Economie
  • 9. I. Présentation Général de l’Economie  Evolution des importations  Produits Quantités (tonnes) Valeurs CAF (millions fc)   Produits 2011 2012 2011 2012  Riz 50468 56635 12168 11395  Viande poisson 9991 9987 5285 5284  Farine 9995 12040 2240 2763  Sucre 7355 8495 2406 2844  Produits laitiers 3664 3858 2160 2182  Produits pharma 246 308 738 1292  Tissus confection 1523 1305 566 533  Produits pétroliers 47861 50232 22190 25519  Ciment 145660 137684 6812 6529  Véhicules 8604 5358 17988 9741  Fer, fonte, acier 9730 12151 3406 3745  Autres produits 68213 66124 21976 32849  Total 363310 364177 97935 104676
  • 10. II. L’agriculture √ L’agriculture demeure le secteur dominant de l’économie Comorienne. √ Elle représente prés 40% du PIB. Elle est essentiellement vivrière √ 80 % de la production agricole est destinée essentiellement à la consommation locale.
  • 11. II. L’agriculture √ L’agriculture emploi prés de 80 % de la population active et couvre prés de 90% des recettes des exportations. √ Les produits de rente ( Ylang Ylang , vanille , girofle , huile essentielle ) demeurent les principaux produits d’exportation agricole. √ Deux types de céréales sont cultivées aux Comores : le riz et le maïs , mais à un niveau resté faible  √ Beaucoup de légumineuses et de plantes à féculents √ Un grand potentiel d’investissement existe au niveau de l’Aviculture et de l’élevage, actuellement le pays est importateur net dans ce secteur
  • 12. III. La Pêche √ Le secteur de la pêche présente des atouts majeurs pour la croissance économique des Comores √ Le pays dispose d’une zone maritime estimée à plus de 160 000 km² qui recouvre900 km² de plateau continental et 427 km de côte. √ Cette zone dispose d’énorme ressources estimées annuellement à 33 000 tonnes, qui sont exploitées actuellement à hauteur de 16 000 tonnes. √ Le secteur emploie 6% de la population
  • 13. III. La Pêche   √ A ce jour ,les contraintes de ce secteur sont le manque d’investissements , la pratique des techniques artisanales et le manque d’infrastructures √ Une société de pêche , avec des capitaux Qataris, Sir lankais et Nationaux se met en place et travaillera sur la formation des techniciens , l’industrie et la commercialisation des bateaux et chalutiers, la vente et la location des bateaux et matériaux et sur le conditionnement des poissons .
  • 14. IV Le Tourisme √ Malgré un potentiel énorme en écotourisme , en tourisme balnéaire , de découverte , culturel et scientifique , le tourisme n’est pas suffisamment développé
  • 15. IV Le Tourisme  Arrivées aux frontières selon les motifs   Motif 2009 2010 2011 2012  Loisirs 2612 2373 3965 1202  Affaires 2963 3251 3501 5644  Visites familiales 4478 7990 9537 15194  Autres 1343 1637 1762 731  Total 11396 15251 18765 22771 
  • 16. IV Le Tourisme √ Des efforts sont engagés avec des capitaux étrangers pour pallier aux contraintes de : -Manque de visibilité à l’international ( ONT ) -Accessibilité ( ligne directs avec les marchés émetteurs, stratégie îles vanille) -Investissements dans les infrastructures ( IDE pays du Golf et nationaux) -Renforcement des capacités humaines .
  • 17. IV Le Tourisme √ Provenance des arrivées en 2010 : Europe 12 498, Afrique1813, Autres 940 √ Un grand potentiel existe , cependant . √ L’ Archipel dispose d’éléments naturels, culturels, au potentiel touristique exceptionnel, qui une fois exploités, offriront aux Comores un marché touristique original et diversifié
  • 18. IV Le Tourisme √ En Grande Comores, certains sites naturels comme le cratère du Volcan Karthala, le plus grand au monde , la zone du cœlacanthe , une fossile vivante plusieurs fois millénaire et le lac salé peuvent être une source d’attraction pour les touristes curieux et aventureux. √ Environ 18 sites qui présentent des intérêts certains ont été recensés en
  • 19. IV Le Tourisme √ A Anjouan 12 sites y ont été recensés. Avec son paysage formé de montagnes, ses chutes d’eau, sa végétation parfumée, l’île permet d’offrir des nombreuses possibilités de ballades. √ La faune et la flore présentent une très grande richesse. On peut y découvrir des orchidées, des chauves-souris géantes, des fougères arborescentes, des makis etc … √ Mohéli , la plus petite se distingue des autres îles par la virginité de son
  • 20. V. Les infrastructures 1. Transport √ Le secteur connaît des faiblesses , des gros efforts sont engagés pour désenclaver les pays . √ Pour l’instant, le trafic aérien international est assuré par 6 compagnies étrangères (Yemenia, Air Austral, Kenya Airways, Precision Air, Air Madagascar et Air Tanzanie ). √ Ces compagnies alignent une capacité totale hebdomadaire de 1650 sièges en basse saison et plus de 2600 sièges en haute saison. √ 4 compagnies maritimes assurent la liaison de l’Archipel avec une quinzaine de petits bateaux
  • 21. V. Les infrastructures 2. Routes √ Le Gouvernement vient de mettre en place un programme intitulé 'Programme d'Appui au Développement Durable du Secteur des Transports' (PADDST I) √ Des travaux pour la construction de 41Kilomètres, 17 Km à Ngazidja, 17 Km à Anjouan et 6 Km à Moheli , sont engagés.COLAS . √ 12 millions de francs issus du fonds de la citoyenneté économique sont mobilisés ,plus les financements du Fonds saoudien d’un
  • 22. V. Les infrastructures 2. Routes √ L’Union Européenne à travers le 10e FED finance à hauteur de 27 millions d’Euros la réfection des routes existant dans l’ensemble des trois îles.
  • 23. V. Les infrastructures 3. Les Ports √ Le principal port de l’Union des Comores se trouve à Mutsamudu à Anjouan , un port secondaire à Moroni √ Au port de Moroni l’activité de manutention a été privatisée. la manutention du port est prise en charge par ‘Moroni Terminal ‘ du Groupe Bolloré international . √ Les priorités du Groupe sont de moderniser , d’ informatiser la manutention et de revoir à la baisse les prix. Le montant des investissements est estimé à 9 millions d’euros.
  • 24. V. Les infrastructures 4. L’Energie Production d’électricité et d’eau  2011 2012  Nombre Production Nombre Production  d’abonnés d’ abonnés  Electricité* 40.000 47,4 GWH 42.000 45,2 GWH  Eau** 2.553.284 m³ 2.125.568 m³  * Ho rs Anjo uan, ** Uniq ue m e nt Grande -Co m o re So urce : MAMWE
  • 25. V. Les infrastructures 4. L’Energie √ La production d’électricité est essentiellement à base thermique, à partir de centrales au gazole sur chaque île. A Anjouan, une partie de l’Ile est alimentée à l’énergie hydraulique √ Le Gouvernement Comorien en partenariat avec l’UE projette de faire de l’ile de Mohéli ‘une île verte’ avec la mise en place d’une centrale solaire . √ La BAD appui le secteur de l’eau à hauteur de 11 millions d’Euros
  • 26. V. Les infrastructures 4. L’Energie √ La France avec deux projets sur Anjouan et à la Grande Comores , pour un engagement total de près de 5 millions €. √ Le Gouvernement avec ses partenaires UE, la BAD, la France .. Développent un programme , 2011- 2015 ,d’appui au secteur de l’énergie basé sur les énergies renouvelables √ Un partenariat avec l’inde est formalisé pour une Centrale au fioul lourd √ Les résultats attendus sont : Augmentation du taux d’électrification de 35% à 60% , Diminution du coût de production de l’électricité de 40% et Baisse des importations de fioul de 20% d’ici 2015.
  • 27. V. Les infrastructures 5.Les télécommunications √ les Comores sont entrées dans l’ère des nouvelles technologies de la communication avec le haut débit. √ L’internet s’ouvre de plus en plus au plus grand nombre grâce au lancement de la fibre optique en 2010. √ Comores Telecom a lancé la commercialisation de plusieurs produits lié à ce support des TIC dont la clé USB Mpéssi, qui permet de naviguer sur le net avec une connexion haut débit et sans fil. Et dernièrement le 3G, la 4 G en perspective.
  • 28. V. Les infrastructures 5.Les télécommunications Evolution du nombre d’abonnés à Comores Telecom selon les services  Année Abonnés Fixe Abonnés Mobile Abonnés Internet  RTC CDMA ADSL MPESSI  2010 16 883 4 202 176 140 324 - 0  2011 15 984 3 771 235 985 436 46  2012 16 131 3 259 293 111 665 5 949
  • 29. V. Les infrastructures 5.Les télécommunications √ Le Gouvernement a pris la décision d’ouvrir le secteur à la concurrence, avec l’implantation d’autres opérateurs ; ce qui inévitablement entrainera une baisse du prix des communications et une amélioration de la qualité du service offert. √ le prix de la carte SIM a baissé ,en moins de 2 ans , de prés de la moitié passant de 7500 FC ( prés de 15 euros ) à 4000 fc ( prés de 8euros ) √ Le taux de pénétration de la téléphonie cellulaire mobile, qui était d'à peine 10% en 2007, atteint aujourd'hui les 40% avec une réelle tendance à la hausse .  
  • 30. VI .La Finance √ Trois banques commerciales : La Banque pour l’Industrie et le Commerce ( BIC) , Eximbank et la Banque Fédérale de Commerce ; √ Une banque de développement : la BDC ; √ La banque Centrale des Comores √ Une banque Publique : SNPSF √ Deux institutions financières décentralisées : Meck , Sanduk,
  • 31. VI .La Finance  Evolution des dépôts parcatégorie institutionnelle (en millions FC)  So urce s : BCC, Dire ctio n de la supe rvisio n bancaire  2009 2010 2011 2012  Administration centrale/locale 1 065 1 003 1 879 1 783  Entreprises publiques 2 329 1 299 1 723 5 933  Entreprises privées 8 564 10 505 11 474 11 543  Particuliers 31 723 38 912 42 126 48 524  Autres 1 120 1 289 1 116 1 698
  • 32. VI .La Finance √ La situation financière du système bancaire Comorien reste globalement satisfaisante √ La rentabilité des établissements bancaires s’est beaucoup améliorée ces dernières années. √ La part de la micro finance dans le secteur financier Comorien est élevée. √ En décembre 2009, avec 16,4 milliards Kmf, l’épargne collectée par les deux réseaux a représenté 36,8% du total du système bancaire tandis que les 9,2 milliards FC prêtés ont constitué 28,2% du financement bancaire √ La Meck Moroni à elle seule compte aujourd’hui plus de 30 000 sociétaires, les dépôts dans ses livres dépassent les 7 milliards KMF et elle a accordé plus de 4 milliards
  • 33. PARTIE IV : Aperçu du cadre légal des affaires aux Comores A. Un code des investissements un des plus attractif de la région  Un traitement égal étrangers et nationaux  Possibilité de rapatriement total des capitaux  Exonération fiscale sur les bénéfices et sur l’impôt unique pour les premiers exercices fiscaux ( 7ans et 10ans )  Exonération fiscale sur le chiffre d’affaire et l’impôt sur la consommation des matériaux et équipements de construction  l’exonération de l’impôt sur la consommation pour les matières premières importées ;
  • 34. PARTIE IV : Aperçu du cadre légal des affaires aux Comores B. Un nouveau code des impôts chaque catégorie de revenu a sa propre imposition, contrairement au système cédulaire où chaque catégorie de revenu, en fonction de son origine, est taxée différemment.  deux régimes d’imposition : l’Impôt sur les Sociétés(Is) et l’Impôt sur les Revenus des Personnes Physiques (IRPP).  L’Is concerne les sociétés établies aux Comores ou qui réalisent des revenus de sources comoriennes avec un taux de 35% sur
  • 35. PARTIE IV : Aperçu du cadre légal des affaires aux Comores  C. Un nouveau code de passation de marché  Création de 3 organes : La cellule de gestion des marchés, la Direction Nationale de contrôle des marchés et l’Autorité des régulations des marchés  L’adoption de ce code des marchés publics et des délégations de services publics améliore certainement le cadre juridique des affaires et contribue à la lutte contre la corruption.  
  • 36. PARTIE IV : Aperçu du cadre légal des affaires aux Comores D. Cours d’arbitrage des Comores  Modes alternatifs de résolution des conflits commerciaux: Confidentialité, rapidité et moindre coût par l’arbitrage et la médiation.  Créée en 2012,la CACOM offre un cadre qui garantit et sécurise les investissements  Elle est régie par un règlement inspiré de normes internationales, notamment l’acte uniforme de l’OHADA sur l’arbitrage commercial Les parties en litige doivent impérativement, soit avoir introduit une clause compromissoire dans leur contrat, soit signé un compromis d’arbitrage après l’apparition du litige.