SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
Télécharger pour lire hors ligne
Le traitement des troubles bipolaires
                   Annecy, le 7 avril 2012


                                Dr Niculescu Dan
                     dr.niculescudan@gmail.com
Objectifs de la présentation
 connaître les différentes types d’interventions
    thérapeutiques dans la maladie bipolaire
   les étapes essentielles de la stratégie
    thérapeutique de TB;
   la logique d’intervention thérapeutique dans la
    maladie bipolaire;
   la conduite à tenir;
   espoir et sourire.
Stratégie thérapeutique
Première phase (étape la plus importante !)

   prise de conscience ,
   acceptation de la maladie,
   renoncement et deuil des phases euphoriques !!!
Trois trajectoires
 passage par les étapes de la colère, du déni et de
  l'ambivalence;
 1. il n'est pas rare que les patients refusent pendant des
  années cette maladie, ainsi que l'idée de devoir se
  soumettre à un traitement à long terme;
 2. certains, au contraire, semblent accepter la maladie
  et le traitement avec sérénité;
 3. la plupart réagit entre ces deux extrêmes.
Stratégie thérapeutique
                 Deuxième phase
 adoption d’une nouvelle attitude mentale ;
 avec mobilisation et implication personnelle;
 le patient devient acteur responsable de son destin;
 attitude active dans la prise de décision.
Stratégie thérapeutique
Troisième phase (obligatoire et nécessaire).

 acceptation d’un traitement médicamenteux ;
 le patient a besoin d’un temps de réflexion, dilemme
  préoccupante : traitement occasionnel ou à vie ?
Stratégie thérapeutique
Quatrième phase = le choix d’un traitement
 - définition des objectifs thérapeutiques
 - définition des protocoles de suivi.
 Fournir les informations sur les éventuels effets
  secondaires ou différents réactions adverses.
 Le patient doit être impliqué dans la décision
  thérapeutique. Il a besoin de comprendre sa maladie,
  les causes, les conséquences, le traitement, d’où la
  nécessité essentielle d’expliquer et d’éduquer le
  patient.
Stratégie thérapeutique
           Cinquième phase : le suivi
 la prise du traitement doit s’accompagner par
  l’enregistrement des paramètres essentiels de suivi;
 évaluation constante des résultats, en rapport avec les
  objectifs thérapeutiques.

 fiche d’auto observation;
 échelle de la Manie de Young
 de dépression de Beck
Stratégie thérapeutique
    Sixième phase = le suivi inter-critique
 Dépistage des symptômes subsyndromiques et des
  prodromes;
 La présence de symptômes subsyndromiques multiplie par
  quatre le risque de la rechute (dans 68% des cas, cela arrive
  après une période subsyndromique (Kellerm et col., 1992).
 La persistance de symptômes subsyndromiques (surtout
  ceux dépressifs) reste nocive parce qu’ils entraînent des
  conséquences en terme de comorbidité (anxiété, trouble
  alimentaire, sommeil, risque suicidaire) mais aussi sur le
  plan social (précarité), occupationnel (déficit fonctionnel)
  ou familial (divorces) (McQueen, Young et Joffe, 2001).
Stratégie thérapeutique
        Septième phase = faire le point
 Si les résultats sont favorable (amélioration et
  stabilisation de l’humeur) continuer !
 Sinon, remettre en question TOUT (!!!) : le diagnostic,
  le traitement, la conduite, le médecin, le patient…
                        Pourquoi ?
 Le TB est une maladie qui profite simplement de toute
  erreur. Donc nous n’avons pas le droit aux erreurs !
Le modèle d’intervention
           dans la maladie bipolaire
     Niveau des           La vie
  stratégies de vie

                                             Psychothérapies
    Niveau de la
    personnalité         Personnalité



                                        Qui influence l’humeur ?
Niveau de la fondation                     Les toxiques
(biologique)
                         Humeur             Les médicaments

                                               Le sommeil
Les médicaments
 Li (Teralithe ) ;
 Anticonvulsivants (valproate : Depakote, Depamide, et
  Tegretol, Lamictal);
 Les neuroleptiques atypiques (Xeroquel, Abilify,
  Zyprexa, Risperdal)
 Les antidépresseurs (à éviter en monothérapie,
  toujours accompagnés par un thymorégulateur !) à
  utiliser dans les états mélancoliques.
Les antidépresseurs
 si un antidépresseur doit être prescrit, il doit l’être en
  association avec un traitement thymorégulateur (HAS,
  p. 18);
 les ANTDs tricycliques (Anafranil, Tofranil, Laroxyl,
  Amitriptyline) sont à éviter!!! (en raison de la
  fréquence des virages maniaques, d’aggravation de la
  maladie: les cycles rapides et les états mixtes).
Les médicaments adjuvants
 1. Les anxiolytiques (benzodiazépines), les molécules à
    visée hypnotique (Stilnox), les antihistaminiques (Atarax):
    prescrits seulement pendant un temps limité (Haute
    Autorité de Santé de France, 2009, p. 19).

 2. Les correcteurs pour corriger les effets secondaires des
    médicaments prescrits :
   - les anticholinergiques,
   - les correcteurs de l’hyposialie,
   - les correcteurs du transit,
   - les correcteurs de l’hypotension orthostatique.
Traitement des
                   comorbidités
 TB présente un risque élevé de comorbidité avec les
    addictions : alcool et abus de substances
   les toxiques (effets dévastateur sur les TB), sevrage et
    arrêt obligatoire (!!!);
   les troubles anxieux;
   le trouble de sommeil;
   le trouble obsessionnel.
Les psychothérapies
 Inefficaces dans la présence d’une instabilité thymique
 Recommandation: définir les objectifs de travail et la
    durée d’intervention;
                Différentes types de thérapies
   1. TCC : amélioration des styles cognitifs d’attribution ;
   2. thérapie par schéma ;
   3. thérapie d’affirmation de soi;
   4. thérapie de couple;
   5. etc.
Stratégies de retour à la vie
projet d’objectifs personnels (POP)
 Elaboration d’un projet personnalisé avec des objectifs
 qui vont permettre au patient de retourner (d’une
 manière autonome) à la vie;
 Je vous remercie pour votre attention !

Contenu connexe

Tendances

Toxicomanie 2 presentation
Toxicomanie 2 presentationToxicomanie 2 presentation
Toxicomanie 2 presentationMichel Perrier
 
Maladie mentale et toxicomanie
Maladie mentale et toxicomanieMaladie mentale et toxicomanie
Maladie mentale et toxicomaniePatrice Machabee
 
Politiques sante mentale france
Politiques sante mentale francePolitiques sante mentale france
Politiques sante mentale franceAymery Constant
 
Guide de l'externe AESP
Guide de l'externe AESPGuide de l'externe AESP
Guide de l'externe AESPtfovet
 
Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...
Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...
Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...Portage
 
Formation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleurs
Formation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleursFormation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleurs
Formation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleursIhsen Jarraya
 
LA THÉRAPIE DIALECTIQUE COMPORTEMENTALE (TDC)
LA THÉRAPIE DIALECTIQUE COMPORTEMENTALE (TDC) LA THÉRAPIE DIALECTIQUE COMPORTEMENTALE (TDC)
LA THÉRAPIE DIALECTIQUE COMPORTEMENTALE (TDC) Patrice Machabee
 
Outils de mesure aesp pour les internes
Outils de mesure aesp pour les internesOutils de mesure aesp pour les internes
Outils de mesure aesp pour les internestfovet
 
L’hypnose éricksonienne comme outil thérapeutique
L’hypnose éricksonienne comme outil thérapeutiqueL’hypnose éricksonienne comme outil thérapeutique
L’hypnose éricksonienne comme outil thérapeutiqueFlobione
 
Cours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentaleCours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentaleMichel Perrier
 
Les thérapies brèves
Les thérapies brèvesLes thérapies brèves
Les thérapies brèvesSylvia Azzolin
 
Psychologie des erreurs de raisonnement
Psychologie des erreurs de raisonnementPsychologie des erreurs de raisonnement
Psychologie des erreurs de raisonnementAymery Constant
 

Tendances (20)

Toxicomanie 2 presentation
Toxicomanie 2 presentationToxicomanie 2 presentation
Toxicomanie 2 presentation
 
Maladie mentale et toxicomanie
Maladie mentale et toxicomanieMaladie mentale et toxicomanie
Maladie mentale et toxicomanie
 
Toxicomanie et sante mentale
Toxicomanie et sante mentaleToxicomanie et sante mentale
Toxicomanie et sante mentale
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
Politiques sante mentale france
Politiques sante mentale francePolitiques sante mentale france
Politiques sante mentale france
 
Guide de l'externe AESP
Guide de l'externe AESPGuide de l'externe AESP
Guide de l'externe AESP
 
Trouble Bipolaire - Infographie
Trouble Bipolaire - InfographieTrouble Bipolaire - Infographie
Trouble Bipolaire - Infographie
 
Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...
Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...
Réadaptation pour toxicomanes souffrant de problèmes de santé mentale (TSTM) ...
 
L'emdr
L'emdrL'emdr
L'emdr
 
Formation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleurs
Formation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleursFormation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleurs
Formation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleurs
 
Psychologie positive
Psychologie positivePsychologie positive
Psychologie positive
 
LA THÉRAPIE DIALECTIQUE COMPORTEMENTALE (TDC)
LA THÉRAPIE DIALECTIQUE COMPORTEMENTALE (TDC) LA THÉRAPIE DIALECTIQUE COMPORTEMENTALE (TDC)
LA THÉRAPIE DIALECTIQUE COMPORTEMENTALE (TDC)
 
Outils de mesure aesp pour les internes
Outils de mesure aesp pour les internesOutils de mesure aesp pour les internes
Outils de mesure aesp pour les internes
 
Presentation 2.5
Presentation 2.5Presentation 2.5
Presentation 2.5
 
Interview du dr andré
Interview du dr andréInterview du dr andré
Interview du dr andré
 
L’hypnose éricksonienne comme outil thérapeutique
L’hypnose éricksonienne comme outil thérapeutiqueL’hypnose éricksonienne comme outil thérapeutique
L’hypnose éricksonienne comme outil thérapeutique
 
Cours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentaleCours 1 Approche à la santé mentale
Cours 1 Approche à la santé mentale
 
Les thérapies brèves
Les thérapies brèvesLes thérapies brèves
Les thérapies brèves
 
Hypnose
HypnoseHypnose
Hypnose
 
Psychologie des erreurs de raisonnement
Psychologie des erreurs de raisonnementPsychologie des erreurs de raisonnement
Psychologie des erreurs de raisonnement
 

Similaire à Psychoéducation 3/4 Troubles Bipolaires avril 2012

Similaire à Psychoéducation 3/4 Troubles Bipolaires avril 2012 (20)

Conférence_PEYRON
Conférence_PEYRONConférence_PEYRON
Conférence_PEYRON
 
PréSentation Tso
PréSentation TsoPréSentation Tso
PréSentation Tso
 
Powerpoint Dr F. Petitjean 17 Septembre
Powerpoint Dr F. Petitjean 17 SeptembrePowerpoint Dr F. Petitjean 17 Septembre
Powerpoint Dr F. Petitjean 17 Septembre
 
Conférence_PEYRON2
Conférence_PEYRON2Conférence_PEYRON2
Conférence_PEYRON2
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
La schizophrénie
La schizophrénieLa schizophrénie
La schizophrénie
 
Education thérapeutique du patient
Education thérapeutique du patientEducation thérapeutique du patient
Education thérapeutique du patient
 
Chir ObéSité Psy
Chir ObéSité PsyChir ObéSité Psy
Chir ObéSité Psy
 
DSM AESP
DSM AESPDSM AESP
DSM AESP
 
ClinDoeilSchizophenie.pdf
ClinDoeilSchizophenie.pdfClinDoeilSchizophenie.pdf
ClinDoeilSchizophenie.pdf
 
Atelier clinique l'approche comportementale dialectique dans la prévention d...
Atelier clinique  l'approche comportementale dialectique dans la prévention d...Atelier clinique  l'approche comportementale dialectique dans la prévention d...
Atelier clinique l'approche comportementale dialectique dans la prévention d...
 
Aspects psycho sociaux liés à l’interdiction de fumer sur
Aspects psycho sociaux liés à l’interdiction de fumer surAspects psycho sociaux liés à l’interdiction de fumer sur
Aspects psycho sociaux liés à l’interdiction de fumer sur
 
Toxicomanie 2 presentation
Toxicomanie 2 presentationToxicomanie 2 presentation
Toxicomanie 2 presentation
 
4 2010
4 20104 2010
4 2010
 
Etre hepatant N°12
Etre hepatant N°12Etre hepatant N°12
Etre hepatant N°12
 
Glossaire RPIB.pdf
Glossaire RPIB.pdfGlossaire RPIB.pdf
Glossaire RPIB.pdf
 
Qn 47
Qn 47Qn 47
Qn 47
 
Etre hepatant 04_2016
Etre hepatant 04_2016Etre hepatant 04_2016
Etre hepatant 04_2016
 

Psychoéducation 3/4 Troubles Bipolaires avril 2012

  • 1. Le traitement des troubles bipolaires Annecy, le 7 avril 2012 Dr Niculescu Dan dr.niculescudan@gmail.com
  • 2. Objectifs de la présentation  connaître les différentes types d’interventions thérapeutiques dans la maladie bipolaire  les étapes essentielles de la stratégie thérapeutique de TB;  la logique d’intervention thérapeutique dans la maladie bipolaire;  la conduite à tenir;  espoir et sourire.
  • 3. Stratégie thérapeutique Première phase (étape la plus importante !)  prise de conscience ,  acceptation de la maladie,  renoncement et deuil des phases euphoriques !!!
  • 4. Trois trajectoires  passage par les étapes de la colère, du déni et de l'ambivalence;  1. il n'est pas rare que les patients refusent pendant des années cette maladie, ainsi que l'idée de devoir se soumettre à un traitement à long terme;  2. certains, au contraire, semblent accepter la maladie et le traitement avec sérénité;  3. la plupart réagit entre ces deux extrêmes.
  • 5. Stratégie thérapeutique Deuxième phase  adoption d’une nouvelle attitude mentale ;  avec mobilisation et implication personnelle;  le patient devient acteur responsable de son destin;  attitude active dans la prise de décision.
  • 6. Stratégie thérapeutique Troisième phase (obligatoire et nécessaire).  acceptation d’un traitement médicamenteux ;  le patient a besoin d’un temps de réflexion, dilemme préoccupante : traitement occasionnel ou à vie ?
  • 7. Stratégie thérapeutique Quatrième phase = le choix d’un traitement  - définition des objectifs thérapeutiques  - définition des protocoles de suivi.  Fournir les informations sur les éventuels effets secondaires ou différents réactions adverses.  Le patient doit être impliqué dans la décision thérapeutique. Il a besoin de comprendre sa maladie, les causes, les conséquences, le traitement, d’où la nécessité essentielle d’expliquer et d’éduquer le patient.
  • 8. Stratégie thérapeutique Cinquième phase : le suivi  la prise du traitement doit s’accompagner par l’enregistrement des paramètres essentiels de suivi;  évaluation constante des résultats, en rapport avec les objectifs thérapeutiques.  fiche d’auto observation;  échelle de la Manie de Young  de dépression de Beck
  • 9. Stratégie thérapeutique Sixième phase = le suivi inter-critique  Dépistage des symptômes subsyndromiques et des prodromes;  La présence de symptômes subsyndromiques multiplie par quatre le risque de la rechute (dans 68% des cas, cela arrive après une période subsyndromique (Kellerm et col., 1992).  La persistance de symptômes subsyndromiques (surtout ceux dépressifs) reste nocive parce qu’ils entraînent des conséquences en terme de comorbidité (anxiété, trouble alimentaire, sommeil, risque suicidaire) mais aussi sur le plan social (précarité), occupationnel (déficit fonctionnel) ou familial (divorces) (McQueen, Young et Joffe, 2001).
  • 10. Stratégie thérapeutique Septième phase = faire le point  Si les résultats sont favorable (amélioration et stabilisation de l’humeur) continuer !  Sinon, remettre en question TOUT (!!!) : le diagnostic, le traitement, la conduite, le médecin, le patient… Pourquoi ?  Le TB est une maladie qui profite simplement de toute erreur. Donc nous n’avons pas le droit aux erreurs !
  • 11. Le modèle d’intervention dans la maladie bipolaire Niveau des La vie stratégies de vie Psychothérapies Niveau de la personnalité Personnalité Qui influence l’humeur ? Niveau de la fondation Les toxiques (biologique) Humeur Les médicaments Le sommeil
  • 12. Les médicaments  Li (Teralithe ) ;  Anticonvulsivants (valproate : Depakote, Depamide, et Tegretol, Lamictal);  Les neuroleptiques atypiques (Xeroquel, Abilify, Zyprexa, Risperdal)  Les antidépresseurs (à éviter en monothérapie, toujours accompagnés par un thymorégulateur !) à utiliser dans les états mélancoliques.
  • 13. Les antidépresseurs  si un antidépresseur doit être prescrit, il doit l’être en association avec un traitement thymorégulateur (HAS, p. 18);  les ANTDs tricycliques (Anafranil, Tofranil, Laroxyl, Amitriptyline) sont à éviter!!! (en raison de la fréquence des virages maniaques, d’aggravation de la maladie: les cycles rapides et les états mixtes).
  • 14. Les médicaments adjuvants  1. Les anxiolytiques (benzodiazépines), les molécules à visée hypnotique (Stilnox), les antihistaminiques (Atarax): prescrits seulement pendant un temps limité (Haute Autorité de Santé de France, 2009, p. 19).  2. Les correcteurs pour corriger les effets secondaires des médicaments prescrits :  - les anticholinergiques,  - les correcteurs de l’hyposialie,  - les correcteurs du transit,  - les correcteurs de l’hypotension orthostatique.
  • 15. Traitement des comorbidités  TB présente un risque élevé de comorbidité avec les addictions : alcool et abus de substances  les toxiques (effets dévastateur sur les TB), sevrage et arrêt obligatoire (!!!);  les troubles anxieux;  le trouble de sommeil;  le trouble obsessionnel.
  • 16. Les psychothérapies  Inefficaces dans la présence d’une instabilité thymique  Recommandation: définir les objectifs de travail et la durée d’intervention; Différentes types de thérapies  1. TCC : amélioration des styles cognitifs d’attribution ;  2. thérapie par schéma ;  3. thérapie d’affirmation de soi;  4. thérapie de couple;  5. etc.
  • 17. Stratégies de retour à la vie projet d’objectifs personnels (POP)  Elaboration d’un projet personnalisé avec des objectifs qui vont permettre au patient de retourner (d’une manière autonome) à la vie;
  • 18.  Je vous remercie pour votre attention !