SlideShare une entreprise Scribd logo
1
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Université Kasdi Merbah Ouargla
FACULTE DES SCIENCES APPLIQUEES
Département de Génie des Procédées
Rapport de stage Présenté pour l'obtention du diplôme de
LICENCE
Spécialité : Génie des Procédés
Par : BOUGRINAT Chouaib
Thème :
Procédés de fabrication des carreaux céramiques
: Supervision du : TDJINI Mokhtar
Année université : 2014/2015
2
3
LES REMERCIEMENTS
Je remercie tous les responsables de département de génie des procèdes
enseignants et administrateurs, je leur exprime ma profonde gratitude.
.
Je remercie chaleureusement tous les responsables de SARL STB Temacine, ainsi,
tous les agents et les techniciens travaillant dans cette unité spécialement mon
oncle Mr BOUGRINAT Med
Tahar, de ses aides et soutiens morales et matières.
Enfin Je remercie aussi mes amis pour leur soutien moral et leur encouragement à
suivre mes étude, ainsi tous ce qui contribuer à la réalisation de cet rapport.
4
Sommaire :
INTRODUCTION : ……………………………………………………...................................................................................... 01
L’ENTERPRISE : …………………………………………………………………………………………………………………02
I. MATIERES PREMIERES : ……………...................................................................................................................... 02
I.1. Caractérisation de la matière première ………………………………………………………………….......................... 02
I. 2. L’émail et émaux :............................................................................................................................................................. 03
I. 2. 1. Caractéristiques des émaux : ………………………………………………….……………………………..... 03
I. 2. 2. Préparation de l’émail : …………………………………………………………………………………………..... 04
II. FABRICATION DES CARREAUX CÉRAMIQUES : ……………………………………………… 04
II. 1. La préparation de la masse : ……………………………………………………………………………….…….... 04
II. 2. Pressage : ………………………………………………………………………………………………………………........ 05
II. 3. L’émaillage : ………………………………………………………………………………………………….…………... 05
II. 4. La cuisson : ……………………………………………………………………………………………………………….... 06
II. 5 La décoration : ……………………………………………………………………………..…………………………….... 07
II. 6. Le triage : ………………………………………………………………………………………………………………….... 07
III. LABORATOIRE DE RECHERCHE : ………………………………………………………..……………… 07
III. 1. Le contrôle : …………………………………………………………………………………………...……………….... 07
III. 2. Le contrôle de la préparation de la masse : ……………………………………………………………… 08
III. 3. Le contrôle de la section pressage : …………………………………………………………………….…… 08
III. 4. Le contrôle de la ligne d’émaillage : ………………………………………………………………..……… 08
III. 5. Le contrôle de la cuisson : ……………………………………………………………………………………...... 08
III. 6. Le contrôle de la phase de triage : ………………………………………………………………………….... 08
ANNEXES : …………………………………………………………………………………………………………………………… 09
CONCLUSION : ………………………………………………………………………………………………………………….... 10
Liste des figures
Figure 1 Mélangeur de l’émail
Figure 2 Stockage de l’argile
Figure 3 Granulation et homogénation de l’argile
Figure 4 Réservoir d’argile pure
Figure 05 Presse hydraulique
Figure 06 Arrosage de l’émail
Figure 07 Four de cuisson
Figure 08 Les pièces à l’entrée de four
Figure 09 Impriment des dessins
Figure 10 Control l’humidité
Figure 11 Contrôle de triage
5
INTRODUCTION
Mon stage s’est déroulé du 25 mars au 04 avril 2015 au sein de l’entreprise SARL.STB
Temacine spécialisée dans la fabrication des carreaux céramique et briques.
Je choisi cette entreprise parce que basée près de ma maison dans la ville de Touggourt où il
a fait mon stage en partie de l’usine de fabrication les carreaux de céramique, qui dépend de la
nature de son travail sur la conversion des matières premières avec plusieurs additifs chimiques
(produites pure, huiles, colorants) et cela coïncide souvent avec la spécialisation en génie des
procédées, qui est d'identifier moi dans le domaine de l'emploi et de développer mes compétences.
Céramique est propagé dans la dernière période sur une grande échelle et varié utilise, La
demande pour les carreaux de céramique augmente avec l'urbanisation croissante dans la région,
Nous allons étudier la fabrication des carreaux céramique haute qualité et nous ferons rapport met
l'accent sur:
- Étude de matières premières et de la nature chimique et les divers procédés de contrôle de
la qualité
- matériel de l’émaillage et des méthodes de préparation.
- Le processus de fabrication les carreaux céramique.
- Identifier et contrôler la qualité des pièces de céramique.
6
L’ENTERPRISE (SARL.STB Temacine) :
- SARL.STB Temacine, qui compte entre 180 et 190 employés, est spécialisée dans la
fabrication de produits en base d’argile et céramique. Elle est le leader de sud algérienne dans le
domaine d’activités telles que les matériaux de construction (tuiles, briques), Celle-ci est située
dans le Zone d’activité de Temacine et exact à la route qui est relié de Ouargla à Touggourt,
l’Enterprise a été criée en 1994 et entrée en production en 1997, les produits fabriqués
principalement sont le brique et carreaux céramiques, mon stage s’est déroulé seulement dans le
partie de production les carreaux céramiques.
I. MATIERES PREMIERES :
- Les éléments les plus abondants de la croûte terrestre sont successivement en pourcentage
de la masse :
Il n’est donc pas surprenant que les minéraux les plus abondants oient des aluminosilicates :
les argiles.
La base de toute la chimie des silicates est fondée sur la faculté de l’ion Si4+ de former des
tétraèdres (SiO4)4-.
Un grand nombre de minéraux silicatés ou aluminosilicate résultent de l’association des
tétraèdres (SiO4)4- et par la substitution du silicium par l’aluminium.
1. Caractérisation de la matière première :
1.1 Analyse chimique :
Déterminer le pourcentage de phases d’oxydes constituants la matière première.
Analyse chimique quantitative, l’absorption atomique, spectrométrie de flamme, analyse par
torche à plasma (ICP), fluorescence X
1.2 Analyse minéralogique par diffraction RX :
Donne une idée sur la nature des composés présents (>5%) dans la matière première (Illite,
dolomite, montmorillonite,…).
7
1.3 Analyse thermique:
Renseigne sur la transformation des phases et la décomposition de certains constituants de la
matière première.
1.4 Analyse dilatométrique :
Permet de connaître les variations dimensionnelles que peut subir une éprouvette L’exploitation
des courbes permet de déterminer le cœfficient de dilatation.
1.5 Analyse morphologique :
Microscope électronique : la morphologie de grains des matières premières.
1.6 Analyse granulométrique :
Elle permet d’avoir la répartition ou le classement des grains selon leurs tailles.
2. L’email et émaux:
Les émaux sont des composés vitreux obtenus par fusion d’un mélange de divers minéraux ou de
composés chimiques (notamment de silice, de feldspath, de kaolin ) après refroidissement on
aboutit à des verres complexes constitués d’oxydes métalliques (SiO2 ; B2O3 ; Na2O ; K2O Al2O3 ;
TiO2 ; ZrO2 ; MoO3).
2.1Caractéristiques des émaux :
Les propriétés des émaux dépendant essentiellement de la nature de la phase vitreuse elle-
même dépendant de la composition les caractéristiques principales d’un émail sont :
- La dilatation : l’accord émail tesson constitue la difficulté majeure des céramistes en effet
même si les émaux adhérent parfaitement à la pâte en fusion au refroidissement des tension
internes se produisent et peuvent causer des fissures au produit l’émail et le tesson doivent avoir
des coefficients de dilatation très proches ou même légèrement supérieur pour le tesson pour un
accord parfait.
- La tension superficielle : un émail en cours de cuisson peut être assimilé à un liquide dont la
tension superficielle est définie comme étant la force qui maintient en contact les molécules de la
surface de liquide sur un longueur d’une unité plus cette force est grande et plus l’émail aura
tendance à se retirer et donc à laisser des zones nues a la surface du tesson.
- La fusibilité : c’est l’aptitude qu’ont les émaux fondre puis a s’écouler elle dépend de la
granulométrie des constituants de la cinétique de cuisson ou de fusion et la viscosité et de la tension
superficielle des masses fondues.
- La viscosité : est la mesure des frictions internes d’un fluide lors de son écoulement pour
déplacer une couche d’un fluide la propriété des émaux de ne pas couler et de ne pas dégager les
arêtes sur les côtes de la pièce est étroitement liée à leur viscosité.
- Le nappage : un émail est bien nappé s’il présente une surface lisse et brillante avec absence de
bulles.
8
2.2 Préparation de l’émail :
Dans le cas des carreaux céramiques obtenus par bi cuisson la préparation de l’émail se fait à
partir du mélange des matières premières suivantes :
- la fritte.
- le kaolin (5a10%) pour favoriser la plasticité et la stabilité de suspension.
- la colle CMC (carboxyle-méthyl-cellulose, 0.2% en poids) pour assurer l’adhérence
(L’émail support).
-un défloculant (TPPNa, tripoly-phosphate de sodium, 0.2% en poids).
Le mélange doit posséder une granulométrie, une viscosité et une densité convenables.
Figure 01
II. FABRICATION DES CARREAUX CÉRAMIQUES :
La production des carreaux de céramique obéit à un processus strict constitué de plusieurs
étapes, chacune aussi importante que l’autre pour obtenir finalement un carreau répondant aux
exigences de la qualité.
Figure 02
1. La préparation de la masse :
La première opération dans la chaîne de production des carreaux céramiques est la préparation
de la masse. Autrement, c‘est là où se fait la combinaison des différentes matières premiers pour
former ce qu’on peut appeler « le support d’argile » : tesson ou biscuit.
La préparation de la masse est dictée par une formule émanant du laboratoire de recherche,
précisant l’apport exact de chacune des inputs pour avoir la pâte voulue. Les matières premières
les plus souvent utilisées sont l’argile, sable, le feldspath,… stockées dans des cases à terre.
9
Toujours dans l’étape de préparation de la masse, on procède à un séchage par atomisation de
la barbotine. La masse obtenue subit un contrôle de densité et d’humidité avant d’être stocké dans
des silos, au moins 24 heures afin d’assurer son homogénéité.
Au terme de cette phase de production la poudre présente un pourcentage en eau de 4 à 7%.
Figure 03 Figure 04
2. Le pressage :
L’opération subséquente à la préparation de la masse est le pressage. La poudre est versée dans
un moule où elle est pressée soit l’aide de presses soit hydrauliques.
C’est dans cette étape du cycle de production que le carreau prend forme par façonnage et
compactage de la masse.
La poudre présentant un taux d'humidité compris entre 4 et 7%, subit une pression autour de 200
bar.
Une fois le carreau pressé, il est acheminé vers un séchoir afin de réduire l’humidité.
Figure 05
3. L’émaillage :
Dans cette étape on ajoute premièrement un couche mince de l’engobe sur la pièce de
céramique pour modifier un couche de base aux propriétés spécifique réagissant avec l’émail, le
carreau passe directement à la ligne d’émaillage où l’émail et le biscuit sont cuits ensemble, ce qui
se fait actuellement pour le carreau de sol ; à la différence de la bicuisson où les carreaux subissent
une première cuisson avant de passer à la ligne d’émaillage.
10
Pour l’étape émaillage, on peut parler de la phase esthétique où le carreau revêt une couche d’émail
qui lui confère son attraction grâce à des décorations diverses.
Il existe le procédé basé sur l’émaillage du carreau grâce à des écrans sérigraphiques qui permettent
d’appliquer des dessins particuliers sur la surface du carreau à émailler et le dernier en date le
rotocolor qui a recours plutôt à une roue rotative qui est reprend le schéma voulu.
Figure 06
4. La cuisson :
Afin de donner au carreau son aspect final en réalisant un certain nombre de transformations
physico-chimiques (vitrification, dureté,…). On procède alors à une cuisson du carreau. En effet,
les wagons où sont chargés les carreaux à la sortie de la ligne d’émaillage sont transportés vers
l’entrée du four de cuisson à température 1020-1040 o
C environ 45 minutes de temps.
Cette phase est assez délicate et demande une maîtrise du cycle de cuisson pour avoir un
produit fini qui répond aux exigences de qualité.
Figure 07 Figure 08
11
5. La décoration :
Dans cette étape on fait un dessine coloré sur la pièce de céramique par un machine imprimant
spéciale, chaque machine imprime un seule colore.
Figure 09
6. Le triage :
Cette phase, la dernière, est d’une égale importance avec les autres phases, jugeant la rigueur
qu’on a montré tout au long du processus de fabrication afin d’obtenir un carreau qui répond aux
critères de qualité exigés.
Le carreau en provenance du four de cuisson est transporté par des bandes jusqu’à la table de
triage, où une trieuse expérimentée et ayant connaissance des différents défauts de déclassement
(plutôt des défauts d’aspects), alors que les défauts mécaniques sont plutôt confiés à une machine.
III. Le laboratoire de recherche :
Au laboratoire incombe 3 actions principales : contrôler, faire des essais et préparer les
différentes composantes entrantes dans la production du carreau de céramique.
1. Le contrôle :
un contrôle systémique est assuré par une
équipe qui se charge de faire une panoplie d’actions
de contrôle visant à assurer la conformité des
indices relevés à différents étapes de fabrication de
carreaux aux conditions arrêtées par le laboratoire
et répondant au souci de la qualité.
Figure 10
2. Le contrôle de la préparation de la masse :
Ce contrôle concerne, dans un premier temps, les cuves d’alimentation de l’atomiseur. Pour
la phase d’atomisation, on contrôle le pourcentage d’humidité et de carbonate de calcium contenu
ainsi qu’un test de granulométrie.
12
3. Le contrôle de la section pressage :
Ce contrôle concerne l’épaisseur des carreaux crus en millimètre et le remplissage en
gramme. Pour le séchoir, on vérifie sa température et celle du carreau et l’humidité résiduelle ainsi
qu’un contrôle de dimensions (hors équerre).
4. Le contrôle de la ligne d’émaillage :
Pour les lignes d’émaillage, on procède à un contrôle de l’engobe, de l’émail et de la pâte
sérigraphique. Et à chaque fois on vérifier la masse volumique de l’engobe et l’émail.
5. Le contrôle de la cuisson :
Concerne les dimensions du carreau cuit pour le hors équerre, de la porosité et aussi de la
planéité.
6. Le contrôle de la phase de triage :
On observe les défauts des carreaux. Aussi
bien les défauts d’aspect (tache, crains d’émail,
retire,…), que les défauts mécaniques (épaufré,
écorné, fendu,…) ainsi que d’autres défauts.
On procède aussi à un contrôle du calibre et s’il y a
mélange des calibres concernant des carreaux
prélevés sur un même carton d’emballage.
Figure 11
L’opération de conception de carreaux de céramiques, pour ce qui est des modèles et des
références, est confiée à des infographes dotés de matériels informatiques et logiciels performants
assurant un design de qualité.
Pour concevoir un modèle, les infographes se réfèrent soit au désir d’un client ou se penchent sur
la conception de nouveaux modèles selon les gammes.
13
ANNEXES
Schéma de production les carreaux céramique
14
Conclusion :
Mon stage s’est bien passé et a constitué pour moi une expérience non seulement enrichissante et
bénéfique mais aussi très plaisante. J’ai été bien accueilli par l’ensemble du personnel, qui a très
volontiers répondu à toutes mes interrogations. Je compris tous les processus de fabrication dans
l’usine et je prends beaucoup d’information dans ce domaine sur tout pour le céramique et les
procédées de préparation les matières premières.
Je me suis vu confier un travail intéressant, que j’ai pu mener à bien en suivant les instructions de
mon maître de stage, mais aussi en sachant chercher les informations dont j’avais besoin auprès
des personnes qui travaillaient autour de moi. J’ai ainsi pu constater à quel point la concertation
entre les membres d’une équipe est importante, à tous les niveaux d’une entreprise.
Ces dix jours de stage m’ont donné l’occasion de m’impliquer dans la vie d’une entreprise, en
prenant réellement part à ses activités.

Contenu connexe

Tendances

(Cours métallurgie)
(Cours métallurgie)(Cours métallurgie)
(Cours métallurgie)
Mohamed Khalfaoui
 
Rapport stage onee-be_2
Rapport stage onee-be_2Rapport stage onee-be_2
Rapport stage onee-be_2
Mounir Kaali
 
Exercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseursExercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseurs
m.a bensaaoud
 
Rapport de stage Lesieur cristal
Rapport de stage Lesieur cristalRapport de stage Lesieur cristal
Rapport de stage Lesieur cristal
Rapport de Stage
 
Elaboration des materiaux
Elaboration des materiauxElaboration des materiaux
Elaboration des materiaux
Rafael Nadal
 
La farge
La fargeLa farge
La farge
mouta18
 
Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...
Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...
Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...
Zouhair Boufakri
 
Soutenance Stage Lafarge
Soutenance Stage LafargeSoutenance Stage Lafarge
Soutenance Stage Lafarge
Majdalina01
 
traitement thermique et thermochimique
traitement thermique et thermochimiquetraitement thermique et thermochimique
traitement thermique et thermochimique
Rafael Nadal
 
rapport fin Menara prefa ;.docx
rapport fin Menara prefa ;.docxrapport fin Menara prefa ;.docx
rapport fin Menara prefa ;.docx
fadouamadarisse
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
Abderrahim Nakkat
 
Rapport de projet de fin d'études - SIEMENS 2016
Rapport de projet de fin d'études - SIEMENS 2016Rapport de projet de fin d'études - SIEMENS 2016
Rapport de projet de fin d'études - SIEMENS 2016
Soufiane KALLIDA
 
Exemple projet amdec
Exemple projet amdecExemple projet amdec
Exemple projet amdec
Sal Ma
 
Rapport de stage societe commerciale
Rapport de stage societe commercialeRapport de stage societe commerciale
Rapport de stage societe commerciale
salek abdeljabar
 
Copier cours plasturgie (version 00)
Copier cours plasturgie (version 00)Copier cours plasturgie (version 00)
Copier cours plasturgie (version 00)
Ahmed Manai
 
présentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.pptprésentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.ppt
Mohamed Ben Bouzid
 
Rapport stage-perfectionnement-oussema-hamdi (1) (3)
Rapport stage-perfectionnement-oussema-hamdi (1) (3)Rapport stage-perfectionnement-oussema-hamdi (1) (3)
Rapport stage-perfectionnement-oussema-hamdi (1) (3)
moamenmrabet
 

Tendances (20)

(Cours métallurgie)
(Cours métallurgie)(Cours métallurgie)
(Cours métallurgie)
 
Rapport stage onee-be_2
Rapport stage onee-be_2Rapport stage onee-be_2
Rapport stage onee-be_2
 
Exercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseursExercices coprrigés sur les torseurs
Exercices coprrigés sur les torseurs
 
Rapport de stage Lesieur cristal
Rapport de stage Lesieur cristalRapport de stage Lesieur cristal
Rapport de stage Lesieur cristal
 
Elaboration des materiaux
Elaboration des materiauxElaboration des materiaux
Elaboration des materiaux
 
La farge
La fargeLa farge
La farge
 
Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...
Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...
Rapport PFE | Remitec | Automatisation d'une installation de production des e...
 
Soutenance Stage Lafarge
Soutenance Stage LafargeSoutenance Stage Lafarge
Soutenance Stage Lafarge
 
Chapitre 1 rdm
Chapitre 1 rdmChapitre 1 rdm
Chapitre 1 rdm
 
traitement thermique et thermochimique
traitement thermique et thermochimiquetraitement thermique et thermochimique
traitement thermique et thermochimique
 
rapport fin Menara prefa ;.docx
rapport fin Menara prefa ;.docxrapport fin Menara prefa ;.docx
rapport fin Menara prefa ;.docx
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
 
Rapport de projet de fin d'études - SIEMENS 2016
Rapport de projet de fin d'études - SIEMENS 2016Rapport de projet de fin d'études - SIEMENS 2016
Rapport de projet de fin d'études - SIEMENS 2016
 
Exemple projet amdec
Exemple projet amdecExemple projet amdec
Exemple projet amdec
 
Cours 1 matériaux
Cours 1 matériauxCours 1 matériaux
Cours 1 matériaux
 
Rapport de stage societe commerciale
Rapport de stage societe commercialeRapport de stage societe commerciale
Rapport de stage societe commerciale
 
Copier cours plasturgie (version 00)
Copier cours plasturgie (version 00)Copier cours plasturgie (version 00)
Copier cours plasturgie (version 00)
 
présentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.pptprésentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.ppt
 
Ciment
CimentCiment
Ciment
 
Rapport stage-perfectionnement-oussema-hamdi (1) (3)
Rapport stage-perfectionnement-oussema-hamdi (1) (3)Rapport stage-perfectionnement-oussema-hamdi (1) (3)
Rapport stage-perfectionnement-oussema-hamdi (1) (3)
 

En vedette

Gestion des stocks
Gestion des stocksGestion des stocks
Gestion des stocks
Said ZARGUAN
 
Rapport de stage desert dream
Rapport de stage desert dreamRapport de stage desert dream
Rapport de stage desert dream
Taoufik Laaziz
 
SOS SCIENCES - A la découverte de la céramologie
SOS SCIENCES - A la découverte de la céramologieSOS SCIENCES - A la découverte de la céramologie
SOS SCIENCES - A la découverte de la céramologie
Simone Petrucci
 
Gdz biologiya kotik_2013
Gdz biologiya kotik_2013Gdz biologiya kotik_2013
Gdz biologiya kotik_2013
Lucky Alex
 
Business case : Optimisation de la chaîne logistique pour le CHU Ambroise Paré
Business case : Optimisation de la chaîne logistique pour le CHU Ambroise ParéBusiness case : Optimisation de la chaîne logistique pour le CHU Ambroise Paré
Business case : Optimisation de la chaîne logistique pour le CHU Ambroise Paré
Mielabelo
 
Media: Logbook
Media: LogbookMedia: Logbook
Media: Logbook
marco101010
 
Matreshka.js
Matreshka.jsMatreshka.js
Chapter 12
Chapter 12Chapter 12
Chapter 12
Sine Ka
 
Nervous System
Nervous SystemNervous System
Nervous System
akclifton1
 
Neil Cliff CV 3
Neil Cliff CV 3Neil Cliff CV 3
Neil Cliff CV 3
Neil Cliff
 
Woyzeck Programme
Woyzeck ProgrammeWoyzeck Programme
Woyzeck Programme
mrantonioferrara
 
"Gentleman of Rio en Medio"
"Gentleman of Rio en Medio""Gentleman of Rio en Medio"
"Gentleman of Rio en Medio"
Carlton-Track
 
Reunion Programme
Reunion ProgrammeReunion Programme
Reunion Programme
mrantonioferrara
 
Photos from MND Association Presentation at the CIPD HR Software Show
Photos from MND Association Presentation at the CIPD HR Software ShowPhotos from MND Association Presentation at the CIPD HR Software Show
Photos from MND Association Presentation at the CIPD HR Software Show
CascadeHR
 
Microsoft WinDays16 Technology Dynamics AX 7 Cloud ERP.PPTX
Microsoft WinDays16 Technology Dynamics AX 7 Cloud ERP.PPTXMicrosoft WinDays16 Technology Dynamics AX 7 Cloud ERP.PPTX
Microsoft WinDays16 Technology Dynamics AX 7 Cloud ERP.PPTX
Andrej Ko?i?
 
Conditional Sentence by Heni Wahyu Arini
Conditional Sentence by Heni Wahyu AriniConditional Sentence by Heni Wahyu Arini
Conditional Sentence by Heni Wahyu Arini
heniwahyuarini95
 
Evaluation question 2
Evaluation question 2Evaluation question 2
Evaluation question 2
LauraBriscoe98
 
Structure Technology for Success
Structure Technology for SuccessStructure Technology for Success
Structure Technology for Success
Renier Botha MBCS CITP
 

En vedette (19)

Rapport de Stage (1)
Rapport de Stage (1)Rapport de Stage (1)
Rapport de Stage (1)
 
Gestion des stocks
Gestion des stocksGestion des stocks
Gestion des stocks
 
Rapport de stage desert dream
Rapport de stage desert dreamRapport de stage desert dream
Rapport de stage desert dream
 
SOS SCIENCES - A la découverte de la céramologie
SOS SCIENCES - A la découverte de la céramologieSOS SCIENCES - A la découverte de la céramologie
SOS SCIENCES - A la découverte de la céramologie
 
Gdz biologiya kotik_2013
Gdz biologiya kotik_2013Gdz biologiya kotik_2013
Gdz biologiya kotik_2013
 
Business case : Optimisation de la chaîne logistique pour le CHU Ambroise Paré
Business case : Optimisation de la chaîne logistique pour le CHU Ambroise ParéBusiness case : Optimisation de la chaîne logistique pour le CHU Ambroise Paré
Business case : Optimisation de la chaîne logistique pour le CHU Ambroise Paré
 
Media: Logbook
Media: LogbookMedia: Logbook
Media: Logbook
 
Matreshka.js
Matreshka.jsMatreshka.js
Matreshka.js
 
Chapter 12
Chapter 12Chapter 12
Chapter 12
 
Nervous System
Nervous SystemNervous System
Nervous System
 
Neil Cliff CV 3
Neil Cliff CV 3Neil Cliff CV 3
Neil Cliff CV 3
 
Woyzeck Programme
Woyzeck ProgrammeWoyzeck Programme
Woyzeck Programme
 
"Gentleman of Rio en Medio"
"Gentleman of Rio en Medio""Gentleman of Rio en Medio"
"Gentleman of Rio en Medio"
 
Reunion Programme
Reunion ProgrammeReunion Programme
Reunion Programme
 
Photos from MND Association Presentation at the CIPD HR Software Show
Photos from MND Association Presentation at the CIPD HR Software ShowPhotos from MND Association Presentation at the CIPD HR Software Show
Photos from MND Association Presentation at the CIPD HR Software Show
 
Microsoft WinDays16 Technology Dynamics AX 7 Cloud ERP.PPTX
Microsoft WinDays16 Technology Dynamics AX 7 Cloud ERP.PPTXMicrosoft WinDays16 Technology Dynamics AX 7 Cloud ERP.PPTX
Microsoft WinDays16 Technology Dynamics AX 7 Cloud ERP.PPTX
 
Conditional Sentence by Heni Wahyu Arini
Conditional Sentence by Heni Wahyu AriniConditional Sentence by Heni Wahyu Arini
Conditional Sentence by Heni Wahyu Arini
 
Evaluation question 2
Evaluation question 2Evaluation question 2
Evaluation question 2
 
Structure Technology for Success
Structure Technology for SuccessStructure Technology for Success
Structure Technology for Success
 

Similaire à Procédés de fabrication des carreaux céramiques

Matériaux de construction.pptx
Matériaux de construction.pptxMatériaux de construction.pptx
Matériaux de construction.pptx
MouadEl15
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
OssamaLachheb
 
PFA
PFAPFA
Matériaux de construction
Matériaux de constructionMatériaux de construction
Matériaux de construction
Abdelmoutaal
 
Rapport essais non destructifs du béton (ENIT)
Rapport essais  non destructifs du béton (ENIT)Rapport essais  non destructifs du béton (ENIT)
Rapport essais non destructifs du béton (ENIT)
Souhail Bouzidi
 
Ms.Gc.Benmessaoud.pdf
Ms.Gc.Benmessaoud.pdfMs.Gc.Benmessaoud.pdf
Ms.Gc.Benmessaoud.pdf
HoussameNaim1
 
Prothese pap-mise en moufle2
Prothese pap-mise en moufle2Prothese pap-mise en moufle2
Prothese pap-mise en moufle2
Abdeldjalil Gadra
 
Influence de l’origine du sable et la taille de ses grains sur les produits f...
Influence de l’origine du sable et la taille de ses grains sur les produits f...Influence de l’origine du sable et la taille de ses grains sur les produits f...
Influence de l’origine du sable et la taille de ses grains sur les produits f...
Soukaina Ajouguim
 
Beton Des Barrages
Beton Des BarragesBeton Des Barrages
Beton Des Barrages
guest7e4ef6
 
Beton Des Barrages
Beton Des BarragesBeton Des Barrages
Beton Des Barrages
OURAHOU Mohamed
 
Beton Des Barrages
Beton Des BarragesBeton Des Barrages
Beton Des Barrages
guest4a5dea
 
L'élaboration des métaux et le moulage en moule non permanent
L'élaboration des métaux  et le moulage en moule non permanentL'élaboration des métaux  et le moulage en moule non permanent
L'élaboration des métaux et le moulage en moule non permanent
zakariaearroub1
 
Cours moulage
Cours moulageCours moulage
Cours moulage
Rafael Nadal
 
La%20porcelaine%20dentaire
La%20porcelaine%20dentaireLa%20porcelaine%20dentaire
La%20porcelaine%20dentaire
Abdeldjalil Gadra
 
MATERIAUX DE CONSTRUCTION : HISTOIRE DU CIMENT
MATERIAUX DE CONSTRUCTION : HISTOIRE DU CIMENTMATERIAUX DE CONSTRUCTION : HISTOIRE DU CIMENT
MATERIAUX DE CONSTRUCTION : HISTOIRE DU CIMENT
brahim mouhcine
 
Beton Des Barrages 1
Beton Des Barrages 1Beton Des Barrages 1
Beton Des Barrages 1
guest4a5dea
 
Beton Des Barrages 1
Beton Des Barrages 1Beton Des Barrages 1
Beton Des Barrages 1
guest7e4ef6
 
Beton Des Barrages 1
Beton Des Barrages 1Beton Des Barrages 1
Beton Des Barrages 1
OURAHOU Mohamed
 
Rapport du Stage
Rapport du StageRapport du Stage
Rapport du Stage
AbdessamadIdouanaou1
 

Similaire à Procédés de fabrication des carreaux céramiques (20)

Matériaux de construction.pptx
Matériaux de construction.pptxMatériaux de construction.pptx
Matériaux de construction.pptx
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
PFA
PFAPFA
PFA
 
Matériaux de construction
Matériaux de constructionMatériaux de construction
Matériaux de construction
 
Rapport essais non destructifs du béton (ENIT)
Rapport essais  non destructifs du béton (ENIT)Rapport essais  non destructifs du béton (ENIT)
Rapport essais non destructifs du béton (ENIT)
 
Ms.Gc.Benmessaoud.pdf
Ms.Gc.Benmessaoud.pdfMs.Gc.Benmessaoud.pdf
Ms.Gc.Benmessaoud.pdf
 
Rapport Arcelor Mittal
Rapport Arcelor MittalRapport Arcelor Mittal
Rapport Arcelor Mittal
 
Prothese pap-mise en moufle2
Prothese pap-mise en moufle2Prothese pap-mise en moufle2
Prothese pap-mise en moufle2
 
Influence de l’origine du sable et la taille de ses grains sur les produits f...
Influence de l’origine du sable et la taille de ses grains sur les produits f...Influence de l’origine du sable et la taille de ses grains sur les produits f...
Influence de l’origine du sable et la taille de ses grains sur les produits f...
 
Beton Des Barrages
Beton Des BarragesBeton Des Barrages
Beton Des Barrages
 
Beton Des Barrages
Beton Des BarragesBeton Des Barrages
Beton Des Barrages
 
Beton Des Barrages
Beton Des BarragesBeton Des Barrages
Beton Des Barrages
 
L'élaboration des métaux et le moulage en moule non permanent
L'élaboration des métaux  et le moulage en moule non permanentL'élaboration des métaux  et le moulage en moule non permanent
L'élaboration des métaux et le moulage en moule non permanent
 
Cours moulage
Cours moulageCours moulage
Cours moulage
 
La%20porcelaine%20dentaire
La%20porcelaine%20dentaireLa%20porcelaine%20dentaire
La%20porcelaine%20dentaire
 
MATERIAUX DE CONSTRUCTION : HISTOIRE DU CIMENT
MATERIAUX DE CONSTRUCTION : HISTOIRE DU CIMENTMATERIAUX DE CONSTRUCTION : HISTOIRE DU CIMENT
MATERIAUX DE CONSTRUCTION : HISTOIRE DU CIMENT
 
Beton Des Barrages 1
Beton Des Barrages 1Beton Des Barrages 1
Beton Des Barrages 1
 
Beton Des Barrages 1
Beton Des Barrages 1Beton Des Barrages 1
Beton Des Barrages 1
 
Beton Des Barrages 1
Beton Des Barrages 1Beton Des Barrages 1
Beton Des Barrages 1
 
Rapport du Stage
Rapport du StageRapport du Stage
Rapport du Stage
 

Procédés de fabrication des carreaux céramiques

  • 1. 1 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Kasdi Merbah Ouargla FACULTE DES SCIENCES APPLIQUEES Département de Génie des Procédées Rapport de stage Présenté pour l'obtention du diplôme de LICENCE Spécialité : Génie des Procédés Par : BOUGRINAT Chouaib Thème : Procédés de fabrication des carreaux céramiques : Supervision du : TDJINI Mokhtar Année université : 2014/2015
  • 2. 2
  • 3. 3 LES REMERCIEMENTS Je remercie tous les responsables de département de génie des procèdes enseignants et administrateurs, je leur exprime ma profonde gratitude. . Je remercie chaleureusement tous les responsables de SARL STB Temacine, ainsi, tous les agents et les techniciens travaillant dans cette unité spécialement mon oncle Mr BOUGRINAT Med Tahar, de ses aides et soutiens morales et matières. Enfin Je remercie aussi mes amis pour leur soutien moral et leur encouragement à suivre mes étude, ainsi tous ce qui contribuer à la réalisation de cet rapport.
  • 4. 4 Sommaire : INTRODUCTION : ……………………………………………………...................................................................................... 01 L’ENTERPRISE : …………………………………………………………………………………………………………………02 I. MATIERES PREMIERES : ……………...................................................................................................................... 02 I.1. Caractérisation de la matière première ………………………………………………………………….......................... 02 I. 2. L’émail et émaux :............................................................................................................................................................. 03 I. 2. 1. Caractéristiques des émaux : ………………………………………………….……………………………..... 03 I. 2. 2. Préparation de l’émail : …………………………………………………………………………………………..... 04 II. FABRICATION DES CARREAUX CÉRAMIQUES : ……………………………………………… 04 II. 1. La préparation de la masse : ……………………………………………………………………………….…….... 04 II. 2. Pressage : ………………………………………………………………………………………………………………........ 05 II. 3. L’émaillage : ………………………………………………………………………………………………….…………... 05 II. 4. La cuisson : ……………………………………………………………………………………………………………….... 06 II. 5 La décoration : ……………………………………………………………………………..…………………………….... 07 II. 6. Le triage : ………………………………………………………………………………………………………………….... 07 III. LABORATOIRE DE RECHERCHE : ………………………………………………………..……………… 07 III. 1. Le contrôle : …………………………………………………………………………………………...……………….... 07 III. 2. Le contrôle de la préparation de la masse : ……………………………………………………………… 08 III. 3. Le contrôle de la section pressage : …………………………………………………………………….…… 08 III. 4. Le contrôle de la ligne d’émaillage : ………………………………………………………………..……… 08 III. 5. Le contrôle de la cuisson : ……………………………………………………………………………………...... 08 III. 6. Le contrôle de la phase de triage : ………………………………………………………………………….... 08 ANNEXES : …………………………………………………………………………………………………………………………… 09 CONCLUSION : ………………………………………………………………………………………………………………….... 10 Liste des figures Figure 1 Mélangeur de l’émail Figure 2 Stockage de l’argile Figure 3 Granulation et homogénation de l’argile Figure 4 Réservoir d’argile pure Figure 05 Presse hydraulique Figure 06 Arrosage de l’émail Figure 07 Four de cuisson Figure 08 Les pièces à l’entrée de four Figure 09 Impriment des dessins Figure 10 Control l’humidité Figure 11 Contrôle de triage
  • 5. 5 INTRODUCTION Mon stage s’est déroulé du 25 mars au 04 avril 2015 au sein de l’entreprise SARL.STB Temacine spécialisée dans la fabrication des carreaux céramique et briques. Je choisi cette entreprise parce que basée près de ma maison dans la ville de Touggourt où il a fait mon stage en partie de l’usine de fabrication les carreaux de céramique, qui dépend de la nature de son travail sur la conversion des matières premières avec plusieurs additifs chimiques (produites pure, huiles, colorants) et cela coïncide souvent avec la spécialisation en génie des procédées, qui est d'identifier moi dans le domaine de l'emploi et de développer mes compétences. Céramique est propagé dans la dernière période sur une grande échelle et varié utilise, La demande pour les carreaux de céramique augmente avec l'urbanisation croissante dans la région, Nous allons étudier la fabrication des carreaux céramique haute qualité et nous ferons rapport met l'accent sur: - Étude de matières premières et de la nature chimique et les divers procédés de contrôle de la qualité - matériel de l’émaillage et des méthodes de préparation. - Le processus de fabrication les carreaux céramique. - Identifier et contrôler la qualité des pièces de céramique.
  • 6. 6 L’ENTERPRISE (SARL.STB Temacine) : - SARL.STB Temacine, qui compte entre 180 et 190 employés, est spécialisée dans la fabrication de produits en base d’argile et céramique. Elle est le leader de sud algérienne dans le domaine d’activités telles que les matériaux de construction (tuiles, briques), Celle-ci est située dans le Zone d’activité de Temacine et exact à la route qui est relié de Ouargla à Touggourt, l’Enterprise a été criée en 1994 et entrée en production en 1997, les produits fabriqués principalement sont le brique et carreaux céramiques, mon stage s’est déroulé seulement dans le partie de production les carreaux céramiques. I. MATIERES PREMIERES : - Les éléments les plus abondants de la croûte terrestre sont successivement en pourcentage de la masse : Il n’est donc pas surprenant que les minéraux les plus abondants oient des aluminosilicates : les argiles. La base de toute la chimie des silicates est fondée sur la faculté de l’ion Si4+ de former des tétraèdres (SiO4)4-. Un grand nombre de minéraux silicatés ou aluminosilicate résultent de l’association des tétraèdres (SiO4)4- et par la substitution du silicium par l’aluminium. 1. Caractérisation de la matière première : 1.1 Analyse chimique : Déterminer le pourcentage de phases d’oxydes constituants la matière première. Analyse chimique quantitative, l’absorption atomique, spectrométrie de flamme, analyse par torche à plasma (ICP), fluorescence X 1.2 Analyse minéralogique par diffraction RX : Donne une idée sur la nature des composés présents (>5%) dans la matière première (Illite, dolomite, montmorillonite,…).
  • 7. 7 1.3 Analyse thermique: Renseigne sur la transformation des phases et la décomposition de certains constituants de la matière première. 1.4 Analyse dilatométrique : Permet de connaître les variations dimensionnelles que peut subir une éprouvette L’exploitation des courbes permet de déterminer le cœfficient de dilatation. 1.5 Analyse morphologique : Microscope électronique : la morphologie de grains des matières premières. 1.6 Analyse granulométrique : Elle permet d’avoir la répartition ou le classement des grains selon leurs tailles. 2. L’email et émaux: Les émaux sont des composés vitreux obtenus par fusion d’un mélange de divers minéraux ou de composés chimiques (notamment de silice, de feldspath, de kaolin ) après refroidissement on aboutit à des verres complexes constitués d’oxydes métalliques (SiO2 ; B2O3 ; Na2O ; K2O Al2O3 ; TiO2 ; ZrO2 ; MoO3). 2.1Caractéristiques des émaux : Les propriétés des émaux dépendant essentiellement de la nature de la phase vitreuse elle- même dépendant de la composition les caractéristiques principales d’un émail sont : - La dilatation : l’accord émail tesson constitue la difficulté majeure des céramistes en effet même si les émaux adhérent parfaitement à la pâte en fusion au refroidissement des tension internes se produisent et peuvent causer des fissures au produit l’émail et le tesson doivent avoir des coefficients de dilatation très proches ou même légèrement supérieur pour le tesson pour un accord parfait. - La tension superficielle : un émail en cours de cuisson peut être assimilé à un liquide dont la tension superficielle est définie comme étant la force qui maintient en contact les molécules de la surface de liquide sur un longueur d’une unité plus cette force est grande et plus l’émail aura tendance à se retirer et donc à laisser des zones nues a la surface du tesson. - La fusibilité : c’est l’aptitude qu’ont les émaux fondre puis a s’écouler elle dépend de la granulométrie des constituants de la cinétique de cuisson ou de fusion et la viscosité et de la tension superficielle des masses fondues. - La viscosité : est la mesure des frictions internes d’un fluide lors de son écoulement pour déplacer une couche d’un fluide la propriété des émaux de ne pas couler et de ne pas dégager les arêtes sur les côtes de la pièce est étroitement liée à leur viscosité. - Le nappage : un émail est bien nappé s’il présente une surface lisse et brillante avec absence de bulles.
  • 8. 8 2.2 Préparation de l’émail : Dans le cas des carreaux céramiques obtenus par bi cuisson la préparation de l’émail se fait à partir du mélange des matières premières suivantes : - la fritte. - le kaolin (5a10%) pour favoriser la plasticité et la stabilité de suspension. - la colle CMC (carboxyle-méthyl-cellulose, 0.2% en poids) pour assurer l’adhérence (L’émail support). -un défloculant (TPPNa, tripoly-phosphate de sodium, 0.2% en poids). Le mélange doit posséder une granulométrie, une viscosité et une densité convenables. Figure 01 II. FABRICATION DES CARREAUX CÉRAMIQUES : La production des carreaux de céramique obéit à un processus strict constitué de plusieurs étapes, chacune aussi importante que l’autre pour obtenir finalement un carreau répondant aux exigences de la qualité. Figure 02 1. La préparation de la masse : La première opération dans la chaîne de production des carreaux céramiques est la préparation de la masse. Autrement, c‘est là où se fait la combinaison des différentes matières premiers pour former ce qu’on peut appeler « le support d’argile » : tesson ou biscuit. La préparation de la masse est dictée par une formule émanant du laboratoire de recherche, précisant l’apport exact de chacune des inputs pour avoir la pâte voulue. Les matières premières les plus souvent utilisées sont l’argile, sable, le feldspath,… stockées dans des cases à terre.
  • 9. 9 Toujours dans l’étape de préparation de la masse, on procède à un séchage par atomisation de la barbotine. La masse obtenue subit un contrôle de densité et d’humidité avant d’être stocké dans des silos, au moins 24 heures afin d’assurer son homogénéité. Au terme de cette phase de production la poudre présente un pourcentage en eau de 4 à 7%. Figure 03 Figure 04 2. Le pressage : L’opération subséquente à la préparation de la masse est le pressage. La poudre est versée dans un moule où elle est pressée soit l’aide de presses soit hydrauliques. C’est dans cette étape du cycle de production que le carreau prend forme par façonnage et compactage de la masse. La poudre présentant un taux d'humidité compris entre 4 et 7%, subit une pression autour de 200 bar. Une fois le carreau pressé, il est acheminé vers un séchoir afin de réduire l’humidité. Figure 05 3. L’émaillage : Dans cette étape on ajoute premièrement un couche mince de l’engobe sur la pièce de céramique pour modifier un couche de base aux propriétés spécifique réagissant avec l’émail, le carreau passe directement à la ligne d’émaillage où l’émail et le biscuit sont cuits ensemble, ce qui se fait actuellement pour le carreau de sol ; à la différence de la bicuisson où les carreaux subissent une première cuisson avant de passer à la ligne d’émaillage.
  • 10. 10 Pour l’étape émaillage, on peut parler de la phase esthétique où le carreau revêt une couche d’émail qui lui confère son attraction grâce à des décorations diverses. Il existe le procédé basé sur l’émaillage du carreau grâce à des écrans sérigraphiques qui permettent d’appliquer des dessins particuliers sur la surface du carreau à émailler et le dernier en date le rotocolor qui a recours plutôt à une roue rotative qui est reprend le schéma voulu. Figure 06 4. La cuisson : Afin de donner au carreau son aspect final en réalisant un certain nombre de transformations physico-chimiques (vitrification, dureté,…). On procède alors à une cuisson du carreau. En effet, les wagons où sont chargés les carreaux à la sortie de la ligne d’émaillage sont transportés vers l’entrée du four de cuisson à température 1020-1040 o C environ 45 minutes de temps. Cette phase est assez délicate et demande une maîtrise du cycle de cuisson pour avoir un produit fini qui répond aux exigences de qualité. Figure 07 Figure 08
  • 11. 11 5. La décoration : Dans cette étape on fait un dessine coloré sur la pièce de céramique par un machine imprimant spéciale, chaque machine imprime un seule colore. Figure 09 6. Le triage : Cette phase, la dernière, est d’une égale importance avec les autres phases, jugeant la rigueur qu’on a montré tout au long du processus de fabrication afin d’obtenir un carreau qui répond aux critères de qualité exigés. Le carreau en provenance du four de cuisson est transporté par des bandes jusqu’à la table de triage, où une trieuse expérimentée et ayant connaissance des différents défauts de déclassement (plutôt des défauts d’aspects), alors que les défauts mécaniques sont plutôt confiés à une machine. III. Le laboratoire de recherche : Au laboratoire incombe 3 actions principales : contrôler, faire des essais et préparer les différentes composantes entrantes dans la production du carreau de céramique. 1. Le contrôle : un contrôle systémique est assuré par une équipe qui se charge de faire une panoplie d’actions de contrôle visant à assurer la conformité des indices relevés à différents étapes de fabrication de carreaux aux conditions arrêtées par le laboratoire et répondant au souci de la qualité. Figure 10 2. Le contrôle de la préparation de la masse : Ce contrôle concerne, dans un premier temps, les cuves d’alimentation de l’atomiseur. Pour la phase d’atomisation, on contrôle le pourcentage d’humidité et de carbonate de calcium contenu ainsi qu’un test de granulométrie.
  • 12. 12 3. Le contrôle de la section pressage : Ce contrôle concerne l’épaisseur des carreaux crus en millimètre et le remplissage en gramme. Pour le séchoir, on vérifie sa température et celle du carreau et l’humidité résiduelle ainsi qu’un contrôle de dimensions (hors équerre). 4. Le contrôle de la ligne d’émaillage : Pour les lignes d’émaillage, on procède à un contrôle de l’engobe, de l’émail et de la pâte sérigraphique. Et à chaque fois on vérifier la masse volumique de l’engobe et l’émail. 5. Le contrôle de la cuisson : Concerne les dimensions du carreau cuit pour le hors équerre, de la porosité et aussi de la planéité. 6. Le contrôle de la phase de triage : On observe les défauts des carreaux. Aussi bien les défauts d’aspect (tache, crains d’émail, retire,…), que les défauts mécaniques (épaufré, écorné, fendu,…) ainsi que d’autres défauts. On procède aussi à un contrôle du calibre et s’il y a mélange des calibres concernant des carreaux prélevés sur un même carton d’emballage. Figure 11 L’opération de conception de carreaux de céramiques, pour ce qui est des modèles et des références, est confiée à des infographes dotés de matériels informatiques et logiciels performants assurant un design de qualité. Pour concevoir un modèle, les infographes se réfèrent soit au désir d’un client ou se penchent sur la conception de nouveaux modèles selon les gammes.
  • 13. 13 ANNEXES Schéma de production les carreaux céramique
  • 14. 14 Conclusion : Mon stage s’est bien passé et a constitué pour moi une expérience non seulement enrichissante et bénéfique mais aussi très plaisante. J’ai été bien accueilli par l’ensemble du personnel, qui a très volontiers répondu à toutes mes interrogations. Je compris tous les processus de fabrication dans l’usine et je prends beaucoup d’information dans ce domaine sur tout pour le céramique et les procédées de préparation les matières premières. Je me suis vu confier un travail intéressant, que j’ai pu mener à bien en suivant les instructions de mon maître de stage, mais aussi en sachant chercher les informations dont j’avais besoin auprès des personnes qui travaillaient autour de moi. J’ai ainsi pu constater à quel point la concertation entre les membres d’une équipe est importante, à tous les niveaux d’une entreprise. Ces dix jours de stage m’ont donné l’occasion de m’impliquer dans la vie d’une entreprise, en prenant réellement part à ses activités.