SlideShare une entreprise Scribd logo
Soutine / De Kooning
La peinture incarnée
Musée de l’Orangerie
Le musée de l’Orangerie présente une exposition faisant
dialoguer les œuvres de Chaïm Soutine (1893–1943), peintre
de l’École de Paris d’origine russe (actuelle Biélorussie) et de
Willem de Kooning (1904-1997), expressionniste abstrait
américain d’origine néerlandaise. Cette exposition
s’attachera plus spécifiquement à explorer l’impact de la
peinture de Soutine sur la vision picturale du grand peintre
américain.
Chaïm Soutine
Soutine a en effet marqué la génération des peintres d’après-guerre par la force
expressive de sa peinture et sa figure d’« artiste maudit », aux prises avec les
vicissitudes et les excès de la bohème parisienne. Son œuvre a été particulièrement
visible aux États-Unis entre les années 1930 et 1950, moment où l’artiste figuratif de
tradition européenne est relu à l’aune des théories artistiques nouvelles. La peinture
gestuelle et l’empâtement prononcé des toiles de Soutine conduisent critiques et
commissaires d’exposition à le proclamer « prophète », héraut de l'expressionnisme
abstrait américain.
Willemde Kooning
• C'est précisément au tournant des années 1950 que Willem
de Kooning entame le chantier pictural des Woman, toiles
dans lesquelles se construit un expressionnisme singulier,
entre figuration et abstraction. L'élaboration de ce nouveau
langage correspond au moment où le peintre convoque
l’univers artistique de Chaïm Soutine et s’y confronte.
• De Kooning découvre les tableaux de son prédécesseur dès les
années 1930, puis à la rétrospective qui consacre le peintre au
Museum of Modern Art à New York en 1950.
• Il sera particulièrement marqué ensuite par la présentation
des toiles de Soutine dans les collections de la Fondation
Barnes de Philadelphie, où il se rend avec sa femme Elaine en
juin 1952.
Soutine  et de Kooning
• Mieux que tout autre artiste
de sa génération, de Kooning
a su déceler la tension entre
les deux pôles apparemment
opposés de l’œuvre de
Soutine : une recherche de
structure doublée d’un
rapport passionné à l’histoire
de l’art, et une tendance
prononcée à l’informel.
• L’œuvre de Soutine devient
alors une référence
permanente pour l’artiste
américain.
• De Kooning, qui cherche à
dégager sa peinture de
l’antagonisme art figuratif /
art abstrait en élaborant une
troisième voie originale,
trouve dans l’art de Soutine
une légitimation de sa propre
pratique.
• L'exposition mettra en dialogue les univers singuliers de ces
deux artistes au travers d’une cinquantaine d’œuvres
articulées autour de thématiques essentielles : la tension
entre la figure et l'informe, la peinture de la « chair », la
pratique picturale « gestuelle » des deux artistes. Ces
moments thématiques seront ponctués de remises en
perspective historiques, par l’évocation de la rétrospective de
Soutine au MoMA en 1950 et de la visite de de Kooning à la
Fondation Barnes en 1952.
Chaïm Soutine
• Chaïm Soutine est un peintre juif russe émigré en
France, né en 1893 ou 1894 dans le village de
Smilovitchi, à cette époque dans l'Empire russe, et mort
le 9 août 1943 à Paris.
• Il semble qu'il ait eu une enfance difficile dans les
ghettos de l'ancienne Russie mais sa vie est mal connue
avant son arrivée à Paris, probablement en 1912.
Souvent décrit comme très timide voire insociable, il
traverse plusieurs années de misère parmi la bohème
de Montparnasse, la reconnaissance n'arrivant que dans
les années 1920, après sa « découverte » par le
collectionneur américain Albert Barnes.
• Quoique très tôt miné par l'ulcère à l'estomac qui devait
l'emporter, il a peint énormément, habité par une
énergie étonnante. Son exigence l'a conduit en
revanche à détruire beaucoup de ses œuvres. Les
quelque cinq cents tableaux dont l'authenticité a été
établie sont le plus souvent signés mais jamais datés.
• Soutine, qui s'est très peu exprimé sur ses conceptions
picturales, est l'un des peintres rattachés
habituellement, avec Chagall ou Modigliani, à ce qu'il
est convenu d'appeler l'École de Paris. Il se tenait
cependant à l'écart de tout mouvement et a développé
en solitaire sa technique et sa vision du monde. Tout en
se référant volontiers aux grands maîtres, à commencer
par Rembrandt, et en se cantonnant à trois genres
canoniques de la peinture figurative — portraits,
paysages, natures mortes —, il a créé une œuvre
singulière, difficilement classable.
• D'une palette vive et contrastée, violente même,
qui peut rappeler celle d'Edvard Munch ou d'Emil
Nolde, émergent des formes convulsives, des
lignes tourmentées jusqu'à la déformation du
sujet, suscitant une ambiance dramatique. Mais
les toiles de Soutine se signalent plus encore par
un travail en épaisseur qui pousse toujours plus
loin l'expérience de la peinture en tant que
matière, dans le sillage d'un Van Gogh et ouvrant
la voie aux expériences artistiques de la seconde
moitié du xxe siècle. Les couleurs flamboyantes et
l'aspect torturé de ses œuvres les ont souvent fait
rapprocher de l'expressionnisme, bien qu'elles
soient déliées de leur époque et ne traduisent
aucun engagement. Dans les années 1950, les
expressionnistes abstraits de l'École de New York
reconnaissent en Soutine un précurseur.
• Dans cette œuvre à l'esthétique déroutante,
certains commentateurs ont voulu voir le miroir de
la personnalité de son auteur, dont la vie — avec
ses zones d'ombre et même ses légendes — se
prêtait à revivifier le mythe de l'artiste maudit : il
s'agissait d'expliquer la manière du peintre par sa
maladie, ses inhibitions, ses difficultés matérielles
ou d'intégration sociale, voire une forme de folie.
• Mais un tel lien de cause à effet n'a rien d'évident.
Si on peut déceler une influence de ses origines et
de son vécu, ce serait plutôt sur le rapport de
Soutine à la peinture elle-même. Il s'est en tout
cas donné tout entier à son art comme s'il y
cherchait une forme de salut.
Soutine  et de Kooning
Soutine  et de Kooning
Soutine  et de Kooning
Willem de Kooning
Willem de Kooning, né en 1904 à Rotterdam et mort le 19 mars 1997 à Long Island (New York), est
un peintre d'origine néerlandaise, naturalisé américain, précurseur de l'expressionnisme abstrait.
Le jeune Willem est le fils de Leendert de Kooning, négociant en vin, et de Cornelia de Kooning,
née Nobel, qui tient un bar dans le quartier du port. Entre 1916 et 1920, il est apprenti dans
l'entreprise de décoration intérieure de Jan et Jaap Gidding, à Rotterdam. Il suit une formation à
l'école des arts et techniques de la ville jusqu'en 1921, pendant qu'il travaille pour Bernard
Romein, directeur artistique et designer. Il voyage à travers la Belgique en 1924 et enchaîne
différents travaux comme peintre et décorateur. Il retourne à Rotterdam, échoue à finir son
apprentissage à l'académie et décide d'émigrer.
À 21 ans, en 1926, il s'embarque clandestinement pour les États-
Unis. Après avoir habité à Newport, en Virginie, puis à Boston et
Hoboken, il s'installe à New York où il vit de petits boulots. Il
découvre Greenwich Village, le quartier des artistes.
C'est là qu'il découvre la peinture de Chaïm Soutine qui le
fascine. Il devient membre de l'Artists' Union en 1934 et reçoit
ses premières commissions du Works Progress Administration
(WPA) dès l'année suivante. Après avoir rencontré le
photographe Rudolph Burckhardt, le poète Edwin Denby (son
premier client), Ibram Lassaw (en) et le critique d'art Harold
Rosenberg, il décide alors, en 1936, de se consacrer entièrement
à la peinture.
• En 1937, il est désigné pour
peindre le mur du hall de la
Pharmacie à la Foire mondiale de
New York de 1939. Il rencontre
Philip Guston et Barnett
Newman, ainsi qu'Elaine Fried,
qui devient sa femme en 1943.
C'est à cette époque qu'il
commence sa première série de
Women (1938-1944). Il travaille
parallèlement sur la création de
costumes et de décors pour le
ballet Les Nuages au
Metropolitan Opera House. En
1942, il participe à l'exposition
collective « Peintures américaines
et françaises », dans le cadre de
laquelle il rencontre Marcel
Duchamp et Jackson Pollock. En
1946, il réalise une série
d'abstractions en noir et blanc,
avant de commencer l'année
suivante sa seconde série de
Women.
Soutine  et de Kooning
Soutine  et de Kooning
Soutine  et de Kooning
Willem de Kooning
Chaïm Soutine
Musée de l’Orangerie
Soutine  et de Kooning

Contenu connexe

Tendances

Berthe Morisot
Berthe MorisotBerthe Morisot
Berthe Morisot
Txaruka
 
Koller View 2-21 French
Koller View 2-21 FrenchKoller View 2-21 French
Koller View 2-21 French
Koller Auctions
 
Pionnières
PionnièresPionnières
Pionnières
Txaruka
 
Histoire de la peinture 3
Histoire de la peinture 3Histoire de la peinture 3
Histoire de la peinture 3
Michel Cénac
 
Bibliographie sur l'autoportrait
Bibliographie sur l'autoportraitBibliographie sur l'autoportrait
Bibliographie sur l'autoportrait
juliemds
 
Francais Rebeca Ines
Francais Rebeca InesFrancais Rebeca Ines
Francais Rebeca Ines
guestda248e8
 
French and creativity (2/6) (3/6)
French and creativity (2/6) (3/6)French and creativity (2/6) (3/6)
French and creativity (2/6) (3/6)
Albane Buriel
 
Marc Chagall 24 05 2010
Marc Chagall    24 05 2010Marc Chagall    24 05 2010
Marc Chagall 24 05 2010
adam eva
 
Autoportrait
Autoportrait Autoportrait
Autoportrait
Pierric CHALOIS
 
Travail de Français sur Claude Monet
Travail de Français sur Claude MonetTravail de Français sur Claude Monet
Travail de Français sur Claude Monet
guest470650
 
Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...
Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...
Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...
Antoine Mercier-ame
 
Impressionistes francais1
Impressionistes francais1Impressionistes francais1
Impressionistes francais1
Anna2505
 
Arte na Provence com os mais famosos Pintores
Arte na Provence com os mais famosos PintoresArte na Provence com os mais famosos Pintores
Arte na Provence com os mais famosos Pintores
IFESP Francês Intensivo para Universidades francesas
 
Zao wou ki
Zao wou kiZao wou ki
Zao wou ki
Txaruka
 
Georges Dorignac
Georges DorignacGeorges Dorignac
Georges Dorignac
Txaruka
 
Gustav Klimt
Gustav KlimtGustav Klimt
Gustav Klimt
adam eva
 
Toulouse Lautrec
Toulouse LautrecToulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
adam eva
 
Place du tertre
Place du tertrePlace du tertre
Place du tertre
turova1858
 

Tendances (20)

Berthe Morisot
Berthe MorisotBerthe Morisot
Berthe Morisot
 
Koller View 2-21 French
Koller View 2-21 FrenchKoller View 2-21 French
Koller View 2-21 French
 
Pionnières
PionnièresPionnières
Pionnières
 
Histoire de la peinture 3
Histoire de la peinture 3Histoire de la peinture 3
Histoire de la peinture 3
 
Rene Magritte
Rene MagritteRene Magritte
Rene Magritte
 
Bibliographie sur l'autoportrait
Bibliographie sur l'autoportraitBibliographie sur l'autoportrait
Bibliographie sur l'autoportrait
 
Alfred Sisley
Alfred SisleyAlfred Sisley
Alfred Sisley
 
Francais Rebeca Ines
Francais Rebeca InesFrancais Rebeca Ines
Francais Rebeca Ines
 
French and creativity (2/6) (3/6)
French and creativity (2/6) (3/6)French and creativity (2/6) (3/6)
French and creativity (2/6) (3/6)
 
Marc Chagall 24 05 2010
Marc Chagall    24 05 2010Marc Chagall    24 05 2010
Marc Chagall 24 05 2010
 
Autoportrait
Autoportrait Autoportrait
Autoportrait
 
Travail de Français sur Claude Monet
Travail de Français sur Claude MonetTravail de Français sur Claude Monet
Travail de Français sur Claude Monet
 
Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...
Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...
Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...
 
Impressionistes francais1
Impressionistes francais1Impressionistes francais1
Impressionistes francais1
 
Arte na Provence com os mais famosos Pintores
Arte na Provence com os mais famosos PintoresArte na Provence com os mais famosos Pintores
Arte na Provence com os mais famosos Pintores
 
Zao wou ki
Zao wou kiZao wou ki
Zao wou ki
 
Georges Dorignac
Georges DorignacGeorges Dorignac
Georges Dorignac
 
Gustav Klimt
Gustav KlimtGustav Klimt
Gustav Klimt
 
Toulouse Lautrec
Toulouse LautrecToulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
 
Place du tertre
Place du tertrePlace du tertre
Place du tertre
 

Similaire à Soutine et de Kooning

Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
Jean Hélion.pptx Peintre français
Jean  Hélion.pptx    Peintre    françaisJean  Hélion.pptx    Peintre    français
Jean Hélion.pptx Peintre français
Txaruka
 
Histoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)a
Histoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)aHistoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)a
Histoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)a
Bondy Stenzler
 
Catalogue rodin
Catalogue rodinCatalogue rodin
Catalogue rodin
Mathilde Lecoq
 
Revista 12 artigo 3
Revista 12   artigo 3Revista 12   artigo 3
Revista 12 artigo 3
Eric Sanchez
 
Revista 12 artigo 3
Revista 12   artigo 3Revista 12   artigo 3
Revista 12 artigo 3
Eric Sanchez
 
Chapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégration
Chapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégrationChapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégration
Chapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégration
Azzam Madkour
 
Pionnières
PionnièresPionnières
Pionnières
Txaruka
 
Francis bacon
Francis baconFrancis bacon
Francis bacon
Txaruka
 
Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire-partie 2
Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire-partie 2Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire-partie 2
Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire-partie 2
Azzam Madkour
 
Man ray
Man rayMan ray
Man ray
zeinamk
 
Communiqué de presse stars Art3f mulhouse
Communiqué de presse stars Art3f  mulhouseCommuniqué de presse stars Art3f  mulhouse
Communiqué de presse stars Art3f mulhouse
Bâle Région Mag
 
Chapitre IV: Un art en délire- 1- Vers la négation de l'art
Chapitre IV: Un art en délire- 1- Vers la négation de l'artChapitre IV: Un art en délire- 1- Vers la négation de l'art
Chapitre IV: Un art en délire- 1- Vers la négation de l'art
Azzam Madkour
 
Artistes voyageuses
Artistes voyageuses Artistes voyageuses
Artistes voyageuses
Txaruka
 
Artistes voyageuses
Artistes voyageusesArtistes voyageuses
Artistes voyageuses
Txaruka
 
Art in Detail_Klimt, gold and colours
Art in Detail_Klimt, gold and colours Art in Detail_Klimt, gold and colours
Art in Detail_Klimt, gold and colours
guimera
 
Histoire de la_peinture-2-
Histoire de la_peinture-2-Histoire de la_peinture-2-
Histoire de la_peinture-2-
Bondy Stenzler
 
Henri Matisse
Henri MatisseHenri Matisse
Henri Matisse
Txaruka
 
Henri Matisse
Henri MatisseHenri Matisse
Henri Matisse
Txaruka
 

Similaire à Soutine et de Kooning (20)

Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
Jean Hélion.pptx Peintre français
Jean  Hélion.pptx    Peintre    françaisJean  Hélion.pptx    Peintre    français
Jean Hélion.pptx Peintre français
 
Histoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)a
Histoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)aHistoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)a
Histoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)a
 
Catalogue rodin
Catalogue rodinCatalogue rodin
Catalogue rodin
 
Supermarket lady
Supermarket ladySupermarket lady
Supermarket lady
 
Revista 12 artigo 3
Revista 12   artigo 3Revista 12   artigo 3
Revista 12 artigo 3
 
Revista 12 artigo 3
Revista 12   artigo 3Revista 12   artigo 3
Revista 12 artigo 3
 
Chapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégration
Chapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégrationChapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégration
Chapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégration
 
Pionnières
PionnièresPionnières
Pionnières
 
Francis bacon
Francis baconFrancis bacon
Francis bacon
 
Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire-partie 2
Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire-partie 2Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire-partie 2
Chapitre IV: Un art en délire-3-Vers un art élémentaire-partie 2
 
Man ray
Man rayMan ray
Man ray
 
Communiqué de presse stars Art3f mulhouse
Communiqué de presse stars Art3f  mulhouseCommuniqué de presse stars Art3f  mulhouse
Communiqué de presse stars Art3f mulhouse
 
Chapitre IV: Un art en délire- 1- Vers la négation de l'art
Chapitre IV: Un art en délire- 1- Vers la négation de l'artChapitre IV: Un art en délire- 1- Vers la négation de l'art
Chapitre IV: Un art en délire- 1- Vers la négation de l'art
 
Artistes voyageuses
Artistes voyageuses Artistes voyageuses
Artistes voyageuses
 
Artistes voyageuses
Artistes voyageusesArtistes voyageuses
Artistes voyageuses
 
Art in Detail_Klimt, gold and colours
Art in Detail_Klimt, gold and colours Art in Detail_Klimt, gold and colours
Art in Detail_Klimt, gold and colours
 
Histoire de la_peinture-2-
Histoire de la_peinture-2-Histoire de la_peinture-2-
Histoire de la_peinture-2-
 
Henri Matisse
Henri MatisseHenri Matisse
Henri Matisse
 
Henri Matisse
Henri MatisseHenri Matisse
Henri Matisse
 

Plus de Txaruka

Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Bonnard,     Pierre     et    Marthe.pptxBonnard,     Pierre     et    Marthe.pptx
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Txaruka
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
Les orageuses. pptx
Les              orageuses.           pptxLes              orageuses.           pptx
Les orageuses. pptx
Txaruka
 
Margaux Laurens - Neel.pptx
Margaux        Laurens     -     Neel.pptxMargaux        Laurens     -     Neel.pptx
Margaux Laurens - Neel.pptx
Txaruka
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
4 expositions à voir à Paris.pptx
4   expositions    à   voir   à Paris.pptx4   expositions    à   voir   à Paris.pptx
4 expositions à voir à Paris.pptx
Txaruka
 
Festival de Cannes 2024.pptx
Festival      de      Cannes     2024.pptxFestival      de      Cannes     2024.pptx
Festival de Cannes 2024.pptx
Txaruka
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
Txaruka
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Txaruka
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Txaruka
 
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx         Film documentaireApolonia, Apolonia.pptx         Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
Txaruka
 
La nouvelle femme . pptx Film français
La   nouvelle   femme  . pptx  Film françaisLa   nouvelle   femme  . pptx  Film français
La nouvelle femme . pptx Film français
Txaruka
 
Sidonie au Japon . pptx Un film français
Sidonie    au   Japon  .  pptx  Un film françaisSidonie    au   Japon  .  pptx  Un film français
Sidonie au Japon . pptx Un film français
Txaruka
 
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
Txaruka
 
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film   de  A nnne FontaineBolero. pptx . Film   de  A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
Txaruka
 
Fondation Louis Vuitton. pptx
Fondation      Louis      Vuitton.   pptxFondation      Louis      Vuitton.   pptx
Fondation Louis Vuitton. pptx
Txaruka
 

Plus de Txaruka (20)

Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Bonnard,     Pierre     et    Marthe.pptxBonnard,     Pierre     et    Marthe.pptx
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
Les orageuses. pptx
Les              orageuses.           pptxLes              orageuses.           pptx
Les orageuses. pptx
 
Margaux Laurens - Neel.pptx
Margaux        Laurens     -     Neel.pptxMargaux        Laurens     -     Neel.pptx
Margaux Laurens - Neel.pptx
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
4 expositions à voir à Paris.pptx
4   expositions    à   voir   à Paris.pptx4   expositions    à   voir   à Paris.pptx
4 expositions à voir à Paris.pptx
 
Festival de Cannes 2024.pptx
Festival      de      Cannes     2024.pptxFestival      de      Cannes     2024.pptx
Festival de Cannes 2024.pptx
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx         Film documentaireApolonia, Apolonia.pptx         Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
 
La nouvelle femme . pptx Film français
La   nouvelle   femme  . pptx  Film françaisLa   nouvelle   femme  . pptx  Film français
La nouvelle femme . pptx Film français
 
Sidonie au Japon . pptx Un film français
Sidonie    au   Japon  .  pptx  Un film françaisSidonie    au   Japon  .  pptx  Un film français
Sidonie au Japon . pptx Un film français
 
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
 
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film   de  A nnne FontaineBolero. pptx . Film   de  A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
 
Fondation Louis Vuitton. pptx
Fondation      Louis      Vuitton.   pptxFondation      Louis      Vuitton.   pptx
Fondation Louis Vuitton. pptx
 

Dernier

MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
lebaobabbleu
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 

Dernier (6)

MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 

Soutine et de Kooning

  • 1. Soutine / De Kooning La peinture incarnée
  • 3. Le musée de l’Orangerie présente une exposition faisant dialoguer les œuvres de Chaïm Soutine (1893–1943), peintre de l’École de Paris d’origine russe (actuelle Biélorussie) et de Willem de Kooning (1904-1997), expressionniste abstrait américain d’origine néerlandaise. Cette exposition s’attachera plus spécifiquement à explorer l’impact de la peinture de Soutine sur la vision picturale du grand peintre américain.
  • 5. Soutine a en effet marqué la génération des peintres d’après-guerre par la force expressive de sa peinture et sa figure d’« artiste maudit », aux prises avec les vicissitudes et les excès de la bohème parisienne. Son œuvre a été particulièrement visible aux États-Unis entre les années 1930 et 1950, moment où l’artiste figuratif de tradition européenne est relu à l’aune des théories artistiques nouvelles. La peinture gestuelle et l’empâtement prononcé des toiles de Soutine conduisent critiques et commissaires d’exposition à le proclamer « prophète », héraut de l'expressionnisme abstrait américain.
  • 6. Willemde Kooning • C'est précisément au tournant des années 1950 que Willem de Kooning entame le chantier pictural des Woman, toiles dans lesquelles se construit un expressionnisme singulier, entre figuration et abstraction. L'élaboration de ce nouveau langage correspond au moment où le peintre convoque l’univers artistique de Chaïm Soutine et s’y confronte. • De Kooning découvre les tableaux de son prédécesseur dès les années 1930, puis à la rétrospective qui consacre le peintre au Museum of Modern Art à New York en 1950. • Il sera particulièrement marqué ensuite par la présentation des toiles de Soutine dans les collections de la Fondation Barnes de Philadelphie, où il se rend avec sa femme Elaine en juin 1952.
  • 8. • Mieux que tout autre artiste de sa génération, de Kooning a su déceler la tension entre les deux pôles apparemment opposés de l’œuvre de Soutine : une recherche de structure doublée d’un rapport passionné à l’histoire de l’art, et une tendance prononcée à l’informel. • L’œuvre de Soutine devient alors une référence permanente pour l’artiste américain. • De Kooning, qui cherche à dégager sa peinture de l’antagonisme art figuratif / art abstrait en élaborant une troisième voie originale, trouve dans l’art de Soutine une légitimation de sa propre pratique.
  • 9. • L'exposition mettra en dialogue les univers singuliers de ces deux artistes au travers d’une cinquantaine d’œuvres articulées autour de thématiques essentielles : la tension entre la figure et l'informe, la peinture de la « chair », la pratique picturale « gestuelle » des deux artistes. Ces moments thématiques seront ponctués de remises en perspective historiques, par l’évocation de la rétrospective de Soutine au MoMA en 1950 et de la visite de de Kooning à la Fondation Barnes en 1952.
  • 10. Chaïm Soutine • Chaïm Soutine est un peintre juif russe émigré en France, né en 1893 ou 1894 dans le village de Smilovitchi, à cette époque dans l'Empire russe, et mort le 9 août 1943 à Paris. • Il semble qu'il ait eu une enfance difficile dans les ghettos de l'ancienne Russie mais sa vie est mal connue avant son arrivée à Paris, probablement en 1912. Souvent décrit comme très timide voire insociable, il traverse plusieurs années de misère parmi la bohème de Montparnasse, la reconnaissance n'arrivant que dans les années 1920, après sa « découverte » par le collectionneur américain Albert Barnes. • Quoique très tôt miné par l'ulcère à l'estomac qui devait l'emporter, il a peint énormément, habité par une énergie étonnante. Son exigence l'a conduit en revanche à détruire beaucoup de ses œuvres. Les quelque cinq cents tableaux dont l'authenticité a été établie sont le plus souvent signés mais jamais datés. • Soutine, qui s'est très peu exprimé sur ses conceptions picturales, est l'un des peintres rattachés habituellement, avec Chagall ou Modigliani, à ce qu'il est convenu d'appeler l'École de Paris. Il se tenait cependant à l'écart de tout mouvement et a développé en solitaire sa technique et sa vision du monde. Tout en se référant volontiers aux grands maîtres, à commencer par Rembrandt, et en se cantonnant à trois genres canoniques de la peinture figurative — portraits, paysages, natures mortes —, il a créé une œuvre singulière, difficilement classable.
  • 11. • D'une palette vive et contrastée, violente même, qui peut rappeler celle d'Edvard Munch ou d'Emil Nolde, émergent des formes convulsives, des lignes tourmentées jusqu'à la déformation du sujet, suscitant une ambiance dramatique. Mais les toiles de Soutine se signalent plus encore par un travail en épaisseur qui pousse toujours plus loin l'expérience de la peinture en tant que matière, dans le sillage d'un Van Gogh et ouvrant la voie aux expériences artistiques de la seconde moitié du xxe siècle. Les couleurs flamboyantes et l'aspect torturé de ses œuvres les ont souvent fait rapprocher de l'expressionnisme, bien qu'elles soient déliées de leur époque et ne traduisent aucun engagement. Dans les années 1950, les expressionnistes abstraits de l'École de New York reconnaissent en Soutine un précurseur. • Dans cette œuvre à l'esthétique déroutante, certains commentateurs ont voulu voir le miroir de la personnalité de son auteur, dont la vie — avec ses zones d'ombre et même ses légendes — se prêtait à revivifier le mythe de l'artiste maudit : il s'agissait d'expliquer la manière du peintre par sa maladie, ses inhibitions, ses difficultés matérielles ou d'intégration sociale, voire une forme de folie. • Mais un tel lien de cause à effet n'a rien d'évident. Si on peut déceler une influence de ses origines et de son vécu, ce serait plutôt sur le rapport de Soutine à la peinture elle-même. Il s'est en tout cas donné tout entier à son art comme s'il y cherchait une forme de salut.
  • 15. Willem de Kooning Willem de Kooning, né en 1904 à Rotterdam et mort le 19 mars 1997 à Long Island (New York), est un peintre d'origine néerlandaise, naturalisé américain, précurseur de l'expressionnisme abstrait. Le jeune Willem est le fils de Leendert de Kooning, négociant en vin, et de Cornelia de Kooning, née Nobel, qui tient un bar dans le quartier du port. Entre 1916 et 1920, il est apprenti dans l'entreprise de décoration intérieure de Jan et Jaap Gidding, à Rotterdam. Il suit une formation à l'école des arts et techniques de la ville jusqu'en 1921, pendant qu'il travaille pour Bernard Romein, directeur artistique et designer. Il voyage à travers la Belgique en 1924 et enchaîne différents travaux comme peintre et décorateur. Il retourne à Rotterdam, échoue à finir son apprentissage à l'académie et décide d'émigrer. À 21 ans, en 1926, il s'embarque clandestinement pour les États- Unis. Après avoir habité à Newport, en Virginie, puis à Boston et Hoboken, il s'installe à New York où il vit de petits boulots. Il découvre Greenwich Village, le quartier des artistes. C'est là qu'il découvre la peinture de Chaïm Soutine qui le fascine. Il devient membre de l'Artists' Union en 1934 et reçoit ses premières commissions du Works Progress Administration (WPA) dès l'année suivante. Après avoir rencontré le photographe Rudolph Burckhardt, le poète Edwin Denby (son premier client), Ibram Lassaw (en) et le critique d'art Harold Rosenberg, il décide alors, en 1936, de se consacrer entièrement à la peinture.
  • 16. • En 1937, il est désigné pour peindre le mur du hall de la Pharmacie à la Foire mondiale de New York de 1939. Il rencontre Philip Guston et Barnett Newman, ainsi qu'Elaine Fried, qui devient sa femme en 1943. C'est à cette époque qu'il commence sa première série de Women (1938-1944). Il travaille parallèlement sur la création de costumes et de décors pour le ballet Les Nuages au Metropolitan Opera House. En 1942, il participe à l'exposition collective « Peintures américaines et françaises », dans le cadre de laquelle il rencontre Marcel Duchamp et Jackson Pollock. En 1946, il réalise une série d'abstractions en noir et blanc, avant de commencer l'année suivante sa seconde série de Women.