SlideShare une entreprise Scribd logo
ELLES FONT
L’ABSTRACTION
Elles font l'abstraction
« Elles font l’abstraction »
ambitionne d’écrire l’histoire
des apports des artistes
femmes à l’abstraction à
travers cent six artistes et
plus de cinq cents œuvres
datées des années 1860 aux
années 1980. L'exposition
valorise le travail de nombre
d’entre elles souffrant d’un
manque de visibilité et de
reconnaissance au-delà des
frontières de leur pays. Elle
donne l’occasion de
découvrir des artistes qui
constituent des découvertes
tant pour les spécialistes
que pour le grand public.
ELLES FOT
L’ABSTRACTION
GEORGIANA
HOUGHTON
Après des études artistiques, Houghton
se tourne vers le spiritualisme alors en
vogue en Angleterre. A partir de 1861, à
l’aide d’une planchette à laquelle elle
suspend des crayons, puis à main libre, elle
réalise des dessins abstraits inspirés par
des guides spirituels, relevant du
“symbolisme sacré”. En 1871, elle présente
155 dessins dans une galerie qu’elle loue à
Londres.
Malgré l’échec financier, quelques critiques
lui sont favorables. Elle écrit que ses
œuvres “ne pouvaient être critiquées selon
des canons connus et acceptés de l’art”.
Elle ne sera redécouverte
internationalement qu’en 2015. Houghton se
définissait comme artiste mais n’a pas
conceptualisé son abstraction, qui relève
d’un désir de “représentation” du
transcendant.
Il n’en demeure pas moins qu’en
abandonnant le figuratif, elle a été la plus
radicale de ces artistes spirites et elle se
situe aux origines de l’abstraction à venir.
Elles font l'abstraction
Elles font l'abstraction
HILMA AF KLINT
Hilma af Klint se forme à
l’Académie royale des beaux-arts de
Stockholm, où les femmes pouvaient
étudier depuis 1864 – fait
exceptionnel en Europe –, avant
d’être initiée au spiritisme.
Elle peint ses premières œuvres
abstraites dès 1906, avec la série
Primordial Chaos. Entre 1906 et 1915,
elle réalise son œuvre centrale, les
193 Peintures pour le temple.
Influencée par la théosophie puis
l’anthroposophie de Rudolf Steiner,
elle reçoit des “commandes” d’êtres
supérieurs rencontrés dès la fin des
années 1890.
Les découvertes de la théorie de
l’évolution en biologie, ainsi que de
l’atome et de la théorie de la relativité
en physique, renforcent sa conviction
que l’esprit domine la matière et que
la conscience peut changer l’être.
L’abstraction est pour elle la
manifestation naturelle de
l’esprit vivant qui relie tous
les êtres. Cependant, ces
œuvres sont plus “a-
mimétiques” qu’abstraites,
au sens de “formes pures”
détachées de toute volonté
de représentation.
En 1932, Klint soustrait
volontairement son œuvre
au regard, exigeant qu’elle
ne soit dévoilée que vingt
ans après sa mort.
Elle n’aura donc pas de
reconnaissance avant les
années 1980.
Mais l’ampleur et l’originalité
de sa recherche en font une
précurseuse longtemps
méconnue de l’abstraction
symboliste de la fin du XXe
siècle.
Elles font l'abstraction
OLGA ROZANOVA
Installée à Saint-Pétersbourg en 1911,
Olga Rozanova est présentée aux côtés
des peintres du Valet de Carreau à
Moscou et aux expositions futuristes. Ses
œuvres comme ses textes théoriques
sont reconnus par ses pairs.
Elle affirme le tableau comme “réalité
indépendante” au-delà de l’imitation du
réel et défend l’intuition et l’individualité
dans l’acte créatif.
Rozanova théorise ces positions en 1917
dans son essai Cubisme. Futurisme.
Suprématisme. Elle se démarque de
Kasimir Malevitch par le rôle central
attribué à la couleur plus qu’à la matière
picturale et exalte sa luminosité dans ses
toiles abstraites de 1916-1918.
Elle meurt prématurément en 1918. En
1919, une rétrospective posthume, visitée
par 7 000 personnes, célèbre son œuvre
avant un long hiatus.
Elles font l'abstraction
Elles font l'abstraction
LIOUBOV POPOVA
Issue d’une famille de marchands
riches et cultivés, Lioubov Popova
rejoint Moscou en 1906 où elle étudie
la peinture. Elle s’inscrit à
l’Académie de la Palette à Paris en
1912 auprès de Jean Metzinger et
Henri Le Fauconnier et se familiarise
aussi avec le futurisme italien.
De retour à Moscou, elle élabore une
pratique cubo-futuriste et se
rapproche de Vladimir Tatline dans
l’atelier duquel elle travaille jusqu’en
1916.
En 1915-1916, Popova organise dans
son appartement des débats
hebdomadaires sur l’art auxquels
participent de nombreux artistes,
historiens de l’art et philosophes.
Elle se rapproche alors du
cercle de Kasimir Malevitch,
intègre son projet
d’association Suprémus et le
soutient financièrement.
Dès 1916, elle expérimente la
peinture sans objet dans une
série d’“Architectoniques
picturales” qui se
démarquent du suprématisme
de Malevitch par le
dynamisme plus affirmé des
plans picturaux et par leur
facture matériellement
prégnante, témoins de son
intérêt pour la peinture sur
bois des icônes comme de
ses échanges avec Tatline.
Elles font l'abstraction
BARBARA
HEPWORTH
Barbara Hepworth fait ses études
au Royal College of Art à Londres, où
elle se fait une réputation de
spécialiste de la taille directe, ancrée
dans la tradition moderniste.
Dans les années 1930, elle partage
son atelier avec le peintre Ben
Nicholson, qui deviendra son mari.
Sa première Forme percée
biomorphique de 1932 est titrée
Abstraction à l’époque de sa
première présentation.
Hepworth exécute ses premières
sculptures totalement abstraites en
1934-1935, après la naissance de ses
triplés.
A Paris, la découverte d’artistes, de
Constantin Brancusi à Jean Arp en
passant par Piet Mondrian,
l’encourage vers l’abstraction.
Elle rejoint avec Nicholson le groupe Abstraction-Création. Ils deviennent des
acteurs-clés du mouvement international de l’art abstrait à Londres. Le couple
s’installe à St Ives en Cornouailles en 1939. Elle trouve dans les paysages une
source d’inspiration profonde. La Whitechapel de Londres lui consacre une
rétrospective en 1954 et la Tate en 1967. Reconnue de son vivant comme une
artiste majeure, bien que souvent comparée au sculpteur Henry Moore, Hepworth
a toujours rejeté le terme de sculptrice et voulait que l’on apprécie son œuvre à
l’aune de ses qualités plutôt que de son genre.
Elles font l'abstraction
SOPHIE TAEUBER-ARP
Sophie Henriette Gertrude Taeuber
connue sous le nom de Sophie Taeuber-
Arp, née le 19 janvier 1889 à Davos, en
Suisse, et morte le 13 janvier 1943 à
Zurich, est une artiste, peintre,
sculptrice et danseuse suisse, ayant
participé aux mouvements dada puis
surréaliste avec son époux, Jean Arp.
Elle s'installe à Zurich en 1915, année
où elle rencontre Jean Arp et participe
avec lui au mouvement dada Son talent
de danseuse lui ouvre les portes du
Cabaret Voltaire
Pendant ces années au Cabaret Voltaire,
elle réalise une série de Têtes Dada qui
font partie de ses œuvres les plus
célèbres.
En 1931, elle entre dans le mouvement
Abstraction-Création et crée la revue
Plastique, dont cinq numéros seulement
paraîtront, de 1937 à 1939.
En 1940, le couple se réfugie en
Dordogne puis sur la Côte d'Azur. Et
en 1941 elle crée avec Sonia
Delaunay, entre autres, une colonie
d'art à Grasse (Alpes-Maritimes),
active jusqu'en 1943.
« Son œuvre comporte un grand
nombre de peintures et reliefs ainsi
que des œuvres d'art appliqués. Dès
1916, l'artiste réduit les formes à des
carrés et rectangles disposés […]
selon des horizontales et des
verticales : Compositions verticales.
Dans les années suivantes, elle
introduit des cercles. »
En 1995 entre en circulation un billet
de banque de 50 francs suisses, sur
lequel figure sa « tête dada ».
Elle repose au côté de son mari Jean
Arp et de la 2e femme de celui-ci,
Marguerite Arp-Hagenbach, au
cimetière de Locarno1.
Une voie du centre de Strasbourg
porte son nom, la rue Sophie-Taeuber-
Arp.
Elles font l'abstraction
VERA PAGAVA
Peintre géorgienne exilée en
France, Vera Pagava se tourne
très vite vers les arts plastiques.
Elle est exposée pour la première
fois en 1944, au côté de Dora
Maar.
Bien que figurative, sa peinture
tend déjà vers l’abstraction : le
schématisme et les couleurs
restreintes de ses toiles
témoignent de sa volonté
d’atteindre une forme essentielle.
Qu’il s’agisse de portraits ou de
natures mortes, Vera Pagava se
concentre sur le jeu des motifs de
la toile.
Une réflexion qu’elle prolonge
dans les années 50 avec des jeux
d’optique où les motifs se
démultiplient et les plans se
confondent, non sans évoquer de
grands noms du cubisme.
Elles font l'abstraction
Elles font l'abstraction
VERENA
LOEWENSBERG
A 15 ans, Verena Loewensberg suit
une formation à l’Ecole des arts et métiers
de Bâle puis prend des cours de danse à
Zurich.
En 1935, grâce à l’artiste Max Bill, elle
entre en contact à Paris avec des artistes
du groupe Abstraction-Création et
notamment Georges Vantongerloo.
“En 1936, j’ai commencé à peindre des
tableaux concrets et je n’ai pas arrêté
depuis”, dit-elle. Elle est ensuite l’unique
femme au sein du cercle étroit des quatre
Concrets zurichois historiques avec Max
Bill, Richard Paul Lohse et Camille
Graeser. Bien que très structurées, ses
œuvres poétiques témoignent de son
originalité formelle et chromatique,
souvent inspirée par la musique.
Contrairement à ses homologues
masculins, elle ne reçut jamais le prix des
arts de Zurich ».
Elles font l'abstraction
Elles font l'abstraction
SALOUA RAOUDA
CHOUCAIR
Saloua Raouda Choucair est à
l’origine d’une forme d’art unique,
caractérisée par une fusion entre
des éléments typiques de
l’abstraction occidentale et de
l’esthétique islamique.
Elle commence à peindre à
Beyrouth avant de se former à Paris
dans les ateliers de l’Ecole des
beaux-arts et de Fernand Léger.
Très vite, elle joue un rôle de
premier plan dans l’Atelier d’art
abstrait d’Edgard Pillet et Jean
Dewasne. En 1951, elle présente sa
première exposition individuelle à la
galerie Colette Allendy et montre
ses œuvres au Salon des réalités
nouvelles.
On perçoit dans ses peintures de la
fin des années 1940, relevant d’une
abstraction géométrique, l’éclosion
de formes modulaires qui
imprègnent par la suite l’ensemble
de son travail.
Elles font l'abstraction
Elles font l'abstraction
C’est l’une des premières femmes inscrites à l’Académie des beaux-arts d’Istanbul
en 1920. A Paris, elle suit les cours de Roger Bissière à l’Académie Ranson. Mariée au
prince irakien Zeid bin Hussein, elle mène une vie cosmopolite. En 1948, ses premières
œuvres abstraites retiennent l’attention du critique Charles Estienne.
FAHRELNISSA ZEID
The Arena of the Sun (1954)
fait partie des grandes
compositions géométriques
colorées dont Zeid parle
comme d’une “lumière
découpée en facettes”.
Son travail, encensé au
Salon des réalités nouvelles,
fait l’objet d’une attention
internationale : elle est la
première artiste du Moyen-
Orient à bénéficier d’une
exposition à New York en
1950, et la première femme
exposée à l’Institute of
Contemporary Arts de
Londres en 1954.
Elles font l'abstraction
JUDY CHICAGO
Sur une scène artistique dominée
par l’art minimal, la série de
performances Atmosphères de
Judy Chicago est tout à fait
originale. Des nuages de fumées
colorées, issus de feux d’artifice,
se répandent ici dans les
paysages californiens.
Cette projection de couleurs dans
l’espace répond au dripping d’un
Jackson Pollock jetant
“héroïquement” la peinture sur sa
toile.
L’abstraction colorée de Judy
Chicago se répand ici librement
dans les airs.
A l’instar des préoccupations
écoféministes reflétées par la
revue Heresies, les corps peints
évoquent ceux de figures
mythologiques, déesses allumant
des feux pour des rituels sacrés
Elles font l'abstraction
Elles font l'abstraction
BARBARA KASTEN
Barbara Kasten réalise au début de sa
carrière des œuvres textiles abstraites dans
lesquelles elle inclut des éléments
photographiques.
A partir de 1974, elle fait de la photographie
son médium principal. Influencée par Laszlo
Moholy-Nagy et Ludwig Mies van der Rohe et
par les environnements lumineux du
mouvement californien Light and Space, elle
photographie en chambre noire des
juxtapositions de morceaux de Plexiglas, de
miroirs, de verre, de planches de bois ou de
barres de métal sur lesquels elle projette
diverses lumières colorées.
La série Constructs fait partie de cette
abstraction géométrique hautement colorée et
composée de façon sculpturale, à laquelle
jeux d’ombres et de lumière confèrent une
dimension spatiale.
Elles font l'abstraction
Elles font l'abstraction
Elles font l'abstraction

Contenu connexe

Tendances

Cat 04-00-couverture
Cat 04-00-couvertureCat 04-00-couverture
Cat 04-00-couverture
RENEALIX
 
Les Mouvements Artistiques X Xe
Les Mouvements Artistiques X XeLes Mouvements Artistiques X Xe
Les Mouvements Artistiques X Xe
CinemaTICE
 
Histoire de la peinture 3
Histoire de la peinture 3Histoire de la peinture 3
Histoire de la peinture 3
Michel Cénac
 
Marc Chagall 24 05 2010
Marc Chagall    24 05 2010Marc Chagall    24 05 2010
Marc Chagall 24 05 2010
adam eva
 
Arte na Provence com os mais famosos Pintores
Arte na Provence com os mais famosos PintoresArte na Provence com os mais famosos Pintores
Arte na Provence com os mais famosos Pintores
IFESP Francês Intensivo para Universidades francesas
 
Bibliographie sur l'autoportrait
Bibliographie sur l'autoportraitBibliographie sur l'autoportrait
Bibliographie sur l'autoportrait
juliemds
 
Berthe Morisot
Berthe MorisotBerthe Morisot
Berthe Morisot
Txaruka
 
Impressionistes francais1
Impressionistes francais1Impressionistes francais1
Impressionistes francais1
Anna2505
 
Grand Peintre Gustave Moreau
Grand Peintre Gustave MoreauGrand Peintre Gustave Moreau
Grand Peintre Gustave Moreau
adam eva
 
Visite au MNAC. Étude du paysage.
Visite au MNAC. Étude du paysage.Visite au MNAC. Étude du paysage.
Visite au MNAC. Étude du paysage.
María Balastegui Torres
 
Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...
Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...
Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...
Antoine Mercier-ame
 
Koller View 2-21 French
Koller View 2-21 FrenchKoller View 2-21 French
Koller View 2-21 French
Koller Auctions
 
Henri Rousseau Powerpoint
Henri Rousseau PowerpointHenri Rousseau Powerpoint
Henri Rousseau Powerpoint
swimgirl02
 
French and creativity (2/6) (3/6)
French and creativity (2/6) (3/6)French and creativity (2/6) (3/6)
French and creativity (2/6) (3/6)
Albane Buriel
 
Autoportrait
Autoportrait Autoportrait
Autoportrait
Pierric CHALOIS
 
Agenda culturală ARCH-I pe luna noiembrie 2015
Agenda culturală ARCH-I pe luna noiembrie 2015Agenda culturală ARCH-I pe luna noiembrie 2015
Agenda culturală ARCH-I pe luna noiembrie 2015
CosminCH
 
Gustav Klimt
Gustav KlimtGustav Klimt
Gustav Klimt
adam eva
 

Tendances (19)

Cat 04-00-couverture
Cat 04-00-couvertureCat 04-00-couverture
Cat 04-00-couverture
 
Les Mouvements Artistiques X Xe
Les Mouvements Artistiques X XeLes Mouvements Artistiques X Xe
Les Mouvements Artistiques X Xe
 
Styles de peinture
Styles de peintureStyles de peinture
Styles de peinture
 
Histoire de la peinture 3
Histoire de la peinture 3Histoire de la peinture 3
Histoire de la peinture 3
 
Marc Chagall 24 05 2010
Marc Chagall    24 05 2010Marc Chagall    24 05 2010
Marc Chagall 24 05 2010
 
Arte na Provence com os mais famosos Pintores
Arte na Provence com os mais famosos PintoresArte na Provence com os mais famosos Pintores
Arte na Provence com os mais famosos Pintores
 
Bibliographie sur l'autoportrait
Bibliographie sur l'autoportraitBibliographie sur l'autoportrait
Bibliographie sur l'autoportrait
 
Berthe Morisot
Berthe MorisotBerthe Morisot
Berthe Morisot
 
Impressionistes francais1
Impressionistes francais1Impressionistes francais1
Impressionistes francais1
 
Grand Peintre Gustave Moreau
Grand Peintre Gustave MoreauGrand Peintre Gustave Moreau
Grand Peintre Gustave Moreau
 
Visite au MNAC. Étude du paysage.
Visite au MNAC. Étude du paysage.Visite au MNAC. Étude du paysage.
Visite au MNAC. Étude du paysage.
 
Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...
Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...
Ame gallery le monde de l'art selon e.t.-100514 e.t. devant les vitrines des ...
 
Koller View 2-21 French
Koller View 2-21 FrenchKoller View 2-21 French
Koller View 2-21 French
 
gauguin
gauguingauguin
gauguin
 
Henri Rousseau Powerpoint
Henri Rousseau PowerpointHenri Rousseau Powerpoint
Henri Rousseau Powerpoint
 
French and creativity (2/6) (3/6)
French and creativity (2/6) (3/6)French and creativity (2/6) (3/6)
French and creativity (2/6) (3/6)
 
Autoportrait
Autoportrait Autoportrait
Autoportrait
 
Agenda culturală ARCH-I pe luna noiembrie 2015
Agenda culturală ARCH-I pe luna noiembrie 2015Agenda culturală ARCH-I pe luna noiembrie 2015
Agenda culturală ARCH-I pe luna noiembrie 2015
 
Gustav Klimt
Gustav KlimtGustav Klimt
Gustav Klimt
 

Similaire à Elles font l'abstraction

Pionnières
PionnièresPionnières
Pionnières
Txaruka
 
Artistes voyageuses
Artistes voyageuses Artistes voyageuses
Artistes voyageuses
Txaruka
 
Artistes voyageuses
Artistes voyageusesArtistes voyageuses
Artistes voyageuses
Txaruka
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
Arch i programme 04-16 issue 7
Arch i programme 04-16 issue 7Arch i programme 04-16 issue 7
Arch i programme 04-16 issue 7
CosminCH
 
Pierre Soulages
Pierre Soulages Pierre Soulages
Pierre Soulages
Txaruka
 
Sam Szafran
Sam Szafran Sam Szafran
Sam Szafran
Txaruka
 
Charles Maussion | Dossier projet d'exposition 2014
Charles Maussion | Dossier projet d'exposition 2014Charles Maussion | Dossier projet d'exposition 2014
Charles Maussion | Dossier projet d'exposition 2014
The Shopsumer Institute
 
Jean Hélion.pptx Peintre français
Jean  Hélion.pptx    Peintre    françaisJean  Hélion.pptx    Peintre    français
Jean Hélion.pptx Peintre français
Txaruka
 
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx         Film documentaireApolonia, Apolonia.pptx         Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
Txaruka
 
Arch i programme 08-16 issue 2
Arch i programme 08-16 issue  2Arch i programme 08-16 issue  2
Arch i programme 08-16 issue 2
CosminCH
 
Les trésors artistiques hongrois
Les trésors artistiques hongroisLes trésors artistiques hongrois
Les trésors artistiques hongrois
evitakacs
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Txaruka
 
XX siècle - Rupture, Surréalisme, Modernité
XX siècle - Rupture, Surréalisme, ModernitéXX siècle - Rupture, Surréalisme, Modernité
XX siècle - Rupture, Surréalisme, Modernité
Chiara Costumati
 
Germaine Richier
Germaine RichierGermaine Richier
Germaine Richier
Txaruka
 
Le regard est un Art !
Le regard est un Art !Le regard est un Art !
Le regard est un Art !
Eric LEGER
 
Téophile Alexandre Steinlen.Peintre anarchiste du XIXe sieècle.
Téophile Alexandre Steinlen.Peintre anarchiste du XIXe sieècle.Téophile Alexandre Steinlen.Peintre anarchiste du XIXe sieècle.
Téophile Alexandre Steinlen.Peintre anarchiste du XIXe sieècle.
Txaruka
 

Similaire à Elles font l'abstraction (20)

Pionnières
PionnièresPionnières
Pionnières
 
Artistes voyageuses
Artistes voyageuses Artistes voyageuses
Artistes voyageuses
 
Artistes voyageuses
Artistes voyageusesArtistes voyageuses
Artistes voyageuses
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
Arch i programme 04-16 issue 7
Arch i programme 04-16 issue 7Arch i programme 04-16 issue 7
Arch i programme 04-16 issue 7
 
Pierre Soulages
Pierre Soulages Pierre Soulages
Pierre Soulages
 
Sam Szafran
Sam Szafran Sam Szafran
Sam Szafran
 
Charles Maussion | Dossier projet d'exposition 2014
Charles Maussion | Dossier projet d'exposition 2014Charles Maussion | Dossier projet d'exposition 2014
Charles Maussion | Dossier projet d'exposition 2014
 
Jean Hélion.pptx Peintre français
Jean  Hélion.pptx    Peintre    françaisJean  Hélion.pptx    Peintre    français
Jean Hélion.pptx Peintre français
 
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx         Film documentaireApolonia, Apolonia.pptx         Film documentaire
Apolonia, Apolonia.pptx Film documentaire
 
Musée d'orsey
Musée d'orseyMusée d'orsey
Musée d'orsey
 
Arch i programme 08-16 issue 2
Arch i programme 08-16 issue  2Arch i programme 08-16 issue  2
Arch i programme 08-16 issue 2
 
Le portrait de félix fénéon
Le portrait de félix fénéonLe portrait de félix fénéon
Le portrait de félix fénéon
 
Les trésors artistiques hongrois
Les trésors artistiques hongroisLes trésors artistiques hongrois
Les trésors artistiques hongrois
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
XX siècle - Rupture, Surréalisme, Modernité
XX siècle - Rupture, Surréalisme, ModernitéXX siècle - Rupture, Surréalisme, Modernité
XX siècle - Rupture, Surréalisme, Modernité
 
Styles de peinture
Styles de peintureStyles de peinture
Styles de peinture
 
Germaine Richier
Germaine RichierGermaine Richier
Germaine Richier
 
Le regard est un Art !
Le regard est un Art !Le regard est un Art !
Le regard est un Art !
 
Téophile Alexandre Steinlen.Peintre anarchiste du XIXe sieècle.
Téophile Alexandre Steinlen.Peintre anarchiste du XIXe sieècle.Téophile Alexandre Steinlen.Peintre anarchiste du XIXe sieècle.
Téophile Alexandre Steinlen.Peintre anarchiste du XIXe sieècle.
 

Plus de Txaruka

Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Bonnard,     Pierre     et    Marthe.pptxBonnard,     Pierre     et    Marthe.pptx
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Txaruka
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
Les orageuses. pptx
Les              orageuses.           pptxLes              orageuses.           pptx
Les orageuses. pptx
Txaruka
 
Margaux Laurens - Neel.pptx
Margaux        Laurens     -     Neel.pptxMargaux        Laurens     -     Neel.pptx
Margaux Laurens - Neel.pptx
Txaruka
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
4 expositions à voir à Paris.pptx
4   expositions    à   voir   à Paris.pptx4   expositions    à   voir   à Paris.pptx
4 expositions à voir à Paris.pptx
Txaruka
 
Festival de Cannes 2024.pptx
Festival      de      Cannes     2024.pptxFestival      de      Cannes     2024.pptx
Festival de Cannes 2024.pptx
Txaruka
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
Txaruka
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Txaruka
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Txaruka
 
La nouvelle femme . pptx Film français
La   nouvelle   femme  . pptx  Film françaisLa   nouvelle   femme  . pptx  Film français
La nouvelle femme . pptx Film français
Txaruka
 
Sidonie au Japon . pptx Un film français
Sidonie    au   Japon  .  pptx  Un film françaisSidonie    au   Japon  .  pptx  Un film français
Sidonie au Japon . pptx Un film français
Txaruka
 
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
Txaruka
 
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film   de  A nnne FontaineBolero. pptx . Film   de  A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
Txaruka
 
Fondation Louis Vuitton. pptx
Fondation      Louis      Vuitton.   pptxFondation      Louis      Vuitton.   pptx
Fondation Louis Vuitton. pptx
Txaruka
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Txaruka
 

Plus de Txaruka (20)

Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Bonnard,     Pierre     et    Marthe.pptxBonnard,     Pierre     et    Marthe.pptx
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
Les orageuses. pptx
Les              orageuses.           pptxLes              orageuses.           pptx
Les orageuses. pptx
 
Margaux Laurens - Neel.pptx
Margaux        Laurens     -     Neel.pptxMargaux        Laurens     -     Neel.pptx
Margaux Laurens - Neel.pptx
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
4 expositions à voir à Paris.pptx
4   expositions    à   voir   à Paris.pptx4   expositions    à   voir   à Paris.pptx
4 expositions à voir à Paris.pptx
 
Festival de Cannes 2024.pptx
Festival      de      Cannes     2024.pptxFestival      de      Cannes     2024.pptx
Festival de Cannes 2024.pptx
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
La nouvelle femme . pptx Film français
La   nouvelle   femme  . pptx  Film françaisLa   nouvelle   femme  . pptx  Film français
La nouvelle femme . pptx Film français
 
Sidonie au Japon . pptx Un film français
Sidonie    au   Japon  .  pptx  Un film françaisSidonie    au   Japon  .  pptx  Un film français
Sidonie au Japon . pptx Un film français
 
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.Boléro.  pptx   Film   français   réalisé  par une  femme.
Boléro. pptx Film français réalisé par une femme.
 
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film   de  A nnne FontaineBolero. pptx . Film   de  A nnne Fontaine
Bolero. pptx . Film de A nnne Fontaine
 
Fondation Louis Vuitton. pptx
Fondation      Louis      Vuitton.   pptxFondation      Louis      Vuitton.   pptx
Fondation Louis Vuitton. pptx
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
 

Dernier

A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
lebaobabbleu
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 

Dernier (6)

A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 

Elles font l'abstraction

  • 3. « Elles font l’abstraction » ambitionne d’écrire l’histoire des apports des artistes femmes à l’abstraction à travers cent six artistes et plus de cinq cents œuvres datées des années 1860 aux années 1980. L'exposition valorise le travail de nombre d’entre elles souffrant d’un manque de visibilité et de reconnaissance au-delà des frontières de leur pays. Elle donne l’occasion de découvrir des artistes qui constituent des découvertes tant pour les spécialistes que pour le grand public. ELLES FOT L’ABSTRACTION
  • 4. GEORGIANA HOUGHTON Après des études artistiques, Houghton se tourne vers le spiritualisme alors en vogue en Angleterre. A partir de 1861, à l’aide d’une planchette à laquelle elle suspend des crayons, puis à main libre, elle réalise des dessins abstraits inspirés par des guides spirituels, relevant du “symbolisme sacré”. En 1871, elle présente 155 dessins dans une galerie qu’elle loue à Londres. Malgré l’échec financier, quelques critiques lui sont favorables. Elle écrit que ses œuvres “ne pouvaient être critiquées selon des canons connus et acceptés de l’art”. Elle ne sera redécouverte internationalement qu’en 2015. Houghton se définissait comme artiste mais n’a pas conceptualisé son abstraction, qui relève d’un désir de “représentation” du transcendant. Il n’en demeure pas moins qu’en abandonnant le figuratif, elle a été la plus radicale de ces artistes spirites et elle se situe aux origines de l’abstraction à venir.
  • 7. HILMA AF KLINT Hilma af Klint se forme à l’Académie royale des beaux-arts de Stockholm, où les femmes pouvaient étudier depuis 1864 – fait exceptionnel en Europe –, avant d’être initiée au spiritisme. Elle peint ses premières œuvres abstraites dès 1906, avec la série Primordial Chaos. Entre 1906 et 1915, elle réalise son œuvre centrale, les 193 Peintures pour le temple. Influencée par la théosophie puis l’anthroposophie de Rudolf Steiner, elle reçoit des “commandes” d’êtres supérieurs rencontrés dès la fin des années 1890. Les découvertes de la théorie de l’évolution en biologie, ainsi que de l’atome et de la théorie de la relativité en physique, renforcent sa conviction que l’esprit domine la matière et que la conscience peut changer l’être.
  • 8. L’abstraction est pour elle la manifestation naturelle de l’esprit vivant qui relie tous les êtres. Cependant, ces œuvres sont plus “a- mimétiques” qu’abstraites, au sens de “formes pures” détachées de toute volonté de représentation. En 1932, Klint soustrait volontairement son œuvre au regard, exigeant qu’elle ne soit dévoilée que vingt ans après sa mort. Elle n’aura donc pas de reconnaissance avant les années 1980. Mais l’ampleur et l’originalité de sa recherche en font une précurseuse longtemps méconnue de l’abstraction symboliste de la fin du XXe siècle.
  • 10. OLGA ROZANOVA Installée à Saint-Pétersbourg en 1911, Olga Rozanova est présentée aux côtés des peintres du Valet de Carreau à Moscou et aux expositions futuristes. Ses œuvres comme ses textes théoriques sont reconnus par ses pairs. Elle affirme le tableau comme “réalité indépendante” au-delà de l’imitation du réel et défend l’intuition et l’individualité dans l’acte créatif. Rozanova théorise ces positions en 1917 dans son essai Cubisme. Futurisme. Suprématisme. Elle se démarque de Kasimir Malevitch par le rôle central attribué à la couleur plus qu’à la matière picturale et exalte sa luminosité dans ses toiles abstraites de 1916-1918. Elle meurt prématurément en 1918. En 1919, une rétrospective posthume, visitée par 7 000 personnes, célèbre son œuvre avant un long hiatus.
  • 13. LIOUBOV POPOVA Issue d’une famille de marchands riches et cultivés, Lioubov Popova rejoint Moscou en 1906 où elle étudie la peinture. Elle s’inscrit à l’Académie de la Palette à Paris en 1912 auprès de Jean Metzinger et Henri Le Fauconnier et se familiarise aussi avec le futurisme italien. De retour à Moscou, elle élabore une pratique cubo-futuriste et se rapproche de Vladimir Tatline dans l’atelier duquel elle travaille jusqu’en 1916. En 1915-1916, Popova organise dans son appartement des débats hebdomadaires sur l’art auxquels participent de nombreux artistes, historiens de l’art et philosophes.
  • 14. Elle se rapproche alors du cercle de Kasimir Malevitch, intègre son projet d’association Suprémus et le soutient financièrement. Dès 1916, elle expérimente la peinture sans objet dans une série d’“Architectoniques picturales” qui se démarquent du suprématisme de Malevitch par le dynamisme plus affirmé des plans picturaux et par leur facture matériellement prégnante, témoins de son intérêt pour la peinture sur bois des icônes comme de ses échanges avec Tatline.
  • 16. BARBARA HEPWORTH Barbara Hepworth fait ses études au Royal College of Art à Londres, où elle se fait une réputation de spécialiste de la taille directe, ancrée dans la tradition moderniste. Dans les années 1930, elle partage son atelier avec le peintre Ben Nicholson, qui deviendra son mari. Sa première Forme percée biomorphique de 1932 est titrée Abstraction à l’époque de sa première présentation. Hepworth exécute ses premières sculptures totalement abstraites en 1934-1935, après la naissance de ses triplés. A Paris, la découverte d’artistes, de Constantin Brancusi à Jean Arp en passant par Piet Mondrian, l’encourage vers l’abstraction.
  • 17. Elle rejoint avec Nicholson le groupe Abstraction-Création. Ils deviennent des acteurs-clés du mouvement international de l’art abstrait à Londres. Le couple s’installe à St Ives en Cornouailles en 1939. Elle trouve dans les paysages une source d’inspiration profonde. La Whitechapel de Londres lui consacre une rétrospective en 1954 et la Tate en 1967. Reconnue de son vivant comme une artiste majeure, bien que souvent comparée au sculpteur Henry Moore, Hepworth a toujours rejeté le terme de sculptrice et voulait que l’on apprécie son œuvre à l’aune de ses qualités plutôt que de son genre.
  • 19. SOPHIE TAEUBER-ARP Sophie Henriette Gertrude Taeuber connue sous le nom de Sophie Taeuber- Arp, née le 19 janvier 1889 à Davos, en Suisse, et morte le 13 janvier 1943 à Zurich, est une artiste, peintre, sculptrice et danseuse suisse, ayant participé aux mouvements dada puis surréaliste avec son époux, Jean Arp. Elle s'installe à Zurich en 1915, année où elle rencontre Jean Arp et participe avec lui au mouvement dada Son talent de danseuse lui ouvre les portes du Cabaret Voltaire Pendant ces années au Cabaret Voltaire, elle réalise une série de Têtes Dada qui font partie de ses œuvres les plus célèbres. En 1931, elle entre dans le mouvement Abstraction-Création et crée la revue Plastique, dont cinq numéros seulement paraîtront, de 1937 à 1939.
  • 20. En 1940, le couple se réfugie en Dordogne puis sur la Côte d'Azur. Et en 1941 elle crée avec Sonia Delaunay, entre autres, une colonie d'art à Grasse (Alpes-Maritimes), active jusqu'en 1943. « Son œuvre comporte un grand nombre de peintures et reliefs ainsi que des œuvres d'art appliqués. Dès 1916, l'artiste réduit les formes à des carrés et rectangles disposés […] selon des horizontales et des verticales : Compositions verticales. Dans les années suivantes, elle introduit des cercles. » En 1995 entre en circulation un billet de banque de 50 francs suisses, sur lequel figure sa « tête dada ». Elle repose au côté de son mari Jean Arp et de la 2e femme de celui-ci, Marguerite Arp-Hagenbach, au cimetière de Locarno1. Une voie du centre de Strasbourg porte son nom, la rue Sophie-Taeuber- Arp.
  • 22. VERA PAGAVA Peintre géorgienne exilée en France, Vera Pagava se tourne très vite vers les arts plastiques. Elle est exposée pour la première fois en 1944, au côté de Dora Maar. Bien que figurative, sa peinture tend déjà vers l’abstraction : le schématisme et les couleurs restreintes de ses toiles témoignent de sa volonté d’atteindre une forme essentielle. Qu’il s’agisse de portraits ou de natures mortes, Vera Pagava se concentre sur le jeu des motifs de la toile. Une réflexion qu’elle prolonge dans les années 50 avec des jeux d’optique où les motifs se démultiplient et les plans se confondent, non sans évoquer de grands noms du cubisme.
  • 25. VERENA LOEWENSBERG A 15 ans, Verena Loewensberg suit une formation à l’Ecole des arts et métiers de Bâle puis prend des cours de danse à Zurich. En 1935, grâce à l’artiste Max Bill, elle entre en contact à Paris avec des artistes du groupe Abstraction-Création et notamment Georges Vantongerloo. “En 1936, j’ai commencé à peindre des tableaux concrets et je n’ai pas arrêté depuis”, dit-elle. Elle est ensuite l’unique femme au sein du cercle étroit des quatre Concrets zurichois historiques avec Max Bill, Richard Paul Lohse et Camille Graeser. Bien que très structurées, ses œuvres poétiques témoignent de son originalité formelle et chromatique, souvent inspirée par la musique. Contrairement à ses homologues masculins, elle ne reçut jamais le prix des arts de Zurich ».
  • 28. SALOUA RAOUDA CHOUCAIR Saloua Raouda Choucair est à l’origine d’une forme d’art unique, caractérisée par une fusion entre des éléments typiques de l’abstraction occidentale et de l’esthétique islamique. Elle commence à peindre à Beyrouth avant de se former à Paris dans les ateliers de l’Ecole des beaux-arts et de Fernand Léger. Très vite, elle joue un rôle de premier plan dans l’Atelier d’art abstrait d’Edgard Pillet et Jean Dewasne. En 1951, elle présente sa première exposition individuelle à la galerie Colette Allendy et montre ses œuvres au Salon des réalités nouvelles. On perçoit dans ses peintures de la fin des années 1940, relevant d’une abstraction géométrique, l’éclosion de formes modulaires qui imprègnent par la suite l’ensemble de son travail.
  • 31. C’est l’une des premières femmes inscrites à l’Académie des beaux-arts d’Istanbul en 1920. A Paris, elle suit les cours de Roger Bissière à l’Académie Ranson. Mariée au prince irakien Zeid bin Hussein, elle mène une vie cosmopolite. En 1948, ses premières œuvres abstraites retiennent l’attention du critique Charles Estienne. FAHRELNISSA ZEID
  • 32. The Arena of the Sun (1954) fait partie des grandes compositions géométriques colorées dont Zeid parle comme d’une “lumière découpée en facettes”. Son travail, encensé au Salon des réalités nouvelles, fait l’objet d’une attention internationale : elle est la première artiste du Moyen- Orient à bénéficier d’une exposition à New York en 1950, et la première femme exposée à l’Institute of Contemporary Arts de Londres en 1954.
  • 34. JUDY CHICAGO Sur une scène artistique dominée par l’art minimal, la série de performances Atmosphères de Judy Chicago est tout à fait originale. Des nuages de fumées colorées, issus de feux d’artifice, se répandent ici dans les paysages californiens. Cette projection de couleurs dans l’espace répond au dripping d’un Jackson Pollock jetant “héroïquement” la peinture sur sa toile. L’abstraction colorée de Judy Chicago se répand ici librement dans les airs. A l’instar des préoccupations écoféministes reflétées par la revue Heresies, les corps peints évoquent ceux de figures mythologiques, déesses allumant des feux pour des rituels sacrés
  • 37. BARBARA KASTEN Barbara Kasten réalise au début de sa carrière des œuvres textiles abstraites dans lesquelles elle inclut des éléments photographiques. A partir de 1974, elle fait de la photographie son médium principal. Influencée par Laszlo Moholy-Nagy et Ludwig Mies van der Rohe et par les environnements lumineux du mouvement californien Light and Space, elle photographie en chambre noire des juxtapositions de morceaux de Plexiglas, de miroirs, de verre, de planches de bois ou de barres de métal sur lesquels elle projette diverses lumières colorées. La série Constructs fait partie de cette abstraction géométrique hautement colorée et composée de façon sculpturale, à laquelle jeux d’ombres et de lumière confèrent une dimension spatiale.