ATTACHEMENT            etTROUBLES de l’ATTACHEMENT   Dr Marie TITECA Pédopsychiatre  Congrès franco russe du 09 11 2012
Un concept spécifiqueIl s’agit d’un processus psychopathologiqueIl ne s’agit pas d’une nosographieIl se situe hors du cham...
Un processus valide dans les situations      de besoin ou de détresseToute observation hors de ce contexte ne peut  être v...
Une théorie• Un homme : John BOWLBY• Un contexte historique : l’Angleterre après la  seconde guerre mondiale• Un contexte ...
Qui est John BOWLBY?
Biographie•   Upper class associant un père urbain, anobli, chirurgien du roi et une mère    musicienne, un peu froide, el...
Un parcours professionnel très varié•   1925 Summerhill et Neill ( Ecole Montesorri)•   Rencontre John ALFORD, parcours an...
Contexte historique• Deuxième guerre mondiale et phénomènes de séparation  et de déprivation en Angleterre ( Hampstead nur...
Précurseurs scientifiques• Ecole hongroise et les théories de l  agrippement• Balint et la relation d’objet primaire• Spit...
Contexte scientifique global• Traduction en 1935 de l article de Lorenz sur  l’empreinte• 1935 : premier papier sur l étho...
Aujourd’huiL attachement est une théorie de la régulation   biopsychosociale de la peur et du stressLe but du bébé est de ...
Les objectifs du système               d’attachement• But éthologique : Préservation de l’espèce• But assigné : obtenir la...
Les objectifs du système              d’attachement• Un objectif externe : proximité du havre de  sécurité• Un objectif in...
Les comportements d’attachement       dans la première enfance• Comportements aversifs : crier, pleurer• Succion• Comporte...
Les mécanismes d’activation du      système d’attachementALARME : inconnu        distance/figure d’attachement        envi...
Signaux qui activent le système   d’attachement pendant la petite   enfance ( Ainsworth 1991 Bowlby              1969/1982...
Caractéristiques de la figure             d’attachement• La personne vers laquelle s’orientent les  comportements d’attach...
Caregiving• Action de « prendre soin de »• Associe à la fois la protection et l’intégration  des émotions négatives ( peur...
Pattern d’attachement• Organisé sécure 60 à 65 % des enfants ( Réaction  éventuelle à le séparation; retrouvailles brèves ...
Exploration des modalités             d’attachement• Adult Attachment Interview Questionnaire qui  explore l’attachement a...
Conclusion• Attachement=protection• Exploration=apprendre les compétences  nécessaires pour une survie de plus en lus  bas...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conférence_TITECA

809 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
809
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
252
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence_TITECA

  1. 1. ATTACHEMENT etTROUBLES de l’ATTACHEMENT Dr Marie TITECA Pédopsychiatre Congrès franco russe du 09 11 2012
  2. 2. Un concept spécifiqueIl s’agit d’un processus psychopathologiqueIl ne s’agit pas d’une nosographieIl se situe hors du champs de la pathologie psychiatrique, représente plutôt un facteur de risque dans ce domaine
  3. 3. Un processus valide dans les situations de besoin ou de détresseToute observation hors de ce contexte ne peut être validante pour l exploration de l attachement
  4. 4. Une théorie• Un homme : John BOWLBY• Un contexte historique : l’Angleterre après la seconde guerre mondiale• Un contexte épistémologique : Les champs de la découverte de l époque• La naissance et mise en place de la théorie
  5. 5. Qui est John BOWLBY?
  6. 6. Biographie• Upper class associant un père urbain, anobli, chirurgien du roi et une mère musicienne, un peu froide, elle même orpheline de mère très jeune, noble et rurale. Ses parents se sont rencontrés tardivement et ont eu leurs enfants tardivement.• Une enfance marquée par une certaine solitude, aux deux versants : L’année à Londres avec les nurses et les vacances à la campagne, plus chaleureuses et occupées à observer la nature.• L’âge adulte voit le déploiement d’une personnalité active et engagée. Il s’engage dans la Navy à 20 ans.• Débute ses études de médecine en 1925, envisageant d’emblée devenir psychiatre d’enfants.• Marié à une musicienne en 1938, il aura quatre enfants.• Se décrit comme mauvais père et excellent grand père• Deux points forts : le travail et les vacances dans la nature à regarder et observer• Mort en 1990• Epitaphe « to be a pilgrim »
  7. 7. Un parcours professionnel très varié• 1925 Summerhill et Neill ( Ecole Montesorri)• Rencontre John ALFORD, parcours analytique, ( Nous avons des pensées inconscientes & notre passé joue sur notre développement et notre vie d’adulte)• Supervision par Mélanie Klein, rupture• Child Guidance Clinic ( Partenariat avec les travailleurs sociaux sensiblisés au transgénérationnel)• échanges épistolaires avec D W Winnicott• 1946 Directeur de la Tavistock Clinic• 1950 Rapport à l OMS « Maternal care and mental health » ( Soins maternels et déprivations)• 1964 Medical research council• 1980 Professeur de Psychanalyse à l University Collège de Londres• En ccl: associe un coté rebelle engagé et upper class, bénéficie d’une reconnaissance internationale à partir des années 1970, voyageur , charisme stimulation et organisation,, attaché à la transmission , influence médicale ( recherche), influence sociale ( hospitalisation des enfants, mode de garde..)
  8. 8. Contexte historique• Deuxième guerre mondiale et phénomènes de séparation et de déprivation en Angleterre ( Hampstead nursery Anna Freud et Dorothy Burlingham). La souffrance des populations civiles et le déplacement des enfants ( Narnia)• A partir de 1935, interrogation aux USA sur les effets de l institutionnalisation des enfants ( 1944- 45 description de la dépression anaclytique de Spitz)Temps de visites prévus pour les enfants hospitalisés…• 1951 Travail sur les pouponnières et rapport de l OMS• Robertson et introduction de la vidéo avec l observation du séquençage :protestation, desespoir, détachement
  9. 9. Précurseurs scientifiques• Ecole hongroise et les théories de l agrippement• Balint et la relation d’objet primaire• Spitz et la nécessité pour le développement d’une relation continue avec les effets catastrophiques et anaclytiques des séparations précoces
  10. 10. Contexte scientifique global• Traduction en 1935 de l article de Lorenz sur l’empreinte• 1935 : premier papier sur l éthologie• Darwin et théories de l évolution• Psychologie développementale Piaget• Biologie du développement et théorie de l épigénèse
  11. 11. Aujourd’huiL attachement est une théorie de la régulation biopsychosociale de la peur et du stressLe but du bébé est de garder le contrôle de son développement en gardant le contrôle de la proximité de son environnement puisqu’il a besoin des adultes qui l’élèventL attachement est un modèle infanto morphique projeté sur l adulte. C’est un phénomène actif tout au long de la vie
  12. 12. Les objectifs du système d’attachement• But éthologique : Préservation de l’espèce• But assigné : obtenir la proximité physique,l’accessibilité physique enfin la disponibilité de la figure d’attachement• Modification selon l’âge : Proximité physique Puis accessibilité physique Puis sentiment de sécurité associé à la représentation de la figure d’attachement
  13. 13. Les objectifs du système d’attachement• Un objectif externe : proximité du havre de sécurité• Un objectif interne : le sentiment de sécurité et la recherche d’un état émotionnel particulier, calme, relax, sous controle
  14. 14. Les comportements d’attachement dans la première enfance• Comportements aversifs : crier, pleurer• Succion• Comportement de signalisation : vocalisation et sourires• Comportements actifs : approcher, suivre, s’accrocher
  15. 15. Les mécanismes d’activation du système d’attachementALARME : inconnu distance/figure d’attachement environnement menaçantDETRESSE INTERNE : émotions négatives :tristesse peur colère
  16. 16. Signaux qui activent le système d’attachement pendant la petite enfance ( Ainsworth 1991 Bowlby 1969/1982) Système SystèmeIndices Indices d’exploration d’exploration de dedanger menace menace danger défis défis Système Système Système Système de peur de peur d’attachement d’attachement et et alarme alarme Figure Figure d’attachement d’attachement
  17. 17. Caractéristiques de la figure d’attachement• La personne vers laquelle s’orientent les comportements d’attachement• L’attachement vers une figure préférentielle se construit en 6 à 9 mois
  18. 18. Caregiving• Action de « prendre soin de »• Associe à la fois la protection et l’intégration des émotions négatives ( peur tristesse colère) par mirroring• Modalité sereine ou anxieuse selon les propres modèles d’attachement du caregiver
  19. 19. Pattern d’attachement• Organisé sécure 60 à 65 % des enfants ( Réaction éventuelle à le séparation; retrouvailles brèves et tranquilles; proximité à visée de réconfort plus efficace par mère que étrangère; s’intéresse à nouveau à l’exploration)• Organisé insécure anxieux évitant ( minimise l’ensemble des réactions sus décrites)• Organisé insécure anxieux ambivalent ( hyperactivation du système d’attachement difficulté à être consolé puis à retourner à l’exploration)• Désorganisé ( Aucune possibilité d’élaboration de stratégie secondaire à des comportements totalement imprévisibles et effrayants des parents)
  20. 20. Exploration des modalités d’attachement• Adult Attachment Interview Questionnaire qui explore l’attachement adulte• Strange Situation Dispositif de séparations et de retrouvailles d’avec la figure d’attachement Entre 18 mois et 2 ans• ADB Observation des bébés
  21. 21. Conclusion• Attachement=protection• Exploration=apprendre les compétences nécessaires pour une survie de plus en lus basée sur ses propres ressources• Sociabilité, affiliatif = intégration agréable dans le groupe social• Système alarme/vigilance= repérer les dangers

×