Bussy Plage tout en images   Les Virades, c’est bientôt !   Stationnement : la nouvelle donne   Le golf de Bussy dans la c...
4 Vie de la cité10 Dossier13 Vie municipale18 Magazine20 Sport24 Pratique                                      Sommaire - ...
4                                                                         Vie de la cité                                  ...
Vie de la cité                                                                                       5                    ...
6                                                                                          Vie de la cité                 ...
Vie de la cité                                                                                          7        Festival ...
8                                                                          Vie de la cité         Tous ensemble pour les V...
Vie de la cité                                                                                                    9       ...
10                            Dossier     C’est (déjà) la rentrée!                                                        ...
Dossier                                                                                        11                         ...
12                                                                                 Dossier       L’Espace Famille: l’infor...
Vie municipale                                                                                                       13Ent...
14                                                                         Vie municipale                                 ...
Vie municipale                                                                                                   15Une enq...
16                                                                     Vie municipale     LES MESURES COMPLÉMENTAIRES POUR...
Vie municipale                                                                                               17Des nouveau...
18                                                                           Magazine                                     ...
Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114
Journal de bussy numéro 114
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Journal de bussy numéro 114

1 059 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 059
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Journal de bussy numéro 114

  1. 1. Bussy Plage tout en images Les Virades, c’est bientôt ! Stationnement : la nouvelle donne Le golf de Bussy dans la cour des grands pages 4 & 5 page 8 pages 14, 15 & 16 page 22 Bussy LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS - SEPTEMBRE 2009 E MAGAZINE MUNICIPAL D INFORMATIONS EPTEMBRE n°114 Saint-Georges Tout savoir sur la rentrée
  2. 2. 4 Vie de la cité10 Dossier13 Vie municipale18 Magazine20 Sport24 Pratique Sommaire - Edito 3 Soucieux e suis-je vraiment? Non si je ne m’at- 4 & 5. Bussy Plage en images 6. Jumelage anglais : on cherche des familles d’accueil 7. La BD sur son 31 L tache qu’aux fondamentaux de Bussy Saint-Georges : le maintien de son identité résidentielle tournée vers les parcs et jardins et, sur une longue durée, un développe- 8. Tous ensemble aux Virades de l’Espoir 9. Les anciens combattants se souviennent ment harmonieux permettant l’équilibre entre l’habitat et l’emploi, générateur de recettes supplé- mentaires. Certains me trouveront peut- être trop optimiste mais il suffit de regarder l’augmen- tation de nos gains de taxe professionnelle entre 2008 et 2009 – plus de 40 %! – pour saisir qu’en définitive, Bussy dispose de nombreux atouts. 10 à 12. Non si je ne considère que les difficultés immédiates. La crise ne nous a pas C’est reparti pour une année scolaire ! épargnés. Nos entreprises sont frappées par la récession et je ne compte plus sur le territoire communal les plans de licenciement ni les investissements différés. Il suffit de se rendre autour de la gare RER pour voir que la plu- part des immeubles de bureaux n’ont pas trouvé de locataires. Une situa- tion d’autant plus dommageable que leurs promoteurs se sont souvent engagés à ma demande puisque j’étais persuadé de l’importance de créer un parc tertiaire en centre-ville. 13. Energies renouvelables: pensez-y! D’autre part, la trop grande prudence des établissements de crédits nuit 14, 15 & 16. Stationnement: la nouvelle donne considérablement à notre capacité d’investissement et à nos besoins de tré- 17. Du nouveau à la médiathèque sorerie. Bussy n’a jamais été capable depuis 1985 de générer un véritable autofinancement. C’est le propre de toutes les villes nouvelles. Dans ces conditions, seul le recours à l’emprunt peut donner la faculté de créer les équipements induits par l’arrivée de populations nouvelles. De même, les difficultés que rencontre l’Etat lui-même affaiblissent notre trésorerie. Or si plus aucune banque n’accepte de dialoguer avec nous, com- ment ferons-nous? La spirale de l’augmentation des impôts deviendra inévi- table. Je connais ce scénario, et le seul moyen de l’éviter consiste à amener nos différents partenaires que sont la région, le département et le gouverne- ment, à travers notamment l’EPAMARNE, à accepter de prendre en charge 18. Un Buxangeorgien chez les Pygmées! les superstructures que nous espérons. 19. Salon du Mariage, deuxième J’y suis en partie parvenu pour ce qui concerne le troisième gymnase et la salle de spectacle. Les écoles, les crèches et les centres aérés engendrés natu- rellement par le quartier en devenir du Sycomore réclament une même mobilisation de tous les acteurs. La crise accentue nos faiblesses; en crée de nouvelles, mais représente peut- être une occasion unique de modifier radicalement le volet financier de 20. Vacances sportives pour les jeunes notre développement. La décision de 2004 d’EPAMARNE de supprimer 21. Floriane Napoli championne de France les participations empiriques que j’avais imaginées et qui auraient appor- d’équitation tées à Bussy Saint-Georges plus de 10 millions d’euros apparaît dans les dif- 22. Le golf dans la cour des grands ficultés actuelles d’autant plus scandaleuse. 23. Viet Vo Dao: un été inoubliable Au contraire de cette action dommageable pour nous, il est temps de créer à nouveau un cercle vertueux par lequel nous partagerons les fruits de la croissance. n Hugues RONDEAU Votre Maire 24. Courrier des lecteurs Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr 25. Tribunes 26. Nouvelles installations Consulter le site de la ville : www.ville-bussy-saint-georges.fr 27. Professions médicales Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  3. 3. 4 Vie de la cité Troisième édition de Bussy Plage Un coin de paradis à Bussy L’oisiveté: voilà un mot de la langue française bien agréable qui caractérise parfaitement l’am- biance de la troisième édition de Bussy Plage, cet été. Les adaptes du farniente sont une nouvelle fois venus en nombre du 4 juillet au 2 août autour de l’étang de l’Ile Mystérieuse pour pro- fiter de transats et de parasols librement mis à disposition. Les parents confortablement instal- lés dans leurs transats, et les enfants se dépensant sans compter sur les structures gonflables ou dans Pendant que les les nombreuses activités encadrées par les anima- enfants s’amusent, les parents profitent d’un peu de quiétude teurs de la Ligue de l’Enseignement: le tableau bien méritée… était on ne peut plus savoureux… Retour en images sur les plus beaux moments de cette plage, où le soleil n’a heureusement pas manqué. å å On connaissait « Les Parapluies de Cherbourg »: les parasols de Bussy, ce n’est pas mal non plus! ç Sur le sable fin, les enfants débutent la construction d’un château. Nous n’avons malheureusement pas le résultat final! é ç é Les gros nuages dans le ciel n’ont pas empêché les enfants de se défouler sur les structures gonflables, qui peuvent aisément faire office de trampoline. Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  4. 4. Vie de la cité 5 è ê ë ì è Depuis 3 ans, c’est la même chanson autour de l’Ile Mystérieuse, qui se transforme, l’espace de quelques semaines, en vaste terrain de jeux et de détente. ê Du sable, des transats et des parasols, sans oublier pelles, seaux et autres accessoires indispensables: on s’y croirait presque, à la plage… ë Beach-volley, foot ou ping-pong: les sportifs ont également eu l’occasion de í s’exprimer. í Chaque samedi, la Médiathèque de l’Europe se délocalisait pour proposer un peu de lecture aux vacanciers… ì … Une activité dont ont profité ces ados, confortablement installés dans les transats: qui a dit que la jeunesse ne lisait plus? î Il a fait chaud cet été à Bussy. Heureusement, on pouvait se désaltérer sur place, et même déguster de délicieuses crêpes grâce à Marie-Emilie Lebel, présente sur le site lors de deux premières semaines de Bussy Plage. î ï ï Chaque jour, les animateurs de la Ligue de l’Enseignement proposaient aux enfants un stand de tatouage La musique s’invite à la plage !C ette année, Bussy Plage, Grâce à « Mozica Sono », on a pu écou- c’était aussi de la musique, ter du bon son sur l’Ile Mystérieuse et ce grâce à l’initiative de lors de deux week-ends.jeunes Buxangeorgiens, qui ontcréé le collectif « Mozica. Sono » il la pop de Midnight Flyers, Carel ety a quelques temps afin de promou- M.M.T., le hip-hop de R-One, Doublevoir de jeunes talents locaux. Je et Pyromic, le reggae de DIAZZ,Emmené par Toky Ramamantsoa, le R & B de G-Remy ou encore la« Mozica. Sono » a ainsi investi le soul de Daphné. Une première par-site de Bussy Plage durant deux faitement réussie, donc, pourweek-ends pour proposer aux esti- « Mozica. Sono », qui devrait àvants des concerts qui ont fait leur l’avenir être suivie de bien d’autrespetit effet auprès d’eux. Il y en avait concerts, dont nous aurons certai-d’ailleurs pour tous les goûts, avec nement l’occasion de reparler… n Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  5. 5. 6 Vie de la cité Vivez la Danse avec Jumelage anglais SKYDANCE SHOW on recherche des à Bussy! alsa, Rock’n’roll, Danse de Salon, Country, Orientale : familles d’accueil ! S SKYDANCE SHOW est toujours aussi éclectique. Les cours ont repris dès le lundi 14 septembre 2009 avec les professeurs diplô- més de l’association. Voici le programme complet de cette rentrée: D u 24 au 26 octobre 2009, la ville de Bussy, en partenariat avec le comité de jumelage appel aux familles buxangeorgiennes qui seraient intéressées pour accueillir un couple ou une personne seule LIEU JOUR DANSE NIVEAU HORAIRES PROFESSEURS franco- britannique, fêtera les 10 ans durant ces quelques jours. Elles par- Country 1/2 1-2 19h00 -20h00 Marion de jumelage avec Radcliffe-on-Trent ticiperaient ainsi aux festivités qui Ecole Louis-Guibert Lundi Orientale 1/2 Débutant/Inter 20h00 -21h00 Aimée 148 avenue du Clos–Saint-Georges Entraînement Tous et Holme-Pierre- marqueront cet anniver- 21h00-21h50 libre Niveaux pont-and- Gam- saire. Au-delà des ces Mardi Salon 1 19h20 -20h10 1- Débutant 20h10 -21h00 Didier & ston. La ville quelques jours de par- Salsa 1 Régine Ecole Jules-Verne Rock n roll 1 21h00 -21h50 accueillera pour l’oc- tage et de convivialité, 18 avenue Haroun- Tazieff Enfants8/10 Enfants 1 16h20 -17h10 casion environ 35 cela leur permettrait Mercredi Jennifer Préados11/13 Préados 1 17h10 -18h00 2 habitants de nos dêtre des acteurs de ce Salon 2 Intermédiaire 19h20 -20h10 villes jumelles. Ils seront tous logés jumelage anglais qui entre dans sa Ecole Louis-Guibert Jeudi Karine 148 avenue du Clos–Saint-Georges Salsa 2/3 2-3- 20h10 -21h00 dans des familles buxangeorgiennes. deuxième décennie. n Rock n roll 2/3 Inter/Avancé 21h00-21h50 Si beaucoup se sont déjà manifestées, Les familles intéressées peuvent Tarifs préférentiels pour les Buxangeorgiens disponibles sur le site il reste néanmoins quelques-uns de contacter le comité de jumelage www.skydance-show.com nos amis anglais qui nont pas encore (A.R.H.: Association des Amis de Facilités de paiement Radcliffe-on-Trent et Holme-Pierre- Contact (Emilio): 0160431780 ou 0614166712 trouvé de familles daccueil. Le pont-and-Gamston) par mail : E-mail: emilio@skydance-show.com comité de jumelage lance donc un arhbussy@yahoo.fr Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  6. 6. Vie de la cité 7 Festival « Bussy Dingue de BD » QUELQUES RÉACTIONS Un enthousiasme général y « La Bande dessinée na jamais été aussi populaire à Bussy St-Georges! Un rendez- vous complètement suivi qui donne enviepour une première réussie! de multiplier les rencontres de ce type! » Christophe LARMET - co-organisateur du Festival Président de lassociation PâquesMan « Notre souhait était de réunir des auteurs y du 9e Art, quils soient édités par de grandes maisons, quils sautoéditent, quils publient un fanzine ou même quils possèdent juste un blog… » Pierre-Yves - Responsable du secteur BD de la Médiathèque de lEurope « Cétait chaleureux, riche en échanges. On a pu répondre à leurs interrogations. Tous, par- ticipants venus des six coins de France ou y envie que ça soit encore plus grand la pro- chaine fois… » Anne-Sophie Servantie – Peintre-illustratrice – Respon- associations d’auteurs de la région, visiteurs, sable de latelier BD de Bussy Saint-Georges -Résonances ont pu se rencontrer, se questionner, se Marraine du Festival. découvrir et partager la passion qui les anime. « Un festival petit mais… Costaud ! Très À la fin de ces journées, le public est parti à reculons, ne regrettant qu’une seule chose, y convivial, où les rencontres et les échanges avec le public, avec les autres assos et les auteurs ont été fraternels et enrichissants » que le prochain festival soit prévu seulement Chabada – Illustratrice a Médiathèque de l’Europe et l’associa-L en 2011. Rendez-vous est pris! n Responsable de lassociation "Les Lemmings". tion PâquesMan ont gagné leur pari, organiser le premier festival BD de « Jai trouvé ce jeune festival sympathiqueBussy. Cette manifestation a en effet été uneréussite sur toute la ligne. Un dernier regards’imposait, avec notamment les réactions de Latelier BD de l’association Résonances, animé par Anne-Sophie Servantie, a repris à la Médiathèque de lEurope! Renseignements au: 0164663085 y et attachant. On sent un énorme potentiel dintérêt pour la bande dessinée dans cette ville neuve, à la population très jeune. Je serai heu- reux dy être de nouveau invité… »ses acteurs et de ses visiteurs, qui ne tarissent Un album-photo, format BD recueille tous STÉPHANE MELCHIOR-DURAND – Scénaristepas d’éloges pour évoquer cette première édi- les meilleurs moments du Festival. Auteur des albums "Tozoïd et Vula" (éditionstion, sans oublier quelques savoureuses Pour celles et ceux qui ont manqué ce Le Cycliste), "Raiju" et "Raiden" (éditions Bayou). rendez-vous, il est encore consultable à laplanches des auteurs présents. Inauguré par Médiathèque de lEurope. « Yao et moi avons adoré revenir à Bussy,un concours BD, ponctué par des expos flé-chées, suivi par des ateliers animés avec toutle savoir-faire des collectifs présents, les visi- y aussi bien pour les interventions que pour dédicacer dans la joyeuse ambiance du fes- tival! Merci encore pour votre chaleureux accueil à tous,teurs les plus timides ont pu approcher de nous gardons un super souvenir de cette journée! »vrais auteurs de bande dessinée grâce au Amandine – Dessinatrice BD – Association Nekomix Auteur des albums "Les envolées de Violette" tome I (édi-carnet à dédicaces remis à lentrée. tions Théloma), "Valentine" et "Valentin" (éditions Carabas)Et pour celles et ceux qui voulaient en savoir LA MUNICIPALITÉ TIENT À REMERCIER TOUSencore plus sur le 9e Art, des conférences ont LES ACTEURS QUI ONT FAIT DE CE FESTIVAL UNE RÉUSSITE. Le strip s’invite dans le Journal de Bussy! haque mois, vous retrouverez bande dessinée. Chaque STRIP*, fusion- C désormais dans les pages du jour- nal une animation en BD." Bus- systrip ", récréation graphique du journal nant l’univers parfois irrévérencieux de Bloop avec celui de la ville de Bussy vous plongera dans un paysage que vous de notre ville est né de la rencontre entre reconnaîtrez aisément avec comme Bloop, le dessinateur des célèbres "Inter- témoins de l’âme de notre ville, des ani- ludes" et parrain du Festival "Bussy maux, des minéraux, des végétaux… Dingue de BD 2009" », Jayric, scénariste buxangeorgien et Hugues Rondeau, le Retrouvez l’univers particulier de Bloop et Jayric *STRIP: aphérèse de comic strip: dessin d’humour Maire de notre ville, grand amateur de pages 14 et 15 de ce magazine. en quelques cases disposées horizontalement. Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  7. 7. 8 Vie de la cité Tous ensemble pour les Virades 2 009 ! années déjà que Bussy participe Feriel et Caurentin subissent chaque jour un 11 activement aux Virades de l’Es- poir, aux côtés des nombreux bénévoles de l’association Vaincre la Muco- traitement lourd (+ de 10 comprimés, une séance de kinésithérapie respiratoire par jour) et doivent se rendre tous les 15 jours à l’hô- viscidose! Et comme le souligne Brigitte pital. « Ce n’est pas parce que l’on ne voit rien Delort, qui a lancé la Virade des Portes de la que tout se passe bien », souligne ainsi Lau- Brie, le programme sera cette année colossal, rence, qui voit chaque année arriver les avec trois jours de fête en quasi non-stop. Du Virades avec une grande joie. « Nos enfants 25 au 27septembre, les Buxangeorgiens sont ont compris ce que sont les Virades de l’Espoir. donc invités à participer à ces Virades de l’Es- Pour eux, c’est avant tout une fête, mais aussi un poir qui portent si bien leur nom. De nom- rassemblement qui permet de faire avancer la breuses familles fondent en effet chaque recherche. Continuez, ne baissez pas les bras! », année beaucoup d’espoir sur cet évènement ont donc lancé en chœur les deux mamans qui a déjà permis de faire avancer la recherche aux 25 bénévoles des Virades des Portes de sur cette maladie cruelle pour les personnes la Brie, qui ne manquent pas de volonté pour atteintes. Béatrice et Laurence, mamans de poursuivre ce beau combat. A l’avenir, l’idéal, Feriel, 7 ans, et Caurentin, 12 ans, tous deux ce serait bien sûr que les Virades n’aient plus atteints de la mucoviscidose, ont raconté lors lieu d’exister, ce qui signifierait que les cher- de la conférence de presse de présentation cheurs auraient trouvé les remèdes pour venir Brigitte Delort et toute l’équipe des Virades des Portes de la des Virades 2009, leur quotidien. Bien qu’ils à bout de la mucoviscidose. Mais pour cela, Brie vous attendent de pied ferme pour ces trois jours de fête! suivent aujourd’hui une scolarité normale, ils ont besoin de vous! n Un programme colossal ! C ette année, l’association Vaincre la mucoviscidose met littéralement le paquet en accueillant quantité d’évènements et en organisant de nombreuses anima- tions, le tout parrainés par Murielle Hermine, championne de natation synchronisée, et Julien Laurence, un ancien de la Nouvelle Star. Notre pongiste buxan- georgien Christophe Legoût sera également de la partie pour une démonstration de tennis de table. Retrouvez ci-dessous les principaux rendez-vous… VENDREDI 25 SEPTEMBRE A 20 h 30 A 16 h - Spectacle « LES CHANSONS DE PAUL ELIOTT » - 4 € SPECTACLE « LA TELE QUI CHANTE » Au Gymnase Maurice-Herzog au Gymnase Maurice-Herzog Prix 14 €, 7 € (-18 ans) SAMEDI 26 SEPTEMBRE à 20 h 30 au Un véritable show avec de nombreuses Gymnase Maurice-Herzog célébrités de vos émissions TV préférées SOIREE DANSANTE AVEC SPECTACLE (Nelson Monfort, Tex,… ) Des stars du – Prix 13 €, 7 € (-25 ans) PAF, interprètent chacune une ou deux Possibilité de restauration sur place. chansons sur des rythmes de folie. Un Avec la participation de SALSA PAS- concert de générosité ! SION PARIS, VIB ANIMATION et KA FRATERNITE. Cette soirée dansante SAMEDI 26 de 14 h à 18 h et sera animée par un DJ de renom DIMANCHE 27 SEPTEMBRE de 10 h à avec spectacle et démonstrations de 18 h au Gymnase Maurice-Herzog danse. GRANDE KERMESSE Comme tous les Renseignements et réservations: ans, présence de nombreuses attractions : Vélos fous, élasto-trampoline, Virginie au 0977680973 et sur le site: babyfoot humain manège pour les enfants, structures gonflables, simu- www.virade77-portesdelabrie.fr, lateurs de vol, fabrication de cerf volants, promenades à poney, en motos et voitures anciennes, stands de jeux variés avec la participation de très nombreux sponsors et associations, tombola, DIMANCHE 27 SEPTEMBRE dans chaque commune partenaire Podium d’animation le dimanche 27 de 12 h à 18 h qui accueillera tour Grande marche contre la mucoviscidos à tour les associations culturelles des villes partenaires (chant, danse, Les volontaires, adultes et enfants de chaque ville, sont invités à par- théâtre, démonstrations,…) ticiper à une grande marche de l’espoir et arriveront au Gymnase Maurice-Herzog, site de la Virade, à 12 h 30. Ils porteront un dos- SAMEDI 26 SEPTEMBRE sard aux couleurs de leur ville et seront accompagnés par des béné- APRES-MIDI POUR ENFANTS : voles et des marathoniens, sportifs de haut niveau. A 14 h - Lecture de contes et poésies pour enfants de 8 à 12 ans – Asso- Venez nombreux pour participer à cet événement sportif et pour 3 € ciation Rencontres Européennes Europoésie – prix d’entrée : 2 € donnez symboliquement votre souffle pour vaincre la mucoviscidose. Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  8. 8. Vie de la cité 9 élèves de l’association13 Bussy Asie ne sont pas prêts d’oublier leursvacances d’été 2009. Ils se sont en effet De Bussy à Tianjinenvolés le 17 juillet à destination de laChine pour un séjour linguistique etculturel à Tianjin, situé à environ100 km de Pékin. Hélène Yu,conseillère municipale et professeur dechinois au sein de l’association, les Au menu de ce voyage, la découverte deaccompagnait. Trois autres écoles de la culture chinoise, dont la calligraphie.chinois de la région Ile-de-France Grande Muraille, le Palais d’Eté, le siteétaient de ce voyage, organisé conjoin- des Jeux Olympiques, l’Ecole normaletement par le Service de l’éducation de supérieure de Tianjin, le musée del’ambassade de Chine en France et le Tianjin. Ils se sont également baladésbureau Hanban (Bureau du Conseil dans les rues des Antiquaires et de laInternational pour la Promotion de la Gastronomie, visitant de nombreuxLangue Chinoise). Le Service de l’édu- commerces pour y faire du shopping.cation de l’ambassade de Chine en Un voyage qui restera sans nul douteFrance entend ainsi enrichir les res- dans leurs mémoires.sources et services disponibles pour les Quant aux cours de l’association Bussypratiquants et encourager les initiatives Devant le Temple du Ciel, les jeunes Buxangeorgiens, avec Hélène Yu au pre- mier plan, s’amusent comme des petits fous ! Asie, ils ont repris dès le début du moisliées à la langue chinoise. « La Chine de septembre. Ils accueillent des élèvesaccorde une grande importance à la géné- tissage au contact de la population locale, vités culturelles (calligraphie, arts plas-ralisation de sa langue dans le monde, tout en découvrant la culture chinoise. » tiques, découpage, danse, chants, kung de tous niveaux à partir de 6 ans. nexplique Hélène Yu. Ce séjour a ainsi Le programme de ces deux semaines fu…), visites. Les jeunes Buxangeor- Contact: Bussy Asie aupermis à nos élèves de parfaire leur appren- était fort copieux: cours de langue, acti- giens ont ainsi visité la Cité interdite, le 0164660151 ou 0628359178. Cérémonies de commémoration Robert Msili décoré Avant la Libération,d’épouvantables drames se sont produits Une nouvelle distinction pour le président de l’Amicale des Anciens Combattants de Bussy. ondée en 1930, sous le nom de Mériteå Robert Msili a salué la mémoire du Sergent Robert, symbole des aviateurs tombés dans notre secteur.ç Claude Louis, Adjoint au Maire, a déposé la gerbe de la municipalité. F Civique, l’Etoile Civique honore le courage et le dévouement aux autres, en rendant hommage aux actes et aux comportements qui en témoignent. Cette institution a honoré il y a peu e dimanche 30 août, deux cérémonies com- Louis. A l’issue de cette cérémonie, la délégationL notre président de l’Amicale des Anciens combat- mémoratives se sont déroulées pour hono- s’est ensuite rendue en forêt de Favières, au lieu- tants, Robert Msili, qui a reçu la médaille de Ver- rer la mémoire de onze jeunes résistants dit le Poncelet, où est élevée la stèle à la mémoire meil de l’Etoile Civique. Réunis dans le cadreabattus le 25 août 1944, peu avant la Libération, du Sergent Raymond Robert, symbole des avia- prestigieux des Salons des Français Libres, l’as-par des soldats allemands. Des cérémonies aux- teurs tombés pour la France dans notre secteur semblée a salué l’action de Robert Msili à Bussyquelles la Ville de Bussy et son Amicale des au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Au Saint-Georges. « Vous navez de cesse que soitAnciens Combattants, emmenée par Robert nom de l’Amicale des Anciens Combattants de la reconnu le monde combattant et votre participa-Msili, ont participé activement. Devant le monu- Ville de Bussy, son président, Robert Msili, n’a tion est des plus actives dans les associations patriotiques, a ainsi déclaré le président de l’Etoilement élevé en l’honneur de ces onze résistants en pas manqué, avant de déposer la gerbe de la Ville, Civique, Serge Guillemot. Pour vos engagements,forêt de Villeneuve-Saint-Denis, c’est Claude de rappeler le courage et la bravoure du sergent votre détermination et vos réalisations, l’EtoileLouis, Adjoint au Maire délégué à la Culture, qui Robert, qui fait partie de l’Histoire de France, Civique se félicite de vous attribuer sa médaille dea déposé la gerbe de la Ville, alors que celle des comme bien d’autres de ces combattants tombés Vermeil. » Voilà donc une nouvelle distinction pourAnciens Combattants était portée par M. et Mme lors de ce conflit sanglant. n Robert Msili, et sans doute pas la dernière… n Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  9. 9. 10 Dossier C’est (déjà) la rentrée! Une nouvelle rentrée! Elle nous revient avec son petit cortège d’in- quiétudes, de stress, mais aussi de moments joyeux où l’on retrouve ses amis, ses voisins, avec plein de bonnes résolutions et de projets dans la tête… La rentrée 2009 n’aura ainsi pas fait exception à ces règles d’or. élèves (2000 pour les écoles élé- 3300 mentaires et 1300 pour les écoles maternelles) ont repris le chemin de l’école. « Cette rentrée 2009 dans les 9 groupes scolaires s’est déroulée en toute sérénité, affirme Isabelle Goudal, Adjointe au Maire aux Affaires scolaires. Tout le travail du service des Affaires scolaires, des directrices et de leurs équipes, la mise en place des commissions de sec- torisation et de dérogation ont permis une anticipation et une organisation favo- rables. » Le fait marquant à signaler est l’explosion des inscriptions en école maternelle, particulièrement en centre-ville: le baby-boom est vraiment une réalité à Bussy! La Ville a donc adapté son offre scolaire à cette évolution démo- graphique générale et à celle spécifique de ses différents quartiers. Cette adé- quation n’est pas toujours facile en raison de la spécificité des 9 groupes scolaires de Bussy: ils disposent chacun d’une école maternelle et d’une école élémentaire. « Les parents souhaitent, et nous le comprenons bien, que leur enfant fasse toute sa scolarité au sein du même groupe, ainsi que ses frères et sœurs, mais il y a parfois des difficultés à concilier ce désir avec la capacité néces- saire des classes et l’équilibre entre les écoles », souligne Isabelle Goudal. Les ouvertures et fermetures de classes ont ainsi concerné quatre groupes scolaires: Ë ECOLE ANTOINE-GIROUST : fermeture d’une classe élémen- taire; ouverture d’une maternelle pour désengorger les autres écoles, en particulier l’école Jules-Verne, Ë ECOLE JULES-VERNE: ouverture de deux classes, une en élé- mentaire, une en maternelle. Ë ECOLE LOUIS-GUIBERT: fermeture d’une classe en maternelle (les habitants demeurent longtemps dans le quartier et il y a peu de nou- veaux arrivants). Ë ECOLE GEORGES-SAND: ouverture d’une classe élémentaire justifiée par son caractère récent dans un nouveau quartier, par de nou- veaux arrivants, par la montée pédagogique des élèves. Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  10. 10. Dossier 11 Deuxième rentrée scolaire pour Isabelle Goudal en tant quAdjointe au Maire, une rentrée quelle juge très satisfaisante, grâce, notamment, à la mise en place des commissions de sectorisation et de dérogation.« Le bon fonctionnement des commissions de sectorisation et de dérogation apermis d’améliorer la gestion des effectifs scolaires et la communication entrela Mairie, la communauté scolaire et les parents d’élèves, poursuit IsabelleGoudal. En effet, la commission de sectorisation, réunissant des élus de laVille, la responsable des affaires scolaires , les directeurs décoles et des repré-sentants de parents délèves, a travaillé toute l’année et a procédé à des simu-lations successives pour gérer au mieux les effectifs et leur répartition au seindu nombre de classes nécessaire pour leur accueil à la rentrée, en veillant à unéquilibre entre les écoles. La commission de dérogation a ensuite étudié Grippe A: où en est-on?70 demandes, analysées en toute transparence grâce à une grille commune. » Pas de jour sans que la grippe A/H1N1 ne fasse parler d’elle… Face à la menaceDes travaux bienvenus de pandémie qui se rapproche chaque jour davantage, la prévention demeure ladans chaque école préoccupation essentielle et la Ville deLes ouvertures de classes ont impliqué des investissements importants, en Bussy a mis plusieurs actions en place enparticulier à l’école Jules-Verne, avec la création de deux classes au sein de ce sens dans chaque école. Le lavage desl’Espace Jeunes (montage de cloisons, création d’ouvertures…) qui a néces- mains étant l’action de prévention desité une grosse commande de mobilier. Pour les autres groupes scolaires, base pour éviter et limiter la propagationles travaux se sont pour la plupart limités à des aménagements: à l’école du virus, tous les distributeurs de savonGeorge-Sand, la nouvelle maternelle a trouvé place dans les locaux réamé- et essuie-mains des écoles ont été révisésnagés de la bibliothèque installée dans un autre local; à l’école Antoine- et sont alimentés très régulièrement. DesGiroust, une classe pouvait être rendue disponible. solutions hydro-alcooliques sont mises àEnfin, et nous y reviendrons plus longuement dans la prochaine édition, disposition des enseignants, les sols sontla Ville de Bussy est heureuse de pouvoir mettre à disposition de l’Associa- nettoyés avec un produit anti-bactérien.tion AIME 77, présidée par Brigitte Abergel, des locaux au sein de l’école L’Éducation Nationale a également assuré auprès des parents et des ensei-Louis-Braille; une structure innovante d’accueil, qui prend en charge des gnants une campagne par la diffusion de documents d’information.enfants autistes, avec un suivi individuel des enfants, dans le cadre de l’ap- « Rentrée 2009 sereine, donc, à Bussy, que je souhaite très heureuse à tousprentissage de la vie scolaire, est ainsi proposée depuis cette rentrée aux nos élèves, à leurs parents, et à leurs enseignants », conclut jolimentenfants et à leur famille. Isabelle Goudal !n Quoi de neuf dans les collèges et lycées ?L es 5,3 millions de lycéens et de collé- formation au lieu de 4; dans la filière générale, toire pour tous les collégiens et les lycéens; un giens qui ont fait leur rentrée en France de nouveaux programmes de français, d’his- meilleur accompagnement dans l’orientation ne vont pas connaître de trop grands toire-géographie, en éducation civique, sont professionnelle, grâce au parcours de décou- bouleversements durant leur année scolaire, la mis en place en 6e ainsi que de mathématiques, verte des métiers et de la formation, va égale- réforme du lycée étant prévue pour 2010! Mais de physique-chimie et de sciences de la vie et ment permettre des temps d’observation dans il y a quelques nouveautés importantes : la de la terre pour toutes les classes de collège; un le milieu professionnel, des entretiens person- refonte du bac professionnel prévoit 3 ans de enseignement de l’histoire des arts est obliga- nalisés avec des conseillers d’orientation… n Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  11. 11. 12 Dossier L’Espace Famille: l’information en un clic! L’ ESPACE FAMILLE est déjà bien connu laire, les accueils de loisirs, les stages multisports, messagerie au service des affaires scolaires qui lui des familles buxangeorgiennes depuis les activités culturelles, l’Espace Jeunes… répond et lui indique les justificatifs éventuellement sa mise en place au printemps 2009. Un accès à leurs informations personnelles est éga- demandés, savoir où elle en est de ses paiements… lement à leur disposition, véritable guichet en ligne D’ici la fin de l’année, pour encore plus de simpli- Accessible sur le site internet de la Ville, il leur accessible 24h sur 24 et 7 jours sur 7: chaque cité, grâce à un système de paiement électronique donne tout d’abord des informations générales sécurisé par carte bancaire mis en place sur le site, famille peut ainsi créer son compte et y accéder sur les structures d’accueil de la petite enfance, sur avec son code famille et un mot de passe; elle peut il sera possible de payer en ligne les prestations, et les 9 écoles maternelles et élémentaires de Bussy consulter ses données personnelles, signaler les les familles n’auront plus alors à se déplacer auprès (coordonnées, modalités d’inscription, études…), modifications nécessaires (changement d’adresse, du service des affaires scolaires de la mairie ou à sur les classes de découverte, la restauration sco- évolution de la composition de la famille…) par envoyer un chèque… n Les DDEN recherchent des volontaires Les Délégués départementaux de l’Education Nationale (DDEN) sont de l’école (centre de loisirs, transport, restaurant scolaire, bibliothèque…) nommés par l’inspecteur d’Académie. Leurs fonc- Les DDEN sont regroupés en association loi 1901, tions ont cinq aspects majeurs: ils viennent de différents horizons (enseignants en Ë Ils participent, comme membre de plein droit retraite, parents, élus…) qui ont un point au conseil d’école. commun : l’école. Leur principale action est la Ë Ils visitent les bâtiments scolaires (équipement, médiation, le conseil et le rappel des règles aux dif- entretien, sécurité, hygiène). férents intervenants de la vie scolaire. Pour ce faire, Ë Ils assurent les liaisons et une coordination ils souhaitent actuellement compléter leur déléga- entre école et municipalité, usagers et adminis- tion et recherchent donc des personnes souhaitant tration. continuer d’œuvrer pour les enfants de l’école Ë Ils participent aux réflexions et informations publique. sur l’école et l’éducation. Pour plus de renseignements, vous pouvez contac- Ë Ils ont un rôle incitatif et d’animation dans les activités complémentaires ter M. Gaudefroy au 0681215377 ou par courriel à ggy01@aol.com. Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  12. 12. Vie municipale 13Entrez dans l’univers des énergies renouvelables! France –, et de réaliser des économies d’énergie à hauteur de 20 %. Pour vous aider à mieux comprendre ces enjeux majeurs et faire les bons choix en la matière, une réunion d’information sur le thème des énergies ournies par le soleil, le vent, la chaleur de tirées des gisements de combustibles fossiles enF renouvelables se tiendra en salle du Conseil de la terre, les chutes d’eau, les marées ou voie de raréfaction: pétrole, charbon, lignite, gaz la mairie le mercredi 14 octobre à 19h. Des pro- encore la croissance des végétaux, les éner- naturel. N’ayons pas peur des mots: la Terre se fessionnels seront présents pour vous apportergies renouvelables sont aujourd’hui au cœur situe, en matière énergétique, à un tournant de leur expérience. Plusieurs thématiques y serontd’un enjeu immense pour l’avenir de notre pla- son histoire. Les conclusions du Grenelle de abordées : principes de fonctionnement desnète. N’engendrant pas ou peu de déchets et l’Environnement ont d’ailleurs témoigné de la énergies solaires, géothermiques et hydrau-d’émissions polluantes, elles participent à la lutte nécessité de changer de modèle énergétique, liques, éoliennes, comment économiser l’éner-contre l’effet de serre et les rejets de CO2 dans économique et sociétal. C’est également le défi gie, coût des différents équipements… Vousl’atmosphère, facilitent la gestion raisonnée des que s’est fixée l’Union européenne il y a pourrez également dialoguer avec ces spécialistesressources locales, et génèrent, en sus, des quelques mois au travers du paquet climat-éner- et leur demander des conseils toujours utilesemplois. Le solaire (solaire photovoltaïque, gie, avec l’objectif de diminuer de 20 % les émis- avant de se lancer dans cet univers! nsolaire thermique), l’hydroélectricité, l’éolien, la sions de gaz à effet de serre d’ici 2020, de porter Réunion d’information et de sensibilisationbiomasse, la géothermie sont des énergies flux la part des énergies renouvelables à 20 % dans aux énergies renouvelables, le mercrediinépuisables par rapport aux « énergies stock » la consommation énergétique – 23 % pour la 14 octobre en salle du Conseil à partir de 19h.EGEE : André Vallette succède à Jean-Charles Gramain ntervenant à Bussy depuis 2005, l’association tion. « Je veux avant tout leur donner des conseils de bon sens, confie André Val- I EGEE (Entente des Générations pour l’Emploi et l’Entreprise) s’est donné pour missions d’en- courager et d’aider à la création d’entreprises. Une lette. Une entreprise, c’est comme un enfant, image-t-il. Il faut l’éduquer et l’élever jusqu’à ce qu’elle devienne autonome et adulte. Ce qui compte avant toute chose, c’est d’amener les gens à bien penser leur projet, plutôt que de se lancer bille en tête. démarche que d’aucuns qualifient Nous sommes là pour les écouter et les accompagner dans leurs souvent de parcours du combattant! démarches.» L’association permet ainsi à l’entrepreneur de gagnerQuelle forme juridique doit-on choisir? De quelles aides peut- du temps et d’éviter bien des pièges. En Seine-et-Marne, ce sonton bénéficier? Au sein d’une SARL, faut-il opter pour le statut 25 conseillers EGEE, tous anciens cadres dirigeants ou chefsde gérant majoritaire ou minoritaire? De quelle couverture d’entreprise, qui participent activement et bénévolement à cettesociale peut bénéficier un dirigeant? Les questions sont en effet mission essentielle à force d’être évidente: celle du savoir et denombreuses, et les bénévoles d’EGEE sont là pour y répondre. En cette ren- l’expérience qui se transmet. A Bussy, André Vallette tiendra des permanencestrée, un nouvel interlocuteur intervient en mairie de Bussy, puisque André Val- hebdomadaires, le mardi matin sur rendez-vous, dans les locaux de la mairie.lette remplace Jean-Charles Gramain. Cet ancien vice-président de la CGPME N’hésitez donc pas à le rencontrer si vous avez quelques idées derrière la tête…nde Seine-Saint-Denis a une longue expérience du monde de l’entreprise, et il Pour prendre rendez-vous avec André Vallette, contactez le secrétariatsaura parfaitement conseiller, à l’instar de M. Gramain, les candidats à la créa- de la mairie au 01 64 66 68 16 Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  13. 13. 14 Vie municipale Stationnement en centre-ville De nouvelles zones vertes et bleues instaurées ous l’avez sans doute constaté: cet été, cer- V taines rues du centre-ville ont été intégrées au plan de stationnement réglementé (zones vertes et bleues) en cohérence avec les rues alentour. Ce plan de stationnement existe déjà depuis plusieurs années et résulte d’une politique communale volontaire en terme de stationnement. En effet, le stationnement est une composante importante des rues du centre-ville et constitue un enjeu pour la mobilité et la qualité de vie de notre commune. Une première réflexion lancée avec le projet d’aménagement du Pôle Gare: Depuis plus de deux ans, la commune travaille à l’élaboration à la réalisation d’un projet de requali- fication du Pôle Gare et du centre-ville et cela dans deux objectifs prioritaires: … Améliorer tous les modes de circulation (voi- En effet, depuis plusieurs années, le stationnement tionnent en centre-ville et n’engorgent celui-ci par tures, bus, piétons, vélo…) autour de la gare est devenu de plus en plus difficile pour les habi- un stationnement « ventouse ». RER d’une part, tants et les usagers du centre-ville et des commerces. … Redonner une qualité à l’espace public de cette L’étude n’a fait que mettre en évidence un phéno- Une étude spécifique engagée sur zone de vie au cœur du centre-ville. mène observé par tous: de nombreux usagers du RER stationnent toute journée sur la voirie, notam- la problématique du stationnement Les grandes orientations de ce projet vous ont été pré- ment devant les commerces, privant ces derniers à Bussy Saint-Georges sentées lors d’une réunion publique en octobre2008. d’une partie de leur clientèle et gênant les habitants En complément de cette étude globale sur le La question du stationnement avait d’ores et déjà été du centre-ville ayant de grandes difficultés à trou- pôle gare, la commune a engagé en avril 2009 abordée dans le cadre de cette étude et avait appelé ver des places disponibles. une étude spécifique sur le stationnement en de nombreuses remarques de l’assistance: insuffisance centre-ville dans un périmètre élargi. Cette de stationnement pour accéder aux commerces et En réponse à ces problèmes, la commune a mis en étude est menée par un bureau d’études spécia- restaurants, difficultés à trouver une place, question place depuis quelques années des zones vertes et liste des thèmes des déplacements, du trafic et de l’instauration d’un stationnement payant… bleues, afin d’éviter que les usagers du RER ne sta- du stationnement. Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  14. 14. Vie municipale 15Une enquête de terrain a été réalisée le Une ZONE BLEUE, dans les16 avril dernier, le résultat est sans appel : zones à forte activité, où le sta-le respect de la réglementation du stationne- tionnement est gratuit maisment (zones vertes, zones bleues) qui était glo- limité à 2heures pour favoriserbalement satisfaisant en 2007 s’est nettement la rotation fréquente permet-dégradé en 2009. Seulement un usager sur tant à la clientèle des com-trois respecte le bon usage du disque. Ces pra- merces de trouver plus de places à tout moment detiques ne sont pas sans conséquences et la journée.confortent les observations faites jusqu’à ce Une ZONE VERTE, dédiéejour : les véhicules stationnant toute la jour- aux visiteurs de moyennenée dans les zones vertes et bleues empêchent durée, aux employés de la zoneun bon taux de rotation du stationnement et et accessible aux résidents où leparalysent le système pour les visiteurs et rive- stationnement est gratuit maisrains du centre-ville. limité à une demi-journée avec disque (8h – 14h / 14h – 19h), Mendès- France dans sa partie sud. Cette rue ainsiSuite à ce constat, les principaux axes de la poli- Une zone de stationnement gratuit non limité que d’autres alentour (avenue Jacques-Cartier)tique communale en matière de stationnement qui permet tout type de stationnement, réduite et n’avaient pas encore été intégrées au plan de station-et de déplacements urbains sont: plus éloignée du centre-ville, notamment pour limi- nement.Favoriser le stationnement des visiteurs du ter le stationnement ventouse. En toute logique avec le reste du centre-ville et pourcentre-ville, un fort taux de rotation s’avérant faire face aux pratiques mentionnées ci-dessus, cesbénéfique pour l’activité économique (com- Cette règlementation zone bleue/zone verte n’est rues ont été marquées en zones bleues ou vertes, enmerces, restaurants…). pas appliquée les week-ends et jours fériés, période cohérence avec les zonages alentour: zones bleues auDissuader le stationnement sur voirie des où elle n’a pas lieu d’être , car la demande en station- plus près des commerces, zones vertes sur les margesusagers du RER, tout en leur proposant nement induite par le rabattement est très faible. de l’hyper centre (voir le nouveau plan de station-d’autres modes de transport, Enfin, l’offre de stationnement comprend égale- nement mis en place depuis cet été).Supprimer le stationnement ventouse (sta- ment un parking en ouvrage (Parc-Relais ou P+R) Aucune place de stationnement n’ayant été suppri-tionnement d’un véhicule au même emplace- qui est sécurisé et payant. Il est en priorité destiné mée, ce plan de stationnement se traduit par unement pendant une durée importante), qui aux usagers des transports collectifs, essentiellement emprise constante sur l’espace public. Toutefois, iloccupe inutilement l’espace public et nuit à la les usagers du RER, et offre une tarification attrac- offre une capacité d’accueil de véhicules bien supé-qualité de l’environnement et à l’usage que tive par abonnement. rieure à la situation d’avant l’été, avec jusqu’àpourraient en avoir les riverains et les visiteurs, 580 véhicules supplémentaires stationnés par jour.Satisfaire le stationnement des résidents du La municipalité souhaite aujourd’hui vous infor-centre-ville pour qu’ils puissent se réorienter, à Les mesures adoptées pour mer que pendant quelques semaines, un renforce-chaque fois que cela est possible, vers d’autres la rentrée de septembre 2009 ment des contrôles de l’usage du disque par la Policemodes de déplacements (marche à pied, trans- Au cours de l’année 2008-2009, de nouvelles rues municipale sera opéré, afin de vérifier le respect duports en commun, vélos, voitures mutualisées). du centre-ville ont été aménagées, en articulation plan de stationnement. N’oublions pas que la fina-Ces quatre principaux objectifs sont déclinés sur avec le développement urbain vers le sud. On lité du plan de stationnement est un meilleur usagevoirie à travers trois zones: pourra notamment citer le boulevard Pierre- de l’espace public pour tous! n Suite en p.16 Ë Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  15. 15. 16 Vie municipale LES MESURES COMPLÉMENTAIRES POUR LE RABATTEMENT VERS LA GARE RER LE P + R (PARKING-RELAIS) La desserte bus des lignes 22 et 44 permet de desservir la gare RER sur une L’étude de 2007 ainsi que celle de 2009 ont mis en évidence que le P + R amplitude allant de 6h à 21h.Les horaires sont consultables sur le site situé à proximité de la gare RER est sous-utilisé. D’une capacité totale de www.buspeps.fr. La desserte a également été développée afin de desservir 405 places, ce parc de stationnement compte en effet sur ces 3 dernières les premières entreprises qui se sont implantées sur la ZAC Leonard-de-Vinci. années une moyenne de 200 à 250 entrées en semaine. Rappelons que ce Le réseau de bus Pep’s est encore amené à être développé à l’horizon 2015. parking est un ouvrage comportant plusieurs demis-niveaux décalés avec Ce développement est prévu dans le cadre du Plan Local de Déplacement des une partie-en sousterraine non visible de l’extérieur. Contrairement à ce que secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée élaboré par le Syndicat Intercommunal de pensent donc de nombreux habitants, ce parc de stationnement est sous-uti- Transport en partenariat avec la commune. Il est consultable sur le site inter- lisé. Ce P + R payant garantit ainsi de trouver une place sécurisée tous les net de la ville à la rubrique Urbanisme/Déplacements/PLD. jours, en particulier pour les usagers du RER venant des communes voisines A VÉLO: Le projet de réaménagement du Pôle Gare prévoit à terme une de Bussy-Saint-Georges. offre de stationnement pour les cycles d’une capacité totale d’environ 600 places. En attendant la réalisation de ce projet qui s’échelonnera COMMENT SE RABATTRE VERS LA GARE RER? EN BUS: Pour la rentrée de septembre 2009, l’offre de bus Pep’s a été ren- sur plusieurs années, l’EPAMARNE va aménager un parc à vélos pro- forcée, notamment sur la ligne 22 qui dessert la partie Est de la commune avec visoire d’une capacité de 120 places directement en face de la sortie est 10 courses supplémentaires: une le matin à 7h49 de Chanteloup l’Orée du de la gare RER. Cet aménagement provisoire a pris un peu de retard à Bois et neuf en fin d’après-midi et en soirée, calées sur les horaires d’arrivée cause de problèmes techniques liés à l’étanchéité de la dalle. Les travaux du RER A. Cette nouvelle offre vise à répondre aux demandes exprimées par auront lieu aux mois de septembre et d’octobre, afin que chacun puisse les Buxangeorgiens, notamment ceux habitant le nord-est de la commune. accrocher son vélo en toute sécurité au plus vite. Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  16. 16. Vie municipale 17Des nouveautés pour la rentrée à la Médiathèque n cette rentrée, la Médiathèque propose à thé. Le lien entre le thé, la littérature et l’écriture Pour les gourmands!E ses usagers quelques nouveautés. Avec votre carte, vous pourrez dorénavantemprunter, pour une durée de 3 semaines, est naturel, presque évident. L’heure du thé est une vraie pause pour le lecteur et l’écrivain, qui laisse ainsi durant quelques temps, libre cours à Autre rencontre incontournable pour tous les gourmands, petits et grands : « Tout chocolat ».4 livres, 3 revues, 4 CD, 1 DVD (par famille et l’inspiration et l’imagination. Durant tout le mois d’octobre, et ce dans lesur une carte adulte) et 3 partitions. Plus de cadre de la Semaine du goût, vos sens seront2000 personnes sont actuellement inscrites. Si Pour les enfants: mis en émoi. Vous pourrez dévorer des yeuxvous souhaitez les rejoindre, rien de plus simple: l’exposition « De la fève au ballotin », qui vous Cette année encore, vous retrouvez quelquesil suffit de se présenter à l’accueil de la média- fera découvrir l’histoire de la fève de cacao, mais rendez-vous incontournables.thèque, muni d’une pièce d’identité et d’un jus- aussi la fabrication du chocolat, depuis la Les « histoires du mercredi » ont repris dès letificatif de domicile. récolte de la cabosse jusqu’à la tablette de cho- 9 septembre à 16 heures. Afin de contenterQuant aux animations, elles reprennent de plus colat. Vous pourrez également visionner un petits et grands, les bibliothécaires lisent des his-belle, avec là aussi, de nouveaux rendez-vous. film documentaire sur l’engagement bio-équi- toires tous les quinze jours à des publics diffé- table en Equateur. rents (2-5 ans et 5-8 ans). Les bibliothécairesPour les adultes: attendent par ailleurs parents et enfants Pour aiguiser encore plus vos papilles, une conférence-dégustation vous est égalementDepuis le 1er septembre, vous pouvez devenir (0-3 ans) le premier jeudi de chaque mois à proposée le mercredi 14 octobre à 16 heuresmembre du Prix de l’Europe. Pour cela, vous 10 heures et à 11 heures. Lectures, comptines et (sur inscription). Un artisan-chocolatier vousdevez lire, avant le 16 janvier 2010, la sélection jeux de doigts sont au programme de ces « jeudis fera découvrir tous les secrets de son savoureuxdes 6 romans d’auteurs européens contempo- des tout-petits ». métier et vous conviera à une dégustation.rains choisis par les bibliothécaires. Vous pour- Depuis janvier dernier, nous vous proposons Enfin les enfants sont également conviés à par-rez assister aux deux rendez-vous intermédiaires, deux autres rendez-vous. Lors des « ateliers de ticiper à 2 ateliers chocolatés le samedile 3 octobre et le 28 novembre, où vous sera pré- créations sonores », les 4-5 ans inventent des 17 octobre (sur inscription). Un programmesenté l’univers littéraire de ces écrivains anglais, rythmes à partir d’objets du quotidien. Ils ont savoureux à déguster sans modération! nallemand, italien et finlandais. Les membres du lieu une fois par mois, le samedi matin à 10h30.jury se réuniront ensuite le 16 janvier 2010 pour Les « ateliers autour des livres » permettent aux MÉDIATHÈQUE DE L’EUROPEchoisir leur roman préféré, mais nous vous en plus de 5 ans de découvrir les livres autrement. 6 avenue du Général-de-Gaullereparlerons d’ici là… Dessins, collages, sélection de coups de cœur… 77600 Bussy Saint-GeorgesLe samedi 7 octobre 2009 à 17 heures, les emmènent les enfants dans l’univers des auteurs. 01 64 66 30 85bibliothécaires vous invitent à venir découvrir Cette animation se déroule un samedi par mois Mail: mediatheque@bussy-saint-georges.frla rentrée littéraire 2009 autour d’une tasse de à 16 heures. Site: http://www.mediathequebussy.net" L’APF 77 recherche des bénévoles L Pour maintenir ses nombreuses actions l’Association des Paralysés de France a un auprès des personnes handicapées besoin croissant de bénévoles. Si vous dispo- moteur et faire aboutir de nouveaux pro- sez dun peu de temps, si vous avez des idées, jets (soutien de proximité, loisirs, ateliers, un talent, de lénergie, si vous êtes intéressé par vacances, opérations de ressources, travaux la relation daide, vous pouvez organiser ou administratifs, documentation, communica- participer ponctuellement aux activités de l’APF, tion…), la délégation de Seine-et-Marne de à la délégation ou dans votre secteur. n CONTACT : Annie Petit, du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 14h à 18h et le vendredi de 9h à 12h Tél.: 0164521289 – Email: dd77@apf.asso.fr - Retrouvez l’APF sur http://dd77.blogs.apf.asso.fr Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009
  17. 17. 18 Magazine Un Buxangeorgien chez les pygmées Baaka! C’est une très belle aventure que va vivre ces deux prochaines années François-Charles Blondel, un jeune Buxangeorgien qui s’apprête à s’envoler pour le Congo-Brazzaville en tant que Volon- taire de Solidarité Internationale avec la Délégation Catholique pour la Coopération. Avant son départ, il nous a confié les motivations qui l’ont mené à se lancer dans ce beau projet. our cette rentrée peu ordinaire, François- Sa mission ne s’arrêtera pas à la formation des P Charles Blondel, tout juste trentenaire, se prépare à rejoindre le Congo-Brazza- ville en tant que formateur pédagogique. C’est enseignants : François-Charles s’occupera éga- lement de la sensibilisation des jeunes à l’en- vironnement et aux métiers de la forêt, et l’un de ses amis, ancien volontaire revenu d’une mènera en parallèle auprès des enfants une for- mission au Cameroun en 2007, qui lui a mis le mation à l’informatique, et plus spécifique- pied à l’étrier et donné l’envie de suivre son ment à Internet. Des missions qu’il aura à exemple. Après s’être renseigné sur le site web c œur de mener à bien, et que ses expériences de la Délégation Catholique pour la Coopéra- de professeur des écoles stagiaire durant un an tion (DCC), il se décide à envoyer un dossier et et de chef scout à Bussy pendant quatre ans se retrouve retenu parmi les quelque 110 volon- devraient d’ailleurs bien aider. Mais qu’attend- taires destinés à partir aux quatre coins du il de cette aventure ? « Sur le plan professionnel, monde pour y mettre en pratique leurs compé- j’espère bien asseoir mon expérience auprès des tences dans nombre de domaines au service de enfants et leur apporter un plus dans leur vie populations défavorisées. Animateur au centre quotidienne, répond François-Charles. D’un de loisirs Charles-Perrault depuis janvier der- point de vue plus personnel, j’espère mettre à nier, François-Charles travaillera à renforcer les profit ce séjour pour découvrir d’autres cultures capacités pédagogiques des animateurs et des et faire des rencontres enrichissantes. J’avoue que enseignants locaux pour que les enfants autoch- le goût de l’aventure et de la découverte a aussi tones reçoivent un enseignement de qualité. Il joué un grand rôle dans ma décision de partir aura ainsi en charge la formation d’enseignants pour deux ans. » Un départ désormais immi- de quatorze écoles congolaises, et devra pour cela nent. Ultime étape avant le saut dans sa nou- faire de nombreux déplacements dans un rayon velle vie, il a participé, du 6 au 17 juillet, à un de 200 km autour d’Impfondo, situé au nord stage de préparation organisé à Carquefou, où du Congo-Brazzaville, où il résidera. 15 à 20 % il a rencontré ses homologues, qui, comme lui, de cette région est composée du peuple autoch- ont choisi la DCC pour participer au « déve- tone de la forêt, les pygmées Baaka, qui peuplent loppement de l’homme et de tous les hommes ». la deuxième plus grande forêt équatoriale au Dépaysement garanti pour François-Charles Blondel, Rendez-vous dans deux ans pour tirer le bilan qui va vivre durant ces deux ans une belle aventure ! monde après l’Amazonie. de cette belle tranche de vie ! n Zoom sur la DCC F ondée en 1967, la Délégation Catholique pour des projets de solidarité dans des domaines variés: santé, la Coopération est la première association fran- informatique, gestion, enseignement général et technique, çaise denvoi de Volontaires de Solidarité Interna- animation... Ils débutent leur projet sur le terrain entre les tionale. Elle a pour mission d’envoyer des volontaires sur mois d’août et de septembre. des projets de développement menés par les communau- tés catholiques du monde entier. Présente dans 70 pays, LE « CRU » DES COOPÉRANTS 2009 : la DCC compte 390 coopérants sur le terrain. Chaque Ë 80 % des volontaires ont moins de 30 ans année, environ 230 volontaires, de tous horizons (jeunes Ë 62 % sont des femmes diplômés, professionnels confirmés ou retraités) sont Ë 63 % quittent un emploi pour partir en volontariat envoyés dans tous les domaines de développement et Ë 33 % partent en couple dans tous les types de métier. Pendant deux ans, ces Ë 2 retraités partent cette année coopérants iront soutenir, au sein des églises locales, Plus d’infos sur le site de la DCC: www.ladcc.org Bussy Saint-Georges N° 114 - Septembre 2009

×