Lionel Ollivier
Élections municipales mars 2014
Clermont 2014
ensemble avec audace et sincérité
Clermont 2014
ensemble ave...
Sommaire
Cadre de vie et logement
Solidarité et lien social
Intercommunalité et développement économique
Enfance et jeunes...
Le 23 mars prochain, vous élirez les femmes et les hommes de votre commune qui auront à gérer le
destin de Clermont pour l...
4
Cadre de vie et logement
Repensons les modes de déplacement en ville
En nous appuyant sur le projet de transports
collec...
5
Défendons les zones naturelles et la biodiversité
Malgré une superficie restreinte (581 hectares)
et une population de 1...
6
Le projet de médiathèque
La bibliothèque, installée depuis la seconde moitié du XIXe
siècle au
premier étage de l’hôtel ...
7
Portons la dernière tranche de travaux consacrés au donjon médiéval, en aménageant
l’esplanade autour du monument histor...
8
L’espace Fernel
Bâtisse de 8 000 m2
, l’espace Fernel représente un site
privilégié, à proximité des grands axes de circ...
9
Nous impliquerons la communauté de
communes dans la diversification des
activitésliéesaupôlesantéetmédicosocial,
en s’ap...
10
Lieu d’écoute et d’échanges
A la demande de plusieurs associations locales, nous
envisageons, dans le cadre de l’acquis...
11
Un centre de loisirs
Parce que les locaux scolaires sont peu adaptés à l’accueil des
centres de loisirs durant les vaca...
Lionel Ollivier - 56 ans
Principal de collège
Evelyne Bovery - 60 ans
Retraitée
Philippe Bellanger - 51 ans
Huissier de ju...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lionel Ollivier - Clermont 2014, Ensemble avec Audace et Sincérité - Programme Electoral - final

2 835 vues

Publié le

Lionel Ollivier - Clermont 2014, Ensemble avec Audace et Sincérité - Programme Electoral - final

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 835
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 938
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lionel Ollivier - Clermont 2014, Ensemble avec Audace et Sincérité - Programme Electoral - final

  1. 1. Lionel Ollivier Élections municipales mars 2014 Clermont 2014 ensemble avec audace et sincérité Clermont 2014 ensemble avec audace et sincérité 2014 2020 PROGRAMME MUNICIPAL www.lionelollivier2014.fr
  2. 2. Sommaire Cadre de vie et logement Solidarité et lien social Intercommunalité et développement économique Enfance et jeunesse Animation, culture et patrimoine 4 6 8 11 2 3 Edito Un seul bulletin pour élire les conseillers municipaux et les conseillers communautaires Liste des candidats au conseil municipal Liste des candidats au conseil communautaire Clermont 2014, Ensemble avec audace et sincérité 1. OLLIVIER Lionel 2. BOVERY Evelyne 3. BELLANGER Philippe 4. KAZMIERCZAK Cécile 5. DIZENGREMEL Pascal 6. JACQUOT Coralie 7. CARVALHO Derek 8. CALDERON Valérie 9. MINÉ Franck 10. CHANOINE Laëtissia 11. DELCROIX Xavier 12. DECHAUMONT Martine 13. KHARRAB Fouad 14. SPAGNUOLO Laura 15. HERBET Patrice 16. REMBAUVILLE Brigitte 17. WALRAND Christian 18. BORDERIAS-SOLER Christine 19. TANTOST Bernard 20. FOURNIER Françoise 21. LAMBERT Serge 22. MARTIN Nathalie 23. LEDUC Cédric 24. VANDEWATTYNE Catherine 25. CUSSERNE Didier 26. BONDOUX Michèle 27. BOUCHARD Renaud 28. CHAUMET Francine 29. LIMON Denis 30. MARTIN Mélanie 31. KRAMEYER Jürgen 32. LAGACHE Cynthia 33. CARPENTIER Alain 1. OLLIVIER Lionel 2. BOVERY Evelyne 3. BELLANGER Philippe 4. KAZMIERCZAK Cécile 5. DIZENGREMEL Pascal 6. JACQUOT Coralie 7. CARVALHO Derek 8. CALDERON Valérie 9. MINÉ Franck 10. CHANOINE Laëtissia 11. DELCROIX Xavier 12. REMBAUVILLE Brigitte 13. WALRAND Christian 14. BORDERIAS-SOLER Christine Ville de Clermont - Élections municipales et communautaires - Mars 2014 Les 19 communes du Pays du Clermontois Tout bulletin raturé ou surchargé est nul 10
  3. 3. Le 23 mars prochain, vous élirez les femmes et les hommes de votre commune qui auront à gérer le destin de Clermont pour les six prochaines années. Votre bulletin de vote désignera également, parmi ces candidats, celles et ceux qui représenteront CLERMONT au sein de la Communauté de Communes du Clermontois. La liste que j’ai l’honneur de conduire allie à la fois l’expérience et le renouvellement. Largement ouverte à des concitoyens venus de différents horizons mais habitant tous notre ville, sa composition est représentative des Clermontoises et des Clermontois. Le projet que nous défendons, les engagements que nous prenons, sont le fruit d’un travail de réflexion mené depuis plusieurs mois, avec la participation de plus d’une centaine de nos concitoyens. En proposant de présenter notre projet à travers six réunions dans toute la ville, nous avons été les seuls à aller à votre rencontre, non pas simplement pour vous serrer la main, mais pour dialoguer, pour vous parler de nos propositions, de notre vision de l’avenir de notre ville que nous aimons et dans laquelle nous habitons. En votant pour nous, vous assurerez pour Clermont : un cadre de vie agréable, où s’équilibrent urbanisme et zones naturelles inconstructibles un développement harmonieux du logement locatif et de l’accession à la propriété un renforcement du lien social entre toutes les générations des animations culturelles variées et un soutien actif au tissu associatif faisant la force de Clermont une gestion budgétaire saine et maîtrisée, avec une poursuite du gel des taux des impôts locaux En votant pour nous, vous enverrez à la communauté de communes du Clermontois des représentants qui défendront les intérêts légitimes de notre commune parce qu’ils maîtrisent les dossiers, connaissent les enjeux. En quelques années, nous avons changé le visage de notre commune tout en préservant son identité. La ville attire toujours plus d’habitants, mais nous avons su maîtriser la pression démographique en préservant un cadre de vie où la nature reste partout présente. De nouveaux équipements publics ont contribué à rapprocher les gens, fédéré leurs initiatives, pour renforcer les animations culturelles, sportives, de loisirs. Le 23 mars prochain, poursuivons ensemble ce travail ! Votez pour une équipe sérieuse, dynamique, compétente qui connait bien notre ville, qui ne la dénigre pas, mais au contraire veut rassembler ses habitants, autour d’un projet mobilisateur, ambitieux tout en étant crédible par rapport aux capacités du budget communal. 3 Edito www.lionelollivier20 Mesdames, Messieurs, chers concitoyens, Lionel Ollivier
  4. 4. 4 Cadre de vie et logement Repensons les modes de déplacement en ville En nous appuyant sur le projet de transports collectifs qui sera opérationnel en septembre 2014, nous pouvons redéfinir la place de la voiture dans la ville : développer les pistes cyclables, étendre les zones 30, augmenter les possibilités de parking au seuil du centre-ville, réaffirmer les règles de stationnement, notamment par la verbalisation. Nous mettrons en place un réseau de transports en communs sur l’agglomération. Nous travaillerons à une meilleure organisation des livraisons en centre-ville afin de réduire les nuisances. Partageons mieux les espaces publics entre tous les âges Pour améliorer la circulation piétonne et le stationnement, dans l’esprit de la requalification de la rue Viénot, nous réaménagerons l’ancienne RN16 (rue de Paris et rue du Général de Gaulle), ainsi que la rue des Fontaines. Nous poursuivrons progressivement les aménage- ments de la ville, en la rendant accessible aux PMR, en enfouissant les réseaux aériens (électricité, télé- phone), en plaçant davantage de bancs. Après avoir garni les cours des écoles maternelles, nous élaborerons un plan pluriannuel d’aménagement d’aires de jeux pour enfants dans les différents quartiers qui n’en sont pas encore pourvus. Poursuivons l’éducation à l’environnement Sensibilisation au respect des espaces publics dans les actions et animations de la ville auprès des enfants, des jeunes et des familles. Développement de la communication sur la propreté de la ville et les règles liées aux déchets ménagers et encombrants, verbalisation des contrevenants. Le parking des portes du commerce En complément des transports par bus qui circuleront à partir de septembre prochain, il nous faut réfléchir à l’offre de stationnement au pied de la principale rue commerçante de la ville. Or une opportunité se présente, voisine du parking du magasin DIA : des jardins sont actuellement à vendre et permettraient de développer l’offre de stationnement. Avec le bailleur social propriétaire du parking actuel et du magasin loué à DIA, nous avons évoqué une solution présentant un intérêt pour chacun : reconstruire vers l’arrière une surface marchande rehaussée d’un étage de logements et raser le magasin actuel pour nous permettre d’élargir le carrefour et sécuriser les traversées piétonnes. Si nous ne pouvons maîtriser seuls le calendrier de cette transformation, nous ne laisserons pas passer dès à présent les terrains permettant la réalisation de ce projet. ZOOM SUR... Située à 65 km de Paris, au cœur du département de l’Oise, Clermont est une commune qui a su préserver un cadre de vie agréable, notamment en développant un urbanisme raisonné. C’est ainsi qu’un tiers de son territoire a été classé en zone naturelle inconstructible et que 16 km de chemins de ruraux traversant sous-bois, prairies et jardins s’insèrent en pleine ville. Avec environ 30 % de logements sociaux, Clermont respecte les règles nationales et les programmes de construction à venir s’harmonisent entre locatif social et accession à la propriété. Les efforts en matière de logement doivent surtout être portés sur la salubrité des logements anciens. Poursuivre l’embellissement du cadre de vie
  5. 5. 5 Défendons les zones naturelles et la biodiversité Malgré une superficie restreinte (581 hectares) et une population de 10 800 habitants, Clermont conserve de vastes espaces naturels qu’il convient de préserver. Nous identifierons les chemins ruraux et créerons des itinéraires balisés. Nous créerons une promenade sur les rives accessibles de la Brêche. Nous développerons les offres de jardins familiaux. Nous poursuivrons les acquisitions foncières en zone naturelle. Diminuons le nombre de logements insalubres Le patrimoine bâti de Clermont est souvent ancien et de nombreuses maisons ont été divisées en appartements, constituant parfois des copropriétés dont l’entretien est difficile. Nous mettrons en œuvre une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat au niveau intercommunal, seule échelle permettant de bénéficier des aides de l’Etat. Nous organiserons au sein des services municipaux (services administratifs, urbanisme, police municipale, CCAS) une cellule de veille contre le logement insalubre, activée à partir de tout signalement d’un locataire. Aidons les familles à s’installer dans des conditions décentes Nous organiserons avec des partenaires financiers un système de garantie pour les familles aux revenus modestes qui ne peuvent verser une caution, lorsqu’elles cherchent un logement. Intégrons mieux les locataires suivis par un organisme de tutelle A Clermont, nous avons une problématique particulière liée à la proximité du CHI. Et en matière de logement aussi, nous devons faciliter l’intégration de tous. Nous créerons une instance de concertation entre le CHI, la commune et les organismes de tutelles pour surveiller les conditions de logement offertes aux personnes sous tutelle, particulièrement vulnérables. Nous développerons un travail salarié en matière d’aide à la personne pour accompagner ces locataires dans les tâches de la vie quotidienne. Revisitons les modalités de choix des dossiers de demande de logements à présenter aux bailleurs sociaux Si les commissions d’attribution de logements sociaux sont organisées par chaque bailleur, la commune peut, dans certains cas, présenter des candidats, sans garantie d’aboutissement. Nous créerons une commission ouverte à toutes les composantes du conseil municipal pour présenter ces dossiers. Sensibilisons nos concitoyens aux gestes respectueux du développement durable Si la responsabilité des bouleversements climatiques est partagée à l’échelle humaine, l’action individuelle n’en est pas moins essentielle. Préserver notre environnement, c’est consommer et agir mieux. Nous poursuivrons le fleurissement raisonné dans la ville en limitant l’usage des pesticides et des apports artificiels d’eau. Nous nous appuierons sur la mise en valeur de notre patrimoine naturel, pour créer un événement annuel festif autour du développement durable. Aider à l’amélioration des conditions de logement La part des dépenses des ménages consacrée au logement ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années. Aider à l’amélioration des conditions de logement, adapter le logement aux besoins de l’habitant, c’est rendre du pouvoir d’achat aux familles.
  6. 6. 6 Le projet de médiathèque La bibliothèque, installée depuis la seconde moitié du XIXe siècle au premier étage de l’hôtel de ville, doit trouver un autre lieu pour devenir une véritable médiathèque. L’idéal serait de conserver cet équipement en centre-ville, pour continuer à participer au dynamisme de celui- ci. Mais les emplacements sont inexistants en centre-ville. Or il se trouve que l’école Notre-Dame-de-la-Providence souhaite déménager et va susciter bientôt la convoitise de promoteurs immobiliers. Nous souhaitons donc lancer rapidement une étude de faisabilité pour une reprise de ces milliers de mètres carrés, en vue de l’aménagement d’un nouveau lieu de vie dans la ville. L’hôtel particulier donnant sur la place de l’hôtel-de-ville pourrait être consacré à l’accueil de métiers d’art et d’artisanat. Au fond, un espace de restauration détente pourrait devenir un lieu d’échanges et créer un lien avec la médiathèque qui serait construite dans la cour actuelle, libérée du bâtiment en béton construit il y a cinquante ans face à la place Vohburg. ZOOM SUR... Faire vivre une offre culturelle à Clermont, entre Creil, Compiègne, Beauvais et bien sûr Paris, si proches, nous avons prouvé que cela était possible : en proposant, souvent avec le tissu associatif, des festivals reconnus (Zicophonies, Festival des Arts Urbains, Divers et d’été), en accueillant à l’espace Séraphine Louis des artistes professionnels (photographie, peinture), en programmant des concerts de musique très éclectiques. Nous laissons aussi la part belle aux artistes amateurs en leur laissant la possibilité de se confronter au public. Un accès pour tous à la culture Poursuivons les efforts de démocratisation de l’accès à une offre culturelle variée : dès le plus jeune âge dans les écoles avec les Contrats Locaux d’Education Artistique, dans le cadre de résidences d’artistes où des professionnels accueillis à Clermont sur des longues périodes échangent en profondeur avec le public, ou en finançant l’organisation de spectacles gratuits pour les spectateurs. Permettons à l’équipe de la bibliothèque municipale, acteur majeur de l’animation culturelle à Clermont et de plus en plus en lien avec les bibliothèques de la communauté de communes, de développer leurs initiatives en ouvrant de nouveaux locaux consacrés à une véritable médiathèque contemporaine. Engageons les associations culturelles locales (tournées vers la peinture, la photographie, le cinéma, l’histoire, la danse, le chant, les collections…) et les équipesd’animationducentresocioculturel à développer les liens tissés dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, pour travailler encore davantage en synergie sur des projets tout au long de l’année, en direction des jeunes et des familles. Nous proposerons davantage de types d’expression artistique attirant plus facilement un jeune public (cinéma, bande-dessinée, jeu vidéo…), en les amenant progressivement à prendre conscience que même les arts les plus récents ont une histoire et un développement inhérents à l’art en général. Et l’originalité de notre offre culturelle peut aussi s’appuyer sur les richesses de notre patrimoine local, qui est un parfait écrin pour des animations de qualité. Animation, culture et patrimoine
  7. 7. 7 Portons la dernière tranche de travaux consacrés au donjon médiéval, en aménageant l’esplanade autour du monument historique le plus ancien de la ville. Budgétons sur plusieurs années et recherchons l’aide de nos partenaires financiers pour requalifier le Parc du Chatellier, site classé par l’Etat aux monuments historiques et dont l’étude a été réalisée. Entreprenons un diagnostic de l’état sanitaire de l’hôtel de ville en vue d’effectuer les travaux de rénovation de l’hôtel de ville, autour des nécessités d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et redéfinissons l’utilisation des salles une fois programmé le départ de la bibliothèque. Saisissons, en cas de désaffectation de la salle intercommunale de cinéma Paul Lebrun, l’occasion pour en reprendre pleine propriété et y établir un lieu d’animation culturelle : cinéma d’auteur, théâtre, marionnettes, conférences, concerts… Créons en partenariat avec « Oise Tourisme » un véritable Office de Tourisme, à l’échelon intercommu- nal car c’est à cette strate que ce service prend toute sa cohérence. Incitons à la création d’héberge- ments touristiques (Clermont est par exemple une étape du Chemin de Compostelle pour les pays du Nord de l’Europe). Accueillons mieux les visiteurs se dé- plaçant en camping-car, en aména- geant une aire de stationnement. Organisons tout au long de l’année des visites des monuments historiques de la ville. Mieux faire connaître le patrimoine historique de la commune Garant de l’identité de la ville, notre riche patrimoine aujourd’hui très entretenu mérite d’être mieux connu, aussi bien des habitants que des personnes extérieures de passage. Faisons découvrir la riche collection de ta- bleaux de l’Hôtel de Ville, en les exposant partiellement, tout au long de l’année, sous différents thèmes dans une salle prévue à cet effet de l’Espace culturel Séraphine Louis. Accompagnons le Centre Hospitalier Interdé- partemental dans la mise en valeur du musée de l’histoire de la psychiatrie à Clermont, ou- vert en 2003.
  8. 8. 8 L’espace Fernel Bâtisse de 8 000 m2 , l’espace Fernel représente un site privilégié, à proximité des grands axes de circulation et de la gare. Symbole fort dans le paysage clermontois, cet ancien collège, construit en 1938 dans un style typique de l’époque, a vu passer plusieurs générations d’habitants du centre-Oise. Il nous paraît important de conserver ce solide édifice et de lui donner une vocation économique, puisque notre territoire manque de locaux adaptés aux petites entreprises et aux professions libérales. L’installation d’une pépinière d’entreprises (pour activités naissantes nécessitant un accompagnement) et d’un hôtel d’entreprises mérite d’être étudiée. ZOOM SUR... Quoi qu’en disent ceux qui ne connaissent pas la ville et ne comprennent pas les enjeux de l’intercommunalité, la responsabilité du développement économique a été confiée dès 1960 à la communauté de communes. C’est donc dans ce cadre-là qu’il convient de réfléchir à donner de nouvelles impulsions à l’économie de notre territoire, situé au cœur de l’Oise. Soutien aux commerces de proximité, renforcement du pôle santé, prise en charge des problématiques liées aux gares ferroviaires et routières, développement de réponses adaptées aux demandes des petites entreprises et aux professions libérales doivent être proposés et conçus en partenariat avec les 18 autres communes. Par ailleurs, l’Etat favorisant financièrement l’intégration intercommunale des compé- tences, il conviendra de réfléchir aux avan- tages des mutualisations de services. Une dynamique économique intercommunale à relancer Nous proposerons à la communauté de communes d’installer le très haut débit sur notre territoire, dans la cadre de l’initiative prise par le conseil général de l’Oise. Nous souhaitons créer une véritable pépinière d’entreprises et un hôtel d’entreprises avec de vrais locaux, dans l’espace Fernel dont la communauté est déjà propriétaire. Nous pensons qu’il est important de créer une cellule de développement économique du territoire, animée par un professionnel, pour promouvoir nos zones d’activités. Nous voulons développer une fonction de « manager de centre-ville » au service des communes du territoire. Intercommunalité et développement économique
  9. 9. 9 Nous impliquerons la communauté de communes dans la diversification des activitésliéesaupôlesantéetmédicosocial, en s’appuyant sur l’expertise et le savoir- faire du territoire. Nous défendrons l’aménagement de services et de commerces à proximité et ouverts aux heures de fréquentation du quartier de la gare de Clermont. Nous améliorerons les conditions d’accès auxgareroutièreetferroviaire,favoriserons les liaisons douces, améliorerons le stationnement des véhicules (parmi lesquels se révèlent de nombreux non- Clermontois)autourdelagaredanslecadre de la ZAC du Parc des Marettes, en mettant en place un pôle d’échange multimodale en gare coordonnant les différents modes de transport, le train, le bus urbain, les cars interurbains, les voitures, les taxis, les vélos et les cheminements piétons permettant une meilleure circulation des voyageurs. Nous suivrons les préconisation d’une étude menée récemment sur l’intérêt de développer une véritable offre touristique, en valorisant les richesses patrimoniales et naturelles de l’ensemble du territoire et en encourageant la création d’héberge- ments. Nous accompagnerons et valoriserons les initiatives des structures de l’économie sociale et solidaire : Emmaüs, Réseau coup de main, Jardins du Plateau Picard, Recherches Emplois Bury. Vers un élargissement des compétences de la communauté de communes Certains sujets ne peuvent plus se réfléchir, s’organiser au niveau de la commune. Les évolutions de compétences des structures intercommunales et de leurs moyens vont nous conduire à penser obligatoirement les choses à une autre échelle. Nous voulons proposer aux autres communes du territoire : La création d’un Conseil Intercommunal du Développement Durable (CIDD). La mise en œuvre d’un réseau intercommunal de voies douces (pistes cyclables et piétonnes). La création d’un lieu d’informations et de ressources sur les économies d’énergie. Le renforcement des actions de sensibilisations au tri des déchets et une réflexion sur la problématique spécifique des personnes âgées ou à mobilité réduite. La mise en œuvre du Plan Local de l’Habitat afin d’envisager un aménagement cohérent et harmonieux de nos communes. La création d’un service Urbanisme et Habitat qui orientera les particuliers pour les questions relatives à la construction ou à l’amélioration de leur habitation. L’ offre d’activités ludiques et créatives à destination des jeunes (16-25 ans) dont doit se saisir à nouveau le CAL (Centre d’Animation et de Loisirs). Nous proposerons enfin d’étudier les possibilités d’économie d’échelle en s’engageant dans la mutualisation de certains services à la population.
  10. 10. 10 Lieu d’écoute et d’échanges A la demande de plusieurs associations locales, nous envisageons, dans le cadre de l’acquisition de l’Ecole Notre Dame de la Providence, outre l’aménagement d’une médiathèque et des locaux pour les artistes et artisans d’art, la création d’un lieu d’échanges et de convivialité où des thèmes seraient proposés pour provoquer des rencontres entre personnes intéressées par un même sujet. A l’instar de l’espace Séraphine Louis, lieu devenu incontournable pour les expositions picturales à Clermont, ces locaux deviendront le rendez-vous thématique de nombreux Clermontois. Ils contribueront ainsi au dynamisme du centre-ville. ZOOM SUR... Si notre République définit les liens civiques entre les citoyens, si le système économique règle les rapports marchands entre les consommateurs, les liens sociaux demeurent essentiels pour pleinement vivre en harmonie avec la société. Et même si notre période est difficile, incite au repli sur soi, nous sommes convaincus qu’à l’échelon communal, nous devons œuvrer pour développer les liens sociaux entre nos concitoyens. Apprentissage de la sociabilité au sein de la famille, dans les structures de petite enfance, à l’école, dans les associations, à l’occasion des animations etévénementsorganisésdanslaville, création de lieux favorisant les rencontres entre les individus, nous organisons de nombreuses initiatives municipales qui concourent à renforcer le lien social. Nous continuerons à soutenir le tissu associatif local et nous renforcerons particulièrement notre partenariat par contrats d’objectifs avec les associations culturelles, artistiques, sportives, autour du projet éducatif de la ville. Nous poursuivrons la démarche de démocratie participative à travers le Conseil Local de Développement Durable, créé en 2009, et qui rassemble une cinquantaine de Clermontois volontaires. Nous accompagnerons les associations qui œuvreront contre l’isolement des personnes âgées, lesquelles restent de plus en plus longtemps seules chez elles, tant que leur autonomie le permet. Nous créerons un conseil local de la santé mentale en partenariat avec le CHI et les acteurs médico-sociaux. Nous renforcerons les initiatives visant à créer des liens intergénérationnels à travers la ville. Nous organiserons dans l’année les assises de la jeunesse clermontoise, pour entendre de nouvelles propositions, de nouveaux projets et réfléchir à la mise en place d’un dialogue régulier avec cette partie de la population par définition mouvante (un conseil jeunesse si cela est souhaité). Nous soutiendrons les parents isolés qui ren- contrent des difficultés à élever leurs enfants, à travers un lieu d’écoute et d’échanges, où conseils et orientations vers des profession- nels pourront être obtenues. Nous organiserons une fête annuelle des as- sociations clermontoises. Nous encouragerons le développement des liens associatifs dans le cadre des jumelages. Solidarité et lien social
  11. 11. 11 Un centre de loisirs Parce que les locaux scolaires sont peu adaptés à l’accueil des centres de loisirs durant les vacances, nous proposons de créer un lieu dédié à l’enfance et à la jeunesse, dans la partie sud de la ville, en profitant de terrains issus d’un legs et de plusieurs achats, à l’arrière de l’école Pierre Viénot, en ville tout en étant isolé des bruits et dangers du trafic routier. Nous envisageons la construction d’un espace fonctionnel de 1200 m2 , à côté de la nouvelle cantine Viénot qui sera ainsi mutualisée. Il sera organisé en trois bâtiments parallèles : pour les âges maternels, élémentaires et les adolescents. Les jeunes seront ainsi non loin des espaces naturels de Faÿ et des Vignobles, ou du Parc du Chatellier, du patrimoine historique de la ville, de la médiathèque et de la salle Paul Lebrun, bref à proximité de tout ce qui pourra aiguiser leur curiosité et contribuer à leur épanouissement à Clermont. ZOOM SUR... La population de Clermont se caractérise par sa jeunesse. Ville plus jeune que la moyenne nationale, nous sommes convaincus de l’importance des conditions d’éducation dans le développement de la personne. Premier vecteur d’ascension sociale, l’école est au cœur de l’épanouissement et du bien-être de l’enfant, tout en le préparant pour son avenir. Continuer à développer un projet éducatif global sur la ville prenant en compte tous les publics et toutes les tranches d’âge Nous continuerons à favoriser l’égalité des chances. Avec une implication de tous, acteurs municipaux, acteurs civils et corps professoral, nous persévérerons dans la voie qui a toujours été la nôtre, le dialogue et l’action, toujours dans l’intérêt de l’enfant. Nous accompagnerons les associations sportives dans leur rôle éducatif auprès de la jeunesse. Nous proposerons une offre d’activités à destination des 16-25 ans et un lieu de rencontre, du type bar associatif. Nous développerons le rôle et les propositions du Centre Socioculturel dans le domaine de la prévention, de la citoyenneté et de l’accompagnement vers l’emploi. Nous poursuivrons le soutien aux projets des jeunes. Nous organiserons des assises de la jeunesse afin d’entendre les attentes de la jeunesse clermontoise. Poursuivre le programme de rénovation des bâtiments scolaires, la politique d’équipement des écoles et le soutien aux projets artistiques et culturels des équipes enseignantes Grâce à la construction d’un nouveau restaurant scolaire des Sables, et toujours dans le but de favoriser l’égalité des chances, les espaces libérés seront consacrés à un dortoir et à l’accueil d’enfants malentendants. Nous ouvrirons en concertation avec l’Education Nationale une classe pour les moins de trois ans afin de leur faire bénéficier très tôt d’une sociabilisation. Nous construirons un restaurant scolaire pour l’école élémentaire Pierre Viénot, réservant ainsi la cantine actuelle aux maternelles. Nous équiperons les classes en matériel informatique : tableaux blancs interactifs, tablettes... Enfance et jeunesse
  12. 12. Lionel Ollivier - 56 ans Principal de collège Evelyne Bovery - 60 ans Retraitée Philippe Bellanger - 51 ans Huissier de justice Cécile Kazmierczak - 52 ans Ingénieur Pascal Dizengremel - 50 ans Principal de collège Coralie Jacquot - 35 ans Professeur Derek Carvalho - 26 ans Attaché territorial Valérie Calderon - 43 ans Chargée de projet Franck Miné - 50 ans Directeur de SEGPA Laëtissia Chanoine - 32 ans Coordinatrice enfance jeunesse Xavier Delcroix - 43 ans Directeur pédagogique Martine Dechaumont - 62 ans Chargée de mission RSE Fouad Kharrab - 32 ans Commerçant Laura Spagnuolo - 26 ans Adjointe administrative Patrice Herbet - 58 ans Agent de maîtrise hospitalier Brigitte Rembauville - 66 ans Retraitée Christian Walrand - 61 ans Retraité Christine Borderias-Soler - 57 ans Comptable Bernard Tantost - 68 ans Retraité Françoise Fournier - 77 ans Retraitée Serge Lambert - 57 ans Contrôleur des finances Nathalie Martin - 45 ans Agent des services hospitaliers Cédric Leduc - 37 ans Employé commercial Catherine Vandewattyne - 58 ans Préparatrice de commandes Didier Cusserne - 54 ans Professeur des écoles Michelle Bondoux - 73 ans Retraitée Renaud Bouchard - 35 ans En invalidité Francine Chaumet - 57 ans Retraitée Denis Limon - 73 ans Retraité Mélanie Martin - 27 ans Etudiante infirmière Jürgen Krameyer - 60 ans Professeur Cynthia Lagache - 35 ans Conseillère principale d’éducation Alain Carpentier - 63 ans Retraité

×