Conférence 2013 ICSC QuébecClaude Sirois, cochef de l’Exploitation et vice-président exécutif, Québecrépond aux défis auxq...
La Conférence québécoise 2013 de l’International Council ofShopping Centres (ICSC) a débuté le 19 juin avec un paneléconom...
M. Sirois a discuté de la façon dont les centres commerciauxs’adaptent aux défis que doit relever le secteur du commercede...
M. Sirois a parlé ensuite du commerce électronique. « Latechnologie est là pour rester. Un haut pourcentage deconsommateur...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

ICSC Québec 2013: participation de Claude Sirois, cochef de l’Exploitation et vice-président exécutif, Québec, Ivanhoé Cambridge

301 vues

Publié le

Claude Sirois, cochef de l’Exploitation et vice-président exécutif, Québec, Ivanhoé Cambridge, répond aux défis auxquels font face les développeurs immobiliers
et le commerce de détail au Québec

Publié dans : Immobilier
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
301
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ICSC Québec 2013: participation de Claude Sirois, cochef de l’Exploitation et vice-président exécutif, Québec, Ivanhoé Cambridge

  1. 1. Conférence 2013 ICSC QuébecClaude Sirois, cochef de l’Exploitation et vice-président exécutif, Québecrépond aux défis auxquels font face les développeurs immobilierset le commerce de détail au Québec
  2. 2. La Conférence québécoise 2013 de l’International Council ofShopping Centres (ICSC) a débuté le 19 juin avec un paneléconomique auquel a pris part Claude Sirois, cochef del’Exploitation et vice-président exécutif, Québec, IvanhoéCambridge en tant que conférencier.La discussion a porté, entre autres, sur l’économie canadienneet les tendances actuelles du développement immobilier et ducommerce de détail au Québec, au Canada et ailleurs dans lemonde.Robert Hogue, économiste en chef, RBC Marchés desCapitaux, et Jean-François Grenier, directeur principal, Étudesde marché, Groupe Altus, étaient également au nombre despanélistes.IVANHOÉ CAMBRIDGESiège social, Ivanhoé CambridgeMontréal, Québec
  3. 3. M. Sirois a discuté de la façon dont les centres commerciauxs’adaptent aux défis que doit relever le secteur du commercede détail, notamment le vieillissement de la population, lavenue des détaillants internationaux et le commerceélectronique.De plus, il a fait remarquer que les centres commerciaux auBrésil intègrent volontiers des formules de divertissementtelles que des cinémas et de restaurants, ce que lespromoteurs immobiliers avaient tendance à offrir en marge.« Les promoteurs canadiens repensent à présent l’éventaildes commerces de détail et l’adaptent au consommateurd’aujourd’hui, qui recherche une expérience globale. »Les propriétés CrossIron Mills et Vaughan Mills d’IvanhoéCambridge illustrent parfaitement le mariage réussi dumagasinage et du divertissement.IVANHOÉ CAMBRIDGECrossIron MillsRocky View, Alberta
  4. 4. M. Sirois a parlé ensuite du commerce électronique. « Latechnologie est là pour rester. Un haut pourcentage deconsommateurs utilisent leur téléphone intelligent, soit pourphotographier des articles avant d’acheter, soit pour envoyerun message textes à des amis, ou encore pour comparer lesprix.Promoteurs et détaillants doivent collaborer afin de tirer partidu commerce électronique et des médias sociaux, et deréduire l’écart entre le « clic » et la « brique », a-t-il ajouté encomparant le magasinage en ligne et la visite d’un centrecommercial.IVANHOÉ CAMBRIDGEVaughan Mills,Vaughan, Ontario

×